MAU et MCI intègrent la nomenclature des actes d’infirmiers libéraux


Dans le cadre de l’amélioration de la valorisation des compétences des infirmières libérales, la caisse primaire d’assurance maladie met en place à compter de la fin du mois de mai 2012 deux nouvelles majorations que vous avez tout intérêt à connaitre.

La Majoration Acte Unique (MAU) vise à mieux rémunérer les petits actes isolés. La règle est simple : la MAU s’applique à tous les actes AMI 1 et AMI 1,5, quel que soit le lieu de réalisation de l’acte (domicile ou cabinet). Le montant de la MAU est de 1,35 euros, tarifée à chaque passage. Attention : pour que la MAU s’applique, l’acte doit impérativement être isolé. Si vous effectuez deux actes (AMI 1 + AMI 3), c’est perdu : impossible de bénéficier de la MAU !

LA MCI (Majoration Coordination Infirmière) s’applique elle aussi à chaque passage, pour les patients nécessitant des soins lourds (soins palliatifs). Son montant est de 5 euros, elle s’applique uniquement à certains actes :

- Les pansements lourds et complexes (NGAP, chap. I, art. 3)
- Les pansements nécessitant asepsie et détersion pour le patient insuliné (NGAP, chap. II, art. 5 bis)
- Les soins de pratique courante (NGAP, titre XVI, chap. I)
- Les soins spécialisés (NGAP, titre XVI, chap. II)

La MCI s’applique à tous les pansements en AMI 4 et à tous les soins palliatifs. En cas de doute sur le caractère « palliatif » de certains soins (c’est parfois ambigu), se référer au médecin traitant est plus sage et plus prudent.
La MAU et la MCI viennent se cumuler aux majorations du dimanche, des jours fériés, de l’IFD ainsi qu’aux majorations de nuit.

Bien sûr, Albus, le logiciel infirmier bénéficiera d’un correctif dans les prochains jours pour vous permettre d’effectuer ces nouvelles cotations dès leur application. Le logiciel intègre d’ailleurs un module d’aide à la cotation des actes en temps réel, ce qui facilite la vie et fait gagner du temps, notamment aux débutant(e)s qui viennent de s’installer en exercice libéral, et pour lesquelles la NGAP n’est pas toujours simple à comprendre. Nous nous félicitons de cette évolution visant à mieux reconnaitre et valoriser le travail mené par les infirmiers libéraux, jour après jour sur le terrain.

N’hésitez pas à consulter vos représentants de l’Assurance Maladie, vos syndicats ou encore nos conseillers pour en savoir plus.

Mots-clés : , , , , , , , ,

Commentaires & réactions

35 réponses d'infirmiers libéraux. Réagissez vous aussi !

  1. on en a deja un peu discuté : les délégués cpam ne sont pas encore d’accord d’une region a l’autre ……

    • Nous ne leur demandons que de se fier à l’avenant N°3, pas de réfléchir à nouveau sur la façon de facturer. L’avenant est NATIONAL.
      Pensez à vous syndiquer pour vous faire défendre en cas de problème ou portez les dysfonctionnements en CPD.
      De toute façon il y aura des problèmes avec certaines caisses. À vous d’être assez fort pour monter au créneau.
      ;-)

    • CAPDEVILLE JOELLE dit :

      c’est fou quand même personne n’a la même version !! MAU au cabinet aussi alors au vu de cet article !!

  2. Emilie Pietrobon via Facebook dit :

    C’est bizarre l’avenant numéro 3 sur le site Ameli à l’air clair et national.

  3. oui c’est par rapport au therme « acte unique », certains disent par exemple, une seule prise de sang , et d’autres disent que c’est valable pour par exemple une serie d’une IM par jour ……

    • C’est le cas. Un acte unique par passage.
      Ex: une série de HBPM : 1 AMI1 + MAU (1,35) + IFD
      Le jour de la PSG : 1 AMI 1,5 + 1 AMI 1/2 (2 actes) donc pas de MAU + IFD

      Compris ? ;-)

  4. Cecile Ravez Laronde via Facebook dit :

    c pourtt clair l’acte unique il faut qu’il soit UNIQUE lol…mais mm si c une serie ta sc par exemple, elle reste bien unique ^^ donc MAU cotable ;)

  5. oui d’ou le pb, comme je l’ai deja dit ! mr cpam ici m’a dit : pas pour les series !

  6. c’est peut etre clair, mais a priori pas pour lui !

  7. Il semblerait qu’effectivement pour une série on ne peut pas l’appliquer

  8. ns me cpam a dit actes uniques meme si c 3 */j si ya que ca MAU cotable.

  9. Et bien on n’a pas fini de galérer alors !!! et d’avoir des rejets

  10. Isabelle Thibault via Facebook dit :

    En lisant l’avenant j’aurai opter pour exclure les series dans la MAU !!! maitenant on verra ce que Mme CPAM nous dira !!!!

  11. Joelle Capdeville via Facebook dit :

    Des series dont le cotation est SUP a 1.50 c’est exclu sinon ca s’ajoute : 1 IM matin et soir c’est a chaque acte ,pour pst AMI4 c’est MCI

  12. Voui mamipic chez toi, mais comme apparemment ça diffère selon les cpam, ça risque d’être joli joli !!!

  13. Joelle Capdeville via Facebook dit :

    oui mais le protocole est national quand même !!!

  14. Alexandra Loupias via Facebook dit :

    Moi j’ai compris comme Joëlle, j’attend des news de Mme cpam!

  15. mamipic a raison !!! visite de mme cpam et si AMI 1 ou 1,5 alors MAU à chaque visite et même sur une série, Acte Unique signifie 1 seul acte pour le patient … exemple chez un diab 1 sc d’insuline ok pour MAU mais si 1sc et surveillance dextro pas de MAU

  16. Joelle Capdeville via Facebook dit :

    et vive Mamipic et son Mr CPAM

  17. tant mieux ! vais donc devoir dire a mr cpam qu’il se trompe !!…….

  18. Cecile Ravez Laronde via Facebook dit :

    voila pour les MAU çà va aller je pense, là où çà va se compliquer c pour le MCI on sait tjs pas comment vont devoir etre libellés nos ordos…et puis une autre question me taraude : comment on va negocier çà avec les SSIAD ??

  19. C est ça! Nous on a posé les mêmes questions.. Que doit il y avoir exactement sur nos ordo…et que nous restera t il dans ce domaine après le passage des had et des ssiad…. À suivre …

  20. Joelle Capdeville via Facebook dit :

    MCI vaudra aussi pour tous les psts que l’on peut coter AMI4 liste sur la nomenclature

  21. Oui avec un bemol car pour ces psts le patient doit peut être aussi être en fin de vie… mais à confirmer car on a pas su nous répondre pour le moment… le texte doit être précisé nous a t on dit !

  22. nous, mr cpam (tjs le meme !) nous a dit MCI pour tous les psts AMI4 (mechage, fistules, …..) meme si plusieurs fois par jour

  23. Joelle Capdeville via Facebook dit :

    non Nicola pas de bémol pour le coup

  24. Joelle Capdeville via Facebook dit :

    avec les SSIAD ben c’est simple :le tarif c’est le tarif sinon le patient sort du SSIAD .chez nous pas de patient aux soins lourds dans ces strucures

  25. Tant mieux si vous n’avez pas de bémol mais nous si !!!!

  26. ORIOL dit :

    bonjour,le SSIAD de Grenoble refuse la facturation par les IDEL , des MCI, au motif qu’ils ont déjà une « coordinatrice ».
    Pourtant il convient de différencier « coordination administrative » effectuée par le SSIAD , de « coordination technique » réalisée par l’IDEL au »lit du patient » tel que cela est prévu dans la NGAP.C’est bien l’IDEL qui évalue la plaie, adapte le traitement et transmet au medecin traitant, pas la coordinatrice du SSIAD.
    Nous contestons leur refus .
    Avez vous sur Grenoble ou ailleurs en france , ce refus? Comment avez-vous règler le problème?
    Merci de vos réponses.

  27. Idel67 dit :

    Pas question de distribuer un traitement que je n’ai pas préparé. Et qui va gérer les modifications de posologie(previscan par exemple), de traitement?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.