A-t-on trompé les infirmières libérales au cours de la première vague de Covid ? - Albus, l'appli des infirmiers

A-t-on trompé les infirmières libérales au cours de la première vague de Covid ?

La question peut heurter mais elle s’impose au vu de la multiplication des messages des IDEL(s) en ce sens sur les réseaux sociaux. Des infirmières libérales ont accepté de venir renforcer les équipes hospitalières, mais des semaines, voire des mois après, certaines et certains le regrettent au vu du mépris qui leur est opposé.

L’infirmière libérale appelée à la rescousse des services hospitaliers

Devenir infirmière et infirmier libéral ou hospitalier représente une véritable vocation, et lorsque Maxime Le Gall, un infirmier libéral de décide de répondre à l’appel de l’AP-HP au printemps dernier, c’est aussi   « pour aider les consœurs et les confrères, qui ont vraiment souffert et, évidemment, pour les patients ». En revanche, l’infirmier libéral se préoccupe aussi, et chacun peut le comprendre, de sa future rémunération. Il rappelle ainsi qu’il accepte la mission pour une rémunération de 16 € de l’heure. La question n’est pas de s’interroger sur la faiblesse ou la générosité de cette rémunération mais bien de souligner que le contrat entre les hôpitaux de Paris d’une part et l’infirmier libéral repose bien au départ sur un accord convenu entre les deux parties.

Lorsque Maxime Le Gall constate que la rémunération perçue ne correspond pas à celle définie au départ, il entre en contact avec les services des ressources humaines. C’est en relayant sur Twitter les différents échanges qu’il a pu avoir avec ces administrations, que l’infirmier libéral a suscité l’indignation d’un grand nombre d’autres IDEL(s). Malgré les explications avancées par l’administration, la rémunération se révèle en effet inférieure, et cette même administration espère même que ce n’est « pas la rémunération qui vous a motivé ». Il ne s’agit pas d’épiloguer sur un cas personnel, mais bien de s’apercevoir que cela a permis de libérer la parole.

 

Les infirmières libérales trompées seront-elles prêtes à se (re)mobiliser ?

 

Les rémunérations perçues bien inférieures à celles présentées pour attirer les renforts pendant la crise sanitaire du printemps dernier, les délais de paiement extrêmement longs (jusqu’à 6 mois dans certaines situations), les missions effectuées ne correspondant pas du tout au descriptif annoncé, … on ne peut pas lister l’ensemble des témoignages, qui se multiplient sur les réseaux sociaux. Toujours est-il qu’un nombre important d’infirmières et d’infirmiers libéraux se déclarent écoeurés de ce mépris qui leur est opposé « après-coup ». Ils ne sont pas les seuls, car bien d’autres professionnels médicaux ou paramédicaux sont concernés par ces problèmes de rémunération et/ou de reconnaissance.

On peut comprendre que l’urgence de la situation (en mars et avril, la priorité était bien de renforcer le système hospitalier) ait pu impliquer des erreurs dues à la précipitation, mais en septembre ou octobre 2020, tout devrait être régularisé, d’autant plus que le gouvernement a insisté sur le renforcement de l’hôpital public en France.

Toujours est-il que plus de 6 mois après le début de la crise du Covid-19, les hôpitaux français sont confrontés à une nouvelle vague, qui inquiète tous les professionnels de santé. Et les mêmes solutions sont alors déployées pour réussir à surmonter cet afflux de patients. Les infirmières et infirmiers libéraux, les professionnels paramédicaux, … sont appelés à la rescousse pour venir en aide à des équipes hospitalières épuisées et débordées.

La vocation et la destination altruiste de la profession infirmière n’a pas disparu, mais force est de constater qu’au vu de la multiplication des messages négatifs sur cette problématique, les infirmières libérales réfléchissent à deux fois avant de s’engager. Et pourtant, le besoin se fait pressant, à en croire les autorités sanitaires.

Dans le même temps, les infirmières libérales s’inquiètent elles-aussi sur l’impact du durcissement des contraintes qui seront décidées par le gouvernement dans les prochaines heures et les prochains jours. Car si certains IDEL(s) accepteront de répondre favorablement aux demandes de renforts, qui sont appelés à se multiplier dans les prochains jours, tous et toutes redoutent aussi une détérioration des conditions d’approvisionnement en équipements de protection, un problème déjà rencontré au début de la crise sanitaire.

A force de tirer sur la corde, les autorités sanitaires ont donc réussi à démobiliser un peu plus les professionnels libéraux de santé, et c’est là un sujet, qu’il faudra rapidement aborder et solutionner pour ne pas avoir à en subir les conséquences désastreuses dans les années qui viennent.

Et vous, répondrez-vous à l’appel à renfort lancé par les hôpitaux ? L’avez-vous fait à l’occasion de la première vague de l’épidémie et quel est votre retour sur le sujet ?

 

 

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

04 novembre 2020

Bonjour Est ce possible de copier et partager le lien de la petition sur votre page . Cest pour la reconnaissance covid en maladie professionnelle pour tous les soignants sans restriction... En vous remerciant courage prenez soin de vous... https://www.mesopinions.com/petition/sante/reconnaissance-systematique-covid19-maladie-professionnelle-soignants/113179

01 novembre 2020

Et si dans un même cabinet, les IDEL sont confinées car positives, ils vont venir nous aider 🤣🤣🤣 la bonne blague !! Nous, on se débrouille à longueur de temps. On ne peut pas laisser nos patients alors on fait des jours et des jours sans compter, ON ASSUME NOUS. Ils veulent juste profiter de notre empathie et de notre sens du devoir inébranlable. Les PDG et DRH n'ont qu'à assumer à leur tour. Chacun ses responsabilités.

01 novembre 2020

Première vague, malade covid, indemnités perçus au bout de 4 mois.... Renfort pour faire des tests PCR cet été en plus de ma tournée en bossant presque 7 jours sur 7 et toujours pas payée...il faut toujours pleurer pour tout ! Étrangement, non, je n'ai pas envie ! Je ne suis pas bénévole, c'est mon travail et je souhaite en vivre !

31 octobre 2020

Après avoir gerber sur les libéraux depuis le début de la crise faudrait aller aider. Qu'ils se demmerdent. N'oublions pas depuis le 4 octobre on se demmerde pour s'approvisionner en épi. On nous a sucrer la distribution. Les 183 euros rien pour les idels. Le segur aucune mesure pour les idels. Et bien les idels vont vous le rendre au centuple. Les nantis vous invitent donc à vous débrouiller.

31 octobre 2020

Cheznous il fallait faire la queue dehors pour faire délivrer les ordonnances à la pharmacie mais maintenant on rentre , ils prennent des rendez vous pour les vaccins et maintenant les tests covid ! Je crois que ça devient un cauchemar et les médias ne parlent que des pharmaciens. Ils installent même des barnum !!!! Par contre ils ne peuvent livrer : pas le temps !!!!! 🤨

01 novembre 2020

Servanne Tarrade Vandamme ben ouai ils bouffent à tous les râteliers mais quand leclerc veut vendre des médocs la ils gueulent. Ce sont les 1ers à vouloir prendre le taff des autres et les 1zrs à gueuler quand on veut toucher à leur monopole.

31 octobre 2020

Ils ont qu'a demander aux pharmaciens

31 octobre 2020

1 ere vague,renfort en ehpad ,difficultés a se faire payer( cpam ou ehpad). 2 e vague ,entre les pcr labo et les tests antigeniques ,plus de renfort nulle part

31 octobre 2020

Certainement pas.... 😠😠😠🤮🤮🤮🤮

30 octobre 2020

Nathalie Robert Bouchy

30 octobre 2020

🖕🖕🖕🖕🖕et re 🖕🖕🖕🖕

30 octobre 2020

Cassée physiquement, écœurée et démotivée après 35 ans à me donner à fond pour ce métier si beau mais si prenant je ne me sens plus capable de faire plus que mes tournées bien chargées 😔😔

30 octobre 2020

Impossible tout simplement impossible

30 octobre 2020

Lire ça après une journée de 14h.... lol!

30 octobre 2020

Pareil. C'est exactement ça. Je me suis enquillée 78 heures en 6 jours sans compter l'administratif et me reste encore demain. Alors autant dire que je ne vais pas aller m'en rajouter sur mes 2 jours de repos.

30 octobre 2020

Emilie Poka je viens de me dire la même chose

30 octobre 2020

Bien sur, je m'ennuie tellement et les journées me semblent tellement longue 🙄

30 octobre 2020

Allez vous faire foutre 🖕

01 novembre 2020

Marie Agnes Arlanda Chastrusse rien a ajouter tout est dis

30 octobre 2020

Marie Agnes Arlanda Chastrusse payée 10€ brut de l’heure !!!!! 😡😡😡

30 octobre 2020

Marie Agnes Arlanda Chastrusse ah oui tout à fait qu'ils aillent se faire e...... r tous ceux qui ns gouvernent c'est eux qui devraient tester le vaccin...

30 octobre 2020

Leroy Magali allez aidez ???? Vous ne pensez pas que nous sommes aussi submergé en libéral ??? Vous ne pensez pas que nos collègues parties pour renforcer les unités covid lors de la première vague auraient mérité une prime ou autre ??? Vous ne pensez pas que ce gouvernement de m.... ne mérite que notre mépris, après tous les mensonges, et leur incapacité a prendre leurs responsabilités ???? Et bien oui qu'ils aillent se faire foutre....

30 octobre 2020

Marie Agnes Arlanda Chastrusse???? Qui doit aller se faire foutre 🤔

30 octobre 2020

Je suis allée aider en Ephad pdt le confinement

30 octobre 2020

Biensur !! C’est les dernières roues du carrosse ..... on les envoies bosser comme des chiens sans protections ..... et j’en passe Courage à vous tt et ts

30 octobre 2020

Le libéral n'est pas le club med, ça se saurait. Où on trouve le temps et l'énergie pour jouer les renforts dans les hostos ???

30 octobre 2020

Marie Cozic tout à fait

30 octobre 2020

Bah oui tiens on va aller à l’hôpital on s’ennuie en ville et on n’a pas de cas de Covid nous c’est bien connu 🤪🤐😡

31 octobre 2020

Exactement faudrait aller aider alors que les idels sont méprisés depuis le début. Le segur aucune mesure je dis bien aucune pour les idels. Qu'ils se demmerdent.

31 octobre 2020

Leroy Magali la je fais 5 jours et je repars en " vacances " 5 jours lol

30 octobre 2020

Marie Anne carrément 😊

30 octobre 2020

Leroy Magali et on part souvent en vacances. Demain c est ma collègue Ah bon encore en vacances Ben non juste repos après 4 jours de taf

30 octobre 2020

Laetitia Detres Buda c'est ça, c'est bien connu nous en ville c'est une médecine de luxe 😏et en plus si ns avons de belles voitures alors là....l'infirmière est blindée de tunes 😏pour rappel c'est notre outil de travail, bureau et excusez ns c'est un peu de plaisir aussi...

30 octobre 2020

Laetitia Detres Buda c est même pas ca on fait comment avec nos patients ???

30 octobre 2020

Cela reflète bien notre profession en liberal, aucune reconnaissance, on se fait pourrir par certains, PAYER NOS MASQUES 😡et j'en passe, et je reste polie. J'adore mon métier mais au vu de la tournure dans les années à venir je me pose bcp de questions qd à mon avenir dans cette profession. Heureusement j'ai un moral d'acier et ce n'est pas cet e...... r de virus qui va m'arrêter. 😊

01 novembre 2020

Allez vous faire foutre 🖕

01 novembre 2020

Cheznous il fallait faire la queue dehors pour faire délivrer les ordonnances à la pharmacie mais maintenant on rentre , ils prennent des rendez vous pour les vaccins et maintenant les tests covid ! Je crois que ça devient un cauchemar et les médias ne parlent que des pharmaciens. Ils installent même des barnum !!!! Par contre ils ne peuvent livrer : pas le temps !!!!! 🤨

31 octobre 2020

Bah oui tiens on va aller à l’hôpital on s’ennuie en ville et on n’a pas de cas de Covid nous c’est bien connu 🤪🤐😡

31 octobre 2020

Bah oui tiens on va aller à l’hôpital on s’ennuie en ville et on n’a pas de cas de Covid nous c’est bien connu 🤪🤐😡

30 octobre 2020

Allez vous faire foutre 🖕

30 octobre 2020

Lire ça après une journée de 14h.... lol!

30 octobre 2020

Bah oui tiens on va aller à l’hôpital on s’ennuie en ville et on n’a pas de cas de Covid nous c’est bien connu 🤪🤐😡

30 octobre 2020

Bah oui tiens on va aller à l’hôpital on s’ennuie en ville et on n’a pas de cas de Covid nous c’est bien connu 🤪🤐😡

30 octobre 2020

Lire ça après une journée de 14h.... lol!

30 octobre 2020

Allez vous faire foutre 🖕

30 octobre 2020

Le libéral n'est pas le club med, ça se saurait. Où on trouve le temps et l'énergie pour jouer les renforts dans les hostos ???

30 octobre 2020

Allez vous faire foutre 🖕

30 octobre 2020

Allez vous faire foutre 🖕

30 octobre 2020

Bah oui tiens on va aller à l’hôpital on s’ennuie en ville et on n’a pas de cas de Covid nous c’est bien connu 🤪🤐😡

30 octobre 2020

Bah oui tiens on va aller à l’hôpital on s’ennuie en ville et on n’a pas de cas de Covid nous c’est bien connu 🤪🤐😡

autres actualités