Contestation ou mobilisation, quelle année 2020 pour les IDEL(s) ? - Albus, l'appli des infirmiers

Contestation ou mobilisation, quelle année 2020 pour les IDEL(s) ?

 

Contestation ou mobilisation, quelle année 2020 pour les IDEL(s) ?

 

Les premiers jours de l’année 2020 ont été chargés pour tous les professionnels de santé. Ces derniers, au premier rang desquels les infirmières libérales, sont appelés à se mobiliser pour faire évoluer le système de santé. Mais dans le même temps, ces mêmes professionnels de santé expriment un malaise généralisé et multiplient les revendications.

 

Calmer la grogne des soignants en général et des infirmières libérales en particulier

 

Alors que le gouvernement affiche sa volonté d’accélérer le déploiement de sa vaste Réforme « Ma Santé 2022 » , le Système de Santé en France a connu une année noire en 2019. Les contestations se multiplient et concernent tous les sujets et tous les professionnels de santé. Les infirmières libérales restent mobilisées pour défendre leur système de retraites, et sont accompagnées dans cette lutte par toutes les autres professions libérales de santé. En la matière, le gouvernement a déjà fait droit à plusieurs demandes, portées par la Fédération française des praticiens de santé( FFPS). Si tout n’est pas parfait, la situation semble néanmoins en bonne voie pour une sortie de crise rapide.

Dans les Etablissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD), les infirmières et l’ensemble du personnel continuent de réclamer plus de moyens. Les services d’urgence hospitalières continuent leur fronde pour dénoncer les conséquences d’une politique publique qui n’est pas, selon eux, à la hauteur. Les infirmières libérales notamment dénoncent les nouvelles règles de facturation du Bilan de Soins Infirmiers (BSI), qui s’est substitué à la Démarche en Soins Infirmiers (DSI) depuis le 1er janvier 2020 (la généralisation du BSI s’effectuera sur plusieurs années).

Les revendications du personnel soignant, qu’il soit libéral ou hospitalier, ressemblent donc bien à une liste à la Prévert, et les premiers jours de cette année 2020 ont été rudes pour le Ministère de la Santé, qui doit faire face à toutes ces colères.

 

Les vœux du Ministère de la Santé, un message d’espoir

 

C’est dans ces circonstances troubles, que Mme Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la Santé, a adressé ses veux à la presse mardi 28 janvier 2020. Et ils étaient attendus pour découvrir la position et l’attitude de la Ministre de la Santé, qui ne peut pas faire face à tous les fronts. Mme Buzyn a néanmoins rappelé que le gouvernement avait fixé un cap, et que ce dernier serait suivi : « Nous suivons un cap qui est le bon : instaurer un système de santé mieux organisé entre la médecine de ville et la médecine hospitalière dans les territoires et libérer du temps médical utile pour faciliter un accès aux soins de qualité pour tous les Français« .

Cet optimisme affiché n’a pas empêché la Ministre de constater, comme nous l’avons fait, la multiplication des revendications des soignants. Elle en a profité pour rappeler l’importance des personnels hospitaliers, mais aussi des soignants dits de ville. Garantir une meilleure collaboration entre les deux pôles de ce système de santé en France reste une des priorités de l’actuelle Ministre de la Santé.

 

2020, des évolutions déjà connues pour faire évoluer le système de santé

 

La Ministre a donc rappelé, que l’année 2020 serait conforme aux annonces déjà faites, et les infirmières et infirmiers libéraux savent donc à quoi s’attendre pour les mois à venir. Outre les hôpitaux de proximité, 2020 sera l’année des Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), puisque Mme Buzyn a déj souligné que 500 projets devraient se concrétiser en la matière cette année. Mais la ministre de santé a insisté sur les efforts entrepris à destination de la coopération des professionnels de santé (infirmières libérales, masseurs kinésithérapeutes, …). Le déploiement des protocoles n’a qu’un seul objectif, rappelé par Mme Buzyn :  « accroître la place des professionnels« .

Déploiement de la télémédecine (avec de nouveaux droits et de nouvelles missions pour les infirmières libérales), concrétisation du plan anti renoncement aux soins (reste à charge zéro, …), …, Mme Buzyn a rappelé tous les projets en cours de déploiement et qui nécessitent la mobilisation de tous les professionnels de santé. Entre contestation / revendication et implication / mobilisation, les professionnels de santé vont devoir rapidement choisir, même si certains dénoncent dans ce choix une ambiguïté, cultivée sciemment par les autorités publiques.

Pour vous, l’année 2020 sera-t-elle une année de contestation ou une année de transformation ? Ou l’un n’empêche pas l’autre ?

 

 

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

07 février 2020

Année décisive quant à la poursuite de mon activité libérale!!!

06 février 2020

Année de mer de oui à venir ça sent pas bon du tout ????????????

05 février 2020

je n ai rien signé moi !

05 février 2020

On nous vole notre boulot la semaine on nous appelle les week ends... on nous inonde d’indus ( cette année ils rejettent les VAG car pas eu les bordereaux prise en charge ( 1 ère année qu’ils réclament on peut lire sur la circulaire ministérielle que ceux ci doivent être conservés par les Ide un an... encore?? Hier tribunal pour contestation indu justifié repoussé au 26 mai... sinon je vais bien?????

05 février 2020

Micky Cuman Moi aussi

05 février 2020

Brigitte Bertrand Pelette moi je le garde, mais j'envoie copie par scor.

05 février 2020

Arrêtons de nous plaindre car c’est de notre faute. Si nous infirmiers nous savions nous mobiliser cela n’arriverai pas. Il n’y a qu’à voir l’avenant défavorable que nous avons signé aveuglément. je ne ferai pas d’autres commentaires.

05 février 2020

Ils me dégoûtent profondément Démontent le libéral au profit des groupes qui coûtent plus chère au contribuable et au détriment du patient Bon après à quoi aurions nous pu nous attendre auprès de gens qui trouvent que cinq jours suffisent pour faire le deuil de la mort d’un enfant Et la porosité certaine du public vers le privé !!!!!!

05 février 2020

2020 sera l'année de fermeture de nombre de petits cabinets et l'occasion de raccrocher la blouse pour une bonne partie de ces IDEL. Reste à savoir où trouver un autre boulot, ce n'est pas comme s'il suffisait de traverser la rue pour en trouver pfff...à moins de partir à l'étranger... 2020 sera en tout cas l'année de l'amorce des déserts paramédicaux et la galère pour les patients pour trouver des soignants!

04 février 2020

Une année de transformation. Et ça ne fait que commencer. Le bsi a des défauts et il est vrai que le forfait C pour les patients lourds nous est défavorable. Mais tout n'est pas à dénigrer. Et il faut savoir que parmi les items que nous remplissons quand nous le complétons, certains seulement servent à établir le forfait et les autres serviront à faire voir tout ce que nous faisons et dont les hautes sphères n'ont pas idée. Ça servira pour l'avenir, pour la création d'autres actes etc....

08 février 2020

Karine Paillet j'ai regardé bien en détail et franchement..... je n'ai rien trouvé de bien valorisant. Et ce qui arrive pour les infirmières libérale en pratique avancée ne m'a pas l'air génial. Pendant ce temps là à l'hôpital un.e infirmier.ere n'a droit qu'à être un.e ouvrier.ere du soin à la chaîne..... le gouvernement manipule tout cela dans le seul but de nous faire courber sous le capitalisme....

07 février 2020

Karine Paillet il est prévu de nous remplacer par des aides-soignants à domicile. 27 actes de notre rôle propre vont leur être attribués. Et les organismes de formation sont vendus à l’Etat . Quelle naïveté...

07 février 2020

Karine Paillet quelle naïveté !

07 février 2020

Karine Paillet quelle naïveté ?

06 février 2020

Karine Paillet vous êtes bien naïve !

06 février 2020

Karine Paillet syndicats ?!?!?!

05 février 2020

Karine Paillet Vous pensez réellement qu'ils ne savent pas déjà ce qu'on fait? Nos syndicats sont sensés les en avoir informé dans le détail, non? Il ne s'agit que d'un appât pour crédules, leur but était de baisser les rémunérations, c'est ce qu'ils ont commencé depuis longtemps avec les indemnités de nuit, la non réévaluation des lettres clés depuis 10 ans...etc Alors oui notre métier est en train de muter, muter vers le salariat déguisé, mais avec tous les inconvénients du libéral, ne soyez pas dupes, Buzin l'a dit elle-même, elle veut limiter la fuite des IDE hospitalières vers le libéral, quoi de mieux que de couper les vivres des libéraux...

05 février 2020

Nullement un rêve Sophie Godin. Propos recueillis lors d'une formation sur le bsi, animée par notre présidente URPS Infirmier de paca. Notre métier est juste en mutation et il faut évoluer avec et contester intelligemment c'est à dire en étant très bien informé. Et oui Frédé Rika, il y a des enjeux qui ne sont pas forcément les nôtres. C'est pour ça qu'il faut utiliser tous les outils qui existent pour prouver que nous sommes indispensables. Je pense que c'est aussi important que de manifester ou contester.

05 février 2020

Karine Paillet où d’une base d’informations pour créer ou déployer d’autres acteurs de la santé ,ou secteurs sociaux . Ils ne sont pas à cours d’idées, et leurs intérêts ne sont pas forcément les nôtres !!!!

05 février 2020

Karine Paillet c'est beau de rêver...

04 février 2020

un scandale ce bsi que les syndicats ont signé !!!!! ainsi que les CPTS

05 février 2020

Delph Delph ...oui une sacrée arnaque

05 février 2020

Qui signent Tout et n'importe quoi En accord avec les instances dirigeantes alors que c'est nous qui soignons et sommes sur le terrain. Referendum

05 février 2020

Diviser pour mieux régner mais il ne tient qu'à nous. Ide d'être solidaire une bonne fois pour toute sans écouter tous ces syndicats.

05 février 2020

Delph Delph eh oui ça fait plus de 30 ans qu’on se fait enfler sans rien dire parce que nous, IDE sommes très fort pour nous critiquer les uns les autres mais pour se fédérer...

04 février 2020

oui je sais ! vous êtes supers !!

04 février 2020

Delph Delph, que 2 syndicats ont signé ! Pas CI !

04 février 2020

je conteste le bsi, ça va nous achever et du coup ça ne permettra pas une bonne prise en charge des patients les plus fragiles... Les patients qui ont les moyens pourrons se payer des auxiliaires de vie ou alors aller en Epahd , les plus pauvres feront quoi ?

06 février 2020

Audrey Sanabré Spahn et favoriser l'had...

08 février 2020

Une année de transformation. Et ça ne fait que commencer. Le bsi a des défauts et il est vrai que le forfait C pour les patients lourds nous est défavorable. Mais tout n'est pas à dénigrer. Et il faut savoir que parmi les items que nous remplissons quand nous le complétons, certains seulement servent à établir le forfait et les autres serviront à faire voir tout ce que nous faisons et dont les hautes sphères n'ont pas idée. Ça servira pour l'avenir, pour la création d'autres actes etc....

07 février 2020

Une année de transformation. Et ça ne fait que commencer. Le bsi a des défauts et il est vrai que le forfait C pour les patients lourds nous est défavorable. Mais tout n'est pas à dénigrer. Et il faut savoir que parmi les items que nous remplissons quand nous le complétons, certains seulement servent à établir le forfait et les autres serviront à faire voir tout ce que nous faisons et dont les hautes sphères n'ont pas idée. Ça servira pour l'avenir, pour la création d'autres actes etc....

07 février 2020

Une année de transformation. Et ça ne fait que commencer. Le bsi a des défauts et il est vrai que le forfait C pour les patients lourds nous est défavorable. Mais tout n'est pas à dénigrer. Et il faut savoir que parmi les items que nous remplissons quand nous le complétons, certains seulement servent à établir le forfait et les autres serviront à faire voir tout ce que nous faisons et dont les hautes sphères n'ont pas idée. Ça servira pour l'avenir, pour la création d'autres actes etc....

07 février 2020

Une année de transformation. Et ça ne fait que commencer. Le bsi a des défauts et il est vrai que le forfait C pour les patients lourds nous est défavorable. Mais tout n'est pas à dénigrer. Et il faut savoir que parmi les items que nous remplissons quand nous le complétons, certains seulement servent à établir le forfait et les autres serviront à faire voir tout ce que nous faisons et dont les hautes sphères n'ont pas idée. Ça servira pour l'avenir, pour la création d'autres actes etc....

06 février 2020

Une année de transformation. Et ça ne fait que commencer. Le bsi a des défauts et il est vrai que le forfait C pour les patients lourds nous est défavorable. Mais tout n'est pas à dénigrer. Et il faut savoir que parmi les items que nous remplissons quand nous le complétons, certains seulement servent à établir le forfait et les autres serviront à faire voir tout ce que nous faisons et dont les hautes sphères n'ont pas idée. Ça servira pour l'avenir, pour la création d'autres actes etc....

06 février 2020

Une année de transformation. Et ça ne fait que commencer. Le bsi a des défauts et il est vrai que le forfait C pour les patients lourds nous est défavorable. Mais tout n'est pas à dénigrer. Et il faut savoir que parmi les items que nous remplissons quand nous le complétons, certains seulement servent à établir le forfait et les autres serviront à faire voir tout ce que nous faisons et dont les hautes sphères n'ont pas idée. Ça servira pour l'avenir, pour la création d'autres actes etc....

06 février 2020

je conteste le bsi, ça va nous achever et du coup ça ne permettra pas une bonne prise en charge des patients les plus fragiles... Les patients qui ont les moyens pourrons se payer des auxiliaires de vie ou alors aller en Epahd , les plus pauvres feront quoi ?

05 février 2020

On nous vole notre boulot la semaine on nous appelle les week ends... on nous inonde d’indus ( cette année ils rejettent les VAG car pas eu les bordereaux prise en charge ( 1 ère année qu’ils réclament on peut lire sur la circulaire ministérielle que ceux ci doivent être conservés par les Ide un an... encore?? Hier tribunal pour contestation indu justifié repoussé au 26 mai... sinon je vais bien?????

05 février 2020

un scandale ce bsi que les syndicats ont signé !!!!! ainsi que les CPTS

05 février 2020

On nous vole notre boulot la semaine on nous appelle les week ends... on nous inonde d’indus ( cette année ils rejettent les VAG car pas eu les bordereaux prise en charge ( 1 ère année qu’ils réclament on peut lire sur la circulaire ministérielle que ceux ci doivent être conservés par les Ide un an... encore?? Hier tribunal pour contestation indu justifié repoussé au 26 mai... sinon je vais bien?????

05 février 2020

Une année de transformation. Et ça ne fait que commencer. Le bsi a des défauts et il est vrai que le forfait C pour les patients lourds nous est défavorable. Mais tout n'est pas à dénigrer. Et il faut savoir que parmi les items que nous remplissons quand nous le complétons, certains seulement servent à établir le forfait et les autres serviront à faire voir tout ce que nous faisons et dont les hautes sphères n'ont pas idée. Ça servira pour l'avenir, pour la création d'autres actes etc....

05 février 2020

un scandale ce bsi que les syndicats ont signé !!!!! ainsi que les CPTS

05 février 2020

un scandale ce bsi que les syndicats ont signé !!!!! ainsi que les CPTS

05 février 2020

un scandale ce bsi que les syndicats ont signé !!!!! ainsi que les CPTS

05 février 2020

Une année de transformation. Et ça ne fait que commencer. Le bsi a des défauts et il est vrai que le forfait C pour les patients lourds nous est défavorable. Mais tout n'est pas à dénigrer. Et il faut savoir que parmi les items que nous remplissons quand nous le complétons, certains seulement servent à établir le forfait et les autres serviront à faire voir tout ce que nous faisons et dont les hautes sphères n'ont pas idée. Ça servira pour l'avenir, pour la création d'autres actes etc....

05 février 2020

Une année de transformation. Et ça ne fait que commencer. Le bsi a des défauts et il est vrai que le forfait C pour les patients lourds nous est défavorable. Mais tout n'est pas à dénigrer. Et il faut savoir que parmi les items que nous remplissons quand nous le complétons, certains seulement servent à établir le forfait et les autres serviront à faire voir tout ce que nous faisons et dont les hautes sphères n'ont pas idée. Ça servira pour l'avenir, pour la création d'autres actes etc....

05 février 2020

Une année de transformation. Et ça ne fait que commencer. Le bsi a des défauts et il est vrai que le forfait C pour les patients lourds nous est défavorable. Mais tout n'est pas à dénigrer. Et il faut savoir que parmi les items que nous remplissons quand nous le complétons, certains seulement servent à établir le forfait et les autres serviront à faire voir tout ce que nous faisons et dont les hautes sphères n'ont pas idée. Ça servira pour l'avenir, pour la création d'autres actes etc....

04 février 2020

un scandale ce bsi que les syndicats ont signé !!!!! ainsi que les CPTS

04 février 2020

un scandale ce bsi que les syndicats ont signé !!!!! ainsi que les CPTS

autres actualités