Des outils innovants pour accompagner les infirmières libérales - Albus, l'appli des infirmiers

Des outils innovants pour accompagner les infirmières libérales

 

Si le numérique offre régulièrement des nouveaux outils pour accompagner les infirmières libérales au quotidien, les autorités publiques s’efforcent elles-aussi de favoriser l’accès et l’utilisation de ces outils. L’URPS d’Ile de France s’est ainsi associée à un projet ambitieux visant à créer une interopérabilité entre deux plateformes consacrées aux professionnels de santé.

L’infirmière libérale et la nécessité de s’inscrire dans un parcours de soins et des structures pertinentes

La coordination fait partie des missions assignées aux infirmières et infirmiers libéraux, et cette complémentarité entre les différents professionnels de santé fait partie des priorités des autorités publiques dans la conduite de la Réforme de la Santé. A côté des propositions du plan Ma Santé 2022 visant à renforcer les Soins de Ville, des expérimentations locales permettent d’envisager d’autres pistes et de tester de nouvelles voies. Ainsi en est-il en région Ile de France, où l’Union régionale des professions de santé Infirmiers libéraux (URPS) s’est associée à un projet visant à rapprocher deux plateformes numériques : Entr’Actes et Inzee.care.

Dans la conférence de presse de présentation (9 avril 2019), le président de l’URPS, Mr Jean-Jules Mortéo a expliqué que « Ce projet d’interopérabilité est en expérimentation pendant un an. C’est donc un projet visant à faciliter le recours à une infirmière libérale mais aussi à renforcer la coordination des acteurs de la santé et notamment des professionnels libéraux. Si l’URPS a accepté de s’associer à cette interopérabilité entre les deux plateformes, c’est aussi pour vérifier si la solution peut être une voie d’avenir. Monsieur Mortéo a ainsi justifié un tel projet en expliquant : « Cette solution apporte aussi une alternative aux offres des plateformes commerciales payantes, qui se développent, organisent des filières et créent des distorsions de concurrence, alors que notre solution est gratuite car financée par l’URPS »

 

Rapprocher les attentes des patients des contraintes des infirmières libérales

 

Sur le papier, ce rapprochement semble naturel et bénéfique pour le bien-être des patients. Depuis 2015, Inzee.care a ainsi réussi à attirer plus de 10.000 infirmiers libéraux, répartis sur plusieurs régions. La plateforme ambitionne de favoriser le retour à domicile des patients après une hospitalisation, en assurant une meilleure visibilité (soins dispensés, secteur géographique, horaires des soins à prodiguer, …) de chaque patient mais offrant aussi la possibilité de désigner son infirmière libérale. De son côté, Entr’Actes s’attache à mutualiser les compétences des professionnels de santé, afin de parvenir à une meilleure coordination des soins primaires. Accessible uniquement aux professionnels de santé, Entr’Actes permet donc à une infirmière libérale notamment de faire appel aux compétences d’autres professionnels pour un de ses patients. Avec Entr’Actes, l’objectif consiste bien à tout faire pour maintenir le patient à domicile et donc éviter le passage aux urgences, mais aussi à garantir le retour à domicile des patients hospitalisés. Pendant un an donc, depuis la plateforme Inzee.care, l’infirmière libérale pourra déclencher une demande de sollicitation directement sur Entr’Actes.

L’ambition d’accompagner les infirmières libérales à s’adapter à la santé de demain

 

Si le projet est ambitieux, il implique aussi l’implication des infirmières et des infirmiers libéraux, qui doivent prendre l’initiative de s’inscrire sur ces nouveaux outils, appelés à se développer. L’URPS d’Ile de France a surtout souhaité apporté toutes les garanties nécessaires pour rendre le dispositif fiable et efficace. C’est ce qu’a confirmé Mr Mortéo : « Aucun risque de création de filières, de compérage et d’ubérisation de notre profession puisque ce seront vos représentants élus qui contrôleront la régularité du dispatching des demandes ».

S’il existe des projets similaires émanant de sociétés commerciales, ce rapprochement bénéficie de cette caution de l’institution avec des services totalement gratuits, car financés par l’URPS. Au-delà de cette première année d’expérimentation, un rapport sera publié pour envisager le déploiement et la généralisation de ce rapprochement, mais aussi pour trouver les financements nécessaires à cette nouvelle voie. Quelle sera la mobilisation des infirmières et infirmiers libéraux, et le succès sera-t-il au rendez-vous ? La question est posée, et désormais en Ile de France mais aussi en Bretagne, les IDEL(s) peuvent profiter de ce nouveau service.

 

Estimez-vous que ce rapprochement, tel qu’il a été encadré par l’URPS, peut être un outil efficace et bénéfique pour les infirmières libérales ?

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

17 juin 2019

[…] Lire l’article en entier […]

28 avril 2019

Dans LIBERALE il y a...

28 avril 2019

Dans LIBERALE il y a...

27 avril 2019

C est la fin d une indépendance

24 avril 2019

Non

autres actualités
Je souhaite
être rappelé

Je souhaite
être rappelé