Exercice coordonné ou statut salarié, quel avenir pour les infirmiers libéraux ? - Albus, l'appli des infirmiers

Exercice coordonné ou statut salarié, quel avenir pour les infirmiers libéraux ?

 

Dans les discours, tout est fait pour accompagner les infirmières libérales à rejoindre l’exercice coordonné en leur « facilitant » le quotidien. Pourtant dans la réalité du quotidien, ces mêmes professionnelles peuvent se sentir menacées au vu de certaines décisions.

 

L’infirmière libérale isolée, une professionnelle de santé en voie de disparition ?

 

« Je veux que l’exercice isolé devienne progressivement marginal, qu’il devienne l’aberration et qu’il puisse disparaître à l’horizon 2022. »

 

C’est ainsi, qu’en septembre 2018, le président de la République décrivait l’avenir du Système de santé publique en France. Depuis, la crise sanitaire du coronavirus a quelque peu changé la donne, même si la coordination entre tous les professionnels de santé reste l’objectif à atteindre. Il n’est pas sûr, que dans quelques mois, en 2022, une infirmière libérale ne puisse plus s’installer seule pour répondre aux besoins d’une patientèle. En revanche, le Ministère de la Santé s’efforce – et ces efforts ne sont pas amoindris depuis l’apparition du coronavirus – de rendre cette promesse plus concrète et plus attirante pour les patients d’une part mais aussi pour les professionnels de santé d’autre part.

Aujourd’hui, les libéraux de santé peuvent rejoindre ce mouvement du rapprochement et de la coordination à travers trois voies distinctes :

  • Les communautés professionnelles territoriales de Santé (CPTS),
  • Les équipes de soins,
  • Les pôles et maisons de Santé,

 

Les Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP) constituent une des voies les plus plébiscitées, puisqu’on en dénombrait 1617 au début de cette année 2021.

 

Vers un nouvel ACI MSP pour attirer infirmières libérales et médecins ?

 

Un premier accord cadre interprofessionnel (ACI) avait été signé le 20 avril 2017, principalement pour soutenir le développement et l’essor de ces MSP. Aujourd’hui, près de 3 maisons de santé sur 4 sont signataires de cet ACI MSP (1168 exactement en début 2021), qui représente une source de financement et de rémunération à condition d’avoir contractualisé un protocole.

Un nouvel ACI MSP est actuellement en cours d’élaboration, et les discussions se sont ouvertes depuis le 28 janvier dernier entre l’Assurance Maladie d’une part et les associations représentant les professionnels de santé d’autre part. Bien que chaque ordre, chaque profession, porte des revendications spécifiques, l’objectif de ces discussions se concentre autour de 3 thématiques bien définies :

  • Améliorer la prise en charge des soins non programmés,
  • Organiser l’intégration des assistants médicaux et des infirmières en pratiques avancées (IPA) dans les MSP. Pour les IPA, la question du statut n’est pas encore tranchée, certains préférant celui d’infirmière libérale, quand d’autres revendiquent le statut de salariée.
  • Inciter les maisons de santé à participer à la lutte contre les crises sanitaires graves. Cette problématique est apparue depuis l’épidémie de coronavirus, qui a permis de mettre en évidence des axes de progrès en la matière.

 

Des ambitions au quotidien, une réalité contrastée pour les infirmières libérales

 

Bien que ce sujet de l’exercice coordonné soit au cœur de toutes les négociations avec les infirmières libérales et plus généralement les professionnels libéraux de santé, la réalité du terrain contraste souvent avec cette image de « faciliter le travail des soignants », cultivé par les autorités publiques. C’est ce que confirme la situation des infirmières et infirmiers libéraux d’Arras. Puisque la région est classée par l’ARS en zone sur-dotée, aucune infirmière libérale ne peut s’y installer sans qu’une consœur ou confrère cède sa place. Une infirmière libérale installée à Beaurains, Mme Émilie Lance, expliquait même aux journalistes de la Voix du Nord, qu’elle n’avait pas l’autorisation d’intégrer une collaboratrice dans son cabinet : « Moi, ce n’était même pas une création de patientèle, le travail est déjà là. Je suis toute seule, alors qu’il y a du boulot pour deux, voire pour trois.. »

Et pourtant, les infirmiers libéraux d’Arras ont néanmoins vu s’ouvrir dans le sud de l’agglomération un centre d’infirmiers libéraux. Pas moins de 5 infirmiers ont été recrutés par ce centre sous le statut d’infirmiers salariés. Les règles d’installation ne sont pas les mêmes, et les infirmières salariées ne sont pas soumises à cette interdiction d’exercice dans des zones surdotées. Toujours est-il que les IDEL(s) de la région dénoncent une « concurrence déloyale », une menace pour la survie de leur cabinet et appellent le Ministère de la Santé à réagir, avant que cela ne se reproduise sur d’autres territoires.

On est alors très loin des incitations à s’engager dans l’exercice coordonnée, à moins que ce dernier ne signifie d’abandonner le statut libéral …..

Et vous, estimez-vous que l’exercice libéral est en danger face à de telles pratiques ? Comment comprenez-vous ce grand écart entre la réalité du terrain et ces promesses de faciliter le quotidien des infirmières libérales ?

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

15 avril 2021

[…] une autre source de contestation grandit, comme nous le relations déjà dans un précédent billet consacré au statut même de la profession. Alors même qu’une infirmière libérale soit contrainte de respecter de multiples conditions […]

21 février 2021

Coucou , j'ai travaillé dans un centre de soins association à but non lucratif pendant 20 ans de 1982 à 2003 .J'étais salariée et on faisait les soins à domicile comme les libérales .Bien sur plus confortable quand tu as des enfants car des vacances programmées à l'avance et parfois 13 ème mois selon les finances Depuis 2004 je suis en libérale remplaçante , si le travail est le meme l'organisation n'est pas la meme et je comprend les jeunes IDELS avec des jeunes enfants pour cumuler vie de famille et boulot c'est pas facile Je suis en fin de carrière et c'est vrai que la profession s 'est dégradée , et je m 'aperçois que les revendications des IDELS actuelles sont à peu pret les memes qu'à mon "époque " Nous n'arrivons pas à trouver notre place coincées entre les médecins d'un coté et les aide soignants de l autre qui prennent de l ampleur et qui peut etre un jour auront l'autorisation de s'installer et faire les soins courants à domicile? Les nouveaux venus ce sont à mon avis les pharmaciens qui peu à peu grignotent notre terrain d'action ! Bon courage les IDELS

20 février 2021

Nous sommes réellement en danger ⚠️ Que fait l’Ordre?

22 février 2021

l ordre ne fait rien, en octobre 2020 j ai demandé une attestation de remplaçante pour le 1er mars 2021, ayant cédé mon conventionnement à mon collègue, après plusieurs email de rappel à ce jour toujours rien reçu, par contre ils ont bien encaisser ma cotisation

21 février 2021

Tania Matar-tancre l’ordre s’épuise à expliquer son rôle à des professionnels qui se fichent de l’organisation de leur profession

19 février 2021

Vivement la retraite !

18 février 2021

Ahah, c'était prévisible ce genre de structure, que les IDEL deviennent salariés, j'en discutait il y a de cela 3-4ans avec ma mère, au vu des pseudo réformes , les IDELS en tant que tel sont amenés à disparaitre, au profit de grands groupes. Tachou LaMiss Idel Martinique

17 février 2021

Il faudrait avoir l’avis d’une infirmière installée dans ce centre pour savoir quel sont les avantages et les conditions de travail . Elles sont sûrement appâté par un meilleur salaire qu’en structure, des vacances et autres avantages qu’il est difficile d’avoir quand on est seul dans son cabinet... enfin je suppose sinon elles n’y iraient pas ! Étant seule dans min cabinet , les vacances je n’en ai pas ( peut-être bientôt vu que j’ai enfin une remplaçante) , mes revenus sont confortable mais aux prix de beaucoup de travail très tôt le matin et tard le soir ... enfin bref c’est pas demain que ça se fera près de mon cabinet, vive la campagne 😂👍🏻👍🏻

19 février 2021

Nancy Valentin oui moi aussi je serais curieuse de connaître les avantages et inconvénients de ces salariats et l'avis de celles et ceux qui y travaillent.

17 février 2021

L’idel va devenir la boniche des collectivités d’exercice... secrétariat coordination et les revenus aux médecins pharmaciens et kinés

16 février 2021

Laurent Lemai

16 février 2021

Morgane Sabe

16 février 2021

Laëtitia Lesieux

16 février 2021

Line Hannebicque

16 février 2021

Audrey Carrier

15 février 2021

Bientôt nous n existerons plus .... c’est fini la vie des infirmiers libéraux !!!

15 février 2021

C'est comme les hôpitaux qui propose aux patients de refaire leur pansement

14 février 2021

Et pourtant on se sert bien de nous pendant la pandémie...

13 février 2021

Mais que fait l'ordre mis à part encaisser la cotisation annuelle pour juste fournir un vulgaire caducée.

21 février 2021

Jerome Klein a quel titre ??? C’est le rôle l’URPS la mission de l’Ordre est de service public et non corporatiste pour régler les problèmes déontologiques... les conseils départementaux ont un avis consultatif sur les autorisations d’exercer au sein de SISA mais pas pour le reste des exercices collectifs

19 février 2021

Jerome Klein l avantage c est que quand je reçois ma carte, j ai des réminiscence de mon enfance ! ça me rappelle pif gadgets, un magazine ou je decoupais une carte d agent de police en carton, en suivant les pointillés...

19 février 2021

Tribu Gosselin : moi... installée depuis 37 ans : cotisation payée /2021 toujours pas de caducée pour le moment !😏

17 février 2021

Bast Dudzik moi je sais!!! Mais les collègues tapent toujours sur l’ordre même quand se ne sont pas ses missions...

17 février 2021

Delph Feel Good L'Ordre veille au maintien de l'éthique et de la déontologie de la profession. Il représente les professionnels sur les plans administratif et juridique. Les syndicats négocient la convention, siègent dans les commissions paritaires de la CPAM. Le but est de défendre les intérêts des professionnels.

17 février 2021

Bast Dudzik c’est bien mais je pense qu’il va vraiment falloir qu’on explique à tout le monde quelles sont les missions de chacun!! Syndicat et ordre n’ont pas du tout le même rôle et en attendant on tape toujours sur l’ordre alors que les syndicats aussi ont leurs responsabilités

16 février 2021

Delph Feel Good Bonjour, nous sommes sur le terrain avec nos confrères et consœurs. Nous nous mobilisons.

15 février 2021

Jerome Klein et que font les syndicats???

15 février 2021

Jerome Klein rien

14 février 2021

Tribu Gosselin reçu la semaine dernière

14 février 2021

Jerome Klein que l on n a toujours pas reçu... trop dur de l envoyer en janvier !!

13 février 2021

Il existe malheureusement déjà d'autres structures de ce genre à Bordeaux entre autres et oui c'est lamentable et déloyal pour les libéraux en place depuis des années, j'espère que cela va être très vite stoppé sinon il y a un réel danger pour nous....

14 février 2021

Frédé Rika oui malheureusement et c'est bien triste

13 février 2021

Erika Hobon c’est plutôt encouragé. Ils veulent la fin du libéral et un système de santé anglo-saxon géré par les mutuelles

12 février 2021

echoeurant

12 février 2021

On veut notre peau c'est clair...

11 février 2021

On ne peut pas interdire à des libéraux de s'installer ds une zone surdotée et accepter cela, ce n'est pas logique !

22 février 2021

Nous sommes réellement en danger ⚠️ Que fait l’Ordre?

21 février 2021

Nous sommes réellement en danger ⚠️ Que fait l’Ordre?

21 février 2021

Mais que fait l'ordre mis à part encaisser la cotisation annuelle pour juste fournir un vulgaire caducée.

19 février 2021

Mais que fait l'ordre mis à part encaisser la cotisation annuelle pour juste fournir un vulgaire caducée.

19 février 2021

Il faudrait avoir l’avis d’une infirmière installée dans ce centre pour savoir quel sont les avantages et les conditions de travail . Elles sont sûrement appâté par un meilleur salaire qu’en structure, des vacances et autres avantages qu’il est difficile d’avoir quand on est seul dans son cabinet... enfin je suppose sinon elles n’y iraient pas ! Étant seule dans min cabinet , les vacances je n’en ai pas ( peut-être bientôt vu que j’ai enfin une remplaçante) , mes revenus sont confortable mais aux prix de beaucoup de travail très tôt le matin et tard le soir ... enfin bref c’est pas demain que ça se fera près de mon cabinet, vive la campagne 😂👍🏻👍🏻

19 février 2021

Mais que fait l'ordre mis à part encaisser la cotisation annuelle pour juste fournir un vulgaire caducée.

17 février 2021

Mais que fait l'ordre mis à part encaisser la cotisation annuelle pour juste fournir un vulgaire caducée.

17 février 2021

Mais que fait l'ordre mis à part encaisser la cotisation annuelle pour juste fournir un vulgaire caducée.

17 février 2021

Mais que fait l'ordre mis à part encaisser la cotisation annuelle pour juste fournir un vulgaire caducée.

16 février 2021

Mais que fait l'ordre mis à part encaisser la cotisation annuelle pour juste fournir un vulgaire caducée.

15 février 2021

Mais que fait l'ordre mis à part encaisser la cotisation annuelle pour juste fournir un vulgaire caducée.

15 février 2021

Mais que fait l'ordre mis à part encaisser la cotisation annuelle pour juste fournir un vulgaire caducée.

14 février 2021

Mais que fait l'ordre mis à part encaisser la cotisation annuelle pour juste fournir un vulgaire caducée.

14 février 2021

Mais que fait l'ordre mis à part encaisser la cotisation annuelle pour juste fournir un vulgaire caducée.

14 février 2021

Il existe malheureusement déjà d'autres structures de ce genre à Bordeaux entre autres et oui c'est lamentable et déloyal pour les libéraux en place depuis des années, j'espère que cela va être très vite stoppé sinon il y a un réel danger pour nous....

13 février 2021

Il existe malheureusement déjà d'autres structures de ce genre à Bordeaux entre autres et oui c'est lamentable et déloyal pour les libéraux en place depuis des années, j'espère que cela va être très vite stoppé sinon il y a un réel danger pour nous....

autres actualités