Youtube pour réussire en tant qu'infirmière libérale - Albus

Google invite les infirmières à devenir …Youtubeuses !

Google invite les infirmières à devenir …Youtubeuses !

La plateforme de vidéo en ligne veut ainsi répondre, plus sérieusement, aux attentes de ses utilisateurs : « Cette évolution s’inscrit dans une démarche plus large de YouTube concernant les informations médicales : mettre en avant des contenus provenant de sources fiables, retirer les contenus qui enfreignent notre règlement concernant les fausses informations médicales, et réduire la diffusion des contenus à la limite de l’infraction ». C’est donc une politique ambitieuse, que YouTube a décidé de promouvoir en invitant les professionnels de santé à participer à celle-ci. En effet, alors que la plateforme a renforcé sa politique de modération, un renforcement accru depuis la crise sanitaire du Covid-19, elle a créé une nouvelle fonctionnalité tout naturellement (et simplement) appelée Youtube Health.

Pour garantir des sources d’information fiables et pertinentes, Youtube privilégie ainsi les créateurs de contenu, qui peuvent attester de leur profession médicale. Les infirmières et les infirmiers sont ainsi explicitement ciblés, puisqu’avec les médecins, la profession infirmière est la seule à pouvoir candidater à la création d’une telle chaîne vidéo. Mais la plateforme vidéo de Google se veut encore plus exigeante, puisqu’elle demande aux infirmières et infirmiers, souhaitant se lancer dans l’aventure, de s’engager au « respect des principes de partage des informations développés par l’Organisation Mondiale de la Santé ». D’autre part, la chaîne vidéo de l’infirmière doit cumuler 1.500 heures de visionnage au cours des 12 derniers mois.

Créatrice de contenu ou infirmière libérale ? Pourquoi choisir ? 

 

Autant dire que pour pouvoir postuler et exister en tant que membre de ce programme, il faut faire plus que simplement posséder quelques notions de vidéo et disposer d’un peu de temps libre. You Tube Health entend bien promouvoir des informations sourcées et à consulter en toute tranquillité, mais aussi promouvoir des mises à jour régulières et des créations répondant aux attentes les plus actuelles des utilisateurs.

Même si les infirmières libérales doivent se conformer à leur propre code de déontologie, lorsqu’elles communiquent sur You Tube et plus généralement sur tous les réseaux sociaux, elles devront donc désormais, si elles postulent à ce programme, se plier aux exigences de la célèbre firme de Mountain View. Ces contenus réalisés par l’infirmière libérale ou le médecin seront mis en avant par la plateforme et seront toujours accompagnés du message suivant : « Publié par une chaîne d’un médecin/ d’une infirmière inscrit au Répertoire Partagé des Professionnels intervenant dans le système de santé en France. »

Il reste, que si les acteurs de la santé se félicitent d’une telle initiative destinée avant tout à lutter contre les fake news et autres thèses complotistes, de nombreux médecins, infirmiers et soignants en général s’inquiètent d’un tel mélange des genres. Alimenter et animer une chaîne santé sur You Tube Health nécessite en effet du temps et des moyens, des besoins qui devront être satisfaits en respectant les règles déontologiques cette fois-ci. Aussi sont-ils nombreux à attendre de plus amples informations avant de se lancer dans l’aventure.

tous les commentaires
Nos autres actualités
Je souhaite
être rappelé

Je souhaite
être rappelé