Journée Internationale des Infirmières, une date clé pour l’avenir de la profession - Albus, l'appli des infirmiers

Journée Internationale des Infirmières, une date clé pour l’avenir de la profession

 

Le 12 mai, une date symbolique pour les infirmières puisqu’on fête leur journée Internationale. Mais en 2020, la date représente bien plus qu’un simple symbole mais pourrait devenir le début d’une nouvelle ère pour toute la profession.

Le 12 mai, journée internationale des Infirmières

 

Chaque année, la première quinzaine du mois de mai est marquée par la journée Internationale des Infirmières. Célébrée dans le monde entier, cette journée vise à faire reconnaitre la place essentielle des Infirmières et des Infirmiers, même si cette année, crise épidémique mondiale oblige, elle a été quelque peu passée sous silence. Et pourtant ?

C’est donc le lendemain du début du déconfinement, que chacune et chacun était appelé à prendre conscience de l’importance de cette profession. La date n’a pas été choisie au hasard puisqu’elle commémore la naissance de Florence Nightingale, qui initia les soins infirmiers modernes. Depuis 1965, cette date du 12 mai est inscrite au calendrier mondial. Il s’agit bien d’une journée de reconnaissance mais aussi d’interrogations.

La place de l’Infirmière n’est pas uniforme à travers le monde, mais dans chaque système de santé, la profession reste un des piliers de la santé des citoyens. Cette année 2020 restera néanmoins une année à part à double titre :

  • La journée internationale de l’Infirmière est célébrée alors qu’une grande partie des pays du monde entier est mobilisée contre le coronavirus, avec une pression intense sur les   soignants et en particulier sur la profession infirmière
  • L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a fait de l’année 2020 «l’année mondiale des sages-femmes et des infirmières »

 

En 2020, les Infirmières demandent simplement à n’être pas … oubliées !

 

En France, comme partout ailleurs dans le monde, les Infirmières et les infirmiers se sont moins mobilisés pour marquer cette date singulière, trop occupés qu’ils étaient à faire face à l’épidémie de COVID-19. Pourtant, l’ordre national des Infirmiers (ONI) a diffusé une vidéo exprimant les remerciements des 700.000 infirmières et infirmiers à la population.

Dans cette période inédite, les infirmières libérales et hospitalières ont voulu rappeler, qu’elles ont été présentes quand la population a eu besoin d’eux. Les applaudissements de 20h00, la gratitude des patients, les remerciements des malades sortis de réanimation, … sont autant de témoignages, qui réchauffent le cœur de tous les soignants.

Pourtant, en cette journée dédiée à la reconnaissance de la profession infirmière, l’ONI demande à ce que ces efforts ne soient pas oubliées, et que les promesses de chacun soient honorées.

Vers une année 2021 consacrée au système de santé et aux infirmières

 

C’est ce qu’explique Mr Chamboredon Patrick, président de l’ONI (Ordre National des Infirmiers), dans un communiqué de presse présentant cette vidéo :

« Après la crise, qui saura se souvenir du rôle joué par les infirmiers(e)s au quotidien ? Qui saura véritablement prêter attention à notre volonté commune et partagée de reconnaissance de nos compétences, de nos connaissances, de nos savoir-faire, de la singularité de notre approche « humaine », au plus près des besoins des patients ? »

Et les infirmières libérales et hospitalières ont des raisons légitimes de s’inquiéter. Ainsi, le week-end précédant cette journée internationale, l’Assemblée Nationale et le Sénat ont adopté la loi prolongeant l’Etat d’urgence sanitaire. Malgré les attentes et les demandes, aucune référence n’est faite à la profession, et aucune réponse favorable n’a été apporté aux     revendications, portées par la profession :

  • Prescription possible des tests de dépistage Covid-19,
  • Prescription par les infirmières des vaccinations obligatoires,
  • Autorisation même provisoire accordée aux infirmières et infirmiers pour l’établissement des certificats de décès.

 

En 2020, la journée Internationale des Infirmières ne doit pas être une simple occasion de sortir de l’anonymat et/ou de mettre en lumière le rôle de la profession. Mais cela doit aussi et surtout être le moment d’une véritable reconnaissance, et en France, cela devra passer par des actes et des décisions dans les semaines et les mois à venir. La profession n’attendra pas le 12 mai 2021 pour voir si les engagements pris ont été tenus.

 

Et vous, pensez-vous que la place de l’infirmière dans le système de santé va enfin être reconnue à sa juste valeur ? A quels changements vous attendez-vous dans les prochaines semaines et les prochains mois ?

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

11 mai 2021

Merci de m'avoir inscris, en effet je suis un infirmier en retraite

autres actualités