Le Salon infirmier, un premier pas pour faire entendre la profession infirmière - Albus, l'appli des infirmiers

Le Salon infirmier, un premier pas pour faire entendre la profession infirmière

Le salon Infirmier est à nouveau organisé en présentiel en 2021, après deux ans de crise sanitaire. L’occasion pour la profession de se retrouver et de se projeter dans l’avenir, notamment à travers les débats initiés par la prochaine élection présidentielle.

Le Salon Infirmier pour mobiliser la profession dans cet « Après Covid-19 »

 

Ces derniers mois ont été marqué par la crise sanitaire du coronavirus, et il n’est pas exagéré de souligner que la profession infirmière a été durement impactée sur bien des aspects. Tant pour les IDE hospitalières que pour les infirmières libérales, cette période a conduit à une grande remise en cause, à une mise en évidence de défaillances et de lacunes d’un système de santé à réinventer, d’une mise en lumière des difficultés quotidiennes des infirmières et infirmiers, … Sans pouvoir dresser une liste exhaustive de toutes les problématiques qui interrogent la profession, force est de constater que cette crise du coronavirus a également profondément compliqué les possibilités d’échanger et de partager entre professionnels.

Ainsi, le salon infirmier a été organisé en distanciel en 2020. Pourtant, ce mois de novembre 2021 marque le retour des retrouvailles, puisqu’entre le 8 et 10 novembre se tiendront à Paris le Salon Infirmier et les Journées nationales des Infirmiers libéraux (JNIL).

Au parc des expositions de la Porte de Versailles, la 55ème édition de Santexpo permettra donc aux infirmières et aux infirmiers de pouyvoir enfin se retrouver pour 3 jours d’échanges, de conférences et de débats.

 

Un bilan de la crise sanitaire et une réflexion sur l’avenir de la profession infirmière

 

« Résilience et engagement – Hospitaliers, industriels, start-up, patients… après deux ans de crise Covid, l’écosystème Santé se retrouve et s’engage pour l’avenir. », le fil rouge de cette édition 2021 de Santexpo donne le ton, et le salon infirmier et les JNIL seront eux-aussi largement consacrés à ce bilan de ces 18 mois de crise et d’adaptation. Mais les infirmières libérales et hospitalières se réuniront aussi pour s’interroger sur l’avenir même de leur profession, tant les questions s’accumulent depuis plusieurs semaines. A travers 7 thématiques, c’est toute l’activité infirmière qui sera interrogée et analysée pour prévoir les prochaines évolutions à intégrer.

  • Prévention et Santé publique
  • Cursus infirmier / Focus métiers
  • Recherches en sciences et soins infirmiers
  • Santé et territoires
  • Management / Qualité́ de vie au travail / Recrutement
  • Parcours de soins / patients / soignants / familles
  • Pratique quotidienne / Pratique clinique.

 

Plusieurs conférences seront également organisées au cours de ces grandes retrouvailles de la profession infirmière, dont certaines inspirées de cette crise sanitaire que nous avons traversée :

  • La patient partenaire « no decision about me without me »
  • De la licence au doctorat, les sciences infirmières en devenir
  • Gestion de la violence et de l’agressivité des patients et de leur entourage

La profession infirmière mobilisée pour se réinventer

Nul doute que cette édition 2021 du Salon Infirmier donnera l’occasion de partager les expériences de chacune et de chacun et de faire émerger de nouvelles idées pour adapter la profession aux nouveaux besoins des patients d’une part et aux enjeux de la transformation de notre système de santé d’autre part. Car dans quelques semaines, les débats organisés à l’occasion des prochaines élections présidentielles marqueront leur grand retour. Et l’échéance électorale du printemps 2022 placera la question de la Santé au cœur de ces débats.

Et si les infirmières et infirmiers ont souvent été considérés comme les héros de cette gestion de crise du coronavirus, la profession entend ne pas se faire oublier à quelques semaines de ces échéances essentielles. Il faudra alors porter des revendications claires et adaptées à la situation. Avec ce retour du Salon Infirmier, ce sont bien tous les professionnels de santé qui entendent influer sur les nécessaires adaptations de notre système actuel. Autant dire que les prochaines semaines risquent de susciter de nombreuses réactions tant chez les infirmières libérales qu’au sein des infirmiers hospitaliers.

 

Participerez-vous au prochain salon infirmier ? Vous réjouissez-vous de pouvoir enfin retrouver cette possibilité d’échanger et de partager entre professionnels de santé ? Qu’attendez-vous précisément des prochaines élections présidentielles en ce qui concerne la profession infirmière ?

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aucun commentaire.
autres actualités