Le Tiers-payant intégral, une proposition des professionnels de santé - Albus, l'appli des infirmiers

Le Tiers-payant intégral, une proposition des professionnels de santé

Souhaité par la précédente Ministre de la Santé, le tiers payant intégral fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. Les infirmières et infirmiers libéraux, comme plus généralement les professionnels de santé, sont divisés sur le sujet.

Le tiers payant, un dispositif pour faciliter l’accès aux soins

Bien que le Ministère de la Santé ait fait connaître son ambition de faire évoluer le Tiers Payant, ce dispositif est déjà bien ancré dans la réalité quotidienne des patientes et patients. Ce contrat, liant l’Assurance Maladie d’une part et professionnels de santé d’autre part, constitue le dispositif permettant d’éviter aux patients l’avance des frais de santé. Actuellement, le tiers payant n’est obligatoire que pour certaines catégories de patients. Les victimes d’accidents de travail et les patients souffrant d’une maladie professionnelle font aussi partie des bénéficiaires obligatoires du Tiers payant. Or, depuis le 1er novembre, le gouvernement a officialisé la création de la Complémentaire Santé Solidaire, qui regroupe d’anciens dispositifs dont la CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire) et l’ACS (Aide au paiement d’une complémentaire santé).   Cette complémentaire Santé Solidaire garantit le tiers payant intégral à tous ses bénéficiaires, et les estimations du Ministère de la Santé soulignent que près de 7 millions de Français peuvent prétendre à ce nouveau dispositif.

Pour les infirmières libérales comme pour les autres professionnels de santé, et hormis les bénéficiaires obligatoires, le choix existe en théorie, puisqu’ils peuvent choisir de :

  • Ne pas appliquer le tiers payant: attention, ce choix peut remettre en cause d’autres dispositifs d’aides et d’accompagnement
  • Appliquer le tiers payant intégral et ainsi permettre aux patients de ne pas avoir à avancer les frais de santé tant pour la part de l’Assurance Maladie que pour celle relevant de la mutuelle.
  • Appliquer le tiers payant partiel, et ainsi éviter l’avance des frais relevant de la Sécurité Sociale, le patient devant alors payer la part mutuelle aux infirmières libérales

Le tiers payant, une habitude déjà prise par les infirmières et infirmiers libéraux

 

En France, l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) a réalisé une vaste étude sur l’application du Tiers payant par les professionnels de santé.   Ce dispositif est «quasi généralisé chez les pharmaciens», et atteint 99 % pour les laboratoires d’analyses médicales. Si on exclut les affections de longue durée et les patients aux revenus les plus modestes, les médecins libéraux n’appliquent ce tiers payant que pour 14 % de leurs actes. En revanche, les infirmières et infirmiers libéraux sont impliquées dans le dispositif à 84 %. Faut-il rappeler, que l’application de ce tiers-payant par les infirmières libérales n’est pas sans conséquences sur leur activité au quotidien ? Entre le temps passé à renseigner les dossiers de conventionnement avec les différents groupes de mutuelle et celui consacré au pointage et à la vérification des paiements, le tiers payant représente aussi une surcharge de travail administratif conséquent pour les infirmières et infirmiers libéraux.

Et pourtant, la précédente Ministre de la Santé, Mme Marisol Touraine, avait affiché son ambition de faire appliquer le tiers payant intégral pour tous les professionnels en santé en novembre 2017. Devant la contestation des médecins, le gouvernement avait du reculer, et depuis 2018, Mme Agnès Buzyn, l’actuelle Ministre de la Santé, semble avoir oublié que ce chantier était toujours à l’ordre du jour.

Pourtant, alors que certaines infirmières libérales et d’autres professionnels de santé soulignent que cette dispense totale d’avance des frais constitue une déresponsabilisation des patients , d’autres en revanche reconnaissent que ce tiers payant intégral est une demande forte des patients. Aussi, depuis 2018, l’Union nationale des professionnels de santé (UNPS), regroupant de nombreux organes représentatifs dont ceux des infirmières libérales, travaille sur un projet alternatif, en s’appuyant sur l’expérience et l’expertise, acquise par les pharmaciens. Et aujourd’hui, la solution Paymed, présentée comme l’« alternative libérale de dispense d’avance de frais », a été testée avec succès depuis le début de l’année et l’UNPS a même saisi les services du Ministère de la Santé pour que ceux-ci lèvent les derniers blocages existants, notamment du côté des mutuelles. Est-ce à dire que le Tiers Payant intégral pour tous deviendra une réalité prochainement ? Et sous quelle forme, obligatoire ou non ? La question divise, mais elle devrait trouver une réponse dans les meilleurs délais.

 

Et vous, le tiers payant intégral pour tous, pour ou contre ? Et aujourd’hui, quel tiers payant pratiquez-vous ? Pourquoi ?

 

 

 

 

 

 

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

20 novembre 2019

Tiers payant intégral et pas de soucis

15 novembre 2019

Je fais le tiers payant depuis le début de mon activité, aucun soucis, et grande facilité dans la gestion de ma compta

14 novembre 2019

1/3 payant oui ms pas la totalité, sauf acte unique.

14 novembre 2019

Aucun souci avec le 1/3 payant intégral. Parfois même les mutuelles payent avant la sécu.

13 novembre 2019

Je pratique le 1/3 payant intégral, aucun soucis

13 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

14 novembre 2019

Elisa Beth et aussi le fameux: « vous inquiétez pas je met le chèque de côté et je l’encaisse quand vous serez remboursé » En plus je trouve pénible d’aller à la banque pour déposer les chèques. Je n’y voit que des avantages. Avec inter amc je n’ai pas de rejet. A nous par contre de vérifiez les carte de mutuelle, les conventions etc.....

14 novembre 2019

Elisa Beth oui je sais. Et comme je disais je suis plutôt contre le tiers payant intégral car j’estime qu’il faut responsabiliser les patients qui nous consomme du soins infirmier comme n’importe quel produit. Je peux vous garantir que si les gens devaient payer de leurs poche, subitement ils arriveraient à enlever leurs bas de contention. J’ai choisi de le faire pour ma tranquillité d’esprit car c’était devenu infernal, les gens faisaient la gueule pour faire un chèque de 2,52€ même en sachant qu’ils seraient rembourser. Je trouve que ça évite tout un tas de problème..... donc en résumé, je suis contre mais je le fais. ? Je disais aussi que je suis pour le libre choix du profesionnel, le faire c’est bien mais ça ne doit en aucun cas devenir une obligation pour nous. Ceci dis il me semble que cette obligation a déjà été votée non?

14 novembre 2019

Eric Perrin ils ont tiqué au départ...c'était avant création portail AMC...je leur disais...j'envoie aujourd'hui et vous serez remboursé dans 2 ou 3 jours....ou bien c'est 1 paquet de cigarettes ...etc...il ne faut pas lâcher...ils payent leur consultation médicale...25 euros sans rechigner...donc..

14 novembre 2019

merci Éric ! ? bonne journée ?

14 novembre 2019

Cécile H Delahaye regarde tu verras il y a une longue liste de mutuelle, sachant que beaucoup sont des groupements de mutuelle donc sa en regroupe plusieurs, comme viamedis, Isanté, spsanté, je tombe que très rarement sur une mutuelle qui n’en fais pas partie. En plus c’est régulièrement mis à jour et tu n’a pas de démarche supplémentaire à faire. Bon tiers payant a toi!?

14 novembre 2019

Elisa Beth moi des fois je voit des gens qui font la tronche pour sortir 2,52€....tout doit être gratuit sans ce monde....

14 novembre 2019

Cécile H Delahaye je t’en prie

14 novembre 2019

Eric Perrin merci à toi c est sympa?

14 novembre 2019

Cécile H Delahaye https://www.tpcomplementaire.fr/

14 novembre 2019

Cécile H Delahaye vous allez sur le site inter-AMC. Il faut fournir une feuille de soin barrée, et hop, vous voilà conventionnée avec toutes les mutuelles en une seule fois. Avant il fallait se conventionner avec ça chaque mutuelle c’était impossible mais depuis la création de l’inter-AMC c’est très simple. Ça a complètement changé la façon de faire. Et bien souvent la partie mutuelle m’est réglé avant la partie sécu. Franchement c’est super bien vous devriez vous y intéresser. ?

13 novembre 2019

Sébastien Chocat encore faut il quil ne rejette pas les factures pour un oui ou un nom umc par exemple faut envoyer feuilles papiers sinon rejet avec le logiciel il seront à jour en janvier mais nous on pas prévenue avant ...on fait le tiers payant a tout le monde mais on galère avec les rejet...

13 novembre 2019

Oui...pour les series longues..... Actes uniques ou série courte...payent intégralité depuis des années ....s'y sont faits...

13 novembre 2019

Sébastien Chocat j aimerai bien que ça soit aussi simple ... mais entre les mutuelles qui ne sont pas maquee avec la sécu ... les gens qui ont changé de mutuelle sans faire les changements... moi ça me donne pas envie .. je déteste déjà tellement la paperasse.... ?

13 novembre 2019

Eric Perrin non ?

13 novembre 2019

C est pas une galère tu te conventionnes avec les gros centres payeurs type almerys sp santé ..et hop t es conventionné avec toutes les mutuelles qui en découle c est assez simple en fait

13 novembre 2019

Cécile H Delahaye vous êtes inscrite sur inter AMC?

13 novembre 2019

Je serai plutôt contre. Les professionnels de santé on finis par devenir des produits de consommation courante. Les patients consomment des soins sans se soucier du montant... leurs faire avancer les frais permet probablement quelque part de les responsabiliser? Au final ils sont remboursés par la caisse et/ou mutuelle. Pour ma part je pratique le tier payant en systématique sur la part obligatoire, et également sur la part mutuelle depuis l’instauration de l’inter amc qui permet de se conventionner avec la majorité des mutuelles en un seul coup. Avant c’était impossible d’être conventionné avec tous les groupes. De plus, à domicile, dans l’imaginaire des gens les idel sont « gratuites », je me souviens qu’avant à chaque fois qu’on arrivait au moment de la facture, il était parfois très difficile d’obtenir un chèque, voire impossible. Je pratique donc le tiers payant intégral pour être tranquille, et les patient apprécient également. Mais ça doit pouvoir rester être un choix et non une obligation.

14 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

14 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

14 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

14 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

14 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

14 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

14 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

14 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

14 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

14 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

13 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

13 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

13 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

13 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

13 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

13 novembre 2019

C est une galère les mutuelles !!!! ?

autres actualités