Les infirmières libérales aussi entrent en campagne - Albus, l'appli des infirmiers

Les infirmières libérales aussi entrent en campagne

Ne souhaitant pas rester simple spectateur de la campagne électorale française, les infirmières et infirmiers libéraux ont décidé de faire des propositions concrètes à tous les candidats et candidates. Le programme des IDEL(s) sera-t-il plébiscité ?

 

Les infirmières et infirmiers libéraux ont des propositions et veulent les faire entendre

Beaucoup de choses ont déjà été dites sur la campagne électorale devant nous conduire aux élections présidentielles du printemps prochain. Les professionnels de santé, tant à l’hôpital qu’en ville, se sont pleinement mobilisés, pour que les candidats n’oublient pas les enseignements de la crise sanitaire, qui continue de nous frapper. Mais, chaque profession de santé veut faire entendre sa singularité et ses spécificités, et les infirmières et infirmiers libéraux n’échappent pas à la règle. Les IDEL(s) sont donc bien décidés à être force de proposition pour ces élections présidentielles, et le Syndicat National des Infirmières et Infirmiers libéraux (Sniil) a organisé cette ambition, notamment à travers un site se présentant comme la « Plateforme participative élections présidentielles 2022 »

En expliquant que « La crise sanitaire a été un révélateur du rôle pilier des IDEL dans notre système de santé (…) », ce projet entendre porter les revendications des infirmières et infirmiers libéraux. Chacune et chacun des 130.00 IDEL(s) de France peut donc contribuer, et le Sniil assure que les contributions permettront de compléter et d’ajuster le livret Débats d’IDEL, qui sera remis à tous les candidats et candidates à l’élection présidentielle. 5 thématiques majeures ont été identifiées pour permettre de structurer les multiples propositions.

 

1.   Santé et Territoires

 

En visitant quotidiennement plus de 4 millions de personnes, les infirmières et infirmiers libéraux constituent la pierre angulaire de cette ambition du maintien ou de l’hospitalisation à domicile. Les efforts et les initiatives, déployées au cours de cette crise sanitaire, ont prouvé le rôle central des IDEL(s) pour garantir un système de santé efficient dans chacun des territoires. De nombreuses propositions découlent de ce constat, notamment à travers la création d’un statut d’infirmier référent, ou de reconnaitre de nouvelles compétences aux IDEL(s).

 

2.   Économie

 

Si infirmières et infirmiers consolident l’efficacité du système de santé en ville, force est de constater que les financements de la santé en France « pénalisent lourdement la coordination entre l’hôpital et la ville et au final la prise en soins des patients ». Les infirmières et infirmiers libéraux souhaitent que le transfert d’activités (de l’hôpital vers l’ambulatoire) soit mieux pris en compte, ou encore de favoriser les initiatives relatives au développement de l’exercice coordonné.

 

3.   Éducation & Formation

 

Les participants à cette vaste contribution s’étonnent que le diplôme d’infirmier n’ait pas évolué depuis 17 ans, alors même que la société se révolutionne chaque jour. Pour gagner en autonomie et acquérir de nouvelles compétences et de nouvelles missions, la profession infirmière doit elle-aussi se transformer. Qu’il s’agisse d’élargir le droit de prescription, de vaccination ou encore de réformer le décret d’actes infirmier, les autorités doivent être à l’initiative de ces nécessaires évolutions, afin que les infirmières et infirmiers de demain puissent répondre aux nouveaux besoins et nouvelles attentes de leurs patients.

4.   Transition écologique & numérique

 

Si la transition écologique et numérique représente un enjeu majeur pour la société, elle l’est tout autant pour les infirmières et infirmiers libéraux. La crise sanitaire a accéléré le développement de la télémédecine, mais a aggravé les effets de la transition écologique sur l’activité des IDEL(s) (Inflation des prix du carburant, obligation de se déplacer, …). Pour faire face à ces défis les propositions sont nombreuses, depuis la distribution de « chèques inflation » jusqu’aux incitations pour l’acquisition d’équipements électriques (vélos, voitures, …), en passant par une extension des droits infirmiers en matière de télésanté.

 

 

5.   Santé et Qualité de vie au travail

 

Les conditions de travail des infirmières libérales, qui interviennent le plus souvent au domicile de leur patientèle, son à renforcer et à améliorer, et de la sécurité des professionnelles de santé à la prise en compte de la pénibilité de l’exercice infirmier, les propositions sur le sujet sont là-aussi diverses et variées.

 

 

Et vous, quelles seraient vos 3 propositions principales pour les prochaines élections présidentielles ? Estimez-vous que face à la multiplication des revendications, les attentes des IDELS seront quand même entendues ?

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aucun commentaire.
autres actualités
Je souhaite
être rappelé

Je souhaite
être rappelé