Pas de repos pour les infirmières libérales en cette fin d’année ! - Albus, l'appli des infirmiers

Pas de repos pour les infirmières libérales en cette fin d’année !

Alors que les autorités publiques multiplient les messages rassurants concernant l’état de la situation sanitaire dans le pays, la tension reste forte sur les professionnels de santé. Une tension, qui s’ajoute aux surcharges de travail déjà encaissées par les infirmières et infirmiers généraux et qui ne devrait pas faiblir dans les semaines et les mois à venir. Une partie des infirmières libérales n’hésite pas faire part de leur épuisement et de leur lassitude.

 

Le quotidien surchargé des infirmières libérales sur l’ensemble du territoire

 

Partout en France, depuis le début de la crise sanitaire, les infirmières libérales se sentent comme « oubliées » et dénoncent le manque de reconnaissance des pouvoirs publics. Et pourtant, les tâches se multiplient pour ces « premières lignes », qui, outre les soins à leur patientèle habituelle, s’efforcent désormais de rassurer leurs patients inquiets de la situation (une grande partie de la patientèle fait partie de ces populations à risques, soumis à une information anxiogène de la part des autorités sanitaires), de suivre les patients Covid-19 (avec des soins spécifiques et toutes les protections spécifiques à mettre en œuvre), et de réaliser les tests si plébiscités par les patients de tout âge.

Infirmière libérale en Savoie et trésorière de l’URPS infirmières libérales en Auvergne Rhône alpes, Catherine JAMET partage ce constat et déplore le manque de considération, portée à la profession :

« Rarement les infirmiers libéraux se retrouvent à la une, à l’inverse des pharmaciens, médecins ou professionnels hospitaliers. Ainsi, au niveau médiatique, on ne parle que peu des infirmiers libéraux. Pourtant, ces derniers sont présents 24h sur 24 et 7 jours sur 7. »

En Auvergne Rhône Alpes, les infirmières libérales appelées en renfort pour un dépistage massif

 

En région Auvergne Rhône Alpes (AURA), comme dans d’autres régions de France, les infirmières et infirmiers libéraux ont également été appelé en renfort dans les EHPAD, dans lesquels le personnel soignant était lui-aussi infecté par le virus, mais aussi par les laboratoires qui peinaient à faire face à l’afflux de demandes de tests. Alors que la situation sanitaire semble désormais sous contrôle, tous les soignants sont pleinement conscients que leurs efforts ne sont pas pour autant terminés. Et en AURA,les infirmières libérales sont d’ores et déjà appelés à se mobiliser à nouveau pour répondre à l’ambitieux programme de dépistage décidé par la région.

Expliquant qu’il faut » tout mettre en œuvre pour sauver les fêtes de fin d’année“, le président de la région, M Laurent Wauquiez a ainsi détaillé son projet de lancer une vaste campagne de dépistage une semaine avant les fêtes de fin d’année. Cela concerne quand même 8 millions d’habitants pour cette seconde région de France en termes de population.

La Région a donc déjà expliqué une logistique à la hauteur du projet avecenviron 10 000 personnes sur 1 000 lieux de dépistage sur l’ensemble des territoires auvergnats et rhônalpins”. Outre les lieux de dépistage, des bus itinérants seront mis en œuvre avec à leur bord des infirmières libérales et des médecins.

Quel avenir pour les infirmières libérales ? Des raisons d’espérer ?

 

Bien que l’initiative soit régionale, cela atteste que les IDEL(s) comme les autres soignants seront mis à contribution dans les semaines et les mois à venir, puisqu’il faudra aussi accompagner le déploiement de la campagne de vaccination, même si les modalités restent encore à définir.

Si tous les soignants, hospitaliers et libéraux, se déclarent épuisés après cette année 2020 si épuisante, Catherine JAMET avouait sa crainte pour l’avenir à court et moyen terme, regrettant que rien ne soit prévu pour les infirmières et infirmiers libéraux :

Malheureusement, aucune réponse gouvernementale n’a été évoquée. Si dans les établissements hospitaliers, des possibilités de soutien et d’aide psychologique sont déployées, ce n’est pas le cas dans le libéral. Notre seule solution ? Echanger entre nous. Créer des groupes virtuels pour discuter. Bref un vrai ras-le-bol apparait, en plus de l’inquiétude d’une troisième vague.

C’est donc exténuées et désabusées, que les infirmières libérales d’Auvergne Rhône Alpes et plus généralement de toute la France vont vivre ce mois de décembre, en sachant, que le début de l’année 2021 restera une période difficile et délicate.

 

Et vous, comment vous-sentez-vous après cette année si particulière ? Et comment espérez-vous passer ces premiers mois de l’année 2021 ?

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

29 janvier 2021

ma mere à été hospitalisée pendant 3 semaines elle a 92 ans aucune visite aucune aide psychologique au ch de Chambery

29 janvier 2021

Alcoolique / dépressif / besoin de voyager...se nourrir de culture..se divertir..rêver..se projeter.. en fait on a juste besoin de vivre à nouveau

28 janvier 2021

Courage et patience vous êtes des Héros Merci

28 janvier 2021

Je veux partir en vacances..... Au Mexique... Des mojitos.... La plage..... Ah ba là ça va pas être possible

28 janvier 2021

Épuisée comme jamais je l ai ete pourtant même à 50 ans ,je bosse une semaine sur 2 et malgré j ai du mal a dormir ,sans compter qu'on également nous ou nos enfants également des pbs de santé .... D ailleurs j espère avoir ma.2e dose de vaccin que j ai fait le 9 janvier.... ..

28 janvier 2021

Sounia Aghezal❤️

27 janvier 2021

La sécu ne nous oublie pas.....😂

27 janvier 2021

ma collegue, j attend sagement mon tour 😅😧

27 janvier 2021

Marion Laure ça sent le vecu😊

27 janvier 2021

William Smith j hesite entre le smiley rire ou pleurer 😅

09 janvier 2021

Ah sisi repos repos !! 😁😁 4 jours a la montagne ! Non mais !!! On est pas des machines 😅

07 janvier 2021

Les éternelles oubliées!!!!et pourtant .. on est encore là!!! Bon courage et bonne année à vous tous et toutes !!

06 janvier 2021

Un peu de rhum, un peu de menthe, un peu de sucre...et c'est reparti!! N'est-ce pas Thibaut Jourdanet??? Tant qu'y'a du mojito y'a d'la vie!!!

26 janvier 2021

Florence Michon on vient quand pour la thérapie de groupe ?... N empêche ce serait super qu on puisse se reunir après toute cette merde pour une mega soirée mojitos.. Plein d idel d un peu partout

06 janvier 2021

Et bien, on a notre corps qui nous lache... Mais comme on n a pas d indemnité en cas d arret, on fait comme d hab... on se débrouille. Sinon l avenir...🤔

26 janvier 2021

Annabelle Vernejoux c'est ça... exactement. Épuisée...

05 janvier 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

05 mars 2021

Dft Mary j’ai pris mes dispo je me suis pré-inscrit sur liste de greffe à défaut d’avoir le droit au vaccin j’aurais peut être le droit à la greffe

05 mars 2021

Catherine Fievet mon meilleur pote est devenu le caviste du coin et je commande tellement de caisse que le vigneron pensait que j’étais grossiste

06 janvier 2021

Norémane Henry-Bouzidi c est pour ça qu on finira noyé dans l alcool 😜

06 janvier 2021

Laura LK on est tous sur le même bateau 🙃

06 janvier 2021

Dft Mary : ou en prison pour en avoir écrasé quelques uns🤣

06 janvier 2021

Catherine Fievet on se retrouvera toutes et tous à la fin du covid en burn out dans un centre de desintox, 🥂😅

06 janvier 2021

Dft Mary ça me rassure ,il n y a pas que nous!!!!

06 janvier 2021

Norémane Henry-Bouzidi carrément pochtronne

06 janvier 2021

Laura LK

06 janvier 2021

Helene Mavet 🙌🙌💋❤️

06 janvier 2021

Dft Mary pareil 🤣🤣😘

06 janvier 2021

Emilie Lage ça me rassure alors 😅😜😘

06 janvier 2021

Dft Mary c'est exactement ça !!!😅🍺

05 mars 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

05 mars 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

27 janvier 2021

La sécu ne nous oublie pas.....😂

27 janvier 2021

La sécu ne nous oublie pas.....😂

27 janvier 2021

La sécu ne nous oublie pas.....😂

26 janvier 2021

Et bien, on a notre corps qui nous lache... Mais comme on n a pas d indemnité en cas d arret, on fait comme d hab... on se débrouille. Sinon l avenir...🤔

26 janvier 2021

Un peu de rhum, un peu de menthe, un peu de sucre...et c'est reparti!! N'est-ce pas Thibaut Jourdanet??? Tant qu'y'a du mojito y'a d'la vie!!!

06 janvier 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

06 janvier 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

06 janvier 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

06 janvier 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

06 janvier 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

06 janvier 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

06 janvier 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

06 janvier 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

06 janvier 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

06 janvier 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

06 janvier 2021

Barbara Skb nous on devient alcoolique, associable . 😂

autres actualités