Pourquoi les infirmières libérales doivent pouvoir mieux communiquer ? - Albus, l'appli des infirmiers

Pourquoi les infirmières libérales doivent pouvoir mieux communiquer ?

 

Le Code de la Santé Publique mais aussi le code de déontologie de la profession infirmière encadrent strictement toute action de communication de l’infirmière libérale. Bien qu’un assouplissement des règles ait été officiellement adopté, les infirmières libérales sont très fréquemment démunies, quand il s’agit de faire face à la tendance dominante de la communication digitale. Sur les réseaux sociaux comme sur les plateformes de mise en relation, les IDEL(s) sont soumis à des règles d’un autre temps.

 

Les infirmiers libéraux peuvent plus communiquer à destination de leurs patients

 

C’est un des sujets récurrents de l’actualité des infirmières et infirmiers libéraux : l’encadrement de leur communication, avec l’interdiction formelle de « faire de la publicité ». Comme bien d’autres professionnels de santé, les infirmières libérales ne peuvent communiquer avec leurs patients et plus généralement avec autrui qu’en respectant scrupuleusement le Code de la Santé publique d’une part et leur propre code de déontologie. Les règles sont nombreuses et variées, aboutissant à ce que beaucoup de professionnels, dont de nombreuses infirmières libérales, considèrent comme une « interdiction de communiquer ».

Pourtant, la transformation numérique de notre société a profondément transformé la donne, et la communication est devenue, depuis plus d’une décennie, essentiellement digitale désormais. Pourtant, les contraintes applicables aux documents imprimés de l’infirmière libérale restent valables s’agissant de l’encadrement de la communication sur un site Internet ou même sur les réseaux sociaux. Passé inaperçu, principalement en raison de la crise sanitaire, le décret du 22 décembre 2020 a fait légèrement évoluer la législation en donnant plus de liberté aux infirmières et infirmiers. Ainsi, « L’infirmier est libre de communiquer au public, par tout moyen, y compris sur un site internet, des informations de nature à contribuer au libre choix du praticien par le patient,(…) »

On est loin d’une libéralisation de la communication des infirmières libérales, mais cette évolution préfigure-t-elle déjà d’avancées plus significatives. C’est d’autant plus nécessaire, que l’infirmière libérale, dans sa communication digitale, doit aussi prendre en compte les propos de ses propres patients, et ces derniers se multiplient depuis plusieurs années.

Comment l’infirmière libérale doit-elle répondre à ses interlocuteurs pour respecter le code de déontologie ?

 

En effet, pour être visible des patients, l’infirmière libérale de 2021 doit être rapidement et facilement identifiable sur Internet. Bien que la création d’un site Internet ne soit pas interdit aux IDEL(s), le « référencement payant » (opération consistant à rendre le site plus « visible » des moteurs de recherche) peut quant à lui être assimilé à de la publicité. La professionnelle peut alors se créer une page sur les réseaux sociaux (en se limitant aux mentions légalement admises : adresse, diplômes, …) ou créer un blog, sur lequel elle pourra aborder de multiples thématiques liées à son activité professionnelle (L’infirmière libérale doit alors respecter, là-encore, toutes les règles qui s’imposent). Enfin, elle pourra aussi s’inscrire sur une plateforme de mise en relation Infirmiers – Patients sur laquelle elle pourra être rapidement trouvée.

La présence d’une infirmière ou d’un infirmier libéral sur Internet est aujourd’hui indispensable, puisque les patients ont massivement adopté ce canal de communication pour tous les actes de la vie quotidienne, y compris ceux liés à leur santé. Alors que l’infirmière libérale est soumise à un ensemble de règles pour sa propre communication, les patients, eux, s’expriment librement. Ils vont laisser des commentaires sur les plateformes de mise en relation, des messages publics sur les réseaux sociaux voire des messages commentant tel ou tel article du blog de l’infirmière.

Certains de ces propos peuvent être bienveillants et positifs, renforçant la capacité du « bouche à oreilles » de la Toile. D’autres en revanche pourront détériorer la réputation de la professionnelle de santé. Que ces propos soient fondés ou outranciers, ils appellent une réaction et donc une réponse de l’infirmière libérale. Là encore, elle ne pourra contester un reproche ou justifier une critique sans s’assurer de respecter toutes les règles déontologiques. Le plus souvent, la sagesse la conduira à inviter l’auteur du commentaire à la contacter en privé, afin de pouvoir s’exprimer plus librement. Toujours est-il que cette e-réputation dégradée perdurera et pourra donc nuire à l’activité quotidienne de l’IDEL. Comme quoi il est urgent de revoir en profondeur cet encadrement de la communication des professionnels de santé en général et des infirmières libérales en particulier.

 

Et vous, avez-vous déjà été victime de critiques sur Internet ? Comment avez-vous réagi ? Que faudrait-il revoir, en priorité, dans cette législation de la communication des infirmiers libéraux, selon vous ?

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

09 mai 2021

Il y a quelques années j'ai eu des rapports avec une infirmière libèrale. Belle femme, bien foutue, mais je ne l'ai jamais critiquée. Pourtant elle était avec un gendarme... Une femme lorsqu'elle va ailleurs c'est qu'elle est déçue... Aujourd'hui grâce à moi elle doit être heureuse avec ses filles... Elle a refait sa vie. Elle peut me dire merci. Mais si elle vient sonner, je lui ouvre la porte avec grand plaisir!!!

08 mai 2021

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-40-des-infirmiers-ont-envie-de-changer-de-metier-a-cause-de-la-pandemie_4615909.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1620464794#xtor=CS1-746

06 mai 2021

https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand-63000/actualites/oui-la-france-a-bien-perdu-pres-de-100-000-lits-dans-ses-hopitaux-en-20-ans-mais_13948740/

05 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

13 mai 2021

Valérie Pascal pas besoin merci bonne soirée

13 mai 2021

Valérie Pascal pas besoin

13 mai 2021

Orchidee Joyeuse Faites vous expliquer le texte par un avocat.

13 mai 2021

Valérie Pascal je ne vois rien sur la publicité, il est juste évoqué une possibilité de de communication sur la santé publique et informations sur la santé. Différents de la publicité de l idel qui reste interdit pour notre profession.

13 mai 2021

Marie Agnes Arlanda Chastrusse Nous savons pertinemment que c'est terminé vu le dernier décret...

13 mai 2021

C'est ironique....

13 mai 2021

...et a jouer à ça les idels disparaîtront, vous avez une mauvaise appréciation de ce qui se prépare, fini les idels....

13 mai 2021

Valérie Pascal Nous ne sommes pas une marchandise, mais des soignants....

13 mai 2021

Orchidee Joyeuse https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042731015

13 mai 2021

Marie Agnes Arlanda Chastrusse Les infirmiers libéraux y gagneront en visibilité.

13 mai 2021

Valérie Pascal a bon ? Vous pourriez me spécifier le décret svp pour que je puisse m'en informer..merci beaucoup

09 mai 2021

Valérie Pascal Quelle grande avancée pour notre profession 👏👏👏

09 mai 2021

Marie Agnes Arlanda Chastrusse La publicité est désormais autorisée. La France a dû se plier aux règles européennes.

08 mai 2021

Marie Agnes Arlanda Chastrusse vous avez bien raison !!

07 mai 2021

Je suis de plus en plus désabusée lorsque je vois le comportement de certains mes collègues, le libéral est un monde de requins bien contente de le quitter bientôt.... Plus rien à voir avec le soin...

07 mai 2021

Marie Agnes Arlanda Chastrusse malheureusement ceux qui râleront des commentaires,seront les 1 ers à communiquer et faire de la pub . C’est l’envers de la médaille .

05 mai 2021

Cela évitera l'uberisation de notre profession...tant pis pour ceux qui passent outre..

05 mai 2021

Si pas de pub pas de com négatifs ou de faux com positifs Jamais content

05 mai 2021

Bastino LaRhum Quand je sais ce qui se dit sur toi....."Le Yakuza buveur de Rhum"....

13 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

13 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

13 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

13 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

13 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

13 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

13 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

13 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

13 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

13 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

13 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

09 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

09 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

08 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

07 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

07 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

05 mai 2021

Si pas de pub pas de com négatifs ou de faux com positifs Jamais content

05 mai 2021

Nous n'avons pas à faire de publicité sur le net et nulle part ailleurs d'ailleurs, c'est interdit, et tant mieux....

autres actualités
Je souhaite
être rappelé

Je souhaite
être rappelé