Quand les infirmières libérales font fantasmer leurs patients - Albus, l'appli des infirmiers

Quand les infirmières libérales font fantasmer leurs patients

Comme tout le monde le sait, les infirmières font l’objet de fantasmes chez la gent masculine qui les imagine souvent sexy, particulièrement attentionnées, voire nues sous leur blouse. Et pourtant, être infirmières c’est être avant tout être une professionnelle au service de la santé de ses patients. Point sur ce phénomène qui ne date pas d’hier et conseils pour appréhender au mieux les situations délicates.

Qu’en est-il des fantasmes des patients sur les infirmières ?

Les clichés sur les infirmières ne manquent pas. Et ce n’est pas pour rien que les stripteaseuses revêtent souvent une petite blouse blanche, une seringue à la main. Pour autant, peu de travaux sociologiques ont porté sur ce phénomène. Alors afin de mieux le comprendre, Alain Giami, le directeur de recherche de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) a monté sa petite enquête auprès de plus de 60 infirmières, dont une partie travaillant en libéral.

img-thingIl s’avère ainsi que les infirmières rejettent cette image érotique qui leur est donnée et qui ne correspond pas du tout à leur profession. En effet, avec l’infirmière bimbo on est bien loin de la maladie et du stress du métier. Car une infirmière libérale ne se contente pas d’aller chez ses patients pour soigner de petits bobos imaginaires.

Pourtant, malgré leurs efforts, les IDEL restent des figures érotiques aux yeux des patients, ou du moins aux yeux de certains patients. C’est pourquoi ces derniers font souvent des tentatives de séduction. Et à ce niveau-là on peut identifier deux types de profils. D’un côté on a les patients qui aiment faire des compliments, entretenir une bonne relation avec leur infirmière, et, pourquoi pas, rentrer dans un petit jeu de séduction avec elle. Et de l’autre, les patients plus entreprenants et pervers qui ont des gestes plus déplacés.

Comment réagir face aux avances de ses patients ?

Bien que les infirmières soient conscientes de l’image qui est associée à leur profession, elles ne sont malheureusement pas préparées à faire face aux situations que celle-ci implique au quotidien. En effet, leur formation ne prévoit pas de préparation particulière, contrairement à celle des médecins. Et pourtant, les faits sont bien là : gestes déplacés, propositions indécentes, regards pervers, main sur les fesses, etc. Comment réagir alors face à ce type de situation ? Eh bien tout dépend de la situation justement.

Si le patient se contente de faire des compliments, pas de quoi paniquer, il souhaite peut-être seulement qu’un peu d’attention lui soit portée. Continuez donc de faire votre travail comme vous l’avez toujours fait. Concernant les situations gênantes comme les érections qui ont lieu pendant les examens par exemple, pas de quoi s’affoler non plus, il s’agit de réactions normales. Restez compréhensive et passez outre cela. Vous verrez, avec l’expérience la gêne s’effacera. Enfin, dans le cas de situations plus salaces, la situation est plus délicate. Les infirmières interrogées lors de l’enquête menée par Alain Giami affirment qu’il s’agit d’une manière pour les patients de prouver leur virilité, malgré la maladie. Un peu de compréhension donc, mais surtout de bonnes barrières. Cela est d’autant plus valable quand on est infirmière libérale car le fait de se rendre au domicile du patient efface un peu les frontières entre vie professionnelle et vie personnelle étant donné que vous rentrez dans l’intimité de la personne. Alors n’hésitez pas à faire part de votre gêne à votre patient et lui faire comprendre que tout ce qui ne peut pas être facturé via votre logiciel de gestion infirmier ne mérite même pas discussion. Un peu d’humour pour repartir sur de bonnes bases, pourquoi pas. Mais quoi qu’il en soit, dans tous les cas vous devez établir des limites avec vos patients pour leur montrer que vous êtes leur infirmière, et rien de plus. Pensez par exemple à porter des gants lors de tous vos contacts et évitez bien entendu les tenues affriolantes.

Et vous, pensez-vous que l’image érotique associée aux infirmières porte préjudice à la profession ? Avez-vous déjà connu des situations délicates avec vos patients ? Si oui lesquelles : avances, mains baladeuses, paroles déplacées, etc. Et comment avez-vous réagi face à cela ? N’hésitez pas à partager vos expériences pour que chacune d’entre vous puisse appréhender au mieux ce type de situation.

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

08 mai 2013

Ayant la vingtaine, je fantasme sur l'infirmiere de mon voisin (environ 35-37ans), cette derniere se garant toujours devant chez moi quand elle va lui faire les soins, je ne peux que la regarder d'un oeil coquin lorsque je l'apercoit. Pourtant elle est toujours habillé normalement en pantalon, sans désolté et en ballerine.Je fantasme sur le coté infirmiere mere de famille.Car cette derniere doit avoir environ 35-37ans(comme dit au dessus). Je ne vous cache pas que jaimerais bien des choses avec si l'occasion se présenté car le seul fait le la voir me donne une erection(sans me toucher) car elle est tres mignonne .Mais je n'oserais jamais lui demander pour le faire,ou avoir des mains ou mots deplacé, respectant la femme qu'elle est.Comme je l'ai dit au dessus c'est un fantasme.

27 mars 2013

Non je plaisante c'est faux bien sur desolee pour ce commentaire!

27 mars 2013

Moi j'ai branler le patient avec des gants bien sur pour lui faire passer son erection!!!

23 mars 2013

..une canne peut-etre comme dr house ?

23 mars 2013

et la secrétaire sur les genoux de son patron .... je crois qu'il y en a pour toutes les professions

23 mars 2013

pourquoi tu n'est pas nu sous ta blouse toua ????

23 mars 2013

D'apres vous les filles, moi qui suis un mec, Que devrais je faire pour être harcelé de la sorte?..........lol

22 mars 2013

exact j'avais oublié le sofitel !!! lol

22 mars 2013

Joëlle : et les femmes de chambre !

22 mars 2013

c'est depassé tout ça !!c'est un fantasme d'aprés guerre quand les soldats blessés au front n'avaient pas vu de femmes depuis des lustres !ou quand les jeunes internes d'alors nous consideraient comme leurs paillassons .certaines aiment ça cependant ,et si on ne veut pas etre imprtunée faut pas tendre le bâton non plus

22 mars 2013

le mêm fantasme avec les hotesse de l'air

22 mars 2013

et quand on est infirmier?

22 mars 2013

j'en oublie le commentaire /au sujet : - Faire comme si je n'avais pas compris. - Je remets à sa place gentiment et avec humour s'il y a insistance - fermement si le monsieur ne comprend pas...

22 mars 2013

Le 2ème degré . Il faut s'y mettre... Une carte de visite avec une in firmière sexy ? Rien de plus amusant ! ET surtout rien de provocant. Les tenues le sont souvent beaucoup plus...Quand je remets une carte, je demande tout de suite si la personne me reconnaît. L'Humour...Ne voyons pas le mal où il n'est pas;

22 mars 2013

moi une réponse toujours la même jamais l'humour mais surement plus simple à gerer dans mon sens

22 mars 2013

ça existe pourtant.... et même en moindre mesure sur les infirmiers

21 mars 2013

Je vous rassure mesdames je ne porte ni mini jupe ni décolletés !!! C'est logique

21 mars 2013

Je pense pas que le fait d'être infirmière y joue,si une femme plait à un homme qu'elle soit ide ou autre,il cherchera tout pareil s'il y a moyen de....le fantasme de l'infirmière est un peu passé,et effectivement,il s'agit pas non plus d'aguicher,banir mini jupe et décolleté c'est logique!

21 mars 2013

Je mets des pantalons et pas de décolleté, comme ça je suis tranquille et je suis respectée. Mon objectif est de soigner et ruen d autre . à bon entendeur.

21 mars 2013

pst pas *est...

21 mars 2013

...ou réaction naturelle du patient pour un est d'appendicite... :-/ à l'époque j'ai sortie l'éther, pour décoller le pst...bouh ! c froid...ça refroidi!!! Lol

21 mars 2013

On a eu aussi droit à la branlette en direct !!! Alors là ça a chauffé sévère !! J'ai sorti mon ciseau et lui est gentiment fait comprendre sans parole sur sol ne cessait pas je la lui coupait . Il n'a jamais rappelé pour la fin des pansements... Ah des grands moments

21 mars 2013

Un patient nous a ouvertement proposé un plan à trois avec ma collègue!! Et bin le jour où ça t'arrives tu te sent bien seule ...

21 mars 2013

avec mes collègues on a choisi cette fameuse carte citée + haut pour le cabinet, elle est jolie et gratuite et la meilleure façon de se défaire de commentaires etc déplacés c est de tourner le tout à l humour ( d où le choix de la carte ) et franchement on n a perdu aucun crédit auprès de notre clientèle !!! ni aucun professionnalisme !!! Dédramatisons et rions-en plutôt !!!

21 mars 2013

J'ai eu plusieurs situations délicates à gérer : DEs compliments, des: mes vous êtes nu sous votre blouse !! , des mains aux culs (très fréquents), des regards lubriques et des grosses triques !! , des je vous aime, une tentative de viol (en psy) , je remets toujours en place , gentiment la plus part du temps, ou sévèrement quand ça dépasse les bornes ...

21 mars 2013

Oh que oui j'ai l'occasion de remettre en place bon nombre de patient !!

21 mars 2013

moi j'en reve qu'on fantasme sur moi !!! *pov'infirmier triste*

21 mars 2013

Je suis infirmier j'ai pas ce problème !.........lol

21 mars 2013

les conseils stupides et inutiles !!! hey es collègues cela vous viendrait il a l'idée de ne pas mettre de gants pour faire des pansements ou autres aux parties intimes de vos patients!!!

21 mars 2013

Pensez par exemple à porter des gants lors de tous vos contacts et évitez bien entendu les tenues affriolantes!!!!

21 mars 2013

Sérieux ? A bannir cette carte !

21 mars 2013

Certaines le cherche je suis toujours sidérée quand je vois de cartes de visites de certaines consœurs libérales avec le petit logo Vista P.... d'une IDE en blouse courte et particulièrement sexy. Je suis peut être coincée mais je ne trouve pas ça très professionnel et à mes yeux ça entretien le mythe de L'IDE facile à poil sous sa blouse, certains n'ont déjà pas besoin de ça pour se permettre d'être entreprenant !!!

21 mars 2013

Moi ça me gonfle particulièrement quand ça devient insistant, glauque, répétitif et obsessionnel.C'est franchement fatigant à force de remettre certain à leur place, la vieillesse n'excuse pas tout. On est déjà corvéable à merci, mal considéré, ponctionné de charges, on travaille meme malade, alors on va pas en plus donner son cul, m..de à la fin !

21 mars 2013

une copine a carrément mis le haut de la blouse a l envers ...aucune vue son patient a été ravi !!

21 mars 2013

moi je leur dit que c est beau de rever mais la on est ds la realite et je me mets a faire le soins.

21 mars 2013

moi jsuis tres tres moche jamais emmerdee

21 mars 2013

faire claquer ses gants et demander au patient de se retourner pour lui faire 1 piqure ou 1 lavement...généralement le désir est remplacé par de la panique!!

21 mars 2013

Moi j'aime bien

21 mars 2013

là mes pensées... je garde pour moi (ainsi que mes dessous... c'est vraie que les mecs aiment cela..)

autres actualités
Je souhaite
être rappelé

Je souhaite
être rappelé