Qui est l’infirmière libérale type en 2021 ? - Albus, l'appli des infirmiers

Qui est l’infirmière libérale type en 2021 ?

 

Comme chaque année, l’Observatoire Fiducial a dévoilé, le 9 septembre dernier, son étude sur les infirmières et infirmiers libéraux. Cela offre une vision du quotidien d’une grande partie de ces professionnels infirmiers, même si, est-il nécessaire de le rappeler, chaque situation est unique.

 

Qui sont les infirmières libérales en 2021 ?

 

On peut encore parler d’une profession largement féminisée, puisque l’infirmière libérale reste une femme dans 84% des cas. On ne peut cependant occulter la progression du nombre d’infirmiers libéraux. S’ils représentent aujourd’hui 16 % de la profession, ils n’étaient que 12 % en 2020. L’IDEL type a 49 ans, comme en 2020. Toutefois, on doit souligner que près d’une infirmière libérale sur deux a plus de 50 ans (33 % entre 50 et 59 ans et 15 % plus de 60 ans). Les nouvelles générations d’infirmières devraient donc, dans les années à venir, faire évoluer ce portrait type.

Où travaillent les IDEL(s) ?

Contrairement à une idée reçue, la majorité des infirmières libérales travaillent en zone rurale (57 %), quand 41 % exerce leur profession en zone urbaine. Les IDEL(s) restants (2%) se concentrent dans les régions Mer & Montagne.

Cette localisation n’est pas sans conséquence financière notamment. En effet, les infirmières libérales paient en moyenne 2592 € / an de loyer. Celles, qui exercent dans des villes de moins de 20.000 habitants paient 2343 € quand celles exerçant dans des villes de plus de 100.000 habitants doivent débourser 3511 €.

L’implantation géographique du cabinet de l’infirmière libérale conditionne également le kilométrage nécessaire à la pratique de son exercice. En moyenne, une infirmière libérale effectuera 25.225 kilomètres au cours de l’année et percevra 21.604 € de remboursement de frais kilométriques de la part de la Sécurité Sociale.

 

Quelles sont les structures privilégiées pour les infirmières libérales ?

 

Sans entrer dans le détail des structures juridiques, on peut cependant souligner, qu’une infirmière libérale sur 4 (25 %) travaille avec une Société Civile de Moyens (SCM). D’autre part, les infirmières exerçant en maison médicale restent encore rares (12 %). Ces modes d’exercice devraient, eux-aussi, connaître une évolution significative avec les conséquences des politiques des autorités publiques. L’exercice coordonné (et la maison médicale fait partie des outils à disposition des autorités sanitaires) est en effet devenu la priorité de la politique de Santé en France.

 

Qui sont les patients des infirmières et infirmiers libéraux ?

Sans surprise, les retraités constituent la plus grande partie de la patientèle des IDEL(s) ( 62 %), quand les actifs représentent un patient sur 3 (34 %). La part des mineurs et des étudiants dans la patientèle des IDEL(s) reste stable à 4 %

A quoi ressemble le quotidien d’une infirmière libérale en 2021 ?

Bien que les différences d’une IDEL à l’autre soient importantes, le cabinet libéral infirmier reste en moyenne ouvert 48 semaines par an. L’infirmière ou l’infirmier libéral travaille quant à lui 3.9 jours par semaine en moyenne. L’activité de la profession est donc soutenue, avec une moyenne de 4639 AIS et de 10960 AMI par an et par infirmière.

Combien gagnent les infirmières et infirmiers libéraux ?

Fiducial a naturellement et conformément aux autres années distingué les professionnels exerçant à titre individuel de l’exercice au titre d’une société. S’agissant de l’exercice individuel, le bénéfice moyen est estimé à 48 313 euros alors qu’il s’élève 236.314 euros pour les sociétés. Pour les exercices en individuel, l’Observatoire Fiducial a ainsi catégorisé les résultats selon 4 tranches, définies par le niveau des recettes encaissées :

  • La tranche entre 0 et 50 K€ de recettes encaissées représentait 6 % de l’ensemble des répondants
  • La tranche entre 50 et 100 K€ 60 % du panel
  • La tranche entre 100 et 150 K€ 27 % des réponses obtenues
  • La tranche avec des recettes encaissées supérieures à 150 K€ 7 %

 

Le portrait type de l’infirmière libérale en 2021.

Femme âgée de 49 ans, et travaillant en zone rurale, l’infirmière libérales type travaille un peu moins de 4 jours par semaine. Travaillant sans SCM et n’exerçant pas en maison de santé, l’infirmière libérale type enregistre un bénéfice annuel de 48.313 €.

 

 

Vous retrouvez-vous dans ce portrait type de l’infirmière libérale en 2021 ? Quelles principales différences constatez-vous ?

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aucun commentaire.
autres actualités