Qui représente les infirmières libérales au quotidien ? - Albus, l'appli des infirmiers

Qui représente les infirmières libérales au quotidien ?

 

Comme toutes les professions, les infirmières libérales ont besoin de se faire entendre et de faire connaitre leurs revendications. Quels organismes peuvent alors prétendre porter la voix de ces IDEL(s) et plus généralement de la profession infirmière ?

Les URPS Infirmiers libéraux, des leviers pour peser sur l’offre de soins au niveau régional

 

Au niveau régional, ce sont les Unions Régionales des professionnels de Santé (URPS) qui sont en lien avec les autorités sanitaires régionales pour améliorer et organiser l’offre de soins sur un territoire. Créées et organisées par la loi Hôpital, Patients, Santé, Territoires, la loi dite HPST de 2009, ces URPS sont organisées autour de chacune des professions de santé, exerçant en libéral. On recense ainsi des URPS pour les infirmières libérales, dentistes, les médecins, les pharmaciens, les orthophonistes, les masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues,   les orthoptistes, les biologistes et les sages-femmes. Ce sont ces unions régionales, que les professionnels de santé sont appelés à élire entre le 31 mars et le 7 avril. Ces élections sont organisées pour la première fois en ligne.

Les URPS Infirmières libérales représentent donc la profession auprès des institutions officielles, et cette représentativité attire les syndicats professionnels à s’emparer de ces élections. Les 4 grandes organisations syndicales disposent donc de listes pour ces élections : Infin’idels, Le Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (Sniil), Convergence infirmière et la Fédération nationale des infirmiers (FNI).

Ces URPS, dont les actions sur le terrain sont visibles au quotidien, ne doivent pas être confondues ni avec les syndicats, qui ne représentent la profession qu’au travers de leurs membres ou encore des organes régionaux ou départementaux de l’Ordre National des Infirmiers (ONI).

 

Un ordre professionnel pour représenter toutes les infirmières libérales et hospitalières

 

Si presque toutes les professions de santé disposent d’un ordre professionnel, l’Ordre National des Infirmiers a dû attendre 2006 pour voir le jour. Chargé de représenter et défendre la profession, l’ONI dispose d’une délégation de service public et s’impose donc comme l’interlocuteur privilégié dans les relations des infirmières et infirmiers avec les autorités sanitaires du pays. Ce serait donc, depuis 15 ans, l’organe représentatif de la profession, et ce quel que soit le statut d’exercice mais aussi le territoire concerné. Les premières années d’existence de l’ONI ont été difficiles et mouvementées, puisque dès le départ il a été contesté. 10 ans après sa création, l’ONI réussissait néanmoins à adopter le code de déontologie de la profession infirmière. Depuis, les contestations se sont raréfiées, même si l’ONI ne suscite toujours pas l’unanimité au sein des infirmières et des infirmiers, qu’ils soient libéraux ou hospitaliers.

C’est notamment ce constat que dresse un référé de la Cour des Comptes. Si le document n’a été rendu public que fin mars, il a été adressé au ministère de la Santé dès la mi-janvier. Et la Cour des Comptes n’épargne pas l’ordre infirmier, en faisant état de « grandes difficultés de fonctionnement de l’Ordre infirmier »

Déjà épinglé par le passé, l’Ordre infirmier est accusé de ne pas réussir à résorber son manque de représentativité. Si tous les professionnels devraient être inscrits, le document de la Cour des Comptes souligne que seuls 52 % des professionnels le sont réellement. Certes on compte 96 % des infirmières libérales inscrites contre seulement 31 % des infirmières hospitalières. Pour la Cour des Comptes, la situation est dangereuse pour la profession elle-même, puisque sans ces inscriptions, l’ordre ne peut pas remplir sa mission de contrôle et de prévention des risques professionnels.

L’ONI, un ordre trop peu représentatif pour la profession infirmière ?

 

Pour la Cour des comptes, cette carence de l’ordre infirmier explique aussi l’impossibilité de substituer l’ambitieux Répertoire partagé des professionnels de santé (RPPS) au répertoire ADELI, un remplacement jugé indispensable pour l’organisation future de notre système de Santé. La Cour juge ainsi :

« Tant que le tableau de l’Ordre n’est pas exhaustif, le basculement au RPPS apparaît comme doublement risqué (…) »

C’est un constat sévère, que dresse la Cour des Comptes, constat soulignant que cette représentativité partielle de l’ONI a d’autres conséquences plus problématiques encore, notamment en ce qui concerne ses obligations en termes de déontologie (vérifier l’application par les infirmières et les infirmiers) mais aussi en termes de formation / DPC.

 

Selon vous, quel est l’organe représentant le mieux la profession ? Les Syndicats ? Les URPS ? L’ONI ? …

 

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

15 avril 2021

[…] aux Unions régionales des professionnelles de Santé (URPS). Nous avions même déjà souligné le rôle essentiel de ces instances au niveau régional pour représenter les revendications des inf… libérales et des 6 autres professions de santé concernées (médecins généralistes, médecins […]

14 avril 2021

le problème de l'ordre infirmier ? il met des mois à répondre aux demandes d'inscription !!! En pleine crise sanitaire , demande faite en novembre pour une collègue , attend toujours son inscription (numéro ) , et donc ne peut pas travailler !!!!! Les commissions se réunissent tous les 2 MOIS, pour accorder l'autrorisation de remplacement en libéral , mais pour inscrire simplement à l'ordre ils ont il me semble 15 jours ? Cette institution est là pour défendre la profession non ? Ne répond ni au mail , ni au téléphone rien !!! injoignable. Et derrière on vient nous donner des lecons de déontologie ! Une honte 😡

15 avril 2021

Gard Hérault 3 mois pas de réponse courrier mail téléphone abonnés absents scandaleux 😡

15 avril 2021

Nathalie Paul dans l'aube un conseil par mois pour inscrire les nouveaux infirmiers arrivants et réponse aux mails en 48h...cohésion solidarité et performance 💉👍💪

11 avril 2021

Moi je dirai toute les infirmières, qu'elles soient hospitalières ou libérales !

11 avril 2021

Christine Garcia toutes ne sont pas representees "efficacement" Nous perdons pas mal d'actes faisant parti de notre rôle propre grâce à des mirages que font miroiter nos chers autorités sanitaires! Éducation thérapeutique à condition qu'un médecin nous chapeaute, les injections faites par d'autres professions (pharmacie et la vaccination saisonnière! Un moment donné il était même question qu'ils préparent des piluliers sauf que je refusé de donner un traitement que je n'aurai pas préparé etc etc etc....)

10 avril 2021

Dissoudre , et créer un ordre efficace ! Tout le monde voudra adhérer

10 avril 2021

L'ONI , fumisterie !!!!!! ? Pour défendre qui? Évidemment , ça donne pas envie d'adhérer ! Pour quoi faire !!!!!!!!!!

10 avril 2021

Je dirais personne ! L ONi trop occupé à réprimer les ides et à satisfaire le gouvernement, aucun projet pour dynamiser la profession, rien pour que les professionnels se sentent soutenus et reconnus! Les urps et syndicats, souvent les mêmes personnes dans ces instances se battent pour un pouvoir qui leur est propre et n apporte rien à la profession ! Rien à attendre d ailleurs aucun progrès significatif n a eu lieu pour les infirmières depuis la coordination infirmière, ca fait presque 15 ans!!!!

07 avril 2021

🤣 Ah on est vraiment dirigé par des prix Nobel

06 avril 2021

https://YZZYYYZZYYYYYZZYZZZZZYYZYYZYYZZYYZZYZYZYZYYYYZYYZYfrancais343.cmkaarten.nl/?gqphlxhmlmq80957

05 avril 2021

A priori plus rien...

10 avril 2021

En gros , l'ONI ne sert pas à grand chose !!!!les infirmier(e)s adhéreraient si cet ordre serait à leur servIce !!! L'inutilité , ça risque de mal finir , je crains...........

05 avril 2021

Je dirai L’ONI ET LES SYNDICATS ::: mais bon ... ???

05 avril 2021

Je ne comprend pas le problème. Il me semble que chaque infirmier dans ce pays possède un numéro ADELI, à mon époque, attribué par les DDASS, à présent par les ARS. Il doit être possible de connaitre le nombre d'IDE, leur localisation et leur mode d'exercice non ? Mais bon... au pays des rois de la bureaucratie, il manque certainement une nouvelle "couche" de fabricants de tableaux Excel !

15 avril 2021

Nicolas Gerard tout à fait d'accord avec vous

05 avril 2021

Personne. Ordre inexistant et syndicats trop occupés dans leur guéguerres stériles...

05 avril 2021

Fred Estournel ok avec toi

15 avril 2021

le problème de l'ordre infirmier ? il met des mois à répondre aux demandes d'inscription !!! En pleine crise sanitaire , demande faite en novembre pour une collègue , attend toujours son inscription (numéro ) , et donc ne peut pas travailler !!!!! Les commissions se réunissent tous les 2 MOIS, pour accorder l'autrorisation de remplacement en libéral , mais pour inscrire simplement à l'ordre ils ont il me semble 15 jours ? Cette institution est là pour défendre la profession non ? Ne répond ni au mail , ni au téléphone rien !!! injoignable. Et derrière on vient nous donner des lecons de déontologie ! Une honte 😡

15 avril 2021

le problème de l'ordre infirmier ? il met des mois à répondre aux demandes d'inscription !!! En pleine crise sanitaire , demande faite en novembre pour une collègue , attend toujours son inscription (numéro ) , et donc ne peut pas travailler !!!!! Les commissions se réunissent tous les 2 MOIS, pour accorder l'autrorisation de remplacement en libéral , mais pour inscrire simplement à l'ordre ils ont il me semble 15 jours ? Cette institution est là pour défendre la profession non ? Ne répond ni au mail , ni au téléphone rien !!! injoignable. Et derrière on vient nous donner des lecons de déontologie ! Une honte 😡

15 avril 2021

Je ne comprend pas le problème. Il me semble que chaque infirmier dans ce pays possède un numéro ADELI, à mon époque, attribué par les DDASS, à présent par les ARS. Il doit être possible de connaitre le nombre d'IDE, leur localisation et leur mode d'exercice non ? Mais bon... au pays des rois de la bureaucratie, il manque certainement une nouvelle "couche" de fabricants de tableaux Excel !

11 avril 2021

Moi je dirai toute les infirmières, qu'elles soient hospitalières ou libérales !

10 avril 2021

A priori plus rien...

05 avril 2021

Personne. Ordre inexistant et syndicats trop occupés dans leur guéguerres stériles...

autres actualités
Je souhaite
être rappelé

Je souhaite
être rappelé