Sortir de la crise du système de santé en remplaçant les médecins par les infirmières - Albus, l'appli des infirmiers

Sortir de la crise du système de santé en remplaçant les médecins par les infirmières

Sortir de la crise du système de santé en remplaçant les médecins par les infirmières

Accorder plus de prérogatives aux infirmières libérales et hospitalières, la demande n’est pas récente, mais elle a pris une nouvelle dimension ces dernières semaines, notamment en raison de la crise qui sévit dans les services d’urgence. Est-ce réellement envisageable et pour quels effets ?

 

Des infirmières pour remplacer les médecins, une solution simpliste ou une opportunité à saisir ?

Tous les pays occidentaux connaissent, à peu près, la même problématique s’agissant de leur système de santé publique. Le constat reste bien plus significatif en France, puisque notre pays est souvent cité comme un des pays disposant d’un des meilleurs systèmes de soins au monde. En France, comme partout ailleurs, on constate une hausse de la demande de soins, et cette hausse est appelée à se poursuivre, et ce pour deux principales raisons :

  • L’augmentation des pathologies complexes ou des patients multi-pathologies
  • Le vieillissement de la population

 

Cette augmentation de la demande de soins a du mal à être compensée aujourd’hui, car on note, notamment en France, un manque criant de médecins généralistes ou spécialisés (et on pense immédiatement à la multiplication des déserts médicaux). Enfin la croissance économique de notre pays n’offre pas les ressources suffisantes pour augmenter, de manière conséquente, les budgets consacrés au système de santé. Ces problèmes de financement viennent s’ajouter à cette pénurie de médecins. D’un côté, la demande de soins, qui s’accroit, et de l’autre une offre de soins, que l’on n’arrive pas à augmenter. Le Ministère de la Santé semble avoir pris la mesure de cette distorsion, en annonçant l’année dernière des mesures sur le long terme visant à répondre à cette problématique, comme par exemple avec la suppression du numerus clausus pour les médecins. En revanche, la solution ne sera pas immédiate, et il faut donc faire face à un véritable défi pour le système de soins en France. Pourquoi ne pas déléguer certaines tâches des médecins aux infirmières libérales ou hospitalières ? La question est posée depuis de nombreuses années par les syndicats représentatifs de la profession infirmière.

Des expérimentations concluantes ailleurs dans le monde

 

La question ne concerne pas uniquement la France, et la revue Cochrane a réalisé une synthèse, en 2018, dans des pays comparables à l’état de la France. A travers 18 études scientifiques, les auteurs de cette synthèse cherchaient à s’interroger sur les conséquences d’une délégation des soins de santé primaires des médecins aux infirmiers. Il ressort de cette synthèse très détaillée, que les infirmières et infirmiers connaissent des temps de consultation plus longs que les médecins.

Les auteurs concluent que «  que pour certains troubles physiques continus et urgents et pour les maladies chroniques, les infirmiers(ères) formé(e)s, comme les infirmiers(ères) praticiennes et les infirmiers(ères) autorisé(e)s, fournissent probablement des soins de qualité égale ou peut-être même meilleure que les médecins de soins primaires, et obtiennent probablement des résultats égaux ou meilleurs pour la santé des patients »

 

La délégation vers les infirmières libérales et hospitalières, une réalité dans un futur proche

Puisque cette synthèse a été réalisée dans des pays comparables à la France, on peut donc légitimement s’interroger sur la pertinence d’une adaptation d’un tel dispositif à notre système de soins. Mme Agnès Buzyn, Ministre de la Santé, a déjà fait un premier pas au cours des premières semaines de septembre 2019, en élargissant le champ d’intervention des infirmières de pratique avancée (IPA) au premier recours, lorsqu’elles seront rattachées au service d’urgences. Faut-il voir dans cette mesure une réponse apportée à la crise, qui a frappé (et qui dure toujours) de nombreux services d’Urgence en France ou faut-il y lire une évolution de la doctrine publique, qui pourrait déboucher sur une délégation plus importante vis-à-vis des infirmières libérales et hospitalières ? la question est posée, et l’étude, citée en référence, atteste que déléguer les soins des médecins aux infirmières ne serait pas négatif, bien au contraire, sur un plan purement médical.

En revanche, le constat originel faisait également état d’une crise de financement du système de soins en France. Les auteurs de Cochrane ont pu conclure, que le recours aux infirmières ou infirmiers n’avait pas eu d’impact significatif sur le coût des soins prodigués. En d’autres termes, faire appel aux infirmières en lieu et place des médecins ne coûte pas moins cher, et la question des budgets reste alors posée.

 

Et vous, estimez-vous que cette évolution vers plus de responsabilités pour les infirmières est inéluctable ? Pensez-vous que ce changement sera rapide ?

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires

21 octobre 2019

Déjà fait depuis Bien Longtemps !!!!!!

20 octobre 2019

Cathe Rotellini.... De pire en pire

19 octobre 2019

et ils ont prévu de remplacer les IDE par ?...

19 octobre 2019

L'intérêt de ce gouvernement c'est de créer la zizanie avec tous les professionnels ( es ) de santé. Bientôt les aide à domicile vont faire le travail des IDE.?

20 octobre 2019

Patricia Aline Decou elles le font déjà

18 octobre 2019

Non! Ou au même salaire!

18 octobre 2019

Pourquoi ne pas délèguer certaines tâches des médecins aux ide ?? Mais parce les toubibs ne l'envisagent pas une seconde !!!

18 octobre 2019

Avoir des respinsabilites avec des honoraires médicales d ude et puis quoi encore. Pour payer encire plys d indus a la secu. Mais bien sur

18 octobre 2019

Non, nonet non

17 octobre 2019

Oh ben bien sure, faire encore plus de boulot mais avec aucune augmentation salariale... C'est super, on adore !

17 octobre 2019

On n en fait pas assez encore à la place des autres??? Sans reconnaissance de la part de la secu ????

17 octobre 2019

Il faudrait peut être les rémunérer correctement pour ce qu'elles font sans oublier Sécurité et Responsabilité

16 octobre 2019

on peut aussi mettre la ministre de la santé au boulot sur le terrain..fermer la pharmacie de matour 71520 faire un hopital tous les 100 kms..c est le programme LREM...

16 octobre 2019

Moi j'aimerais bien pouvoir prescrire des prises de sang. Comme ça, pour la surveillance hebdomadaire de certains traitements ou alors quand le médecin ne veut pas faire des bnp..... on pourrait prescrire.

15 octobre 2019

Nous avons un DE très codifié.... Actuellement tous ses glissements nous conduisent à des conflits entre les médecins et les professionnels de santé... Ce n'est pas seulement un problème financier mais aussi et surtout de responsabilité.... Tout doit être codifié, réglementé et demande une reconnaissance financière.... C'est fini le temps des nonnes et encore plus celui des esclaves... Bravo M.Macron non seulement vous ne tenez pas vos promesses mais en plus vous nous manipulez et faites reculer la France au temps jadis.... Les infirmieres gauloises résisteront.

21 octobre 2019

https://youtu.be/6r5y4bsVUt8

20 octobre 2019

Marie Popins Merci. Je suis révoltée du déplacement des missions au sein de la Santé

20 octobre 2019

Yolande Laurencon excellent

15 octobre 2019

ET POURQUOI PAS remplacer macron par le fossoyeur du village ??? ça va s'arrêter où ?????

15 octobre 2019

CONNERIES sur conneries ! STOP !!!!

15 octobre 2019

Avec ce genre de glissements, tout le monde se fait avoir : le médecin, l’infirmière et le PATIENT ?

15 octobre 2019

Et aussi nous donner un partie de leurs nets aussi??!!

15 octobre 2019

Être payés à leur juste valeur

15 octobre 2019

C’est à croire que les infirmières n’ont rien à faire !

14 octobre 2019

Rachida Ben purée ils augmentent les charges, ils font passer des soins gratos et maintenant on va faire le boulot dés médecins ? cette profession part en cacahuète

15 octobre 2019

Samir Bah lol 60€ la consultation pour qu’il pose sa main sur ton ventre

14 octobre 2019

Je vais faire une réorientation en ostéopathe !

14 octobre 2019

Rachida Ben grave

14 octobre 2019

Sarah Ach ahlala c’est quoi ce délire de pire en pire .

14 octobre 2019

sans salaire supplémentaire bien sur!!!!

14 octobre 2019

???? ôn ne peut déjà pas prescrire une bouteille d'eau stérile alors......

14 octobre 2019

Tous ces glissements de taches donnent des actes hors nomenclature qui ne sont pas réglés...

15 octobre 2019

Annabelle Vernejoux donc a ne pas .perso c’est non ou a charge du patient ....

14 octobre 2019

marre de tout ces glissements de tâches la santé se casse la gueuler nous coulons c'est une honte

14 octobre 2019

Chacun son métier !!!! Formez des médecins !!!!!

14 octobre 2019

Glissement de tâches sous payés, sans cadre et avec les responsabilités !

14 octobre 2019

Histoire de formation restons à notre place !

13 octobre 2019

Entourées comme nous sommes .... !!!! Aucune confiance en l état ... ses ministres

13 octobre 2019

Non mais sérieux ? alors on donne notre travail aux pharmaciens, aux as on se les met à dos maintenant on va nous filer des tâches relevant du médecin on va se les mettre à dos. L'état cherche à tous nous diviser pour mieux nous manipuler. J'en peux plus de voir le système de santé qui s'effondre....

13 octobre 2019

Glissements de tâches... Encore.... Sans aucune reconnaissance derrière... De plus, les médecins n'ont déjà pas confiance dans les sages femmes, qui ont pourtant un statut médical, alors avant qu'ils acceptent de lâcher des choses aux IDE...

13 octobre 2019

on peut aussi remplacer les ambulanciers, les cuisiniers et les secretaires, passer la tondeuse devant l'hopital et repeindre les couloirs

13 octobre 2019

Sophie Varlet Thevenet réponse tellement parfaite ??

13 octobre 2019

Le problème dans tout ça , c est qu ils ont bien compris que nous , les IDeL on étaient chacune de notre côté , sans lien réel entre nous donc ....pas de réelle grève , pas de poids , pas d impact .... ils nous tirent donc facilement dessus ?

15 octobre 2019

Johanna Bardon il y a une nomenclature....de merde....mais c’est elle qui fait foi.....point

12 octobre 2019

BAh voyons.....encore plus à faire pour le même salaire ..pour le même temps imparti..

11 octobre 2019

Et on le trouve où le temps ??? On fait déjà 6h/22h je crois pas que ce soit le cas des médecins!!!

11 octobre 2019

Tous ces glissements de tâches ne servent qu’à nous diviser entre praticiens. Tout le monde y perd personne y gagne. On enlève à chacun les petits soins ou petites consult, on garde que les soins longs et fatigants , les médecins ils vont garder que les consult qui durent 30 min ? Tout ça par glissement de tache qui se transforment en forfait ....

15 octobre 2019

Guilhem Icare Agv et un jour il n y aura plus aucune compétence nul part... ???

11 octobre 2019

ah non ça suffit l'exploitation

11 octobre 2019

Il faut vraiment être inconscient pour accepter des telles idées.....

11 octobre 2019

infirmière est un métier.. ne devenons pas des sous médecins ... Protégeons plutôt notre domaine de compétences..

17 octobre 2019

Nath Rss .

17 octobre 2019

Si on accepte pas de travailler comme des cochons ,on est pas compatible avec la vision libérale de la santé publique des gouvernements qui se succèdent depuis quelques années..

15 octobre 2019

Jc Clozel malheureusement notre domaine de compétence est peu à peu distribué aux autres professionnels... on voudrait nous éliminer de la liste qu’on ne s’y prendrait pas mieux .

11 octobre 2019

Si on nous paye correctement je veux bien prendre plus de responsabilités... Mais quand on lit l'avenant 6 c'est mal parti ??? Alors Non...A chacun son travail...

13 octobre 2019

Nous n avons pas fait les mêmes études, donc chacun ses compétences!!!! De plus avoir de nouvelles responsabilités pour etre payer pareil ou moins c est non pour moi!!!!!!

11 octobre 2019

Christine Renzi et pourtant les syndicats se réjouissent ! Ce sont bien les seuls à être contents. On est vraiment mal représentées . Notre profession est malheureusement vouée à disparaître. Tout est fait dans ce sens .

11 octobre 2019

comme tu dis , à chacun son travail !

11 octobre 2019

Travailler plus pour renflouer les caisses ... on tape toujours sur les petits !!!NON NON et NON Chacun sa place , chacun ses qualifications...

10 octobre 2019

Ben pardi payée à moindre coût et les aides soignantes sont en train de nous remplacer.

10 octobre 2019

Pour vous faire gagner des sous sous C est sur ! Je sors de la formation avenant 6.... ben on nous a bien entubé !!! Ça fait peur

16 octobre 2019

Eric Perrin oui on pourra facturer plusieurs déplacements à 2,5 e par contre se pose sincèrement le problème des 2 Ide différentes ..... il faudra compter sur la confiance entre collègue car ça ne sera pas possible de différencier ..... pas de changement pour la prime du dimanche , donc 2/jour/patient Max

16 octobre 2019

Johanna Bardon idem pour la majoration dimanche elle se cumule avec le forfait à chaque passage?

16 octobre 2019

Johanna Bardon vous avez fais la formation avenant 6? Je voulais savoir, il parle de forfait journalier, mais est ce qu’on pourra facturer les déplacements si je vais trois fois chez une personne par exemple? Comment sa se passe si une infirmière interviens le matin et une autre le soir? Merci pour votre retour...

15 octobre 2019

Johanna Bardon tout ça sera pris par l HAD !!!!

12 octobre 2019

Eric Perrin un petit peu alors , Une prise de sang cumuluable , les ami diabétiques les autres ami demi cotation. Introduction de certains nouveau pst ( mais qu on verra ponctuellement : ulcère avec contention , analgésie topique , ablation tendon et sonde ). Oui ça c est pas mal . Mais pour les patients lourdement dépendant , avec 2,3 passages /jour je perds 12e par jour . Une prise de sang c est pas chez tous , 2,3 fois par mois . Les redons .... ponctuels . Arrêt de certaines notions handicapante « le temps pour la toilette , la notion méchage « chirurgical », l ulcère dans le minimum de 60 cm2. Ok . , Ils rajoutent donc des soins qu on verra un peu et enlèvent pas mal au quotidien . Conclusion : faire comme bcp refuser les gens qui ont besoin de se laver quotidiennement ? D être lever car ils ne marchent plus ?

11 octobre 2019

Johanna Bardon y a quand même du bon dans l’avenant 6

10 octobre 2019

Pourquoi ??? Nous prendre encore pour des bonnes soeurs....et profitez encore de notre professionnalisme pour faire des économies sur notre dos..... voilà pourquoi c'est non

11 octobre 2019

la Responsabilité !!! sans le cadre ! charmant !

21 octobre 2019

Nous avons un DE très codifié.... Actuellement tous ses glissements nous conduisent à des conflits entre les médecins et les professionnels de santé... Ce n'est pas seulement un problème financier mais aussi et surtout de responsabilité.... Tout doit être codifié, réglementé et demande une reconnaissance financière.... C'est fini le temps des nonnes et encore plus celui des esclaves... Bravo M.Macron non seulement vous ne tenez pas vos promesses mais en plus vous nous manipulez et faites reculer la France au temps jadis.... Les infirmieres gauloises résisteront.

20 octobre 2019

L'intérêt de ce gouvernement c'est de créer la zizanie avec tous les professionnels ( es ) de santé. Bientôt les aide à domicile vont faire le travail des IDE.?

20 octobre 2019

Nous avons un DE très codifié.... Actuellement tous ses glissements nous conduisent à des conflits entre les médecins et les professionnels de santé... Ce n'est pas seulement un problème financier mais aussi et surtout de responsabilité.... Tout doit être codifié, réglementé et demande une reconnaissance financière.... C'est fini le temps des nonnes et encore plus celui des esclaves... Bravo M.Macron non seulement vous ne tenez pas vos promesses mais en plus vous nous manipulez et faites reculer la France au temps jadis.... Les infirmieres gauloises résisteront.

20 octobre 2019

Nous avons un DE très codifié.... Actuellement tous ses glissements nous conduisent à des conflits entre les médecins et les professionnels de santé... Ce n'est pas seulement un problème financier mais aussi et surtout de responsabilité.... Tout doit être codifié, réglementé et demande une reconnaissance financière.... C'est fini le temps des nonnes et encore plus celui des esclaves... Bravo M.Macron non seulement vous ne tenez pas vos promesses mais en plus vous nous manipulez et faites reculer la France au temps jadis.... Les infirmieres gauloises résisteront.

17 octobre 2019

infirmière est un métier.. ne devenons pas des sous médecins ... Protégeons plutôt notre domaine de compétences..

17 octobre 2019

infirmière est un métier.. ne devenons pas des sous médecins ... Protégeons plutôt notre domaine de compétences..

16 octobre 2019

Pour vous faire gagner des sous sous C est sur ! Je sors de la formation avenant 6.... ben on nous a bien entubé !!! Ça fait peur

16 octobre 2019

Pour vous faire gagner des sous sous C est sur ! Je sors de la formation avenant 6.... ben on nous a bien entubé !!! Ça fait peur

16 octobre 2019

Pour vous faire gagner des sous sous C est sur ! Je sors de la formation avenant 6.... ben on nous a bien entubé !!! Ça fait peur

15 octobre 2019

Tous ces glissements de tâches ne servent qu’à nous diviser entre praticiens. Tout le monde y perd personne y gagne. On enlève à chacun les petits soins ou petites consult, on garde que les soins longs et fatigants , les médecins ils vont garder que les consult qui durent 30 min ? Tout ça par glissement de tache qui se transforment en forfait ....

15 octobre 2019

Rachida Ben purée ils augmentent les charges, ils font passer des soins gratos et maintenant on va faire le boulot dés médecins ? cette profession part en cacahuète

15 octobre 2019

Le problème dans tout ça , c est qu ils ont bien compris que nous , les IDeL on étaient chacune de notre côté , sans lien réel entre nous donc ....pas de réelle grève , pas de poids , pas d impact .... ils nous tirent donc facilement dessus ?

15 octobre 2019

Tous ces glissements de taches donnent des actes hors nomenclature qui ne sont pas réglés...

15 octobre 2019

infirmière est un métier.. ne devenons pas des sous médecins ... Protégeons plutôt notre domaine de compétences..

15 octobre 2019

Pour vous faire gagner des sous sous C est sur ! Je sors de la formation avenant 6.... ben on nous a bien entubé !!! Ça fait peur

14 octobre 2019

Rachida Ben purée ils augmentent les charges, ils font passer des soins gratos et maintenant on va faire le boulot dés médecins ? cette profession part en cacahuète

14 octobre 2019

Rachida Ben purée ils augmentent les charges, ils font passer des soins gratos et maintenant on va faire le boulot dés médecins ? cette profession part en cacahuète

14 octobre 2019

Rachida Ben purée ils augmentent les charges, ils font passer des soins gratos et maintenant on va faire le boulot dés médecins ? cette profession part en cacahuète

13 octobre 2019

Si on nous paye correctement je veux bien prendre plus de responsabilités... Mais quand on lit l'avenant 6 c'est mal parti ??? Alors Non...A chacun son travail...

13 octobre 2019

on peut aussi remplacer les ambulanciers, les cuisiniers et les secretaires, passer la tondeuse devant l'hopital et repeindre les couloirs

12 octobre 2019

Pour vous faire gagner des sous sous C est sur ! Je sors de la formation avenant 6.... ben on nous a bien entubé !!! Ça fait peur

11 octobre 2019

Pour vous faire gagner des sous sous C est sur ! Je sors de la formation avenant 6.... ben on nous a bien entubé !!! Ça fait peur

11 octobre 2019

Si on nous paye correctement je veux bien prendre plus de responsabilités... Mais quand on lit l'avenant 6 c'est mal parti ??? Alors Non...A chacun son travail...

11 octobre 2019

Si on nous paye correctement je veux bien prendre plus de responsabilités... Mais quand on lit l'avenant 6 c'est mal parti ??? Alors Non...A chacun son travail...

11 octobre 2019

Pourquoi ??? Nous prendre encore pour des bonnes soeurs....et profitez encore de notre professionnalisme pour faire des économies sur notre dos..... voilà pourquoi c'est non

autres actualités