Tout savoir sur les études pour devenir infirmière en 2020 - Albus, l'appli des infirmiers

Tout savoir sur les études pour devenir infirmière en 2020

 

Tout savoir sur les études pour devenir infirmière en 2020 !

 

Quelques semaines nous séparent de la rentrée universitaire de septembre 2020. Et les étudiantes et étudiants entrant en Instituts de Formation en soins Infirmiers (IFSI) seront encore plus nombreux à effectuer leur rentrée. Alors, que faut-il retenir de ces études pour devenir Infirmière libérale ou hospitalière ?

 

 

Les étudiantes en soins infirmiers se préparent à la rentrée de septembre 2020

 

Au 1er janvier 2020, on comptait en France 744.307 infirmières et infirmiers. Selon cette même étude statistique réalisée par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), on totalisait au début de cette année

  • 575 infirmières et infirmiers libéraux ou mixtes
  • 836 infirmières travaillant dans la fonction publique hospitalière
  • 896 infirmières salariés dans d’autres services.

 

En revanche, une même obligation s’impose à toutes ces professionnelles : être titulaire du diplôme d’Etat Infirmier. Le passage dans un des plus de 320 Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) est donc une étape nécessaire avant de pouvoir commencer à exercer.

En ce milieu de période estivale, les étudiantes et étudiants se destinant à la profession infirmière se prépare à cette rentrée 2020, qui devrait s’effectuer dans des conditions comparables aux autres années, même si l’épidémie de coronavirus laisse planer le doute de nouvelles mesures contraignantes en cas de reprise de l’épidémie.

 

Comment intégrer un Institut de Formation en Soins Infirmiers en 2020 ?

 

Depuis 2019, l’entrée en IFSI n’implique plus le passage du concours traditionnel, mais repose principalement sur la sélection des candidats sur dossier. C’est l’ambition de la réforme, qui s’appuie notamment sur Parcoursup, la nouvelle plateforme d’admission pour les études post-bac. Pour les néos-bacheliers, il est donc désormais possible de choisir jusqu’à 5 IFSI, en fonction de ses contraintes personnelles, de ses préférences géographiques….. La sélection des IFSI se fait sur le dossier de chacun des candidats en vérifiant les attendus définis pour la prochaine année.

A regarder les chiffres de cette année, la profession infirmière suscite toujours autant de vocations. Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a ainsi synthétisé les principaux enseignements de cette édition 2020 de Parcoursup. Et comme en 2018, le Diplôme d’Etat infirmier a été le plus plébiscité par les étudiants puisque 612.007 vœux ont été recensés (9.36 % du total).

Cet engouement implique une grande sélectivité de la part des ISI. En pleine période de crise sanitaire, un arrêté (8 avril 2020) limitait le nombre d’étudiants à 31.176 pour la rentrée 2020 (la crise du coronavirus a amené les autorités à revoir à la hausse, comme nous vous l’expliquons ci-dessous). Pour parvenir à réduire drastiquement les candidatures, les IFSI peuvent donc s’appuyer sur les attendus nationaux, définis pour valider la pertinence d’une candidature à ces études en soins infirmiers :

  • Intérêt et connaissances des questions sanitaires et sociales
  • Qualités humaines et capacités relationnelles : aptitude à faire attention à l’autre, à travailler en équipe,
  • Compétences en ce qui concerne l’expression écrite et orale
  • Aptitude à la démarche scientifique et maitrise des bases de l’arithmétique : aptitude à rechercher et analyser la documentation scientifique,
  • Compétences organisationnelles et savoir-être : rigueur, assiduité, capacité à s’organiser, …

 

La rentrée des étudiantes en soins infirmiers modifiée en raison du Covid-19

 

C’est en étudiant les dossiers de scolarité de chacun des élèves, que les IFSI effectuent leur rude sélection. Ce cursus d’études pour devenir infirmière libérale ou hospitalière suscite donc beaucoup d’engouement, impliquant une sélectivité accrue. Mais en 2020, la crise de la Covid-19 a amené les autorités publiques à revoir leur position sur ces études infirmières. Avec le Ségur de la Santé, le Ministère de la Santé a reconnu la place prépondérante de la profession infirmière. Bien que les infirmières libérales se désolent d’avoir été oubliées, elles se félicitent de cette prise de conscience.

Et pour accompagner ces ambitions de transformation, Olivier Véran a insisté sur l’importance pour les professionnels de santé d’’être mieux accompagnés dans leur progression de carrière et leur réorientation ». C’est dans cette optique, que le Ministère de la Santé a décidé d’augmenter le nombre d’étudiantes et d’étudiants à accueillir en IFSI : 2.000 places supplémentaires ont été ouvertes dès la rentrée de septembre 2020. Et avec les chiffres annoncés pour le moyen terme, on peut imaginer que les IFSI connaitront une augmentation continue de leurs effectifs dans les années à venir.

Et vous, pensez-vous que le nombre d’étudiantes en soins infirmiers va s’accroitre considérablement ? Est-ce normal selon-vous ou cela représente-t-il un danger pour la profession ?

 

 

 

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aucun commentaire.
autres actualités
Je souhaite
être rappelé

Je souhaite
être rappelé