Une infirmière libérale doit-elle créer un site Internet ? - Albus, l'appli des infirmiers

Une infirmière libérale doit-elle créer un site Internet ?

 

Les patients recherchent les informations en matière de santé directement sur la Toile, y compris lorsqu’il s’agit de trouver une infirmière libérale. Cela implique-t-il que la création d’un site Internet par une IDEL soit devenue un impératif ?

 

Se faire connaitre des patients en connaissant leurs attentes et leurs habitudes

 

Lorsqu’une IDE décide de s’installer en tant qu’infirmière libérale, elle concrétise un projet de vie, tout en ayant conscience qu’elle devra s’efforcer de « gérer » son activité. C’est à elle, qui reviendra de communiquer notamment et de se faire connaitre des patientes et des patients de son lieu d’exercice. Le sujet a déjà été souvent traité, et l’acquisition et le développement d’une patientèle pour une infirmière libérale ne sont en rien des aspects anecdotiques de la réussite de son installation. Se faire connaître des patients mais aussi des autres professionnels de santé du lieu d’exercice peut prendre de multiples formes. Un cabinet d’infirmière libérale ne connaitra pas les mêmes exigences et contraintes que l’infirmière libérale, rejoignant une maison de santé pluriprofessionnelle (MSP). L’installation dans une zone sous-dotée posera d’autres problématiques que l’exercice dans un territoire épargné par la désertification médicale.

Dans tous les cas, l’infirmière libérale, à l’instar de tous les autres soignants dits de ville, devra se rapprocher de ses futurs patients. Si traditionnellement le bouche-à-oreille apparaissait comme le levier le plus efficace et le plus utilisé pour informer de sa présence, les nouvelles habitudes des patientes et des patients les conduisent à privilégier Internet quand il s’agit de répondre à des besoins liés à la santé. Pour trouver un professionnel de santé ou pour obtenir une réponse à une « question médicale », les patients se tournent vers le compagnon du quotidien : Google. Même si de nombreux professionnels de santé soulignent les dangers d’une telle évolution (Une étude publiée par le Parisien soulignait ainsi que 83 % des professionnels de santé interrogés étaient fréquemment confrontés à des patients qui s’étaient autodiagnostiqués par Internet), l’infirmière libérale ne peut pas ignorer ce nouveau mode d’information et de communication, que représente la Toile. La question de l’utilité d’un site Internet se pose alors à un moment ou à un autre. L’infirmière libérale doit-elle créer un site Internet pour se faire connaître ?

 

Pour celles et ceux qui souhaitent se lancer, Albus propose à ses clients un service exclusif de création de site Internet qui répond à toutes les exigences légales en matière de publicité des professionnels de santé. Pour en savoir plus, c’est par ici !

 

Créer un site Internet ou se faire voir en ligne ? Quelles options pour les IDEL(s) ?

 

Créer un site Internet offre alors une vitrine à l’infirmière libérale, présence en ligne qui peut être accessible 24 heures sur 24 et ainsi répondre aux recherches des patients. Cependant, même si l’encadrement de la communication des infirmières libérales et des autres professions de santé réglementées a été assoupli par des décrets en décembre 2020, le contenu de ce site internet reste fortement contraint et limité. Ne pouvant exercer son activité comme un commerce, l’infirmière libérale ne pourra faire figurer sur ce site Internet que des informations générales, excluant toute comparaison, toute publicité et tous témoignages de ses patients. Et puisque toute forme de publicité est toujours proscrite par le code de déontologie des infirmières et par le code de la Santé publique, il ne sera pas possible d’optimiser la visibilité du site par des moyens de référencement payant. Dans ces conditions, il peut alors être difficile de pouvoir se distinguer et se faire voire par la simple création d’un site Internet pour infirmière libérale.

En d’autres termes, la création d’un site Internet par une infirmière libérale répond à un véritable besoin (être présente sur les supports de communication utilisés par les patientes et patients) sans toutefois être suffisant. Car parmi ces nouvelles habitudes des patients, la possibilité de connaître instantanément les disponibilités de chacun des professionnels de santé figure parmi ces nouveaux usages plébiscités par la grande majorité. En quelques clics, les patients souhaitent non seulement pouvoir identifier les infirmières libérales de leur commune ou de leur quartier, mais aussi pouvoir prendre directement rendez-vous en ligne. Cela explique en grande partie le succès des plateformes de prises de rendez-vous. Ces dernières, Doctolib en tête, apparaissent alors comme des « outils quasi-incontournables », même si elles font émerger des menaces sur l’indépendance et l’autonomie des professionnels de santé, qui s’y inscrivent.

Et vous, un site Internet, une inscription sur une (ou plusieurs) plateforme(s) de prises de rendez-vous, une simple page sur Facebook ou sur un autre réseau social, … Comment gérez-vous votre présence en ligne ?

 

 

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

tous les commentaires
autres actualités