Une infirmière libérale peut-elle exercer sans … Internet ? - Albus, l'appli des infirmiers

Une infirmière libérale peut-elle exercer sans … Internet ?

 

Un centre de santé normand est confronté depuis plus d’un mois à une rupture de sa connexion Internet. Une actualité qui interroge et qui souligne comment les infirmières et infirmiers libéraux sont devenus dépendants de ces outils innovants.

 

Internet, un outil incontournable pour toute infirmière libérale

 

Une infirmière libérale, et plus généralement tout professionnel de santé, doit désormais disposer d’une connexion Internet fiable et sécurisée pour pouvoir travailler dans les meilleures conditions. Est-il utile de revenir sur les évolutions liées à cette digitalisation de nos sociétés et impactant directement les infirmières et infirmiers libéraux ? De la télétransmission des feuilles de soins à la gestion de son cabinet avec un logiciel infirmier, en passant par la téléconsultation ou la téléassistance, Internet s’est imposé comme un outil du quotidien, dont les professionnels de santé ne peuvent plus se passer.

Cette prépondérance des outils numériques s’est considérablement accrue depuis le début de la crise sanitaire. En effet, la crise du Covid-19 a imposé confinements et couvre-feux, qui ont contraints les soignants à devoir respecter les consignes en matière de distanciation sociale. Et ces outils numériques sont apparus, en partie, comme une alternative efficace et simple à mettre en œuvre pour pallier cette impossibilité de déplacements. Le ministère de la santé a, dans cet esprit, fait évoluer la loi en adoptant des dispositions législatives d’exception, qui, peu à peu, tendent à devenir des règles durables et pérennes. Les débats autour de cette digitalisation de la santé sont nombreux et posent de nombreuses problématiques, mais la réalité reste incontestable : Internet apparait être indispensable à ces infirmières et infirmiers libéraux. Alors que se passe-t-il, lorsque cette évolution technologique disparait replongeant les infirmières libérales à une époque révolue ?

Peut-on gérer son activité d’infirmière libérale sans connexion Internet ?

 

Nous nous sommes déjà interrogés sur cette question à plusieurs reprises, notamment lorsque des hackers avaient ciblé les hôpitaux français. Certains de ces établissements hospitaliers avaient alors été durement frappés par ces attaques numériques, obligeant tous les professionnels de santé à (re)découvrir les dossiers patients, gérés sur papier. Ces attaques informatiques peuvent également concerner des maisons de santé ou même des cabinets infirmiers, et les autorités publiques ont même créé un site et listé les bonnes habitudes à prendre pour se protéger de pareille mésaventure. Mais parfois, cette déconnexion ne résulte pas d’une attaque informatique mais d’un simple incident technique. Les conséquences sont aussi dramatiques et handicapantes pour les professionnels libéraux de santé. C’est ce que nous confirme l’incident, dont a été victime une maison de santé à Évreux (27). Depuis, la mi-juillet, les 3 médecins, les 3 infirmiers, le podologue et le psychiatre de ce centre de santé n’ont plus d’accès à Internet suite à un problème technique. Ces professionnels de santé ont du apprendre à faire sans, en usant « d’astuces et de débrouille » mais reconnaissent que leur quotidien en est considérablement impacté. Un des infirmiers libéraux concernés explique ainsi :

« Heureusement, j’ai installé mon logiciel infirmier à mon domicile, ce qui me permet de gérer les ordonnances, les factures, etc. »

Toutes les tâches courantes du quotidien sont devenues complexes dans cette situation. La prise de rendez-vous n’est plus possible, et la gestion de l’emploi du temps se transforme en véritable casse-tête. Les relations avec d’autres professionnels sont extrêmement difficiles, et l’un des médecins de ce centre dit même craindre ses week-ends de garde, puisque dans ces moments-là, toute communication entre soignants se fait par mail pour gagner du temps…. Si la situation de ce cabinet devrait, à en croire les opérateurs, trouver une solution très prochainement, elle a permis à ces professionnels de prendre conscience qu’il était indispensable de penser à une solution pérenne et fiable pour se prémunir d’une telle situation. Une prise de conscience, qui devrait concerner l’ensemble des infirmières et infirmiers libéraux.

 

Et vous, avez-vous déjà été confronté à une coupure d’Internet ? Comment avez-vous géré la situation ? Pensez-vous être suffisamment informé et formé pour faire face à une pareille éventualité ?

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aucun commentaire.
autres actualités
Je souhaite
être rappelé

Je souhaite
être rappelé