La collaboration entre IDE libérales et laboratoires d’analyses : évolutions et perspectives

La collaboration entre IDE libérales et laboratoires d’analyses : évolutions et perspectives

Les cabinets infirmiers et les laboratoires d’analyses sont paradoxalement à la fois en situation de complémentarité et de concurrence. En effet, les cabinets infirmiers réalisent, pour le plus grand bien des patients, les prélèvements biologiques et les transmissions aux laboratoires d’analyses dans les cas où la zone géographique est en pénurie d’établissement de biologie médicale par exemple. D’un autre côté, dès lors qu’un patient fait appel à un cabinet infirmier, c’est un acte perdu pour le laboratoire d’analyse… Cette situation ne risque pas de s’arranger avec l’ordonnance n° 10-49 du 13/01/2010 qui prévoit que seuls les établissements accrédités seront autorisés à effectuer des prélèvements médicaux ou à conventionner des libéraux pour les réaliser.

Les IDE libéraux au secours des laboratoires d’analyses

Si les laboratoires d’analyses possèdent en interne leurs propres infirmières préleveuses, il arrive souvent qu’ils fassent appel à des infirmières libérales pour assurer les surcroîts ponctuels d’activité ou pallier les impossibilités de déplacements de ses salariés. La personne en libérale est chargée d’aller effectuer ces prélèvements aux domiciles des patients et de les transmettre aux laboratoires « employeurs ».

Cependant, il n’y a ici aucune relation de subordination ni même de collaboration, au sens légal du terme : les IDE sont rémunérés par la sécurité sociale et les complémentaires santé de la même manière que d’habitude. Les IDE doivent réaliser une feuille de soin comme à leur habitude et gérer leur facturation avec leur logiciel de gestion infirmier habituel. En fait, le laboratoire d’analyse fait juste office de « rapporteur d’affaires ».

La réforme de la biologie médicale : les prélèvements en question

Une polémique a soulevé le monde des IDE pendant quelques mois à cause des incertitudes que contenait cette réforme. On a beaucoup parlé d’interdiction d’effectuer des prélèvements biologiques pour les IDE. En réalité, les choses sont bien évidemment un peu plus complexes que ça.

Ce que prévoit l’ordonnance n°10-49 du 13/01/2010 c’est que les laboratoires seront entièrement responsables de la totalité du processus de traitement des prélèvements biologiques, de la phase pré-analytique à la phase post-analytique, condition sine qua non de l’obtention de l’accréditation obligatoire qu’ils devront détenir pour exercer leur activité. En revanche, les prélèvements pourront être réalisés en dehors de l’établissement, en particulier au domicile des patients. Pour ce faire, les IDE devront signer une convention avec le laboratoire en question.

C’est ici que les choses se compliquent. En effet, quel serait l’intérêt pour un laboratoire de conventionner un IDE qui encaisserait donc pour lui-même les actes de prélèvements ? Le manque à gagner serait conséquent. Restent les cas où aucun salarié de l’établissement ne pourrait se déplacer. Mais ces cas ne représentent qu’une part infime du « marché ». Il apparaît donc, finalement, que les grands perdants de l’affaire seront les IDE libéraux ! En effet, les prélèvements peuvent représenter jusqu’à 20% de l’activité d’un cabinet. La perte sera dure à encaisser pour les cabinets.

En définitive, si l’ordonnance n’interdit pas formellement aux IDE de réaliser les prélèvements, elle limite de fait leur intervention en les subordonnant à la convention des laboratoires d’analyses médicales.

Ce n’est qu’à l’horizon 2016 que cette réforme verra ses premiers effets réels. Comment voyez-vous l’avenir d’ici cette date ? Avez-vous déjà travaillé avec des laboratoires d’analyses en tant qu’IDE libéral(e) ? Partagez donc votre expérience, vos inquiétudes ou vos espoirs sur le sujet.

By | 2018-04-12T15:51:25+00:00 19 mai 2012|IDEL au quotidien|44 Comments

44 Commentaires

  1. Alexandra Loupias via Facebook Le 4 mai 2012 - Répondre

    Nous travaillons avec deux labos, et tout se passe très bien, bonne entente!

  2. Flo Flolle via Facebook Le 4 mai 2012 - Répondre

    quand c’est dimanche et férié, il faut s’excuser de soigner les malades mm le w end pour que ces messieurs veillent bien se déplacer… On a droit à chaque fois à « bon, ben je viendrais en fin de journée! » ou un « c’est urgent?, c’est quoi comme examens?? » (en général si on pique ces jours là, c’est que nous avons besoin d’un résultat rapide, oui…)

  3. Nous c est gd amour tous les matins un cafe ensemble et de gdes rigolades

  4. nous on travaille ac un labo et l’entente est tres bonne….

  5. Agnès Apotheloz-Davienne via Facebook Le 4 mai 2012 - Répondre

    Avec un Labo, c’est parfait (prépare des boîtes, réception et transmission des résultats si besoin rapidement) et un autre l’horreur !
    Du coup, si un nouveau patient est à l’autre Labo, il l’appelle et on ne gère pas les prélèvements !

  6. Avec ma collègue on à aucun problème avec le labo avec qui on bosse super sympa enfin.pour le moment

  7. pour le moment un peu le bazar avec les mises aux normes sinon avant pas de probléme

  8. aucun problème, le personnel est plutôt sympa

  9. Carole Leleu Piazza via Facebook Le 4 mai 2012 - Répondre

    pas de soucis avec les 2 labos avec qui je travaille………

  10. Nadiou Ben via Facebook Le 4 mai 2012 - Répondre

    Pour ma part les débuts on été dur mais maintenant nos relations se sont améliorées…
    Du coup plus trop de soucis si ce n’est que quand le patient ne paye pas c’est vers nous qu’il réclame et ça c’est agaçant car on y est pour rien…
    Du coup on arrête les prélèvements car trop contraignant 🙁

  11. Nous on bosse avec 2 labos , aucun souci , on a des boites de prélèvement pour chaque labo livrées au cabinet . Chaque labo récupère les prélèvements dans les pharmacies du coin et quand il y a une urgence pareil

  12. Céline Grou via Facebook Le 4 mai 2012 - Répondre

    Moi avec mon labo a la farlede c est l amour fou!!! On se fait des bouffes on se tape de super delire, mieux y a pas et en plus c est tous qui sont au top sans exception!!!

  13. bosse avec 2 labos pas de pb l’un d’eux c même mon ancien employeur !!!

  14. Nous bossons avec 1 labo, sans pb, bonne entente. Mais faire les prélèvements, c’est surtout pour rendre service au patient : la plupart du temps, c’est 1 acte cumulé donc facturé à moitié, pas de déplacement alors qu’il faut aller le porter au labo

  15. Nathalie Boudry via Facebook Le 4 mai 2012 - Répondre

    moi avec mon labo c’est la zone depuis qu’il a été racheté ! Trop de résultats faussés , besoin de repiquer , jamais satisfait ou presque ! pour les INR cela se joueà un dixième de millimètre :il faut aller jusqu’au trait sinon tu repiques et comme je ne prélève que des personnes âgées ou presque et bien ce n’est pas toujours évident de pouvoir remplir tous les tubes !!!!!!!!!!!!!!!!!Mais à par cela les invitations pour des colloques avec apéro dînatoire , ça j’en reçoit à profusion !!!!!!!!!!!!!

  16. pouvez vous me confirmer que des labos du sud est donnent 1 supplément aux IDE avec qui ils travaillent ? Vivement les M.A.U !

  17. jamais eu de soucis avec les labos où je bossais avant. Très bonne entente.Le labo actuel où je commence à travailler à l’air tout aussi bien

  18. suis IDEL arrière pays nicois (montagne), le labo est ds la plaine mais pas de supplément ^^ pourtant bcp de kms . . .

  19. moi un pur bonheur, trop sympa, je recois meme en temps réels les resultats par mail c super pratique surtout pour les TP plus besoin de courrir pour avoir les résultats ou te passer son temps o tel !!!

  20. On travaille avec un seul labo. Pas le grand délire mais l’entente est courtoise et le principal c le patient.

  21. Anne-laure Marcel via Facebook Le 4 mai 2012 - Répondre

    Notre Labo nous paye directement les bilans soit 10 euros c plutôt cool

  22. Comment ça il vous paye les bilans? De vos patients ou vous travaillez pour eux??

  23. Anne-laure Marcel via Facebook Le 4 mai 2012 - Répondre

    Non ils récupèrent l’ordo et nous règlent directement les 10 euros sur notre compte. Eux se font payer par les caisses et mutuelles

  24. Pour nous c pareil.et je trouve que c mieux car moins de paperasse

  25. À Anne-Laure : c’est peu être sympa mais non conforme à la réglementation. C’est à la personne qui fait les acte de les facturer.

    • Jean Le 18 février 2014 - Répondre

      dans ce cas l’infirmier a un statut de vacataire plus de libéral et cela uniquement pour les prélèvements – la sécurité sociale nous paie uniquement pour « piquer » la personne pas pour le transport – car c’est du service même si cela peut-être la suite de notre mission concernant la prescription – ce service est gratuit mais en contre partie la sécurité sociale paie un partie de nos charges sociales – mais quand les labo nous demandent des contraintes supplémentaires sans contre partie, et précisément sur ce créneau pour lequel nous ne touchons aucune rémunération malgré le travail fourni (kilométrage – respect et contrôle des horaires – implication dans les résultats du labo …) et sachant que cela leur permet d’éviter un salarié, et d’obtenir une accréditation il est assez logique que l’infirmier préleveur reçoive une rémunération par le labo qui profite des patients que l’infirmier lui envoi –

  26. Pour Cathy : idem

  27. Anne-laure Marcel via Facebook Le 4 mai 2012 - Répondre

    Je sais Christophe en effet c celui qui fait qui facture. Mais le Labo nous a proposé ce système qui nous convient. Si jamais nous sommes rappelés à l’ordre nous reviendrons à l’ancien système

    • Anonyme Le 19 juillet 2012 - Répondre

      comment cela rentre ds la compta ? c’est du salariat , non ?

  28. nous aussi labo cool, hier petit café gateaux pour expliquer les nouvelles normes ….nous ont aussi proposé de nous regler les bilans (a priori ça se fait, c’est une retrocession d’honoraires) par contre, pourquoi 10 € ?? ici, on a du signer une convention pour bien suivre la procedure et la nomenclature pour les p de sg

  29. Bellou Arnou via Facebook Le 5 mai 2012 - Répondre

    Avant le rachat pour cause de mise aux normes l entente était parfaite ! Depuis c est devenu l usine j ignore même qui sont les biologistes !!!!tout est structure mais l échelle humaine est perdu

  30. Geraldine Sainjon via Facebook Le 5 mai 2012 - Répondre

    Ça pourrait être mieux : c’est un gros labo qui a racheté les petits autour, il y a beaucoup d’erreur administrative comme par exemple il ne voit pas qu’il y a 2 ordonnances pour la même personne mais c’est de notre faute car on le signal pas à chaque prélèvement ; lors d’un AT il gardait les résultats en « otage » car la personne ne venait pas régler quand j’ai appelé la secrétaire elle m’a répondu qu’elle ne l’avait pas vu mais au patient elle lui a dit que j’étais jeune et que je savais pas encore bien faire ! Comme il a le monopole, et qu’il sait qu’on ira pas ailleurs (trop loin) il s’en fou, mais ça se ressent au niveau des patients car ils en ont marre de se faire prendre de haut ou des idiots, ils nous le disent ! Et moi, j’en ai marre que toutes les fautes viennent de ma part, je peux assumer mes erreurs mais pas les leurs. Avant je travaillais dans une autre ville donc autre labo et je n’ai jamais eu de problèmes !!! Je ne travaille pourtant pas différemment ! Et en plus j’avais des cadeaux 😉

  31. nous aussi retrocession pour les 2 labos environs 10 euros si a domicile

  32. d’ou la meme question : pourquoi 10 € ? ne sommes nous pas obligées de respecter la nomenclature puisque nous sommes conventionnées ?

  33. Joelle Capdeville via Facebook Le 6 mai 2012 - Répondre

    Aucun soucis avec notre labo ,mais certains de vos comms m’interpellent:Dominique si tel est le cas c’est du comperage et interdit quant Anne-Laure et Cathy je vous conseille vivement de vous mettre aux normes la sous traitance est strictement interdite dans notre profession!! vous devez facturer vos soins et même si c’est avantageux vous n’encourrez qu’une seule chose : la radiation pure et simple

  34. Cindy Lecocq via Facebook Le 7 mai 2012 - Répondre

    Nous on travaille avec 3 Labo. 2 d’entre eux sont très sympas, toujours dispo pour répondre, compétents, bref, un régal! Le dernier, c’est souvent la cat, les tubes cassés, qui se perdent(???), les ordonnances qui ne savent pas lire, les analyse qui arrivent en retard, bref, j’ai la hantise quand je vois leur num s’afficher sur mon tél, je me demande ce qu’il y a encore comme galère!!

  35. moi non je tembète pas

  36. Geraldine Sainjon via Facebook Le 7 mai 2012 - Répondre

    On a le même labo Cindy :-(((

  37. même question que Nathalie: Pourquoi 10eur?

  38. Manon Foubert via Facebook Le 8 mai 2012 - Répondre

    BONNE ENTENTE.

  39. Manon Foubert via Facebook Le 8 mai 2012 - Répondre

    IDEE interessante les TP par mail ce serait top

  40. Annick Godart via Facebook Le 9 mai 2012 - Répondre

    je suis ide ds arriere pays en montagne et le labo est ds la plaine mais c’est un peu la galere depuis que ce dernier a fusionne avec d’autres labos c’est un stress pour deposer les tubes il faut jongler avec leurs horaires !!!!!!!!! que faire que subir!!!!!!

  41. Cecile Ravez Laronde via Facebook Le 11 mai 2012 - Répondre

    il ny a qu’1 labo dsm a ville et super bonne entente ! pas de souci de prelevment nide resultat. si j’ai une question ils me repondent tjs sans aucun souci. on est gatés por noel chaque année enfin bref cool !!! 😉
    comme d’autres ont déjà posel a question celle qui sont remuneres diret par le labo : pkoi 10 euros ????

  42. BLANC Le 17 mai 2012 - Répondre

    quand le premier labo se trouve à 20 kms, qui va faire les PSG ? le labo ? soyons raisonnable, les labos ont besoin des idels, sans nous ils ne pourrons jamais faire 250 psg dans une matinée !ils leur faudraient au moins une dizaine d’ide salariées par jours….avec en plus le personnel de labo! et de surcout les charges sociales de 10 salariées en plus!!!!!! pour 7.03€ par psg???
    soit ne rien comprendre à la comptabilité d’une entreprise soit avoir une marge royale….si ils font appel à nous et la plupart du temps tiennent à nous il y a des raisons, je travaille moi même sous convention avec un labo qui est à 45 KMs de mon cab, je fais les psg d’une maison de retraite, et pour plus de 1000 € par an et le labo et la MDR sont très satisfait…et moi aussi!! tout le monde à tout à y gagner, les taxis porteurs des analyses aussi ils font plus de 300 000 kms pas an!!!!!!!!!

Laisser un commentaire