Les 4 clés de la réussite de l’infirmière libérale

Les 4 clés de la réussite de l’infirmière libérale

Vous êtes infirmière libérale ou envisagez de le devenir ? Et bien sachez que ce métier est bien différent de celui d’une infirmière qui travaille en milieu hospitalier. Horaires, relations avec ses patients, indépendance, etc., bien des choses sont différentes. Voici quelques clés qui vous permettront de réussir en tant qu’infirmière libérale, un métier qui n’est pas toujours évident à appréhender.

Se construire un réseau

En devenant infirmière libérale vous devenez indépendante et le travail ne va pas tomber du ciel. Si dans un hôpital il vous suffit de vous occuper des patients qui arrivent, en libéral il faut partir à leur recherche. Il faut alors se faire sa pub, enfin si on veut, car malheureusement faire de la publicité n’est pas autorisé pour les infirmières libérales. Alors comment se faire un nom ? Et bien tout simplement en vous rendant dans les pharmacies, chez les médecins, etc., pour vous présenter. Ainsi, quand une personne aura besoin de soins à domicile c’est peut-être vous que les professionnels de santé préconiseront aux patients.

S’armer de bons outils

Comment réussir son installation en infirmiere libérale ? Non conseils...

Vous avez voulu travailler seule ? Et bien il va falloir tout gérer, comme dans une véritable petite entreprise. Et oui, aujourd’hui votre patron c’est vous. Déclarations des soins, factures, paiements, gestion des patients, traitement des ordonnances, comptabilité, etc., vous allez en avoir des choses à penser ! Alors pour être plus organisée, être sûre de ne pas faire d’erreurs et gagner du temps dans toutes ces démarches lourdes, il est conseillé de s’équiper d’un logiciel de gestion infirmier qui vous aidera à gérer tout ça de manière intuitive.

Aimer le relationnel

Quand on quitte une clinique pour s’installer à son compte en tant qu’infirmière libérale il faut savoir que son quotidien risque d’être fortement chamboulé. En effet, vous vous rendrez vite compte que le relationnel prendra une part considérable dans toutes vos interventions. D’ailleurs, les AMI (actes médico infirmiers) laissent largement leur place aux AIS (actes de soins infirmiers) quand on exerce en libéral. En plus, il ne faut pas oublier que vous risquez de rencontrer beaucoup de patients qui auront besoin de vous pour les réconforter, pour parler, etc. Alors si le relationnel ce n’est pas votre truc, tracez votre chemin !

Savoir distinguer sa vie professionnelle et personnelle

En intervenant directement au domicile des patients, vous pénétrez plus ou moins dans leur intimité. Et sur des suivis de longue durée, certains patients pourront même finir par vous considérer comme un membre de leur famille. Mais rentrer dans ce jeu peut être dangereux pour toute infirmière libérale. Vos patients n’hésiteront pas à vous demander des avances d’argent, à les emmener chez leur médecin, etc. : autant de services qui peuvent paraître anodins et bienvenus dans certaines conditions, mais qui peuvent rapidement devenir difficilement conciliables avec la dureté du métier d’infirmière libérale. Le mieux est alors de définir un cadre que vous vous devrez de ne pas dépasser.

Et vous, voyez-vous d’autres clés de réussite qu’il serait indispensable de savoir avant de devenir infirmière libérale ? Quels ont été pour vous les éléments qui vous ont aidé quand vous vous êtes lancée dans ce métier ? Et quels freins avez-vous rencontrés au cours de votre carrière ? N’hésitez pas à partager vos expériences et vos astuces !

By | 2018-04-12T15:47:47+00:00 2 décembre 2012|IDEL au quotidien, Installation Infirmière libérale|15 Comments

15 Commentaires

  1. Yvon-Lalague Le 2 décembre 2012 - Répondre

    Pour valérie Mautret

  2. Haudoire Le 2 décembre 2012 - Répondre

    Patience,courage,disponibilte,no sttess

  3. Barrere Le 2 décembre 2012 - Répondre

    ne t’installe pas c’est la galère!!!!!!!!!! Fais un autre boulot

  4. Herbin Le 2 décembre 2012 - Répondre

    Bien choisir son ou ses associés !!

  5. Benoit Le 2 décembre 2012 - Répondre

    patience,écoute,disponibilité et organisation!

  6. Richard Le 2 décembre 2012 - Répondre

    42 heures en trois jours voilà la vérité!!!!weekend terminé (sur la neige),je suis bonne pour le palliatif!!!

  7. Mezzo Le 3 décembre 2012 - Répondre

    Métier formidable, humain, avec une grande liberté et aussi beaucoup d’heures c’est vrai !! Mais avant de se plaindre regardons ce qui se passe autour de nous, chômage , misère sociale. Ce métier nous l’avons choisi et nous sommes nos propre patrons, je pense que nous avons de la chance. Enfin en ce qui me concerne je dirai à ce qui veulent s’installer allez y !!!! Mais c.est aussi vrai que tt le monde n’est pas fait pour le libéral, le seul moyen de le savoir c’est d’essayer…….

  8. Mac Fly Le 3 décembre 2012 - Répondre

    je partage complètement ton avis David M…

  9. marie Le 27 décembre 2012 - Répondre

    grand sens de l’adaptation

  10. manu Le 10 avril 2013 - Répondre

    le MAU ne fonctionne pas avec AMI 1,25 . l’avez vous constaté ?

  11. tytymc Le 1 avril 2014 - Répondre

    je me lance c’est décidée ouééééééééééé

  12. Béatrice Le 18 novembre 2014 - Répondre

    Je suis infirmière libérale depuis 3 ans et je me suis constituée un réseau fidèle de patients. Je me suis vite rendue compte que j’étais devenue pour eux davantage une psy qu’une infirmière. C’est très difficile de faire la part des choses et de ne pas laisser le sentimental prendre le dessus. Mais je trouve que c’est justement ce qui est beau lorsque l’on est infirmière libérale : on suit nos patients, ils ne sont pas juste des numéros de dossiers éphémères.

  13. sirventese Le 21 mars 2015 - Répondre

    oui c’est la galére lorsqu’on est seul,
    le temps pour la teletransmision peut etre important ,
    et la logistique est aussi importante,
    repas,courses et approvisionnement ,
    on ne peux pas etre partout à la fois …

Laisser un commentaire