Les infirmières libérales et leur stress au quotidien

Les infirmières libérales et leur stress au quotidien

Il ne faut pas se le cacher, les infirmières libérales exercent un métier stressant. Une situation pas toujours facile à envisager depuis l’extérieur. Mais depuis une récente étude de la CNI (la Coordination Nationale Infirmière), des chiffres le prouvent.

Constat du stress des infirmières libérales

Il y a deux mois à peine, la CNI a lancé une enquête dans le cadre du Salon infirmier pour évaluer le stress du travail d’infirmière. Ainsi, plus de 5700 infirmières ont participé en remplissant un questionnaire et elles placent leur stress à plus de 6 sur une échelle de 1 à 10. Et il s’avère que ce chiffre est plus élevé pour les femmes que pour les hommes. Les femmes en général sont-elles alors plus stressées dans leur vie quotidienne ou bien le métier d’infirmier est-il plus stressant pour une femme que pour un homme ? Le mystère reste entier…

Autre point important à souligner, il s’avère que les infirmières libérales sont celles qui accumulent le plus de stress sur un plan personnel. Un constat pas si étonnant quand on connaît la promiscuité entre vie personnelle et professionnelle d’une IDEL.

D’où vient ce stress ?

Par définition, le métier d’infirmière est stressant puisqu’il implique souvent de lourdes responsabilités liées à la santé des patients ainsi que des volumes de travail impressionnants. Mais ce n’est pas tout. Être infirmière c’est faire face à bien d’autres difficultés. D’ailleurs, le stress est plus important quand une infirmière :

  • Est confrontée à des patients en situation difficile (pour des raisons de santé ou pour des raisons sociales) ;
  • Est confrontée à la mort ;
  • Est peu disponible ;
  • Souffre de difficultés financières ;
  • Possède beaucoup de responsabilités ;
  • A du mal à s’organiser ;
  • Manque de temps ;
  • Manque de matériel ;
  • A du mal à se concentrer à cause d’une mauvaise ambiance.

Quelques pistes de réflexion pour une diminution de stress

stress de l'infirmière libéraleCertains éléments faisant partie intégrante du métier d’infirmière libérale, comme la gestion de patients difficiles par exemple, peuvent difficilement être évités. Cependant, d’autres peuvent être étudiés pour viser une baisse du stress du quotidien. Saviez-vous par exemple qu’avec un logiciel de gestion infirmier vous pouviez vous organiser facilement et gagner du temps ? Autre élément qui semble également favorable à la diminution du stress : la reconnaissance du travail et le soutien entre collègues. Alors entre infirmières, il faut vous soutenir, voire vous donner des conseils qui pourront vous aider à appréhender au mieux votre quotidien.

Et vous, sur une échelle de 1 à 10, où positionneriez-vous votre stress au travail ? Et votre stress personnel ? Pensez-vous qu’une infirmière libérale est soumise à plus de stress qu’une infirmière salariée ? Et pour vous, qu’est-ce qui est sujet au stress dans le travail d’infirmière libérale ? N’hésitez pas à partager vos astuces pour faire face au stress au quotidien ! Et n’oubliez pas, cette période de fêtes de fin d’année est une occasion pour vous de vous détendre un peu et de profiter de votre famille !

By | 2018-04-12T15:47:13+00:00 11 janvier 2013|IDEL au quotidien|2 Comments

2 Commentaires

  1. crevon didier Le 23 décembre 2012 - Répondre

    je suis de retour a la maison , et au moins je vois mes douces infirmières, qui prennent le temps de me désinfecter les séquelles de la cicatrice.

    Je cotation pour une libérable :8 à 9/1O sans compter le stress des kilomètres parcourues .

    Par exemple je sorts de la Clinique de l’EUROPE:

    Et là je serai dure la moyenne serait plutôt 4/5 et encore pour faire(mal) le travail a deux EXEMPLE; en 7 jours pas une fois il m’a ete pris la tension …….;erreur de médoc (mis dans le pilulier d’une autre chambre ou 4 h apres …

    J’y étais quand même pour une prostate qui c’est transformée un énorme curetage , je suis resté en réa 2j,5 et la tout a été parfait .
    Mais le retour dans le service …très très moyen…
    la cotation des soit disant pros du métier
    Pour conclure mes copine libérales je vous adorent
    Je pense et je souhaite que votre dure encore longtemps et avec votre sourire du matin

  2. Satine Le 30 décembre 2012 - Répondre

    Je me permets de répondre à Crevon Didier car je suis moi même infirmière dans un service de médecine et je n’ai jamais vu ce que vous décrivez dans mon service, vous avez du tombé sur des infirmières peu sérieuses. Ne pas prendre la tension pendant 7 jours et bien humm hummm j’aurais honte d’être appelé infirmière si je faisais cela!
    Il ne faut pas généralisé, les infirmières que ce soit à l’hôpital ou en libéral on beaucoup de responsabilités, beaucoup de travails et donc de stress, je penses sincèrement qu’aucune n’a plus de mérite qu’une autre.

    Aux infirmières qui liront ceci, contiuez votre travail au mieux et surtout continuez de l’aimer!! ^^

Laisser un commentaire