La guerre est lancée entre pharmaciens et IDEL au sujet des piluliers

La guerre est lancée entre pharmaciens et IDEL au sujet des piluliers

Si on reprochait déjà aux infirmières libérales d’en faire un peu trop et de réaliser des soins qui ne sont pas de leur ressort, aujourd’hui c’est un syndicat de pharmaciens qui s’y met. Selon lui, il est illégal que les IDEL préparent les piluliers de leurs patients.

Les IDEL, attaquées par les pharmaciens

Alors que tout était plutôt calme ces derniers temps, un nouveau reproche est fait aux infirmières libérales : d’après un syndicat de pharmaciens, elles n’auraient pas le droit de préparer les piluliers de leurs patients. Alors que cette pratique a toujours fait partie des tâches qu’elles effectuaient et qu’elle pouvait même être facturée via un logiciel de gestion infirmier. C’est pourquoi les syndicaux infirmiers ont réagi et ont demandé une rencontre. Pour autant, les discussions n’ont menées à aucun accord. La FSPF (Fédération des Syndicats  Pharmaceutiques de France) a soutenu l’illégalité de l’acte face à la FNI (Fédération Nationale des Infirmiers) et au Sniil (Syndicat National des Infirmières et Infirmiers Libéraux).

question_591Ce que dit la loi

Quand un problème de ce type est rencontré, il est important de se tourner sur les textes de loi qui régissent l’activité des infirmières libérales. On peut ainsi se rendre compte que les IDELS sont autorisées à aider leurs patients à prendre leurs médicaments et à surveiller leurs effets, d’après le Code de la Santé publique. Pour autant, rien n’est précisé sur la préparation des piluliers. Le Référentiel de compétences précise quant à lui que cet acte rentre dans les compétences de l’infirmières. Mais étant donné que celui-ci ne peut pas se substituer au Code de la Santé publique, la loi reste très imprécise. Pas d’autorisation clairement définie donc. Mais pas d’interdiction non plus… Le secrétaire général de la FSPF s’autorise tout de même une interprétation des textes et avance que le Code de la Santé publique sous-entend une simple aide à la prise médicamenteuse, comme le comptage des gouttes par exemple.

Et si les infirmières libérales ne préparaient plus de piluliers ?

Admettons que les IDEL n’aient plus le droit de préparer les piluliers de leurs patients. On peut alors se demander qui réaliserait cette tâche. Une question qui pousse l’ONSIL (Organisation Nationale des Syndicats d’Infirmiers Libéraux) à faire un peu d’humour en imaginant les pharmaciens faire leur tournée en scooter pour distribuer leurs piluliers. Quoi qu’il en soit, cela n’est pas pour tout de suite puisque les pharmaciens restent sur leurs positions : la préparation est un acte pharmaceutique et la distribution un acte infirmier. Pas question pour eux pour l’instant de se rendre chez les patients. Et en ce qui concerne la préparation, les syndicats de pharmaciens ont proposé aux IDEL de continuer leur préparation elles-mêmes mais d’effectuer cet acte sous la délégation d’un pharmacien…

Quoi qu’il en soit, affaire à suivre. Car pour l’instant, la polémique bat son plein.

Et vous, préparez-vous régulièrement des piluliers pour vos patients ? Et comment jugez-vous cette attaque de la part des pharmaciens ? Pourquoi pensez-vous qu’un tel reproche ne fait surface qu’aujourd’hui ? Pensez-vous que la préparation des médicaments ne relève en effet pas des compétences d’une infirmière libérale ?

By | 2018-04-12T15:46:00+00:00 18 mars 2013|IDEL au quotidien|102 Comments

102 Commentaires

  1. Skrzypczyk Le 28 mars 2013 - Répondre

    Et les pharmaciens ils sont competents eux!!!!!!!!!

    • Anonyme Le 20 avril 2013 - Répondre

      souvent ce n’est pas le pharmacien qui intervient pour la préparation des médicaments mais ses employés y a t il délégation ?

    • monica Le 20 avril 2013 - Répondre

      Bah,oui,on va proposer de préparer les perfussions,seringues électriques,etc a l’hôpital,eh,beh,jolie affaire

    • Joffre Le 21 avril 2013 - Répondre

      pour ma part, si un jour les pharmaciens préparent les pilluliers , je ne prendrai plus en charge les distributions de médicaments comme j’ai fait avec les ais (pour toilette nursing) transféré aux ssiad. Résultats : aujourd’hui les patients ne trouvent plus de soignants pour leur toilette/nursing , les ssiad n’étant pas en capacité.On verra alors de quoi ils sont capable autre que d’ouvrir le tiroir caisse.
      sj

    • Anonyme Le 29 avril 2013 - Répondre

      J’ai eu le cas, il y a quelques années, d’ un pharmacien qui préparait des piluliers dans un centre pour handicapés mentaux.

  2. Diwana Le 28 mars 2013 - Répondre

    j’ai deja eu affaire a une pharmacie qui préparer les médicaments de certains patient vivant dans un foyer logement, et laissé moi vous dire qu’il y avait beaucoup d’erreur et puis il choisissait de changer un medicament pour un autre (se qui perturbé bcp les patient) et le pire s’est qu’il y avait certaine fraude vue qu’il utilisé une boite destinée a un patient pour plusieurs mais facturer 1 boite a chaque patient. enfin c’est seulement une expérience .

    • roulio Le 21 avril 2013 - Répondre

      effectivement ça sent l’arnaque cette affaire

  3. Fur Le 28 mars 2013 - Répondre

    a l hopital, ce sont bien les IDE qui préparent les pilluliers ?!!!

  4. Barreau Le 28 mars 2013 - Répondre

    ben ils peuvent aller les faire à domicile…

  5. Lala Le 28 mars 2013 - Répondre

    Je me demande s’il vaut mieux entendre ca que d’etre sourd!!!

  6. Deléage-Poumerol Le 28 mars 2013 - Répondre

    Ben ils feront les changements de traitement en cours de semaine et appelleront les labos pour les résultats d INR!!!

  7. Guillon Le 28 mars 2013 - Répondre

    c’est notre role,pourquoi nous le reprocher?

  8. Grandgirard Le 28 mars 2013 - Répondre

    quand on voit pour certains le nombre de fois qu’ils se trompent

  9. Grandgirard Le 28 mars 2013 - Répondre

    et ils viendront les distribuer tous les jours aux patients car je ne le ferais pas à leur place….

    • JULIA Le 20 avril 2013 - Répondre

      et oui qui prépare donne !! 😀

  10. Crouvizier Le 28 mars 2013 - Répondre

    en attendant heureusement que l’infirmière est là pour vérifier les dosages que le pharmacien a délivré car je compte plus le nombre d’erreur que j’ai du rattraper!!!

  11. Ricort Philippot Le 28 mars 2013 - Répondre

    J’ai déja rattrapé des erreurs de préparation de pilulier faite par une pharmacienne, l’erreur est humaine et non infirmière dépendante.Les infirmières ne sont pas des incompétentes!!!!!

  12. Renaud Le 28 mars 2013 - Répondre

    un pharmacien n’a pas le droit de déblistérer un comprimé et le mettre dans un pilulier, il doit le mettre sous blistère individuel avant de la mettre dans le pillulier. Sauf que les machines pour faire les blistères coutent horriblement chères. Et puis chacun son travail, on vérifie la bonne prise du traitement, donc normal que ce soit nous qui les préparerions

  13. Lieven Le 28 mars 2013 - Répondre

    pas de problème amis pharmaciens, prenez vos scooters et en avant pour une super tournée chez les patients! et n’oubliez pas les pilons pour bien faire avaler le tout, mais surtout attention aux fausses routes…

  14. manu Le 28 mars 2013 - Répondre

    toujours gagner plus , c’est tout !!!

  15. Savin Le 28 mars 2013 - Répondre

    Je ne donnerais pas un ttt que je n’ai pas préparé !!!! ils vont en faire des aller-retour au domicile des patients….

    • ide88 Le 20 avril 2013 - Répondre

      je suis aussi d’accord de toutes façons pour moi ça m’arrangerait bien car j’ai beaucoup de preparation de medic à faire et vu le temps que j’y consacre entre verifier ordo du medecin,la delivrance de medoc par la pharmacie ,appeler en cas de besoin,aller chercher les medics à la pharmacie,demander au medecin de faire le renouvellemnt
      je ne gagne rien du tout ,je perds juste du temps et on le sait le temps est precieux en liberal le garder pour les personnes seules et non pas pour verifier ou pour faire le travail des autres et tout cela sans aucune compensation ni remerciement

  16. Di-Gaspero Le 28 mars 2013 - Répondre

    mais qu’ils les fassent les pilluliers, cet acte n’est pas dans notre nomenclature…..alors allez-y vite….

  17. Squilbin Le 28 mars 2013 - Répondre

    qu’est ce qu »il ne faut pas entendre…mais ds quel but au juste????

  18. le Cam Le 28 mars 2013 - Répondre

    si ils veulent!!!moi,perso,ça me pose pas de souci!!mais alors,ils prennent en charge du début à la fin la gestion du traitement:photocopier l ‘ordo précédente(pour le médecin),demander à la famille ou courir après le médecin pour le renouvellement,les récupérer,les distribuer en mains(ou bouche) propre à des horaires précises,adapter selon les résultats biologiques etc….tout ça pour une misère!!!!qu’ils le fassent 🙂

    • Anonyme Le 30 mars 2013 - Répondre

      tout a fait d accord!

  19. François-Rougier Le 28 mars 2013 - Répondre

    c’est honteux d’entendre ça !!!!! il ne faut pas se laisser faire !! faisons attention notre métier s’en va …..

  20. Flamion Le 28 mars 2013 - Répondre

    bonjour les stocks accumules ds les armoires..ils vont mettre ….ne pas delivrer sur les ordos????…a leur detriment???…

  21. rachel du 87 Le 28 mars 2013 - Répondre

    je ne distriburais pas un traitement que je n ai pas préparé
    ils s en mettent deja plein les poches et il est si facile de s’en prendre aux ide

  22. rachel du 87 Le 28 mars 2013 - Répondre

    de toutes facons ce sont pas des professionnels de santé mais des marchands de medicaments

  23. Ferracci Le 28 mars 2013 - Répondre

    pfffff!!!!! et que dire de certaines pharmacies qui ne notent pas le médicament sur la boite de générique hein????alors qu’ils se regardent avant d’ouvrir leurs bouches non mais ho !!!!!

  24. Padovani Le 28 mars 2013 - Répondre

    On est pas payé pour faire ca donc moi jmen fou de plus les faires !!

  25. Pigeon Le 28 mars 2013 - Répondre

    Il gère les doses d’anti- coagulants ???

  26. Bellal Le 28 mars 2013 - Répondre

    J ai hâte de voir ça !

  27. Christine B Le 28 mars 2013 - Répondre

    Entre les écritures des toubibs illisibles et les génériques je rigole d’avance ! Et je suis d’accord pour les INR : quand ils iront à 20h modifier les Previscan dans les pilluliers.
    Je peux vous assurer qu’a la pharmacie de la commune dans laquelle je travaille la polémique n’est pas d’actualité !!!
    En tout cas je peux les rencarder sur le pillulier d’une patiente à faire cesser cette stupide polémique ! Ils vont partir en courant ! 😉

  28. Flahaut Le 28 mars 2013 - Répondre

    Sans compter qu’ils ont déjà du mal à te donner le bon dosage!!!! Mais qu’ils les fassent les piluliers moi ça ne me dérange pas bien au contraire!!!!!

  29. Gandossi Le 28 mars 2013 - Répondre

    le faisant généralement bénévolement, je leur laisse volontier

  30. Roux Le 28 mars 2013 - Répondre

    Je voudrais bien voir ça par curiosité, et c’est eux qui l’apporterait chez les patients le pilulier ?!

  31. Loupias Le 28 mars 2013 - Répondre

    c’est fou comme on est nombreuses à avoir relevé des pbs de dosage ou de distribution de ttt avec les pharmaciens! c’est donc bien qu’il y a un pb!!
    quant à préparer les piluliers, je leur laisse volontiers, la plupart du temps on rend service gratuitement, il est rare d’avoir un pilulier sans toilette donc c’est compris dedans. et quand je vois le temps que parfois j’y passe ça me fait bien raler. alors qu’ils les préparent pas de souci pr moi. par contre je ne distribuerai que si les cps sont ds leur emballage ça c’est sûr

    • Catherine Le 22 avril 2013 - Répondre

      Nous on fait pas de toilettes !! mais qu’est-ce qu’on fait comme piluliers !!! et bien évidemment sans surcote !!! Juste pour notre patient , et pour sa sécurité !!! Et souvent, on est là au départ pour une insuline !!!

  32. Merlin Le 28 mars 2013 - Répondre

    Après lecture de l’article, ils ne souhaitent pas les « distribuer » mais uniquement les « préparer »…mais je ne donnerais pas un traitement que je n’aurais pas préparé moi même. En général les ttt sont déconditionnés et mis directement dans les piluliers impossible pour nous de les vérifier. Nous en reconnaitrons certains mais certainement pas tous alors si pb, qui est responsable???

    • Anonyme Le 30 mars 2013 - Répondre

      exacte moi non plus je donne uniquement le traitement que je prépare!

  33. Ionnette Le 28 mars 2013 - Répondre

    Entre les uns et les autres on dirait qu’ils veulent se débarrasser des IDEL….

  34. Champ Le 28 mars 2013 - Répondre

    Le jour où ils seront irréprochables, ils pourront se permette de critiquer celles qui corrigent certaines de leurs erreurs !!

  35. Ibanez Le 28 mars 2013 - Répondre

    Ça ne me dérange pas non plus de ne plus faire cette tâche… Quand on voit le temps qu’on passe à faire certains traitements hebdomadaires, à coup de 15 médocs par jour!

  36. Moreau Le 28 mars 2013 - Répondre

    Comme ça ils pourront se faire du fric sur notre dos, celui des patients et de la sécu !!!!!!!!!!!!! entre les modifications de prescriptions en cours de traitements, les hospi, les absences… on se retrouve avec une vraie pharmacie ! sauf qu’au lieu de renouveler les ordos complétes, on demande à ne délivrer que partiellement les ordonnances pour épuiser notre réserve de médicaments ! Donc un manque à gagner évident pour eux !!!!!! mais une logique économique pour tous !!!!!!!!!!!!!!

  37. Sand Le 28 mars 2013 - Répondre

    N importe quoi

  38. Dt Le 28 mars 2013 - Répondre

    Qu’il les fasse ça me dérange pas !!!

  39. Perrin Le 28 mars 2013 - Répondre

    Allez c’est un poisson d’avril???

  40. Reb Le 28 mars 2013 - Répondre

    Ils me feront toujours rire ces épiciers 😉 heureusement toute les officines ne pensent pas comme eux. Mais je leur laisse la préparation. Je préfère surveiller la bonne administration. Des piluliers avec 25 médocs par jour, cela ne les choque pas … Après tout ça fait monter leur CA !

  41. Vanille Le 28 mars 2013 - Répondre

    Sans doute plus compétentes que certains (pratiquement tous pour ainsi dire !!) des médecins traitants de nos patients à qui nous sommes obligées chaque mois lors du renouvellement des médocs de faire remarquer leurs erreurs de dosages ou oublis sur leurs ordonnances mal « recopiées » !
    Sans compter plusieurs erreurs des pharmacies que nous relevons également, ainsi que leur gâchis que nous rattrapons!
    Le manque de consideration pour notre profession est écoeurant tout de même …

  42. Aubry Le 28 mars 2013 - Répondre

    Un pharmacien reste un diplômé bac + ……. Qui a toujours eu le nez dans les bouquins et qui suit à la lettre ce qui est écrit dans le vidal ! Combien de fois certains.medocs sont utilisés pour d’autres raisons médicales que celle indiquée dans cette fameuse bible ! Il y’a la théorie et la pratique, et pour ça les idel sont bien mieux formés. Et que dire alors de tous ces piluliers préparés par les auxiliaires de vie ou les aides ménagères alors qu’elles, elles n’ont vraiment pas le droit de le faire mais personne ne dit rien. Le toubib n’ose pas faire une ordo pour idel car il a peur de se faire taper sur les doigts par la sécu. Et quand on récupère derrière je ne vous raconte pas toutes les erreurs !

  43. Savarit Le 28 mars 2013 - Répondre

    ils vont aussi venir leur administrer a ce compte la et surveiller l’efficacite?ils vont aussi au domicile des patients pour ceux qui ne se deplacent pas?ca va donner grave ce progres!!!

  44. Max Le 28 mars 2013 - Répondre

    C’est stupide et dangereux.

    D’une part : le responsable est celui qui donne le médicament.

    Les pharmaciens vont venir 3 fois par jour donner les médicaments ? Non.

    Ca veut dire que les infirmiers(ères) vont les donner sans vérifier ? Non, car s’il y a un problème, ce sera pour son grade.

    Donc autant qu’elle les prépare. Nous sommes formé à cela, en plus des études, bien que légères mais suffisantes, en pharmacologie, cinétique et dynamique.

    C’est de l’argent volé aux IDEL, car quoi qu’il soit décidé, la responsabilité sera des IDEL qui donneront les médicaments, car on ne sait jamais ce qu’il peut se passer, un médicament peut basculer dans la mauvaise boite selon les piluliers, le patient peut les trafiquer, etc.

    Les pharmaciens ont bien assez à s’occuper déjà, et je doute que coté revenus ils soient à plaindre.

  45. Giraud Le 29 mars 2013 - Répondre

    Je suis pour, en particulier les lavements, avec évaluation de l’efficacité… Avant de recommencer: faut bien que la blouse bien blanche serve à quelque chose!

  46. Giraud Le 29 mars 2013 - Répondre

    Ah, oui, j’oubliais… Parfois, faut mettre les doigts aussi, mais ça, rien de marqué dans le Vidal !!!

  47. Dupuis Le 29 mars 2013 - Répondre

    Et que dire des pharmaciens qui modifient sciemment les posologies des médecins, sous prétexte qu’elles sont surdosées??!! Heureusement que une infirmière passait par là pour rétablir la situation 😉

  48. Roussel Le 29 mars 2013 - Répondre

    Partant du principe que c’est une préparatrice et non un pharmacien qui va préparer les pilluliers je cherche encore l’erreur dans cette absurdité.

  49. CrégutdelaVega Le 29 mars 2013 - Répondre

    A l’hôpital, on prépare les piluliers et on distribue aux patient. Donc pourquoi en libéral on n’aurait pas le droit ?

  50. Roussel Le 29 mars 2013 - Répondre

    C’est faux en fait de dire tant mieux. Pour un Previscan par exemple, le pharmacien ne va pas s’occuper de la dernière cible INR. (Et encore moins le médecin). Tu seras toujours en train de gérer la modif pour la sécurité de ton patient. Et par la suite aussi transmettre à la pharmacie. Comme en hepad tout simplement mais en pire. La délégation pose toujours des soucis de suivi. C’edt mon avis hein!^^

    • Catherine Le 22 avril 2013 - Répondre

      Ben oui,,, c’est notre responsabilité, et de notre conscience professionnelle !!!

  51. Meshaka-Brevet Le 29 mars 2013 - Répondre

    le pharmacien est responsable du circuit du médicament : pensez au soin collaborant , de toutes façons vous restez responsable de l’administration …

  52. Meshaka-Brevet Le 29 mars 2013 - Répondre

    et de la surveillance

  53. Martins Le 29 mars 2013 - Répondre

    moi juste pour me marrer, j’aimerais voir une officine faire les pilluliers d’une clientele pendant 1 mois ^^

  54. van den Broeck Le 29 mars 2013 - Répondre

    Ben voyons bien sur !!

  55. Simpson Le 29 mars 2013 - Répondre

    C est une histoire de facturation de l acte,encore un moyen pr les pharmaciens de faire de l argent.
    On est pris pr des idiots et des executants ca en devient lassant

  56. Simpson Le 29 mars 2013 - Répondre

    C est une histoire de facturation de l acte,encore un moyen pr les pharmaciens de faire de l argent.
    On est pris pr des idiots et des executants ca en devient lassant

  57. Delavega Le 29 mars 2013 - Répondre

    Mais qu’est-ce que c’est ce cirque???!!!
    -d’abord moi je ne donne que ce que j’ai preparé moi meme, donc, pas possible
    -ensuite, il va donc falloir embaucher un pharmacien par service a l’hopital pour la preparation des piluliers journaliers!
    -ensuite, quand la dose de previscan aura changé 3fois en 10jours, ils feront moins les malins!!
    -et puis, a ce compte la, on a qu’a décréter que les prelevements sanguins doivent etre fait uniquement par des laborentins, les pansements uniquements par des dermato, les toilettes uniquement par des aides soignantes, les ongles par les manucures, les schampoings par une coiffeuse les transferts et mobilisations par un kiné, les injections par les médecins et les dextro insulines par les diabetologues!!!!
    Voila, bon ben je vais me pencher sur ma reconversion tient! Je vais de ce pas postuler chez mac do! Ah mais non, j’ai pas fait d’ecole d’hotellerie!

    • Anonyme Le 20 avril 2013 - Répondre

      tro drole en plus cest vrai

  58. Jusselme Le 29 mars 2013 - Répondre

    C’est clair quand il faudra re équilibrer les traitements d’AVK après les INR ils feront moins les malins.

  59. Detaevernier Le 29 mars 2013 - Répondre

    ont-ils un jour suivi la journée pour en tirer des infos pareilles!!!!!

  60. Daniel Le 29 mars 2013 - Répondre

    Je suis d’accord avec toute, s’ils veulent le faire qu’il le fasse! C’est rarement quote et parfois on y passe un temps fou! Le temps de trouver la poche de médicaments qui a été changé de place par le patient ou la famille ou le docteur! De tous vérifier pour être sûr qu’il n’y a pas d’erreur! Moi je leur laisse!

  61. Milliard-vandenboren Le 29 mars 2013 - Répondre

    Ils savent même pas multiplier par 2 quand ils ont une ordo pour un mois 2cp par jour une boîte de 30 cp !!!chez moi ça fait 15 jours!!!ah oui j’avais pas vu on vous répond !!!

  62. Lopes Le 29 mars 2013 - Répondre

    sans commentaire ……………………..

  63. Piola Le 29 mars 2013 - Répondre

    « c’est la main qui fait qui paie » donc si ces « gentils pharmaciens veulent préparer les piluliers et bien qui administrent les médocs !!! même à ceux qui bavent , refusent et crachent … Et bien sur ensuite ils vérifierons les effets secondaires et en réfèreront aux médecins prescripteurs. A noter qu’ ils sont trop gentils : on peut quand même compter les gouttes … on peut donc être « bête » pour administrer Risperdal et autres neuroleptides là pas de soucis à leurs yeux si l’on se planter!!!

  64. Youssef Houballah Le 29 mars 2013 - Répondre

    Ben voyons la préparation du pilulier demande donc des compétences pharmaceutique alors que nous « simple » IDEL pouvons surveiller les effets et conséquences d’un traitement.
    Ils nous prennent à peine pour des billes! !!!

  65. christel cabezon Le 29 mars 2013 - Répondre

    hors de question que je distribue à mes patients quelque chose que je n’ai pas preparé moi meme !!

  66. steph Le 30 mars 2013 - Répondre

    IDE en SSIAD, pas en libéral, on a bien souvent des ordos de médecin traitant ou hospitalier pour la préparation et la distribution des médicaments !! Dans un foyer où on intervient, les peu de fois où la pharmacie prépare ou complète nos piluliers, il y a des erreurs … quoiqu’il arrive, je ne donnerai pas quelque chose que moi ou mes collègues n’ayons préparé, et je ne déléguerai certainement la distribution de ces médicaments à nos aides soignantes !!

  67. Anonyme Le 30 mars 2013 - Répondre

    Alors là c’est marrant !!! Et à l’hôpital qui prépare les traitements et les distribuent! !!

  68. MarieL Le 3 avril 2013 - Répondre

    personnellement, la préparation et administration du traitement médicamenteux me parait bien souvent relever du service rendu étant donné que la plupart du temps cela s’inscrit dans le cadre de soins multiples pour lesquels nous sommes déjà très « grassement » payés (là j’ironise bien sûr), donc je ne suis pas contre le fait de laisser ce travail (souvent long et fastidieux pour nous IDEL qui aimont l’action) à ceux qui le revendiquent comme faisant partie de leurs attributions, à condition qu’ils le prennent en charge de bout en bout, y compris l’administration car il n’est pas question de faire prendre bêtement à un patient un traitement que quelqu’un d’autre que moi aurait préparé…
    Très drôle le message de DELAVEGA…

  69. Blanc Le 12 avril 2013 - Répondre

    Bonsoir,
    Légalement parlant je crois que c’est celui qui prépare qui doit distribuer…
    laissons le pharmacien courir après les pilulier qui tombent à terre, les renouvellements de traitement, ….et aussi mettre les collyres….et aussi modifier les traitement d’antico, se débrouiller avec le medecin pour avoir une nouvelle prescrition pour mes TP,
    mais nous pouvons aussi faire acheter nos matériels pour pansement chez de gros fournisseurs, aussi organiser un boycotte des pharmacies, aussi ne plus vouloir apporter les prélèvements sanguins chez le pharmacien comme cela se fait quelques fois dans diverses région, nous pouvons aussi ne plus aller chercher les médicaments pour nos patients, enfin plein de mesures de petits détails pouvant leur pourrir la vie!!

    • Françoise Lequeux Le 20 avril 2013 - Répondre

      Bonjour,
      Je partage une partie de ton point de vue :
      la prépa et distrib de medoc est problématique pour les infirmières coté AMI1 sous conditions que la patho du client corresponde a à la DSM … toujours tangent vis a vis de la sécu
      1ami 1 avec les contraintes de repasser au domicile gratos en cas de changement de traitement par le médecin, passer du temps au tel et par mail avec parfois x relances au médecin pour le renouvellement et souvent être obligées de se déplacer à la pharmacie pour chercher le médoc qui manque afin que le client n’en manque pas…
      Bref pour ce que ça cote et tous les ennuis je m’en passerais franchement sans regret.
      question pharmacie celle de mon secteur est très arrangeante et je suppose qu’elle serait la 1ère consternée de lire tout ça.
      Perso étant en rural j’apprécie particulièrement de déposer mes prélèvements chez elle plutôt que de perdre 1 h en aller retour au labo de la ville qui gère les analyses c’est un service qui ne lui rapporte rien…

  70. Di gal Le 20 avril 2013 - Répondre

    Contrôle toujours le même problème il faut revoir cette ngap obsolète chacun l interprète à sa convenance sans forcément chercher à gruger pourquoi une idel qui a un petit chiffre d affaire pourrait coter 2 ais3 pour une grosse toilette et pour un même TPS même acte l autre ne pourrait pas ? Un acte une cotation.

  71. Di gal Le 20 avril 2013 - Répondre

    Qu ils le fasse ça ne me derrange pas au contraire mais prepa égal administration je ne donne pas ce que je n ai pas prépare de toute façon la prepa n est pas facturable

  72. Di gal Le 20 avril 2013 - Répondre

    La toilette aux Auxilliaires les médocs aux pharmaciens les Pst à l hôpital et la suite? Il faudrait peut être réagir non????

  73. soaz56 Le 20 avril 2013 - Répondre

    bonjour,
    Je tiens aussi a réagir car trop c est trop! 17% d augmentation de la carpinko, les contrôles secu de plus en plus fréquent ou on nous traite comme des fraudeurs a la moindre petite erreur ( même quand l’erreur est de leur fait) et maintenant nous déclarer incompétentes pour la préparation des piluliers ! les pharmaciens n’auront pas finis de remplir les armoires de boites de Forlax et autres….. Mais ont peu aussi réagir et ne pas se laisser avoir , il faudra leurs laisser le travail dans sa totalité pas de distribution (responsabilité) pas de modification de pilulier encas de changement de prescription (INR)pas de récupération des médocs a la pharmacie (ç’a c’ est déjà leur boulot) pas de prise de meures pour les bas de contentions….Et là on verra!!!!
    moi en tout cas je suis bien contente d’être en fin de carrière, et je plains sincèrement les jeunes IDE libérales car ont n’a pas encore vu pointer le nouveau plan dépendance ( toilette remboursées par la sécu ,sauf pour les cas réversibles, et laissées à la charge des familles, celles qui auront les moyens paieront des auxiliaires. et pour les autres ?
    bon courage a toutes et bon vent!!!

  74. Philippe Le 20 avril 2013 - Répondre

    Les infirmières préparent les médicaments depuis très longtemps… Nous avons aussi appri pendant nos études de ne delivrer que se que l on prépare … Alors les pharmaciens préparerons ( et l influence dans les officines reste à craindre) et auront aussi à surveiller leurs délivrances … Reste à eux d embaucher

  75. Anonyme Le 20 avril 2013 - Répondre

    Moi je prépare, j’administre et surtout je vérifie le stock, car en général on pourrait ouvrir une pharmacie avec tout ce que les patients entreposent…..et ça c’est une perte de vente pour les pharmacies!

  76. rainbow89 Le 20 avril 2013 - Répondre

    il serait curieux de voir comment feront les officines pour modifier un traitement en urgence, surtout si la pharmacie de garde n’est pas celle ayant préparé le pilulier. Là nous serions compétents ?? Les boites du traitement habituel seraient chez le patient ou en officine, souvent un médecin urgentiste, à défaut de trouver l’ordonnance, regarde les boites pour se faire une idée du traitement…. Autant de problèmes qui vont se poser rapidement si cette mesure se met en place. Les pharmaciens voient un moyen d’augmenter leur CA, nous, on anticipe les problèmes. La NGAP devrait être repensée correctement et inclure tous ces actes chronophages effectués au quotidien, à taux plein pour tous les actes (fin du bénévolat avec décote au 2e acte puis gratuité pour les suivants !!)

  77. Pierre Le 20 avril 2013 - Répondre

    Les pauvres pharmciens s’inquiètent pour leur compte en banque !!!!! Ce n’est pas pour l’intérêt des patients, on l’aura bien compris. Malheureusement, ils risquent de gagner puisque souhaitent robotiser la préparation des piluliers pour un coût de 1 euro par jour. Pour les patients qui ne préparent pas mais qui prendront bien les médocs, ça reste une affaire rentable pour la sécu et adieu les IDELS !!!!!

  78. Martine Le 20 avril 2013 - Répondre

    Quoi rajouter à ts ces commentaires . Je rejoins tt le monde en disant que entre les hôpitaux qui s’accaparent les soins post op , les pharmaciens qui veulent s’occuper des médocs , les médecins qui font des injections les Had qui sont preneurs également de simples injections bonjour le tarif , je pense pointer au chômage .. À non j’oubliais en libéral on y a pas droit . Les pharmaciens sont tellement à plaindre

    • framboise Le 24 avril 2013 - Répondre

      bon résumé de notre situation je suis obligée d’accepter des soins car malgré mes formations on prefere faire appel à des sociétés implantées ds les hostos!!!

  79. Colostrhom Le 20 avril 2013 - Répondre

    je ne donnerai pas les medocs que je ne prépare pas! et ne régulerai pas les avk en fonction des tp sur tout le samedi!! et j’espère que beaucoup de pilulier tomberont et qu’ils viendront les refaire!! le dimanche matin avt la messe!

  80. jpwispe Le 20 avril 2013 - Répondre

    Quid de la responsabilité ? Si le pharmacien prépare er l’ide distribue , qu’arrive-t-il en cas d’erreur ?
    Les phamarciens ne gagnent sans doute plus assez en vendant leurs cosmétiques et veulent compenser …non ? ah pardon, ce n’est pas ça …

  81. Farkas Le 20 avril 2013 - Répondre

    Le patient ou la famille peut préparer son pilulier mais une infirmière n est pas capable de le faire…
    Difficile de sortir les comprimes d une boîte en lisant la prescription!!! Et si la pharmacie oublie ou se trompe, est on capable de s en rendre compte????et qui donne le traitement en cas d erreur??? Bonjour le niveau maternelle!!!

  82. Marc Le 20 avril 2013 - Répondre

    Oui je vais prendre les pharmaciens à leur propre jeu et les laisser faire mais pour moi ils iront donner les médicaments tous les jours aux patients nous allons bien rire

  83. 72G Le 21 avril 2013 - Répondre

    Après les rétro-commission de 60% sur les génériques voici maintenant encore une bonne occasion d’optimiser son CA.
    Mais attention messieurs les bizness mans Pas de médicaments déconditionnés, coût du robot préparatoire?
    Et puisque nous ne distribuerons pas un ttt que nous n’avons pas préparé, comment ferez vous pour les distribuer sans quitter votre officine? Parceque j’espère que vous n’avez pas l’intention de les faire distribuer par vos préparatrices ? Elles non plus ne sont pas docteur en pharmacie….

    • Catherine Le 22 avril 2013 - Répondre

      Complètement d’accord,,, ça n’entre pas dans notre nomenclature ! d’une part ,,, c’est parfois sur E.P. (pour lesquelles nous n’avons jamais de réponse écrite !!), donc quand on prend un AMI 1, le risque c’est :::: qu’un jour il y ai une descente de la cour des comptes dans les caisses de sécu et on va devoir rembourser,, alors nous disons aux personnes que c’est en dehors de notre nagp… et on leur propose un tarif, et souvent certains finissent par se débrouiller tout seul !!! car en fait !!!! c’est un glissement sur nos compétences, même si nous sommes certainement plus attentifs et formés à ces actes! ! Enfin,,, j’en ai très long à dire là-dessus, et je n’ai pas le temps là, je repars en tournée!!!

  84. framboise Le 24 avril 2013 - Répondre

    en 20 ans de métier, aucun pharmacien n a préparé les piluliers de mes patients et je ne pense pas qu ils étaient prêts à s’y atteler. je fais de temps en temps des vac a l hôpital, c’est un ide qui prépare les piluliers et ce sont les ide avant leur tour qui revérifient avant distribution. J aimerais voir le profil de ces pharmaciens qui réclament cet acte, il faut être lucide et cohérent même si effectivement la nomenclature est très flou, nous sommes quand même les mieux placés pour ces soins. je vois évoluer ma profession et ça me désole les toilettes aux auxilliaires de vie ainsi que les traitements, les prises de sang faites par les médecins au prix d une consultation médicale, les lovenox et autres piqûres sans compter des pansements réalisés par les patients eux meme influences par les médecins hospitaliers… c’est le monde à l envers je dis: chacun à sa place et les moutons seront bien gardes

  85. isabelle ramos Le 16 août 2015 - Répondre

    je pense que chacun a son travail ,
    l infirmiere a plus l habitude de préparer un pillulier qu un pharmacien ou preparateur et de faire des pansements , soyont respectueux du travail de l autre.
    a chacun sont métier.

  86. adan Le 13 octobre 2015 - Répondre

    bac + 8 pour en arriver à une agitation aussi stérile et contre productive

    bac + 8 pour s’adonner à la masturbation intellectuelle??!!!!!!

    je suis pharmacien et j’ai honte de mes collègues qui adhèrent à cette polémique

Laisser un commentaire