Le projet humanitaire d’une infirmière libérale au Togo

Le projet humanitaire d’une infirmière libérale au Togo

C’est avant tout une belle histoire de partage, une rencontre fructueuse entre deux cultures qui ont trouvé des intérêts communs. Un projet humanitaire centré sur la transmission de compétences et le soutien aux familles togolaises hospitalisées mis en place par Hélène Durand et l’hôpital des Augustines hospitalières à Dapaong au Nord du Togo.

Une carrière orientée vers le don de soi

Après 25 ans de carrière au CHU d’Angers dans le service cancérologie où elle a obtenu un diplôme universitaire en soin palliatif, Hélène Durand se lance en tant qu’infirmière libérale. Passionnée par le contact humain et attirée par le travail au sein d’une équipe, elle oriente sa carrière vers la sphère libérale. Une évolution professionnelle qui suit également les mutations de la société et du monde médical. L’augmentation des traitements en mode ambulatoire permet en effet aux patients d’être soignés de chez eux et les avancées médicales rendent possible les traitements comme la chimiothérapie à domicile. Hélène met son DU en soin palliatif au service du traitement de la douleur de ses nouveaux patients.

Cependant, elle n’oublie pas son expérience africaine qui avait débuté lors de son stage universitaire de troisième année. Entraînée par une amie dans cette aventure togolaise au sein de l’hôpital des Augustines Hospitalière à Dapaong, cette rencontre marque profondément son parcours et elle continue à garder le lien avec cette communauté pendant toutes ces années en France. «  Je me suis sentie dans mon élément dès que j’ai posé le pied sur le sol africain » déclare-t-elle. Il lui faudra attendre une quinzaine d’années avant de revenir au Togo. C’est à l’occasion de ses 40 ans qu’elle a demandé à ses proches de participer à aider cet hôpital togolais plutôt que de lui offrir un cadeau d’anniversaire. Telle est la courageuse initiative d’Hélène, l’infirmière libérale qui a aujourd’hui pris de l’ampleur et a dépassé le cadre des simples dons à l’hôpital.

De l’échange de compétence à la création de l’association Yendouboame

soins-blesseDe retour à Dapaong avec des dons financiers et matériels, Hélène tisse un lien étroit avec Sœur Marie Stella qui gère l’association « Vivre dans l’espérance » en relation avec l’hôpital et les orphelinats de la région. Touchée par la situation du Togo heurté de plein fouet par le fléau du SIDA, Hélène Durand décide de parrainer Anne-Marie, une petite fille atteinte de la maladie. Arrivée en France, elle partage son expérience et étend le réseau de parrainage à une vingtaine de personnes.

Elle parvient à dégager des créneaux dans son emploi du temps grâce à des outils comme le logiciel de gestion infirmier qui permet de mieux planifier son travail et de se libérer du temps pour développer des projets plus personnels. Hélène s’implique de plus en plus auprès de cette communauté togolaise et crée l’association « Yendouboame » avec une visée humanitaire.

Parmi les nombreuses actions menées par cette association qui compte aujourd’hui une centaine d’adhérents, on note un important travail sur l’échange et la transmission de compétences médicales. En 2012, Hélène l’infirmière libérale organise un voyage avec sept autres infirmières pour pallier à un besoin de formation au Togo. Ensemble, elles vont partager les techniques acquises pour développer et améliorer la qualité de l’offre médicale sur place. Mais l’association œuvre aussi pour la prévention notamment en ayant pour projet la construction d’une cantine visant à servir des repas aux enfants qui ne peuvent pas manger avant l’école et la livraison de plusieurs kilos de poudre d’œufs comme complément alimentaire.

« Dans ma vie de tous les jours, c’est un équilibre. J’ai besoin de travail pour aider ailleurs. Et le fait d’aider ailleurs m’aide dans mon travail »* C’est ainsi qu’Hélène résume son implication dans ce beau projet.

Et vous ? Pensez-vous qu’il est nécessaire de développer des projets personnels pour conserver un équilibre avec sa vie professionnelle ? Seriez-vous intéressé par la création de projets similaires sur la transmission de compétence ? Avez-vous déjà participé à un projet humanitaire ?

*Source : reportage de Jean-Michel Delage – L’infirmière libérale MAGAZINE.

By | 2018-04-12T15:45:18+00:00 16 mai 2013|IDEL au quotidien|21 Comments

21 Commentaires

  1. Idel Le 16 mai 2013 - Répondre

    j’ai fait un stage humanitaire en fin de 2 eme année et j’en garde un tres grand souvenir de partage et d’apprentissage mutuel !!! une experience inoubliable

  2. Dubaï Le 16 mai 2013 - Répondre

    Jsuis partant. !!!

  3. Sariaka Le 16 mai 2013 - Répondre

    qd les enfants seront un peu plus grands

  4. Couturou Le 16 mai 2013 - Répondre

    Mon rêve éveillé…. Un jour, je le réaliserai…

  5. Desormeaux Le 16 mai 2013 - Répondre

    Ça me tenterai bien….!!!

  6. Lannes Le 16 mai 2013 - Répondre

    que du bonheur l’humanitaire…!!!

  7. Cerroni Le 16 mai 2013 - Répondre

    un jour, j’espère, moi aussi, faire partie d’un projet humanitaire…

  8. Pigeon Le 16 mai 2013 - Répondre

    Oui mais un peu peur et perdu dans la recherche ‘…..

  9. sylvia real Le 16 mai 2013 - Répondre

    je suis partante et intéressée par les coordonnées de cette infirmière et/ou de l’association, je suis moi aussi infirmière libérale,,,,,

  10. Poirier Le 16 mai 2013 - Répondre

    j’ en ai envie depuis que j’ai fini les études mais les enfants …. je pense que c’est pour bientôt

  11. Mas Le 16 mai 2013 - Répondre

    moi jy v moi jy v en septembre !!! au senegal !!!!!

  12. Paillard Dinard Le 16 mai 2013 - Répondre

    que de souvenirs ! j’ai fait mon stage de 2eme année au CHU tokoin à LOME au togo !!!!

  13. Pierre Le 16 mai 2013 - Répondre

    5 semaines au Sénégal (Tivaouane) en 2004) que du bonheur!

  14. Squilbin Le 16 mai 2013 - Répondre

    mon rêve qd mon fils n’aura plus besoin de moi….

  15. marilou Le 16 mai 2013 - Répondre

    un rêve ,en attente ….

  16. Drui Le 16 mai 2013 - Répondre

    Mon rêve aussi…. Mais quand on a sa ptite famille ici c est difficile… Je ne me vois pas laisser mes enfants

  17. ROUDES Le 16 mai 2013 - Répondre

    je suis intéressée par des actions de plusieurs mois par exemple, ou moins de préférence l’hiver mais sachant que ce serait au titre plutôt de mon expérience et de ma formation de psychologue et pas d’infirmière ; en prévention par exemple ?
    Rolande Roudès

  18. Loupias Le 16 mai 2013 - Répondre

    Je le voulais…..et puis j’ai eu les enfants! Peut être quand ils seront grands!

  19. Jacintho Le 16 mai 2013 - Répondre

    Je cherche une mission humanitaire à Neuilly …
    Quelqu’un connaît ?

  20. CB Le 29 mai 2013 - Répondre

    Bravo pour ces actions!
    Pour ma part, 12 séjours au Burkina-Faso et en Côte d’ivoire auprès de bébés mais aussi de malades atteints d’ulcères de Burulli.
    Chapeau pour nos collégues africaines qui sans beaucoup de moyens font un travail extraordinaire!
    Pour moi, à chaque séjour, je reçois bien plus que je ne donne!

  21. UWIMANA Marie chantal Le 25 novembre 2013 - Répondre

    je vous felicite beaucoup pour tout ce que vous fetes en soins palliatifs!je fais partie d une assaociation de soins palliatifs au Togo(Vie Plus);nous sommes basés au Foyer des Marin!j aimerais avoir les coordonées!je suis infirmiere aussi

Laisser un commentaire