Ne serait-ce qu’une seconde…

Ne serait-ce qu’une seconde…

Vingt personnes atteintes du cancer ont participé à une expérience de relooking inédite. Elles ont été invitées dans un studio où elles ont été coiffées et maquillées sans qu’elles ne puissent se voir. Un cliché a immortalisé l’instant où elles ont ouvert les yeux. Cette découverte leur a permis d’oublier la maladie, NE SERAIT CE QU’UNE SECONDE.

Un très beau projet que nous relayons avec plaisir, celui de la fondation  Mimi, qui lutte, chaque jour et un peu comme vous, contre le cancer.

 

By | 2018-04-12T15:42:38+00:00 18 décembre 2013|IDEL au quotidien|1 Comment

One Comment

  1. LAUBRY Le 21 décembre 2013 - Répondre

    Cette seconde de bonheur peut avoir des effets desastreux sur le plan psychologique de ces patients…..cet avis n’engage que moi bien sur..!!

Laisser un commentaire