L’infirmier libéral et le stagiaire étudiant en soins infirmiers (ESI)

L’infirmier libéral et le stagiaire étudiant en soins infirmiers (ESI)

Bientôt la rentrée, bientôt de futurs nouveaux confrères s’assoiront sur les bancs des IFSI. Et vous, infirmiers libéraux les accueillerez-vous ? Malgré l’évidente bonne volonté de chacun à vouloir d’un côté apprendre auprès d’un professionnel et de l’autre vouloir transmettre ses connaissances à un futur collègue, les stagiaires ne sont pas bien nombreux dans les rangs des infirmiers libéraux. L’expérience a, certes, certains inconvénients mais aussi des avantages indéniables.

L’IDEL et son stagiaire ESI : une relation difficile ?

Pas forcément et heureusement ! Toutefois accueillir un stagiaire dans son cabinet ou sous sa tutelle nécessite de votre part des facilités pédagogiques, le stagiaire est là pour apprendre non pour assister de loin à vos soins, et bien sûr une certaine dose de patience et de calme malgré ses maladresses et ses erreurs de « débutant ».

Ainsi lors de votre première rencontre avec votre stagiaire, il semble primordial d’établir une relation de confiance et d’apaisement. Si tel n’est pas le cas mieux vaut alors rebrousser chemin, au risque d’avoir des liens tumultueux qui se traduiraient pour vous à traîner un « boulet » dans vos tournées et pour votre stagiaire par une démotivation et un sentiment d’inutilité.

Car, rappelons-le, un tuteur de stage a un rôle important à jouer dans la carrière de son étudiant car il valide certains des acquis de sa formation mais aussi représente le passage de témoin entre les apprentissages scolaires et la réalité du métier. Autant que votre stagiaire puisse en avoir une bonne image grâce à vous !

Une infirmière condamnée pour homicide involontaire suite à une erreur de sa stagiaire.

Toutefois n’oubliez pas non plus que si votre stagiaire a des compétences et des responsabilités quant aux bons soins de votre patient, vous restez responsable de ses gestes. Ainsi une triste histoire jugée par le Tribunal de Draguignan en 1994 a accusé une infirmière et sa stagiaire élève infirmière toutes deux d’homicide involontaire sur un enfant pour une grossière erreur de dosage de perfusion suite à une suractivité du service : « L’élève s’est, d’une part, trompée dans les dosages et l’infirmière, sur « une impression de confiance », n’a pas contrôlé la préparation. L’enfant est décédé suite à un dosage de quinine dix fois supérieur à la normale. ».

Ce dramatique exemple nous rappelle, si tant est qu’il en soit nécessaire, qu’un étudiant est à vos côtés pour apprendre et mettre en pratique ses acquis, non pour remplacer des personnels manquants ou pour effectuer des tâches à votre place…

Quand l’IDEL devient le tuteur d’un ESI : les avantages du partage de connaissances

Tout d’abord, notons que les protestations de l’hiver et du printemps des étudiants ESI contre le refus brutal des cliniques privées d’accueillir des stagiaires  ont eu le mérite de réévaluer l’importance du tuteur comme celui du stagiaire à leurs justes valeurs.

Ainsi la rentrée 2014 prévoit en IFSI des changements notables dans les évaluations et la pratiques des stages, selon une brochure de la FNESI   :

  • Seules les compétences sont à valider.
  • Les tuteurs doivent réaliser un bilan de mi-stage avec l’étudiant.
  • On insiste désormais sur la progression de l’étudiant.
  • Par les suppléments au diplôme, les étudiants peuvent valoriser leur parcours.

D’autre part, durant les débats gouvernementaux avec la FNESI, il a été évoqué « l’élaboration d’un cahier des charges pour la formation des tuteurs de stages, allant de pair avec un investissement financier et la reconnaissance de la mission d’encadrement dans les établissements de santé ». Ce qui permettrait au tuteur d’être enfin reconnu comme un élément clé de ce dispositif.

Car, si beaucoup d’entre vous avaient témoigné lors d’un article paru sur notre blog « Intégrer un stagiaire dans un cabinet d’infirmiers libéraux : pensez-y ! », la présence d’un stagiaire était une expérience enrichissante et intéressante, beaucoup aussi regrettaient le manque de considération donné à ce rôle de tuteur, surtout quand il alourdit considérablement des journées de travail déjà bien longues. N’oubliez pas de le prendre en compte si votre emploi du temps est déjà fortement pesant…

Toutefois partager, donner envie, échanger sur votre métier semble vous être particulièrement profitables, tant ce métier d’infirmier libéral est une passion autant qu’une vocation. Pouvoir être le référent, l’image modèle d’un futur collègue ne peut qu’être bénéfique tant pour la mise en valeur de votre travail quotidien que pour les remises en question qu’il implique par sa présence.

Alors les IDELs êtes-vous prêts à accueillir un étudiant stagiaire cette année ? Avez-vous déjà été tuteur d’un étudiant en IFSI, comment avez-vous trouvé cette expérience ? Avez-vous été vous-même stagiaire lors de votre formation, quels souvenirs en avez-vous gardé ?

By | 2018-04-12T15:38:41+00:00 4 septembre 2014|IDEL au quotidien|96 Comments

96 Commentaires

  1. Pierrette Ferracci Le 4 septembre 2014 - Répondre

    je ne pense pas que l’on doit ètre rénuméré , n’oublions pas que nous avons aussi dans notre role celui de l’encadrement

  2. Joël Serretta Le 4 septembre 2014 - Répondre

    je pense qu’il est nécessaire de transmettre notre savoir. Pour cela j’accueille systématiquement tous les stagiaires qui en font la demande.

  3. Julie Nevejans Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Pas de nécessité de rémunération nous sommes la pour transmettre notre savoir et non vendre notre savoir

  4. Sein Serment Solidaire Le 4 septembre 2014 - Répondre

    J’accepte aussi tous les stagiaires et je pense que la rémunération n’est pas envisageable. Transmettre et former fait partie de notre profession. Merci

  5. Franck Avis Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Et bien moi je pense qu on peut transmettre un savoir et se faire payer nos actes(sans supplement bien sur).
    Messieurs les Cures et mesdames les bonnes soeurs salut !
    Si un stagiaire 3eme annee effectue en votre presence 3/4 de vos soins, et bien vous en etes responsables en cas de pbm, ne l oubliez pas!
    Et penser a me dire qui paiera vos factures si vous ne facturez pas ces actes faits par votre stagiaire.(qui je vous le rappelle ne doit pas faire votre tournee pour vous liberer du temps….).

    • Joël Serretta Le 4 septembre 2014 - Répondre

      les actes fait par le stagiaire sont évidemment facturés puisqu’ils sont fait sous ton contrôle !!! il s’agit si j’ai bien compris de rémunération sup, une sorte de rémunération de formation. Je fais du libéral depuis que je suis diplômé et je ne me suis jamais senti « curé » bien au contraire !

    • Laurent Debus Le 4 septembre 2014 - Répondre

      Alors officiellement tous les actes fait par les stagiaires ne donne pas lieu de rémunération pour ce lui qui ça intéresse j’ai le texte envoyé par la sécurité sociale qui nous a fait un rappel de ne pas facturer les actes effectués par des stagiaires. CPAM de l’Isère. Donc officiellement nous devons nous comporter en tant que bonne sœur et curée . Mais c’est bizarre à l’hôpital les actes effectués par les stagiaires sont pourtant bien facturé aux patients et et à quand les consultations gratuites pratiquée par les internes.

    • Franck Avis Le 4 septembre 2014 - Répondre

      Joël Serretta, faudrait juste te mettre au courant des textes, je ne parle pas de remuneration supplementaire, par contre tu n as pas le droit de facturer un acte realise par un etudiant… Et ca j en suis sur alors….. 😉 bonne soeur et cure ou pas?
      Laurent Debus : bravo !!

  6. Sandrine Gaget Le 4 septembre 2014 - Répondre

    On parle de remuneration supplementaire à nos actes si je ne me trompe Franck Avis…
    Pour la part non on doit transmettre notre savoir c est normal.

  7. Qd on est en structure on a pas de prime parce qu on forme un élève dc je ne voit pas pourquoi on toucherai un supplément en liberal!!! Il faut rester logique

    • Christelle le Cam Le 4 septembre 2014 - Répondre

      justement,on est payé à l’acte!!!et pas 39 h par semaines!!nous,on est seul avec l’étudiant,on n’est pas plusieurs!!!d’où perte de temps!!!!!voilà la logique:::

  8. Loïc Astier Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Effectivement la
    Formation fait partie de nos compétences. Cependant la gratuité de la transmission n est écrite nulle part.

    L’activité libérale est chronophage, former un étudiant l est également. Et si nous souhaitons le faire correctement nous somme obligés soit de réduire le nombre de patients vus sur la tournée ( ce qui induit une baisse du chiffre d affaire) soit d augmenter le nombre d heure effectuées par jour ( au détriment de notre temps libre et familiale)

    Alors oui je pense que nous devrions être indemnisés.

    La politique de santé publique est à l économie. Les services hospitaliers ferment réduisant le nombre de terrain de stage face à un nombre croissant d étudiant.

    Nous sommes souvent la 5 eme roue du carrosse et le travail non rémunéré peux représenté 50% de notre activité. Alors le travail gratuit c est fini quand j ai le choix

    Les prises de sang sur AIS je ne les fais plus ( le labo se déplace)

    Je limite au maximum les AIS

    Ceci en l expliquant aux patients et la majorité le comprennent et je ne m en porte que mieux

    • Joël Serretta Le 4 septembre 2014 - Répondre

      je pense que les AIS sont notre métier, ce sont les seuls actes qui ne sont pas délégués !!! Peut être un jour y aura-t-il des AS libérales et trop de médecins pour nous délégués les actes techniques ! A méditer !!!

    • Pierre Briquette Le 4 septembre 2014 - Répondre

      Encore faut il avoir la patientele bien en place pour refuser les ais … Ce n’est pas encore mon cas :)..

    • baratte nathalie Le 5 septembre 2014 - Répondre

      Nous aussi quelquefois.on fait déplacer le laboratoire qui.comprend pas Tj. Puisque le patient à des idel…parfois il appel.carrément un cabinet.infirmier..

      Ce même laboratoire étonné que l.on ne trouve pas le temps trouve.normal.lui.de ne pas le trouver….désolé quand il.faut caser aussi la toilette car le.patient son.état se dégradé….un soin en plus et des aller au retour au laboratoire sans compter les papelards tout ce stress à titre gratuit…..

    • Sylvie Roselé Le 5 septembre 2014 - Répondre

      J’aime assez ta façon de penser, Loïc.
      Loin de penser dans un premier temps que notre savoir (faire et être) doit être monnayé, il faut bien reconnaître que le temps de formation d’un étudiant, aussi agréable soit-il, crée certains inconveignants qu’il seraient finalement assez bien vus de rémunérer.
      Je crains que si une certaine compensation n’est pas accordée aux IDEL volontaires pour partager leur savoir, celui-ci ne finisse par entrevoir le stage et le stagiaire de façon plus négative que positive. Ne serait-elle que symbolique.
      Quand aux actes qui se cumulent gratuitement aux AIS3, en sachant qu’on n’a pas le droit de programmer plus de 4 AIS3 par jour et qu’il est parfois même assez difficile de se faire reconnaître et donc payer le temps effectivement passé auprès du patient… Je suis encore assez d’accord avec toi, bien que je ne pratique pas « l’appel à un ami (labo) ». Malgré les affaires malsaines connues des infirmiers indélicats qui se créent des soins fictifs, je trouve ça bien « dégueu » de ne pas être payée pour le temps que je passe effectivement auprès de mon patient! Enfin, ceci est un autre débat…

  9. Zouzou Isabelle Snd Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Dans ce cas là tous les stages doivent être rémunérer

  10. Sandrine Valentini Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Une déduction fiscale pour participation à la formation serait la bienvenue … Quand est il des cliniques qui reçoivent les stagiaires ? N y a t il pas eu menaces de leur part de stopper de recevoir les élèves si leurs avantages fiscaux n étaient pas remis ?

  11. Corinne Prat Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Nous ne devons pas facturer les actes faits par les étudiants ( cpam 33 ) donc mes 3 associées et moi n’acceptons plus d’étudiants ! S’il faut prendre du temps et rembourser nos soins en plus aucun intérêt ! Nous en avons référé aux IFSI de Gironde

    • Moi en libéral, je ne laisse pas seul les étudiants faire les actes!! Comme certains cabinets!!! N oublions pas que nos patients sont ici nos clients!! Et laisse très rarement faire des actes tels que injections ou autres aux étudiants !! Donc accepte que les premières années pour se donner une idée du libéral .

    • Corinne Prat Le 4 septembre 2014 - Répondre

      Les actes faits par les étudiants sont encadres par nous ! Ils ne sont pas facturables pour autant !et nous ne laissons jamais un étudiant seul !

  12. Manon Peps Le 4 septembre 2014 - Répondre

    moi aussi je suis d’accord mais pour les infirmières à l’hôpital aussi, c’est une surcharge de travail , pour bien transmettre le savoir

  13. Manon Peps Le 4 septembre 2014 - Répondre

    je comprends, faisant partie de l’équipe pédagogique, je trouve cela normal même si cela fait partie de nos compétences

  14. Aurelie RockSalsera Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Former fait partie de notre devoir de soignant c’est inscrit dans notre décret de compétences.. Les infirmières en structure ne sont pas rémunérées pour cela alors pourquoi le seraient elles en libéral ? Alors une question financière… Nous faisons quand meme le même métier. Mais je vois que l’appât du gain et quelque fois plus fort que l’amour du métier…c’est quand même terrible. ..on est loin du concept d’Humanitude et d’humanité…..ça me désole….

    • Joël Serretta Le 4 septembre 2014 - Répondre

      je n’ai jamais exercé en libéral pour raison financière mais par amour de ce mode d’exercice. D’ailleurs je fais beaucoup d’actes gratuitement. Les IDE qui viennent faire du libéral pour l’argent ne restent bien souvent que 2 ans en libéral. La vie de famille est limité et le nombre d’heures peut être délirant 14-15h par jour avec un ou deux patients en fin de vie. J’exerce en milieu semi-rural et j’effectue tous les soins même gratuit compris dans les AIS et cela ne me pose aucun problème.

    • Christelle le Cam Le 4 septembre 2014 - Répondre

      les cliniques ou ch utilisent les étudiants comme personnel!!!!en libéral,on les forme en prenant du temps sur notre temps perso,sans compter les remarques des patients!!!donc,il faut les former ça pas de pb,mais travailler gratuitement,ça commence à bien faire!!!on a tous une famille et des factures à payer!!!!!!!!!

  15. Anelyse Berthe Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Vu le niveau et l’implication des stagiaires de nos jours jme passe volontier des élèves !!! Et je n’ai pourtant que 10 ans d’expérience !! J’ai peur de l’avenir…

  16. Anelyse Berthe Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Oui jsuis d’accord Aurelie RockSalsera certains collègues venderaient leur père 😉

  17. Chantal Delanoë Le 4 septembre 2014 - Répondre

    LOOOL

  18. Guillaume Michel Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Cela fait parti de notre rôle propre et oui des fois on trouve que les Étudiant sont peu investi mais il faut les mettre dans de bonnes conditions de stage et puis on est tous passé par la !!!

  19. Marina Yech Le 4 septembre 2014 - Répondre

    J’accueille volontiers les étudiants et transmets mon modeste savoir avec le + grand plaisir sans en attendre une quelquonque contrepartie ; ça me choque d’en attendre une rémunération : quand ils font les toilettes sous notre regard ils ne se disent pas qu’ils devraient être rémunérées !

  20. Calabria Garcin Sylvie Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Oh quel dommage de lire que les Idel

  21. Calabria Garcin Sylvie Le 4 septembre 2014 - Répondre

    (suite) faire passer son savoir aider l étudiant à trouver une posture professionnelle l accompagner dans l apprentissage des soins etc font partis de notre rôle mais l étudiant est très peu payer une misère et certain ont des difficultés à se nourrir alors je suis choquée de lire que les idel devraient avoir une rémunération on ne doit pas perdre de vue que parfois les étudiants sont maltraités psychologiquement et non pas le droit de rétorquer autrement rien ne lui ai valide pour ma partie bosse en institution et j adore accueillir des étudiants as et ide et j adore les accompagner C est un choix croyez mou on chômé pas dans l institution et on est très peu paye mais je M eclate

  22. Ju LiEn Le 4 septembre 2014 - Répondre

    C’est incroyable !! Je suis outré !!!! Argent argent argent !!!! C’est de notre DEVOIR de transmettre notre savoir !! Aucun respect pour la formation, n’oubliez pas que vous êtes tous passés par là !

    • Christelle le Cam Le 4 septembre 2014 - Répondre

      effectivement,on est passé par là,pour ma part en tant que « personnel supplémentaire »!donc,je ne faisais pas perdre du temps à mes encadrants!!!!!en libéral,les journées sont longues et on se doit d’être présent lors du soin,donc perte de temps sur la tournée,et donc sur notre vie privée déjà bien petite!!!!!!

  23. Laurent Debus Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Alors officiellement tous les actes fait par les stagiaires ne donne pas lieu de rémunération pour ce lui qui est intéressé j’ai le texte envoyé par la sécurité sociale qui nous a fait un rappel de ne pas facturer les actes effectués par des stagiaires. CPAM de l’Isère. Donc officiellement nous devons nous comporter en tant que bonne sœur et curée . Mais c’est bizarre à l’hôpital les actes effectués par les stagiaires sont pourtant bien facturé aux patients et et à quand les consultations gratuites pratiquée par les internes.

  24. Steph Lapointe Le 4 septembre 2014 - Répondre

    La formation des étudiants infirmiers fait parti des règles professionnel c comme ça
    On est sensé les avoir tous apris a l école

  25. Suzy Duchene Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Oui et non. Nous devons transmettre notre savoir être et faire en libérale, mais l’état n’a qu’à payer les étudiants plus, car ils sont rémunérés quand même pendant leur stage. J’ai travailler avec 3 élèves déjà et je trouve cela très enrichissant pour les deux. Parfois difficile, car certains patient n’acceptent pas les élèves et comment faire, ils sont chez eux, alors j’explique le rôle et pourquoi cette personne est la et en générale cela passe, même qu’à la fin du stage les patients qui n’acceptaient pas l’élève sont triste. La, il ne s’agit pas en plus d’un travail, mais d’un stage et je ne pense pas que dans le libérale on exploite les élèves comme a l’hôpital .

  26. Virginie Busin Sulli Le 4 septembre 2014 - Répondre

    En libéral on a l habitude des actes gratuits…. En structure il y a du personnel mais en libéral si la tournée prend du retard pour encadrer les stagiaires qui prendra le relais???? Ben personne au dépend de notre vie familiale. Mais cela seule les idels peuvent le comprendre

  27. Suzy Duchene Le 4 septembre 2014 - Répondre

    D’accord avec toi Joël serretta. Je connais plein d’aide qui font ce boulot que pour l’argent et la dimension humaine y’a pas, et puis a la va vite,en plus, et le plus de patient possible. Vous cherchez une remplaçante c’est tout de suite CA journalier, même pas a savoir le genre de patient que tu as. Et si tu leur dit un chiffre inférieur a 250 euro/jour tu n’as plus de nouvelles, a croire que tu dois gagner plus de dix mille euro/mois ou plus. Je ne pense qu’une vrai IDEl se base sur du chiffre. Moi je travailles avec la qualité et gagne bien ma vie, je prend beaucoup de toilette, car il est vrai c’est notre rôle premier, a force de déléguer il ne va plus rien nous rester, déjà que beaucoup dénigré notre profession par rapport a certains( es), de nos collègues, et comme Joël je fais pas mal d’actes gratuit de toute façon la SS. ne rembourse qu’un soin et l’autre demi alors…..

  28. Suzy Duchene Le 4 septembre 2014 - Répondre

    On perd du temps au début mais après l’élève est rodé,

  29. Florian Yanowsky Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Faut arrêter un peu de réclamer tout et n’importe quoi, perso c’est un plaisir d’accueillir des étudiants, et je m’en fous comme de la dernière pluie de ne pas être payé pour ça

  30. Frank Vetter Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Je vous rappelle a TOUS ET TOUTES que les médecins libéraux, sont rémunérés lorsqu’ils sont maitre de stage! lorsque je fais des cours en IFSI je suis aussi payé! Cette année j’ai pour la première fois été payé par un ifsi pour l’accueil d’étudiantes! Tout est possible, et je suis assez d’accord sur le fait que tout travail mérite salaire mais être maître de stage ce n’est pas seulement montrer et regarder le travail d’un étudiant!

  31. Malou Malou Le 4 septembre 2014 - Répondre

    J’aurais tout entendu vous accueiller mais il vous donne un sacre coup de main vous voulez le beurre et l’argent du beurre

  32. Marie Ghesquiere Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Rémunérer pour transmettre son savoir alors que ca fait partie de notre role propre? Hummm. Limite quand même. .

  33. Maryse Jeanne-rose Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Moi suis pas du tout d’accord pour être rémunéré pour transmettre, cela fait partie de notre rôle! G déjà eu l’occasion de le faire plus d’une fois en libéral! Ça permet de se remettre en question et les deux St gagnants!

  34. Laure Hrouch Le 4 septembre 2014 - Répondre

    C’est quand même rigolo de pouvoir faire un stage en libéral ( je sais je pleurais pour en faire un et n’ai pas pû alors ai fait en centre de soins à domicile , les encadrantes n’y perdent pas et c’est aussi riche avec les quasi même problématiques ) alors qu’il fait x mois d’expérience prof en structure médicalisée pour être libérale….. Je dis ça , je dis rien…

  35. Idel Cath Catherine Le 4 septembre 2014 - Répondre

    je suis ok meme en etant pas renuméreé……….

  36. India Sand Le 4 septembre 2014 - Répondre

    J’ai été stagiaire en cabinet libéral et je ne comprends pas que ces questions se posent. Quand on est stagiaire il me semble que c’est pour apprendre. Et j’ai été ravie non seulement de l’accueil, mais aussi de ce que les idel qui m’ont accompagnée durant 10 semaines m’ont transmis. Le tout avec classe et qualité. Que demander de plus ?!

  37. Bruno Autin Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Perso encadrer des étudiants en libéral c’est chaud . Je l’ai fait 2 fois . Le facteur temps est modifié. Les patients râlent parce ce qu’on cumule du retard etc

  38. Elo Carpet Le 4 septembre 2014 - Répondre

    En même temps les IDE hospitaliers sont pas rémunérés pr ça dc non… Ça fait parti de notre rôle ce n’est pas un travail mais un devoir … Qd on était étudiants on été bien contents

    • Joelle Capdeville Le 4 septembre 2014 - Répondre

      certe mais leur journee est payée ,pas la tienne ,je rappelle que les actes effectués par le stagiaire ne peuvent etre facturés

    • Elo Carpet Le 4 septembre 2014 - Répondre

      Bah après faut jouer le jeu des truffes et fr comme s’ils faisaient rien lol… Autant pr moi je savais pas qu’on ne pouvait pas facturer les actes des stagiaires … Mais ceci étant pas sûre que qui que ce soit facture pas stt avec les stages de 10semaines … Ça fait raide pr bouffer à la fin du mois je l’accorde

  39. Virginie Counil Le 4 septembre 2014 - Répondre

    La transmission de notre savoir faire ne doit pas se faire pour de l argent!!! N oublions pas que ça se fait sur du volontariat et aucun cabinet n est obligé de le faire. Si certains trouvent cela scandaleux il ne faut pas prendre des élèves

    • Cathie Moréna Emf Le 5 septembre 2014 - Répondre

      Bien dit, je ne risque pas de prendre des élèves… Infirmière peut-être mais pigeon non… Avec toutes les contraintes imposés de nos jours, on a plus de savoir faire à transmettre, mais des règles… On ne travaille pas encore pour l’éducation nationale à ce que je sais …

  40. Charlotte Drieux

  41. Bilou Bilou Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Pour moi c’est un plaisir d’accueillir des étudiants, j’aime leur transmettre mes connaissances et réviser avec eux mes connaissances, ça me fait des rappels.
    Ensuite il faut juste se dire que les étudiants sont les soignants qui s’occuperont de nous plus tard, alors, oui ça prend du temps de les former, mais je me dit que le jour ou j’aurai besoin d’une IDE pour moi je serai rassurer si je l’ai bien former.
    Rappeler vous juste que les EIDE sont les futur IDE que nous pourrions croiser un jour, alors être payer pour les former, je pense pas que cela changera quelque chose

  42. Gwénaelle Allaire Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Moi j’adore encadrer les élèves et c’est anormal de demander une rémunération. Cela fait parti de notre travail . quel plaisir d’avoir des élèves qui ont évolué durant leur stage.ils nous remercient et ils se passent le mot pour dire qu’on est sympa.nous on leur fait tout faire avec nous pour qu’ils apprennent au maximum. Piquer sur site, rincer des chimio.c hyper enrichissant pour eux . Quand on connaît son boulot je vois pas pourquoi on ne pourrait pas leur faire faire si on explique bien et qu’on les encadre.c vrai qu’on perd du temps mais c pas grave car on a tellement l’impression d’être utile.et eux aussi nous permettent de nous remettre en question.

  43. Nicole Camille Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Nous avons un statut de libéral indépendant perso j’adore accueillir des étudiants et leur transmettre mon métier elles sont nos futures soignantes ,cela prend du temps de l’énergie et nous en sommes responsables,en tant qu’entrepreneur je trouverais logique d’obtenir une déduction fiscale à hauteur de 100€ par semaine de stage,on fait tellement d’actes gratuits dans une carrière libérale!!!!!j’ai 35 ans de Diplôme et qu’on ne vienne pas me gonfler avec l’humanité !!!! Celles qui veulent bosser bénévolement dégagez!!!

  44. Sylvie Le 4 septembre 2014 - Répondre

    Moi non plus je ne suis pas pour une rémunération .nous prenons souvent des stagiaires et c’est à chaque fois un échange enrichissant pour tous..duo gagnant/gagnant..

  45. Anne-marie Goldaraz Le 4 septembre 2014 - Répondre

    J ignorais qu il ne fallait pas facturer les soins effectués par les étudiants. Pourtant cela fait 13 ans que je suis libérale.
    La Cpam ne m a jamais informé de cela.
    Chaque fois que j ai des stagiaires, je leur paye le restau car , en principe, ils nous aident bcp pendant la tournée. C est ma façon de les remercier.
    Certains élèves m offrent des cadeaux pour me remercier de les avoir encadré.
    Ce sont des échanges super.

  46. Jeanne Dutel Le 4 septembre 2014 - Répondre

    IdeL ou pas, il est du rôle propre de l’ide d’encadrer, former les étudiants… Vous pouvez toujours refuser, mais demander une rémunération supplémentaire serait scandaleux…. L’ide référente en service hospitalier ne touche pas de prime pour le temps passé à remplir le porte folio de l’étudiant….!

    • Joelle Capdeville Le 5 septembre 2014 - Répondre

      qui te parle de remuneration complementaire ? juste facturer ta journée serait normal ,non ? ce qui n’est pas le cas ,puisque :les soins que tu laisses faire aux stagiaire ne sont pas facturables

  47. Je prends des etudiants meme en prepa aux ecoles infirmieres et je trouverai ca honnetement plus que miserable de demander une remuneration pour le faire dans notre formation de base l’encadrement fait partie de notre role et plutot que de passer la journee seule ca permet d’echanger de plus le rapport etudiant patient est tres enrichissant ils ne savent souvent ni les un ni les autres comment rester naturels. Pour ma part je suis pour sans etre remuneree.

    • Joelle Capdeville Le 5 septembre 2014 - Répondre

      certes la relation est enrichissante ,mais tu ne rempli pas ton frigo puisque ce sont des actes gratuits fait par le stagiaire.ou alors ,le stagiaire te regarde (ce qui pour lui ne sert à rien ) et là tu factures les soins ,puisque fait par toi-même .il ne s’agit pas de te payer les heures passées à former ,seulement de pouvoir facturer les actes inscrits à ton planning .c’est different

    • Il faut etre realiste tu ne peux pas imposer a un eleve de faire des actes… Donc pour ma part je propose et franchement pour une toilette ou une prise de sang tu remplis pas ton frigo… Et la secu est avec toi pour verifier l’acte que toi ou quelqu’un d’autre a fait????? Pour ma part jamais…. Donc tu fais comme tu veux

    • Cathie Moréna Emf Le 5 septembre 2014 - Répondre

      Du coup t’es pas réglo Christelle donc si tu t’en tiens aux règles strictes, tu dois rien facturer, et là je sais pas si tu tiendras le même discours…

    • Il est rare que je laisse faire des actes complets et je pense que sur des personnes tres agees les prises de sang sont souvent difficiles je n’ai jamais laisse un eleve seul pour faire un acte meme une toilette au lit on s’accompagne je ne factures donc pas ma journee car j’ai un eleve??? Si je dois decompter une prise de sang ou une im ce n’est pas bien eprouvant… Je peux te sembler pas reglo car sur une journee rien n’est previsible et une prise de sang sur un ais est deja un acte gratuit….

  48. Virginie Jny Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Loool Vous me fêtes rire.
    Moi j adore encadrer des étudiants mais si quand on encadre nos actes ne sont pas facturés non merci désolée. Pour moi ça vaut pas le coup car malgré tout ce que l on peut dire travailler nous permet de gagner des sous pr manger et nourrir nos familles.
    Peut être que certains peuvent se permettre de travailler gratuitement, d autres non. 🙂

  49. Virginie Jny Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Je rappelle quand même que certains établissement touchent des subventions pour permettre l encadrement des étudiants, les médecins quand ils sont maîtres de stage.. alors pourquoi pas nous? Ça ne me choque pas. Oui le savoir n a pas de prix mais nous sommes libéraux, entrepreneurs, avec tous les inconvénients, donc si on nous propose un + quand on encadre, quand on met nos compétences à contribution… why not.
    Si il y en a qui peuvent s en passer tant mieux mais pour d autres ce serait un plus valorisant nos compétences d encadrements

  50. Stephane Frechard Le 5 septembre 2014 - Répondre

    La transmission du savoir ne doit pas être monnayer car c’est le devoir d’un professionnel infirmier!

  51. Stephanie Brueysse Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Nous n avons pas a être rémunérés pour enseigner notre savoir mais delà a y perdre de l argent il ne faut pas exagérer. Former prend du temps je ne vois pas pourquoi en plus je perdrais financièrement sinon on n a qu’à plus prendre de stagiaire

  52. Jean-Philippe Joly Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Idem je ne prends plus de stagiaires trop de retard dans ma tournée en plus les patients n’aiment pas ça donc niette

  53. baratte nathalie Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Je n ai encore jamais eu de stagiaire…mais si je ne peut pas facturer les actes qu il fait sous mon contrôle et je suppose avec plus de temps…c clair je vais hésiter….cela revient à réduire mon temps pour ma,famille me lever tôt rentrer plus tard et pas être payée??

  54. Estelle Fraineau Le 5 septembre 2014 - Répondre

    J’ai beaucoup de plaisir à transmettre les ficelles et les plaisirs de mon métier. Les étudiants m’apprennnent en retour aussi…. c’est un échange juste pas besoin d’être rémunérée en sus!!!

    • Joelle Capdeville Le 5 septembre 2014 - Répondre

      pas besoin de sus ,suis d’accord mais pour l’heure c’est :pas de facturation du tout pour les actes realisés par le stagiaire sous ta surveillance et là c’est autre chose

    • Estelle Fraineau Le 5 septembre 2014 - Répondre

      J’ignorai ce point. Je facture qd même.

  55. Yéyé Idel Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Absolument pas d’accord déjà on facture les actes que les stagiaires effectuent et de plus le plus important à mes yeux on se doit de transmettre notre savoir c’est notre devoir !!!!? Faut arrêter de penser tjrs au FRIC … Cela devient malsain à la longue

    • Cathie Moréna Emf Le 5 septembre 2014 - Répondre

      Tu n’as justement pas le droit de facturer les actes fait par un élève !!!

    • Yéyé Idel Le 5 septembre 2014 - Répondre

      Je ne savais pas que l’on ne pouvait pas facturer … Mais je persiste à penser que c’est notre rôle de transmettre notre savoir . Le reste c’est à la sécu de changer ce problème de façon à ce que l’on puisse facturer ses actes sinon aucun intérêt pour nous de prendre des élèves cela prend du temps on prend retard dans notre tournée on ne travaille pas gratos ça suffit

  56. Josette Fransoret Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Les élevés ide sont déjà rémunérés avec l’école d’ide dont elles dépendent. Quelles soit en libéral ou en public

  57. Severine Treff Le 5 septembre 2014 - Répondre

    je crois que certaines personnes devraient bien lire avant de parler, le texte de sante public interdit aux infirmieres liberales de facturer ( ami, ais ..)aux caisses, les soins realises par les stagiaires y compris en notre presence , cela n a rien a voir avec une remuneration pour encadrer. On parle ici d actes gratuits

  58. Claire Grattery Valery Le 5 septembre 2014 - Répondre

    où trouver ce texte qui interdit de facturer les actes faits par les élèves? J’avais appelé l’ONI qui m’a dit le contraire. Si je pouvais avoir ce texte? merci!

  59. Pat Tounette Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Je l ai fait cette annee, et cela ne m a pas du tout dérangé de ne pas etre renumere , je n y ai même pas pensé. Par j ai adoré pouvoir transmettre tout ce que j ai pu .

  60. Florence Deleu Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Il est vrai que cela alourdit la tournée et donc la charge de travail car l’encadrement et la transmission du savoir et du savoir faire demande tout simplement du temps, de l’écoute, et de l’information … Par opposition à nos consœurs hospitalières qui elles peuvent décharger et déléguer …

  61. Carole Magnier Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Et les médecins libéraux, eux, sont ils rémunèrés?

  62. Dominique Hendrickx Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Les étudiants IDE arrêtent de se plaindre. Moi il y a 13 ans nos stages n’étaient pas rémunérer et on est pas mort. Ce qui incombe c’est l’expérience professionnel et le partage des connaissances avant tout. À savoir que s’ils font ce métier là pour la rémunération, il faut qu’ils changent de voie!!!

  63. Bruno Laplasse Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Ben à l hôpital nous formons sans rémunération alors pourquoi y en aurait il a domicile je comprends pas

  64. Sorya Hadj-said Le 5 septembre 2014 - Répondre

    A l hôpital qu’ont forme ou pas on a un salaire a la fin du mois!!!
    Donc en libérale c’est normal qu’on factures les actes prodigués avec stagiaire ou pas!!!!
    En tout cas les charges ne s’arrête pas parce que on a un élève

  65. vasseur Le 5 septembre 2014 - Répondre

    j’accueille souvent des stagiaires , je n’ai jamais pensé à rémunération, il est vrai on passe un peu plus de temps chez les patients mais c’est aussi notre rôle….apprendre aux stagiaires

  66. Laurent Debus Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Voici le texte envoyé par la sécu nous demandant de ne pas facturer les actes effectués par les stagiaires en gros ils doivent regarder et ne rien faire sinon on est pas payé. !!!!!!!

  67. Coucou Ide Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Meme avis que Cathie Moréna Emf
    Faut pas abuser
    Travaillé gratuitement faite le et après on en rediscutera!!!!!!!!!!

  68. Bruno Laplasse Le 5 septembre 2014 - Répondre

    Ah j avais pas compris désolé c est débile cette loi je suis d accord avec vous alors ….on a tous le même diplôme donc facture les amis et courage à vous je ne pourrais pas être libéral moi j aime trop mes repos et suis très formaté aphp

  69. Sandrine Couratier Le 6 septembre 2014 - Répondre

    Pour moi la formation des élèves fait partie à part entière de notre rôle propre
    Rien ne remplacera la transmission orale dans notre boulot, notre savoir-faire et savoir-être est sans cesse remis en question alors formons nos futurs collègues avec notre vécu et notre expérience.

Laisser un commentaire