L’Ordre National des Infirmiers et les IDELs, l’éternelle incompréhension…

L’Ordre National des Infirmiers et les IDELs, l’éternelle incompréhension…

L’ONI, depuis sa création en 2006, n’a cessé de créer le débat et les interrogations de celles et ceux qui ont, jusqu’ici, l’obligation d’y adhérer. La communication à priori opaque et, dernière nouveauté dans le genre, l’intimidation par téléphone ou par écrit des IDELs « hors-la-loi » laissent un goût amer à la profession. Un député de Loire, M. Paul Salen, relance le débat en posant la question, publiée au Journal Officiel le 11 novembre 2014, de la légitimité de l’ONI.

Les infirmiers libéraux et l’ONI : une histoire faite de troubles et de tumultes

Les infirmiers salariés comme libéraux n’ont jamais vraiment été en accord avec cet ordre qui serait censé les représenter au niveau gouvernemental comme au niveau pénal ou public.

Pourtant à sa création en 2006 par la loi du 14 décembre, les intentions comme la présentation de l’utilité de cet ordre afin de regrouper toutes les voix actives des syndicats et groupements professionnels en une voix unique et donc plus forte semblaient être à première vue une initiative intéressante. Mais par manque de moyens, comme à priori par manque d’organisation et surtout de communication, l’ONI a peiné à convaincre et à faire adhérer, en tous sens, les infirmiers à sa cause.

Ainsi dès 2011, l’ONI annonça dans un communiqué que « L’Ordre national des infirmiers se trouve actuellement dans une situation financière extrêmement critique » et que les principales remarques faites à son égard, soit le manque de communication comme les cotisations trop élevées, avaient bien été entendues… Depuis, malheureusement, l’incompréhension entre l’Ordre et ses infirmiers ne cessent de s’accroitre et d’énerver tant par des interventions jugées maladroites que par son audition sélective !

En 2014, le prix des cotisations n’a donc toujours pas changé, les rapports entre professionnels et l’Ordre sont plus que houleux. De plus les élections organisées afin d’élire des représentants interdépartementaux (puisqu’en avril 2014 les élections départementales n’avaient pas été suivies du tout…) n’ont pas été franchement les plus représentatives qui soient puisque le taux de participation a été de 17,28 % tous professionnels confondus. Pourtant l’ONI juge « qu’avec ces élections interdépartementales l’échelon de proximité de l’Ordre est en place au service des infirmiers ».

Le député M. Paul Salen, dans la lettre qu’il adresse au JO ce mois-ci lui estime, à l’inverse, que « En effet, et sans revenir sur les difficultés et accrocs rencontrés lors des dernières élections, les quelques 160 222 infirmiers inscrits au regard du nombre effectif de pratiquants ne confèrent pas de véritable légitimité à l’Ordre national des infirmiers dont la considération n’a de cesse de décroître ». Et il semble assez évident qu’il est bien loin d’être le seul à le penser…

Rappelons les mots de Madame la Ministre Marisol Touraine du 13 mai 2014 : « Je le dis très sincèrement et très fermement : l’Ordre des infirmiers est un ordre contesté, un ordre sans légitimité, et donc un ordre dont l’avenir est clairement menacé ».

L’intimidation faite par l’ONI aux infirmiers : la goutte d’eau…

Rappelons tout d’abord les faits : selon la loi de création de l’Ordre National Infirmier du 14 juillet 2006, tous les pratiquants infirmiers ont l’obligation d’y adhérer, ce qui par ailleurs devait changer mais… Or, nous l’avons déjà dit, les frais d’inscriptions (30 euros pour les professionnels salariés et de 75 euros pour les infirmiers libéraux) tout comme les troubles divers et variés de l’ONI n’ont incité personne à cotiser.

Ainsi début 2013, le déficit de l’ONI est une plaie béante impossible à juguler (de l’ordre de près de dix millions d’euros) et le nombre d’inscrits est seulement de 150 000 infirmiers sur la totalité des 500 000 professionnels exerçants. Alors pour tenter de récupérer des fonds financiers, l’ONI s’est transformé en entreprise en recouvrement de créances, usant de méthodes largement contestées et contestables.

Ces techniques douteuses de recouvrement ne sembleraient par ailleurs pas récentes car, déjà à son époque, Xavier Bertrand alors ministre de la Santé, avait adressé dans un courrier du 16 mars 2012 sa volonté de voir s’arrêter « le ton comminatoire de cet appel à cotisation (…) semble tout à fait inadapté et contraire aux engagements que votre conseil national (…) semblait avoir pris« . Didier Borniche, président de l’ONI, avait répondu qu’il était tout à fait légitime de réclamer des sommes dues comme toute entreprise privée le ferait, tel un acte de « saine gestion ». Et ces actes de « saine gestion » n’ont fait que s’envenimer dans leurs pratiques menaçantes au cours des années et du déficit effarant de l’organisme, jusqu’à utiliser les usages des pires créanciers, soit intimidations à répétition par numéro masqué sur les portables des infirmiers réfractaires, courriers de mises en demeure à l’allure de procès-verbaux d’huissier…

Le syndicat Résilience a donc annoncé début novembre, averti par les nombreux témoignages d’infirmiers ayant été victimes de ces menaces, qu’il compte saisir le Procureur de la République de Paris afin que ce chantage et ces méthodes cessent. Le député Salen dans le JO dénonce cet Ordre «qu’ils

[les infirmiers] considèrent comme de plus en plus menaçant, tout en étant parfaitement inutile ». Il demande donc à la ministre de la Santé, Marisol Touraine si « elle partage ses inquiétudes et souhaiterait connaître les intentions du Gouvernement sur ce dossier ».

Et vous, les IDELs avez-vous adhéré à l’ONI ? Que pensez-vous des actions et de la représentativité de votre Ordre ? Faites-vous partie des « rebelles » contrevenants n’ayant pas réglé leur cotisation ? Si oui, expliquez-nous pourquoi et avez-vous reçu ce type d’intimidations que nous décrivons ?

 

By | 2018-04-12T15:37:15+00:00 21 novembre 2014|IDEL au quotidien|145 Comments

145 Commentaires

  1. Marc Duval Le 21 novembre 2014 - Répondre

    Quand l’ONI vous appelles vous leur dites que vous n’êtes plus infirmier que vous faites un autre métier….Du coup il arrête de vous harceler…lol

    • Pierre-françois Gonot Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Très drôle l’ONI ne téléphone pas à ce que je sache. Par contre je crois que plus de 25 % sont inscrits. Donc l’ordre est de moins en moins contesté. Seuls les fraudeurs aux diplômes. Même les étudiants infirmiers commencent à confier à l’ordre leurs conflits avec leurs profs

    • Audrey Ok Le 23 novembre 2014 - Répondre

      J’ai été appelé par l’ordre cette semaine… Il voulait savoir si j’étais salariée ou liberale..

    • Stéphanie Vincent Le 23 novembre 2014 - Répondre

      L’ONI téléphone, en masqué, et menace. regardez les forums les gens commencent à en parler (notamment infirmier.com) et la nouveauté c’est les courrier des créanciers. Alors peut être que cette augmentation d’inscription est dû à cette peur crée. De plus même en payant plus il suffit d’avoir payé une fois pour être inscrit…Donc je ne suis pas convaincue par la réalité de ces chiffres.

    • Alexandra Héritier-Far Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Il téléphone pas..il harcèle !!!!En privé en plus!!!

    • Pierre-françois Gonot Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Chère Audrey Mme Leboeuf ( syndicaliste ex présidente de l’ONI) nous ayant plombé par l achat d un logiciel inepte. Nous passons bénévolement de nombreuses heures à reverifier notre nouvelle base de données. Et si par hasard vous n’aviez pas coché la case de votre mode d exercice nos secrétaires n’ont pas de boule dé cristal pour le savoir et nous ne disposons que des numéros de téléphone (pas masqué mais simplement de lignes multiples) que vous avez fourni. Si votre CDOI vous harcèle rien ne vous empêche de passer au dessus par votre CROI qui pourra sûrement démêler un éventuel malentendu.

    • Danielle Bernard Le 26 novembre 2014 - Répondre

      l’ONI ne téléphone pas mais la CPAM vous convoque et vous juge comme une vulgaire délinquante!!!!!

    • Danielle Bernard Le 26 novembre 2014 - Répondre

      c’est pas l’ordre qui téléphone mais la sécu qui vous convoque et vous juge comme une grande délinquante!!!! Je l’ai vécu!!!

  2. Ange Lovert Le 21 novembre 2014 - Répondre

    Ça serait bien si ça pouvait marcher!

  3. Audrey Lhuillier Le 21 novembre 2014 - Répondre

    Je suis pour un ordre infirmier. Mais PAS tel qu’il est aujourd’hui…

    • Pierre-françois Gonot Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Présentez vous aux élections

    • Audrey Lhuillier Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Chacun son métier. Je suis exclusivement infirmière. J’ai 4 enfants en bas âge dont je m’occupe seule, croyez bien monsieur que j’ai autre chose à faire. Maintenant, à quelques dizaines d’euros prêts, je me sens bien plus protégée par mon assurance professionnelle que par un Ordre à ce jour ni représentatif ni efficace!

  4. Laurent Manka Le 21 novembre 2014 - Répondre

    J’aime j’aime j’aime …………………

  5. Rem's Idel Le 21 novembre 2014 - Répondre

    Moi, je pense que les infirmières sont isolées … L’ordre est une bonne solution pour les regrouper mais les dirigeants sont bidons ….

  6. Mirouane El Abbassi Le 21 novembre 2014 - Répondre

    Ils font quoi ?

  7. Sandrine Cangiano Le 21 novembre 2014 - Répondre

    L’ ordre ne sert à rien dans la pratique quotidienne!!!

  8. Aud Constant Ced Le 21 novembre 2014 - Répondre

    pourquoi un salarié paye 35 euros et nous libéraux 75euros?

    • Jessica Joseph Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Sans doute car nos salaires n’ont rien à voir ….

      • caroline Le 2 décembre 2014 - Répondre

        Viens donc bosser de 5h 30 à 20h30 et on verra si nos salaires ne sont pas mérités. C’est à cause de personnes comme vous que je haïs le service hospitalier tellement envieux.

      • Nathalie Le 18 décembre 2014 - Répondre

        Nos salaires sont exactement les même, et parfois, nous avons un moindre salaire car les actes sont si mal côtés par rapport au travail fourni, à sa lourdeur et au temps passé! Il est bien souvent ou je gagne NET 7 euros de l ‘heure!!!

        alors si on gagne plus c’est que l on travaille plus!

        Coté charges : 40%!

        Et oui: debout à 5H, comme en structure, mais à la différence, c’est que nous faisons matin et soir!! tournées de 6h30à 14h et reprise( pas un coupé, une vraie tournée!) de 16h à 20h!!
        Un temps plein chez une libérale, est en moyenne pour un cabinet qui tourne bien ,15 jours par mois, donc voyez un peu les journées que nous faisons pour faire nos 35 heures dans la semaine!!

        Et nos conditions de travail sont quelques peu harassantes, physiquement par les soins mais aussi les déplacements en voiture et le stress horaire, et dans la difficulté du diagnostique infirmier,sans avoir le médecin de secours sous la main , nous devons prendre les décisions SEULES! Appeler le médecin ou on attend encore? J appelle le SAMU? Genre de question ou nous n avons pas de « prime de fin d’année »!!

        Je ne parlerai même pas de nos « repos »…! les vôtres, vous les passez en famille, avec vos amis, à faire du sport ou à flâner…

        Nous??? c’est devant notre ordi à faire des ententes préalables, des contrôles de date de soins, de facturation, de télétransmission, de contrôles de paiement, refaire les facturations car la prescription n’a pas pu être scannée correctement et la caisse n’en veut pas, appeler le médecin pour la 4eme fois car il n’a tjs pas fait ni envoyé l’ordo de soins infirmier correctement libellée( on n ‘est déjà pas payée cher, alors si en plus il ne prescrivent pas tous les actes à réaliser ou il mettent que les plus légers…!)

        Et j oubliais: nous sommes payées ainsi:
        1er acte : payé en entier(exemple une injection :3.15 euros

        puis ensuite payé au demi tarif :une préparation distribution et surv de ttt:1.58 euros( et tu vas tergiverser, discuter le coup, convaincre enfin la dame qui a de bons troubles cognitifs que « non, vous ne les avez pas encore pris puisque c’est moi qui vous les donne » « ah bon? mais non, c’est a première fois que je vous vois! »

        Et le troisième acte : gratuit!!

        Mais nous avons qd même de la « chance »… les actes les mieux rémunérés sont payés plein pot, avant les moins bien côtés.

        Mais le mieux…. c’est de venir accompagner l une d’entre nous en tournée:):):)
        Je suis prête à vous accueillir:), en Alsace!

        Et quand à l ONI, j y cotise et suis contente des services rendus, renseignements et actes lorsque j ai des questions ou que j’ai eu des soucis avec une remplaçante .

        Alors , nous, nous connaissons les conditions de travail en structure, mais merci de ne pas juger ni critiquer le nôtre car manifestement….vous ne connaissez pas notre réalité.

        Nous sommes libérales car nous sommes des femmes et hommes indépendants, libres et responsables, preneurs de décisions, même si j’ai précisé que le stress en faisait partie!

        La structure impose « un petit chef », parfois,un grand…et nous, nous souhaitons organiser notre travail comme nous l’entendons, au mieux pour le patient( prendre du temps, même si nous n’en n’avons que peu)pour un travail bien fait.

        Mais le mieux, c’est encore de venir partager une journée avec l’une d’entre nous pour vous faire une opinion::):)

    • Clé Ment Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Au taux horaire reel effectivement les salariés sont mieux remunerés (RTT, CP, CA, retraite, maladie ……. tous les trucs qui n’existe pas en liberal)

    • Orely Bailly Nonat Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Ouai si on était si riches y aurait plus personne à l’hosto
      Je bosse 31j/mois
      Pas de collègue
      Je fais 6 à 7h/J de taf effectif
      Je compte pas la paperasse
      Le téléphone qui sonne 20x/J
      Et je peux te dire que je gagne 6000€/mois
      Soit 3000€ net
      Youhouhou
      Je dois payer un cabinet 500€ dans lequel je mets jamais les pieds et évidemment une assurance retraite et une complémentaire maladie sans laquelle je perds tout (600€/mois)
      Alors Ouai je suis sans doute un peu extrême mais je suis fatiguée d’entendre les inf hospitalières dirent que nous sommes milliardaires
      J’ai arrêté le taf le dimanche accouché le mercredi et repris le lundi car nous on a pas de congé mat
      Si on est malade on a 15j de délai de carence et on reçois une indemnité de misère de 1100€/mois au bout de 90 jours
      Par contre on continue à te prélever 2500€/mois….

      • Guyonnet Le 22 novembre 2014 - Répondre

        Entièrement d’accord avec toi!! Ras le bol du discours de certaines qui n’ont aucune idée de notre quotidien et du poids de nos charges!! Et jamais le droit d’être malade! Alors franchissez le pas, soyez libérales et après vous pourrez voir comme on vit bien dans ce stress permanent. Pourquoi on ne revient pas à l’hosto? Tout simplement parce qu’on serait encore dans l’obligation de payer nos 2 à 3000€ de charges mensuelles pendant presque 1 an. Et oui, quel bonheur.

    • Orely Bailly Nonat Le 22 novembre 2014 - Répondre

      J’oubliais pas de vacances
      Ou si tu trouves une remplaçante elle peut te planter à tout moment et te ramener les clefs
      Et toi tu oses même pas partir à plus de 200km

    • Aud Constant Ced Le 22 novembre 2014 - Répondre

      merci jessica Joseph vient une journée avec moi en tournée qd on connaît pas on ne juge pas merci

    • Viviane Perpignan Le 22 novembre 2014 - Répondre

      sans parler des semaines de plus de 39h!

    • Virginie Panaget Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Salaires différents me semble t il?!!

    • Odile Le Dentu-Bolla Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Les clichés ont la vie dure…!!!
      Voilà pkoi un ordre ne sert à rien..!
      Laissez tomber les filles…
      Vous savez bien que nous roulons sur l’or, que nous n’avons pas de quota, que nos cotisations urssaf sont dérisoires, que nos comptes aux Îles Caïmans sont blindés..!!

    • Stéphanie Vincent Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Je pense qu’ils doivent se dire que vu que votre travail n’étant pas supervisé par un tout puissant cadre de santé/médecin (rayer la mention inutile et noter l’ironie bien entendu), vous représentez plus de risques et qu’en plus il n’y a pas de « couverture comme à l’hôpital », donc que si ils doivent vous défendre face à un litige (oulà je suis vraiment d’humeur ironique aujourd’hui…) ça coûtera plus cher…

    • Geraldine Fernandes Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Voilà pourquoi on ne pourra jamais rien avancer ds cette profession, les salariées croient tjrs que nous sommes des friquées qui se la coule douce… ds ce cas là pourquoi vous ne prenez pas notre place ??? vous n’êtes pas tentées par un congé maternité de 15j, vous ne rêvez pas d’aller bosser avec 40 de température, … bizarre !!! Nous gagnons peut être plus mais nos journées n’ont pas de limite, nos congés sont ridicules et sans salaires… alors réfléchissez un peu avant de dire n’importe quoi… Moi j’en ai marre d’être la pute de l’état, de la carpimko, de l’urssaf et de notre ordre qui ne bouge pas le petit doigt qd on le leur demande…

    • Sand Champeval Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Bien dit Géraldine! Des horaires qui n’en finissent pas, des responsabilités de plus en plus lourdes, des patients de plus en plus exigeants, de la gestion qui n’en finit plus, une compta qui demande toute notre attention… Mais si! Nous avons du monde pour nous contrôler… Vous croyez quoi? Que nous bossons de façon « individualiste »? Non! Non!

    • Sand Champeval Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Quant au « salaire », franchement en fin de mois, il ne reste plus grand chose quand l’état nous a ponctionné plus de 60% de notre CA; Je suis maman de trois garçons, mère isolée, et je peux vous dire que les fins de mois sont tout aussi difficiles que pour certaines hospitalières. Sans compter qu’effectivement, je n’ai pas le droit d’être malade, que je dois rouler par tous les temps, neige compris, sachant que certaIns endroits de Corrèze sont vraiment inaccessibles. Les horaires? 6H30-13h puis 16h30-20h (pour les jours calmes), mais le petit temps libre qu’il reste est pour la gestion, compta, et appels tel aux caisses, aux mutuelles, aux patients… etc…etc… L’hôpital et la « rue » sont complémentaires, mais aussi différents que le jour et la nuit!

    • Aud Constant Ced Le 23 novembre 2014 - Répondre

      meme avec ce type de reflexion venant de certaines ides salaries je ne reviendrais pour rien au monde à l hopital !!! etre esclave d’un superieur non merci

    • Pourquoi opposer les salariées et les libérales ? Voilà pourquoi tant de tort est fait à la profession. Chacun et chacune a sa place et a fait son choix ; si quelqu’un ne s’épanouit pas dans son activité professionnelle, qu’il ou elle en change… si vous, les salariées estimez qu’être libérale rapporte plus et que cela vous conviendrait mieux, lancez-vous! Quant à vous les libérales, si vos conditions de travail sont si exécrables, pourquoi ne redenez vous pas salariées??? Allons, mesdames et messieurs, un peu de mesure, et cessons de nous dénigrer les un(e)s les autres ; nous aurions certainement bien plus à y gagner… non ?

  9. Di Helo Le 21 novembre 2014 - Répondre

    Nous c 125 75 c quand on est salarier et libéraux a la fois….enfin peut être que ça a changer

  10. Di Helo Le 21 novembre 2014 - Répondre

    Toute manière c de l argent jeter par les fenêtre

  11. Nyfer Degroise Le 21 novembre 2014 - Répondre

    L’ordre ne nous sert a rien mais il est obligatoire pour les libéraux il parait?!! Pourquoi?!!

    • Clé Ment Le 22 novembre 2014 - Répondre

      il est également obligatoire pour les salariés (selon la loi !) par contre pourquoi il l’est aux vues de son utilité je pose la même question ??

    • Virginie Panaget Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Pas obligatoire pour les salariés

  12. Laurence Chalus Le 21 novembre 2014 - Répondre

    Mais si l’adhésion obligatoire etaitr le vrai pb ça se saurait !!!

  13. Delphine Guillo Le 21 novembre 2014 - Répondre

    Un ordre n est pas une mauvaise idee, évidemment pas ds sa forme actuelle !! Celui existant ne nous defendrait pas en cas de pb !! Il n a pas de poids pour quoi que ce soit si ce n est nous taxer !!!

  14. Marie-odile Bofill Le 22 novembre 2014 - Répondre

    et quand ils doivent vous défendre…silence radio lol

  15. Nathalie Louvradoux Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Si nous avions des personnes compétentes et là pour nous defendre aussi bien en hospitalier qu’en libérale. Nous perdons de plus en plus de travail ça commence par les vaccins bientôt les sous cut …. l’ordre ne nous defend pas il ne sert pas mise a part se nourrir de nos cotisations.

  16. Ste Aragones Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Je suis aussi pour un ordre infirmier sinon l état va nous manger tout cru … Mais apparemment il y a des problèmes

  17. Fabrice Derieux Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Et à votre avis qui finance les syndicats? L’Etat . Voilà pourquoi régulièrement des articles anti Ordre apparaissent. Simple remarque au fait les sous de l’Etat c’est Vous ! Et tant que notre profession restera divisée cela fera la part belle à ces syndicalistes et à Mme Touraine puisque financièrement ils sont gagnants ! Prenez le temps de vérifier les salaires des patrons des principaux syndicats représentatifs de notre profession ! L’Ordre Infirmier ne perçoit aucun financement lui !
    Ah j’oubliais les élections syndicales arrivent dans la Fonction Publique Hospitalière alors il faut de nouveaux cochons payeurs ! Critiquons l’Ordre ainsi nous masquerons mieux nos faiblesses et magouilles.

  18. Christine Voulot Le 22 novembre 2014 - Répondre

    L’ordre à mon sens est une bonne idée pour notre profession, dommage que nous ne soyons pas plus solidaire il lui manque vraiment des appuis solide auprès des instances qui nous concerne il faut absolument nous fédérer pour peut être un jour avoir la force de l’ ordre des médecins par exemple

    • Fabienne Meersseman Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Suis entièrement de ton avis
      Il faut obliger les infirmiers qui exercent a cotiser sous peine de suspension!!! Ça les feraient réagir!! Il faut bien être assuré pour exercer il me semble et ceci des l ifsi!!!

  19. Jennifer Vincent Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Si tous les infirmiers et infirmières s’inscrivaient a l’ordre on serait 550000 , ce serai l’ordre le plus puissant et c’est d’ailleurs pour cela que l’état n’oblige pas les salarié à s’inscrire car ils ne sont pas bête  » eux »!!! Nous les infirmiers on est individualiste, incapable de tous ce mobiliser pour faire bouger les choses et pourtant nous sommes 550 000 la profession la plus représente de France , donc si on décidé de descendre dans la rue  » TOUS » on obtiendrai gain de cause mais au lieu de ça on reste chacun dans nos coins à se plaindre!!! Alors oui pour l’ordre mais avec tous les infirmiers de France inscrit!!

    • Nathalie Chantereau Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Oui mais avec des gens compétents pour nous défendre et nous representer

    • sommes nous obligé d’être inscrit à l’orde inf pour se faire entendre et manifester??? certainement pas

    • Jennifer Vincent Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Bien si nous voulons être  » puissant » il faut bien être réuni tous ensemble donc un ordre! Quoi d’autre aussi non? Et les médecins vous croyez qu’ils arrivent à se faire entendre pourquoi? Ben parce qu’ils dont tous réuni en un ORDRE !!!

    • Gwen Yvinec Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Dommage c’est 550 000 IDE qui ont refusé l’ordre… Pk faire à part payer ? L’ordre ne défend pas les Ide il les descend…complètement contre 😉

    • Estelle Gabarel Le 22 novembre 2014 - Répondre

      les syndicats nous représentent, l’ONI nous descend et est là pour aider l’Etat à nous baîllonner, pas pour nous représenter

    • Didier Munier Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Jennifer je partage votre avis, les syndicats nous représente ??? Au passage en catégorie A ont ils bougé pour la perte de la catégorie active? L’ordre fait peur car à 500000 nous serions l’ordre le plus important de France
      Il est temps de ne plus penser individuellement mais plutôt collectivement à part si vous voulez rester  » les petite mains »
      J’était pas favorable à l’ordre au départ notamment à cause des dérives de jeunesses j’ai rencontrer les secrétaire général de l’ONI au salon infirmier à Paris ils sont très à l’écoute de nos besoins ils sont également bénévoles …
      Le temps des nones est révolu on doit évoluer vers une représentation nationale

    • Pauline Eynaud Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Détrompez vous !!!! L état oblige l inscription a l ordre pour être titularisé dans la fonction publique il faut présenter le papier certifiant que tu es inscrit .

  20. Olivier Despins Le 22 novembre 2014 - Répondre

    A condition que l’ordre soit la pour faire avancer la profession sur des sujets tels que la charge de travail, le déficit en personnel, en moyens, ou les conditions salariales médiocres au vue des responsabilités… Oui il faut nous unir mais pas avec un syndicat (si on peut l’appeler comme ça!) qui est plus coercitif que soutenant!

  21. Pont Sylvain Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Lol, les gens qui critiquent l ordre, présentez vous aux élections!!! L ordre à déjà changé

  22. Marie Cogan Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Pour ma part, je ne suis qu’ orthophoniste, donc rien à voir direz vous, il me semble que vous devriez vous rassembler. Nous n’avons pas d’ordre dans ma profession mais deux syndicats qui tiennent lieu et place … Heureusement qu’ils sont là pour défendre nos intérêts à tous niveaux !! Comment nous défendrions nous si comme vous nous agissions isolement ?? Bien sur qu’il est nécessaire de souscrire une cotisation, j’y crois tellement que je suis même trésorière dans mon département …. Tant que votre ordre n’existera pas, vous aurez l’impression de vous battre seuls, et dans le vide souvent !! Soyez unis, solidaires !!
    Bonne réflexion !!

    • Jessica Emine Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Le pb de notre ordre infirmier est qu’en cas de litige on est absolument pas soutenu pire il défende le patient ou autre, ou vas-t-on!!!!! Dans ma promo on a recu un représentant de l’ONi du centre et croyez moi le pauvre na pas su expliquer l’intérêt de cet ordre pour la profession!

  23. Habiba Burgou Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Où est donc la légitimité. ….quand la liberté individuelle est mise à mal pour l’intérêt général. ….tant que les individus ne comprendront pas que c’est l’union de notre profession pour défendre nos intérêts qui fera notre force….nous continuerons à avoir des suiveurs. ……résignés. ….Le clivage profitera toujours……ce n’est pas la force ni la faiblesse d’un homme qui détermine son courage……mais sa combativité incessante. ……à lutter jour après jour…..

  24. Annabelle Oger-ancelle Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Alors je suis bien désolée de en contredire certains mais libéraux ou salariés l inscription à l ordre est obligatoire. … j ai fini par appeler l ARS pour vraiment mettre les choses au clair. De plus comme j avais payé il y a 3 ans mais plus voulu ensuite ils M ont collée au recouvrement !!!! Ils ont tous les droits apparemment vu que l ARS les couvre. …L ARS M à même dit qu une lettre aller parvenir aux employeurs pour leur demander de faire régulariser leurs employés !!!

    • Sandrine Squilbin Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Annabelle Oger- ancelle, je suis ds la même situation que vous…menaces téléphononiques et lettres de recouvrement pour 2 ans d’arriérés..(je suis en libéral)..je trouve ces pratiques plus que douteuses…

    • Gwen Yvinec Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Juste pour rappel aucun décret d’application n’est sorti donc pas d’obligation sinon nous serions nombreux sans emploi…

    • Virginie Panaget Le 23 novembre 2014 - Répondre

      J ai jamais payé et on ne m a jamais rien demandé , ni l Ordre ni mon employeur. Et il n y a aucune obligation

    • Marc Denis Le 23 novembre 2014 - Répondre

      bonjour, l’adhesion n’est pas obligatoire parceque le décret d’application de la loi n’est jamais sorti, dailleurs pour obtenir votre numero adeli , vous n avez pas besoin d’etre inscrit à l’ordre : c’est ce qu’a rappelé la DGOS aux ARS en fevrier 2014 et elle leur a demandé de ne pas faire de zèle 🙂

  25. Annabelle Oger-ancelle Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Ils sont peut être légitimes mais leurs façons de faire sont plus que douteuses….

  26. Jennifer Vincent Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Quand je lis vos réponses je comprends mieux pourquoi la profession n’arrive pas à se faire entendre!! Qu’est ce qu’ils doivent rire au gouvernement de nous, elle doit se frotter les mains mme Touraine , incapable de se fédérer , ils ont toujours compris qu’ils peuvent être puissant!!! Doit elle se dire!! Au lieu de ça on critique l’ordre mais avant cela inscrivez vous tous puis après on verra ce qu’il arrive à faire pour le moment on n’est trop peu inscrit!! C’est quoi 75€ pour les libéraux ( déductible des frais ) et 35€ pour les salarié, s’y après ça on est enfin entendu?

  27. Julie Nobten Le 22 novembre 2014 - Répondre

    JP Nobten

  28. Gwenaëlle Ballarin Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Quand je vois certaines réponses, je suis triste et effectivement l’Etat doit bien rire de voir que nous ne sommes même pas capable de nous fédérer……. Il va encore pouvoir continuer à nous exploiter pendant de longues années et aucune de nos demandes ne sera jamais entendues…….
    Je fais partie de l’Ordre Infirmier de mon département et pour ceux qui vantent les Syndicats et disent que nous ne faisons rien, sachez, messieurs dames Libéraux que lorsque vous avez des litiges au sein de votre cabinet, et que vous appel aux syndicats qui ne prêtent même pas attention à votre problème, vers qui vous vous tournez ??? Bin vers l’Ordre Infirmier et nous au moins, on prend en compte votre problème et organisons une conciliation……
    De même le jour pù vous aurez une plainte d’un patient, je pense que vous préférerez être « jugé » par vos pairs plutôt qu’un juge extérieur qui ne connaît rien à votre métier et ne comprendra pas forcément vos explications.
    Nous sommes bénévoles et donnons de notre temps pour essayer de vous aider, donc lire que l’orde ne sert à rien juste à prendre votre argent, ça me révolte !
    Pourquoi croyez vous que l’Ordre est mis dans la tourmente depuis le début ? Simplement parce que l’état a tout intérêt que nous infirmiers, nous restions de braves moutons isolés et qui ne demandent rien et surtout qui n’ont aucun poids…..

    • Christine Voulot Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Bravo pour cette belle réponse je te rejoins pour tes propos. Je suis vraiment déçu de voir notre profession dans une telle tourmente mais je m’aperçois surtout que personne ne veux prendre la moindre initiative mais par contre la critique est toujours facile alors bravo à toi pour ton investissement pour nous soutenir en cas de litige

    • Gwenaëlle Ballarin Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Merci Christine !
      Je m’exprime peu mais là, en lisant certains commentaires, mon sang n’a fait qu’un tour…..
      Nous avons de nombreuses demandes de conciliations et en majorité ce sont des pour des libéraux….

    • Virginie Panaget Le 23 novembre 2014 - Répondre

      BÉNÉVOLES ????????

    • Didier Munier Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Gwenaëlle courage les choses vont bouger quand la profession aura compris…

    • Gwenaëlle Ballarin Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Et oui Virginie Panaget, vous croyez quoi?
      Que nous sommes payés pour les réunions et les conciliations ?
      Et Bin non….. Pour ma part, je suis salariée et lundi, je vais faire ma journée et mon employeur m’autorise à partir plus tôt afin que je puisse assister à la conciliation et en suivant nous avons une réunion avec l’ordre donc je vais certainement rentrer chez moi vers 23H. J’en serais partie depuis le matin 7H et n’aurais pas vu ma fille de 2 ans.
      Et le lendemain matin, retour au boulot.
      Je ne me plains pas, loin de là car je l’ai voulu et j’espère sincerement que l’ordre continuera car je crois en une organisation pour nous défendre mais quand je vois certaines réponses, je ne peux que me révolter…… Donc oui, nous sommes bénévoles donc renseignez-vous avant d’écrire……

  29. Anne Laure Vaulot Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Quand on essaie de les joindre il n’y a personne pour vous répondre! et que va fait l ordre pour les vaccins fait par les pharmaciens??? Il est sensé nous défendre, comme le fait l’orde des médecins actuellement!Là silence radio aussi…….

  30. Pierre-françois Gonot Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Les syndicats préfèrent mettre Les urps en avant car seul les syndicats y sont représentés et désigné et non élus comme les conseillers ordinaux

  31. Sophie Dugué Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Je préfère envisager l’avenir AVEC un ordre infirmiers constitué que sans…!bonne continuations a tous!!!:D

  32. Dod Ma Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Il serait temps que la profession soit rassemblée dans un même ordre pour se faire entendre… Après il ne faut pas se plaindre que la profession soit délaissé… L’ordre est contesté car ça ferai du mal au syndicat ( cotisation en moins ) et à l’état mais c’est bien connue en France il ne faut surtout pas faire de « changement ou évoluer ca fait peur »…..

  33. Jourdrain Laetitia Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Ils sont en déficit, normale quand on envoye les cotisations ils n encaisse pas… Après on a droit a un courrier du 3ème rappel (le 1er et 2ème rappel jamais reçut)!!! Et quand on les appelle pour ce problème , ils ne trouve jamais le dossier et a chaque fois la réponse est : je vous rappelle… J attend toujours….. Est ce vraiment sérieux?????

  34. Astrid Dupuy Le 22 novembre 2014 - Répondre

    C’est nous qui faisons l’ordre infirmier et si nous voulons être bien défendus il faut adhérer et surtout voter pour des collègues compétents voir même s’investir et prendre possession des postes a l’ordre, mais ça les infirmières ne l’ont pas compris…..

  35. Walt Courcol Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Quel ordre, j’ai cotisé… J’ai fais appel a eu pour une conciliation suite a un litige , jamais eu de réponses ! ! ! !

  36. Patricia van Kaam Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Complètement en accord avec m ordre infirmier a ce qui sont contre nous disons pourquoi ? Réfléchissez un peu !! Vous avez un diplôme et nous sommes toujours des exécutants!!!!!!!!!

  37. Evelyne Portes Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Que fait il pour nous. ..reconnaissance….maintien de nos compétences.. Aucune avancé. .

  38. Laurence Vallet Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Je n ai plus payé pendant 3 ans parce que je ne me sentais pas soutenue du tout après plusieurs rappels j ai reçu il y a quelques jours un rappel d un organisme de contentieux attention aux frais pour celles ou ceux qui ne payent pas …perso je ne suis toujours pas convaincue surtout avec une ministre de la santé qui n est pas pour l ordre justement!!!!!

  39. Marianne Lumière Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Je ne suis pas libérale donc je dis NÔN a l’ordre infirmier

    • Quel rapport entre libérale et l’ordre?

    • Marianne Lumière Le 22 novembre 2014 - Répondre

      je ne vois pas à quoi sert l’ordre si on est pas libérale ,voilà le rapport

    • Ben alors c’est que vous n’avez rien compris… ou peut être que les syndicats font du forcing dans votre structure. .??? Il ne faut pas voir cela de manière individuelle mais pour faire avancer toute la profession car nous avons des savoir et des compétences qui doivent être enfin reconnues à tous les niveaux. .. bonne continuation chère consoeur. ..

    • Hélène Marmotte Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Ça n a rien à voir ! Si vous êtes mise en cause dans l’exercice de votre profession peu importe votre lieu d exercice, vos assurances et syndicat l’inscription à l ONI est la première chose que le juge va chercher …

    • Marianne Lumière Le 23 novembre 2014 - Répondre

      mais on a pas besoin d’ ordre infirmier,ce n’est pas compliqué à comprendre pourtant,surtout que l’on nous retire déjà pas mal sur la paie

    • Natsok Wangmo Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Rien à voir! Tous les infirmiers quelque soit leur activité sont tenus de cotiser

    • Natsok Wangmo Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Et je trouve votre vue de notre belle profession un peu primaire! ( je tiens à préciser que je suis contre l’ordre )

    • Marianne Lumière Le 23 novembre 2014 - Répondre

      on est pas tenu de cotiser sinon ce serait obligatoire mais cela ne se fera jamais,maintenant c’est comme sur tous les groupes ou autre ,personne ne peut faire de commentaires sans juger la pensée d’autrui c’est lamentable

  40. Osman Alibouh Le 22 novembre 2014 - Répondre

    C’est un bébé tout jeune à à peine crée normal qu’il ne soit à la hauteur de nos atteintes qui sont énorme laissons lui du temps apprendre sur le tas, sur les faux pas il a besoin du temps pour se construire et mieux réussir bien être respecter par tous

  41. Ghislaine Locatelli Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Parfaitement inutile

    • Ellen Fulackier Le 22 novembre 2014 - Répondre

      Tout à fait d’accord, une cotisation de plus…qui ne sert strictement à rien!!!
      Bla bla bla c’est ce que je répond à ceux qui sont en faveur de cette arnaque …l’ordre infirmier sert en cas de litiges…moi je fais bien mon métier et comme ça pas de litiges…..c’est simple

  42. Damien Doré Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Le problème dans notre profession, c’est que nous n’avons jamais su nous fédérer (littéralement, regrouper sous une même bannière.), l’ordre est là pour çà… certain, (notamment les professions médicales) voudrait toujours nous utilisez comme des exécutant et non comme des pensant.
    A nous de voir au-delà.
    Plus nous serons solidaire entre nous, mieux ça ira pour la profession.
    Et s’il faut en passer par l’ordre, nous y passerons.
    Inscrivez-vous, fédérez-vous, nous n’en serons que plus fort.

  43. Olivier Billon Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Longtemps contre car nous imposer cette cotisation je trouvais ça limite mais je reconnais leur rôle à présent .
    Par contre il est toujours extrêmement difficile de joindre les ODI EN DIRECT
    Par mail effectivement mais une discussion ne remplacera jamais des courriers

  44. Noémie Michel Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Diplômée depuis 2 ans, je trouve manquer d’informations sur les missions de cet ordre et tout l’impact qu’il peut avoir. Le directeur de l’établissement dans lequel je travaille ne semble pas plus informé car je ne suis toujours pas inscrite et lorsque j’essaie de me renseigner j’ai rarement des réponses complètes… Donc c’est assez abstrait et nous en parlons peu à l’école d’infirmière: je trouve cela dommage

  45. Nicolas Mallet Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Si un jour vous voulez être entendus comme il se doit, protéger notre profession… Cet ordre est notre meilleur atout à condition de tous et toutes y adhérer… imaginez le poids que nous aurions si l’ensemble des infirmier(e)s adhèrait… ce serait l’ordre le plus important du médical et paramédical. Je ne comprends pas pourquoi tant d’hésitation… personnellement j’adhère depuis le départ.

    • Stéphanie Vincent Le 23 novembre 2014 - Répondre

      J’ai voulu y croire, et puis je suis revenue à la réalité. Quand j’ai voulu quitter l’hôpital je les ai appelé 3 fois pour des infos ou des conseils suite à des problèmes. Personne n’a su me répondre, tout ce qui ont répondu c’est je sais pas cherchez sur internet ou alors on vous rappellera (ce qu’ils n’ont jamais fait)…. Donc excusez moi d’avoir perdu mes illusions quand on doit se débrouiller seule ou avec sa protection juridique de son assurance perso… De plus je suis désolée mais il est tout sauf fédérateur. Je suis infirmière scolaire. Ca fait 2-3 ans que toutes les années on manifeste pour notre travail qui est menacé dans les établissements scolaires. Je n’ai jamais entendu l’ordre ne faire qu’un seul commentaire sur ces manifestations… On n’est pas assez nombreuse ou alors vu qu’on fait parti de l’éducation nationale on dois être des infirmières au rabais… Donc non merci!

  46. Emmanuelle Codina Le 22 novembre 2014 - Répondre

    Inévitable! Si l’on veut être représentés, être pris au sérieux et pesés face à nos instances!

  47. Virginie Panaget Le 22 novembre 2014 - Répondre

    C est notre DE qui nous donne le droit de travailler. On n’a pas à doubler ce droit en d’inscrivant a l’Ordre et en plus pour ce qu’ils font pour nous!!!!

    • Nicolas Mallet Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Vous confondez tout. Tu as droit de travailler avec ton DE. Mais qui va protéger ton travail des autres professionnels de santé qui grappille au fur et à mesure sur ton rôle infirmier. Vous ne ressentez pas l’utilité aujourd’hui, qu’en sera t il dans 20 à 30 ans? Imaginez le poids que nous aurions face aux médecins, pharmaciens et autres professionnels de la santé… si tous les infirmiers et infirmières s’inscrivaient. Cet ordre semble pédaler dans la semoule aujourd’hui car il n’arrive pas à fédérer l’ensemble de la profession!!! Cet ordre est une aubaine pour notre profession. Inscrivez vous et laissez lui le temps de s’installer!!! Vous ne le regretterai pas votre décision dans les années à venir, j’en suis persuadé!!!!

    • Virginie Panaget Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Et d une j ai une assurance professionnelle qui me protège a l hosto comme en rapatriement sanitaire a l étranger et de deux j ai déjà 30 ans de carrière il me est pas grand chose à tirer

    • Virginie Panaget Le 23 novembre 2014 - Répondre

      De plus l Ordre ne fait rien pour moi lorsque je fais mes rapatriement en tant qu IDE

  48. Franchement je voudrai bien savoir a quoi sert tous cela a part paye la cotisation une fois par an …. Il y a jamais eu de réunion pour parler de la profession du mal être et du burn out et les problème que l on peux rencontre

  49. Jennifer Vincent je voudrai bien savoir a quand remonte la dernière fois ou les infirmière se sont fait entendre…. Même quant il on pondues l histoire des vaccin pratiquer en pharmacie personne n a bouger on a aucun soutien entre nous est ce normal que le médecin a 10 euros de déplacement. Le kine 4 euros et des poussière et nous les pauvres connues d infirmière 2,50 euros on doit pas avoir les même voiture et la pompe a essence ne doit pas être la même…. Est ce normal que le premier acte soit a 100 le deuxième a 50 et les autre gratuit ,.. Moi quand je vais chez le bouchez les 4 tranche de jambon je les paie il y en a pas une a 100 l autre a 50 et les deux autres gratuite

  50. Catherine Desnoyer Le 23 novembre 2014 - Répondre

    un ordre des infirmiers peut-être mais pas avec de tels tarifs:désolée mais je ne m’appelle pas Cresus et même si on peut estimer que c’est une petite somme-quoique- je suis obligée de compter dessus en fin de mois!de plus pourquoi faire un tel distingo entre liberaux et salariés?serait ce des métiers différents que l’on exerce:je n’étais pas au courant!!

    • Virginie Panaget Le 23 novembre 2014 - Répondre

      La différence c est qu un Liberal le défalque des frais mais pas les salariés!!!!’

  51. Nicolas Mallet Le 23 novembre 2014 - Répondre

    Vous confondez tout. Tu as droit de travailler avec ton DE. Mais qui va protéger ton travail des autres professionnels de santé qui grappille au fur et à mesure sur ton rôle infirmier. Vous ne ressentez pas l’utilité aujourd’hui, qu’en sera t il dans 20 à 30 ans? Imaginez le poids que nous aurions face aux médecins, pharmaciens et autres professionnels de la santé… si tous les infirmiers et infirmières s’inscrivaient. Cet ordre semble pédaler dans la semoule aujourd’hui car il n’arrive pas à fédérer l’ensemble de la profession!!! Cet ordre est une aubaine pour notre profession. Inscrivez vous et laissez lui le temps de s’installer!!! Vous ne le regretterai pas votre décision dans les années à venir, j’en suis persuadé!!!!

  52. Voilà tout est dit…..et n’oubliez pas que salariés ou libéraux nous sommes tous dans le même bateau …. (je précise que je ne suis pas représentante de l’ordre mais ADHÉRANTE .)

    • Virginie Panaget Le 23 novembre 2014 - Répondre

      Oui ??? Ensemble comme des moutons de panurge. Y en a un sui foncé et tout le troupeau tombe dans le ravin!!!!!!

  53. Audrey Lirot Simeon Le 23 novembre 2014 - Répondre

    Lors de mon entr été tien d’embauche, « on » m’a clairement conseillé d’être inscrite si je voulais avoir le poste… avant ça je n’y avais jamais adhéré puisque j’avais une assurance pro privée…. voilà une adhérente de plus, sans conviction… 🙁

  54. Virginie Panaget Le 23 novembre 2014 - Répondre

    Rapelez pour les plus anciens. En 1988 on a manifesté et on s est fait canardé par les flics. C est pour cela qu on a la prime Weil. De plus que fait l’Ordre pour la soi-disante prime de pénibilité . Je travaille de nuit depuis plys de 21 ans en réa et l Etat nous ignore tout comme l’Ordre

  55. Virginie Panaget Le 23 novembre 2014 - Répondre

    Avez vous vous seulement les locaux de l’Ordre. Vous comprendrez où vont vos cotisations

  56. Moorgane Blt Le 23 novembre 2014 - Répondre

    Je suis jeune diplômée j’ai envoyer mon dossier appeler 2 fois mon dossier est en  » cours » de traitement bref passer aux oubliettes ainsi que le chèque que j’ai envoyer. Cela fait vraiment pas sérieux. On est beaucoup de jeune diplômes à ne pas avoir de réponse, dossier perdu, pas de nouvelles… Crédibilité zéro !

  57. Aline Esculier Le 23 novembre 2014 - Répondre

    Tout ce qui est « obligatoire » me révulse! C’est trop facile! Jamais de remise en cause!

  58. Damien Gonneaud Le 23 novembre 2014 - Répondre

    Certaines réponses sont désolantes. Beaucoup se plaignent de l Oni. Mais sur ceux ci combien ont voté pour les représentant ? Combien sont aller discuter avec eux ???

  59. Marc Denis Le 23 novembre 2014 - Répondre

    pendant que Me touraine autorisait les pharmaciens à vacciner, où était le president de l’ordre ? il etait en voyage présidentiel au canada avec mr hollande, il a choisi son camp…la preuve que l’ordre ne sert pas à defendre les IDE

  60. Marc Denis Le 23 novembre 2014 - Répondre

    19 millions d’euros de dettes ; où est passé l’argent ?

  61. Marc Denis Le 23 novembre 2014 - Répondre

    l’ADHESION A L ORDRE N EST PAS OBLIGATOIRE voilà pourquoi :
    ce 19 février 2014 la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) vient en effet d’adresser au conseil supérieur de la fonction publique hospitalière (CSFPH) une lettre où elle indique qu’il n’est pas demandé aux Agences régionales de santé (ARS) de relayer les rappels de l’Ordre quant à l’obligation d’inscription au tableau. La DGOS se fait même fort d’indiquer aux ARS que l’inscription au fichier ADELI n’est pas conditionnée par l’inscription ordinale. La DGOS ne se contente pas de soutenir (voire même d’organiser) la fronde contre l’Ordre, elle a également enjoint à ce dernier de faire preuve de modération dans son rappel des règles relatives à l’inscription. …/…  »
    PS : La Direction générale de l’offre de soins (DGOS) a plusieurs missions,notamment d’assurer la qualité des soins… d’organiser la formation des professionnels de la santé et leur activité

  62. Armelle Pertzing Le 23 novembre 2014 - Répondre

    Moi j’ai toujours été défendue et soutenue par l’ordre alors plus que oui que l’on soit libérale ou hospitalière
    les syndicats hospitaliers ont peur de l’ordre des infirmiers car ils n’auront plus de légitimité ! j’étais syndiquée je sais leurs craintes

  63. Gaelle Thomas Le 23 novembre 2014 - Répondre

    Pompe a fric…a part cela???

  64. Yolande Canedo Le 23 novembre 2014 - Répondre

    Ils veulent tous en sortir et certains veulent se battre pour continuer!
    À méditer…

  65. Virgile Boinet Le 23 novembre 2014 - Répondre

    J’aime mon ordre!

  66. Sylvie Pappo Le 23 novembre 2014 - Répondre

    Il faut que l’ordre continue d’exister
    Nous y arriverons au Canada la profession est écoutée grâce à celui ci au niveau des plus hautes instances
    Notre profession doit être reconnue et valorisée mais elle le sera par nous même si on se bouge tous ensemble
    La population est avc nous nos concitoyens ont besoin de nous nen doutons plus
    Je suis parfaitement d’accord avc Jennifer Vincent
    Je salue tous mes confrères et consœurs au passage

  67. Maxime Juliani Le 23 novembre 2014 - Répondre

    Il faut arrêter d etre bêtes et inconscients de notre besoin de se fédérer et d etre enfin représentes pour pouvoir proteger promouvoir notre savoir faure nos compétences etc. Les missions de l ordre sont expliquées sur le site de l ordre et dans la definition d un ordre quel qu il soit. Il faut absolument s inscrire et faire que nous soyons enfin reunis et enyendus. Ces polemiques sont faites car l etat a peur du pouvoir que nous representerions si on adhere tous et toutes .
    De plus si on compare les tarifs d adhésion ordinales nous sommes les moins cher. Le prix est plutot entre 150 et 300 euros pour les autres professions médicales ou paramédicales. Donc je comprends pas ou est le problème. Vous vous laissez manipuler par l etat et l
    es syndicats qui on peur de perdre leur suprématie au niveau des decisions. Il faut tout de meme comprendre que la création de l ordre est recenye. Et que a force de se battre contre ses détracteurs on perd du temps pour faire avancer notre profession.
    Je suis adhérente et j rspere le rester longtemps.

  68. Moi je trouve le fonctionnement bien aléatoire et lié au bon vouloir des benevoles des differents ordres départementaux… »l’ARS vous dis Ok pour travailler, la CPAM vous dis OK pour travailler et la benevole de l’ordre vous repond « oui mais on verra quand je serais en repos et que jaurai le temps d’aller au bureau faire les dossiers…ca peut prendre jusqu’à trois mois ». Pendant ce temps la vous faites ce que vous voulez mais ne comptez pas demarrer votre activité! Ah ok!!!Alors desolee mais malgré le principe que je trouve a la base tres bien, mon experience personnelle avec l’ordre m’a montré qu’il vaut mieux ne rien a voir a leur demander et surtout pas dans l’urgence…je paye ma cotisation parceque je ne veux pas qu’il me crée des soucis mais
    qd je vois le manque d’aide qu’ils m’ont apporté dans la situation professionnelle que j’ai vecue il y a qq mois je reste tres perplexe quand a son utilité…

  69. Marc Denis Le 23 novembre 2014 - Répondre

    attention le document fourni par l’ordre pour adhérer est illégal, la CNIL a refusé de le valider. etudiants , futurs diplômés sachez que vous pouvez avoir votre numéro adeli aupres des ARS sans adherer a l’ordre.

  70. van ee Le 24 novembre 2014 - Répondre

    j’ai fait appel à eux pour un probleme avec un centre de soin, : ont juste onné une reponse vague comme quoi il ne peuvent pas m’aider!!!
    incpables, inutile, n’evoeint pas de facture pour la crisation! ça ne sert à rien! je suis contre!

  71. Olivier Georges Le 26 novembre 2014 - Répondre

    L ordre c est de la merde!!!!

  72. Walter Courcol Le 26 novembre 2014 - Répondre

    Quel ordre!!! plutôt un beau bordel….je suis étonné de voir un déficit aussi important pour une instance fantôme!!! Pour tant 125000 cotise, où passe l’argent? pour payer les représentants qui ne foute rien!!!!
    En exercice libéral à la martinique, c’est l’employé de l’ARS qui m’as spécifié l’obligation de cotiser à l’ordre sinon mon dossier ne pouvait être accepté!!!
    Suite à un licenciement abusif, j’ai fait appel a eux par téléphone, j’ai fait un courrier expliquant ma situation et j’ai par la suite envoyé un mail…
    A ce jour, ( le courrier date de février) je n’ai pas eu de réponse et je pense que je peux attendre, cela ne viendras jamais…
    Donc pour moi cette instance ne sert à rien dans l’état actuel des choses…
    J’ai appris dernièrement que seulement 5% du budget et consacré à la défense des droits des infirmiers, le reste c’est pour Quoi?!!!!

  73. Peyre Le 26 novembre 2014 - Répondre

    Franchement aucun intérêt à adhérer à cet ordre.
    Pour ma part quand je me suis installée en libéral, je n’ai pu faire l’économie de cette inscription car l’attestation d’adhésion m’a été demandée par l’ARS.
    Depuis je paie annuellement ma cotisation mais j’en ai eu l’exemple , Pour rien.
    En 2014, face à un litige avec une consœur me trouvant démunie, naïvement j’ai contacté. L’ordre. Belle blague. Pas de représenta n’en Guyane donc c’est la Guadeloupe qui nous gère mais bon ils ne peuvent pas intervenir chez nous…
    Je lis les lettres que de temps en temps ils nous adresse mais sans jamais trouver matière à me dire:enfin quelque chose qui va faire avancer notre profession.

  74. mathon Le 29 novembre 2014 - Répondre

    L ordre infirmier est tellement contesté et comme je savais pas ce qu on y faisait alors je me suis présentée aux elections interdepartementales. Et me voila elue bon en suppleante mais qd meme. Je compte aussi me présenter aux elections regionales. Et on verra, pour changer les choses faut peut etre s invedtir un peu et voir qui dirige. Pour le moment j avoue que pour moi l ordre s est beaucoup de gens qui travaillent loin du terrain pour etre dans le coup. On verra a la longue avec l exercice.

  75. andre Le 2 décembre 2014 - Répondre

    L’ordre ne sert à rien!
    Il ne vous aide en rien et ne repond surtout pas à votre courrier lorsque vous avez besoin d’eux..
    Aucun poids juridique..
    Harcélement telephonique egalement de leur part pour avoir votre cotisation.
    J’ai même reçu un courrier de la cpam qui me demandait mon numéro d’inscription à l’ordre sous peine de me deconventionner!
    J’ai donc adhéré pour un an et ensuite ils peuvent toujours courir!!…

Laisser un commentaire