Scandale vaccin DT Polio : parents, IDELs, ne nous faisons pas berner par le Professeur Joyeux !

Scandale vaccin DT Polio : parents, IDELs, ne nous faisons pas berner par le Professeur Joyeux !

La demande d’autres pays touchés par des épidémies ainsi que certains changements de calendriers vaccinaux ont bouleversés la production des deux grands groupes pharmaceutiques en charge des vaccins utilisés principalement en France. Ainsi le vaccin trivalent DTP (Diphtérie-Tétanos-Polio) pour la primo-vaccination a été remplacé par des vaccins hexavalents qui, eux, sont controversés ainsi que notamment le fameux kit DT-vax + Imovax Polio proposé gratuitement en pharmacie et fortement critiqué. Entre informations et controverses, difficile se faire un point de vue !

La pénurie de certains vaccins pédiatriques en France alimente la controverse lancée par le Professeur Joyeux

Tout d’abord rappelons que le seul vaccin obligatoire en France est celui que l’on nomme DTP diphtérie-tétanos d’une part, et polio de l’autre. Or, depuis 2008, ce vaccin n’est plus produit en France pour des risques allergènes selon l’ANSM et surtout depuis quelques mois maintenant ce vaccin est actuellement indisponible par manque d’approvisionnement.

Les parents de jeunes enfants doivent nécessairement se tourner vers d’autres solutions vaccinales :

  • le vaccin tétravalent (contre quatre maladies), s’il inclut les trois précédentes et la coqueluche (Tétravac de Sanofi, Infanrix-Tetra de GSK) ;
  • le vaccin pentavalent (contre cinq maladies), qui protège en plus de l’haemophilus influenzae de type B (Pentavax, InfanrixQuinta) ;
  • le vaccin hexavalent (contre six maladies), qui associe également l’hépatite B (Infanrix Hexa).

De fait, par la pénurie des vaccins tétravalents et pentavalents, il est recommandé alors par les autorités sanitaires de de se tourner vers le vaccin hexavalent. Ainsi le Gouvernement a publié un nouveau calendrier vaccinal daté du 4 mars 2015 mentionnant que « en raison de difficultés durables d’approvisionnement des vaccins combinés contenant la valence coqueluche au niveau mondial, un flux tendu de vaccins pentavalents et de certains vaccins tétravalents est attendu. A ce jour, la disponibilité du vaccin hexavalent et des vaccins tétravalents à dose réduite en anatoxines diphtériques et en antigènes coquelucheux est maintenue ».

Les épidémies qui pourraient être évitées par un renforcement de la vaccination, l’exemple de la rougeole

0
Cas par mois, en augmentation régulière depuis 10 ans
0
Cas de pneumopathie graves des suites d’une rougeole
0
Cas de formes neurologiques compliquées ayant entraîné des séquelles graves
0
Décès constaté chaque mois des suites d’une rougeole

Or ces nouveaux vaccins alimentent aujourd’hui la critique, dont celle lancée, via Internet, par le Professeur Joyeux, cancérologue. Une vidéo qui a créé le buzz depuis le 19 mai 2015, date de son lacement sur la Toile, en recueillant plus de 500 000 signatures à sa pétition en une semaine et en alarmant totalement les parents de jeunes enfants sur fond de « scandale d’état », de « loi du silence »…

Bien sûr le Professeur Joyeux évoque la mise en danger volontaire des enfants en leur « infligeant »  un vaccin (Infanrix Hexa de GSK) qui, selon lui, « protège contre six maladies au total au lieu de trois et qui coûte sept fois plus cher, contient des substances dangereuses voire très dangereuses, comme l’aluminium, le formaldéhyde et le mercure ».

Le ton monte, la psychose s’engage. Le débat s’envenime depuis lors entre autorités médicales scandalisées par un tel élan de désinformations dangereuses et le camp des « anti-vax » entrainant de plus en plus de suspicieux inquiets des effets secondaires provoqués par la vaccination.

La couverture vaccinale en France est en chute libre : le rôle de prévention de l’infirmier libéral

Que l’on puisse poser des idées, des doutes ou des questions sur les vaccins pourraient sembler légitimes car le vaccin, tout comme un médicament, est une substance qui, si elle protège, n’est pas sans conséquence sur l’organisme et a, comme tous les médicaments, des effets indésirables potentiels. Il semble beaucoup plus grave en revanche d’inciter des familles, des parents à refuser la primo-vaccination sous des procès d’intentions qui ne sont pas prouvés scientifiquement.

Marisol Touraine, ministre de la Santé a d’ailleurs vivement critiqué cette initiative du Professeur Joyeux sur France Télévisions : « La vaccination ne se discute pas. On ne joue pas avec des sujets aussi importants que la vaccination, on n’attise pas les craintes. Il ne faut pas avoir de doute, ce qui n’exclut pas la transparence et la recherche pour toujours améliorer la qualité de nos vaccins.

[…] La responsabilité [d’un médecin] c’est de rassurer, d’expliquer, et non pas d’inquiéter et de faire peur ».

Face à ces différentes polémiques le groupe Vaccination et prévention de la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) a d’ailleurs souhaité répondre aux accusations du Professeur Joyeux point par point dans un communiqué du 2 juin 2015 : « Les vaccins hexavalents sont disponibles en France depuis 2002. Il s’agit de vaccins dont l’efficacité et l’innocuité ont été largement validées par des essais cliniques et une surveillance constante. Ce type de vaccin combiné a, par exemple, permis la quasi- disparition chez l’enfant de la méningite à Haemophilus influenza de type b ».

Ainsi, il s’agit donc pour tous les corps de professionnels de santé, en particulier les infirmiers libéraux, de rappeler que si l’on doit rester vigilant après toute vaccination pour soi ou pour son enfant concernant les effets secondaires, elle ne doit jamais être prise comme une étape inutile ou pire, dangereuse. Rappelons que la vaccination de l’enfant évite des maladies infectieuses extrêmement dangereuses voire mortelles telles que la coqueluche, la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, l’hépatite B, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le BCG contre la tuberculose…

Bien que seul le fameux vaccin DTP diphtérie-tétanos-polio soit obligatoire, les épidémies récentes de rougeole dont 200 cas ont été déclarées depuis le début de l’année en France (une flambée épidémique depuis 2008 selon l’INVS, qui a causé 1 500 cas de pneumopathie grave, 34 formes neurologiques compliquées avec séquelles graves et dix morts) rappellent à tous que l’utilité première de tous ces vaccins est bien de sauver des vies.

Et vous, infirmières et infirmiers libéraux, que pensez-vous de l’intervention du Professeur Joyeux contre le vaccin DTP ? Avez-vous eu à rassurer des patients concernant les risques que comportent les vaccins ? Quels sont les arguments que vous utilisez pour les convaincre ?

 

By | 2018-04-12T15:32:04+00:00 12 juin 2015|IDEL au quotidien, Infos techniques|119 Comments

119 Commentaires

  1. Morand Cedric Le 12 juin 2015 - Répondre

    N’oublions pas que 2 enfants espagnols viennent de contracter la diphtérie et se trouvent dans un état grave. On ne sait pas pourquoi ils n’étaient pas vaccinés soit par indigence de leur mode de vie soit par l’ineptie des parents qui refusent les progrès du 21 e siècle .
    En tout état de cause ils subissent un drame.

    • Nenette GreCa Le 13 juin 2015 - Répondre

      Faudrait peut être ce demander pourquoi certaine maladie reviennent aussi…

    • Ingrid Pierdat Le 13 juin 2015 - Répondre

      Peut etre parce qu on ne vaccine plus nos enfants. Je ne dit pas que se que font les labos est bien. Du profit a notre detriment. Mais bon si c pour voir revenir certaines maladies

  2. Cindy Lecocq Le 12 juin 2015 - Répondre

    Une de mes patientes m’a posé la question justement la semaine dernière car sa petite fille refuse de faire vacciner son bébé de 2 mois!!

  3. Tifenn Mongermont Le 12 juin 2015 - Répondre

    Grosse recrudescence également de la rougeole.

  4. N’oublions pas que le professeur Joyeux n’est pas contre les vaccins … Dont le DTP il est contre la magouille des labos qui crée une pseudo pénurie pour vendre un autre vaccin avec des produits dangereux et bien sur 7x plus cher…. Apres les gens sont libre de fzire ce qu’il veulent mais il faut DENONCER Ced pratiques DANGEUREUSE des labos… Pour du profit…

    • Je n’aurais pas dit mieux !

    • Merci Cecile ;))

    • Julie Lunaud Le 13 juin 2015 - Répondre

      Exactement ça. Bien dit et parfaitement résumé.

    • Cé Line Le 13 juin 2015 - Répondre

      Exact pour les vaccins et la fameuse pénurie de DT Polio sauf qu il en reste mais c est réservé aux hôpitaux et aux immigrés qui arrivent en masse et ne sont pas vaccinés (propos rapportée par une pharmacienne qd je suis allée chercher le vaccin pour mon petit dernier).

  5. Rien ne devrait etre obligatoire ! Je suis pour une vaccination intelligente et responsable. Hors on ne trouve en france que des vaccins combinés pour les nourrissons dont les effets indésirables ne sont pas négligeables ! Pourquoi ne trouve t on pas le dtpolio-coqueluche sans hepatite B ? Vaccin qui coute plus cher en plus ! Pourquoi utilise t on du mercure dans les vaccins, alors qu’on sait qu’on pourrait sans passer ?

    • En 2011 je l’ai trouvé pour mon fils sans hépatite b . Mais bien sûr sur la prescription c’était celui avec l’hépatite ….heureusement j’ai regardé .

    • Amandine Dn Le 12 juin 2015 - Répondre

      Il me semble que le vaccin sans l hépatite existe car pour les 2 mois de ma fille, le pédiatre m a laissé le choix.

    • Julie Lunaud Le 13 juin 2015 - Répondre

      Il existe des vaccins sans ttes les souches. Mais qui engendrent plusieurs piqûres pour le DTP

    • Julie Lunaud Le 13 juin 2015 - Répondre

      2 vaccination pour être precise

    • il existe sans hépatite. se renseigner avant de dire n importe quoi…

    • Valérie Bonnet Le 13 juin 2015 - Répondre

      non Gaelle Lux Malherbe on ne trouve aujourd’hui à la vente que celui avec l’hépatite B, les autres ne sont plus fabriqués d’où la « rupture » de stock volontairement magouillés par les labos !

    • Perso, j’ai eu le choix ou non de vacciner ma fille pour l’hépatite b !!

    • Je suis confrontée au problème pour ma fille
      Impossible de trouver un vaccin sans Hep B !!! C inadmissible de ne pas avoir le choix !!!

    • Virginie Phemius Le 14 juin 2015 - Répondre

      Et bien vous vaccinez pas et attendez d’avoir la polio. Vous aimez trop vous plaindre pour rien sérieux

    • Cette reponse est completement conne…. Get out !

    • Christelle Ergo Le 14 juin 2015 - Répondre

      Voir au niveau des plannings familiaux souvent ils les vaccins sans hep B

    • Virginie Phemius : pour avoir une aussi grande intolerance, je ne voudrais pas etre ton patient…

    • Carole Lefevre Le 15 juin 2015 - Répondre

      Virginie a raison, je suis d’accord que les politiques et les labos nous prennent pour des cons et des vaches à lait, mais ne pas vacciner ses enfants c’est criminel.

    • Mais vous lisez les commentaires ? C’est écrit ou qu’on ne vaccine pas ? Et si c’était le choix de certains parents, vous êtes des décideurs pour autrui ?

    • Virginie Phemius Le 15 juin 2015 - Répondre

      Cécile paillard c’est pas parce que je ne pense pas comme toi que je suis intolérante. Je dis juste quand on a la chance de se protéger contre la polio , on devrait se soutenir satisfait. Bref Débat inutile .

    • Tu souhaites que nous et nos enfants soient atteints de polio… Ne dis pas que tu as dit autre chose… Ce qui est ecrit dans ton premier commentaire…. Tu as raison sur un point… Debat sterile….

  6. Marie Wascat Le 12 juin 2015 - Répondre

    La vaccination est indispensable on se dis tjrs que les maladies graves arrivent aux autres et puis un jour une épidémie pointe le bout de son nez!! Il faut savoir que la rougeole est en recrudescence dans notre pays et peut-être mortelle. Protégez vos enfants, protégez nos enfant. Mais effectivement certains laboratoires devraient être poursuivis pour de telles exploitations de la santé!!

    • Ingrid Pierdat Le 13 juin 2015 - Répondre

      Tt a fais d accord. Faut peser le risque de contracte qqch suite au vaccins et le risque de contracte une maladie grave suite a une recrudescence faute de vaccination.
      Quand on prend notre voiture on est jamais sur de ne pas avoir un accident et de rentre vivant et pourtant on la prend.
      On mange des poulet au hormones des fruits et legumes avec des pesticides…..enfin bref.
      Y a des cochonnerie partt et dans tt et tt ca pour le profit des entreprises. Je ne dit pas que c bien.
      Mais je prefere prendre un petit rique en vaccinant mes enfants plutot qu il attrape rougeole diphterie tetatnos…..qui sont egalement mortelle et qui risque de rapidement refaire surface vu la polemique autour des vaccins

  7. Charles Gauter Le 12 juin 2015 - Répondre

    Il suffit d’examiner sereinement et scientifiquement les arguments des uns et des autres pour comprendre que si alerte il doit y avoir, c’est contre les comportements des militants anti vaccination.

  8. Pascale Deleuze Le 12 juin 2015 - Répondre

    Il n’y a jamais d’urgence de se faire vacciner ou de vacciner les enfants donc les gens n’ont qu’à boycotter l’achat de ces vaccins combinés

  9. Pauline Dumas Le 12 juin 2015 - Répondre

    Déjà une info fausse dés les premières lignes de cet articles… Non les tetravalants ne sont plus commercialisés, et c’est pas faute d’avoir essayée personnellement… De plus, je doit souligner que les petits « graphiques chocs » sont très bien réussi… Mais pourquoi n’y a t’il rien concernant le nombre d’enfants aujourd’hui déficients mentaux dans les MAS ayant contracté des encephalopaties suite a un vaccins… Pourquoi n’y a t’il rien concernant les études américaines qui prouvent un lien entre ces vaccinations et le nombre croissant des cas de sclérose en plaque…? Sans compter ce qu’on découvre tous les jours sur les cancers… Alors oui injectons l’hépatite B a nos nouveaux nés de 2 mois, faisons leurs connaitre les joies de l’aluminium. Les progrès de la médecine doivent aider l’homme et non l’homme les progrès de la médecine en finançant grassement des labos qui n’ont pas que ce scandale la a se reprocher #stalitnes. Mesdames les IDE croyez le bien nos décisionnaires capitalistes vous sucreront votre salaire avant de demander le moindre compte a ces amis géants pharmaceutiques… Et on ose venir nous faire la morale a nous parents et infirmières sur ce qui est bon pour la santé publique et ce Pendant que les milliers de poste soignants sont supprimés auprès des malades pour des raisons financières … Mascarade !

    • Jack L'arnaque Le 13 juin 2015 - Répondre

      Dans le cas des sep et du vaccin pour l’hépatite B c’est surtout le surdosage dut aux trois rappels en un an de l’époque qui est mis en cause ….

    • Sarah Lemaitre Le 13 juin 2015 - Répondre

      Le lien est peu fiable. La sep est une maladie autoimmune qui n’est pas provoqué par le vaccin de l’hep B mais qui peut s’activer a celui ci tout comme elle se serait declarer a une autre période de fragilité.
      En attendant pour proteger et erradiquer certaines maladie la vaccination est à ce jour le seul remède efficace trouvée.
      On ne parle toujours que des effets indésirables qu »elle engendre, certes non négligeable, mais il faudrait surtout regarder le nombre de vie qu’elle sauve chaque année.
      Les risques sont partout pas uniquement dans la vaccination qui sauve tellement d’enfants !
      Voir des enfants mourir de la coqueluche de nos jours est inconcevable pour moi !!!! Tout comme certaine meningites mortelles qui peuvent etre évitée.
      Les gens ne mesurent l’impact de leur erreur que le jour où un drame arrive…
      C’est prendre un risque de le vacciner c’est sure. Mais bien plus infime que de ne rien faire.

    • Sarah Lemaitre mais justement les gens qui ont le malheur d’avoir un terrain comme moi ont une sclérose en plaques suite au vaccin contre l’hépatite B . Et bizarrement dans les contre indications on ne doit pas faire ce vaccin si quelqu’un dans la famille a une sclérose en plaques je ne l’ai donc pas fait à ma fille…. Alors c’est peut-être une question de malchance ou de karma mais il est plus facile d’avoir un discours comme le vôtre quand on est en pleine santé que lorsqu’on a contracté une maladie incurable suite à un vaccin car on avait un terrain favorisant ….:(

    • Jack L’arnaque c’est la première fois que j’entends ça où l’avez-vous lu ?

    • Jack L'arnaque Le 13 juin 2015 - Répondre

      Je ne l’ai pas lu mais des bruits courrent dans les reseaux SEP et autre Aucun medecin ne vous le confirmera (je n’en suis pas un ) ils vous diront juste que rien n’est prouvé ni dans un sens ni dans l’autre . avoir une Sep c’est dur mais vivre dans la peur de tout n’est pas mieux . mes enfants sont vaccinés et n’auront pas de rappels sans dosage d’anticorps . j’ai personnellement 500 micro unités ils faut en avoir plus de 10 . cherchez l’erreur . ces erreurs ont été commises il y a 20 ans ….

    • Celine SY Le 14 juin 2015 - Répondre

      Pour moi le drame c’est autant d’avoir la polio ou le tétanos que la sep ou que mon bb devienneencephalopate. Dans tous les cas on pleure. Tu parles d’un choix! Si c’est tout ce qu’on sait nous proposer en 2015 ben c’est mauvais …

  10. Moi je ne vaccine personne. Pasteur était un imposteur. Les bases mêmes de la vaccination sont fausses.

    • D’ailleurs la terre est plate et le soleil tourne autour

    • Nenette GreCa Le 13 juin 2015 - Répondre

      Et je dirais comment certaines maladies reviennent ? Comme le virus HAN1 quel belle mascarade et de peur pour faire profiter les labo de leurs vaccins! Ce commentaire n’engage que moi et j’ai une maladie du système immunitaire et ont veux m’obliger à faire certains vaccins!

  11. Moi j’expose les faits, les gens font ce qu’ils veulent et je m’en fous puisque mes enfants ne contracteront ni diphtérie ni polio ni coqueluche puisqu’ils sont, comme moi je l’ai été, vaccinés

  12. Marina Dubois Le 12 juin 2015 - Répondre

    Mon dieu au secours mais vous êtes des soignants quand même, pas des concierges! Quelle gravité de relayer ce genre d’informations! Vous préférez revoir vos enfants atteints de la polio ou de la diphtérie?

    • Pauline Dumas Le 14 juin 2015 - Répondre

      Mon dieu au secours si le DTP était toujours commercialisé ce débat n’aurais pas lieu… Point! Ce scandale ne concerne pas la diphtérie ni la poliomyélite mais le fait d’être dans l’obligation induite par les labos, d’associer ces vaccins a d’autres inutiles et dangereux. Oui nous sommes soignant c’est bien pour ça qu’il est de notre devoir de protéger nos enfants et les populations en nous mobilisant pour ne pas avoir a faire tous ces vaccins faute de pouvoir se fournir en simple DTP.

    • Marina Dubois Le 14 juin 2015 - Répondre

      Je suis tout à fait d’accord avec vous sur ce point Pauline. Ce qui m’inquiète c’est l’amalgame que les gens/patients vont faire en voyant ce genre de gros titres destinés à faire « le buzz »… Je pense qu’il est de notre devoir d’alerter sur certains points mais aussi de protéger nos patients de toutes les idioties que ce genre de débats apportent, ce qui est catastrophique (il y a même des médecins qui déconseillent aux patients de vacciner leurs enfants, au secours!)

    • Laurence Lambert Le 14 juin 2015 - Répondre

      Se poser des questions ne fait pas des gens des concierges…perso ce sont les gens qui ne se posent aucune question qui me font peur…et oui, si le dtp était encore commercialisé la question ne se poserait même pas…

  13. Maud Mahieux Le 12 juin 2015 - Répondre

    Recrudescence de rougeole et coqueluche (les deux potentiellement mortelles pour les moins de 6 mois …)dans tout le pays et de tuberculose dans toutes les grandes villes!!
    Et ces recrudescences sont encore heureusement limitée grâce aux populations vaccinées !!!
    Et les gens sont pris en otage par l’obligation vaccinale des collectivités, il faut bien reprendre le boulot et de fait faire garder son enfant …

  14. Brice De Vaulx Le 13 juin 2015 - Répondre

    Je m’étonne pour ma part de l’inondation sur ma boîte mail de messages promotionnels des produits du professeur Joyeux et de son épouse après signature électronique de la pétition qu’il lançait!? Comme quoi il n’est pas complètement désintéressé lui aussi!! C’est bien dommage, et en ce qui me concerne, ce merchandising avec la santé et la peur me laisse perplexe.

  15. David Tirveillot Le 13 juin 2015 - Répondre

    A comparer avec les cas de complications liées aux vaccins, ou plutot aux adjuvants dangereux choisis seulement pour des intérêts économiques… ou est le rapport benefices risques reel ? La question se pose a mon avis .

  16. De là à imposer l’hépatite b a un bébé de 2 mois par un vaccin 15 fois plus cher sans laisser le choix aux consommateurs…

    • Sarah Lemaitre Le 13 juin 2015 - Répondre

      Personne n’oblige la vaccination de l’hep. B.
      L’institut pasteur propose un kit de remplacement gratuit contenant simplement le DTP. Sur simple lettre du médecin.

    • Si disponible…

    • Le DTpolio est le seul véritablement obligatoire et necessaire. Et il vaut mieux attendre la dispo pour vacciner que de vacciner au lobbyng… Les médecins avec lesquels je travaille refusent ce vaccin combiné

  17. Valérie Bonnet Le 13 juin 2015 - Répondre

    stratégie marketing des labos en faisant passer la désinformation via des sites médicaux ! Il me semble que lorsque le vaccin contre l’hépatite B est sorti on nous disait la même chose ! PAS DANGEREUX la vaccination NON, PAS DU TOUT …JUSTE « QUELQUES » CAS DE SCLEROSE EN PLAQUE 15 ANS APRES….. quand au ROR, on recense plus de 1000 cas d’autismes en Grande Bretagne sur des enfants qui étaient en bonne santé et sont bizarement tombés malade après s’être fait vacciné ! Alors, êtes-vous toujours aussi sûr du 100 % sans risques de la vaccination ????

    • Ingrid Pierdat Le 13 juin 2015 - Répondre

      Non pas de 100 % sans risque mais bcp de maladie que protege les vaccin vont revenir si on ne vaccine plus et bcp qont mortelles ou avec de grave sequelle. Je ne dit pas que se que fo t les labos est bien loin de la. Mais en connaissance des risques je fais tt de meme vacciner mes enfants

    • Mickael Charlot Le 13 juin 2015 - Répondre

      Alors on fait quoi? On arrête de vacciner les enfants contre le VHB? Donc par anticipation dans 20 à 25 ans nous n avons plus personne pour prendre nos places puisque pour nous ce vaccin est obligatoire. De plus à t on des chiffres exacts du nombre de cas de SEP reliés à la vaccination? Oui car quand ça arrive 15 ans après comment prouver une corrélation? Et enfin quand on connaît les conséquences du VHB on se dit qu au final le rapport bénéfice risque penche plutôt favorablement.

    • Valérie Bonnet Le 14 juin 2015 - Répondre

      Je ne suis pas contre la vaccination mais contre certaines vaccination. Vacciné un BB de 2 mois contre l’hépatite B ou la méningite est-ce utile en France ? En mon sens Seule les professions médicales ou paramédicales ainsi que les employés qui s’occupent de nos chères poubelles (et ils ont du mérite !) en ont l’utilité. A 2 mois de vie ???? idem pour le DTP tant qu’un enfant ne se déplace pas tout seul où est le risque de contracter ces maladies ??

    • Mickael Charlot Le 14 juin 2015 - Répondre

      J ai travaillé un temps dans un CDAG, à ces catégories de personnes il faut ajouter: les femmes (et enfants) qui vont se faire violer (car rapport svt traumatique), les adultères avec présence de sang…. et perso j en voyais pas mal. Bref juste pour dire qu on ne peut pas prédire les aléas de la vie, que le vaccin a avant tout le rôle de nous protéger et que malheureusement un jour on peut en avoir besoin et que ce jour là ce serait bien qu il ne soit pas trop tard

    • En même temps l’autisme ne se déclare pas dans l’immédiat il est impossible dans les premiers mois de vie de l’enfant de savoir si oui ou non il sera autiste… Concernant l’hépatite B il est même obligatoire dans les métiers du bâtiment et il y’a bcp moins de risque de le faire chez un nourrisson que chez un ado, la gaine de myéline n’étant pas totalement formée chez le nourrisson… Et le vaccin ne déclenche pas une sclérose en plaque il n’est que l’accélérateur d’une maladie déjà présente mais en « sommeil »

    • Margaux Pradere Le 15 juin 2015 - Répondre

      En même temps rien n’est sans risque dans la vie …! C’est à l’appréciation propre de chacun , il suffit juste de peser le pour et le contre.

      Vaccination = risque d’effets indésirable (au même titre que de prendre un doliprane) ou non vaccination = risque de contracter la maladie !
      Je suis infirmière et ai toujours été anti vaccin, jusqu’au jour où j’ai chopé un cancer que j’aurais pu (peut être) éviter en faisant le vaccin notamment le Gardasil ! Mauvais choix visiblement … Mais qui sait peut être aurais-je choper une SEP avec le vaccin ?

      Rien n’est sans risque à chacun de prendre ses responsabilités !

  18. Sebastien Padieu Le 13 juin 2015 - Répondre

    Ben c pas trop ce qui nous n ete la dedans en faite donc ????

  19. Iris Montagnier Le 13 juin 2015 - Répondre

    C’est malheureusement parce que les gens ne se vaccine plus qu’on vois des maladies repointer le bout de leur nez. Je ne dis pas de vacciner des bambins contre l’hépatite B il y a des limite a tout mais concernant le DTP , rougeole etc je trouve ça dommage de laisser ces maladies revenir alors qu’elles étaient de moins en moins recenser…. C’est de la responsabilité civile personnelle mais impactant sur la santé publique donc….

    • Celine SY Le 14 juin 2015 - Répondre

      Mais justement pourquoi ça revient ? C’est à cause ds labos qui ne veulent plus fournir en simple Dtp pour vendre les plus chers … Je refuse nette et c’est leur faute à eux qui prenne en otage les bb et qui jouent avec la santé publique

  20. Il ne faut pas oublier ce que nous devons à la vaccination, les Pasteur, Yersin, doivent se retournes dans leurs tombes!!!!

  21. Laure Morange Le 13 juin 2015 - Répondre

    A mon sens, il est primordial de se faire vacciner, car il ne faut pas oublier que c’est grâce à ça que des maladies ancestrales ont été éradiquées et pas des moindre…..il ne faudrait pas l’oublier !

  22. Moi en tant qu’infirmière six mois après l’injection du vaccin contre l’hépatite B à l’école ide j’ai développé une sclérose en plaques alors les vaccins à part les obligatoires perso je ne les fais pas d’autant plus que sur la notice d’emploi du vaccin contre l’hépatite il est bien spécifié qu’on ne doit pas le faire lorsque quelqu’un de votre famille a une sclérose en plaques c’est bizarre non ? donc évidemment je n’ai pas fait à ma fille ni celui qui protège du cancer du col de l’utérus d’ailleurs

    • Bab Ouch Le 13 juin 2015 - Répondre

      Et apres on te dit que la sclérose n’a rien de génétique…pfff
      Bon courage a toi

    • Merci beaucoup Bab Ouch

    • Valérie Bonnet Le 14 juin 2015 - Répondre

      vaccin contre le papilloma virus décrié par de plus en plus de médecin…

    • Oui Valérie bonnet j’ai une patiente de 19 ans atteinte d’une sclérose en plaques suite à ce vaccin contre le papillomavirus

    • Amandine Mauger Le 14 juin 2015 - Répondre

      Si c’est génétique même si les médecins disent le contraire!!le frère de mon père à la SEP depuis 20 ans et mon père a développer la SEP il y a 6 ans!!et moi j’ai fais un test génétique pour savoir si j’avais le gène de la SEP et le résultat est tombé:j’ai bien le gène de la SEP!donc faut que les médecins arrêtent de dire que c’est pas génétique!pour le vaccin de l’hépatite B j’ai été obligé de le faire car je voulais être aide soignante et une fois entré à l’école pas le choix!mais je vous cache pas Stéphanie Marechal que j’ai été prié le seigneur pour que le vaccin ne fasse rien!j’ai eu de la chance!!en ce qui concerne mon fils je lui ai fait faire un test génétique à sa naissance pour savoir car on a de nombreuses maladies génétique et héréditaires dans ma famille(spina bifida pour moi même,cancer du sein,maladie de crohn,SEP,leucémie)et heureusement il n’a aucun de ces gène la mais j’ai fait le choix de ne pas le faire vacciner pour l’hépatite B(je veux pas tenter le diable!!en plus dernièrement aux infos un petit garçon à développer l’autisme à cause du vaccin Infanrix celui qui combine plusieurs vaccin et le labo qui a créée le vaccin doit donner une rente à vie aux petit garçon!donc comment ne pas avoir peur pour mon petit garçon!!?

    • Merci Amandine Mauger je vais faire faire un test génétique à ma fille car ça me fait très peur

    • Amandine Mauger Le 14 juin 2015 - Répondre

      Je vous comprends!j’avais très peur pour mon fils et de faire le test c’est rassurant car si on aurait découvert qqch au moins on aurait su plutôt que sa nous tombe dessus du jour au lendemain!!et puis comme sa on peut faire en sorte que la maladie ne se développe le plus tard possible!!je vous souhaite tous le courage du monde!je sais ce que sais d’être malade car entre mon spina bifida et mon AVC il y a 5 ans qui m’a envoyé en fauteuil durant 1 an et en béquilles durant 6 mois!j’ai eu un ange gardien très protecteur au dessus de ma tête!!mais j’ai surtout un mari extraordinaire qui m’avait demandé en mariage en fauteuil roulant et aujourd’hui nous fêtons nos 2 ans de mariage et notre fils a eu 20 mois hier(le 14!!)alors oui même si j’ai mes douleurs neuropathiques du à mon AVC et malgré mon traitement morphinique j’ai souvent très mal mais je pense à mon mari et à la chance d’avoir pu avoir mon fils car j’étais censée ne jamais devenir mère car j’ai un adénome hypophysaire à prolactine depuis 2012 je n’ai plus mes ragnagna et 2 mois avant mon mariage en 2013 j’ai appris ma grossesse et j’étais déjà enceinte de presque 3 mois!!alors aujourd’hui je crois au miracle!!si vous avez besoin de discuter Stéphanie Marechal je suis là!!

    • Merci beaucoup Amandine vous êtes très gentille . Sincèrement j ai peur que le test pour ma fille soit positif et dans la sep ça ne changera rien car si c est une progressive aucun traitement à ce jour existe . Et je risque de lui voler 10 ou 20 ans de sa vie …. Je lui ferai faire sans doute mais sans lui dire pourquoi. en fait j’en sais rien ….

    • Amandine Mauger Le 15 juin 2015 - Répondre

      Moi aussi j’avais peur de faire le test à mon fils mais au final je me suis dis « vaut mieux savoir maintenant plutôt que de me ronger les sang à me demander si je lui ai transmis qqch!et attendre les résultats c’est éprouvant mais quel soulagement quand on a lu qu’il n’avait rien!!et puis vous savez rien ne dit que vous lui avez transmit ou pas!et même SI et je dis bien SI le test est positif vous pourrez anticiper!!

    • Oui c est vrai ……Mais anticiper comment ? Il faudrait que je vois ça avec mon neurologue y-a-t-il des traitements préventifs alors que l’on a jamais eu de poussée à 14 ans ?

    • Amandine Mauger Le 15 juin 2015 - Répondre

      Vous pouvez voir avec votre neurologue!et une fois que vous aurez les résultats et si il est positif vous pourrez mieux expliquer à votre fille ce qu’elle a car elle devra savoir!!et vous saurez gérer sa!!vous êtes courageuse et c’est votre force!!mais tant que vous n’aurez pas fait et eu le résultat ne vous inquiétez pas!mais faîte le!

  23. Ingrid Pierdat Le 13 juin 2015 - Répondre

    Je pense que des annees en arrieres avant les vaccins et face s au epidemies qui tuait enfants familles ….. Ils auraient preferer prendre ce risque et sauver leur familles avec ses vaccins

    On va se retrouver avec des epidemies et je teouve ca desastreux.

    • Alexa Robbé Le 13 juin 2015 - Répondre

      En 2010 le bcg n’était pas obligatoire. Je l’ai quand même fait faire à Emma. En 2014 il est obligatoire. Ya des cas de tuberculose un peu partout en idf. Et comment y font veux qui sont pas vacciné et qui croisent des contaminé ? Ou les écoles l’éxige ? Les gamins se font vacciné plus tard pour ça ? En tout cas moi tout les vaccins sont fait et seront fait y compris le gardasil quand elle en auront l’âge, j’ai été touché par ce truc suit passé 2 fois sur le billard, donc si maintenant Ya un vaccin pour ça tant mieux.

    • Ingrid Pierdat Le 13 juin 2015 - Répondre

      Vi. Je crois que bcp de gens ne se rendent pas compte de se qui se passerais si tte ses maladie revznais.
      Je ne dit pas qu il est dramatique d avoir la sclerose en plaque ou autisme ou autre suite a un vaccins. Mais c pese le benefice risque.
      J ai toujours cette exemple de quand on prend notre voiture on est pas sur de rentrer vivant. Et je trouve que c assez representatif.
      Je m en voudrait tte ma vie egalement si elle n etait pas vaccine et qu elle faisait une encephalopathie suite a la rougeole par exemple

  24. Emma Nuelle Le 13 juin 2015 - Répondre

    Les gens des labos n’ont pas d’enfants qu’il devront vacciner aussi?………

  25. Anne Marie Serra Le 13 juin 2015 - Répondre

    J ai servi de cobaye chez un GRAND LABO qui nous faisait signer une décharge en cas de maladie post vaccination à l essai et j étais à l époque en ifsi alors pourquoi tant de précautions ?

  26. Patricia van Kaam Le 13 juin 2015 - Répondre

    Le professeur joyeux ne critique pas la vaccination il est contre et dénonce la magouille des labos et la on ne peut que s’en féliciter alors ou est le problème !! Si nous avions les « c » de dénoncer certaine pratique nous n’en serions certainement pas où nous en sommes actuellement nous les français !!

  27. Cassie Caillere Le 13 juin 2015 - Répondre

    Ma fille sera, comme moi, vaccinée pour toutes les maladies graves. Hors grippe et gastro.

  28. Farid Benhoumeur Le 13 juin 2015 - Répondre

    À ma connaissance, 1 seul vaccin efficace à 99,99%, le vaccin contre le tétanos. certains autre ne sont efficaces qu’à 60%. Tous ont des effets secondaires. À réfléchir avant de faire, et ne faire que le nécessaire si ont fait. bien sur, certain sont obligatoires, la question ne se pose alors pas.

    • Si vous avez des études sur l’efficacité du vaccin du tétanos poyr justifier celà je veux bien les voir car j’ai demandé à mon médecin et il n’as pas trouvé.merci

  29. Et cet article ne fait il pas un peu propagande ? Tiens, qui vous finance?

  30. Mickael Charlot Le 13 juin 2015 - Répondre

    Si à chaque fois qu il fallait prendre un traitement nos patients ( il paraît qu on dit clients manitenant ) lisaient la liste d événements indésirables, connaissaient les effets paradoxaux, pour la plupart ils ne se soigneraient plus. Pourtant à la base la prescription vient d un médecin qui a chercher à évaluer le rapport bénéfices risques. Il y a et aura toujours quelques effets secondaires, +/- graves. Mais on peut aussi retourner au moyen âge et mourir d une maladie bête que l on peut éviter aujourd’hui, ou devoir prendre des tri/quadri thérapie + interféron pour notre chère hepatite ou faire comme au EU ou la vaccination contre la coqueluche c est relâché entraînant plusieurs cas de décès de nourrissons. Allons ce n est vraiment pas sérieux ce débat.

  31. Caroline Geissert Le 13 juin 2015 - Répondre

    Je suis pour la liberté de choisir si l’on veut se faire vacciner ou non…. Mais je ne me fait plus vacciner, et le petit non plus n’a aucun vaccin

  32. Claire Lévêque Le 14 juin 2015 - Répondre

    Paranos et criminels!

  33. flyaway Le 14 juin 2015 - Répondre

    Perso je me suis jamais posee la question sur les vaccins j avais confiance meme avec tous ceux qu ils demandaient pour l ecole AS Mais j ai fini par bosser en hopital psychiatrique avec des troubles autistiques. Et la 2 patientes completement hors de Notre monde.. je regarde leur dossier.. c etait du a une seule vaccination non obligatoire!! Le choc surtout que je suis enceinte de 8 mois et je vais devoir y reflechir. C pas on m a dit, j ai vu!!

  34. Lélene A'd Le 14 juin 2015 - Répondre

    mais bien sûr, n’oublions pas que la priorité pour les labos c’est la santé et non leur porte feuille, idem pour les politiques voyoooons

  35. Nathalie Lefevre Le 14 juin 2015 - Répondre

    Vous vous imaginez revenir 200 ans en arrière , voir vos enfants mourir au berceau , vos familles entièrement tuée par la maladie . Car c’est bien de ça que vous parlez , de régression. Et certains se disent soignant ? Je penses qu’ils devraient revoir leur copie , assassin, ce serait un génocide a long terme. Soyez un peu plus altruiste . Voyez plus loin que le bout de votre nez.

    • Pensez vous vraiment que l’hygiène de l’eau, alimentaire , des personnes etc… Est la même qu’il y a 200 ans ?

    • Nathalie Lefevre Le 14 juin 2015 - Répondre

      Souvenez vous de la construction des egouts de Paris ? Et pourquoi !!

    • Pouvez vous développer je ne vois pas où vous voulez en venir…

    • Nathalie Lefevre Le 14 juin 2015 - Répondre

      L’insalubrité, de l’eau a cette époque etait plus que douteuse dans certains quartiers de Paris avant que Haussmann fasse construire des egouts . La peste et d’autres maladies ont pu etre revu a la baisse.

  36. La vaccination a parfois quelques risques mains la non vaccination met en danger toute la population ! Et c’est comme ça que réapparaissent des maladies autrefois disparues !

  37. Christine Homoo Le 14 juin 2015 - Répondre

    Perso j’ai adoré choper la coqueluche …. Avec le recul je me dis que cela aurait pu être le tétanos ?

  38. Gwen Martin Le 14 juin 2015 - Répondre

    Attention aux vaccins ceux avec qui nous avons du recul ok sinon Beaucoup de labos sont derrières mefiance

  39. Et oui, les dégâts de la desi formations pratiquée par quelques uluberlus en mal de notoriété font des morts chaque année, à nouveau. A chaque parent d’être assez intelligent pour aller chercher les bonnes informations! Pour le bien être de leurs enfants, leur bien le plus précieux j’espère.

  40. Il est en rupture de stock meme le pourri

  41. Beverley Cima Le 14 juin 2015 - Répondre

    Morgan Baty

  42. Emeline Trébaol Le 15 juin 2015 - Répondre

    Lis l article Thomas Melissa Esteban Rivas . ne lis pas les commentaires 😉

  43. Aujourd’hui je ne suis pas anti vaccin mais anti manipulation ! Pourquoi payer 3fois plus cher un vaccin dans lequel est intégrée une maladie qui ne nécessite pas l’obligation de vaccination?nous n’avons pas le choix!!!!

  44. Adèle Ithier Le 15 juin 2015 - Répondre

    On est manipulé par les labo pharmaceutique … Point final.
    Heureusement qu’il existe des médecins pour le dénoncer !

  45. Laura Yver Le 15 juin 2015 - Répondre

    Petra Mandalinic

  46. Sonia Belafekir je sais que le sujet t intéresse 😉

    • Sonia Belafekir Le 15 juin 2015 - Répondre

      Merci ma belle, justement, je suis partagé sur le sujet vraiment ! J’ai très peur pour mes enfants car c’est trop tard j’ai tout fait faire sans me poser de questions

    • Moi aussi pour naim j ai été prise au dépourvue je n avais pas fait de recherches avant et j lui ai fait pas mal de vaccins en faisant confiance a mon Pediatre et je regrette … Kheir inchalah pour nos enfants , c est pour cela qu’il est important de bien se renseigner et peser le pour et le contre car c est vrai que si on ne les vaccine pas on peut les mettre en danger aussi… Bref c est vraiment pas évident :/

    • Sonia Belafekir Le 18 juin 2015 - Répondre

      J’ai pas encore fait les oreillons / rougeole etc. Si je me trompe pas, celui qu’on fait à 1 an et j’hésite, je me dis que je l’ai fait à tt le monde donc si je lui faisais pas et qu’il arrivait un truc… En même temps si il attrape les oreillons c’est pas bien grave je les ais eu aussi et je suis pas morte mais y a d’autres maladies dedans et me souviens plus… Je sais pas quoi faire… À voir !

    • Oui c est celui qu on fait a un an ! Ya oreillons rougeole rubéole ! ( la rubéole c est surtout pr les filles en âge de procréer )
      Ben justement moi j ai tarder a le faire a naim le ROR , j ai traîner de ses 1 ans a ses 18 mois pour le faire ! Et finalement je lui ai fait la 1ère injection et pas de chance 15j après même pas il avait la varicelle !!
      Du coup j ai traîner pour lui faire le rappel et 2 mois après il a attraper la rougeole alors qu’il avait qd même eu une 1ère injection du vaccin … Donc j sais plus trop quoi penser es ce que j aurais du le vacciner avant ou pas ??

    • Sonia Belafekir Le 18 juin 2015 - Répondre

      Ah ouais ! Je sais pas trop quoi te répondre mais si ils attrapent la rubéole ou la rougeole c’est pas grave pas la peine de vacciner pour ça non ?
      Donc pour ma fille vaudrait mieux que je le fasse comme ça elle sera tranquille quand elle sera enceinte inchAllah c’est ça ?

    • Oui si ils l attrapent du coup pas besoin de le faire mais comme le vaccin couvre 3 maladies il faudrait qu’il choppe les 3 pour être tranquille :/ ce qui est quasi impossible .
      Naim a eu que la rougeole donc j ai pas fait le 2 eme rappel mais du coup il est immuniser pour la rougeole qu’il a attraper mais pas les oreillons tu vois ! C est dommage qu’il ait pas fait des vaccins avec une seule souche au lieu de ces 3 en 1 !!
      Pour ta fille honnêtement si c est juste pour la rubéole moi j attendrais !!
      Tant qu elle est pas enceinte c est pas dangereux , moi par ex j ai fait le vaccin a l âgé de 20 ans qd g eu mon diplôme d infirmière pour pas choper de virus a l hôpital mais jusqu’à la j en ai pas eu besoin hamdoulah!
      Après la rougeole n est pas dangereuse en soi a part que ça met ko , mais les complications elles peuvent être graves c est ça qui fait peur ?

    • Sonia Belafekir Le 19 juin 2015 - Répondre

      Donc ce vaccin est inutile en fin de compte ?

  47. Damien Le 30 juin 2015 - Répondre

    Personnellement, je suis et respecte les observations du docteur Joyeux.
    En tant qu infirmier à domicile je constate que les français sont friands de médicaments pour soigner tout et n’importe quoi alors que d’autres médecines (certes beaucoup moins rentables pour les laboratoires) existent depuis des centaines d’années. Le monde occidentale est de plus en plus tournée vers le bénéfice dans tout les domaines et la santé n’y échappe absolument pas.
    Concernant la vaccination, personnellement je suis très défavorable au regroupement de vaccin. La vaccination ne devrait pas se faire en masse avec une piqûre regroupant un cocktail de produits mais au cas par cas en fonction des spécificités de la personne.
    Damien, infirmier à domicile

  48. Huguet Le 1 janvier 2016 - Répondre

    Pourquoi sommes nous un des seuls pays européen ou les vaccinations sont encore obligatoires . les vaccinations doivent être proposées en fonction du contexte épidémiologique et du bénéfice -risque .

Laisser un commentaire