3 infirmiers libéraux tiennent tête à la CNAM et gagnent leur procès

3 infirmiers libéraux tiennent tête à la CNAM et gagnent leur procès

Le tribunal de Montluçon a relaxé trois infirmiers libéraux, poursuivi par la CNAM. Un procès engagé pour des indus faussement établis ou pour imposer aux IDEL(s) un respect strict et aveugle d’une organisation devenue bien compliquée ?

Les infirmières et les infirmiers libéraux face à la crainte des indus !

Les accusations d’indus de la part de la CPAM vis-à-vis des infirmières et infirmiers libéraux reviennent régulièrement sur le devant de l’actualité. Nous nous en faisons régulièrement l’écho, à travers des exemples précis et concrets. Personne ne peut contester qu’il peut exister ici ou là, comme pour toutes les professions, des dérives condamnables, mais force est de constater que dans la grande majorité des cas, les soupçons reposent principalement sur une méconnaissance de la profession même d’infirmière ou d’infirmier libéral.

Cette chasse aux IDEL(s) a même été légitimée par les plus hautes autorités sanitaires du pays. Chacun se souvient de ce mois de septembre 2015, un septembre noir pour les infirmières et les infirmiers libéraux. C’est à cette date, que la Cour des Comptes dénonçait des fraudes non sanctionnées de la part des IDEL(s). L’accusation soulevait l’indignation générale de toute la profession mais amenait néanmoins les autorités sanitaires du pays à intensifier les contrôles de l’activité des IDEL(s).

La colère n’est pas redescendue, et ce climat de suspicion permanent nuit à la sérénité, qui devrait présider aux relations entre les professionnels de santé et leur ministère de tutelle. Un récent procès traduit l’incompréhension des infirmières et infirmiers libéraux et la méconnaissance des CPAM.

Veiller à la bonne gestion de la santé ou imposer une organisation unifiée à tous les IDEL(s)

Le procès en question commence réellement le 01er février 2011. Ce jour-là, la CPAM de l’Allier dépose plainte auprès du procureur de Montluçon. Après avoir étudié en profondeur les soins facturés par un infirmier libéral, elle affirme que ce professionnel de santé devrait, pour pouvoir justifier cette facturation, travailler 26.7 heures par jour, et ce sans tenir compte des déplacements. Par de savants calculés, effectués pendant les heures de bureau, la CPAM soupçonne donc une fraude.

Mais l’infirmier libéral, ainsi accusé, se défend. S’il affirme avoir travaillé énormément, il récuse toute idée de fraude. Il explique ainsi, que pour pouvoir vivre en dehors de son travail, il s’était mis d’accord avec deux autres infirmiers de la région. Lorsque l’un s’octroyait un week-end ou une après-midi de repos, ses patients étaient alors dirigés vers l’un des deux autres infirmiers. Ces 3 infirmiers ne facturaient donc pas, à ce moment-là, en leur nom mais en lieu et place de l’infirmier absent et remplacé. Une entente informelle donc, interdite par la loi, mais en rien préjudiciable pour la CPAM.

Un acharnement manifeste contre les infirmières et infirmiers libéraux

Les trois infirmiers libéraux n’ont pas nié les faits, mais ont expliqué que cette organisation de travail leur permettait de simplifier le quotidien de leurs patients sans se compliquer la gestion administrative. Certes, ils sont conscients qu’ils auraient dû, aux termes de la loi, consacrer une partie de ces journées de repos à remplir les papiers, effectuer les rétrocessions de paiement. En aucun cas, un soin fictif n’a été effectué, et c’est quand même l’essentiel. L’un des trois infirmiers poursuivis va même plus loin :

«  Cela évitait tout risque de doublon. Il n’y avait qu’une seule facturation (…) On n’a pas cherché à gagner de l’argent ».

L’enquête a donné raison aux infirmiers libéraux. Bien évidemment, le parquet a souligné, que ces IDEL(s) n’étaient pas en règle d’un point de vue de gestion administrative, mais il a reconnu dans le même temps, qu’aucune fraude ne leur était imputable. Le procureur, Eric Camous, expliqua ainsi à la barre :

«  Ils se sont mis en danger et n’ont pas permis à la CPAM de quantifier leur activité. Ils ont été dépassés par leur charge de travail et l’ampleur de leur mission ».

Pour cette raison, le parquet demande une condamnation de 6.000, 10.000 et 20.000 € dont la moitié avec sursis.

Faisant la sourde oreille, la CPAM, elle, s’entêtait à réclamer 408.000 euros, sans que l’on puisse comprendre l’explication de cette demande exagérée. Constatant que le préjudice n’existait pas, le tribunal a relaxé les 3 infirmiers libéraux.

Cet exemple concret démontre bien l’acharnement dont sont victimes les infirmières et infirmiers libéraux. Car, tout au long de la procédure, les infirmiers accusés à tort ont dû mobiliser tous leurs efforts (mais aussi des moyens financiers) pour se défendre, aux dépens de leurs obligations quotidiennes. N’aurait-il pas été plus simple (mais aussi plus économe) pour la CNAM de reconnaître son erreur d’appréciation plutôt que de persister, alors que les investigations menées démontraient l’absence de griefs fondés ?

Infirmières et infirmiers libéraux, que pensez-vous de ce procès, qui se termine bien certes, mais qui a dû causer tat de tracas et de soucis aux infirmiers concernés ? De votre côté, quelles sont vos habitudes pour ces remplacements ponctuels ?

 

By | 2018-04-12T15:27:50+00:00 14 décembre 2015|IDEL au quotidien|138 Comments

138 Commentaires

  1. Bultez Claire Le 14 décembre 2015 - Répondre

    Les médecins c est pourtant ce qu ils font quand ils n ont pas de remplaçant alors C est Marant faut assurer la continuité des soins mais quand C est fait C est du compérage ou de l entente illicite mais aux médecins on ne dis rien comme d habitude on se paye vraiment notre tête !

    • Audrey Ok Le 15 décembre 2015 - Répondre

      Les medecins c’est ce qui font mais la particularité de cette affaire est que l’idel en repos facturait quand même son patient..

    • Jacques Samoun Le 17 décembre 2015 - Répondre

      Je suis d accord l idel facturaient des soins qu ils ne réalisaient pas donc c est de la fraude caracterisee

    • Joëlle Yves Cospérec Le 17 décembre 2015 - Répondre

      quand je vais chez mon médecin et que j’ai le remplaçant, sur mon relevé de cb c’est le nom du médecin remplacé qui apparait !! ça me parait être la même chose non ?? pourquoi ça marcherait pour les uns et pas pour les autres ??

    • Valerie Livet Le 18 décembre 2015 - Répondre

      Quand un professionnel liberal se fait remplacer , y compris votre medecin , la Cpam paie les prestations au remplacé qui paie par rétrocession d honoraires le remplaçant : dans le cas de ces infirmiers il ne s agissait pas de remplaçants mais d un autre cabinet d Idel : cet infirmier n aurait pas du facturer les soins .

    • Didier Ferrer Le 19 décembre 2015 - Répondre

      Je ne comprends pas bien le cabinet remplaçant travaillait gratuitement?

    • Bultez Claire Le 19 décembre 2015 - Répondre

      Nan rétrocession d honoraire mais C est le cabinet remplacé qui facturait tout au nom du remplacé par facilité administrative. Et même si C est pas comme il faut la secu C est acharnée sur les cabinets comme d hab en demandant des sommes exorbitante alors que personne n a été escroqué au final

    • Audrey Ok Le 19 décembre 2015 - Répondre

      En faite il n’y avait pas de rétrocession du tout.
      Exemple les 3 cabinets se remplacaient 30 jours par an et donc chacun encaissait sa tournée propre alors qu’ils étaient en vac, ils estimaient que les 3 tournées se valent..

    • Bultez Claire Le 19 décembre 2015 - Répondre

      J avais pas compris comme ça mais ils n ont arnaquer personne ni patients ni Cpam donc Perso je ferais pas un truc pareil mais bon question de principe

    • Audrey Ok Le 19 décembre 2015 - Répondre

      Je crois que claire a raison j’ai mal compris l’article

    • Charles Cousina Le 20 décembre 2015 - Répondre

      Si vous pouviez laisser votre rancoeur contre les médecins au placard, tout le monde serait gagnant, à commencer par vous…

    • Bultez Claire Le 20 décembre 2015 - Répondre

      Si il n y avait pas de traitement de faveur ou de bouc émissaire y aurait pas de rancoeur!

    • Charles Cousina Le 20 décembre 2015 - Répondre

      Vous avez l’impression que nous avons un traitement de faveur sérieusement??? On est dans la même mouise… Les procès, nous avons les mêmes (les IJ, les prescriptions de génériques, de bons transport, le compèrage etc) l’indigence des tarifs pareil, l’abattage jusqu’à pas d’heures, les arnaques à la l’URSSAF, la retraite à 67 ans à 40% de taux de remplacement. Si en plus faut se taper des rageuses comme collègues… Heureusement tout le monde infirmier ne pense pas comme vous.

    • Bultez Claire Le 20 décembre 2015 - Répondre

      Ben la c est un bel exemple ! et quand les médecins font mal leur prescriptions qui ne se fait pas payer ou se retrouve en procédure parce que la petite Infirmiere aurait dû savoir comment le médecin doit rédiger son ordonnance au mot près ?c est pas le médecin que la secu va enquiquiner mais bien les idels donc oui nous avons des galères commune mais pour d autre point C est vivre chez les Bisounours de dire que C est pas vrai la secu n en emmerde pas plus certain que d autre !

    • Charles Cousina Le 20 décembre 2015 - Répondre

      C’est vous qui vivez chez les parano et qui ne voyez que vos problèmes et êtes dans la comptabilité puérile de qui en prend le plus, qui en prend le moins, en se basant sur vos misérables histoires de chasse pour généraliser et mettre tous les médecins dans le même panier. Pire, on prend le temps de vous expliquer et vous persistez… gravissime…

    • Audrey Ok Le 20 décembre 2015 - Répondre

      C’est dommage que vous ne prenez pas notre désarroi au sérieux, car malheureusement oui certains medecins font mal leurs boulots et nous en souffrons…

    • Audrey Ok Le 20 décembre 2015 - Répondre

      Je ne vois pas en quoi le fait de comparer est mal…

    • Charles Cousina Le 20 décembre 2015 - Répondre

      Je dis que nous avons plus de points communs que de différences et qu’il ne sert à rien de s’opposer à part faire le jeu du gouvernement, je vous laisse donc continuer à détruire un peu plus nos belles professions sans vous en rendre compte. Bon dimanche.

    • Anne Leithu Le 21 décembre 2015 - Répondre

      En 20 ans de libéral et beaucoup d’années de remplacement j’ai rarement vu appliquer les règles correctes du remplacement..Tout le monde fait sa petite cuisine et même la secu à qui on pose parfois la question du « meilleur savoir-faire » dans ce domaine trouve à vous répondre « continuez comme ça c’est compliqué sinon » !!!!! Alors pourquoi poursuivre certains par la suite? Juste pour se remplir les poches auprès de professionnels souvent isolés qui n’osent pas se battre contre ce système injuste où on va jusqu’à réclamer des actes faits mais juste un peu moins longtemps que ce que certaines Cpam considerent comme temps obligatoire.. Contente de voir que ces 3 infirmièrs ont eu gain de cause et j’espère que ça arrivera de plus en plus souvent!
      Ayant discuté avec plusieurs médecins au moment de faire signer nos pétitions je le suis rendue compte qu’ils sont tout autant que nous dans la tourmente et subissent la même pression des Cpam..dur de travailler avec cette peur du contrôle constant et légitime d’aspirer à changer de voie pour retrouver une certaine sérénité !

  2. Cecile Baeza Le 14 décembre 2015 - Répondre

    Qu est ce que ça peut leur faire, y a pas double factu pour eux ça leur coûte la même chose!

    • Master Thief Le 18 décembre 2015 - Répondre

      Qu’est ce que cela peut faire ?

      Ils signent des actes réalisés par des tiers, voilà ce que cela peut faire…faux et usage de faux.

  3. Yanouch Kavitch Le 14 décembre 2015 - Répondre

    Rien n’interdit de passer par plusieurs infirmiers s’il n’y a pas de double facturation… à mon avis…

    • Master Thief Le 18 décembre 2015 - Répondre

      Oui, rien n’interdit de passer par plusieurs IDEL…mais ce n’est pas ce qui leur est reproché.

      La CPAM, à juste titre, leur reprochait de facturer les prestations faites par un tiers en leur nom.

    • Le souci est que la fse est à ton nom, ta responsabilité est donc engagée. Il faut avoir confiance pour faire ça. C’est tout.

    • Yanouch Kavitch Le 19 décembre 2015 - Répondre

      Non chacun facture ses soins…

    • Sherine Sheshe Le 20 décembre 2015 - Répondre

      ds le cas de cette affaire la FSE était au nom de l infirmier en vacances c’est ça le pb

    • Yanouch Kavitch Le 20 décembre 2015 - Répondre

      Alors là ok, sans contrat de remplacement… tout faux…

  4. Sabine Roperch Le 14 décembre 2015 - Répondre

    Ils savent plus quoi inventer pour nous accuser de frauder et nous réclamer de L argents !! Déjà qu on bosse au rabais bientôt faudra que L on paye pour travailler

    • Alban Publique Le 15 décembre 2015 - Répondre

      On paye déjà pour travailler !
      Chaques années les Impots me demandent environs 760 € (CFE je crois ) pour une activité commerciale…( je n ai pas de local , que mon camion )

    • Mefiez vous il y a obligation d avoir une adresse pro et si controle ine salle d attente

  5. Marie Femmeenblanc Le 14 décembre 2015 - Répondre

    c n’importe quoi !!! il est où le compérage ?? il y a bien pire ….

  6. Cathy Mornet Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Très bien !!

  7. Jumarina Fabas Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Quel harcèlement…

  8. Coralie Billz Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Salwa

  9. Christelle Coffin Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Le sacro saint médecin, on ne l emmerde jamais. Malgré leurs abus. Les infirmières doivent sans cesse courber l échine. Octroyer des soins gratuitement. Se faire agresser par certains patients. Et en plus se faire taper dessus par la CPAM. Dégoûtée…… Parfois marre de ce métier…

    • KO KA Le 15 décembre 2015 - Répondre

      Faux ! On les emmerdes aussi …. Ét pas qu’un peu !

      • emma Le 16 décembre 2015 - Répondre

        Oui mais largement moins!!!!surtout en zone sous dotées!!

    • Céline Pigeard Tournier Le 16 décembre 2015 - Répondre

      Oui on les fait bien chier aussi les medecins ca sert a rien de comparer !!!

    • Jacques Samoun Le 17 décembre 2015 - Répondre

      C est pas normal d être obliger de justifier des soins avec des copies d ordonnances si on a plus jusqu a 3 à apres jamais ils ne m ont réclamer des soins de la meme année preuve que la Cpam cherche à nous voler en toute légalité sachant que tout les infirmiers ne garde pas 3 à d ordonnances

    • Leroy Seb Le 17 décembre 2015 - Répondre

      On devrait surtout se regrouper pour attaquer la cpam pour tous les soins à demi-tarif et gratuits.
      Si ça c’est légal je ne comprends pas…

      • Jen Le 17 décembre 2015 - Répondre

        C est pour notre exonération de charges de 10% de cotisation d assurance maladie… Nous c est 0.1 ou 1… Regarde tes feuilles Urssaf… A l année Ca compte… C est de les anciennes conventions… J ai appris Ca tout récemment….

    • Nathalie Hoareau Le 18 décembre 2015 - Répondre

      Le sacro saint MEDECIN a un ordre qui le soutient et le défend, le notre est inexistant!

    • Andro Anne-Cécile Le 18 décembre 2015 - Répondre

      Je suis médecin et je peux vous garantir qu ils nous font chier pareil. Des fraudeurs y en a partout! Alors oui je suis d’accord, vous êtes sous payées, dévalorisées et pas reconnues par rapport aux services que vous rendez ( combien de patients ne pourraient pas rester chez eux si vous n’étiez pas là ! ) mais ce n est pas en nous crachant dessus que vous allez résoudre vos problemes…de toute façon si on était un peu solidaire, on ferait vite plier cette loi! Pour gueuler y a toujours du monde et quand il faut passer à l’action y a plus personne! Si les médecins et les ides ferment boutiques, les pouvoirs publics ne tiendront pas 3 jours!

    • Joëlle Mazzolo Le 19 décembre 2015 - Répondre

      Moi c’est pas parfois que j’en ai marre!!!! On fait du boulot au rabais, du boulot que peu de gens aimeraient faire et avec l’épée de damoclès de cette putain de Sécu sur la tête!!!y’a de quoi péter le boulard !!!!

    • Charles Cousina Le 20 décembre 2015 - Répondre

      Comme si on n’était jamais emmerdé par la Secu… vous lisez la presse ou uniquement les articles qui vous concernent?

    • Marie M-h Le 21 décembre 2015 - Répondre

      C est avec ce genre de remarques cloisonnées à ne pas regarder plus loin que le bout de son nez (je suis idel),à pointer du doigt les collègues médecins,kinésithérapeutes….Que nous arrivons à notre perte!

  10. Olivia Martin Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Écoeurée de ce métier parfois. Pff on bosse comme des dingues les remplaçantes n ont droit à rien si elles sont en période de  » chômage  » sauf de payer payer payer pour les allocs et le chômage des autres, c est très injuste.

    • Jacques Samoun Le 17 décembre 2015 - Répondre

      C est vrai qu on a pas le droit au chômage mais l Urssaf et là carpimko réclame leur dû il y a 6 à j ai eu un grave accident de scooter. Entre 2 patients l assurance maladie m a sorti que l accident de travail n est pas reconnu ds mon cas dc 4 mois sans revenus car le Medecin m as rêvasse le bras en me retirant les broches dc 4 mois de plâtre

    • Olivia Martin Le 17 décembre 2015 - Répondre

      Quelle honte c est scandaleux. On paye comme des malades c est pour ça que j ai de plus en plus de mal à supporter les plaintes des chômeurs, au moins eux ils ont le droit à tout. Moi ma voiture à un gros pb je paye une assurance tt risque pro plus avec prêt de voiture inclus mais ils ont trouvé le moyen de me dire qu il fallait soit que j ai un accident ou soit qu elle tombe en panne en tournée. Donc impossible de faire réparer ma voiture sinon j ai pas de boulot !

    • Corinne Malik Le 19 décembre 2015 - Répondre

      Olivia Martin soyez plus maline qu’ eux faites votre tournée et au dernier patient panne de votre voiture … allô l assistance. .. certe la journée finira tard mais vous serez prise en charge … bon courage

    • Raphaël Fournier Le 20 décembre 2015 - Répondre

      Pour pouvoir être en arrêt de travail, il faut cotiser une seconde assurance à la cpam en plus de la cotisation normal.
      Quelques 300€ je crois!

  11. Jacques Samoun Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Moi la Secu m as prélevé entre 20000 et 25000 euros d indus depuis3 a le summum a été l année dernière ou en juin ils m ont prélevés 10000 euros sur le remboursement de mes soins ca a entraînés 2 mois sans revenus une impossibilité de payer mes charges impôts et carpillons dont je paye encore les conséquences un retard important ds le paiement et des 10 pour cent imposés qd j ai demandés à la Secu un papier pour expliquer ce prélèvement on m a promis une lettre expliquant ces indus mais j’attend toujours. Mon collègue m z dit que j aurais dû aller les voir les attaquer mais si je l avais fait ils aurait pu mère clamer peut être plus donc mieux vaut d accepter ces prélèvements ça dure depuis 3 a donc l acharnement ne date pas d hier j ai encore 5000 euros de contestations au tribunal ils m ont envoyés une liste de patients avec de faux noms fausses dates de naissances et de vrais Num de factures pour je ne retrouve pas les ordonnances tout ça pour que l on puisse réclamer et nous voler

    • Stephane Ramon Le 15 décembre 2015 - Répondre

      Sérieux comment vous faites pour avoir 20000€ d’indu?

    • Jacques Samoun Le 15 décembre 2015 - Répondre

      Il demande des ordonnances de 2 à 3 années que Je n ai plus en sans réponses ils me prélève la totalité des soins liés à ces ordonnances ordonnances envoyées à la Secu en même temps que la demande de remboursements depuis j envoie les factures par score et en plus les duplicatas des bordereaux et des ordonnances par courriers papiers pour les emmerder au début ils me renvoyaient les papier ordo mais je continue pour leur prouver que n effectue aucun soins sans ordonnances des docteurs

    • Stephane Ramon Le 15 décembre 2015 - Répondre

      Mais 20000€ c énorme !! Vous avez un CA de combien ?

    • Bab Ouch Le 15 décembre 2015 - Répondre

      Ben ramené sur la totalité de tes revenus sur 2 a 3 ans, 20.000€ c’est pas énorme!

    • Christine Pierre De Jade Le 15 décembre 2015 - Répondre

      Ah non C est rien 20000€! Mon collègue ils lui demandaient 210 000€! Le calcul est vite fait chez eux!
      Ils repèrent les « défauts » de facturation sur 3 mois et les multiplient sur 3 ans!!!! Ben voyons! Et quand mon collègue S est rebellé un minimum POUF! Les indus sont passés à 39 000€ mensualisables… Bizarre non..?!?!?
      Dans les « défauts » de facturation il y avait par exemple des ordonnances pour 4 passages/j signées par les medecinS et qui ont dues être remboursés car « ben non monsieur cette personne N a pas besoin d être levée ou couchée pour la sieste » ou « Ces soins auraient pus être fait le même jour sur le même passage » alors que C était prescrit différemment
      Enfin bref, on marche sur la tête! Comme quoi les ordonnances ne nous couvrent pas toujours….

    • Christine Pierre De Jade Le 15 décembre 2015 - Répondre

      Et le CA N a donc rien à voir avec le montant des indus….

    • Stephane Ramon Le 16 décembre 2015 - Répondre

      Ok je comprend mais ne dites pas que 20000€ c rien !!! Vous devriez tout de même savoir qu’on ne peux facturer que 3 passages par jours !!! En ais bien sur ! Même s’il est prescrit 12 passages !!!! Donc c bien beau de râler mais il faut aussi être un minimum cohérent !!! De plus dire qu’ils vous demandent de vrai factures avec fr faux noms et de fausses dates de naissances , je demande à voir !!!!!

    • Christophe Lipo Le 16 décembre 2015 - Répondre

      N importe quoi c est 4 passages max pour les ais….

    • Christine Pierre De Jade Le 16 décembre 2015 - Répondre

      Oui Stéphane pas 3 passages Max mais 4 passages Max pour des AIS! Bien se renseigner avant d affirmer de la sorte ?

    • Stephane Ramon Le 16 décembre 2015 - Répondre

      Oui pardon c’est bien 4 ! Mais le coup des faux noms y a que moi qui trouve ça bizarre ?

    • Jacques Samoun Le 17 décembre 2015 - Répondre

      C est vrai on m a vraiment demander des vrai factures avec de faux nom et dates de naissances pourquoi j inventerais de tels détails??????????

    • Jacques Samoun Le 17 décembre 2015 - Répondre

      Pourquoi j inventerai??????

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 17 décembre 2015 - Répondre

      Perso j’y suis passee
      J’ai bataille
      Un an et demi de soin
      Indu
      Pour un patient alzheimer
      Chez. Qui je me présentais a. 7h
      Je n’ai jamais applique de tarif de nuit
      Je faisais tension
      Lève
      Douche
      Habillage
      Pose de bas de contention
      Administration ttt
      Collyre
      Mais ce patient allait en hdj a 11h
      La caisSe a estime mon soin fictif
      Contrôle de tous mes patients
      Audition
      Courrier a. Tous les toubibs
      Affichage a la cpam
      Impossible d’évaluer le préjudice
      Ils ont réclamé la totalite des soins
      Et une amende pour le prejudice
      Équivalent a 50% de la somme initiale
      J’ai rien lâche
      Tribunal
      Et j’ai gagné

    • Stephane Ramon Le 18 décembre 2015 - Répondre

      Mr samoun je trouve ça tellement gros que j’ai du mal à y croire mais

    • Valériane Pascal Le 20 décembre 2015 - Répondre

      Et bien Stephane Ramon bienvenu dans le monde de la CPAM et des leurs procédures.

    • Jacques Samoun Le 21 décembre 2015 - Répondre

      Pour la Secu nous sommes tous des fraudeurs a 3.15 euros l injection 12 euros le nursing d une demi heure 11 euros le pansement et 2,5 eurosdedeplacement Nos journées sont bien remplies 30 à 40 patients par jour

    • Jacques Samoun Le 21 décembre 2015 - Répondre

      Mr Stephane Ramon vous n êtes ni infirmier libéral ni de la Cpam sinon vous ne contrediriez pas ce que j affiche et 10 à de procédure pr 200000 francs de dépassement de quotas ds les années 2000 Proceduresgagnnes avec3000 euros d avocats par an et au final le dépôt de bilan de mon cabinet

    • Stephane Ramon Le 21 décembre 2015 - Répondre

      Si je suis libéral et je pense que si la secu me faisait l’honneur de me demander des factures avec des faux noms et fausse dates de naissance, je me ferai un plaisir de leur coller un procès !!!

    • Jacques Samoun Le 22 décembre 2015 - Répondre

      J y ai pensé à un procès j ai mis dix ans à annuler la dette de 200000 francs du au dépassement de quotas alors j en ai marre de me battre mon collègue m a conseillé d aller les voir pour les incendier il a les meme patients que moi et des quodificationsxidentiquescmais il n a aucun soucis

  12. Nala Sf Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Rien à voir, l un facturait pour l autre, rien avoir avec le comprrage

  13. Jacques Samoun Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Il y a 15 à on réclamait 200000 francs de soins au titre du dépassement de quotas j ai fermé mon cabinet ds le 19 e et fait des remplacements ou des collaborations loin de chez moi 8 à à Versailles et Orly depuis 16 ans. J ai mis 10 a de procédures et d avocats payés 3000 euros par an pour éteindre cette dette .voila comment on nous récompense de travailler pour 3,15 euros l injection 10 euros le pansement ou 11 euros la toilette complète d un malade et pour gagner. Notre vie il faut faire 30 à 40 patients minimum pour gagner notre vie.demandez à un plombier un électricien ou un peintre de travailler à ces tarifs. Ils vous rigoleront au nez.la Secu devrai calculer ce que chaque patient hospitalisé à domicile avec nous coûterait s il était à l hôpital bcp plus cher c est certains alors au lieu de nous punir on devrait nous féliciter des économies réalisées en les soignant à domicile

  14. Severine Plazen Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Sabine Altmeyer

  15. Corinne Fernando Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Malgre tout il faut continuer à se battre et ne pas se laisser faire. Ils veulent notre peau mais nous sommes de la bonne carne alors non il ous auront pas mais pour cela il faudrait etre bcp plus unis que nous le sommes actuellement

    • Sarah Bahi Le 17 décembre 2015 - Répondre

      C’est vrai !!! Mais par exemple nous sur Lyon quand on a voulu manifester contre la loi de santé, nous étions hélas bien peu !!!

  16. Isabelle Sidoli-mairey Le 15 décembre 2015 - Répondre

    bravo à ces IDEL…..

  17. Laetitia Roure Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Cela pourra peut être faire jurisprudence!!!- on y croit!!!!

    • Master Thief Le 18 décembre 2015 - Répondre

      Jurisprudence dans la bêtise, oui….ces IDEL sont coupables, ne vous en déplaise.

      Malhonnêtes, peut-être pas, mais coupables sans nul doute….c »est à cause de gens comme cela qu’il y a des contrôles « aveugles » de la sécu.

  18. Caroline Savaroc Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Faut tjs contester!!!!!!!

  19. Nathalie Garnot Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Écœurant ! Le métier Idel est en grand danger ! Anticipez ! Moi c’est ce que je fais. Courage à tous

  20. Christine Pierre De Jade Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Je vois vraiment pas où est le problème tant que la continuité des soins est là et que les patients acceptent bien les remplaçants!!!! N importe quoi! On veut vraiment notre mort ou quoi!?!?!

  21. Judicael Feigueux Le 15 décembre 2015 - Répondre

    500000€ d’indu ca ne choque personne ?

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 17 décembre 2015 - Répondre

      Non
      La secu ne sachant évaluer le préjudice elle réclame la totalité des prestations perçues sur 3 ans aux 3 idel
      Et une amende qui peut etre egale a 50%du préjudice

  22. Cissou Trente-trois Le 15 décembre 2015 - Répondre

    Rejoignez Infin’idels !!!! L’union des idels feras la force

  23. Isabelle Guy Le 15 décembre 2015 - Répondre

    les infirmières passent une fois par semaine l’amentable de voir cela elles font ce quelles peuvent 😉

  24. Kathy Descloquement Le 16 décembre 2015 - Répondre

    Vive le tiers payant !

  25. Marine Swk Le 16 décembre 2015 - Répondre

    Je suis AS et je ne comprends pas cette histoire de comperage… Qq1 peut m’expliquer svp??

    • Valériane Pascal Le 20 décembre 2015 - Répondre

      Le compérage est une forme d’entente professionnelle régulière et répétée : Par exemple un médecin hospitalier qui dirigerait volontairement tous ces patients vers le même cabinet d’infirmières libérales au détriment des autres installés et du libre choix du patient.

    • Marine Swk Le 20 décembre 2015 - Répondre

      Ok merci.^^

    • Marie Moreira Le 27 décembre 2015 - Répondre

      Mais lorsque que l’on est installée en libéral on peut s arranger avec un autre cabinet. … ? On fait une semaine sur 2. Chacun sa facturation. … c’est légal ?

  26. Isabelle Bazin Le 16 décembre 2015 - Répondre

    On marche sur la tête…

  27. Bernard Delaroche Le 16 décembre 2015 - Répondre

    quelle pratique bizarre … en plus la responsabilité professionnelle de l’infirmier absent est engagée pour un acte réalisé par un autre praticien sauf à démontrer qui en était réellement l’auteur … sans parler des problèmes d’assurance ; cela méritait un peu de pédagogie tout au plus puisqu’il n’y a pas eu de fraude; quant à la CPAM réclamer plus de 400 000 € alors qu’elle n’a subi aucun préjudice, elle devrait être condamnée pour tentative d’escroquerie

  28. Madeline MaDou Decofour Le 16 décembre 2015 - Répondre

    Yes !!!!!! Bravo les collègues !!!!

  29. Stevens Chivas Le 16 décembre 2015 - Répondre

    Quels Escrocs ces libéraux

  30. Pascal Virlouvet Le 16 décembre 2015 - Répondre

    Cpam escro va chercher ton argent que l on te donne auprès des voleurs qui detourne devant tes yeux des millions d euro

  31. Carole Treca Rosado Le 16 décembre 2015 - Répondre

    Rachelle Carlinet Cruellela Denfaire Christel Odou Arsac

  32. Christelle Viel Le 16 décembre 2015 - Répondre

    La cpam est devenue une mafia qui rackette les soignants…

  33. Adeline Croset Le 17 décembre 2015 - Répondre

    Catherine Boury regarde

  34. Marie Lambert-Debacq Le 17 décembre 2015 - Répondre

    Au vu de certains commentaires, plusieurs d’entre vous bossent 35 heures par jour, 365 jours par an…!!!

  35. Arnaud Seibel Le 17 décembre 2015 - Répondre

    Il faudrait avoir le compte rendu du jugement pour avoir un avis et s’ils ont été relaxés, ils n’avaient donc rien à modifier ou clarifier auprès de la Cpam. Vous n’avez pas le droit de parler de compérage ou entente illicite ou de mieux gérer quoique ce soit. Faites attention à ce que vous dites

  36. Hé Lène Le 17 décembre 2015 - Répondre

    Il a du y en avoir des soins pour 500 000

  37. Nico Castel Le 17 décembre 2015 - Répondre

    Ces gars là restent dans l’illégalité quand même

    • Master Thief Le 18 décembre 2015 - Répondre

      Eh oui….ce qui n’empêche pas les intervenants ici de cautionner leur attitude….cela en dit long sur la méconnaissance des lois dans la profession.

  38. Brigitte Maure Nony Le 17 décembre 2015 - Répondre

    Honteux ou vas t’on dejas que le boulot infirmier c pas toujours cool alors la la Cpam dépasse les bornes

  39. Lydie Wormser Le 17 décembre 2015 - Répondre

    Dites moi au vu.de tt ce qui se passe concernant la pofession d infirmière liberale . des heures à rallonges; de peu de repos; de charges incroyables et de peu de reconnaissance. Pquoi continuer en tt cas moi au bout de 14,mois j laisse tomber…. Ttes les inf liberales se plaignent à juste titre ms rien n se passe comme dans les service…. 40 passages par jours toujours vite je n vois pas ce qui est appréciable ds ce boulot.

  40. Fni Bouches du Rhône Le 18 décembre 2015 - Répondre

    Bonnes fêtes à vous aussi.
    On se retrouve au congrès !!!

  41. Marie Cecile Goyat Le 18 décembre 2015 - Répondre

    Ces personnes se retrouvent dans l illégalité par manque de simplification des procédures administratives ….

    • Master Thief Le 18 décembre 2015 - Répondre

      Non.

      Elles sont dans l’illégalité car elles ont enfreint une loi.

      On ne signe pas le chèque d’un tiers, on ne signe pas la feuille de soin d’un autre professionnel de santé.C’est un faux en écriture.

  42. Master Thief Le 18 décembre 2015 - Répondre

    Tant de tracas ?

    Ces IDEL ont utilisé de manière frauduleuse leur carte CPS…..ils ont eu de la chance, beaucoup de chance….car le juge a été très clément, le faux en écriture est établi.

    Il serait bon que certains infirmiers se rendent compte que le fait d’être une profession de santé ne leur confère pas une auréole et des passe-droits…..ces IDEL ont signés numériquement des actes faits par d’autres infirmiers.En droit, cela s’appelle faux et usage de faux, et les conditions ASIP lorsqu’on nous donne la carte CPS, sont claires, nettes et précises.La carte CPS est à usage strictement personnel, le code ne doit être donné à personne….

  43. Cecile Ccil Le 18 décembre 2015 - Répondre

    Infirmier libéral = dindon de la farce !
    En promo toute L année
    Nos offres Cpam
    Le 2eme soins à 50%
    Le 3 eme gratos
    2,5€ pour le déplacement soins 4 fois moins qu’un médecin !
    Sûrement qu’ils n’utilisent pas le meme carburant que nous … Bon ok c’est certain à 10balle le déplacement on a pas les mêmes bagnoles !
    Et en plus on majore pas si on vient avant 8h car faudrait justifier que 6 patients diabétique qui doivent prendre leur insuline a heure fixe peuvent pas tous etre fait à 8h pile et qu’il nous faut 1h30au minimum pour les gérer avant 8h
    Et le soir si y a eu un pépin ! Pas de souci, on restera et on finira bien après 20h et on pourra toujours pas justifier de l’être humain dont on prend soin et de l’humanité des soins !
    Bref en gros j’ai la vaseline dans la voiture ça passe mieux …

    • Master Thief Le 18 décembre 2015 - Répondre

      Il serait également juste de préciser que si nous ne sommes pas au RSI c’est peut-être pour une certaine raison…le 11 bis s’applique à tous, pas qu’aux IDEL, et en contrepartie la’assurance maladie paie une grosse partie de nos cotisations maladie URSSAF…..elle en paie 90%, exactement, les artisans et commerçants paient 10 fois plus que les IDEL.

      Alors, se plaindre c’est bien, mais encore faut-il le faire à bon escient.

  44. Mãrj Ôô Le 18 décembre 2015 - Répondre

    Anthony Espinosa Reyes

  45. Marie Muller Le 18 décembre 2015 - Répondre

    On se fait déjà enculer mais maintenant en plus ils veulent qu’on les suces . Ce pays est une honte.
    Mais n’oublions pas qu’ un jour tous ces connards deviendront de gros incontinent et ce jour nous aurons notre petite vengeance

  46. Marie Muller Le 18 décembre 2015 - Répondre

    Au fait quand je vais chez la coiffeuse je paye le shampoing la coupe et le brushing. Mais moi qd je fait une toilette un pansement et une injection je suis payer que la toilette. Normal.
    Sans oublier que la moitié de cette toilette part en charge.
    Calcul vite fait
    La sodomie passe de plus en plus mal

    • Master Thief Le 19 décembre 2015 - Répondre

      sauf que la coiffeuse, elle paye plein pot l’URSSAF….ce n’est pas la sécu qui paie une partie deses cotisations, contrairement aux IDEL.

      On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre…

  47. Jennifer Kulinski Le 18 décembre 2015 - Répondre

    Moi vos commentaires me font de + en + peur!! Meme en faisant tres attention personne nest a labri dune erreur de facturation!!! Jen au deja faites je les ai rectifiees mais… jen ai peut etre zappé!!alors tout perdre et pluss encore alors quon fait tout pour bien faire en bossant comme des dingues en y laissant sa sante sa vie perso sa famille…. est ce que ca en vaut la peine vu le peu de remerciement quon en a????

    • Master Thief Le 19 décembre 2015 - Répondre

      Moi aussi les commentaires me font peur, mais pour une autre raison….on a l’impression de voir des travailleurs indépendants qui ne connaissent même pas les bases de leur métier, et en plus encouragent à mal faire….

      Les IDEL facturaient des soins qu’ils ne faisaient pas….difficile de soutenir ce genre de comportement, même si visiblement il n’y a pas eu de notion d’enrichissement personnel.

      Ce n’est pas de l’étourderie, ce n’est pas une erreur…c’est un faux en écriture, en droit français.

  48. Luzia Vinhais Le 19 décembre 2015 - Répondre
  49. Florence Godfroy Le 19 décembre 2015 - Répondre

    Vous croyez vraiment que cracher sur les médecins vous fera avancer? Sérieusement…. Arrêtez vos commentaires de cour de récré… La seule chose nécessaire est l’union des professionnels de santé…

  50. Amand Ine Le 20 décembre 2015 - Répondre

    Dans mon rêve depuis très jeune de devenir infirmière parce que le métier en faisait rêver plus d’un, a ce jour j ai fait la moitié du parcours scolaire et je pense que ma carrière s’arrêtera là. Le métier n’est plus ce qu’il a pu être je pense. Courage a ceux et celles qui tiennent bon. Moi mon Cœur et ma Tête m’ont trop fait mal pour continuer.

  51. Valériane Pascal Le 20 décembre 2015 - Répondre

    Je ne trouve pas çà amusant! Vous êtes salarié? Imaginez un peu que l’on vous demande de rembourser la totalité de vos salaires et des charges patronales : que diriez-vous?

  52. Stevens Chivas Le 20 décembre 2015 - Répondre

    Je suis et salarié et Liberal
    À temps plein les 2.
    C’était donc ?

  53. Françoise Stiegler-hiss Le 20 décembre 2015 - Répondre

    La SS ferait mieux de récupérer l argent qu elle dépense pour tous les fainéant qui traine au chômage depuis des mois et ne paye pas un Cent.
    Personne qui n’Ont pas à réfléchir 4 x pour savoir si elle peut se faire des lunettes ou soigner les dents

  54. Lucile Cornette Le 20 décembre 2015 - Répondre

    CPAM non ?

  55. Elise Laime-picard Le 20 décembre 2015 - Répondre

    Non mais où va-t’on !!! Il y en a marre de tous ces gens qui ne comprennent rien à rien de notre boulot et qui se permettent de nous juger ! On fait tout pour que nos patients bénéficient des meilleurs soins et c’est nous qui faisons mal ! Que doit-on faire alors ????????????

  56. Stephane Ramon Le 20 décembre 2015 - Répondre

    Bonjour, tu est salarié à temps plein dans quelle structure, service ?

  57. Stevens Chivas Le 20 décembre 2015 - Répondre

    En réanimation.

  58. Mat Hilde Le 21 décembre 2015 - Répondre

Laisser un commentaire