Le Ministère de la Santé répond aux IDEL(s) en colère (enfin) !

Le Ministère de la Santé répond aux IDEL(s) en colère (enfin) !

6 mois se sont passés entre le courrier envoyé par le collectif IDEL Cotentin en colère et la réception des représentants des IDEL(s) au Ministère de la Santé. Devant le peu de réponses apportées, espérons que l’on ne doive pas attendre 6 mois supplémentaires pour voire des solutions concrètes apportées aux problèmes du quotidien pour les IDEL(s).

De la suite dans les idées pour les infirmières et infirmiers libéraux en colère !

Souvenez-vous ! En décembre 2015, nous vous relations l’action entreprise par un collectif d’infirmières et d’infirmiers libéraux de Normandie et plus précisément du Cotentin. Le collectif IDEL Cotentin en colère dénonçait les difficultés, les problèmes, les discriminations, que toutes les infirmières libérales ne connaissent que trop bien. La publication du rapport de la Cour des Comptes, stigmatisant la profession, n’était pas étrangère à ce « ras-le bol » généralisé. S’adressant à Madame la Ministre de la Santé, Mme Marisol Touraine, le collectif commençait à désespérer et c’est donc plein d’espoir, que Florent Régal et Aurélie Biville se sont rendus le 07 juin dernier au Ministère de la Santé, où ils ont été reçus par M Fabrice MASI, Conseiller en charge des professionnels libéraux de santé et des soins de premiers recours au Ministère des Affaires Sociales et de la Santé. Accompagnés de Mme Alexandra Cantarel, secrétaire adjointe de l’association UNIDEL, Florent Régal et Aurélie Biville ont bien voulu nous rendre compte de cette réunion, qu’ils attendaient depuis si longtemps.

Une (très) longue liste de sujets à aborder avec le Ministère de la Santé

Ils ont commencé par rappeler au représentant du Ministère, le malaise de toute une profession, stigmatisée par le rapport de la Cour des Compte mais aussi par la médiatisation régulière des affaires de fraude. Mais ils ont aussi insisté sur ce sentiment d’acharnement, en multipliant les exemples concrets (indus, rejets, remise en cause des IK, …). Acharnement, aggravé encore par les orientations de la dernière loi de santé. Dénonçant cette situation qui perdure depuis de nombreux mois, les 3 IDEL(s) présents ont interpelé M MASI en lui demandant :

Quel sera notre devenir quand les nursing et glycémies capillaires seront attribués aux aides-soignantes et auxiliaires de vie, quand les pharmaciens obtiendront gain de cause en ce qui concerne la préparation des piluliers et la vaccination, quand les labos se chargeront d’assurer les prélèvements sanguins à domicile et les services d’HAD de gérer seuls les prises en charges complexes et les soins palliatifs ? Que deviendront les IDEL(s) ?

Essentielle, cette interrogation légitime n’a entrainé aucune réponse de la part de M MASI

Un avenir incertain et source d’inquiétude pour les IDEL(s)

C’est alors plus précisément sur le sujet de l’HAD, que le débat s’est ensuite porté, même si M MASI ne s’est pas illustré par une participation très active. Les IDEL(s) ont donc souligné la concurrence déloyale des services de SSIAD et d’HAD, qui peuvent se permettre de faire de la publicité. Mais ils ont également insisté sur le fait que les libéraux sont d’une manière générale, plus efficaces, plus réactifs et plus souples en matière de prise en charge des personnes à domicile, dans leurs milieux de vie.

Lire le compte-rendu détaillé

Pour aller plus loin

Nous vous proposons de découvrir en détails le compte-rendu de cette réunion au Ministère de la Santé avec le collectif des Infirmiers du Cotentin.
Lire le compte-rendu détaillé

Les IDEL(s) ont enfin remis en cause les déclarations, visant à faire de la HAD une solution économique pour la société. Chiffres à l’appui et évoquant même l’idée d’un rapport comparatif, les IDEL(s) ont donc soutenu l’efficacité d’un partenariat IDEL / prestataire de santé. Ce fut l’occasion de souligner la coordination des professionnels de santé libéraux sur le terrain, coordination impliquant des économies substantielles en évitant hospitalisation et consultation médicale. L’occasion également de souligner que ce temps de coordination n’était pas rémunéré.

Reconnaissant la réalité de cette situation, M MASI a déclaré travailler conjointement avec les CPAM et les ARS afin de financer ces moments de coordination. Il a poursuivi en mettant en avant les nouvelles formes d’exercice que représentent les maisons de santé. Rebondissant sur le sujet, les IDEL(s) ont exprimé de nombreuses réserves quant à ces structures, réserves balayées par M MASI, qui expliqua alors que « l’avenir du libéral passera par la capacité des IDEL(s) notamment à se regrouper au sein d’établissements pluridisciplinaires. »

La suite de la réunion a permis d’évoquer la nomenclature, pour laquelle M MASI a bien voulu admettre des aberrations, mais aussi la généralisation du tiers payant, pour laquelle les IDEL(s) ont réaffirmé leur sentiment d’être les grands oubliés de la réforme. Devant l’absence de réponses claires et précises à chacun des problèmes évoqués par les IDEL(s), ces derniers ont conclu cet entretien en rappelant, une fois de plus, la colère de toute une profession, et en remettant une liste de tous les griefs évoqués, en espérant qu’il ne faille pas encore attendre 6 mois pour avoir une véritable réponse…

Que pensez-vous du temps mis à répondre à ce collectif d’IDEL(s) en colère ? Estimez-vous que la profession soit réellement sujette à toutes les discriminations et stigmatisations de la part des autorités de tutelle ? Pensez-vous que la situation va se dégrader un peu plus dans les mois à venir ou au contraire, voyez-vous l’avenir plus rose ?

 

By | 2018-04-12T15:23:46+00:00 15 juin 2016|IDEL au quotidien|196 Comments

196 Commentaires

  1. Bastino Lamour Le 15 juin 2016 - Répondre

    La reconversion s’impose

    • La-petite Carole Le 16 juin 2016 - Répondre

      Oui devenons députés ou ministres ou sénateurs et faisons nous des couilles en or sur le dos des petites gens, parachutes dorés et reclassement bien placés en prime ! Quelle idée aussi de vouloir faire notre métier avec notre coeur, notre conscience ! ( ironie, ironie. …..)

  2. Marie Hugeke Le 15 juin 2016 - Répondre

    La retraite pour moi. Mais pour les jeunes IDELs ça va être très difficile.

  3. Fred Andrieux Le 15 juin 2016 - Répondre

    elle fera peut être soigner sa thyroïde malade ….

  4. Bref ….Une preuve de plus que les discussions ne mènent à rien ! Merci quand même au collectif pour leur dévouement.

  5. Sabine Roperch Le 15 juin 2016 - Répondre

    Ben on sera au chômage ! Ah non c est vrai on cotise mais on n y a pas le droit !! Ben à la rue ou au Rsa …. la vie est belle

  6. Noémie Reger Le 15 juin 2016 - Répondre

    c’est moi ou ça ressemble encore à des paroles pour essayer de calmer le jeu et nous entuber par derrière?

  7. Sabine Roperch Le 15 juin 2016 - Répondre

    Sa Va faire un sacré manque à gagner à l URSSAF va valoir qu ils trouvent D autres pigeons à plumer !!

  8. Sandrine Pastor Le 15 juin 2016 - Répondre

    Et oui. Anticiper pour s’en sortir. C’est ce qu’il fallait faire, en suivant des enseignements diplomants. Les aides soignantes pourront s’installer d’ici peu, c’est une évidence. Dans quelques années, nous n’existerons plus. Les Idel qui survivront seront ceux et celles qui ont obtenus des diplômes de l’enseignement supérieur et qui auront ainsi la possibilité de se reconvertir. Transfert de compétences…

    • Le métier d’ide a tellement de diversités que meme sans diplôme de l’enseignement supérieur des dizaines d’opportunités s’offrent À nous le libéral n’est pas une fin en soi

    • Sandrine Pastor Le 16 juin 2016 - Répondre

      bon courage. Il va y avoir beaucoup de demandeurs d’emploi. Et l’expérience en libéral n’est pas une fin en soi non plus

    • Boudje Zirmi Le 17 juin 2016 - Répondre

      Un as peu pas s’installer puisque ils travaille avec l’ide donc c’est juste des polémiques pour rien et si vous résumer votre travaille à un pilulier pose toi les vrais questions sur ta façon de travailler

    • Catherine Arnal Le 18 juin 2016 - Répondre

      Très bien que les as puissent s’installer aussi. Ça va venir en effet et c’est très bien.

    • Patricia Cabioch Le 18 juin 2016 - Répondre

      Quel intérêt de permettre à des as de s’installer en libéral pour faire des économies à la sécurité sociale peut être ??? Vu les tarifs que nous pratiquons environ 5 euros la demi heure (charge comprise et trajet inclus) et à ce prix nous faisons les dextro et les prises de sang et certain petit pansement à l’œil !!!

    • Je pense que l’ide qui fait une toilette fait bien plus en réalité. Je ne veux pas dénigrer l’as car je l’ai été mais lorsque je fais une toilette, je fais aussi une observation du corps de mon patient. Œdèmes, rougeurs, cyanose… Je parle avec lui, je détecte des pb éventuels, je fais de l’éducation thérapeutique, je soigne une petite plaie, je fais gratuitement ses bilans sang puisque c compris ds le soin de nursing, idem pour le semainier. Je prépare la commande pharmacie histoire de ne pas accumuler les boîtes ds la pharmacie (ex paracetamol ALD) etc etc

  9. Aurélie Bonneau Le 15 juin 2016 - Répondre

    Leur seul et unique objectif est de supprimer notre profession !

  10. Virginie Lange Le 15 juin 2016 - Répondre

    Ça fait 40 ans qu’on entend ce même refrain: on va supprimer les Ide libéraux!! Chaque gouvernement aura essayé! La réponse est qu’ils ne peuvent pas se passer de nous! Les économies ne passeront que par nous et ils le savent!! Il ne faut pas baisser les bras!! Battons nous! Le problème est qu’on n’a jamais su se défendre ce qui fait de nous des proies faciles!!! Réveillons nous!

  11. Helene Jacquet Le 15 juin 2016 - Répondre

    Le boulo ne se résume pas à faire des toilettes dextros ou piluliers, heureusement. Les patients restent de moins en moins longtemps à l’hôpital et le suivi se fait au domicile sans que cela justifie la mise en place d’HAD.

    • Soizic Tiahing Le 15 juin 2016 - Répondre

      Sauf qu ici,l Had prend même en charge les perfs d hydratation s/C.honteux!!!!

    • Franck Metayer Le 15 juin 2016 - Répondre

      accompagné de toilette et nursing ???

    • Beaucoup de cabinet idel refusent les nursings, alors faut pas se plaindre qu’ on essaie de trouver des professionnels pour les faire!

    • Céline Crozat Le 15 juin 2016 - Répondre

      On est bien obligé de refuser des nursing il ne faut pas oublier que nous avons des quotas et que notre temps est compté (sans jeu de mots)

    • Delphine Francou Le 15 juin 2016 - Répondre

      Les soins de nursing ne sont ils pas du rôle propre de l’IDE?

    • Nora Assi Ibdri Le 15 juin 2016 - Répondre

      des fois on est obliges de refuser car on a un quotat d ais donc on ne peux plus…..

    • Pier Gateskipper Le 15 juin 2016 - Répondre

      c sur que si vous vouliez faire de la tune vous vous etes trompées de metier mdr il y en a elles voudraient facturer 35h/jour si elles pouvaient, faut pas s etonner qu ‘a l economie , on va vite vous remplacer par des A.S. ou des auxilliaires de vies specialisees nursing, c ca raaaalez.

    • Laurence Vallet Le 15 juin 2016 - Répondre

      La plupart refuse de prendre des nursing car soins très mal payés !

    • Laurence Vallet Le 15 juin 2016 - Répondre

      Mais cela fait aussi du rôle propre de l’infirmière

    • C est clair ils les renvoient rapidement plus de boulot pour les infirmières aidés soignantes et avs

    • Soizic Tiahing Le 16 juin 2016 - Répondre

      Meme pas!!!!!!
      L Had prend meme la distribution ttt?

    • Laëtitia Chaput Le 16 juin 2016 - Répondre

      Nous , je ne vois même pas où on pourrait caser les soins nursing actuellement…. si on en prenait ce serait bâclé et c’est pas le but

    • Mais on s en fiche que ca soit du role propre, c est pas rentable pour des gens raquetés par le system on doit faire un quota d actes sinon on mange des cailloux. La conclusion evidente c est qu ils veulent tuer le libaral pour faire bosser a des tarifs tier mondiste les Had et autre.

    • Laurence Vallet rien à voir avec le fait que cela soit mal payé, c’est juste qu’il n’y a que 24H ds une journée et que le toilette peut être déléguée alors que pst/ps/chimio/perf et j’en passe non! Faut vraiment vous sortir ça de la tête ?

    • Donc si déjà ces soins sont délégués aux As pourquoi râler!

    • Marie Tina Le 17 juin 2016 - Répondre

      Le problème c est que les had se ruent sur les patients qui ont perf pansement ou autres soins complexes et des que tout cela est terminé ils les laissent dans la nature et demandent à ce que les Ide libérales les prennent en charge !!!!!
      Maintenant on ne dit pas que l on ne veut pas prendre les soins de nursing on dit que l on est soumis aux quotat!
      si tout est pris en charge par les as on nous enlève ce qui relève de notre rôle propre ! Et comment se coordonner quand il y a des soins d escarres des pansements …???

    • Chez nous les had se ruent sur les pth pour surveillance et nous on fait les anti coag! Cherchez l’erreur!

    • Sonia Codron Le 19 juin 2016 - Répondre

      dans le 06 nous avons des nursing en grande majorité!!! Si on n’en a plus, bah la c’est chaud…!

    • on pourrait coordonner les soins si on pouvait s’associer à des AS

    • Ange Est Là Le 19 juin 2016 - Répondre

      Les HAD peuvent TOUT prendre s’ils lr souhaitent… Ils trouvent tjrs des critères justifiant de leur intervention…

    • Karine Mrie Le 20 juin 2016 - Répondre

      Les soins de nursing, c’est pas parce que c’est du rôle propre que ça doit être gratuit…..

    • Les HAD prennent les perfs et pompes et nous laissent le nursing sauf que quand il y a un problème avec la perf ils appellent je leur ai dit gentiment quiks de débrouillent puisqu on ne peut pas gérer les perfs

    • Colin Faisandier Le 20 juin 2016 - Répondre

      Delphine Francou si mais compétence commune aux aides soignantes alors que les glycémies et beaucoup d’autres actes sont seulement ceux de l’infirmière que choisir entre un soin qui requiert forcément une ide alors que d’autres sont praticables par d’autres pros… Donc le choix et vite fait. Mais beaucoup font encore du nursing

    • Vadia Callewaert Le 22 juin 2016 - Répondre

      Le pb c’est que de plus en plus d’établissements de soins ont leur propre service d’hospitalisation à domicile.. Donc ledit service se sert directement à la source pour trouver des potentiels patients…

    • Marins Mathieu Le 22 juin 2016 - Répondre

      Si les ide s’associaient avec les As. Vous pourrez mieux travailler ensembles a domicile.

    • Edouard Gioanetti Le 22 juin 2016 - Répondre

      Soizic Tiahing ha bon ? avez vous des exemples concrets ? sans quoi vous pouvez denoncer à la secu …… pouvez vous me donner les coordonnées en privé; les soins du had ne relevant pas du had selon vous ……. je me ferai un plaisir en tant qu’idel et ayant une femme cadre au had d’essayer de donner suite à cette sitution…..donner moi des arguments tngibles face à la caisse, permettezmoi d’uriliser votre nom comme temoin et atendons la suite ….. oK?

  12. Virginie Puslecki Le 15 juin 2016 - Répondre

    Je crois vraiment qu ils n en ont absolument rien a fouttre de l avenir de la profession ….les medias qui font tant de mal lorsqu ils exposent des situations de fraudes dans la profession , il faut les reveiller !! Lorsqu on parle remuneration avec nos patients combien sont outrés par notre sort !! Il est tant que toute la société française soit informée. ..surtout avant les élections !! Il faut se faire entendre car c est injuste pour nous mais egalement pour tout le système de santé

  13. Mairy Pavilla Le 15 juin 2016 - Répondre

    FAIRE LES PRISES DE SANG LES PANSEMENTS ET POSER DES PERFS D IRRIGATIONS DE DIALISE LES AUXILIAIRES DE VIE EMPIETENT DEJA BEAUCOUP SUR LE TRAVAIL DES A S LE PLUS JUSTE CEST QUE LINF ET L AS VIENNE ESEMBLE

  14. trouver un cabinet d idel qui prend en charge les soins de nursing est très dur !!!! Les SIAD vous mettent en liste d’attente, alors je pense qu’il y aura du boulot pour tout le monde !

  15. On le fais déjà le nursing et j en passe

  16. Bonne Santé AB Le 15 juin 2016 - Répondre

    Tout à fait !!!

  17. Boutbout Laetitia Le 15 juin 2016 - Répondre

    Pitié dégagez la elle sait pas ce qu est l infirmière

  18. Retour dans le milieu hospitalier au smic « je rigole les filles » bien triste tout ça.

  19. Richard Bocquelet Le 15 juin 2016 - Répondre

    Syndiquez vous à la Cgt. Vous serez défendues !

  20. Alice Pastore Le 15 juin 2016 - Répondre

    ben je crois bien qu’on est foutu cela n’a rien avoir avec des économies bien au contraire ça va leur couter bien plus cher mais au moins ils auront créé des nouveaux salariés et les prestataires de soins s’empocheront le pognon….

  21. Florian Theate Le 15 juin 2016 - Répondre

    Florian Theate

  22. Poulette Poulette Le 15 juin 2016 - Répondre

    Parole les paroles les paroles….. ….

  23. Pier Gateskipper Le 15 juin 2016 - Répondre

    on ira vendre des tomates au marché du coin 😉

  24. Une vas gagné le smic et fait le boulot d aide soignante moi ça ne me gêne pas de s entraiset mais à quand la reconnaissance des vas niveau salaire même ds le public femme a tout faire surtout quand on nous sort tiens y a la femme de ménage il n y a pas de honte on fait de tout repas nursing toilette aide au lever et au coucher

  25. Cynthia Thenaisie Le 15 juin 2016 - Répondre

    Esther Thause

  26. Sophie Grimaldi Le 15 juin 2016 - Répondre

    On va finir chez Mr pôle emploi….Ils vont sentir leur douleur quand il y aura moins de cotisants à L’URSSAF…Et un taux de chômage en hausse !

  27. Médéric Valette Le 15 juin 2016 - Répondre

    Il est surtout notable qu on ne peut qu une fois de plus mesurer la loyauté du gouvernement envers les loobing (ici pharmaceutique et des mutuelles ) alors que ce dernier avait il me semble affirmer haut et fort qu il n en serait pas l ami ….. un jour l homme se réveillera et mesurera qu il a les moyens de modifier ce cercle vicieux mais d ici là continuons à nous laisser endormir et dominer par ce système , Il y à un peu plus de 200ans des gardes passaient dans les rues en criant dormez tranquilles braves gens là rue est calme , aujourd’hui les même gardes crient attentions vous êtes en danger brave gens mais l objectif est le même nous donner le sentiment que nous leur devons tout …..

    • Ana Turtlesberg Le 15 juin 2016 - Répondre

      ?

    • Christel Perrot Le 20 juin 2016 - Répondre

      Bravo Médéric Valette .beau plaidoyer et c pas fini malheureusement. ….tous des empafés .parlent ils de la qualité des soins , d’une prise en soin de proximité, d’une possible humanité ds tout ça?

    • Médéric Valette Le 20 juin 2016 - Répondre

      Tu as raison christel nous ne parlons pas la même langue qu eux ç est de d’air grâce à ça qu ils nous enfument

  28. Ana Turtlesberg Le 15 juin 2016 - Répondre

    Marisol des foi mais TG!!!

  29. Florence Campagne Le 15 juin 2016 - Répondre

    Moi je dis chacun son rôle étant auxiliaires de vie je sais resté à ma place

  30. Nico Toundo Le 15 juin 2016 - Répondre

    Votre lien pour lire le compte rendu détaillé ne fonctionne pas…

  31. Thomas Humblot Le 15 juin 2016 - Répondre

    Anne-sophie Kohl jai retrouve

  32. Melanie Rieu Le 15 juin 2016 - Répondre

    Merci bcp a vous tous de nous defendre. Malgré le fait qu’ils n’écoutent pas grand chose. Mais merci bcp pour votre investissement

  33. Emilie de Smet Le 16 juin 2016 - Répondre

    Elle s’en fou la dame! On grogne pas assez fort et de toute façon ya tellement de structures prêtes à prendre notre place car le marché du soin est tellement juteux !!!!! On aura jamais gain de cause elle continuera son projet faut juste la virer en espérant que son successeur ne poursuive pas….

    • Laurence Wable Le 16 juin 2016 - Répondre

      Ne pensez pas qu’en changeant de ministre cela changera les orientations politiques…. il n’y a plus d’argent…

    • La-petite Carole Le 16 juin 2016 - Répondre

      Pourtant ils en ont trouvé pour les profs ! Et pour beaucoup d’autres choses . On n’est pas assez représenté en hauts lieux pour se faire entendre. Même nos grèves n’ont pas d’impact car nous sommes réquisitionnés aux besoins. L’hôpital ( la santé de manière générale ) est devenue une entreprise qui doit faire du chiffre. Et oui malheureusement même si on change de ministre on a peu d’espoir. Et quand ils se rendront compte dans quelques décennies voire avant des dégâts que ça a pu occasionner il sera trop tard . On est mal barré quoi !

    • Patricia Tornato Le 16 juin 2016 - Répondre

      Fallait pas abuser madame les ide L

    • Emilie de Smet Le 16 juin 2016 - Répondre

      Patricia Tornato je ne comprends pas la constructivité de ton commentaire ?

    • Emilie de Smet Le 16 juin 2016 - Répondre

      La-petite Carole les profs vont être augmentés de 60€ par mois……
      Mais apparemment une directive serait passé et les salaires Ide hospitaliers devraient être revu à la hausses….;)

    • Dod Ma Le 20 juin 2016 - Répondre

      Revue à la hausse de quelques euros uniquement qui seront dans les cases prime de service ect… Qui passeront à priori inaperçu ( dixit la cni) Ét de plus qd il parle d augmentation pour les hospitaliers ils oublient aussi de dire que maintenant quand il y aura changement d échelon il n’y aura plus de rattrapage financier de leur part ( ex normalement changement d échelon en janvier mais commission en décembre vous perdez vos un an d augmentation de salaire )

    • Emilie de Smet Le 20 juin 2016 - Répondre

      Dod Ma en fait ils n’augmentent jamais sans nous avoir de l’autre côté !!!!

  34. Annie Libat Le 16 juin 2016 - Répondre

    Je. Ne voudrais pas te décevoir mais elles le fond déjà suivant certains endroit!!!

  35. Guilom Guilom Le 16 juin 2016 - Répondre

    Arrêtez 5 min de vous plaindre nous en sommes encore très loin de tout ça
    pour la plus part d’entre nous nous seront en retraite si une telle chose venais à se produire…..

  36. Martin Proot Le 16 juin 2016 - Répondre

    M

  37. Christiane Lapret Le 16 juin 2016 - Répondre

    et on continue dans la connerie.

  38. Nicolas Monpion Le 16 juin 2016 - Répondre

    Marisol ou un(e) autre c’est la même chose. Nos dirigeants font juste ce qu’on leur demande de faire.

  39. Nicholas Thlr Le 16 juin 2016 - Répondre

    Ambre Dan

  40. Cha-cha Cha Le 16 juin 2016 - Répondre

    Marisol Touraine a une grande expérience de la profession…mdr Elle a fait une première année en école d’infirmière dans les années 90 et a aussitôt abandonnée avant la fin de sa première année !! Bah oui métier trop difficile, il faut être courageux…plus facile de faire de la politique! L’art de retourner sa veste!!

  41. Carine Rolling Le 16 juin 2016 - Répondre
  42. Sylvie Altei Le 16 juin 2016 - Répondre

    Je trouve pas de réponse …. Elles nous ignorent oui le rendez vous avec Masi C est pour noyer le poisson rien de plus , ils ont décidés de nous rayer de la carte et de partager le gâteau point barre !!!! Alors si on veut ca et bien on a qu à laisser faire comme on a laisser aux auxiliaires les toilettes !!!! C est quand qu on va arrêter de se faire prendre pour des connes !! Et cons Mr les idels !!!! Hein C est quand qu on casse tout ?????

  43. Aurel Orel

  44. Ils faut etre solidaire et ns battre!

  45. Yanouch Kavitch Le 16 juin 2016 - Répondre

    Toujours dans la même optique: supprimer le status libéral de l’Ide pour les faire travailler en salariées dans des maisons médicales, avec médecin libéral bien entendu. Bon petit toutou à sa mémère comme il y a 40 ans.
    Ce jour là je me casse vendre des frites… depuis le temps que je le dis

  46. Lilie Dav Le 17 juin 2016 - Répondre

    Je n’appelle pas ça des réponses…

  47. Aussi con que sont gouvernement

  48. Pour les prélèvements sanguins me semble que c est déjà le cas ….

  49. Aimée Dusserre Le 17 juin 2016 - Répondre

    Peut être trouveront elles du boulot dans les hôpitaux, cliniques etc….

  50. Angie De Vreese Le 17 juin 2016 - Répondre

    On fait bien plus que tout ça…
    Nous sommes avant tout le lien entre toutes les professions… Médecins, pharmaciens, Kiné, Pedicure, orthophoniste…
    Sans nous, euh ça se passe comment??
    Vous croyez vraiment que ça arrivera un jour???
    HAD?? PEC complexes et soins palliatifs?? Ok, mais si une IDEL veut passer son DU et mettre en place ce qu’il est nécessaire a l’accompagnement, et bien c’est nous qui le gérons!
    Arrêtons de polémiquer et arrêtez de nous faire flipper!

  51. Franck Francky Le 17 juin 2016 - Répondre

    Elle a foutu un sacré bordel cette conasse .enfin elle et dans la ligne du gouvernement elle fait de la merde

  52. Elodie Signoret Le 17 juin 2016 - Répondre

    En même temps certaines choses me font bien rire car pour gagner du fric la on rechigne pas sur le soins de nursing, par contre en institution ou autre combien d’infirmière cris haut et fort que les toilettes c’est le boulot des aides soignantes et que elles on d’autre chose à faire, ne sont pas capable de répondre à une sonette de mettre un bassin à un patient et j’en passe!!!donc bon accordé vos violons aussi et ne faite pas les choses juste quand sa vous arrange!

  53. Edouard Gioanetti Le 17 juin 2016 - Répondre

    Nous existerons plus dans quelques temps , faut sy faire ,,,, triste mais vrai ,,,,, les labo viendront au domicile , les as évolueront dans leur rôle , le had propose des soins que nous ne pouvons pas suivre en terme de prix (alors oui vous pouvez toujours m’en pointer sous le nez le prouvant le contraire , moi j’en ai des dizaines sous le nez me prouvant le contraire ,,,,,,,, faut sy préparer , et je suis idel pour le dire

    • Myriam Idel Le 20 juin 2016 - Répondre

      Profession en voie de disparition.. entièrement d’accord avec vous..

    • Les labo ne veulent pas se déplacer partout. Juste autour du labo
      Je suis idel aussi

    • Edouard Gioanetti Le 21 juin 2016 - Répondre

      Super alors nous aurons droit a aller très loin faire des psg pour des 8.58 (quand on compte temps de trajet allé retour et de soins on est proche du salaire moyen roumain. ….. ouf on est sauvé juste grâce aux psg …….

  54. Brongniart Stf Le 17 juin 2016 - Répondre

    On a presque intérêt à chercher du boulot d’ors et dejà

  55. Mehdi Amir Le 17 juin 2016 - Répondre

    Je trouve moyen de répondre dans la rue aux idel alors que les iade eux sont reçus au ministère….genre les idel c’est vite bien fait alors que les iade ya une vraie rencontre…!

  56. Celine Duf Le 17 juin 2016 - Répondre

    Ah enfin des vacances RSA aide au logement vacances merci la France objectif se barrer et comme Ca nouvelle pénurie en vue youuuuuuu beau pays

  57. Lara Favereau Le 17 juin 2016 - Répondre

    Pour l had faudrait ils que les liberales acceptent de travailler avec nous et non contre nous… par contre de tout coeur pour le reste car en effet beaucoup d actes ne sont pas payer pour ce qu il faudrait sans compter les aides humaines et l accompagnement qu elles font

  58. Sombre conne!

  59. Rendez nous Bachelot !

  60. Elodie Nancey Le 17 juin 2016 - Répondre

    Je ne sais pas vous mais chez nous l’HAD sur le terrain est incompétente, les patients refusent d’être pris en charge par elles et nous réclament. Nous avons un seul patient pris en charge et c’est seulement pour les soins de nursing par les AS. Le reste c’est nous qui faisons. Quand ils auront compris que nous faisons bien plus que notre métier, que nous ne sommes pas aux 35h (loin de là) et qu’il faudra 2 salariés pour remplacer notre poste d’IDEL…..

  61. Sylvie Assemat Le 17 juin 2016 - Répondre

    Virginie Dasi je vous soutien !

  62. Brigitte Caillol Le 18 juin 2016 - Répondre

    Je pense que nous aurons un avenir avec les assurances privées. La dette explose malgré les restrictions budgétaires, cela fait signifie que l’état va être obligé de revenir aux missions régaliennes et la santé n’en fait pas parti. Cela sera une médecine du type avant 1945.avec des réseaux assurentiels privés en plus.

  63. Cynthia Bataller Le 19 juin 2016 - Répondre

    On sera d’office médecin !!!

  64. Voilà entre autre pourquoi nous devons avoir un ordre fort et représentatif pour peser sur des orientations néfastes à la profession …

    • Valerie Thedon Le 19 juin 2016 - Répondre

      Et ben c’est pas avec celui qu’on a que l’on risque de faire avancer les choses et à part de nous menacer de nous déconventionner si on paye pas leur cotisation ils feraient de réfléchir au pourquoi on refuse de cotiser pfffff

    • Qui ou quoi D autre que le conseil de l ordre est le mieux placé et le seul interlocuteur légitime de l état pour défendre la profession ? …. Et oui u a pas grand monde … Alors au lieu de se scier la branche et de publier des post qui détruisent mieux vaudrait de se saisir de cette opportunité pour en faire quelque chose de fort …

    • Anthony A-r Le 20 juin 2016 - Répondre

      Grosse blague cet ordre ! Plutôt une honte pour la profession !

    • Monsieur vous m avez l ai sacrément bien informé …. Je ne saurais que vous conseiller de lire par simple honnêteté intellectuelle les articles sur le site de l ordre … Et j aurais quelques exemples d infirmiers qui sont bien content que leurs litiges se soient réglés en conciliation et pas devant un tribunal …. Je ne vois pas en quoi Ç est une honte pour la profession .. Ç est bien étrange comme réaction ….

  65. Johan Talamona Le 19 juin 2016 - Répondre

    Muller Amandine

  66. Vero Troquier Le 19 juin 2016 - Répondre

    Hello alors tout sa se fait déjà …les pharmacies fond déjà les pilluliers poiur certains patients sa leur permet de leur faire acheter des crèmes et toute sorte de chose que les patients l ont pas besoin …la personne dit rien sait tout bénef pour les pharmacies ….quand tu as pas d ide en ehpad ou a domicile que tu tel au 15 QUI TE DIT FAIRE CECI ..tu es bien obligée. ..par contre les auxiliaires de vie dépasse leur fonction bien plus que les As ..et la aussi personne dit rien …. se sont des électrons libre étant donnent qu’ elle peuve s installer seule .les as non chercher l erreur….il faut que tout le monde mette du sien …les pays scandinave ou la suisse le canade l on bien compris … en France seul les chiffres compte ..l humanité des soins …..la pas grand chose.

  67. Mag Delbey Le 19 juin 2016 - Répondre

    Et aux patients qui font leur anticoagulant seul parce que les médecins leur disent  » vous pouvez le faire c pas compliqué .., » bref on se fout de notre gueule …

  68. Veroni Gaudisszrd Le 19 juin 2016 - Répondre

    Elles bosseront pour les labo, had, pharmacie…

  69. Mehdi Tarios Le 19 juin 2016 - Répondre

    Ils vont gagner moins les libéraux sans ses soins mdr ……
    Le système de santé français à ses heures de gloires derrière lui, ça fait mal mais nous nous mettons au niveau des systèmes moins bon car les autres pays ne peuvent pas s’aligner sur nous. C’est une conséquences de la mondialisation et de l’hyper-libéralisme ! Après les libéraux ont mal parce que les soins cités rapportent 🙂
    Fini les nababs de la piqures ….

  70. Joelle Vallon Le 19 juin 2016 - Répondre

    Les idels deviendront des chômeuses AH mais non c’est vrai elles cotisent partout mais n’ont droit à rien !! Des sans rien alors . Après avoir laissé leur santé à soigner les autres on va les laisser se Démerder toutes seules allez messieurs et mesdames cerise sur le gâteau après votre cessation d’activité la CPAM vous réclamera encore des indus sur la dernière année d’exercice et rassurez vous pour être encore plus dégoûtée vous continuerez à payer des cotisations. C’est du vécu !!

  71. Arno Dubaï Le 20 juin 2016 - Répondre

    Marisol Touraine=MST !!!
    Elle fout sa merde partout celle là! En tous les cas on aura toujours besoin de nous IDEL!!!!!!
    J’en suis plus que convaincu au prix où nous travaillons!!!
    Les bonnes poires ce sont nous, les labos l’HAD etc restent très excessifs nous c’est les soldes toutes l’année. 2eme acte à 50% le 3eme gratuit !!!!
    C’est nul part ailleurs que chez nous ça

  72. Isabelle Giraud Le 20 juin 2016 - Répondre

    La seule solution au lieu de pleurnicher comme de braves nonnes se serait plutôt le même bordel que la cgt ou la sncf! Ça voudrait quiner tout ces braves français à qui les soins sont un du!!!!

  73. Hélas très certainement des chômeurs et surtout pour ceux qui arrivent sur le marché car il y aura trop de monde et pas asser de places un manque à gagné pour les caisses donc prévoir de nouvelles charges et sans pensé à ceux qui vivent en campagne ou c’est déjà le désert pour se faire soigner

  74. c tt mieux .félicitation les ide

  75. Charles Alias Le 20 juin 2016 - Répondre

    Question plus large. Y a t’il une place pour les aides-soignants en dehors des structures sanitaires ?

  76. Michael Langlois Le 20 juin 2016 - Répondre

    faut arreter la psychose collective…

  77. Emille Gimenez Le 20 juin 2016 - Répondre

    – Touraine n’a de jolie que le nom … Le reste c’est …. Du caca comme la plupart de son entourage ministériel !! Ah ! CACA !!! PAS TOUCHE!!!!

  78. Céline Piogé Le 20 juin 2016 - Répondre

    Et pourquoi pas les aides soignants au nursing, c’est leur taf non?

  79. Frank Tonk Le 20 juin 2016 - Répondre

    Oh Marie sol Tou toxic ! Mais naaaaaan, le mercure c’est pas du tout toxique dans les bouches, mais nnnaaann ! C’est qui Dr. med. Dietrich Klinghardt ? Un clown américain ? Ah ? Et il joue avec John Wayne dans Dracula à Honolulu ?

  80. Frank Tonk Le 20 juin 2016 - Répondre

    Tu veux savoir si tu vaux moins qu’une poubelle ? AS-TU DES PLOMBAGES OU AMALGAMES DITS HYPOCRACRITEMENTS D’ARGENT DANS LA BOUCHE ? Oui ? Alors pour Marizboub Touzinda, tu vaux comme moi moins qu’un propsac et son contenu.

  81. Marie Tina Le 21 juin 2016 - Répondre

    Les aux de vie ou aides soignantes feront quoi lorsque le patient sera en hypo ou hyper glycémie ?????
    Elles auront aussi le droit d administrer l insuline ???? Ou alors il faudra que l ide lâche ce Qu elle fait pour accourir auprès du patient à la moindre alerte de l’as !!!!

    • Kty Rosier Le 22 juin 2016 - Répondre

      C’était ma plus grosse interrogation … Et ça ne sera absolument pas rémunéré !!! Du gros n’importe quoi ???

  82. Commencer à faire vos réserves de pâtes … Ou quitter le navire …
    Les petits cabinets de 2 seront engloutit dans le magma visqueux des SIAD et autres …
    Remarquer vu le sort de certaines personnes au RSA qui ont le temps de faire un brushing le matin et d’aller chercher leur gosses a l’école sans payer ni impôts ni cantines ni plein pot parceque leur QF dépasse … Ça fait rêver !!!!

  83. Olivier Nouel Le 21 juin 2016 - Répondre

    Pas grave!
    Comme il n’y aura plus de médecins il n’y aura plus de prescription.
    Et par ailleurs comme les objets connectés mesureront tout , les maladies chroniques seront suivies par des plate forme délocalisées
    Super!!!!!

  84. on mettra les bas et bandes de contention qui ne sont pas remboursés et comme les patients ne voudront pas payer on ne fera rien !!!

  85. Une idel coûte moins cher que l’hôpital

  86. Et les as seront payés combien? Ça va changer quoi? On est déjà au smic avec la ngpa
    Si une as fait une toilette et le labo se déplace pour la prise de sang ça coûtera plus cher

  87. Psychée Eros Le 21 juin 2016 - Répondre

    Les soins de nursing. La glycémie et la pose de bandes de contention sont attribués aux As, jusqu’à présent cela n’a jamais gêné personnes…. Il faut juste que ce soit pas écrit

  88. Bonsoir ýann, …..

  89. Max Grammare Le 21 juin 2016 - Répondre

    Pour les non spécialistes ce texte est incompréhensible,désolé…

  90. Pat Beck Le 21 juin 2016 - Répondre

    Les as qui feront des nursing ok ! Mais qui va contrôler leur travail ! Ne travaillent elles sous notre responsabilité ? Nous allons retrouver les mêmes condition qu’en Had ! Les avantages de pouvoir gérer son taf seul c’est terminé …

  91. Il faudra se convertir à la politique et les destabiliser, ces vieux dinosaures au pouvoir!!!!

  92. Delphine Izelle Le 21 juin 2016 - Répondre

    Et oui c ca le progres !!
    On pense o pognon le coté humain, les politiques s en foute. C triste mais c la realite

  93. Faut pas se faire de mourront. Le doc délégue, les infs déléguent et ça depuis déjà bien longtemps !

  94. Vivement 2017!!! On. Saura quoi voter

  95. Noel Moulleau Le 22 juin 2016 - Répondre

    INFIRMIERE LIBERALE ET FIERE DE L ETRE ENCORE !!!!! JE SUIS Ecoeurée même pas en colère. Alors suis je le déficit de la sécurité sociale ???? Et bien venez Madame venez réellement sur le terrain dans nos tournees rurales ou citadines car nous aurons beaucoup de choses à vous dire et d aberrations à vous montrer. Venez exercer notre  » vocation  » sans jamais montrer votre fatigue physique ou morale lorsque nos soins ne sont même plus reconnus ou valorisés lorsque nous sommes constamment vos cibles sans jamais être félicités. Que sommes nous pour vous finalement ? Demandez à nos patients à quoi nous leur servont jour après jour . Venez madame venez vous rendre compte de notre travail ne restez pas qu une administrative pure et dure qui n à aucune reconnaissance de l ampleur de notre action .

  96. Birgitt Lilitt Le 22 juin 2016 - Répondre

    L avenir c est la suppression des idel au profit des grands groupes désolé

  97. Virginie Ws Le 22 juin 2016 - Répondre

    Oui et au moins …Cette fois les as et les ide seront couvertes parlons des glissement de tâches à répétition

  98. oui effectivement c’est grave, il faut savoir l’ars veut éliminer les idel CAR disent-ils que cette profession coute chere et donc attendez-vous à faire partie du passé si vous vous ne vous battez pas vous pointerez au chômage !! alors que l’urssaf se fait énormément d’argent sur le dos de cette profession, à méditer

  99. Florence Grignon Le 22 juin 2016 - Répondre

    Ce pays fait n importe quoi.
    Et ces politiques sont des gens du monde virtuel !!!

Laisser un commentaire