Les infirmières dans les yeux d’Olivier, et après ?

Les infirmières dans les yeux d’Olivier, et après ?

Les infirmières à la télévision, et après ?

Une seule émission de télévision réussira-t-elle à faire oublier les nombreux faits divers liés aux infirmières et infirmiers libéraux ? Personne ne le sait, mais le reportage « Infirmières, à l’épreuve de la vie » aura eu au moins un mérite, celui de souligner la passion des soignants !

Les infirmières libérales dans les yeux d’Olivier

Nous vous l’avions annoncé il y a quelques semaines, et l’émission « Dans les Yeux d’Olivier » sur France 2 du 1er juin dernier a bien été consacré aux infirmières et notamment aux infirmières libérales. Présenté par Olivier Delacroix, ce documentaire Infirmières, à l’épreuve de la vie a mis toute la profession infirmière sur le devant de la scène. Vous étiez nombreuses et nombreux à l’attendre, comme le résume parfaitement Claudine Lerouge en nous écrivant :

Dès qu’il y a « Dans les yeux d’Olivier », je regarde ! Les reportages sont excellents, sans être « voyeur », il creuse ses sujets… et surtout il faut penser à enregistrer car cela passe tard !!!

Marlène Delorme avait même une proposition à faire en écrivant : Cool l’horaire pour des professionnels qui se lèvent avant 5h ! Soyons fous et RTT pour tout le monde.

C’est dire si l’attente était forte de la part des infirmières et des infirmiers libéraux. Les sujets à évoquer sont si nombreux et variés, que nous pouvions déjà nous attendre à en voir certains ne pas faire l’objet de précisions ou d’informations.

Quatre portraits croisés pour souligner la réalité de toute la profession infirmière

 

C’est dans toutes ses dimensions, que la profession infirmière a été abordée par ce journaliste atypique, dont le sens de l’écoute et la gentillesse transpirent à chacun de ses reportages. Hospitalières ou libérales, les infirmières ont pu, à travers 4 témoignages poignants, relater leurs expériences et ainsi donner une autre idée de la profession. Certes, toutes les facettes des infirmières n’ont pas pu être représentées, mais on se félicitera d’avoir pu voir une représentante des IDEL(s) de France avec le portrait de Charline. Infirmière libérale en milieu rural, Charline a pu évoquer la réalité et les difficultés de son quotidien.

Sans voyeurisme, le documentaire n’a épargné aucun sujet que ce soit pour les infirmières libérales ou pour les autres. Vie de famille, stress émotionnel, horaires de travail, rémunération, … les sujets ont tous été évoqués par les acteurs eux-mêmes. Les commentaires sobres ont permis de conserver les témoignages au centre des débats et Charline, notre IDEL de campagne, a donné une image juste de SA réalité. Impossible en effet de représenter le quotidien de toutes les infirmières et de tous les infirmiers libéraux de France, mais au moins d’en souligner les spécificités et les contraintes, souvent inconnues (ou au moins méconnues) du grand public. Olivier Delacroix n’avait-il pas l’ambition de comprendre et de souligner la motivation de soigner, de la part de ces hommes et de ces femmes, qui ont décidé d’embrasser la vocation infirmière.

Une image attachante des infirmières, et après ?

 

Toutes les infirmières et infirmiers libéraux se réjouissent de voire leur profession mise à l’honneur en dehors des faits divers (procès entre les IDEL(s) et les caisses, non-respect des règles pour l’installation d’un cabinet, …). Ils se sont sentis enfin reconnus pour le travail, qu’ils accomplissent chaque jour, comme l’écrit Nath Fi : « Super émission j’espère que beaucoup de gens l’auront regardée et auront appris que les infirmières ne sont pas payées pour tout ce qu’elles font…. » Valé Kempynck note toutefois, qu’ » Infirmière rurale n’est pas égale à infirmière de ville ».

Un jugement et un ressenti positif donc pour cette émission consacrée aux infirmières. Rita Basile résume aussi l’opinion de nombreux téléspectateurs : Très beau reportage Respect mesdames et messieurs les infirmiers. L’image des Infirmières en général et des IDEL(s) en particulier en sortira-t-elle améliorée ? Rien n’est moins sûr, car pour un documentaire vrai et authentique comme celui-ci, combien de reportages seront consacrés aux procès opposant les IDEL(s) aux caisses maladie.

Tous les problèmes n’ont pas pu être abordés, mais la passion a été consacrée et peut-être est-ce l’essentiel. Sandy Sandy écrivait à ce sujet : « Et ce qu’il y a de formidable c’est que malgré toutes ces contraintes et aléas, nous adorons notre métier et nous le défendons avec force et passion. »

 

 

Avez-vous regardé le documentaire consacré aux infirmières et qu’en avez-vous pensé ? L’image des IDEL(s) en ressort-elle modifiée, dans un sens ou dans l’autre, selon vous ?

By | 2018-04-12T15:22:45+00:00 24 juin 2016|IDEL au quotidien|123 Comments

123 Commentaires

  1. Marcelle Thonet Le 24 juin 2016 - Répondre

    Moi même étant infirmière libérale j’ai adore cette émission criant de vérité

  2. Céline Arsac Le 24 juin 2016 - Répondre

    Moi je lai loupé et elle n’est plus en replay

  3. J’ai adoré! Je me suis bien retrouvée dans le témoignage de l’idel Charline

  4. Arno Dubaï Le 24 juin 2016 - Répondre

    C’était tout simplement la réalité du terrain !!!!

  5. Sylvia Daniel Le 24 juin 2016 - Répondre

    J’ai adoré !j’aurais juste aimé avoir des témoignages d’infirmière en fin de carrière pour voir si la vocation est aussi intense au bout de x années d’un travail non reconnu !!

    • Moi j’ai arrêté. ..plus de motivation. ..nous sommes des éponges. .et trop c’est trop. ..

    • Claire Chabredier Le 24 juin 2016 - Répondre

      Diplômée de 1984 , j’y crois encore ?

    • En libéral depuis 1989 je pense arrêter dans les 2 ans qui viennent … épuisée !!!
      L’âge ou le travail ? ?

    • Marise Macriz Le 27 juin 2016 - Répondre

      Diplomee en1980…jamais par vocation..j ai l habitude de dire que c est le métier qui m a choisie et non l inverse…et 35 ans plus tard…j adore toujours autant ce ke je fais…Et même si j ai pas toujours de la recnnaissance , ni la paie qui va avec…je m en fiche car mon métier me passionne toujours autant!

    • Sylvia Daniel Le 27 juin 2016 - Répondre

      Voilà ce qui manquait dans le reportage, au bout de 35 ans toujours passionné !je trouve ça super !!

  6. Celine Duf Le 24 juin 2016 - Répondre

    Pour une fois proche de la réalité et pourtant passé super tard pour pas que le français le vois. Je me suis vu moi IDEL mais notre profession est plus que non reconnu dans ce pays

  7. Clo JoLo Le 24 juin 2016 - Répondre

    Excellent reportage! Sans exagération ni concession!

  8. Je me suis retrouvée très sincère

  9. Audrey Fonseca Le 24 juin 2016 - Répondre

    Reportage génialissime et allez voir le blog de l’idel « c’est l’infirmière » il est super tout comme elle!!!

  10. Lore Serio Parahy Le 24 juin 2016 - Répondre

    Je me suis retrouvee comme charline en liberal .je partage ces valeurs ..c la france qui devrait voir ce reportage . Les infirmieres etaient cependant jeunes .il aurait fallu un mixt c vrai et ide en ephad aussi cela a ete deja evoque et en lycee pkoi pas ?

  11. Delphine Martin Le 24 juin 2016 - Répondre

    Idem, j’ai adoré et je me suis retrouvée dans ce reportage. Bravo à tous et toutes !!

  12. Manou Ela Le 24 juin 2016 - Répondre

    Super reportage

  13. Stéphanie Marie Le 24 juin 2016 - Répondre

    De toutes façons, cet homme est génial et tous ses documentaires sont excellents.

  14. Erwan Wartelle Le 24 juin 2016 - Répondre

    Pfff

  15. Magali Digard Le 24 juin 2016 - Répondre

    C était super et très réaliste

    • Marie Hivert Le 25 juin 2016 - Répondre

      Non pas réaliste du tout en libéral. Elle n à que 3 ans d expérience dans ce secteur. voyons voir dans 20 ans comment elle sera .
      Je suis en secteur semi rural

    • J espère que si dans 20 ans elle tient vos propos plutôt que de se plaindre elle aura eu l intelligence de se reconvertir!

  16. Armelle Pertzing Le 24 juin 2016 - Répondre

    Je m’y suis retrouvée étant idel et pas reconnue par notre travail ! Merci à lui d’avoir su décrypter notre si belle profession

  17. Mat Hilde Le 24 juin 2016 - Répondre

    C était très bien , cela a montré 3 facettes de notre métier , avec leur difficultés et leurs bonheur .
    Bravo !!

  18. Natalie W. Genova Le 24 juin 2016 - Répondre

    Super émission avec il faut dire que des ide motivées.
    J’ai bien aimé le témoignage de l idel qui met autant en valeur la qualité du relationnel que les soins eux même avec une tournée gerable comme j aime le faire !

  19. Valérie Bigot Le 24 juin 2016 - Répondre

    Excellent reportage criant de vérité !

  20. Lucille Leclercq Le 24 juin 2016 - Répondre
  21. Brigitte Ratane Le 24 juin 2016 - Répondre

    Excellent !

  22. Très juste.

  23. Jenifer Da Silva Le 24 juin 2016 - Répondre

    Me lançant l’an prochain dans le cursus étudiant IDE et ayant effectué un stage IDEL et étant quotidiennement aux côté de celles ci dans le cadre de mon travail (je suis ADV) je confirme que ce reportage est criant de vérité. Et malgré le manque de reconnaissance je ne changerai pas d’avis je pars pour IDE et finir IDEL

  24. Camille Cordelois

  25. L’infirmier de Gastro qui dit qu’il a passé la moitié de l’après- midi avec un malade…, ça m’a laissée sans voix: il a fait quoi de ses autres patients pendant ce temps là??

  26. En tant qu’idel je ne me suis retrouvée qu’à moitié dans ce reportage. Représentatif de l’idel à la campagne mais pas de la ville

    • Audrey Vinckel Le 24 juin 2016 - Répondre

      C’est clair nous on court comme des lapins toute la journée pendant 12 heures par jour ??
      Même si j voulais je n’ai pas le temps de rendre visite à mes anciens patients ?

    • Caroline Stéphan Le 24 juin 2016 - Répondre

      Je suis IDEL à la campagne… Et je cours aussi parfois même 14h non stop

    • Audrey Vinckel Le 24 juin 2016 - Répondre

      Moi aussi je suis à la campagne.. ce que j veux dire c’est que sa tournée m’a fait rêver ..

    • Caroline Stéphan Le 24 juin 2016 - Répondre

      ok j’avais pas compris ton commentaire de cette façon ?

    • Je travaille en montagne 14h par jour et moi aussi j’ai trouvé que sa tournée était très cool mais par contre ces commentaires étaient pertinents et on peut toutes si retrouver
      Lorsqu’on est loin des villes les idel ont des tournées qui ressemblent beaucoup à un petit service de médecine alors qu’en ville chaque cabinet peu choisir (ou non )ces soins ce qui est très différent mais nos diplômes sont identiques et tout ce qu’elle a dit lors du reportage nous correspond à tous et toutes , restons soudés

    • Lesti Chats Le 25 juin 2016 - Répondre

      Moi j’ai adoré « la journée démarre à 7h45 comme tous les matins… » C’est la grasse mat pour notre cabinet cette heure ci… Les prises de sang à jeun avant que les gens partent travailler font que les journées commencent beaucoup plus tôt !!!

    • idem je suis IDEL en libéral et commencé sa tournée à 8h et avoir le temps de faire du nursing??? pas chez moi

    • J’ai fait la mm remarque niveau des horaires de début de tournée à Charline qui était dans ce reportage. Elle commence plus tôt mais lors du tournage elle avait moins de patients car il y avait eu bcp de décès. Je tiens à le préciser .

    • Marie Fontaine Le 25 juin 2016 - Répondre

      Oui c’est ça les horaires varient en fonction de la tournée … C’est ce qui fait que notre boulot est varié, une journee ressemble rarement à la précédente enfin en ce qui me concerne et ca c cool !!!
      Peut être que lidel du reportage n’a pas une patientele énorme.

    • Bab Ouch Le 26 juin 2016 - Répondre

      une idée des villes et une des campagnes? Tu veux dire comme le rat des villes et le rat des champs ? ?

    • Benjamin Potet Le 27 juin 2016 - Répondre

      Son mari est médecin, elle n’a peut être pas bcp besoin de bosser…

  27. Hélène Guérin Le 24 juin 2016 - Répondre

    super réaliste!!!!

  28. Barbara Paule Le 24 juin 2016 - Répondre

    Pourquoi passer de telles émissions aussi tard ….

  29. Super !!!! mec!
    Continue à parler de nous…On rame tous les jours pour peu de reconnaissance et tu nous portes vers la réalité tout simplement. .Ne lis pas les chieuses qui vont toujours critiquer…lol
    MERCIIIIIII ! !!!!!!!
    Tu es simple et tu as compris notre métier passionnant mais pas facile tous les jours..
    Je te réserve ton vaccin de grippe si tu veux…kado de laurence. .

    • Laurine Grml Le 25 juin 2016 - Répondre

      Être une chieuse ou non n’est pas le sujet. Certaines se sont retrouvés et d’autres pas.
      Pour ma part je ne m’y suis absolument pas retrouvé que sa soit dans un service de chir, d’urgences ou libéral … J’ai plus eu l’impression d’avoir à faire à un reportage sur l’émotionnel de l’infirmier et non sur ses conditions de travail et la revalorisation de salaire, qui est à mon sens le problème du moment.
      Cela n’empêche que ce journaliste est extra et que c’était un joli reportage…

  30. Marie Fontaine Le 24 juin 2016 - Répondre

    Non pas un reproche mais une constatation.
    J’ai vu le reportage mais j’ai loupé le début de lidel, reportage qui montre que notre métier à plusieurs facettes. Aussi bien Liberal, hospitalière… Que nous sommes pas assez valorisés pour ce que nous faisons. Mais pour parler de ce travail il faut plus qu’une émission d1h30.
    Je me suis un peu retrouvée avec lidel à part que je n’ai pas de poules .
    Merci pour la dédicace

  31. Gilles Glengyle Le 24 juin 2016 - Répondre

    Je suis mouton

  32. Génial et étant idel je reverai d’avoir une tournée comme charline ….

  33. Super émission !!! Même si ce n est pas une de généralité pour toutes et tous !!! Service, patient,chef différents

  34. Marie Hivert Le 25 juin 2016 - Répondre

    l idél est bien jeune et n à que 3 ans d expérience en libéral.
    j aimerais bien la revoir dans 20 ans et voir comment elle se comporte au bout de 20 ans d IDEL

    • Au bout de plus de 27 ans j’ai pas l’impression que mon attitude envers les patients ait changé. Par contre mon ressenti n’est plus le même … épuisée, vidée, … heureusement mes jeunes collègues sont là pleines d’enthousiasme … !!!

  35. Sandra Remillieux Le 25 juin 2016 - Répondre

    Super reportage !

  36. Frank Tonk Le 25 juin 2016 - Répondre

    Fais du mal à mon infirmière et je t’envoie au cimetière.

  37. Nath Anais Le 25 juin 2016 - Répondre

    Émission géniale et présentateur EXCEPTIONNEL,par contre un peu idéaliste mais pas complètement réaliste ! Pas de reconnaissance salariale,de la hiérarchie et svt des patients..guéguerre entre collègues ! Jour/nuit 2 mondes à part..et pourtant on bosse autant..planning modifié et les arrêts de travail non remplacés…etc…..

  38. Elodie Peuzin Le 25 juin 2016 - Répondre

    C’était très chouette juste l’idel qui commence à 7 h 45 m’a bien fait rire par chez moi en montagne avec bcp de km c’est plutôt 5h45

  39. Claudine Lerouge Le 25 juin 2016 - Répondre

    Moi, j’ai trouvé ce reportage très « humain », ce qui manque à beaucoup de personnes de nos jours, et dans tout contexte ! Justement cela fait du bien de voir que des femmes, des hommes s’investissent dans leurs métiers, malgré le peu de reconnaissance et de salaires qu’ils ont ! cela donne à réfléchir !!! Dommage que cette émission passe en 2ème partie de soirée, même s’il existe le « replay » ! (tous les métiers en rapport avec la santé, la vie des personnes ne sont pas assez mis en valeur, et bien d’autres aussi d’ailleurs)

  40. Ariane Wendling Le 25 juin 2016 - Répondre

    MERCI, Olivier de parler de nous soignant!!! Alors si il existe des bonnes cadres, oui il à montrer une partie de ce que l’on vivons . Oui la vocation varie. Mais surtout on vis toute la même chose!!! Alors soyons solidaires et nous ferons bouger les choses!!!

  41. Chacun gere sa tournee comme il l etend , le principe du liberal c est justement de pouvoir faire comme on veut , nursing ou pas , 20 patients ou 50 dans la journée , rural ou urbain . Elle a bien précisé qu elle avait de la chance d avoir un conjoint qui assure financièrement et que c etait pas le cas de tous . C etait un reportage sur tte les facettes du metier , une émission sur les idels exclusivement aurait probablement proposé différentes facon d excercer.

    • Bab Ouch Le 26 juin 2016 - Répondre

      Je ne suis pas d’accord avec vous sur le fait que le libéral c’est pouvoir faire comme on veut..c’est un peu plus compliqué 😉
      Mais c’est l’idée qu’on s’en fait en tout cas

  42. Alexandre Hubleur Le 25 juin 2016 - Répondre

    Infirmier liberal, le sujet sur ce terrain était gentil….

  43. Super émission. Je suis idel depuis 1 an et demi je suis dans un cabinet extraordinaire nous prenons le temps de faire les soins être à l écoute accompagnée la personne en fin de vie…..notre récompense un merci un sourire des chocolats des crêpes. .c est le milieu rural des personnes simples……

  44. Veronique Hecquet Le 25 juin 2016 - Répondre

    Moi perso j ai trouvé cette émission superbe.

  45. Sylvia Laboyri Le 26 juin 2016 - Répondre

    Ma fille est infirmiere et comme c’est dans le privé elle touche plus de 2200 euros par mois par contre oui des journées en 12h, mais les infirmières au bout de 5 ou 10 ans passe un concours pour être cadre et font plus du bureau que du soin mais bon ce n’est que le debut

    • Ou la la faut pas s’emballer concour pour etre cadre non non, on nous exploite bien avant « faisant fonction pdt des années  » et ensuite une année de cours et tout ça pour ensuite être totalement déconnecté du terrain et du soin, ce qui fait notre métier …. Faut surtout pas trop rêver !!

    • Benjamin Potet Le 27 juin 2016 - Répondre

      Comment ça les infirmières passent le concours de cadre au bout de 5-10 ans ?? Et 2200€ par mois ? Dites moi tout de suite où elle travaille, j’en connais bcp qui vont postuler !

    • Sylvia Laboyri Le 27 juin 2016 - Répondre

      Marie Agnes Arlanda Chastrusse oui mais elles encadrent les élèves infirmières et quand on arrive a 38 ans et des enfants on change aussi car c’est usant et la vie privée passe avant tout , c’est quand même une alternative qu’il ne faut pas négliger . Après ma fille travaille dans une institut pas en hôpital

    • Sylvia Laboyri Le 27 juin 2016 - Répondre

      Benjamin Potet institut BERGONIE C’EDT PRIVE ET ONCOLOGIE ( cancer) faut aimer et tenir

    • Sylvia Laboyri Le 27 juin 2016 - Répondre

      Sylvia Laboyri et elke fait aussi des nuits

    • Sylvia Laboyri Le 27 juin 2016 - Répondre

      Y’a pas de place ma fille a fait des pieds et des mains elle s’éclate dans cette partie et c’est la qu’elle a fait son dernier stage et en trois ans aucun rattrapage et auparavant 2 ans en fac de médecine .

    • Sylvia Laboyri, c’est le monde de bisounours que vous décrivez !!!
      Qu’elle ne se fasse pas trop d’illusions votre fille…
      Et la vie privée chez une infirmiere c’est chaotique le plus souvent, il faut tomber sur le partenaire qui accepte toutes les contraintes de notre métier !!
      Bref j’ai 30 ans de metier je peux vous dire que le poste tranquille peinard n’existe pas !

    • Sylvia Laboyri Le 30 juin 2016 - Répondre

      Je veux bien vous croire moi je ne fais que répéter ce qu elle dit. Son compagnon est aussi infirmier et depuis cette année il est dans le libéral . Après y’a pas enfants donc ils arrivent a être compatible

  46. en tant qu’infirmière libérale , j’ai bien aimé le reportage et la façon de travailler de l’ide libérale . Qui ne ressemble pas à la mienne Car pas de nursing et 30-45 patients dans la matinée et départ non pas vers 8h mais plutôt 6h30. J’ai bien aimé qu’elle Évoque la triste vérité sur les cotations des actes ( taux plein pour le premier , ensuite moitié tarif et puis tous les autres actes gratuits !!! ) ce que je trouve injuste ! En tout les cas bravo à tous les infirmiers infirmières sans oublier les aides soignantes !

  47. Bof bof , pas tres représentatif !!! On se serait cru dans le monde de Oui Oui

  48. Amina Kituc Le 26 juin 2016 - Répondre

    J’ai une question pour vous les idel svp. Quel logiciel de facturation utilisez vous et êtes vous satisfait du logiciel ?? Merci à tous ceux qui répondront car sur internet je ne trouve pas d’avis récent…

  49. Nadia Scardina Le 26 juin 2016 - Répondre

    Oui, sans parler des aides soignante, aucune reconnaissance et mal rémunéré pour le boulot que l’on fait

  50. Steph Fany Le 26 juin 2016 - Répondre

    Sarah Postall-Postal

  51. Marie Charlotte

  52. Antoine Cronier Le 26 juin 2016 - Répondre

    Camille Sionneau

  53. Benjamin Poignant Le 26 juin 2016 - Répondre

    …on continue. La routine quoi!

  54. Estelle Parquet Le 26 juin 2016 - Répondre

    Trop soft à mon goût
    En effet les bisounours c’est de la fiction et bien là ça donnait la même impression
    Ne reflète pas la réalité du terrain
    Trop bonne trop conne il manque plus que nonne

  55. Philippe Grolleau Le 27 juin 2016 - Répondre

    On ferait mieux de donner plus à nos petites mains qui se dévouent pour leurs patients et qui créent un des derniers liens social dans notre pays les services disparaissent les uns après les autres dans les campagnes mêmes les toubibs alors respectons et rétribuons nos gentilles infirmières qui se dévouent corps et âmes pour les autres

  56. Isabel Fourché Le 27 juin 2016 - Répondre

    Satisfaite de voir un reportage sur les infirmières en général. Ce qui en ressort c’est que ce métier est vraiment une vocation ! Et j’ai trouvé Charline très zen, j’aimerai l’être autant en tant qu’infirmière libérale!

  57. Magalie Gambert Le 27 juin 2016 - Répondre

    Moi j’ai trouvé ça touchant …c’est difficile de tout aborder d’un sujet en un peu plus d’une heure. Je suis infirmière libérale et effectivement j’ai trouvé des différences dans l’organisation de Charline et la mienne mais sur le fond je m’y suis retrouvée completement…elle a abordé les difficultés tout de même sans tomber dans le cliché. Après l’hôpital je n’ y travaille plus depuis des années…la réalité rattrape très certainement les choses dans le quotidien mais je pense que le but ca n’était pas de passer son temps à faire plaindre les infirmières…en général nous n’aimons pas ca…je trouve que ce reportage à mit très en avant le côté humain cher à nos coeurs de soignants…

  58. Caroline Richard Le 28 juin 2016 - Répondre

    Superbe émission, l’essentiel a été parfaitement représenté, un grand bravo

  59. Carol Styl Le 28 juin 2016 - Répondre

    Il me fait penser à Samuel Le Bihan dans.Vénus Beauté.

  60. J’ai adoré

  61. Philippe Amadei Le 29 juin 2016 - Répondre

    MON QUOTIDIEN EST BIEN LOIN DE CE REPORTAGE PREMIER PATIENT 05H30 FIN DE MA TOURNEE 20H30 DES PATIENTS DE PLUS EN PLUS LOURDS !!!!! TANT MIEUX POUR CEUX ET CELLES QUI PEUVENT AVOIR DE TELLES CONDITIONS DE TRAVAIL

  62. David Martin Le 29 juin 2016 - Répondre

    Je trouve que Marie a été plutôt réservée sur l’état des lieux du système …
    Il y aurait bien plus à dire … Est-ce mal d’exprimer des faits, voir certaines vérités que tous subissons actuellement : patients
    Et soignants ….

  63. Kamé Lia Le 29 juin 2016 - Répondre

    Amel Haddad trapel de lui ? Il etait dans le film que coco il nous a montrer , dans les abbaye la

  64. Cela m’a permis de découvrir et de soutenir l’association « mon rêve indien  » alors merci à vous

  65. Marie Matilla Le 29 juin 2016 - Répondre

    J aime ce type!!!!!!

  66. Ninie Dhdt Le 30 juin 2016 - Répondre

    Une très belle émission mais un peu trop idéaliste… Je ne me retrouve pas trop dans le reportage sur le milieu hospitalier… Je travaille en EHPAD médicalisée , avec en charge 42 résidents( pour 1 IDE et 4 AS, mais bien souvent elles sont 3) plus 14 résidents en unité de vie Alzheimer ( 2 AS) Je vous laisse imaginer la charge de travail et le temps que l’on a pour les résidents
    J’avais une tout autre vision de ce métier avant de commencer…un peu idéaliste peut-être

  67. Reportage très décevant… Représentation d’un monde très mignon. Reportage de façade pas de fond. Aucune parole pour le bloc opératoire (oui nous sommes des ide et nous aussi on prend soin de nos patients ) rien sur les formation spécifique comme IADE pour le smur par exemple…On préfère parler des hobbies comme pompier volontaire…. Bref France 2….

  68. Mikal Muller Le 30 juin 2016 - Répondre

    Romy, polémique !! (Je l’ai regardé, j’ai aimé)

Laisser un commentaire