L’ONI à l’origine du dé conventionnement des IDEL(s) ?

L’ONI à l’origine du dé conventionnement des IDEL(s) ?

De nombreuses infirmières libérales ont reçu des demandes de justificatif d’inscription auprès de l’O.N.I. ? La garantie de leur conventionnement serait menacée et on peut alors, au vu des actualités, récentes se poser de nombreuses questions. Les IDEL(s) vont-ils longtemps supporter toutes ces stigmatisations ?

L’Ordre National des Infirmiers, un ordre obligatoire mais ….

Nous l’avons déjà souligné à plusieurs reprises, mais décidément l’Ordre National des Infirmiers (ONI) est au sujet de nombreuses querelles et autres polémiques. Menacé dans son existence même il y a encore quelques semaines, voilà l’ONI au cœur d’un nouvel imbroglio, qui menace le quotidien même des infirmières et infirmiers libéraux de France.

Pourtant, l’ordre de la profession a été créé récemment, puisque son existence remonte à la loi de décembre 2006. Contesté par certains dès cette date, plébiscité et soutenu par d’autres, l’Ordre national des Infirmiers n’a cependant pas attendu longtemps avant d’accumuler les problèmes. On se souvient déjà de l’élection des URPS (Union régionale des professionnels de santé) de décembre 2015, qui avait été reportée. Ce report avait été décidé en raison d’écarts jugés trop importants entre le nombre d’inscrits sur les listes de l’ONI et les autres fichiers officiels. En clair, il était alors reproché aux infirmières et infirmiers libéraux de ne pas s’être inscrits à cet ordre professionnel.

Pourtant, personne ne remet en cause l’obligation de s’inscrire, mais dans les faits, ….A ce sujet, la convention nationale reste très précise :

« Les infirmières sont tenues de faire connaître aux caisses le numéro d’inscription à l’ordre des infirmiers de leur département d’exercice, ainsi que l’adresse de leur lieu d’exercice professionnel principal et/ou secondaire. »

Après un code de déontologie raté, l’ONI en quête d’une nouvelle image

 

En mai 2016, le même ONI recevait encore un nouveau camouflet. Après des années d’hésitations et de tergiversations, l’ordre national des infirmiers présentait en effet un code de déontologie. Ce dernier a dû être retravaillé et repensé après un avis sévère de l’…Autorité de la Concurrence. Cette dernière reprochait à l’ONI d’avoir perdu de vue l’aspect libéral de la profession et l’invitait donc à s’adapter aux réalités et à l’avenir de la profession pour le bénéfice tant des patients que des professionnels.

Aujourd’hui, l’ONI se retrouve, une fois de plus, au centre d’une querelle qui menace plus directement les infirmières et les infirmiers libéraux. En effet, les caisses de santé demandent aux IDEL(s) de justifier de leur inscription auprès de l’ONI, et les lettres adressées aux infirmières sont claires et précises, en expliquant que cette justification permettra de garantir leur conventionnement et donc la poursuite des remboursements des soins qu’ils réalisent pour les assurés sociaux.

En cas d’absence de justification, la conséquence semble être aussi limpide, puisque les CPAM laissent entendre que cela pourrait entrainer un dé-conventionnement. Certes, la menace n’est jamais formulée, mais l’inverse de « garantir leur conventionnement » semble bien aller dans ce sens.

Une nouvelle attaque contre la profession infirmière

Les syndicats d’IDEL(s), mais aussi les infirmières et les infirmiers libéraux, ayant reçus ce genre de courrier, sont choqués de cette manière de procéder. Bien évidemment, personne ne conteste l’obligation de l’inscription pour pouvoir exercer en libéral mais est-ce à la CNAM de se lancer dans une telle chasse aux sorcières ?

Encore une attaque donc aux dépens des IDEL(s), après celle menée pour vérifier la conformité des installations des cabinets infirmiers. Cela commence à faire beaucoup, et on peut légitimement s’interroger sur l’attitude des autorités médicales du pays.

 

Certains se souviennent alors de la mésaventure de décembre dernier. Le fichier de l’ONI aurait alors été croisé avec d’autres fichiers. Certains dénonçaient alors à l’époque une manœuvre pour permettre à l’ONI de récupérer les adresses des IDEL(s) non-inscrits. Et 6 mois après, c’est la CNAM qui se charge de sonner le rappel … Simple coïncidence de calendrier penseront les plus optimistes, alors que les plus méfiants, eux, …

Toujours est-il que les IDEL(s) de France doivent, une fois de plus, répondre à des demandes, qui apparaissent de plus en plus comme n’étant qu’une vaste stigmatisation de toute une profession.

 

 

Que pensez-vous de cette nouvelle attaque faite à la profession ? Est-il normal de vouloir faire appliquer une obligation légale ou est-ce, selon vous, une discrimination de plus vis-à-vis des IDEL(s) ?

By | 2018-04-12T15:22:41+00:00 27 juin 2016|IDEL au quotidien|51 Comments

51 Commentaires

  1. Anne

  2. de vrai casseurs

  3. Nelly le Moine Le 27 juin 2016 - Répondre
  4. C est pas un ordre pour nous défendre C est un ordre pour nous descendre!!!

  5. Christine Tamelli Le 27 juin 2016 - Répondre
  6. Comme l’ordre des médecins de 1940 ….

  7. Ange Est Là Le 28 juin 2016 - Répondre
  8. Je suis furieuse, non seulement il a fallu que je m’inscrive parce que ma caisse me demande le justificatif mais de plus l’ONi se donne 3 mois pour accepter ou non ma candidature !!!!
    C’est quoi ce tribunal !!

    • Valériane Pascal Le 28 juin 2016 - Répondre

      C’est le temps pour vérifier les informations que vous avez donné…il y a des usurpations d’identité, de diplôme….

    • Nous sommes déjà inscrite auprès de la cram la vérification est simple tout de même !!!

    • Isabelle Giraud Le 28 juin 2016 - Répondre

      C’est aussi en fonction des réunions plénières mensuelles ou trimestrielles… Pour vérifier les fameuses infos…

    • Nicolas Roncevic Le 30 juin 2016 - Répondre

      Valériane Pascal c’est vrai que ton diplôme n’a jamais été vérifié par l’ARS via le n° adéli !! Combien d’usurpation réelle et vérifié en France en 2015 ??

  9. Sandrine Doris Le 28 juin 2016 - Répondre

    Ils ont l’impression d’avoir un petit pouvoir…

  10. Koko Lala Le 28 juin 2016 - Répondre

    j’ai reçu de la part de ma cpam un mail il y a qques semaines, m’informant de l’obligation d’etre inscrite à l’ONI … et comme cela ne devait pas lui suffir, la cpam m’a envoyé un courrier postal … disant à peu près la meme chose mais spécifiant que je devais lui envoyer copie de mon adhésion 2016, soit par mail, soit par retour de courrier. Je l’ai fait par mail … mais la cpam ne donne pas accusé de réception du mail … donc me voilà que je vais leur mettre dans leur boite aux lettres …. pfff

  11. Géraldine Suchet Le 28 juin 2016 - Répondre

    Ce genre de menace ne date pas d’aujourd’hui, j’ai reçu une lettre de la cpam me menaçant de déconventionnement si je ne m’inscrivais pas à l’ONi en 2014….le genre de lettre qui vous fais bien peur et vous oblige à payer votre cotisation pour avoir le droit d’aller travailler……on marche sur la tête dans ce pays

  12. Za Bel Le 28 juin 2016 - Répondre

    Il est probable qu’en pourcentage ce sont les salariés qui sont les moins nombreux inscrits à l’ONI. Mais sur qui tape t-on ?? Toujours et encore les IDEL. Il est vrai qu’une IDEL qui cotise ça leur rapporte plus que 2 salariés !

  13. Claire Brunel Le 28 juin 2016 - Répondre
  14. Florence Quemener Le 28 juin 2016 - Répondre

    L’oni n’est juste là pour rec une cotisation donc de la thune rien d’autre personne dans cette ordre nous défendra comme l’ordre des médecins qui eux sont actif nous non c’est du vent juste pour nous croquer encore un peu plus d’argent

    • Marie Gaucher Le 28 juin 2016 - Répondre

      Paris ne s’est pas fait en 1 jour. Le début de l’ordre des médecins ne devait pas être tout rose à ses débuts!

    • Florence Quemener Le 28 juin 2016 - Répondre

      Tout a fait mais maintenant ils arrivent à faire plier la ministre de la santé

    • Gael Nadal Le 28 juin 2016 - Répondre

      L oni sert aussi à nous défendre !!! On s en rend compte quand on en a eu besoin

    • Florence Quemener Le 28 juin 2016 - Répondre

      Ok méaculpa je ne savais pas

    • Than Ourne Le 29 juin 2016 - Répondre

      Pour avoir été secrétaire départementale, l’ oni est une bonne idée… C’est leur communication et leur pratique qui sont mauvaises… C’est par la pédagogie qu’on rassemble pas par les menaces et les sanctions…

    • Florence Quemener Le 29 juin 2016 - Répondre

      Tout a fait

    • Nico Letta Le 29 juin 2016 - Répondre

      Than Ourne c exactement ce que je leur ai dit quand j’y suis allé. Après quelques mails incendaires que je leur ai adressé pour denoncer leur inefficacité ils m’ont proposé de les rencontrer. J’y suis allé avec, je l’avoue, une certaine dose d’agressivité. El là surprise: ils m’ont écouté, ils m’ont posé pas mal de questions, ils m’ont exposé leur action mais ils m’ont également fait part des difficultés qu’ils rencontrent à s’imposer face à des établissements qui ne jouent pas le jeu sous la pression de syndicats qui leur mettent des bâtons dans les roues par peur, sans doute, de perdre leur monopole. Ils ont reconnu les erreurs des débuts et exposé les actions mises en place pour réparer : après tout, c vrai que l’erreur est humaine. Bref, ‘ai rencontré des collègues motivés, qui s’investissent à 100% et prêts à écouter. Tout n’est pas parfait? C vrai. Mais il va falloir que toute la profession croit en leur action et leur donne les moyens d’y parvenir. Dans chaque region encontrez les! Exposez vos requêtes, exposez vos propositions ! Ne pas oublier que ce sont des collègues ! !!

    • Lélè'ne Nidrajud Le 1 juillet 2016 - Répondre

      L’ONI nous défend et essaie de le faire au mieux … Ils m’ont beaucoup aidé depuis mon installation avec toutes les difficultés que j’ai rencontrées avec un autre cabinet !!! « Chapeau  » à leur bienveillance….

    • Isabelle Guyard Le 3 juillet 2016 - Répondre

      Juste un rappel avant l oni nous etions sous la coupelle de qui ah oui l ordre des medecins et nous avons obtenu quoi ? Je vous laisse repondre car moi je sais pas

  15. Gael Nadal Le 28 juin 2016 - Répondre

    Moi je dis vive l oni !!!!

  16. Laurent Raidi Le 28 juin 2016 - Répondre

    L’inscription à l’ONI est obligatoire !!! La loi s’est la loi !!!

  17. Isabelle Giraud Le 28 juin 2016 - Répondre

    Vive l ordre!!! À quand des ide responsables et autonomes ?? Sans chapotage des médecins !!! Voilà entre autres à quoi il sert! Il n y a qu à voir aux states, au Canada le poids des infirmières !!! Au moins on les met en première ligne dans les grands choix de santé publique !! On est vraiment des nones nous!!!!

    • Dominique Lesueur Le 30 juin 2016 - Répondre

      Des IDE responsables cela se saurait ? pour participer aux conciliations pour divers griefs entre collègues cela est dramatique, voir des fois pathétiques hélas .On cherche le ou L a professionnelle comme toute les professions …..

  18. C’est nul de faire ça… Décidément ils n’ont toujours rien compris..

  19. Lilie Dav Le 29 juin 2016 - Répondre

    Encore une jolie manipulation des CPAM pour nous monter les unes contre les autres…pour ou contre l’oni…? Battez-vous !!!
    Prenez le temps de faire quelques recherches sur les différents ordres (médecin, infirmier, avocats…) en France et à travers le monde…ensuite on en reparle

  20. Moi rien Recu…

  21. Révolution c’est tout j’ai l’impression qu’il n y a pas assez de têtes qui sont tombées laissons briser encore des milliers de carrière de vie !!!! on en chie pas assez chaque jour dans notre métier il faut qu’ils en rajoutent sans qu’on disent quoi que ce soit !!! j’ai juste envie bye bye pays de merde

  22. Quand je vois le titre infirmières libérales et en dessous ‘ sponsorisé ‘ je ne crois en rien de ce forum sponsorisé
    Il fait réfléchir par soi même

  23. Nicolas Roncevic Le 30 juin 2016 - Répondre

    Surtout ne pas payer, inscription et cotisation sont deux temps différents et tu pourras envoyer ton justificatif à ces enc…. de la CPAM !! C’est vrai que c’est la chose la plus importante à leur yeux, par contre leur nomenclature de merde, non adaptée, ils penseront à la mettre à jour !! Quand tu leur demandes c’est « bah oui je comprends mais je n’y peux rien » merci pour votre réponse !! Alors on casse les bonbons aux IDEL’S, y a pas mieux à faire dans les CPAM !!!!

  24. David Hartz Le 1 juillet 2016 - Répondre
  25. Isa Line Le 1 juillet 2016 - Répondre

    Non seulement l’oni ne sert à rien et en plus ils nous deconventionne!?? « L’Amérique!!!!! »ah oui ils ns prennent un peu d’argent au passage

  26. Article déplorable de faux semblants et destiné à entretenir des fausses idées.! A deux doigts meme de la diffamation attachez vous plutôt à éliminer les déconnections de réseaux que de chercher à savoir ce que font ou pas les institutions ordinales qui je répète ne sont nullement des syndicats ni des tribunaux ni des unions professionnelles

  27. Samuel Bertin Le 3 juillet 2016 - Répondre

    Et les ide hospitalières ?

  28. Kevin Blaye Le 4 juillet 2016 - Répondre

    Bonjour mon album mille et mille lumières est dispo sur iTunes et Amazon et vous pouvez retrouver mon clip mille et mille lumières sur YouTube n’hésitez pas à donnez votre avis

    Hello my album thousand and a thousand lights is available on iTunes and Amazon and you can find my thousand and a thousand lights clip on YouTube do not hesitate to give your opinion itunes Google play fnac music deezer spotify mercip

  29. Dominique Louis Le 6 juillet 2016 - Répondre

    C est bien une institution qui œuvre pour sa profession !! Humour!!!

  30. […] Autant dire que l’Ordre National des Infirmiers ne dispose pas de soutien fort et indéfectible, et que l’ordre a réussi à susciter l’hostilité des infirmières libérales. En effet, au cours du printemps – été 2016, les syndicats d’infirmières libérales mais aussi de nombreux IDEL(s) se déclaraient outrés à la réception de courriers de la CPAM, qui demandaient la justification de l’inscription à l’ordre national des Infirmiers. Ce mélange des genres donnait plus de force aux détracteurs, qui ne voyaient dans l’inscription à cet ordre qu’une dépense supplémentaire aux intérêts inexistants. On s’interrogeait alors de savoir si l’ONI était à l’origine du déconventionnement de certaines infirmières libérales ? […]

Laisser un commentaire