Les personnes âgées en perte d’autonomie sont-elles bien prises en charge en France ?

Les personnes âgées en perte d’autonomie sont-elles bien prises en charge en France ?

Les personnes âgées en perte d’autonomie sont-elles bien prises en charge ?

90 % de la population souhaite terminer sa vie à domicile. Les infirmières et infirmiers libéraux connaissent les spécificités de ces patients, alors que les pouvoirs publics semblent en ignorer les besoins et les attentes. Un rapport de la Cour des Comptes dresse un tableau peu glorieux de cette situation …

Une rentrée encore plus difficile pour les personnes âgées et leurs infirmières libérales

Le rapport était presque paru inaperçu à sa publication en … juillet bien sûr. C’est en effet pendant la période des départs en vacances, que la Cour des Comptes a rendu public son rapport sur « Le maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie ». Le sous-titre de ce dernier donne le ton : Une organisation à améliorer, des aides à mieux cibler. Il faut dire, que la question n’intéresse pas que les infirmières et infirmiers libéraux mais concernent bien toute la société.

Les personnes âgées en perte d’autonomie seront de plus en plus nombreuses, prédisent les hauts magistrats. De 1.150.000 en 2010, elles dépasseront la barre des 2.300.000 en 2060 (et 1.550.000 en 2030). Le problème n’est donc pas que médical et social mais il représente aussi un enjeu financier. La Cour des Comptes a ainsi évalué le coût de ces prises en charge pour l’année 2011 : 10.1 milliards d’euros. Une petite moitié de ces dépenses (4.7 milliards) relève de la Sécurité Sociale, alors que les pouvoirs publics contribuent presque autant (4.2 milliards pour les départements et 0.3 milliard pour l’Etat). Le reste, soit 0.9 milliard quand même, est à la charge des patients et de leur famille. Ce reste à charge triplera d’ici 2060, d’où l’importance et l’urgence de se saisir de cette problématique.

Des infirmières libérales confrontées à une multiplication des structures

Nous ne nous attarderons guère sur les analyses et les prospectives de la Cour des Comptes quant à la définition même de la dépendance mais aussi quant à l’évolution démographique inexorable des années à venir. En revanche, la Cour des Comptes entend aider les pouvoirs publics à disposer d’ une bonne connaissance des besoins des personnes dépendantes et de leurs aidants.

Les Magistrats de la Cour se désolent du choix trop important, offert aux patients et à leur famille. Les infirmières et infirmiers libéraux comme plus généralement les professions libérales de santé coexistent avec les établissements hospitaliers, l’Hospitalisation à Domicile, les EHPAD, les SSIAD, les SSAD, ….A ces solutions multiples s’ajoutent des structures, crées au départ avec la bonne intention de faciliter la prise en charge des patients, comme les parcours de soins des personnes âgées en risque de perte d’autonomie (PAERPA). Après avoir consacré de très (très) longues pages à énumérer et décrire ces multiples solutions, la Cour juge que cette profusion « rend illisible l’ensemble du système mis en place. » Les magistrats reconnaissent que cette incompréhension se constate aussi bien du côté des patients et des familles que de celui des professionnels comme les infirmières libérales notamment.

Une simplification de la prise en charge des patients âgés, une vraie bonne idée pour les infirmières libérales ?

Sans surprise, les magistrats rappellent leur préférence pour le développement de l’Hospitalisation à Domicile aux dépens des autres solutions décrites dans le rapport. Mais ils pointent surtout le problème de la réforme de tarification des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), qui ne prennent aucun compte des caractéristiques des patients. Au contraire, les magistrats condamnent cette politique des SSIAD, qui opèrent une sélection des prises en charge dans une optique d’équilibre financier, en notant que cela se fait nécessairement au détriment des personnes les plus dépendantes.

C’est donc, en toute logique, que deux des recommandations concernent directement ces SSIAD et les Services des Soins et d’aide à domicile (SSAD). La première recommande de « mener à bien cette réforme de la tarification » alors que la seconde vise à clarifier l’offre existante en conseillant de « favoriser le regroupement de ces structures. »

Deux recommandations, dont les explications ont déjà, à de nombreuses reprises, été explicitées ici, qui seront peut-être suivies de prise de décision ?

Que pensez-vous de l’offre existante face à ces personnes âgées en perte d’autonomie ? Les structures sont-elles, à votre avis, trop nombreuses ? Le regroupement de structures déjà en place fait-il selon vous partie des solutions efficaces en la matière ?

Pour accéder au rapport de la Cour des Comptes dans son intégralité

By | 2018-04-12T15:21:18+00:00 19 septembre 2016|IDEL au quotidien|157 Comments

157 Commentaires

  1. Marie France Fagnon Le 19 septembre 2016 - Répondre

    De moins en moins

  2. Annabelle Vernejoux Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Oui

  3. Sa Majesté Gérèm Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Gros bordel, plus aucune coordination, 36 interlocuteurs, des personnes âgées désabusées.

  4. Sednanerf Jerem Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Le regroupement des structures, bonne idée mais elle s’appliquera aussi aux Idel..

  5. Bak Alexandra Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Ah ah ah

  6. Jihaane Sd Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Noooooooon

  7. Sylvie Oussaid Le 19 septembre 2016 - Répondre

    tout ce que je constate c’est que certaines personnes galerent pour trouver des soignants pour les aider!!bravo aux tetes pensantes!!

  8. Laetitia Legrand Verez Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Non

  9. Sophie Monteiro Rodrigues Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Plus il y a de structures moins c’est efficace ..

  10. Dominique Louis Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Tout à été fait pour se donner bonne conscience, avt les idels s occupaient de tout et c était bcp plus humain… aujourd’hui hui on a transposé les services de soins à domicile en médicalisant encore plus et ça coûte une fortune…
    Une personne âgée à besoin qu on l aide pour ses soins d hygiène pour l observance de son traitement et qu une Auxilliaire de vie lui fasse courses et Menage , un Kine pour continuer à marcher…. mais certainement pas d une structure hospitalière qui se donne bonne conscience mais n est surtout pas adapté pour le quotidien !!!!

    • Lilly Anoki Le 20 septembre 2016 - Répondre

      L’auxiliaire a un rôle d’aide et d’accompagnement , pas d’assistance. Elle est là pour lui maintenir et améliorer son autonomie en mettant en place un projet individuel auquel l’équipe pluridisciplinaire doit adhérer après concertation. Chose qui n’est quasiment jamais faite, constat de terrain.

    • Lilly Anoki Le 20 septembre 2016 - Répondre

      Côté HAD, j’ai vu des situations incroyables en tant que gérante de SAAD. No comment ….

    • Dominique Louis Le 20 septembre 2016 - Répondre

      Lilly Anoki la vous confondre le rôle de l idel et de as… je vous rappelle que l as travaille toujours sous la responsabilité de l edelmann qui elle devra rendre des comptes juridiques si gros pb… l as n à pas cette vocation de décider !!!! Voilà ou le bat blesse

    • Françoise Zanin Le 20 septembre 2016 - Répondre

      ssiad c est 27 e la journee pour un a deux passages AS et ide…verser au ssiad par le conseil general si hospi ou autre zero….une auxxilliaire c est 25 e de l heure que le patient paye et si besoin de 3 passages par jour le calcul est vite fait donc y a du travail pour tous ssiad et idel…..

    • Lilly Anoki Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Dominique Louis j’ai surtout relève que l’had s’appuyait sur les libéraux et qu’il y avait trop peu d’as, d’où le complément avec mon service.

    • Dominique Louis Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Oui ça c est le blabla habituel… mais par expérience et pour continuer à évaluer la question… les INFIRMIEREs sont spoliées en permanence par des pseudo organisations qui font soi disant un super travail… moi je ne constate en permanence qu un exercice illégal de la médecine…

    • Lilly Anoki Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Dominique Louis je n’ai pas bien saisi : vous parlez des glissements de tâches? Il y en a effectivement mais pas chez moi. L’idel est le pilier dans la coordo, pas l’as ou avs ou Amp ou ou advf. Je pourrais écrire un bouquin sur ce que j’ai vu côté aides ménagères … L’équipe pluridisciplinaire est l’avenir.Il manque des contrôles côté service à la personne.

    • Mariie Bon Le 23 septembre 2016 - Répondre

      côté ehpad j’ai vu des situations déplorables en tant qu’as d’hadr … no comment aussi ….

    • Astrid Poupette Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Lilly Anoki….. Je rencontre un gros problème avec un SAD… J’ai contacté la directrice qui s’est plaint de manque de collaboration entre idels et eux….. Objectif de soins outils etc etc… Bref je lui ai proposé qu’on se rencontre… Pour qu’au final elle me sorte des pdf et un mail de son juriste sur les différents statuts de ses employées… Et qui (devant la fille de la patiente) n’a pas arrêté de justifier les manquements de don personnel en criant haut et fort que les filles étaient mal payées…. Pas valorisées…. Pas formées…. Du coup pas motivées…
      Euh c’est ton boulot de directrice ça madame de bien considérer et motiver tes troupes j’ai envie de te dire!!
      Et moi je me retrouve toujours avec la même problématique… Des wc pleines de caca… Un sol de la cuisine qui glisse car c’est jamais leur boulot de nettoyer….
      Parce qu’elle sont la pour comment vous faites Lilly? Ah oui accompagner et non assister….

    • Lavande Vincent Le 24 septembre 2016 - Répondre

      idem on soigne mieux les animaux que nos anciens no comment aussi ex aide-soignante arrêtons de faire passer la rentabilité avant la personne humaine coup de gueule et j’assume

  11. Camille Dmt Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Les personnes âgées hospitalisées perdent de l’autonomie cela est certain… Avec si peu de kinésithérapeutes et ergothérapeutes en SSR il est impossible qu’ils gardent ou améliorent leur autonomie!! (Une infirmière en Ssr)

  12. Eric Blay Le 19 septembre 2016 - Répondre

    L’hopital c l’hopital…le soins a domicile c l’affaire des liberaux…je me suis installé depuis peu pour travailler avec plus d’humanité, de proximité…et voir toutes ces structures regarder les personnes agées comme un produit manufacturé qui va permettre de faire du benefice..pfff..c ecoeurant…et l’hopital qd a lui il a qu’a garder un peu plus c patients au lieu de les renvoyer a domicile a moitié gueris et intervenir chez eux..abérant…

    • Mel Herlem Le 21 septembre 2016 - Répondre

      Les ssiad ne font pas de bénéfices. C’est une association à but non lucratif chapotée par l’ARS.

    • Eric Blay Le 27 septembre 2016 - Répondre

      Beh alors c un doublon inutile dans la chaine des soins

  13. Boris Didier Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Cette remarquable aptitude de la France à créer des « machins »…

  14. Catherine Thomas Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Pas forcément

  15. Madeleine Zoccolan Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Non en réponse à votre question

  16. MaRy Garcia Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Nonnnnnnnnnn

  17. Maryse Willeman Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Il y a du travaille à faire encore !

  18. Michele Daumont Le 19 septembre 2016 - Répondre

    HAD coute un bras à la société, place aux libéraux qui sont plus souples pour les horaires, payent leurs cotisations sociales, il faut faire les comptes, les gouvernement se rendront compte que le tarif des libéraux et 4 ou 5 fois moins cher, et ça c’est important, la prise en charge est bien meilleure, depuis quand se lave t’on à midi??et nous les libéraux , nous sommes sur le terrain , meme les dimanches et jours feriés, proximité,disponibilité,et competences incroyables, et nous pouvons aussi mettre à dom des lits médicalisés, des kinés…bref, toute la panoplie pour que la personne puisse rester chez elle le plus longtemps possible, en quand on voit les critères d’inclusion des patients en HAD, y’a de quoi rigoler….

    • Françoise Zanin Le 20 septembre 2016 - Répondre

      27 e par jour pour un ssiad par patient pour plusieurs passages toilettes changes par AS et soins par ide….qd une idel prend le relai de certains soins que le ssiad lui delegue la ca coute un bras….nos coordinatrices sont d anciennes idel et la prise en charge est global y a du taf pour tous ds le maintien a domicile……

    • Michele Daumont Le 21 septembre 2016 - Répondre

      Françoise Zanin j’habite sur la côte d’azur et je peux vous dire qu’ici ça ne fonctionne pas comme cela
      Pourtant cela devrait être pareil dans toute la France non?

    • Sophie Denis Bruchon Le 21 septembre 2016 - Répondre

      Had et idel ce n’est pas comparables
      Pas les mêmes soins.
      Et ça donne accès aux idel à des prises en charge hospitalières.
      Il y a de la place pour tous.
      Je suis en région paca et le problème premier est qu’il y a trop d’idel.
      C’est bien pour ça qu’on ne peut plus s’installer sauf à racheter ù patientele ou s’associer

    • Adeline Tyméo Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Idel souple dans les horaires ?? L’had est la 24h/24 7js sur 7js

    • Sophie Denis Bruchon Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Michele Daumont ne généralisez votre expérience
      Je suis en paca aussi

    • Françoise Zanin Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Dans le val d Oise ça se passe comme ça Michele Daumont…moi je dis vu le 4 ème âge y a du travail pour tous…après chacun son choix moi je préfère être à domicile en tant que salarié….

    • Michele Daumont Le 22 septembre 2016 - Répondre

      je generalise peut etre et je m’en excuse , mais cela fait 11 ans maintenant que je fais du libéral et dans la ville ou je travaille c’est ainsi, d’autres infirmieres aussi vous dirons les memes choses et surtout les patients!

    • Anne Audebrand Le 23 septembre 2016 - Répondre

      Adeline Tyméo IDEL : 24h/24 pareil…

    • Mary O'fret Le 23 septembre 2016 - Répondre

      Adeline Tyméo l’had nous appelle de nuit comme de jour en cas de pb, ne se déplace pas, c’est nous qui faisons tous les soins et on n’a pas encore vu la couleur des mci…

    • Astrid Poupette Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Adeline Tyméo et Anne Audebrand: tout à fait d’accord… Dans mon secteur beaucoup d’idels ont oublié qu’elles avaient obligation de soins 24/24 et 7/7… Je pense même qu’elles ont choisi le lib pour faire 6/12h et 16/18h… Et quand on leur rappele elles s’insurgent et crient au scandale….
      Ces IDELS creusent leur trou toutes seules…. Aux autres d’en tirer partie 😉

    • Astrid Poupette Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Et pour répondre au commentaire de base : qui voudrait être laver à midi ? Ben les lève tard… Ceux qui veulent trainer le matin…. C’est ça aussi la flexibilité 😉

    • Michele Daumont Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Pas du tout parceque l’had leur donne un créneau celui du matin que l’épouse ou l’époux est bloqué chez lui pour attendre l’ide
      En même temps je ne m’en plaint pas je récupère ainsi que mes consœurs ces patients tôt ou tard
      Par contre je trouve que ces structures sont trop chères pour la collectivité
      Par exemple ce matin je récupère un patient de l’had pour un lovenox tous les jours
      L’had y venait jusqu’à présent pour un lavage de vessie et un lovenox….

    • Michele Daumont Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Françoise Zanin vous avez de la chance chez nous c’est la guerre ouverte et c’est lamentable

    • Astrid Poupette Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Michele Daumont on ne s’est pas comprise je pense….
      Certes l’HAD comme edf comme orange donne des fourchettes horaires qui ressemblent plus à des râteaux et ça bloque les gens toute une matinée inutilement…. Mais je ne trouve rien de choquant à faire une toilette à midi… Y a des patients que ça ne dérange pas.. qui aiment trainer le matin…..
      Et faut être réaliste aussi tu ne peux absolument pas techniquement parlant être chez tout le monde entre 8 et 9….
      Hier encore j’ai refusé une pec car la dame voulait que je sous la à 7h30…. Pas une minute de moins pas une minute de plus….
      Et pourtant ma fourchette est de 45min/1h et je trouve être plutôt correcte

    • Michele Daumont Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Excusée moi c’est moi qui n’avait pas compris

    • Yayou Bel Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Idel en paca, je peux certifier k lhad, nous prenne bcp notre travail.ils en viennent même à venir mettre la pression au famille : »c’est cas ou impossible de retour à domicile » même si cette personne à déjà son idel depuis des mois, voir des années qui gère tout.
      Et ils prennent des soins pst , injections anti-co….ki n’ont rien à voir ac de had.
      On nous écrase de plus en plus et de partt.
      Pourquoi le matériel de perfusion, de sondage….sont ou ne vont plus être prit en charge à domicile kan idel et le sont ou seront par had ou à lhopiral.
      Aujourd’hui tt est histoire d’argent et on ne tient plus compte du choix des malades, et de leur bien être.

    • Michele Daumont Le 24 septembre 2016 - Répondre

      tout à fait d’accord avec vous, par contre, en lisant les commentaires, j’ai l’impression que dans d’autres régions, ça ne se passe pas comme chez nous

    • Astrid Poupette c est pas bien ce que vous dites mon mary à fait 2 abc il a 31 ans il faut le lever et lui faire sa toilt il dépend complètement de l infirmière donc ce n est pas son choix de se lever à telle ou telle heure

    • Michele Daumont Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Isabelle Barbiere Barbiere il faut donc trouver une Ide libérale qui viendra quasiment toujours à la même heure car elle fait sa tournée tous les jours pareille alors que l’had pas du tout

    • Michele Daumont Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Mais tant mieux, que l’had reste comme elle est moi je récupère parfois leurs patients qui en ont ras le bol

    • Bruno Autin Le 25 septembre 2016 - Répondre

      Et les idels ne lâchent pas les patients le week-end elles , il est important de le préciser

    • Astrid Poupette Le 26 septembre 2016 - Répondre

      Isabelle Barbiere Barbiere et Michele Daumont il faut apprendre à lire!!!
      J’ai rebondi sur la question de Michèle qui honore la flexibilité des idels et qui disait « qui veut être lavé à midi « …. Ben il y a des patients qui veulent ou que ça ne dérangent pas d’être laves à midi ou tard dans la matinée!!!! C’est ça être flexible être une idel qui comprends et accepte ça et pas qui décide qu’à 10h les toilettes c’est fini parce que pour elle c’est comme ça et pas autrement….
      Ensuite être flexible ce n’est pas à sens unique non plus….. Certains patients sont très exigeants , nécessitent une assistance mais ne veulent absolument pas s’adapter ne serait ce que de 10 min…..
      Je ne suis pas non plus une employée payée par la secu corvéable à merci….
      Quand j’ai un appel pour une pec de toilette je demande avant tout la rue du patient et le nombre de passages par jour et selon ma tournée du moment je propose une fourchette ou je peux y être, par exemple 6h30/7h ou 10h30/11h30 en rappelant bien que je ne manipule pas des courgettes et que dans l’humain y peut y avoir du retard et que les horaires de fin de matinée absorbent les éventuels retards…. C’est ainsi je ne suis pas magicienne je ne peux pas être chez tout le monde entre 8 et 9….
      Les gens sont libres de faire leur choix

    • Astrid Poupette Le 26 septembre 2016 - Répondre

      Si mes horaires ne conviennent pas ils continuent à chercher jusqu’à ce qu’ils trouvent l’idel disponible à leur horaire

    • Michele Daumont Le 26 septembre 2016 - Répondre

      Quand je parle des personnes lavées à midi je pense à l’had: quelques familles que je rencontrent se plaignent souvent des ces horaires
      J’ai rencontré peu de personnes qui veulent être l’accent à midi
      En même temps ce que vous faites nous le faisons tous nous nous adaptons toujours où nous envoyons sur une amie qui a de la place
      T’a pas de quoi discuter pendant des jours

  19. Isabelle Salmon Le 19 septembre 2016 - Répondre
  20. Bapt Man Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Ce que je pense c’est que malgré toute ces structures des personnes âges ont du mal à trouver des aides pour les toilettes (ssiad / auxiliaire et infirmier sur booké ) je pense que l’on devrait optimiser ce qui existe en lâchant du lest / en payant et en donnant les moyens au structures existantes de pouvoir faire correctement leur métier.

  21. Geraldine Sampietro Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Ah bein non !!! C’est même une honte ! Nos aînés sont laissés sur le bord de la route !!! Et c de pire en pire !!!!!! Quand allons nous réagir !!!

  22. Elisabeth Cardot Jaugey Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Des libéraux bien reconnus, infs, kinés… Sur prescription par médecin ttt, ou hospitalier + aides-ménagères. Les HAD paraissent tellement lourdingues et di peu accessibles.

    • Lili ArnLabat Le 20 septembre 2016 - Répondre

      je les ai vu prendre des décisions à l’encontre des ide, et de la famille … non plus simple, dans le dos de la famille ! 🙁

    • Michele Daumont Le 21 septembre 2016 - Répondre

      les had sont lourdingues: jamais le meme personnel, un coup ils passent le matin, un coup fin de mat (toilette à midi), un coup un infirmier un coup une infirmiere….ça peut géner des personnes agées, en tout cas, mauvaise réputation et c’est tant mieux pour les infirmiers libéraux

    • Adeline Tyméo Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Had = hospitalisation donc comme à l’hôpital normal que le personnel peut intervenir à midi

    • Yayou Bel Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Malheureusement pour les idel ils ont un grand impact sur le patient et la famille ki se sentent perdu et du coup accepte. Même comme idel intervient depuis très longtemps et gère tt. Ils n’ont aucune gêne à nous virer!!!
      Ça m’écoeure!!

  23. Mgn Ltn Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Au final les politiques c’est un peu comme les industriels, ils sont là pour faire du chiffre. Notre ministre souhaite développer les HAD, les maisons de Santé et faire disparaître les IDEL. Ainsi elle fait de l’argent et de l’emploi pour ces amis les technocrates. Ces ressources humaines qui glandent derrière un bureau et alourdissent les factures. Et comme d’habitude les soignants qui font tout le boulot touchent à peine de quoi survivre. Sans parler des collègues qui se suicident à cause de ces grandes structures inhumaines.

  24. Samuel Glardon Le 19 septembre 2016 - Répondre

    Je ne crois pas

  25. Michele Daumont Le 20 septembre 2016 - Répondre

    En ce moment je m’occupe de perfusion à Dom le médecin étalé les ATB sur 12 h donc première perf à 6 h le matin puis 13 h puis 20 h
    Je suis sûre que l’on a fait appel à moi plutôt qu’à l’HAD car pas de personnel aussi tôt…, bref j’y trouve mon compte je ne me plait pas
    Mais dans ma région souvent je fais des PS a des patients sous lovenox car pris en charge par l’HAD pour des pansements lovenox…. C’est quoi leurs critères d’inclusion ? Qui ne sont pas vérifier par la Cpam?

    • Adeline Tyméo Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Pas de personnel si tôt ? Cela dépend de l’had. A mienne nous intervenons 24h /24 7js sur 7

    • Michele Daumont Le 22 septembre 2016 - Répondre

      pas dans ma ville et c’est tres bien pour moi, je recupère les patients

    • Yayou Bel Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Je connais ca aussi, il prenne des pst de chir , injection anti-co …..
      Mais où est lhad?
      Et dont tt pour nous prendre nous patient des kils mettent un pied à l’hôpital, dans même nous contacter avt.

  26. Pascalita Vaissierès Le 20 septembre 2016 - Répondre

    C’est à dire que lorsqu’on nous compte les minutes de soins d hygiène et qu’ il semblerait que 2 ais 3 seraient sur évaluer une aide à La toilette ‘basique’ ne me parlez pas de prendre soins

  27. Domi Mendes Le 20 septembre 2016 - Répondre

    Mais non !- mais pas du tout !!!

  28. les structures hospitalieres de type HAD ne se sont pas adaptées au domicile, elles continuent de fonctionner comme en structure. Du coup moins de souplesse, moins de satisfaction côté patient qui est un peu perdu, sans compter les familles qui ne comprennent pas…. et bien sûr nous ne parlerons pas du problème de paiement des IDEL quand l’HAD fonctionne avec les IDEL du terrain…3 à 4 mois avant d’être payées pour des soins que nous réalisons et organisons mieux sans eux…..
    Je crois qu’il faut donner la parole aux patients et aux familles pour avoir un retour de leur côté

  29. Céline Girard Le 20 septembre 2016 - Répondre

    Mais c’est clair!!! C’est un bazar inutile!!!! Les CLIC ont été mis en place il y a des années dans le but de centraliser les infos sur les seniors, et personne n’en parle jamais!!!! Tout le reste c’est effectivement de l’argent qu’on jette par les fenêtres!

  30. José Martinez Le 20 septembre 2016 - Répondre

    Non je ne trouve pas bcp de solitude est de négligence dans certain cas

  31. Micheline Trehout Le 20 septembre 2016 - Répondre

    NON

  32. صباح ازلال Le 20 septembre 2016 - Répondre

    Pour être bref et clair. Du tout. C’est plutôt la course derrière la rentabilité

  33. Alexandrine Aime-Ghintran Le 20 septembre 2016 - Répondre

    Il y a tellement à faire en terme de maintien à domicile…. De l’auxiliaire de vie, à l’aide ménagère, en passant par les siad… Toutes ces structures manquent de moyen…

    • Michele Daumont Le 21 septembre 2016 - Répondre

      ces srtuctures ne manquent pas de moyens, quand on voit le matos domicile…elles manquent de personnes motivées et professionnnelles

    • Marina Fremaux Le 21 septembre 2016 - Répondre

      Michele Daumont le matériel à domicile n’est pas fourni par les siaad mais payer par la cpam sur prescription médicale. Oui nous manquons de moyens et nous sommes professionnel c’est juste compliquer de trouver des as compétente qui souhaite passer leur journée sur la route pour gagner une misère

    • Michele Daumont Le 22 septembre 2016 - Répondre

      le materiel est là c’est l’essentiel, on en revient toujours au meme probleme, c’est l’argent

    • Michele Daumont Le 22 septembre 2016 - Répondre

      je suis infirmiere libérale, je gagne bien ma vie,je travaille plus de 35 h par semaine, donc c’est sur que je rentre de l’argent, mais je ne suis pas manchotte, je prend peu de vvecances

    • Michele Daumont Le 22 septembre 2016 - Répondre

      l’argent ne tombe pas du ciel, certains métiers rapportent plus que d’autres, et que dans la santé, le social, les salaires ne sont pas super haut, je gagne 2,50 pour un deplacement , celui de mon plombier , je vous en parle meme pas, et pourtant il a un cap…c’est un choix de vie professionnel,

    • Michele Daumont Le 22 septembre 2016 - Répondre

      la cpam paye trop cher toutes ses structures

    • Alexandrine Aime-Ghintran Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Heu étant coordinatrice en siad… Je sais de quoi je parle… Et la guerre guerre entre siad et ide libéral … Que dire… De l’exaspération …. On peut très bien travailler ensemble…. Moi c’est ce que je faits avec les ide de mon secteur… Faut arrêter de toujours taper sur les structures… Elles existent et sont bien utiles dans les zones ou le désert médical s’est hélas installé …. Quant aux personnes motivées, vu ce qu’elle gagnent à la fin du mois… Et bien excusez moi…. Mais je leur tire mon chapeau de continuer à faire ce métier…Il y en aurait des choses à dire aussi sur le libéral… Je sais de quoi je parle aussi car j’en ai faits….
      Mais bon ce n’est pas le débats…
      Et oui les structures manquent de moyen… Les budgets sont de plus en plus serrés… Et on en demandent toujours plus… Je parle de façon générale aussi bien pour les siad et service d’aide à domicile…

    • Alexandrine Aime-Ghintran Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Michele Daumont le budget d’un siad dépend de l’ARS…. Pas de la cpam….

    • Marina Fremaux Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Michele Daumont oui vous faites de l’argent eh bien tant mieux pour vous mais forcément Ca ne motive pas de gagner à peine plus d’un smic pour ce que l’on fait. Après chacun sa vision des choses si les métiers d’as et d’idel était plus reconnu on aurai plus de personnel compétent. Ne pas mettre tout le monde dans le même sac c’est pas parce qu’on fait du domicile qu’on n’est pas compétent ou qu’on travaille comme des singuoins

  34. Muriel Ligero Le 20 septembre 2016 - Répondre

    oui un grand menage s’impose

  35. Nadine Allari Le 20 septembre 2016 - Répondre

    on leur vend du rêve et nous on court, on écrit on perd du temps…..

  36. ViTrix Weymar Le 20 septembre 2016 - Répondre

    grand souk !

  37. Nabil Annani Le 20 septembre 2016 - Répondre

    Plus que du ménage… Un grand coup de balai !!

  38. Kathy Titaux Le 20 septembre 2016 - Répondre

    Non pas du tout!

  39. Regina Hamon Le 20 septembre 2016 - Répondre

    on ne sait pas faire en France ,en revanche maltraitance sur personnes agées nous sommes les ROIS hélàs !!! on ne couronne pas ces actes barbares dont le silence est à l’honneur ……………………..

  40. Claire Delval Le 20 septembre 2016 - Répondre

    Je pense qu’il faudrait faire un ménage ailleurs puffff

  41. Léa Jolly Le 20 septembre 2016 - Répondre

    Lucile Raymond

  42. Magali Guérin Le 20 septembre 2016 - Répondre

    Très difficile et fs l économie de budget…..pas top du tout et prix exorbitants

  43. Magali Guérin Le 20 septembre 2016 - Répondre

    La course aux soins

  44. Arno Innamoramento Le 21 septembre 2016 - Répondre

    qu on le veuille ou non la PEC n’est pas la meme quand on dépend de l’hôpital HAD SSIAD ou des libéraux. avec les infirmiers liteaux la PEC est plus social, le soins moins formel pas de blouse… des liens se tissent il existe une proximité du fait que le cabinet ne possèdent pas 150 infirmiers, la relation n’est pas la meme !!! je pense qu’il ne faut pas tout mélanger et orienter les personnes selon leurs besoins

  45. Sophie Denis Bruchon Le 21 septembre 2016 - Répondre

    Il y a confusion entre les soins à domicile et had
    Pour entrer en had les critères sont très précis.
    Ce n’est pas un SSIAD

    • Michele Daumont Le 21 septembre 2016 - Répondre

      quand je vais à dom pouir une nfs plaq parce que le patient à du Lovenox, et que l’had se deplace pour des pansement…c’est quoi les critères d’inclusion de l’had? est ce que c’est vérifié? ils prennent tout se qui passent pour ne pas perdre des lits c’est tout, c’est juste une question de sous, de gros sous

    • Sophie Denis Bruchon Le 21 septembre 2016 - Répondre

      Les critères d’inclusion sont stricts
      Oui ils viennent pour des pansements mais pas ceux de cors aux pieds.
      Après comme partout il y a peut être des HAD qui déconnent.
      Tout comme des idel se font facturer des actes non faits.
      Ça arrive
      Mais ça ne vaut pas le coup de généraliser.

    • Sophie Denis Bruchon Le 21 septembre 2016 - Répondre

      Et oui c’est vérifié
      Bien plus que pour les libéraux par exemple.

    • Marina Fremaux Le 21 septembre 2016 - Répondre

      En siaad nous avons des critères aussi ! Ne dites pas qu’il n’y en a pas si vous ne savez pas.

    • Sophie Denis Bruchon Le 21 septembre 2016 - Répondre

      Marina Fremaux…..Je ne dis pas qu’il n’y en a pas si vous me lisez bien.
      Je dis que là encore ce ne sont pas les mêmes que L’HAD
      Tous ont leur spécificité et leur domaine de compétence

    • Michele Daumont Le 22 septembre 2016 - Répondre

      l’had de gap va probablement fermé….trop cher?

    • Mary O'fret Le 23 septembre 2016 - Répondre

      Certaines collègues ont vu l’had se déplacer pour des lovenox alors ça me fait doucement rire vos critères…c’est du détournement de patientele rien d’autre!!

    • Sophie Denis Bruchon Le 23 septembre 2016 - Répondre

      Ben moi j’ai vu des idel encaisser des ordos pour une série de pansement et n’en faire qu’un sur 2….des malhonnêtes vous en trouverez partout.

    • Sophie Denis Bruchon Le 23 septembre 2016 - Répondre

      Mary O’fret les patients relevant de L’HAD ne seraient pas éligibles en libérale

    • Astrid Poupette Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Des patients non éligibles en libéral ? Ça veut dire quoi?

    • Sophie Denis Bruchon Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Ça veut dire que leur prise en charge est trop lourde pour une libérale seule.
      Personne ne connaît les critères d’inclusion had ou quoi ? ?

    • Astrid Poupette Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Moi les critères d’inclusion qu’on m’a donné c’est tous les patients qui nécessitent des traitements « hospitaliers »… Genre une perf de Dafalgan…. Un VAC….. Une naro……
      Bon j’attends encore de savoir ce que je ne suis pas capable de faire dans tout ça et quels cons… Euh pardon hauts fonctionnaires….. Ont décidé de passer certains traitements exclusivement hospitaliers… Pour être sûrs que des libs n’ait pas ce marché

    • Sophie Denis Bruchon Le 24 septembre 2016 - Répondre

      Une idel peut faire tous les traitements vu que L’HAD travaille avec ses ide et des idels. ….en revanche les traitements à prescriptions hospitalières ne sont pas disponibles en officine , d’autre part il y a le soutien logistique de L’HAD
      Pharmacie h24
      Médecin h24
      Ide h24
      Voilà

  46. Alice Hoffmann Le 21 septembre 2016 - Répondre

    Xavier

  47. Alice Hoffmann Le 21 septembre 2016 - Répondre

    Il existe des réseaux de soins gériatriques à domicile coordonnés par des ide et des médecins qui fonctionnent sous couvert d’associations
    Pas d’établissement hospitalier derrière
    Ça devrait être mis en place partout et pas que dans les grandes agglomérations

  48. Jean Michel Debaer Le 21 septembre 2016 - Répondre

    cela dépend ou ils sont dans quel établissement

  49. Celine Duf Le 21 septembre 2016 - Répondre

    Ah Ca C est plus un Menage

  50. JO Qjsm Le 21 septembre 2016 - Répondre

    Étant auxiliaire de vie a domicile je peux témoigner . Malgres les professionnels et les structures qui existent qui font leur possible pour ces personnes . Il n’y pas asser d’aide et d’heures pour faire quelques choses de correct entre tous les professionnels

  51. Joaquina Leverd Le 21 septembre 2016 - Répondre

    Les pauvres !! Moi je dit non

  52. Eric Kaczala Le 22 septembre 2016 - Répondre

    Oui mais quand ils peuvent plus rester seul et que c est le défilé tout les jours à la maison !!! Après ds les maisons de retraite on sait que les dirigeants se gavent c est la qu il faut mettre de l ordre ! !!!

    • Je suis OK ! Mon père (99)est depuis 9mois en EPAHD car plus gerable à la maison, déambule jour Et nuit. Depuis juin établissement repris par KORIAN :côté en bourse… Tout s’est dégradé !

    • Eric Kaczala Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Nouveau bizeness ils se font des couille en or ! !!

  53. Bernard Candela Le 22 septembre 2016 - Répondre

    non ,juste pour faire du fric !!!!

  54. Non, malheureusement !!!!

  55. Christophe Peyron Le 22 septembre 2016 - Répondre

    En tout cas bien mieux que certains pays ça c’est sure

  56. Myriam Ruchaud Le 22 septembre 2016 - Répondre

    Moi je remercie toutes les filles qui ce sont occupées de ma belle maman elle a eu une belle fin de vie

  57. Skonky Mv Le 22 septembre 2016 - Répondre

    La question a se poser aussi : le personnel qui s occuppe de ces personnes sont elles bien payées???

    • Marina Fremaux Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Ca les politiciens n’en parle pas de la paye ni de la reconnaissance de notre métier ils n’en n’ont rien à faire

    • Skonky Mv Le 22 septembre 2016 - Répondre

      Mais le personnel que fait il pour se defendre!!!!!

  58. Sophie Guisset Le 22 septembre 2016 - Répondre

    Plusieurs projet sont en courq actuellement pour ameliorer la coordination et le dialogue entre hopital et ville grace a des dossier patient partagés, ex : eticss en bourgogne

  59. Laura Julia Chouadra Le 22 septembre 2016 - Répondre

    Massiva Oukaci elle te ressemble 🙂

  60. Brigitte Bouzitou Louya Le 22 septembre 2016 - Répondre

    LA FORMATION EST À REVOIR. IL EST TEMPS DE CREER UN CYCLE 100% GERIATRIE COMME LA PUÉRICULTURE…. APRÈS TOUT LE RESTE IRA DÉJÀ MIEUX

  61. Elise Bron Le 22 septembre 2016 - Répondre

    Merci Sophie Guisset pour ton commentaire

  62. Frederique Rigaud Le 22 septembre 2016 - Répondre

    je suis prete à tout pour aider mais je suis inf dans un village de 5000 habitants, il y a tellement de convivialité qu en une demi ejournée, ssiad, ASSAD, mairie, médecin, sauf un, kiné, orthophoniste, sophrologue, dentiste,

  63. Mm's Cavalini Le 22 septembre 2016 - Répondre

    Non pas vraiment faite de personnel les dirigeants veulent tjrs plus avec moins de moyens de soignants tout est dans la rentabilité et ça ne s applique pas qu aux personnes âgées franchement je suis écoeurée.

  64. Barbara Vélon Le 22 septembre 2016 - Répondre

    L’HAD harponne les patients et paie à coup de lance-pierres les IDEL… Je pense que leurs poches doivent être bien pleines!

  65. Olga Manuela Penteado Le 23 septembre 2016 - Répondre

    Ele fou pas trop critique la françe y à pir

  66. Patricia van Kaam Le 23 septembre 2016 - Répondre

    Remettre l’infirmière au cœur de la prise en charge à domicile son décret de compétence décrit les choses très clairement alors laissons lui faire son boulot correctement au lieu de mettre couche sur couche de personne surpayé et qui ne sert à rien au final sauf à prendre l’argent du contribuable !!! Ét ca en France on sait faire. Prendre l’argent des autres et le dépenser aisément pour rien! Alors arrêtons les frais et remettons l’idéal à sa place au domicile c’est la seule qui gère véritablement les choses! A bon entendeur . Ét en plus ça ne coûte que 2, 63!!!

  67. Jc Calicoba Le 23 septembre 2016 - Répondre

    Eh oui… A trop se masturber les neurones ils ont zappé l’essentiel : Laisser le temps à l’humain de s’occuper de ses anciens.

  68. Anica Ana Âme Sauvage Le 24 septembre 2016 - Répondre

    Biensur que non

  69. Coralie Belmonte Le 24 septembre 2016 - Répondre

    Non.

  70. Vivi Sylvie Le 24 septembre 2016 - Répondre

    Les H A D
    Fumisterie totale
    Mon fils y a ete 2 mois et demi après une petite opération ça coûte énormément et pas mieux que si cetait simplement une I DE qui passait car l’infirmer passait chaque jour….
    Donc non cet pas la preuve d’économie et en plus Qd cet les P A… Profit pas DE tps ….!!!!
    Alors que l’IDEL prénds du tps pour discuter un peu…

  71. Val Coud Le 24 septembre 2016 - Répondre

    Non, je pense qu’en structure la perte d’autonomie est accentuée: parce que on fait pour eux car pas assez rapide. J’ai bossé un peu en structure. Je disais aux aides soignantes  » mais laissez leur faire même si ça leur prend du temps « ( pour la toilette).
    On me repondais que pas possible car les toilettes devaient être finis poir 11h.
    Voilà ça c’est le debut de la perte d’autonomie.
    Je suis pour le maintien à domicile. …..

  72. Sabine Sprich Le 24 septembre 2016 - Répondre

    non pas vraiment…..peut largement mieux faire!

  73. Y a pas que les personnes âgées et les hadicapes?

  74. Cricri Fac Le 24 septembre 2016 - Répondre

    Faut être migrants pour une bonne prise en charge ou étrangers nos vieux travailleurs ayant cotisés sont simplement bons pour la misère

  75. Sandryn Criado Le 25 septembre 2016 - Répondre

    Pas trop dac…epad zéro. …Je préfère mourir avant d arriver dans un centre comme ça …Aucune considération et ils prennent les vieux pr des cons……Je veux mourir chez moi

  76. je ne pense pas vue avec tout ce qu’on entend 😉

  77. Wilfrid Martinez Le 25 septembre 2016 - Répondre

    les personnes handicapées aussi ont besoin de ces aides mais la cour des comptes non pas les problèmes des petits gens eux ils ont les moyens bandes de fumiers c’est pour ça que vous le supprimer rapidement sans prévenir faudrait peut être supprimer la Cour des Comptes.

  78. Flo Max Le 26 septembre 2016 - Répondre

    Pffff hé bin !! Qu’est ce qu’il ne faut pas lire comme propos aberrants tout de même ! il faudrait penser à se renseigner sur le fonctionnement des ssiad quand même je pense que ça serait utile !! D’où sorti que AS et IDE exerçant dans les stuctures de SAD/HAD n’interviennent pas la nuit, les we et les fériés ??? ça frise la mauvaise foi sérieux !!! Je ne sais plus s’il faut en rire ou en pleurer en lisant certains propos !!! Pffff pathétique

  79. Sylvie Cedelle Le 26 septembre 2016 - Répondre

    A lire les commentaires Nadège Hubert

  80. Hirtzberger Chris Myriam Le 26 septembre 2016 - Répondre

    Bravo champions

  81. Sylvie Cedelle Le 26 septembre 2016 - Répondre

    Joe Richter

Laisser un commentaire