La rémunération des infirmières libérales marque le pas en 2015 !

La rémunération des infirmières libérales marque le pas en 2015 !

La rémunération des infirmières libérales marque le pas en 2015 !

Une récente étude confirme que le chiffre d’affaires moyen des infirmières et infirmiers libéraux n’a pas progressé en 2015 par rapport à 2014. Une stagnation, qui se ressent dans les mêmes proportions sur le bénéfice moyen des IDEL(s).

Un bénéfice en léger recul et une profession toujours très divisée

Si les revendications des infirmières et infirmiers libéraux portent souvent sur l’organisation générale des soins en France, certaines des demandes concernent néanmoins plus précisément la revalorisation de leur rémunération. Pour appuyer leur demande, les infirmières libérales disposent aujourd’hui des statistiques des Associations Régionales Agréées des professions libérales (Arapl), qui a dévoilé la dernière étude relative à l’année 2015.

Avant de se pencher plus en avant sur le revenu des infirmières libérales, précisons que l’étude porte sur 21.556 infirmières libérales, celles qui sont recensées par la Conférence des Arapl. 21.556 IDEL(s) concernés donc sur un total de 109.2925 soit près de 20 % de la profession.

Le bénéfice moyen des infirmières libérales pour 2015 a légèrement baissé pour s’établir à 50.600 euros (il était de 51.000 euros en 2014). Cependant les disparités se creusent également, puisque la moyenne du quart des infirmières libérales les moins bénéficiaires s’établit à 27.500 euros contre 62.140 euros pour le quart supérieur, soulignant une disparité de 1 à 3 parmi la profession. L’étude ne se limite pas à ce seul bénéfice mais détaille aussi une moyenne sur le chiffre d’affaires et les charges des infirmières et infirmiers libéraux.

Un chiffre d’affaires qui stagne et une amélioration des conditions pour les infirmières libérales remplaçantes

Question chiffre d’affaires, pas d’évolution ( + 100 euros) par rapport à 2014, avec une moyenne estimée à 85.500 euros (dans le détail 94.300 euros, auxquels il faut soustraire 8.800 euros rétrocédés). L’étude statistique s’attarde ensuite sur l’estimation des charges moyennes des infirmières libérales, depuis les charges de personnel (300 €) et les impôts et taxes (3.900 €) jusqu’au loyer (2.400 €), frais de déplacement ( 8.300 €) et charges sociales personnelles (13.400 €).

Le chiffre d’affaires n’évolue pas pour les infirmières libérales entre 2014 et 2015, et le bénéfice net reste également sur une base similaire.

En revanche, la situation s’améliore franchement pour les infirmières libérales remplaçantes (986 sont identifiées par la conférence des Arapl). En effet, leur bénéfice moyen s’établit en 2015 à 37.500 euros contre 36.200 € en 2014. L’augmentation du chiffre d’affaires (de 61.200 € en 2014 à 62.200 € en 2015) explique cette embellie pour les IDEL(s) remplaçantes.

Les Infirmières libérales parmi les autres professionnels de santé

Certains pourraient se réjouir de cette situation stagnante pour les infirmières et infirmiers libéraux. Seulement, les analyses de l’INSEE préciseront en janvier, que cet infime recul du bénéfice net représente bien une perte de pouvoir d’achat, si les données sont corrigées des effets de l’inflation notamment. Certes, le revenu des remplaçantes IDEL augmente entre 2014 et 2015, mais celui des IDEL passe sous la barre symbolique des 51.000 euros, ce qui représente une première depuis 2012.

De leur côté, les médecins généralistes (12.576 recensés par la conférence des Arapl) voyaient leur bénéfice net augmenter de plus de 2.000 euros par rapport à 2014 en s’établissant désormais à 88.700 euros. Et si les infirmières et infirmiers libéraux sont en droit de s’inquiéter pour leur avenir, les médecins eux peuvent désormais compter sur la revalorisation de la consultation (de 23 à 25 euros).

Même si il est difficile d’établir des comparatifs, la liste des autres bénéfices moyens des paramédicaux libéraux, établie par la conférence des Arapl, indiquaient pour 2015 :

 

  • Pédicures – Podologues : 28.600 euros
  • Sages-femmes : 28.100 euros
  • Diététiciens : 15.200 euros
  • Kinés : 47.900 euros
  • Orthophonistes : 31.300 euros

 

Même si les questions de rémunération n’étaient pas les premières des revendications portées par les infirmières et infirmiers libéraux lors de la journée du 08 novembre dernier force est de constater que cette étude va peut-être permettre d’avancer, de manière constructive, sur la question. Car si bénéfice et chiffre d’affaires stagnent en 2015, on note bien l’érosion du système, qui demande à être réformé (refonte de la nomenclature et revalorisation notamment, …)

 

Et pour vous, avez-vous noté cette stagnation dans le bénéfice net dégagé ? Quelle est votre analyse pour les années à venir, si rien n’est fait en ce qui concerne votre rémunération ?

 

 

By | 2018-04-12T15:20:07+00:00 14 novembre 2016|IDEL au quotidien|179 Comments

179 Commentaires

  1. Ja Desetats Le 14 novembre 2016 - Répondre

    L’avenir ?? heureusement que la retraite arrive même si elle est « mince »

  2. Christelle Farand Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Oui car on cote plus les pansements

  3. Fanfan Montacheval Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Beaucoup d’installations et le zonage qui date!!!…moins danticoagulants (antocoag oraux) sc faites par les patients (faites ma psg on m’a appris a faire mes sc a l’hôpital), plaies chirurgicales a l air (juste abblation fils ou agraphes)…nursing par personnel non qualifié des assoc d’aide à domicile idem pour les prépa et administration des médicaments voir realisation de « petits pansements ». HAD qui cueillent les patients direct à l hosto etc etc etc les charges qui augmentent encore et encore urssaf retraite carburant etc etc

    • Ja Desetats Le 14 novembre 2016 - Répondre

      C’est exactement ça , nivellement par le bas !

    • Tout est dit !

    • Les actes non payé car n’existant pas dans la nomenclature infirmière.

    • Emeline Soulebeau Le 14 novembre 2016 - Répondre

      C ça ça a bcp chute je trouve qd même trop de installation et moins de soins

    • C’est exactement ce que je constate…

    • Marie Laurent Le 14 novembre 2016 - Répondre

      Nous aussi !!! C’est exactement ça ! Un idel qui s’installe à 2 rues de chez nous sans savoir si y’a assez de w pour tout le monde + tout le reste = chute de 20 à 30 % du CA …

    • Fanfan Montacheval Le 14 novembre 2016 - Répondre

      Cest donc général et tres préoccupant ?

    • Idem pour nous avec une zone franche dans une commune voisine et les idel qui grignotent sur les communes voisines. Sans compter les distributions de cartes de visite directement dans les établissements hospitaliers ?

    • Marie Laurent Le 14 novembre 2016 - Répondre

      moi ce qui m’interpelle aussi c’est le fond du problème. Les patients font leurs atcgts seuls, on fait plus de pst simple car les cicatrices restent à l’air , … en fait on sert à quoi ? Notre rôle infirmier est totalement dénaturé et mis au rabais. Pas besoin de diplome pour piquer ( d’ailleurs les pharmaciens aussi peuvent le faire grrr ), pas besoin de diplome pour soigner une plaie, …? Et j’en passe. Et bientôt pas besoin de diplome français ou total pour exercer ? Les politiques sont en train de tuer la profession mais pourtant on peut pas faire sans nous … Ca fait peur …

    • Anne Sophie Louche Le 15 novembre 2016 - Répondre

      Bravo

    • Lau Lievois Le 16 novembre 2016 - Répondre

      C’est exactement ca

    • Catherine le Bars Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Et malheureusement des patients de plus en plus sans mutuelle 100% aux med. .. résultat ils ne font plus appel à nous… 🙁

    • Chipouno Sémoi Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Tout est dit

    • Emilie Mekaelian Le 17 novembre 2016 - Répondre

      Rien a redire
      Tout est dit
      Le glissement de tâches dans tous les domaines

    • Dorothée Rochatte Le 18 novembre 2016 - Répondre

      Vous avez TOUT dit

    • Vivi C'est Bien Le 18 novembre 2016 - Répondre

      Je bosse en clinique comme vacataire. je pensais me mettre en libéral mais au vue de tout ce que je lis depuis que j’ai intégré votre page pour m’informer je n’ai plus envie. Je suis en ambulatoire et JAMAIS je ne montre à un patient comment faire un antico c’est anti-confrères (j’invente un mot tiens) !!

    • Danielle Suzanne Le 19 novembre 2016 - Répondre

      Oui tout à fait d’accord !

    • Ludovic Douspis Le 20 novembre 2016 - Répondre

      bien résumé…

  4. Julie Guillemet Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Plus on bosse plus on paye donc la cause est vite trouvée (urssaff impots carpimko…)

  5. Fred Andrieux Le 14 novembre 2016 - Répondre

    la taxe , la taxe , la taxe ….. ils vous secoueraient par les pieds pour faire tomber les dernières pièces s’ils le pouvaient ces pourris

  6. Sev Dpt Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Complètement d’accord charges URSSAF carpinko et j’en passe et pharmaciens qui font le pansements soins sous comptés, Had, sciad et là on a tout gagné…
    Les fins d’années sont difficiles pour nous qui nous levons tôt et qui finissons tard, qui ne comptons pas nos heures…
    Merci les politiques

    • Edouard Gioanetti Le 18 novembre 2016 - Répondre

      pharmqciens qui font des psts ?

    • Edouard Gioanetti Le 18 novembre 2016 - Répondre

      ????

    • Sandrine Chaudet Le 19 novembre 2016 - Répondre

      Pour LES SSIAD on est pas du tout en concurrence. arretons de jouer le jeu du diviser pour mieux régner. CHacun son métier et travaillant en SSIADnous sommes souvent a proposer un relais IDEL. Mais il ne faut pas oublier que les patients du SSIAD n’ont rien à avancer …..

  7. Vero Baudart Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Eh oui bcp d ide des hôpitaux quittent leur postes et s installent pensant avoir une meilleure qualité de travail mais souvent c est difficile et maintenant des ide sont en faillites ce que l on ne voyait pas auparavant

    • Lili ArnLabat Le 14 novembre 2016 - Répondre

      il faut voir les conditions de travail à l’hopital, et en plus mal payée, j’ai quitté le ch car trop de responsabilités, trop de pression, rappel sur les repos etc … en libéral pas d’appel, pas multitache mais auprès du patient à 100% pour le moment j’y trouve mon compte. Je débute en libéral je précise que je risque de changer d’avis 😉

    • Marie Laurent Le 14 novembre 2016 - Répondre

      Oui je pense que tu risque de déchanter …. désolé … en libéral si ta collègue à un accès c’est toi qui y va dc rappel sur ton repos.
      Les allers retour chez le pharmacien, le med, les relais avec assurance sociales,psy, les rdv à prendre chez ophtalmo, pédicure, ……. c’est pas Multitaches ?
      Si y’a un pb avec le patient on est seul à décider de la conduite à tenir …. pas de responsabilité?
      Bon courage qd mm !!?

    • Marie Laurent Le 14 novembre 2016 - Répondre

      Je voulais noter accident. ..

    • Cri Cri Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Marie Laurent les allers retours chez le pharmacien, les RDV à prendre.. Cela ne fait pas parti de notre travail ! Alors soit vous avez le temps et que vous êtes dans une zone vieillissante et éloignée de tout et vous vous faite rémunérer pour ces tâches là via les AIS si on vous l’accorde, soit vous n’avez pas le temps et vous répondez qu’ils voient avec leur famille ou auxiliaire de vie. Bien sûr qu’on est au cœur du soin en liberal mais on ne peut pas tout gérer. Bon courage et apprenez à dire no des fois.

    • Je suis tout à fait d’accord il faut savoir dire non c tout!!!moi je suis installé depuis 2 ans je trouve qu’on a de quoi faire dans la journée,nous avons des appels régulier hormis durant les période creuse c’est à dire vacances scolaire nous ,sommes en zone rural .personellement je trouve que je vis mieux qu’à l hopital certes on donne beaucoup mais on est mieux rémunéré qu’à l’hôpital j’arrive à payer mes factures pro,mon loyers,manger ,…ect bref l’essentiel et sa me suffit.je ne cherche pas à avoir beaucoup pour donner encore plus sa sert à rien donc pour tout dire je ne cours pas après les patients.Mais c’est certain que Carpimko se sert royalement?

    • Remi Bremond Le 19 novembre 2016 - Répondre

      Sabrina Michael Orneme-Pineau attention à l an prochain !!! Sinon moi ça fait 5ans que je suis installé mais comme mes collègues je pense souvent à retourner à l hosto car si tu fais le calcul on gagne moins en libéral qu en tant que salarié !!!

  8. Emilie Garcia Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Amandine Contino lis ça … encore moins envie de faire du libéral!

    • Fabienne Perez Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Surtout ne venez pas en libéral mdr Pour moi grosse merde !!! Gros pbl
      De santé beh tu te retrouves dans une brave merde !
      Je ne peux arrêter car seule avec un enfant ! Et en discutant avec des copines elles arrivent à 2000/2500€ en fin de carrière ! Avec l avantage des vacances et surtout surtout arrêt maladie possible

  9. Beaucoup trop d’installations, concurrence déloyale et les hôpitaux qui prescrivent les pansements tous les 5j ou pas du tout ça aide pas

  10. Corinne Sotiriou Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Oui grosses baisse. Beaucoup moins de perf pour nous .de série de hbpm et de petits pst . Les médecins disent aux patients de se faire eux même pst post op type coelioscopie et injections hbpm .!!!!!!
    Pour les charges n en parles pas
    Aujourd hui lettre urssaf 6243 euros en plus de la régulation 2015 ….Ouf erreur de leur part ç était la cotisation sécurité sociale pour les non conventionnés. Ils m’ont ont fait pleurer ces cons !!!

    • Cynthia Rouvier Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Pareil!!! Tu les avaient apellé pour qu’il se rende compte que c t une erreur????

    • Kev Klustonn Le 16 novembre 2016 - Répondre

      idem j ai encore une fois cru faire un infarctus massif ….

    • Bonsoir. Comment avez-vous vu que c était une erreur?

    • Morgan Nieto Le 20 novembre 2016 - Répondre

      On a eu la même lettre de notre côté… Quand tu la lis tu commences à pleurer en te disant qu’il va falloir mettre la maison à vendre ! (Bon j’exagère mais l’idée est là)

      Et le pire, c’est qu’à l’URSSAF on nous répond (après plusieurs appels car on nous l’a pas dit tout de suite) : « Ah oui, ce doit être un de nos techniciens informatiques qui a fait une erreur… ».
      Et « désolé » sinon, c’est pour les chiens ? En gros si on dit rien, ça prélève et puis basta ? Une bien belle bande de….. 🙂

    • Méline Nieto Le 20 novembre 2016 - Répondre

      Non puis les mecs ils se disent pas que c’est bizarre… l’année dernière c’était 50€ c’était année 6000… normal

    • Méline Nieto Le 20 novembre 2016 - Répondre

      Sandrine Amirault-Delort parce que Si t’es conventionnée et que tu ne fais pas de dépassements d’honoraire les cotisations sécu ne dépassent pas 70€…

    • Corinne Sotiriou Le 20 novembre 2016 - Répondre

      Ma comptable à apellé l urssaf

    • Corinne Sotiriou Le 20 novembre 2016 - Répondre

      Ils n avaient pas tenu compte de mon conventionnement ! !!
      J ai cru mourir ! !???

  11. David Mezzo Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Ben moi j adore mon job et pour rien au monde je ne changerai !!!mais bon cela ne fait que 15 ans que je suis libéral

    • Idem après 22 ans ! ??

    • Cri Cri Le 16 novembre 2016 - Répondre

      ? oui vous êtes un petit nouveau ?. Non je pense qu’on ne fait pas ce métier par hasard et que certains  » coins » sont peut-être plus difficile que d’autres. Bonne continuation vous verrez avec l’expérience ?

    • David Mezzo Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Cri Cri oui je pense que chaque région vive différemment du libéral. Allez encore 19 ans et j arrête ?

    • Angelique Plasschaert Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Oui moi ça fait 13 ans de libéral mais qd même dégradation de notre métier et de plus en plus de responsabilités avec un AMI augmenté de 0,15 cts en 10 ans donc même si on aime notre métier, fini le temps des bonnes sœurs!!!
      On est qd même là aussi pour gagner notre croûte et arrêter de prendre des responsabilités qui ne sont pas les nôtres !!!!

  12. Françoise Mercier Le 14 novembre 2016 - Répondre

    A la manif j’ai discuté avec un vie ux monsieur médecin qui étaient de tout coeur avec nous. Il pense que l ‘ évolution des ttt (pst plus espacés ) fait parti de l ‘ évolution. Les nursing il dit il y a 20 ans je galerais pour trouver une infirmière qui en accepte un . J e redigeais des ordos que je n ‘ aurais sans doute pas du faire. Passage tous les jours alors que nécessaire. Etc… tout le monde s est sérvi sans réfléchir au loin. Et maintenant on serre la vis à tout le monde.

  13. Virginie Milie Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Grosse merde. Les charges sont explosives. Les cabinets pullulent. La cpam est de +en+ sur le dos des IDEL honnêtes et laisse filer les arnaqueurs etc etc…………..

  14. Corinne Briqueteur Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Odile Deroch

    • Odile Deroch Le 14 novembre 2016 - Répondre

      Tout ce qui est dit précédemment est vrai !
      Donc no comment !!!!!??

  15. Amal Marion Le 14 novembre 2016 - Répondre

    No comment…….Tant que nous n’arriverons à faire reconnaître notre rôle propre d’éducation,d’accompagnement,et celui du « nursing »professionnel infirmier,entre autres,nous seront dépossédé(es)des missions qui nous appartiennent.

  16. Pierrette Ferracci Le 14 novembre 2016 - Répondre

    L’avenir comment je le vois? J’ai baissé mon chiffre et me donne 2 ans pour tout plaquer et partir démarrer une autre vie dans les îles faire autre chose .bref je suis fatiguée

  17. Lise Trempont Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Ce n’est pas une baisse de l’activité mais une hausse des charges !!! Urssaf Carpimko CFE….!!!!

  18. Hervé Rondelli Le 14 novembre 2016 - Répondre

    C A effondré… je bosse depuis 2005…

  19. Julie Wauquier Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Charges qui augmentent (urssaf carpimko pour quelles retraites à la fin de carrière?) Décote des soins (aucun professionnel n’est soumis à ce régime!) Decridibilisation de la profession en laissant penser que n’importe qui peut faire notre métier et qu’aucune compétence n’est requise pour exercer, non reconnaissance ou ignorance de l’ordre dans les décisions de politique de santé (quand les autres corps médicaux sont entendus)….La liste est longue et décourageant malheureusement.
    Une sortie du système de protection sociale est un premier pas pour arrêter de se faire plumer pour renflouer les caisses des autres et nous essorer à chaque fin d’année!

  20. Morgane Tarall Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Laura Wirth

  21. Sandrine Berthézène Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Moi je suis repartie en salariat ……

  22. Anne Marie Serra Le 14 novembre 2016 - Répondre

    Baisse D activité avec LES HAD ét SSIAD QUI montent en puissance volonté du gouvernement

  23. Laura Wirth Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Pour moi c’est surtout dû à une hausse des charges, à l’HAD juste à côté qui nous « vole » des patients… et comme la plupart des ide diplômées ne trouvent pas de travail à l’hôpital, elles s’installent toutes à leur compte…

    • Morgane Tarall Le 15 novembre 2016 - Répondre

      Idem les charges !!et depuis quelques temps sc fait par patients/pst à l’air libre (qui 1x/2 retour medecin traitant pr probs infection ou autres..)/psg labo/ « gros cas » gerés par had (car oui nous n’avons pas le mm diplome ?)…bref…je pense qu’on va devoir se recycler avant la retraite…

  24. Karine Moisan Le 15 novembre 2016 - Répondre

    LEs Had prennent tout .. et j en sais quelque chose !

  25. Céline Favier Le 15 novembre 2016 - Répondre

    C’est bien écrit dans l’article que le chiffre d’affaire n’a pas bougé , c’est le bénéfice qui est en recul. C’est donc bien les charges et les frais qui ont augmentés.

  26. Veroni Gaudisszrd Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Des installations…a toutes les rues..

  27. Saperlee Popette Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Trop de charges !!! Mon chiffre d’affaire reste stable alors que le bénéfice chute merci notre gouvernement qui nous vide notre compte en banque pour remplir leurs poches!

  28. Evelyne Daub Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Augmentation des charges sociales, secteurs surchargés (nombre incroyable d’inf par km2!!!), ssiad had et autres qui récoltent le nursing,… et j’en passe… bientôt on va se battre pour avoir des patients !!!

  29. Laure Gratien Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Moi je pense que certains sont plus honnêtes sur les cotations…. Genre ne oas comter systématiquement 2AIS3….ou des heures de nuit payées par les caisses alors que rien n exige médicalement de passer entre 19h et 8h…. Que chacun balaye devant sa porte…. Avant de se plaindre du système… Quand j ai démarré en libérale dans mon cabinet j ai cru que mes collegues sous cotaient tant il y avait de difference avec d autres IDE lib… Mais j ai mieux compris ensuite… Oui il y a des charges lourdes URSSAF ,CARPIMKO…. Mais je trouve que nous sommes une profession qui veut tout avoir la reconnaissance, l admiration, des revenus plus élevés, moins de charges…. Bref notre profession n est pas simple… Mais on l a choisie… Non???….

    • Florence Bleriot Le 15 novembre 2016 - Répondre

      Nous ne sommes pas assez payées. ….qui se déplace pour 2.50 euro chiffre soit même pas 1.25 net ……Etc. …Un change Ais3 avec déplacement :10 euro -charges – impôts , combien nous reste-t-il ? Avez-vous fait le calcul ?

    • Corinne Lag Le 16 novembre 2016 - Répondre

      exact ! qui irait faire une toilette, les mains dans le caca, les urines et les mycoses pour 5 euros nets la 1/2 heure ? frais de déplacement compris ! qui ?

    • Laure Gratien Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Je ne dus pas que nous somme rémunérés a la hauteur du travail effectué et tout ce que nous faisons gratuitement egalement… Je dis juste qu il y a beaucoup d abus et que certains surcote systématiquement, alors il est difficile de dire que nous sommes sous-payés quand nos confrères touche du minimum 4000euros net…. Il y a des choses a revoir sur la nomenclature c est sûr. Mais si notre profession n est pas complètement honnête je ne vois pas sur quelle base saine nous plaindre. Certains font du commerce et d autres du soin… Nous ne sommes pas des bonne sœurs mais je pense qu i’ faut arreter de se regarder le nombril… A chacun d agir (infirmiers,medecins,kine,….)sans profiter du systeme de santé car si nous arrivons a ce que les patients doivent faire l avance des frais de santé …nis revenus et notre patientele seraient en chute libre… Mais oui je suis d accord c est vrai les charges c est excessif…

    • Sandra Silodeb Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Laure Gratien attention à ne pas stigmatiser les idels qui travaillent très bien et qui gagnent « 4000€ net ». J’ai été Remplacante dans différents secteurs, je suis maintenant installée. Nous ne pouvons comparer une idel urbaine qui a très peu de « route », aucun soin de nursing et une patientele importante de patients diabétiques (par exemple) avec une idel rurale qui fait 20km pour une toilette et encore 10km pour un bilan sanguin. Les revenus peuvent passer du simple au double. Les idels les plus « chanceuses » n’ont pas à se cacher de leurs revenus (soins côtés à leur juste valeur), de leur voiture, de leur maison… elles sont aussi « au front » toute l’année et ne doivent pas avoir honte de revendiquer le même manque de reconnaissance.

    • Fabienne Perez Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Ma femme de ménage 10€ de l’heure ????net d impôts mdr ! LA corbeille de repassage de linge 10€ net in the Pocket ! Moi possibilité de tuer quelqu un si je me trompe en donnant un cachet …5€ ! ???

    • Laure Gratien Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Je ne stigmatise personne mais il y a tout de même une réalité … Et je suis idel rural donc je sais ce qu est la route et le manque de moyen… Mais quand je vois certains IDE lib qui font dans les 80 actes par jour…. Cela m interpelle sur la realite ou la qualite de la prise en charge. Il y a bcp a revoir sur notre profession.. De part et d autres.

    • Sandra Silodeb Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Laure Gratien c’est justement de cela dont je parle: quand tu as très peu de route et seulement des soins techniques de plus ou moins de courte durée tu peux facilement faire 70 actes (je dis bien « actes » et non « patients »- pour reparler du cumul d’actes lors de séances- notamment en période hivernale et de vaccination anti-grippale. Cela nous arrive au cabinet. Je prends le temps que je dois prendre, j’aime beaucoup discuter avec les gens et je pense que mes soins sont de qualité. Le retour relationnel des patients ainsi que les attentions qu’ils ont envers moi en est la preuve. C’est pour cela que je me sens concernée par tes écrits. Je ne voudrais pas que tu généralises, cela peut être blessant quand tu aimes ton métier comme je l’aime. Bien entendu je peux aussi parler des idels qui ont beaucoup de soins et qui les font par dessus la jambe, les idels qui surcôtent… mais je n’aime pas faire ressortir les quelques points noirs de notre profession car les grands pontes qui nous dirigent le font malheureusement trop bien…

    • Laure Gratien Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Je te demande de m excuser. Si mes propos t ont quelque peu blessé je parle de ce que je vois autour de moi… Et ca me fait bouillir… Je comprends ce que tu dis. Je ne met pas tout le monde dans le même sac bien sûr ..moi aussi j aime mon métier et non nous ne devons pas tout accepter de nos dirigeants… bonne continuation…

    • Nathalie Mounette Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Des grugeurs il y en a et il y en aura encore.. comme dans toute profession.
      Moi je suis dégoûtée de voir que nous ne sommes pas compris par le gouvernement …notre métier est dévalorisé. ..
      Une infirmière à la retraite me disait…attention la retraite carpinko ne reverse quasiment rien…mettre de l’argent de côté ! !
      Mais bien sûr. …alors que j’en ai pas assez pour finir la fin de mois avec les charges. …
      Moi j’en pète. ..!!!!

    • Sandra Silodeb Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Laure Gratien aucun problème, j’avais compris le sens profond de tes propos. Je sais bien qu’il y a des brebis galeuses et qu’elles nous font du tort, beaucoup de tort… Mais la grande majorité d’entre nous fait un travail formidable et c’est ce que nous devons en retenir. À broyer du noir et en pensant à du négatif nous nous faisons du mal (je suis très « branchée » pensée positive, reiki…? promis je ne prend pas de drogue)…oui c’est facile à dire, ça m’a prit des années à réfléchir comme ça mais cela m’a apporté beaucoup. Je te souhaite une bonne continuation et un bel épanouissement dans notre formidable profession…

    • Catherine le Bars Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Perso j’ai choisi mon métier mais pas les conditions dans lequel je l’exerce. D’un côté oui les cotations plus réalistes sont sûrement l’une des raisons à tout cela.. mais quand même. ..

    • De Torres Katia Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Effectivement nous l’avons choisi mais ce n’est pas pour autant que nous devons tout accepter…

    • Fabrice Helmli Le 17 novembre 2016 - Répondre

      Le genre qui couche ses patients à 17h mdr

    • Catherine le Bars Le 18 novembre 2016 - Répondre

      Non pas à 17h.. faut pas pousser. Ça effectivement c’est pas correct. Mais être insulté par des gens qui comprennent pas que je peux avoir 20 min de retard c’est pénible. Devoir repasser 3 fois car ils sont absents qu’il manque du matériel parce qu’ils n’ont pas eu envie d’aller à la pharmacie et que en guise de réponse j’ai : « ba tu peux aller quand même tu as le temps  » … et que les kilomètres ne sont pas pris en compte si il y a un cabinet ide sur la commune de ce patient…. 🙁 enfin bref. A force de vouloir faire des économies sur les soins infirmiers il y aura des soucis… et c’est le patient qui finira pas payer l’addition

  30. Yves Chalier Le 15 novembre 2016 - Répondre
  31. Daphné Lacaud Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Je suis libérale remplaçante. Les IDE donnent moins de jours car bcp de charges. Je retourne en clinique. Au moins j’aurais un salaire fixe ☺

    • Florence Bleriot Le 15 novembre 2016 - Répondre

      Sage décision

    • Laetitia Mithridate Le 17 novembre 2016 - Répondre

      Merci de le comprendre car c pas le cas de tte les remplaçantes…!

    • Daphné Lacaud Le 17 novembre 2016 - Répondre

      Je paie des charges lourdes en travaillant une dizaine de jours par mois dc j’imagine vos charges (loyer, edf, lecteur de cartes vitales en plus des urssaf et autre carpimko). Je continuerai le rempla mais pour dépanner

  32. Younes Yaquine Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Beaucoup trop de charges ,aucune valorisation de la profession et surtout aucune reconnaissance , aucune aide pour la mise en place de notre entreprise de soins tout est fait pour nous decourager!

  33. Teeko Janiss Gribouille Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Moi de plus de plus decue ide liberale depuis 2004 en plein burn out qu une envie diminuer et arreter progressivement

    • Lili Goth Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Pareil, le souci c’est qu’avec toutes ces charges c’est dur de sortir du libéral..

  34. HAD HAD HAD

  35. Laure Pigeon Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Je travaille à une reconversion pour un avenir peut-être moins bousculé physiquement

  36. Peypa John Le 15 novembre 2016 - Répondre

    J’ai 32 ans et pense sérieusement à me reconvertir professionnellement ! Des personnes sont elles dans cette prise de décision actuellement ? Des craintes ? Et dans quels domaines avez vous consentis à vous orienter ?

    • Sandrine Berthézène Le 15 novembre 2016 - Répondre

      Moi j’ai abandonné le technique et fait de la psy plus formation de sophrologie

    • Sandrine Berthézène Le 15 novembre 2016 - Répondre

      Oui beaucoup d’angoisse et de temps pour me décider avant de me jette à l’eau. …et encore des trucs pas mis en place. …Mais du temps comme jamais !!!!!

    • Aurélie Bailly-Nonat Le 15 novembre 2016 - Répondre

      Moi j’ai raccroché la.blouse en decembre 2015 après un burn out et je vis tellement mieux

    • Florence Bleriot Le 15 novembre 2016 - Répondre

      Oui idem pour moi , à vrai dire , je suis très pessimiste sur notre avenir car notre travail est pris par Ssiad et Had

    • Sonia Malki Le 15 novembre 2016 - Répondre

      Bonsoir une question sur le plan des charges comment ça se passe car moi aussi ras le bol mais dur de faire marche arrière sur le plan financier j ai peur de l urssaf etcc

    • Peypa John Le 15 novembre 2016 - Répondre

      3 ans dans un état de depression et 2 burnout et cela ne fait que 5 ans que j’exerce mais franchement à ce jour depuis octobre je suis au chomage et je ne me vois pas continuer comme ca car le travail fut destructeur à un point d’en vouloir finir avec la vie. mais je suis perdu un peu pour l’avenir car la société actuelle est elle qu’elle nous remet droit dans les obligations.

    • Peypa John Le 15 novembre 2016 - Répondre

      et pourtant je sais pertinement que je suis un très bon soignant mais la société est destructrice de nos jours et les gens avec.

    • Fabienne Perez Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Bergère ?????seule avec des chèvres … le calme … le silence absolue … et si le chien me mord lui c est qui y a une raison mdr

    • Géraldine Faivre Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Peypa John bon courage, prenez bien soin de vous aucun job ne mérite votre vie et votre santé.

    • Sandrine Berthézène Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Tu payés tes charges sur un an et demi ….le mieux c de voir ça avec ton comptable. ..

  37. Emilie Dumay Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Je ne comprends pas, chez moi les HAD ne nous piquent pas les patients puisque c’est nous qui intervenant et eux qui nous paient. Comment ça fonctionne chez vous?

    • Florence Bleriot Le 15 novembre 2016 - Répondre

      Êtes -vous payées au tarif secu ? Nous avons travaillé avec HAD puis avec le temps , ils ne nous ont plus payées au tarifs en vigueur. ….du travail lourd sous-payé. ….

    • Emilie Dumay Le 15 novembre 2016 - Répondre

      Non on est payée normalement et tout à taux plein…

    • Cri Cri Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Je pense qu’aux débuts des HAD tout allait bien. Les HAD ont une enveloppe et voilà. Mais quand les soins commencent à coûter trop cher else savent faire preuve de choses vilaines comme changer les cotations pourtant claires au départ, etcétéra. Là aussi je pense que suivant les endroits les HAD sont plus ou moins honnêtes!

    • Audrey Ok Le 20 novembre 2016 - Répondre

      Ici elles travaillent avec leurs salariés.

  38. Armelle Pertzing Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Trop d’installations , trop de comperage! Had qui prennent les soins à la source comme certaines idels … les anticoagulants oraux , les patients à qui l’ont dit faites le vous mêmes … bref je vais finir par devoir me reconvertir je suis épuisée !

    • Céline Cenci Decrulle Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Idem je pense à une reconversion d ici 10 Ans nous ne serons plus sur le terrain mais salariée dans une maison de santé ?

    • Armelle Pertzing Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Céline Cenci Decrulle plutôt devenir épicière ! Ce que nous faisons un peu déjà , le deuxième soin à moitié prix et les autres c’est cadeau
      Nous sommes généreuses nous les Idel ?

  39. Aurélie Bailly-Nonat Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Perso j’ai raccroché la blouse
    Moins de travail pourtant zone très sous dotée
    Les chirurgiens qui laissent les cicatrices a l’air «appelez une ide si c’est moche»
    Les atcg fait par les patients
    Les soins d’hygiène et de confort par l’auxiliaire de vie
    Les flicage cpam
    Qui refusent des prises en charge
    Le non paiement des mutuelles
    Je ne regrette rien
    J’ai adoré mon job
    Mais a la fin c’était insupportable
    Les contraintes dépassaient les avantages
    Les exigences toujours plus grandes des patients leur mepris parfois
    Et les humeurs des medecins eux aussi débordés…
    Je ne reviendrai JAMAIS au liberal

  40. Florence Bleriot Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Depuis 30 ans que j’exerce , les revenus n’ont pas augmenté. …..une augmentation de 20 centimes tous les 10 ans , les charges et impôts augmentant tous les ans. ….!!! Jeunes infirmières, restez salariées. ….avec l’ancienneté, vous obtiendrez un bon salaire et une retraite .Par ailleurs, que vous soyez en arrêts maladies ou en congés maternité, vous êtes payées ; en libéral : pas le droit d’être malade et vous vous arrêtez 1 mois max pour accoucher .

  41. Karine Petit Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Quand on voit ce que l’URSSAF et la CARPiMKO,les impôts …nous prennent …ça fait sacrément mal

  42. Sonia Malki Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Idem pour moi et ma collègue mais personne ne parle de la prime de 9000 euros attribué aux médecins pour faire des économies bah ces 9000 ils les ont grâce à nous plus d injection sc ou peu moins de pansements moins de diabétiques qu on forme grrrrr

  43. Sonia Malki Le 15 novembre 2016 - Répondre

    Par contre les charges augmentent bien elles

  44. Christelle Lola Renard Le 15 novembre 2016 - Répondre

    40€ offert sur votre 1er Facture de Direct Énergie Avec le Code parrainage 102675561 lors de la souscription

  45. Seb Evan Porte Le 16 novembre 2016 - Répondre

    Normal: plus de surveillance accrue, plus de sanctions face aux faux actes, plus de retrait du droit d’exercice
    Apres les transports sanitaires et les kines la cours des comptes épingles les voleurs tricheurs et menteurs. Et Oui il y en a partout meme chez les IDE lib.
    Une IDE lib ne doit pas gagner autant ou plus qu’un médecin. Facile à voir sachant que tout est structuré afin que le nombre d’actes quotidiens versus cotations n’excède pas 3000 euros par mois 33 % de charges ôtés. Au delà il y a …. fraudes à la sécu et autres caisses. Je vis avec une IDE lib je sais de quoi je parle!!!! entre les AMI et ASI, les comptes sont les comptes

  46. Jean Remy Thomas Moolan Le 16 novembre 2016 - Répondre

    AngeAntona on est bien

  47. Jeremy Jems Lamb Le 16 novembre 2016 - Répondre

    Il faut arrêter de faire le jeu des caisses en criant au trop grand nombre d’installations… y’a du boulot pour tout le monde .. c’est ridicule puisque bon nombre de tournées sont surchargées, refusent des prises en charge puisque de toute façon nous avons des quotats sur les patients chroniques (dsi: Ais/j) à respecter implicitement (donc vicieusement..sous menace d’indus).. le problème est la hausse vertigineuse et scandaleuse des charges c’est évident .. mais aussi au nombre important d’ordonnances mal formulées (volontairement ou non..? Mais j’ai une collection d’oublis du déplacement à domicile, de psmt sous prescrits … et parfois même le medecin refuse de refaire l’ordonnance .. et oui ! Et sincèrement pour un acte unique on a un peu autre chose à faire que courrir les Secretariats ) mais aussi au nombre important de patients qui « se débrouillent  » seuls au risque de faire de belles conneries (peut-être que si on arrêtait de leur mettre dans le citron qu’avoir des dépenses de soin creuse « leur trou » de la Secu … il y a sans nul doute pouvoir donné aux HAD (machine à fric et pour bcp voleuses d’actes : MCI et j’en passe), nomenclature obsolète et règles de facturations dignes du pire régime communiste… taux plein, demi tarif et gratuité.. tout ça mis bout à bout donne autant de bonnes raisons de faire baisser les revenus des infirmières et infirmiers libéraux ..
    par contre pas de souci du côté des charges et impôts qui savent récupérer leur grosse part du gâteau..
    alors Oui on peut bien gagner sa vie en libéral mais on se bouge, on bosse dimanche, fériés , seuls sans aidants et dépassant tres souvent le cadre de notre intervention par gentillesse et surtout par conscience humaine.. mais ça « c’est normal  » puisqu’on est infirmier(e)s!

  48. Djul FP Le 16 novembre 2016 - Répondre

    Augmentation des charges oui, mais soyons serieux, je pense qu’on a pas trop a ce plaindre de notre salaire comparé a beaucoup d’ide salarié!

    • Cri Cri Le 16 novembre 2016 - Répondre

      D’un autre côté les repos c’est : transmission, cotation, comptabilité, achat de matériel, formation… Donc oui on gagne plus qu’en centre mais en ne comptant pas les heures. En ch dès que tu es parti tu n’as plus rien à t’occuper .
      Il faut juste choisir les avantages que l’on veut. Moi je ne reviendrai jamais en hôpital. ?

    • Djul FP Le 16 novembre 2016 - Répondre

      C’est un choix, il faut l’assumer ou changer !

    • Jessy Felvia Le 16 novembre 2016 - Répondre

      Pour gagner 2100 euros en clinique je fais plus de 13 vacations en 12 heures dans des services vraiment galere ou il n’y a que des vacataires parfois, ou l’anesthésiste t’envoi chier quand les post bloc sont en souffrance et que les presc ne sont pas faites je suis la référente administrative je m’occupe des papiers je m’occupe aussi de l’hôtellerie et doit me plier en 4 quand il s’agit d’une patient en categorie solo prestige pour lui trouver le peignoir blanc promis lors du depot de cheque alors que j’ai 21 patients algique, en décompensation, des problemes de ttt (deplacer des coursiers a 04 h du matin pour un G10%), je ressens aussi de la frustration lorsque pour des raisons pecunieres j’accompagne un homme a qui l’on a decouvert recemment un cancer et pour qui on a programmé une chimiothérapie (curative). Une nuit de souffrance de desaturation, aucuns medecins n’acceptant de mettre en place une sédation , pas d’antalgie de prescrite refus de mise sous VNI « il faut une surveillance scope on le transfert pas il a sa chimio demain matin » . J’ai appris que ce patient est décédé apres ma garde une fois que son epouse a mis un pied dans sa chambre apres une nuit d’agonie. Comment peut on supporter ca en tant que soignant? Pour ma part les structures me dégoûtent au plus au point qu’elles soient public ou privée et honnêtement je crois qu’il y a beaucoup de travaille pour tout le monde et les libéraux n’ayez craintes les gens qui quittent l’hopital pour s’installer ne le font pas pour manger tout le gateau. Ca me sidére que tant de personnes revendiquent a tord que c’est a cause de la densité d’idel qu’il n’y a plus de boulot… C’est le systeme de santé qui doit etre revu tout entier et choisissez vos combats et vos ennemis ce ne sont pas vos collegues. En structure on ne compte pas nos heures parfois j’ai été bien au dela des 4 jours consécutifs travaillée car je sentais bien qu’en refusant lz vacation je ne ferai pas plaisir a la cadre et a ses copines de la direction. On garde longtemps des statuts précaires pas de titularisation de la fonction publique , pas de primes pendant 5 annees car travaux dans la clinique, on pédale pour l’encadrement la direction l’equipe medicale chirurgicale et devinez tout le monde nous crache a la gueule sans retenue et on doit se taire car on ne sait pas comment on paiera notre loyer demain.
      2 suicides d’IDE mentionnant clairement dans leur lettre de suicide les conditions de travail (une jeune diplômée, une pré retraité)… Du moment que chacun est heureux et épanouie dans ce qu’il fait , j’aime etre aupres du patient c’est bien tout ce que j’aime actuellement dans ma profession

    • Pierrick Delauré Le 18 novembre 2016 - Répondre

      Je gagne la même chose dans compter mes heures…… aussi en liberale 15 jours par mois avec tous les inconvénients que les collègues ont déjà nommés. …..

    • Jessy Felvia Le 19 novembre 2016 - Répondre

      Je pense que les installés sont hostiles c’est malheureusement le cas dans beaucoup de professions je m’en vais de cette page merci pour vos « CONSEILS ». Bon courage a tous que chacun trouve sa voie si ce n’est pas le cas. Peace. ✌

  49. Bruno Autin Le 16 novembre 2016 - Répondre

    oui j’ai perdu plus de 30% depuis un an et au moins 40 en deux ans.

  50. Linda Gnemegna Ricaud Le 16 novembre 2016 - Répondre

    Moins de prescription par les chir et les médecins, le flicage de la sécu donc beaucoup d’infirmiers sous cot….

  51. Cecile Boutonnet Le 16 novembre 2016 - Répondre

    Nous constatons effectivement que les chirs prescrivent de moins en moins et obligent les patients à se déplacer en consults externes. Malgré tout notre patientele est en régulière augmentation et nous restons très vigilante sur l had. Et depuis septembre sur mon secteur on ne peut plus fe compter d ik car communauté de communes donc même agglomération. Et urssaf et carpimko jolicadeau de noël! Ce serait intéressant de savoir géographiquement où sont les idel qui ont une baisse réelle de leur ca.

  52. Faux vous refusez le nursing

    • Edouard Gioanetti Le 17 novembre 2016 - Répondre

      quoi ? quel rapport ?

    • Édouard Ginetti j ai du faire au moins 30 cabinets pour qu’ au moins 1 accepte de venir le faire à mon mari et encore j étais à bout de nerfs je me suis mise à pleurer au tel hé pense que c est pour ca qu’ elle vient 1 Grand merci à Fatima Merzoug de Chalon en Champagne

    • Audrey Ok Le 20 novembre 2016 - Répondre

      Le nursing simple n’est tout simplement pas pris en charge par la sécu et ce n’est pas jolie de généraliser!

    • Audrey Ok mon mari à 1 ald + 1 handicap +80% comme je l ai dit j ai fait tous les cabinets de la ville ca me parait assez large pour ne pas en faire 1 exception et la sécu paye l infirmière pour le nursing et les frais kilométriques c est moi qui m ooccupe des prescriptions auprès du médecin et qui signe tous les documents

  53. Lussy Mauriyeu Le 17 novembre 2016 - Répondre

    Augmentation des charges oui, de plus on risque de nous supprimer nos ik dans qq tps…
    Par contre perso je ne trouve pas que le boulot baisse, plutôt l inverse… : on fait de plus en plus de chir ambu et les gens restent de plus plus chez eux avt d aller en ehpad. Et pourtant contrairement à ce que je peux lire plus haut, dans la commune où il ya notre cabinet on a tout ce qu il faut : à côté ssiad et associations pour les soins d hygiène ( bon le fait qu on refuse les soins d hygiène est à prendre en compte tout de même) mais tout ça pour dire qu’il y a du boulot pour tout le monde!.Et il y a une had à 15/20km de chez nous! Et ils nous délègue régulièrement des PEC.
    Après certe vu ce que je lis au dessus il doit y a voir des zones surdottée…

    • Audrey Ok Le 20 novembre 2016 - Répondre

      Je suis en zone intermédiaire et plus de boulot. Les HAD prennent tout et sans collaboration

  54. Gigi Dufayard Le 17 novembre 2016 - Répondre

    Après une séparation , je suis obligé de faire des remplacements ds un autre cabinet que le mien car je ne m en sort pas.. URSSAF Carpimko impôt et j en passe … j ai 56 ans et le retour à l hôpital est impossible … j adore mon métier et il me reste que ça …

  55. Loulou ZY Le 17 novembre 2016 - Répondre

    Vous faites un bEaU métiEr …! Surtout quand on vOuS prend pour des CoNs …!

  56. Thibaud de Labrousse Le 17 novembre 2016 - Répondre

    Et le gavage pendant des années ?
    Sélection des soins en fonction du tarif par exemple. La santé business comme avec les pharmaciens, les infirmiers liberaux en profitent largement.
    Aujourd’hui, d’autres veulent leur part du gâteau. C’est tout.

  57. Chouq Duf Le 17 novembre 2016 - Répondre

    Biensur cause concurrence illégal des ssiad et Had qui eu on le droit à la pub et non choix du patient de son infimiere. Donc le droit du malade est baffoué dans le silence complet des francais. L avenir si on bouge pas c’est que le libéral meurs à petit feu

  58. Estelle Judy Le 17 novembre 2016 - Répondre

    Oui de façon importante !

  59. Sandra Faure Le 17 novembre 2016 - Répondre

    Trop de charges ….ça nous tue

  60. Seb Evan Porte Le 17 novembre 2016 - Répondre

    ..

  61. Estelle Aversano Le 17 novembre 2016 - Répondre

    Oui cette annee baisse d’activité et les charges qui nous ecrasent!!!!!
    Dur dur la fin d’année

  62. Jeanmarie Rogliano Le 17 novembre 2016 - Répondre

    Il faut absolument revoir notre nomenclature. .honoraires minables!!!! Plus du tout d’actualité

  63. Melyss Medd Le 17 novembre 2016 - Répondre

    Cy Be

  64. Franck Cami Le 17 novembre 2016 - Répondre

    Stéphanie Fiol tu fais baisser la moyenne . Allez au boulot

  65. Jamila Mariam Tlemcen Le 17 novembre 2016 - Répondre

    Politique de merde dans tout les domaines courage battons nous

  66. Delphine Pokette Le 18 novembre 2016 - Répondre
  67. Esteves David Le 18 novembre 2016 - Répondre

    Sandy Descendre

  68. Sofia Julia Le 18 novembre 2016 - Répondre

    Had= voleurs j’attends depuis 1 mois le paiement des prestations de + en + de charges lourdes à supporter

  69. Julie Foltz Le 18 novembre 2016 - Répondre

    Nous dans notre cabinet on l’a bien ressenti! Ça a été très dure de payer les charges cette année

  70. Brigitte Caillol Le 18 novembre 2016 - Répondre

    Avec la loi de restriction budgétaire HPST on va revenir à une médecine d’avant 1945. C’est la mort de l’hôpital public et de la médecine de ville à la fois.

  71. Yvonnig Eveno Le 18 novembre 2016 - Répondre

    Amel Leloch, Sophie Aubry, Nolwenn Rougerie, Katell Ruz, Steve Pinel, Gaétan Séné, Gaelle Mordeley ….

    • Amel Leloch Le 18 novembre 2016 - Répondre

      ?? pas très significatif pour moi sur ce sujet car j étais en parti en congé en 2014! ces p….. de charges et diverses aberrations nous épuisent parfois trop! Métier passion et pris pour des gros cons!! Pour autant je ne changerai pas!
      Que doit on faire pour révolutionner cette nomenclature dégradante?!

  72. Ouarda Brikat Le 19 novembre 2016 - Répondre

    Bonjour ! C est ma troisième année et c est la première fois que je pense à reprendre mon activité à l hôpital !! Entre les rappels URSSAF , carpimko , Impot … J hallucine !! Je suis choqué et je ne sais pas quoi faire

  73. Francis Krzyzosiak Le 20 novembre 2016 - Répondre

    Elles ne sont pas les seules touchées BENEDICTE,je suis avec eux de tout coeur.

  74. Euridis Ange de Lumiere Le 20 novembre 2016 - Répondre

    sachez que ce beau métier est voué à disparaître prochainement car il gêne certains centres de pouvoirs

  75. Nadia Labbé Lamy Le 20 novembre 2016 - Répondre

    Alors imaginé les aides soignantes encore pire on est en bas de échelle quˋelle honte il y en a marre du manque de reconnaissance de notre métier marre

  76. Véronique Leduey Le 20 novembre 2016 - Répondre

    Si c’est la 1ère fois. …à l’hosto ça fait longtemps qu’on n’a pas été augmenté

  77. Martine Cimma Le 22 novembre 2016 - Répondre

    en parlant de revenus , pour ceux qui se font remplacer, pourriez vous me dire quel taux de rétrocession vous prenez, pour info perso! Merci

Laisser un commentaire