Entre énervement et lassitude, les infirmières libérales s’expriment !

Entre énervement et lassitude, les infirmières libérales s’expriment !

Entre énervement et lassitude, les infirmières libérales s’expriment !

 

Vous êtes nombreuses et nombreux à réagir chaque semaine aux sujets liés à l’actualité des infirmières et des infirmiers libéraux. Ces témoignages reflètent bien l’impression de ne pas être reconnus ni même entendus, impression pouvant mener à la dépression ou à l’énervement…

La lassitude face à des revendications passées inaperçues !

La manifestation du 08 novembre 2016 devait démontrer la mobilisation de toutes les infirmières de France, mais force est de constater que les infirmières libérales n’ont pas fait les gros titres des journaux pour cette mobilisation historique. Il faut dire, que l’élection américaine, et la surprenante désignation de Donald Trump, a éclipsé toutes les autres actualités, y compris les différentes manifestations des infirmières libérales et hospitalières.

Autant dire, que les infirmières libérales étaient déçues de ne pas avoir réussi à attirer l’attention, comme l’exprime parfaitement Séverine Dubaut, qui déplore que cette journée ait été masquée par les élections aux STATES. Donc on est passé quasi inaperçu. Théorie du complot ? Ou grosse gaffe du calendrier. Maintenant qui pouvait imaginer, il y a quelques semaines, que le milliardaire américain serait le prochain hôte de la Maison Blanche.

Meredith Pompeo se pose les (bonnes ?) questions en écrivant : « Impossible de se couper en 2 ! Quand il s’agit de se mobiliser pour manifester, personne pour nous remplacer et nous sommes réquisitionné(e)s à coup sûr …Comment se faire entendre dans ces conditions ? Arrêter de soigner ? laisser mourir des gens ? Laisser des gens au fond de leur lit dont la seule visite ou presque sera celle de l’infirmière ? Beau métier … exercé par des religieuses auparavant … on comprend mieux pourquoi ! »

Les infirmières libérales, des soignantes ou des bonnes sœurs ?

L’infirmière libérale d’aujourd’hui n’est certes que la « remplaçante » de la religieuse d’antan, qui visitait ses patients pour leur prodiguer des soins médicaux certes mais aussi pour les soutenir moralement et briser la solitude du quotidien. Mais cette image d’Epinal de l’infirmière libérale d’autrefois, la bonne sœur de nos campagnes, ne correspond plus à la réalité du XXIème siècle. Cette vérité se vérifie aussi lorsque l’on s’interroge sur les tenues des infirmières libérales, comme nous vous l’avons proposé il y a quelques jours.

Les infirmières et infirmiers libéraux ont été nombreux à réagir à ce sujet, préférant, pour une grande majorité d’entre-eux, les tenues confortables et pratiques, adaptées à la profession. Cécilia BNR semble représenter l’une des opinions les plus partagées sur le sujet lorsqu’elle écrit : Moi, je trouve surtout que les tenues courtes et les escarpins ne sont pas compatibles avec notre activité, en tout cas si tu fais des toilettes ou des soins techniques, comme se mettre accroupi, à genou, ou dans d’autres positions n’étant pas compatibles avec ce genre de tenue. Pour moi, cela ne correspond pas à mon activité, du coup c est jogging (rose, orange, fluo,), t-shirt et basket ». 

Un métier de plus en plus exigeant et avec une attente de plus en plus forte

Mais entre ces questions liées au quotidien des infirmières libérales et l’agacement de ne pas se faire entendre, les infirmières libérales sont aussi et avant tout contraintes de devoir s’adapter aux nouvelles contraintes pesant sur elles. Il suffit que soit envisagé le transfert de certaines compétences vers les ASH, par exemple, pour que les infirmières et infirmiers ne se sentent un peu plus dévalorisés.

Ainsi Thomas Goncalves résumait son état d’esprit, partagé par de nombreuses infirmières libérales ou hospitalières : « Je vais devenir ASH … ça ira peut être mieux !!! Où dire stop le 8/11 ; Ça suffit maintenant de NOUS dévaloriser !!!!!!! C’est vrai qu’une ASH a toutes les compétences requises pour éduquer et suivre un patient diabétique ….Je n’ai rien contre les ASH. Mais à chacun son travail. Avant tout, je prône la santé du patient ! Sinon je peux aussi être président de la République ! Une petite formation de 3 jours ET …. »

Ce manque de reconnaissance reste donc bien au cœur des préoccupations des infirmières et des infirmiers libéraux. Et quel que soit le sujet, les IDEL(s) semblent être contraintes de devoir attendre qu’une nouvelle équipe gouvernementale ne soit mise en place avant d’espérer voire une évolution nette et bénéfique, et c’est en cela, que le sentiment de colère et d’injustice gagne du terrain….

Et vous, quel est votre sentiment par rapport à cette « ignorance » ou tout du moins cette « méconnaissance » de la profession ? Gardez-vous des raisons d’espérer ou êtes-vous plutôt pessimistes sur le sujet ?

By | 2018-04-12T15:19:50+00:00 28 novembre 2016|IDEL au quotidien|35 Comments

35 Commentaires

  1. Haro Lajoye Aurelien Le 1 décembre 2016 - Répondre

    Il n’y a pas que le faite d’être reconnu ou entendu il y’a aussi le faite d’être voler chaque mois et chaque fin d’année avec les revalorisations.

  2. OUI être volés ET LE comble être accusés de voleurs injustement et abusivement! LE pire c est quand la justice se met contre NOUS aussi!!!

  3. Chris Savignan Le 1 décembre 2016 - Répondre

    Et que dire des violeurs de la profession qui s’ en sort à bon compte et la ou les victimes ex hospitalisees qui croulent sous le poids de toute forme d’ injustices et d’ erreurs abusives médicales à vie ? Est ce que plus de budgets et de matériels et de professionnels mettraient fin à ce genre de pratiques abusives de la loi du plus fort, des assurances et surtout de la pédocriminalite pedopychiatre à la Freudienne et à la Doltonienne ?

  4. Gladys BC Le 1 décembre 2016 - Répondre

    Vaches à lait

  5. Philippe Joly Le 1 décembre 2016 - Répondre

    http://www.inflib.com/actus/7413/%C2%AB-les-tontons-flingueurs-%C2%BB-une-semaine-infirmiere-qui-%C2%AB-ventile-sever
    A toutes les IDEL voilà qui se prépare encore ds notre dos

    Des pharmaciens qui font les insulines….
    La poste qui s’improvise aide à domicile…
    La MACSF qui prone l HAD aux détriments des IDEL. ..

    Faite tourner un max

  6. Marie Marrouat Cogez Le 2 décembre 2016 - Répondre

    C’est la MERDE…. Le problème c’est que bcp vivent encore dans le monde des bisounours et ne voient pas ce qui se profile à l’horizon……. Nous, idels, essayons de bouger pour notre profession et bcp se sont regroupés avec Unidel (groupe fb ) !! apolitique et asyndical mais qui bouge 🙂
    Venez nous rejoindre!!! plus on sera , plus cela pourra évoluer

    • Nicolas Roncevic Le 10 décembre 2016 - Répondre

      L’horizon c’est déjà aujourd’hui où les HAD essaient de bouffer le cul des IDEL !!

  7. Vir Schmidt-Perard Le 2 décembre 2016 - Répondre

    Marianne Yohan Toussaint Moineaut ils veulent notre mort

  8. Mous Bay Le 4 décembre 2016 - Répondre

    Faut arreter de ramener sa fraise quand on gagne jusqu a 12000 euros par mois. Il y a enormement de personnes qui bossent pour 1150e et qui ne pourront jamais gagner plus. Les infirmiers liberaux : bande de bourgeois grincheux

    • Yann Bruot Padoy Le 4 décembre 2016 - Répondre

      Quand je lis des conneries comme ça…. Quand on sait pas, on évite de colporter de tels inepties ! Je t’invite à aller passer quelques jours histoire de gouter le quotidien d’une IDEL. 10 ans de libéral et jamais atteint ne serait-ce que le quart de ce que tu avances, par contre taxé à 40%, imposé au taquet, des amplitudes horaires de 12 à 13 heures, travail un week end sur deux, vit de famille un peu hachée, les mains dans la m…..et la p…., des appels jours et nuits parfois, l’ingratitude des gens quand tu te décarcasses pour leur apporter confort et bien être, les impayés……….. La liste pourrait être encore longue mais peut-être qu’un jour, je ne te le souhaite pas tu auras peut besoin de nos services et là ton point de vue changera surement….

    • Yann Bruot Padoy Le 4 décembre 2016 - Répondre

      Et avant de traiter les gens de bourgeois grincheux, change ta photo de profil, lunettes de soleils à quelques centaines d’euros tanqué au sommet d’une piste de ski………

    • David Abes Le 4 décembre 2016 - Répondre

      En parlant de bourgeois ta porche est vendu yann ?

    • Yann Bruot Padoy Le 4 décembre 2016 - Répondre

      David Abes Pas encore, j’attends qu’on me livre ma Ferrari !

    • David Allart Le 4 décembre 2016 - Répondre

      Il a le temps lui d’aller aux sports d’hiver….

    • Mini Laeti Le 4 décembre 2016 - Répondre

      La blague! Avant d’à »avancer quoi que ce soit renseigne toi un minimum! Quand toi t’es sur tes suis tranquille nous on bosse. Et 12000€ par mois ça doit être ton salaire!!! Tes idées reçues de M… tu peux te les garder. Parle de ce que tu connais et pas de ce que tu supposes! Les rumeurs ce sont des gens comme toi qui les colportent

    • En un mot : crétin

    • Skonky Mv Le 4 décembre 2016 - Répondre

      Au lieu de gueuler pour rien …. ne faites pas le job ne payez pas vos taxes et vous verrez ca ira plus vite mais comme tous vous etes des moutons…. et sincerement en lisant les coms du genre on taf 12/13h par jour un we sur 2 une vie de famille haché….. pk ne changez vous pas de travail????

    • Mous Bay Le 4 décembre 2016 - Répondre

      Wow c est bons les chevres bourgeoises ont repondu. Etant comptable je sais de quoi je parles. J ai plusieurs clients qui reussissent a faire jusqu a 1000 euros par jour en bossant beaucoup c est sure mais ca existe, demandez vous pourquoi certains de vos collegues ne parlent pas. Vous vous en foutez plein les poches sur le compte de la secu. Bande de vampires

    • Ange Est Là Le 5 décembre 2016 - Répondre

      La jalousie est un vilain défaut… Chacun son taf, avec ses contraintes, ses inconvénients et ses avantages. Notre salaire, on ne le vole pas, bien au contraire on est sous payé (n’en déplaise à certains)
      Sur ce…

    • Cha Cha Le 6 décembre 2016 - Répondre

      Mous Bay et les comptables ils s’en foutent pleins les poches sur le dos de qui? ?
      Démissionne passe ton concours et ton diplôme valide tes heures en hôpital et rejoins nous si c’est un métier si florissant
      Ça me ferait mal que mon comptable parle de moi comme ça

    • Mous Bay Le 6 décembre 2016 - Répondre

      Demissioner comment? Je suis a mon compte. Arretez de vous plaindre c est tout ce que je demande. Ils viennent faire 3 piqures et 2 pansements dans leur gros Q7 en leasing et ils viennent nous dire oh c est dure la vie on travaille enormement et ok gagne pas bien notre vie…

    • Peypa John Le 6 décembre 2016 - Répondre

      Que des cons dans ce pays !

    • Corinne Lag Le 6 décembre 2016 - Répondre

      Heps le Mous… 3 piqures et 2 prises de sang ? Wouahhh … je fais un diner samedi soir…. je t invite… un vrai champion… mdr

    • Mous Bay Le 6 décembre 2016 - Répondre

      Je connais extremement bien votre metier pour etre marié a une infirmiere, la seule difficulté serait peut etre les toilettes mais bon en tant que libéral on peut sous traiter ca sans probleme sauf si on veut faire les picsous et tout garder pour soi. ARRETEZ DE VOUS PLAINDRE . C EST PAS COMPLIQUÉ

    • Nathalie Baratte Le 7 décembre 2016 - Répondre

      A 7 euros linjection dont 2-euros cinquante le déploiement je nai pas limpression de voler la secu ….je bosse tot fini tard je travaillerai le we de noël….mon salaire nest pas exorbitant je passe le temps quil faut chez mes patients surtout sil faut les accompagner dans un deces dans la douleur ou tout simplement car avec un deambulateur ils vont pas tres vite.
      Jaime mon metier car il est avant tout humain
      Il est vrai que certains peuvent frauder ou courir pour un maximum de patients afin de gonfler leur chiffre mais ils restent une minorite
      Votre femme etait infirmiere vous etes faches peut etre elle veut plus de vous ….ce nest pas une raison pour en vouloir a
      profession entiere…..peut etre une simple remise en question de vous meme ….
      Bonnes fetes de fin dannees ne soyez pas trop aigri cest mauvais pour le teint

    • Marie-ange Moreau Le 7 décembre 2016 - Répondre

      Je pleins ta femme! !!!!!!!

  9. Skonky Mv Le 4 décembre 2016 - Répondre

    Au lieu de gueuler ne travaillez pas pendant une semaine….. ne payez pas vos taxes….. c est toujours mieux que de gueuler dans le vent

  10. Marie Hivert Le 4 décembre 2016 - Répondre

    Je me suis pris la tête avec une bonne femme sur Facebook qui vient d être opéré d’une chirurgie réparatrice aux jambes . Le sujet c écrit l ablation des fils . Je me suis mis en colère quand elle a dit quine IDEL ne touchera jamais à ses fils . que c’était le boulot du chirurgien et pas le notre et que l on devrait reste à notre place c est le chirurgien qui sait pas nous .
    Aucune considération pour notre prof. On est perçu comme des gens non compétent et qu’il ne fallait pas être sortie de St cyr pour savoir faire une piqûre .
    bref J EN AI MARRE DE ME DÉTRUIRE LA SANTÉ À TOUT HEURE DU JOUR ET PAR TOUS LES TEMPS POUR DES CONNARDS QUI N EN VALENT PAS LA PEINE ET QUI NOUS CONSIDÉRE COMME DES MOINS QUE RIEN

    • Pascalita Vaissierès Le 6 décembre 2016 - Répondre

      Il faut de tout pour faire un monde…laisser et prendre les gens comme ils sont ? les gens irrespectueux le sont avec tout le monde….personnellement, quand j entends des gens comme ça, je suisctres très contente qu’ ils ne veuillent pas de moi…et lorsqu ils n ont pas le choix , c’est à nous de leur prouver nos valeurs professionnelles ?
      Mais bon il m arrive aussi de bouillir en entendant des absurdités ?

  11. Et bien, c’est bien vachard les commentaires !!!

  12. Marie-ange Moreau Le 7 décembre 2016 - Répondre

    Mous Bay.12000E par mois. n’importe quoi!!!!!Tu connais des IDEL?Faut pas rêver! !!!!!@

  13. Nicolas Roncevic Le 10 décembre 2016 - Répondre

    Quand tu vois certains patients qui te considèrent comme un lave-cul (heureusement pas tous) comme si tu avais fait 3 mois de formation sur le nursing !! Pourriez pas aller me chercher mon traitement à la pharmacie, fermer les volets, acheter une baguette, ballader le chien, faire une machine, acheter une pile pour mon glucomètre …. et puis je vous laisse une partie de mon salaire pour les étrennes, déjà que votre INR ne me rapporte que dalle !! La CPAM qui sont pas foutus capable de mettre une nomenclature en rapport avec la vie, la vraie, pas celle des bureaux (collyres, bas de contention …).

Laisser un commentaire