Infirmière, une activité occasionnelle ou une profession passionnante ?

Infirmière, une activité occasionnelle ou une profession passionnante ?

Sous ce titre volontairement provocateur se cache l’apparition prochaine d’une nouvelle catégorie d’infirmière : Infirmière à accès partiel. Permettre aux professionnels de santé de toute l’Europe de devenir Infirmiers ou Infirmières pour certains actes est-il réellement la solution d’avenir pour notre politique de santé publique ?

Infirmière libérale, une profession réglementée et exigeante

Même si les conflits entre les infirmières libérales et leur autorité de tutelle sont aussi nombreux que variés, les deux parties s’entendaient jusque-là sur un point : l’importance et la spécificité de l’exercice libéral de la profession infirmière. Cette vision commune de l’infirmière libérale vole en éclat et risque même d’imploser à en croire certains.

D’un côté, les infirmières et infirmiers libéraux se mobilisent depuis plusieurs mois avec bien d’autres professionnels de santé pour réclamer l’actualisation du décret de compétences infirmier. Une pétition a même réuni en quelques jours plus de 5300 signatures. Adressée à M François Hollande, Président de la République, cette pétition explique l’urgence et l’absolue nécessité d’ouvrir des négociations sans plus attendre :

Nous, professionnels infirmiers, posons l’exigence de l’actualisation de notre décret (n° 2004-802 du 29 juillet 2004) au regard des besoins de la population, tenant compte des évolutions de notre pratique validées dans nos référentiels de compétences et de formation infirmière ainsi que de notre engagement citoyen au service de la qualité, la sécurité et l’équité de l’accès aux soins pour tous.

Nous demandons l’ouverture urgente d’une concertation avec nos organisations associatives, syndicales et ordinale de la profession infirmière signataires de cette revendication commune.

Et si l’infirmière libérale était un métier comme les autres ?

L’exaspération des infirmières et des infirmiers libéraux s’appuie sur d’innombrables causes, dont la nouvelle adaptation du droit français au droit européen, en autorisant « l’accès partiel » à la profession infirmière. Le 27 octobre dernier, le Ministère de la Santé a soumis un projet d’ordonnance visant à permettre l’application de la directive européenne 2013/55/UE.

Cette dernière doit faciliter la circulation des professionnels de santé au sein de l’Union Européenne, et cette circulation plus aisée impliquera ainsi la création d’une carte professionnelle valable au niveau européen. Concrètement, cette liberté de circulation et d’exercice devra, dans l’esprit de cette directive, nécessiter :

  • La mise en place d’un système informatisé, permettant à chaque Etat membre de communiquer sur les professionnels, dont l’exercice a été restreint ou interdit
  • La mise en place de l’accès partiel, ce qui rendrait possible « l’exercice d’une partie seulement des activités relevant d’une profession réglementée. »

Sous réserve de pouvoir justifier d’un titre professionnel (reconnu dans le pays d’origine) ou de justifier d’un temps d’exercice suffisant, une professionnelle étrangère pourrait donc pratiquer une partie (et une partie seulement) des actes des infirmières et des infirmiers français. C’est donc bien une libéralisation de l’accès à la profession et sous toutes ces formes, qui est envisagée avec cette ordonnance.

Les infirmières libérales demandent une reconnaissance mais pas une libéralisation

Pour les infirmières libérales comme pour leurs collègues hospitalières, le risque est criant et l’opposition au projet totale. L’Ordre National des Infirmiers (ONI) a immédiatement réagi en dénonçant dans un communiqué ce projet dangereux pour la santé en France.

« Une professionnelle qui serait dénommée infirmière dans son pays pourrait venir exercer en France comme infirmière alors même qu’elle n’aurait pas été formée et n’aurait donc aucune compétence pour réaliser certains des actes infirmiers reconnus en France dans le cadre réglementaire de compétences. »

C’est le danger de la création officieuse d’un statut d’infirmière au rabais, qui a également amené le Haut Conseil des professions paramédicales (HCPP) à s’opposer à la mise en place du projet. La crainte d’un glissement de tâches, la peur d’une santé à deux vitesses, ou encore les appréhensions face au risque d’un véritable dumping social restent les arguments, qui reviennent le plus tant dans les établissements hospitaliers que parmi les infirmières libérales. Car ces infirmières à accès partiel pourraient évidemment concurrencer les IDEL(s) de France en répondant aux besoins des structures de HAD par exemple. C’est bien tout le système de soins en France, qui risque d’être modifié avec cette nouvelle réglementation, qui, si elle est définitivement adoptée, concernera toutes les professions paramédicales.

Comment jugez-vous la création de ce statut d’» Infirmière à accès partiel » ? Est-ce selon vous un danger pour la profession ou au contraire une opportunité ? Quels seraient d’après vous les mesures à prendre pour éviter les dérives éventuelles d’un tel système ?

By | 2018-04-12T15:19:34+00:00 31 décembre 2016|IDEL au quotidien|157 Comments

157 Commentaires

  1. Btissam Allouch-chtibi Le 31 décembre 2016 - Répondre

    Ds certains pays on dit  » fermière » ….

  2. Au secours … pauvre de nous 🙁

  3. Sylvie Lopez Le 31 décembre 2016 - Répondre

    Moi j ai testé les polonaises les espagnoles les libanaises…

    • Ghyslaine Delplace Le 9 janvier 2017 - Répondre

      Moi aussi j ai teste la galere car gros probleme de langue

    • Sylvie Lopez Le 9 janvier 2017 - Répondre

      Surtout les erreurs de compréhension avec les « faux amis »

    • Anne Rouyer Le 10 janvier 2017 - Répondre

      moi aussi, j’ ai  » testé » les IDE étrangères et rien à redire…. je leur voue une certaine admiration et les deux étaient d’ un professionnalisme exemplaire ( que je ne pouvais pas en dire autant de mes collègues bien de chez nous) …

  4. Marylène Pellissard Le 31 décembre 2016 - Répondre

    N importe koi comme d habitude.

  5. Christophe Cailleau Le 1 janvier 2017 - Répondre

    On a voté pour non ??? Maintenant faut pas chialer…

  6. Nathalie Kesler Le 1 janvier 2017 - Répondre

    L Europe veut de la polyvalence c est dire que les diplôme ne serviront plus à rien n importe qui pourra faire n importe quoi on voit déjà le niveau avec les médecins étrangers venant de l est c est dramatique ils sont médecins que par le nom pas par les compétences

    • Carole Dumon Le 3 janvier 2017 - Répondre

      Entièrement d’accord et ce depuis des années déjà. Ça fait peur.

    • Elisabeth Fabre Le 7 janvier 2017 - Répondre

      ça dépend,c’est parfois l’inverse,hélas.

    • Rosenoor Yilmaz Le 7 janvier 2017 - Répondre

      Et des patients décédés à cause de ces toubibs 240mg de morphine à injecter en IVD.

    • Eric Feraud Le 10 janvier 2017 - Répondre

      BEN …EN même temps le lobby des médecins sur le numerus clausus existe…..mais avoir un maçon turc ou un plombier polonais , ça choque personne !!!!!!!!

    • Nathalie Kesler Le 10 janvier 2017 - Répondre

      Eric Feraud si cela me gonfle car ils bossent comme des merdes et piquent les marchés des artisans français en cassant les prix sans pour autant payer les charges françaises

    • Eric Feraud Le 10 janvier 2017 - Répondre

      t’énerves pas NATH…..On vit dans un drôle de Monde ou 1% des gens nous dirige…ET 1% des plus riches qui détiennent 95%des richesses de ce Monde finance les 1% qui nous dirige………..mais , encore une fois , nous irons voter en avril et en mai , le coeur gonflé d’espoir , tout en sachant que ……….RIEN NE CHANGERA……BONNE SOIREE NATHALIE….C’est un joli nom pour un guide……..

    • Nathalie Kesler Le 11 janvier 2017 - Répondre

      Eric Feraud ?

  7. Ze Bestioles Le 1 janvier 2017 - Répondre

    Dans une Europe fédérale pas de dumping social ni fiscal. Nous n’avons pas besoin de moins d’Europe…surtout face à Poutine ou Trump… nous avons besoin d’une véritable Europe politique…

  8. Lulue Ga Ga Le 2 janvier 2017 - Répondre

    Le profit au détriment de la qualité
    Y a t il eu uniformisation des pratiques de soins ???
    Be non .

    • Marine Yechou Le 6 janvier 2017 - Répondre

      Tu sais le diplôme français est très loin d’être le meilleur des diplômes infirmiers ;

    • Lulue Ga Ga Le 6 janvier 2017 - Répondre

      J ai jamais dit que le diplôme français été mieux que d autres
      As tu participe à leur intégration ds les équipes
      Si toi en 2 mois tu arrives à apprendre une langue un jargon médical des soins (non ide ds leur pays et du matériel différent ) be chapeau.
      A toulouse ses ides se retrouvent souvent à trv seules de nuit (bien sûr imposé )
      .

    • Lulue Ga Ga Le 6 janvier 2017 - Répondre

      Tu te serais rendu compte que ton commentaire est hors sujet

    • Marine Yechou Le 11 janvier 2017 - Répondre

      Chacun sait que qqn qui ne parlerait pas notre langue ne serait pas embauché

    • Lulue Ga Ga Le 13 janvier 2017 - Répondre

      Visiblement tu veux le dernier mot je te le laisse

  9. Carole Dumas Le 2 janvier 2017 - Répondre

    Ben ! c’est la mondialisation, beaucoup de français partent travailler ailleurs…je ne vois pas le problème….Quand je vois le nombre de personnes qui vivent ailleurs que dans son pays d’origine..c’est devenu très courant de nos jours…et c’est pour cela que cela me fait sourire d’entendre, je suis Français et pur Français ! cela n’a jamais exister et cela existera jamais… 😉 D’ailleurs une émission très intéressante de Jean Christophe Victor sur Arte « les mémoires du racisme » le monde entier devrait le regarder ….Après bien sûr, il faut que tout soit réglo pour tout le monde….

    • Lili ArnLabat Le 2 janvier 2017 - Répondre

      sauf qu’ils sont mieux payés chez nous que chez eux .. il est là le problème c’est qu’on ne peux pas vivre avec leur salaire 🙁

    • Tout comme bon nombre de français travaillant à l’étranger !

    • Edouard Gioanetti Le 2 janvier 2017 - Répondre

      des francais vont bien à l’etranger voir si l’herbe est plus verte ailleurs….devons nous condamner des etrangers faisant de meme ? j’ai eu des collegues « etrangers » (portugais etc avoir des niveaux bien plus elevés que des ide francaises meme au bout de 30 ans d’exercice n’auront pas…….

    • Lulue Ga Ga Le 3 janvier 2017 - Répondre

      C est pas un pb de nationalité. … ils vont chercher des ides ds les pays slaves ( du wiking esclaves) pour faire baisser nos salaires . Privatiser la sécu et réduire la longueur invisible de notre chaîne d esclaves modernes .
      J ai trv ds une clinique ou des idées roumaines vivaient ds un foyer logement payés 250 e de moins et loin de leur famille .(mari enfants)
      C est ça la mondialisation be j en veux pas .
      Je suis ide depuis 8 ans et les vagues de migrations d ide j en ai vu . Les cliniques ne cherchent pas la compétence mais des gens dociles sous payés

    • Xavier Caunes Le 6 janvier 2017 - Répondre

      Lulue Ga Ga tu as tout dit! Sans oublier le travail non déclaré dans les cliniques…

    • Rosenoor Yilmaz Le 7 janvier 2017 - Répondre

      Sans oublié les malades non surveillés et qui tombent et qui meurent. Mais cela on ne le dit pas.

    • Pierre Faure Le 8 janvier 2017 - Répondre

      Vous oubliez pour beaucoup la question essentielle. Que vaut leur diplôme et quelle sera la qualité de soin??!

    • Nathalie Scst Le 9 janvier 2017 - Répondre

      voilà le soucis en effet même diplôme et pourtant pas le même niveau d’étude c’est déjà le cas avec les médecins …la santé en France est en train de mourir!!!

    • Bazambi Kongolo Le 31 janvier 2017 - Répondre

      ce qu’il faut , c’est un bouc émissaire. La délivrance des complexes de haine ne sera obtenue que si l’humanité sait renoncer au complexe du bouc émissaire.

  10. Magalie Lauroua Le 2 janvier 2017 - Répondre

    Ah ?
    La santé au rabais, c’est pas fini…

  11. Eric Factueasy Le 2 janvier 2017 - Répondre

    Qunad je vois la difficulté dans certaines zones pou obtenir sa « cps » je ne vois pas comment une inf bulgare pourrait en béneficier plus facilement ! A moins que vous fassiez référence à du travail dissimulé?

  12. Coucou Ide Le 3 janvier 2017 - Répondre

    N importe quoi
    Après les gens se plaigne d être mal soigné
    Ben cela va être le cas avec les Ide d ailleurs car pas le même diplôme que nous
    Alors mer de ou quoi
    On a pas fait plus de 3 ans d études pour rien
    Si vous voulez vous faire soigner pas des Ide étrangères et bien allez dans leur pays tous simplement

  13. Coucou Ide Le 3 janvier 2017 - Répondre

    Le diplôme français n est pas rien
    Infirmières de France mobilisée vous car bientôt
    Idem que les médecins étrangers auquel on paye au rabais grrrrr

    • Ça va bel et bien arriver… IDE payées au rabais !

    • Anne Rouyer Le 10 janvier 2017 - Répondre

      les infirmières qui arrivent de l’ étranger sont hyper adaptables! Bravo à celles et ceux qui osent!

    • Coucou Ide Le 10 janvier 2017 - Répondre

      Ben vous savez Anne Rouyer
      Bientôt aussi cela arrivera au libéral alors vous comme moi iront à l usine????
      A force de se faire prendre le tard par des étrangers qui sont sous payer et bien nous on a plus rien

    • Coucou Ide Le 10 janvier 2017 - Répondre

      C est pourquoi il faut absolument défendre notre diplôme

  14. Skonky Mv Le 3 janvier 2017 - Répondre

    Passionnante??? Vue le salaire il en faut de la passion pour faire ce job

    • Vivi Sylvie Le 3 janvier 2017 - Répondre

      Du courage de La bonne volonté et j’en passe I D E métier de fou Pas pour le pognon …!!!
      Car qd on regarde le nombre d’heure Ben même pas un smic pour des personnes ayant 1 bac plus 3

    • Skonky Mv Le 3 janvier 2017 - Répondre

      C est stupide de travailler pour rien

  15. Sabyne Courdesses Le 3 janvier 2017 - Répondre

    On avait déjà testé avec les infirmières espagnoles, ça avait coûté un bras, et ça avait été une catastrophe. …

    • Flo Max Le 4 janvier 2017 - Répondre

      J’allais le dire !!

    • Sabyne Courdesses Le 4 janvier 2017 - Répondre

      Pour exemple, l une a écrit en lettres capitales en rouge sur le cahier de soin : » a eu beaucoup douleurs, donné 1/2 ampoule d héparine  » je passe sur les sondages urinaires où la sonde a navigué un peu partout avant d atteindre son but… j en ai un plein répertoire. …?

    • Flo Max Le 4 janvier 2017 - Répondre

      Quelle super PEC pour les patients !!!???

    • Monica Bonnin Le 5 janvier 2017 - Répondre

      Ah bon,mdr,je suis Ide depuis 16 ans,mon diplôme de la Université de Madrid,car,a différence de vous,en Espagne les études d’infirmière sont Universitaires,puis pendant 4 années…et je veux vous dire que j’ai travaille avec des infirmières bien françaises et bien nulles aussi!
      Avec beaucoup de jalousie par tout, je crois de plus en plus que vous vous croyez superior, que en Espagne on tire encore de charrette, pobre de vous attardé mental, petite tête.

    • Sonia Delpeyroux Le 5 janvier 2017 - Répondre

      ce nets pas une question de jalousie c’est seulement que dans certains pays même européens des actes pratiqués par des IDE en France, le sont par des médecins dans dautres!!! alors vos 4 ans d’études si c’est seulement de la théorie ça va pas servir à grand chose il faut aussi savoir pratiquer

    • Sabyne Courdesses Le 5 janvier 2017 - Répondre

      Je m étais renseigner sur les études infirmier en Espagne à l époque et oui, c’est pas du tout le même niveau à la sortie. 4 ans de fac ne valent pas tous les stages pratiques qu on a. Nous n avons pas du tout la même formation et le travail demandé en service , selon les pays est totalement différent.

    • Sonia Delpeyroux Le 5 janvier 2017 - Répondre

      oui je parle en connaissance de cause des IDE du Portugal par exemple sont plus comme des AS avec qq soins techniques mais bcp moins que nous pourtant c’est à la faculté et il faut des sacrée notes pour y rentrer mais si aucune connaissance technique dur dur!

    • Monica Bonnin Le 5 janvier 2017 - Répondre

      Moi,je parle en connaissance de cause,eh,oui, on a des stages,pas de problème, par contre j’ai eu des élèves de 3eme année françaises,incapables de faire une prise de sang,une IM,et,oohhhhh! Sur tout ne demande pas pour les connaissances théoriques sur des maladies ou pharmacologie !! Mdr

    • Nadia Frantz Le 7 janvier 2017 - Répondre

      N importe quoi!! Lors de mes études j ai eu la chance d être encadré par une infirmière qui venait d arriver du Portugal, elle avait un très bon niveau tant dans la pratique des soins technique que théorique!!! En France lorsque l on ne critique pas les études des étrangers, ce sont les étudiantes qui sont des dangers!!! Vous avez tellement peur pour votre petit confort que critiquez est le plus simple !!! N oubliez pas qu’ un bon nombre de français partent vivre à l étranger !!!

    • Tiago Daniel Silva Le 8 janvier 2017 - Répondre

      Des bons et des mauvais il y a part tout . C’est pas une question de nationalité.

    • Tiago Daniel Silva Le 9 janvier 2017 - Répondre

      Sonia Delpeyroux
      Je viens de lire ton commentaire par rapport aux IDE Portugais. Je suis désolé de t’informer que c’est pas de tout vrai ce que tu nous racontes la… moi je travaille en France aujourd’hui, je suis très reconnaissant. Mais mon diplôme je l’ai eu au Portugal. Et nous comparer à des AS c’est vraiment reflet de méconnaissance. Marco Paulo queres fazer um comentário a isto tudo??? i… lol

    • Marco Paulo Le 9 janvier 2017 - Répondre

      Bon la formation portugaise au contraire de ce que vous savez est très complète et le système de santé un peu différent que en France puisque au portugal il n y as os de As l ide est responsable de tout les soins au patient ça veut dire toilette pansement alimentation médocs vvp bilan sang gds sonde vésical aspi bronchique sng et tous les soins que nous connaissons
      La différence c’est on est obligé de suivre un branche scientifiques au lycée pour pouvoir faites des études ide après on fait 4 ans d’etudes avec 12 stages avec une évaluation journalière dans des craies services d’hospitalisation pas en crèche ou maison de retraite ou les soins et les apprentissages sont moindres! À tous ceux que critique j’aimerais vous voire être évalué tous les jours quand l majorité des élève que je rencontre ou rencontrais pleurent tous les larmes de corps pour une pauvre msp !! Avant de certifie essayez de vous renseigner sur les systèmes de santé de chaque pays et cursus ide après on parle

    • Anne Rouyer Le 10 janvier 2017 - Répondre

      en réa grands brûlés où j’ ai bossé, avoir une infirmière espagnole n’ a absolument pas été une catastrophe!! On peut trouver des collègues avec une DE français qui peuvent se révéler être des dangers pour les patients alors stop au jugement trop hâtifs! c’ est dangereux ce que vous dîtes!

    • Sabrina Charrié Le 13 janvier 2017 - Répondre

      Suis idel et j’ai eu besoin des ide portugais (mon mari a fait un avc au Portugal ) la prise en charge a été plus que géniale, les soignants a la hauteur. Je me suis senti en confiance et dieu sait que ce n’est pas simple quand on est du métier !!! Encore merci !!! Même diplôme, même métier !!!

  16. C’est chaud , comme projet !

  17. Oukht Hafsa Le 3 janvier 2017 - Répondre

    Les infirmieres étrangères c catastrophique, on a qd meme une bonne formation, je ne suis pas d’accord avec cela, si elles veulent travailler en France il faudrais une remise à niveau c tt… car sinon on va vers du grd n’importe quoi

  18. Patrice Patoche Le 3 janvier 2017 - Répondre

    2 0 1 7 …

  19. Vivi Sylvie Le 3 janvier 2017 - Répondre

    J’écris pas Tout Car cet un livre qu’il faudrait
    Bcp ignorent Vos qualités
    Bcp regarde ce qu’ils paient…

  20. Tristan Grange Le 3 janvier 2017 - Répondre

    Léa F Lelong

  21. Walther Neg Le 4 janvier 2017 - Répondre

    A reflechir pour les élections…

  22. Eric Blanchard Le 4 janvier 2017 - Répondre

    Il faudrait commencer par harmoniser les salaires les charges sociales et la fiscalité de façon à jouer dans toute l’Europe avec les mêmes règles du jeu…… mais cela aurait du être fait des le départ et cette Europe et faite pour le moins disant social et la baisse des salaires des travailleurs elle est faite pour les financiers contre les travailleurs

  23. Lise Durlot Le 4 janvier 2017 - Répondre

    Avant de faire un acte faaut il encore se comprendre verbalement sur ce dernier …
    Et ce que j aime c est que certains actes pourront etre faits c est qui quoii???
    Elles seront limitees dans la competence …

  24. Marie Bertrand Le 4 janvier 2017 - Répondre

    D’un côté les gens se plaignent de l’autre ils refusent de voter pour sortir de l’Europe ….

  25. Romano Lucie Le 4 janvier 2017 - Répondre

    Ça a pas marché en tout cas avec
    Les Ide espagnoles dans les hôpitaux français il y a quelques années peu sont restées on verra bien

  26. Patricia Lecointe Le 4 janvier 2017 - Répondre

    N’importe quoi.il faut déjà permettre à nos IDE francaisr

    • Patricia Lecointe Le 4 janvier 2017 - Répondre

      Il faut déjà permettre à nos IDE françaises de bosser.et tout le monde le sait notre diplome est le meilleur

    • Corinne Doll Le 8 janvier 2017 - Répondre

      Toujours croire que les français sont les meilleurs …. c est déprimant

  27. Julie Elmalan Le 4 janvier 2017 - Répondre

    C’est génial !!! c’est pas comme si il y avait des infirmières françaises qui galerent pour trouver du job !!!

  28. Pierre Jonqueur Le 5 janvier 2017 - Répondre

    C’est déjà le cas il me semble pour les ressortissants de l’U.E et Suisse.. Où est le problème aujourd’hui ??

  29. Amine Belhadi Le 5 janvier 2017 - Répondre

    La tendance va à l’ouverture de tous les marchés y compris celui de la santé que l’on approuvé ou pas !
    Il serez plus judicieux pour les infirmières et infirmiers français de se battre pour avoir plus de liberté de les formes d’exercices qui sont les leurs afin d’espérer opposé plus de qualités face à cette concurrence qui verra le jour sur nos territoires .

  30. Stephanie Paoli Le 5 janvier 2017 - Répondre

    Une profession arnaque

  31. Elisabeth Giannone Le 5 janvier 2017 - Répondre

    Moi je suis déjà une « exemplaire »d’infirmière émigrée de son pays d’origine … en suivant mon mari journaliste muté par son Journal je me suis retrouvé travailler à Nice… pas mal du tout et Bien heureuse d’exercer en libéral après mes expériences au bloc et aux urgences bien entendu!❤️

  32. Ange Est Là Le 5 janvier 2017 - Répondre

    Madvi Narainen
    Mandi Nrn
    Caren Trime
    Ludivine Freida Zonza
    Stellay November

  33. Ange Est Là Le 5 janvier 2017 - Répondre

    Anecdote: ma voisine infirmière Moldave me demande de débuter tous les soins de son mari (suivi pr une ALD) afin de pouvoir m’observer et reproduire mes pratiques.
    L m’a dit être IDE en Moldavie… uniformisation des pratiques ? Je ne crois pas

    • Caren Trime Le 7 janvier 2017 - Répondre

      Ce qui est bizarre mm si nous n’avons pas les mm techniques la finalité devrait être la mm?

    • Caren Trime Le 7 janvier 2017 - Répondre

      Tu aurais dû lui demander de te montrer les soins… histoire de voir

  34. Sophie Tullio Le 5 janvier 2017 - Répondre

    Comment tuer une profession ?? Merci l europe !! C pas avec ca qu on va voir notre miserable salaire augmanter

  35. Seb Ws Le 5 janvier 2017 - Répondre

    À la vue du nombre de recrutement en hôpital et en clinique je leur souhaite bonne chance… y’as déjà pas de taff pour les New diplômés ni même pour les autres alors…

    • Camille Douanne Le 6 janvier 2017 - Répondre

      Étant donné qu’elles (ils) seront payés beaucoup moins, c’est les petits frenchies qui vont galerer à trouver du taff, les autres comme pays de l’est, n’auront aucun problème

  36. Non mais à lire vos commentaires, je me demande si on vit tous sur la même planète ??!! Je dis oui !!! Nous, Français, sommes des milliers à partir exercer notre profession ailleurs chaque année, pour de multiples raisons : meilleur salaire, meilleures conditions de vie, meilleur climat etc etc. Chacun a ses propres raisons et ça ne regarde personne mais je ne vois pas en quoi cela est choquant. Et j’espère que si un jour je décide ou l’un de vous décide d’aller travailler ailleurs, j’espère qu’il ne sera pas jugé et accueilli par des commentaires tels que ceux qu’on peut lire sur cette page. C’est désolant …
    Evidemment à condition que les compétences soient là !

    • Cathou Magic Le 8 janvier 2017 - Répondre

      Le pb n’est pas qu’elles soient « étrangères » cest que les écoles sont différentes ! En belgique par exemple le niveau est différent malgré ce qu’on peut dire! Mais elles elles pourront faire du libéral et par exemple moi non?! Je suis Ide depuis 12 ans! J’ai fait du service et meme du bloc pendant 6 ans puis je suis en partie en labo pour avoir des horaires plus souples pour fonder ma famille et on me refuse l’autorisation d’exercer en libéral!!!!! Je dois retourner 18 mois en hospitalier pour avoir l’autorisation! Ce qui signifie pour moi perte de salaire et horaires de merde parce qu’il faut pas se leurré, si je trouve (parce que pour l’instant 0 réponse positive) je vais faire le bouche trou durant ces 18 mois!!!! Donc super décourageant! Je trouve ça injuste en fait!

    • Blanc Cyrille Le 10 janvier 2017 - Répondre

      Tout bien résumé cathou !!!
      Les travailleurs étrangers ne sont pas soumis au même règles d exercice et niveau de formation que nous…
      Et pourtant ils pourront travailler chez nous sans avoir l équivalence de notre diplôme et autre….

  37. Naima Assamir Le 6 janvier 2017 - Répondre

    J ai beaucoup d amis français qui travaillent au Maroc .ils y sont acceuillis comme des rois . La qualitè Française y est bien sur pour quelque chose mais c est un pays qui sait acceuillir et c est la raison de sa réussite . Mou je suis pour la compétance et elle ne devrait pas avoir de nationalitè ni de frontiéres.

    • Sophia Sosso Le 6 janvier 2017 - Répondre

      Bonsoir et ses Amis sont Ide ? Si oui ou travaillent ils ?

    • Naima Assamir Le 6 janvier 2017 - Répondre

      En tant qu ide j en connais une qui est a la polyclinique cnss une 2eme dans un centre de cancerologie .et un 3eme infirmier liberale a casa .les autres sont dans d autres domaines.

    • Naima Assamir Le 6 janvier 2017 - Répondre

      Moi mème j ai travaille en tant qu ide 13 ans dans un service de réanimation a casa .

  38. Corinne Doll Le 6 janvier 2017 - Répondre

    C est bien français ça. …se croire largement supérieur aux autres …

  39. Michel Lacour Le 6 janvier 2017 - Répondre

    Si elles sont compétentes, cela ne me dérange pas…Reste la barrière de la langue.

  40. Beatrice Chevalier Le 6 janvier 2017 - Répondre

    Ce qui importe ce n’est pas la nationalité MAIS la qualité du diplôme et donc des COMPÉTENCES. Et je suis Infirmière.

  41. Anne Rouyer Le 6 janvier 2017 - Répondre

    bah quoi, c’ est cool! vive le voyage, l’ ouverture sur le monde, sur les autres!! où est le souci??? c’ est comme les libéraux qui n’ aiment pas les HAd. Mais zut!! bossons ensemble, main dans la main! quelle fermeture d » esprit, c’ est ouf!!!

    • Camille Douanne Le 6 janvier 2017 - Répondre

      Le problème n’est pas une question d’ouverture d’esprit, mais une manipulation politique, afin de mettre de la concurrence sous payée à disposition, et à terme, les salaires français vont être tirés par la bas. Entre une ide de l’est qui demande 500-1000€ et une française qui demande 1600€, le choix est vite fait….

    • Anne Rouyer Le 7 janvier 2017 - Répondre

      Ah oui, parce que vous pensez vraiment qu’ on va baisser les salaires à 1000€ ( net j’ espère) !!! Soyons sérieux et cessons les polémiques. Cessons d’ être moutons!! Ce serait top!

    • Elisabeth Fabre Le 7 janvier 2017 - Répondre

      non mais ça ne va pas tirer les salaires vers le haut non plus..

    • Rosenoor Yilmaz Le 8 janvier 2017 - Répondre

      Ici au chu les inf sont embauchés toutes à 80% pour travailler à 150%et être payé à 1100euros samedis dimanches compris. A bon entendeur.

    • Anne Rouyer Le 8 janvier 2017 - Répondre

      Je serais curieuse de voir la fiche de paie! Stop les conneries!! Chères collègues…. ?

    • Anne Rouyer Le 8 janvier 2017 - Répondre

      Mais je dirai… elles sont bien bêtes d’ y rester ds ce chu! On a un tel champs d’ activités possibles pour gagner correctement sa vie! Après, il faut aussi le vouloir plutôt que de râler sans objectivité et en racontant très probablement des choses qui ne sont pas une réalité. J’ adore!! ?

    • Camille Douanne Le 8 janvier 2017 - Répondre

      C’est pourtant très cohérent ce que je dis. C’est le fonctionnement réel du marché. Mais bon c’est pas grave. Le mouton c’est pas forcément celui qu’on croit

    • Anne Rouyer Le 8 janvier 2017 - Répondre

      Mais pourquoi une ide de l’ est demanderait 500- 1000€… Je ne vois justement aucune cohérence dans ce post… juste une polémique avant l’ heure! Et clairement, on a un chouette métier qui nous fait encore manger et plus! alors arrêtons de pleurer quand d’ autres, eux, on de vraies raisons de pleurer.

    • Astrid Poupette Le 9 janvier 2017 - Répondre

      Anne Rouyer qu’elles sont tes sources pour dire que nous avons un métier qui fait manger et plus??
      Peut-être dans ton secteur d’activité…. Peut-être dans ton secteur géographique….. Mais au niveau national beaucoup de tes consœurs doivent cumuler plusieurs boulots…. Sont au bord de la fermeture de cabinet…. N’arrivent pas à payer leurs charges… Elles ne peuvent plus manger alors voire plus…..

    • Anne Rouyer Le 9 janvier 2017 - Répondre

      Je suis un peu infirmière. 2600€ de paie/ mois. Je bossais juste à l’ AP il y a encore 2 mois. Je suis en dispo actuellement, entre libéral et intérim. Et… je vis encore! Faut juste avoir envie de bosser!! Mais discussion vaine… impossible d’ échanger avec les mécontents… Je sors —->

    • Anne Rouyer Le 9 janvier 2017 - Répondre

      Et moi, j’ ai les preuves à l’ appui! Bon courage alors!

    • Camille Douanne Le 9 janvier 2017 - Répondre

      J’étais à 1615 brut quand j’ai quitté mon hôpital… Et ça faisait 3 ans que j’étais en cdd. Voilà voilà. Effectivement, c’est pas la peine de discuter, vu que comme vous êtes bien financièrement, vous ne pouvez pas admettre que c’est pas forcément le cas de tout le monde.

    • Anne Rouyer Le 9 janvier 2017 - Répondre

      ……. il y a des choix à faire dans la vie…

    • Bonjour dans certaines cliniques les ide sont payes 1300 euros net

    • Astrid Poupette Le 14 janvier 2017 - Répondre

      Anne Anne Anne……
      Tout n’est pas qu’une question de choix….. L’empathie et l’ouverture d’esprit sur ce qu’il se passe ailleurs ne ferait pas de mal….
      « Faut juste avoir envie de bosser » même sans l’envie ça marche hein 😉 faut bosser quoi….
      Et bien je connais un paquet de libérale qui font du 6h/20h non stop….. DU et formation voire association et plus à côté par passion de leur métier et parce qu’elles ont « envie » de bosser et qui ne touchent pas tes 2600€ brut….
      Alors je ne dis pas que je suis mécontente….. Ni que je ne fais pas les choix qu’il faut ou pas pour « gagner » plus…. C’est juste un constat : nous ne sommes pas toutes logées à la même enseigne quelque soit notre secteur d’activité…
      Mais tu as raison arrêtons là la discussion…. Inutile de parler avec ceux qui ne savent pas écouter…. Qui sont omniscients et font tout mieux que tout le monde…

    • Anne Rouyer Le 14 janvier 2017 - Répondre

      je n’ ai pas la prétention de dire que je fais mieux que tout le monde. Maintenant, j’ en rencontre tellement à ne jamais se satisfaire et à râler. Et effectivement, j’ ai la prétention moi, de ne jamais rester dans quelque chose qui ne me convient pas! Ça m’ évite de râler. Je donnais juste des clés…. si on veut gagner décemment sa vie dans notre métier, c’ est possible mais… ça nécessite des choix! 😉 Après, chacun aussi met son curseur là où il veut… je suis quelque’ un qui me contente de peu…. ma clé de la réussite est peut- être là! Bon courage alors, chères collègues… vous risquez de râler longtemps car notre métier ne nous a jamais rendu très riche financièrement par contre riche de <3, oui! YALLAH!

    • Camille Douanne Le 14 janvier 2017 - Répondre

      Ne vous inquiétez pas, le choix à été fait, j’ai lâché le métier il y a quelques semaines. C’est bien mieux comme ça.

  42. Sophia Sosso Le 6 janvier 2017 - Répondre

    Moi j ai eut le cas de plusieurs Médecins étrangers qui n ont pas su répondre à un patient a quoi servait le potassium ,qui ont eut besoin de prendre une tension pour savoir si le patient était bien mort ,alors qu il était déjà bleu , qui lorsque je lui ai demandé de mettre de l oxygène a un patient qui désaturait m a dit pk faire l oxygène ??!! diplômés achetés !!!!!

  43. Sophia Sosso Le 6 janvier 2017 - Répondre

    Bcp de soit disant médecins d Afrique ou des pays de l est qui ont en fait acheter leurs diplômes

  44. Evelyne Reynaud Le 7 janvier 2017 - Répondre

    Pas normal

  45. Fabrice Fracalossi Le 7 janvier 2017 - Répondre

    Quand on pense que nos jeunes diplômés n’ont pas de boulot

  46. Bapt Man Le 7 janvier 2017 - Répondre

    Ah nos frontières ! Le gros problème de ce système est qu’il est fait pour avoir de la main d’œuvre qualifiée pour pas cher. En gros économie . Moi je suis pour si on les paie à salaire égal des inf français et si le besoin est , de pouvoir leur fournir les formations nécessaires pour s’habituer à nos pratiques .

    Comme j’en aurai peut être besoin si je décide d’aller bosser en Espagne, Italie, Allemagne, Roumanie ,…..

    • Le souci est que l ‘état va privilégier l’ embauche en France d’ IDE d’un autre pays de l’union européenne pour les payer moins cher ! 🙁

  47. Yann Laverdure Le 7 janvier 2017 - Répondre

    Être payé hors convention cpam ?
    Libre choix du patient, à ses risques et périls. ..
    Les patients connaissent bien les compétences et qualités de leurs idels

  48. Tanter Christophe Le 7 janvier 2017 - Répondre

    Alors que les jeunes diplômés n’arrivent pas à trouver du travail.

  49. Cathou Magic Le 8 janvier 2017 - Répondre

    Et moi qui n’ai pas le droit de faire du libéral parce que je suis en labo depuis 6 ans!!!! Et là on autorise des nanas qui n’ont même pas le même niveau que les écoles françaises

    • Corinne Doll Le 8 janvier 2017 - Répondre

      Avant de faire du liberal ils demandent de refaire de l hospitalier …ça n a rien à voir avec les ide « étrangères  »
      La compétence n a pas de nationalité et il faut éviter de croire que le système de soins et d etudes en France est le meilleur

    • Cathou Magic Le 8 janvier 2017 - Répondre

      Je dis juste que certains pays ont des pratiques différentes des nôtres!
      Pdt mon école on a fait un voyage en Tunisie où on a visité des hôpitaux et ca reste bien différent de chez nous!!!! 10 thermomètres qui trempent dans une substances franchement douteuse, je valide pas forcement!

    • Corinne Doll Le 8 janvier 2017 - Répondre

      La Tunisie ne fait pas partie de l Europe à ce que je sache ….
      Vous avez toujours des réponses qui n ont rien à voir avec le débat décidemment. ..

    • Cathou Magic Le 8 janvier 2017 - Répondre

      Ohhhh vous savez quoi!? « MERDE » putain je sors des exemples et on me gonfle! Pas étonnant que dans le monde médicale les gens sont de plus en plus cons à rester bornés et à rien comprendre!!! À jouer sur les mots!!!
      Des fois qd je lis ce genre de commentaire je me dis que cest avec ce genre de chipoteuse que le monde tourne mal!!!
      La base de mon commentaire cetait juste « pourquoi on facilite les choses à des personnes étrangères et qu’on met des bâtons dans les roues aux ide française  » c’est tout!!!!

    • Corinne Doll Le 9 janvier 2017 - Répondre

      Bel exemple de soignant à l’écoute , compréhensif,curieux ..bienveillant et tolérant. ..vous dites M…. à tous ceux qui vous dérange ?
      Je n irai pas plus loin dans une discussion stérile
      Quant à mettre des battons dans les roues , finalement comme on voit comment vous repondez , ça n a rien d étonnant. ..

  50. Sam Alexander Le 8 janvier 2017 - Répondre

    Je suis IDE Britannique, je travail en Réa à Draguignan. Nous avons aussi un IDE Hongrois. Je peux vous dire que peut être les protocoles sont différents, mais nous pouvons les apprendre. Les rôles de IDE en GB et Hongrie sont beaucoup plus évolué que ici, on rigole tout les deux des fois que c’est comme 20 ans en arrière dans nos pays. Les salaires en GB sont mieux ( mais pas en Hongrie). Vous êtes libre d’aller travailler en Europe. Le diplôme maintenant est pareil, licence avec langue étrangère. Il faut que l’hôpital paye et les syndicats vérifier que ils sont payés pareil.

  51. Isabelle Giraud Le 8 janvier 2017 - Répondre

    C est génial d autant que les nouvelles ide ont bien du mal à trouver des postes!! Et quand elles s expatrie le parcours n est pas si simple!! Essayez d exercer aux USA, et ailleurs on va pas vous faire confiance sur votre bon diplôme français….

  52. Caroline Stéphan Le 9 janvier 2017 - Répondre

    Par chez nous les jeunes diplômées peinent a trouver un poste…alors si on ouvre les frontières en ce domaine, ça craint!

  53. Marco Paulo Le 9 janvier 2017 - Répondre

    Bon pour taire vos mauvaises langues je suis ide en France depuis un peu plus de 6 ans, et pour revenir sur la formation ide portugaise j’ai à vous dire qu’on forme sur quatre ans Avec un total de 12 stages de 10 semaines dans des vrais services d’hospitalisation ou dans la prévention primaire les ide portugais apprennent beaucoup de théorie et pratique et geste dans les lequel le vvp gaz du sang sonde vésicale aspi bronchique pst basique et complexe

    • Anne Rouyer Le 10 janvier 2017 - Répondre

      et je confirme pour avoir travaillée avec une jeune diplômée portugaise! ultra compétente, apprenant très vite et s’ adaptant d’ une manière incroyable. Respect à celles et ceux qui osent franchir les frontières!

  54. Asta Miller Le 10 janvier 2017 - Répondre

    Sina-Rosalinda Kby

  55. Valerie Lenoble Le 10 janvier 2017 - Répondre

    vrai dumping social!!…en même temps on a rien fait pour lutter contre l ONInfirmier…

  56. Valerie Lenoble Le 10 janvier 2017 - Répondre

    tout à fait cela eric blanchard

  57. Apst France Le 12 janvier 2017 - Répondre

    L’accès partiel concerne toutes les professions de santé! Le but affiché est d’ouvrir les professions réglementées à du personnel moins qualifié, porteur d’économie.

  58. Cécile Vuillemin Le 12 janvier 2017 - Répondre

    Pour le français qui cotise, le rapport qualité prix va encore baisser.

  59. Emilie CR Le 12 janvier 2017 - Répondre

    Je kiff mon taf.

  60. Evelyne Combe Le 12 janvier 2017 - Répondre

    occasionnelle

  61. Corinne Wintrebert Le 13 janvier 2017 - Répondre

    en travaillant j avais croisé une femme africaine qui disait etre médecin sans son pays ! et qu elle reprochait ne pas avoir acces ç ce poste en FRANCE ! alors je lui ai dit qu en FRANCE c était BAC +6 au moins ! elle a pas voulu en découdre ! de qui se moque t on ! donc des soins à 2 tarifs ??? non mais faut arreter ! on est FRANCAIS aves ls diplomes français !!!

  62. Christelle Lola Renard Le 13 janvier 2017 - Répondre

    Les infirmières sur Paris ne méritent aucun respect elles maltraitent les patients n’importe nos âges . Les aides soignantes sont plus humaines qu’elles

  63. Mais les Polonais sont excellents – et en plus, courageux!!! Grrrr.
    Par pitié, sentons nous au moins Européens.

  64. Magali Croizier Le 13 janvier 2017 - Répondre

    Du grd n’importe quoi !!!

  65. Lili Maxetpoe Le 14 janvier 2017 - Répondre

    Si polyvalence il doit y avoir qu il n y ait non plus un diplôme nationale mais Européen avec des connaissances solides….Ça fait peur quand on voit que certains « médecins » étrangers ont l’ équivalence du diplômes infirmier après dix semaines de stage .Dix semaines ça ne suffit pas pour être autonome et gérer un service seul….surtout en ayant été généraliste dans un petit cabinet de brousse….

  66. Jean Marc Llopis Le 14 janvier 2017 - Répondre

    Ca va etre le bordel

  67. Gaelle Garcia Rothe Le 14 janvier 2017 - Répondre

    Personnellement cela ne me pose aucun pb ,après tt bcp travaillent à l étranger,à condition que les compétences soient équivalentes,car il y a qq années j ai travaillé avec une infirmière allemande et cela a été compliqué pour ns mais aussi pour elle …..elle est répartie car rôle de l ide trop important et charge de travail

  68. […] dernière, la transcription dans le droit français d’une directive européenne organisant l’accès partiel à la profession d’infirmière. Cette décision avait mobilisé toute une profession, et les infirmières libérales ne […]

Laisser un commentaire