Les infirmières libérales ont-elles autant de poids que leurs collègues hospitalières ?

Les infirmières libérales ont-elles autant de poids que leurs collègues hospitalières ?

Face à la grogne du personnel soignant, et les infirmières libérales en font partie, le Ministère de la santé a laissé entendre que certaines mesures pourraient être prises rapidement. Ces avancées concernent principalement les infirmières et infirmiers hospitaliers, alors que les infirmières libérales semblent être oubliées … L’exercice libéral de la profession infirmière expliquerait-il cette différence de traitement ?

Les infirmières libérales confrontées à bien des difficultés

On le relate fréquemment ici mais la vie quotidienne d’une infirmière libérale ne ressemble en rien à un long fleuve tranquille. Il y a les tournées à organiser, les patients et les familles à gérer, les transmissions aux collègues à effectuer. Des journées à rallonge donc, qui ne se terminent pas une fois que l’infirmière libérale a refermé la porte de son domicile. Doit-on revenir sur les tracasseries administratives, les heures passées à pointer ses relevés, les coups de téléphone aux différentes caisses ou aux mutuelles…. Toutes les professions, et pas uniquement celles relevant du domaine médical, peuvent également connaître de tels tracas. Mais avouons que les infirmières libérales ne sont pas épargnées par ces « soucis » ordinaires, serait-on tenté de dire.

Nous ne noircirons pas le portrait en revenant sur les indus réclamés de plus en plus souvent par les caisses d’assurance maladie ou les litiges nés de l’interprétation fantaisiste des textes par certains, comme avec l’exemple des IK déjà soulevés de nombreuses fois ici et ailleurs. A ces tracasseries spécifiques aux IDEL(s) s’ajoutent enfin toute la complexité du statut de profession libérale.

Infirmière libérale, une profession indépendante choisie par passion !

Mais être infirmière ou infirmier libéral reste souvent un choix porté par ces professionnels au service de la santé de leurs patients. Loin de l’image d’Epinal de « l’infirmière bonne sœur », l’infirmière libérale exerce souvent sa profession avec passion et dévouement. Pour s’en convaincre, il suffit de lire les nombreux témoignages, que vous nous laissez semaine après semaine. Sans parler de sacerdoce, il faut reconnaître que les infirmières libérales ont volontairement choisi, dans une (très) grande majorité des cas, cette forme originale de la profession infirmière.

Si l’exercice libéral de la profession infirmière laisse apparaitre tous ces tracas, ces soucis, il ne doit pas faire oublier que derrière le professionnel de santé se trouve avant tout un homme ou une femme.

L’infirmière libérale est aussi, bien souvent, épouse et mère de famille, et l’infirmier lui, lorsqu’il finit sa journée, endosse sa casquette de papa poule ou d’époux dévoué. Rien ne semble différer entre cette situation et celle, vécue par la grande majorité de nos concitoyens. On pourrait croire, derrière ce portrait, que la profession d’infirmière libérale représente un métier comme un autre sauf que ….

Les patients, le cœur de la profession d’infirmière libérale

Les infirmières et infirmiers libéraux, comme leurs collègues hospitaliers, ont un rôle : soigner et accompagner leurs patients. Contrairement à bien d’autres professions stressantes et usantes, l’infirmière libérale est confrontée au quotidien à la maladie, à la souffrance et parfois à la mort. Relativiser, prendre sur soi, prendre de la distance, toutes ces précautions sont enseignées aux élèves infirmières pour que ces situations difficiles et pourtant quotidiennes ne se révèlent pas trop handicapantes.

On connait la difficulté à prendre ce recul nécessaire, d’autant plus, que contrairement aux professionnels de santé travaillant au sein de structures organisées, les infirmières libérales se retrouvent seules pour affronter ces moments pénibles. C’est en cela, que la profession d’IDEL, comme d’autres professions paramédicales et médicales, ne peuvent pas être comparées aux autres. Il ne s’agit pas ici que d’une simple activité, que l’on peut oublier une fois la journée de travail finie.

Ceci expliquant peut-être cela, les infirmières et infirmiers libéraux se sentent mal ou pas reconnus du tout tant par leur autorité de tutelle que par l’opinion publique. Les revendications, portées par les IDEL(s), restent pourtant bien souvent inaudibles, faute de mobilisation il faut bien l’avouer. Contrairement à des professionnels salariés, les infirmières et infirmiers libéraux n’ont guère de possibilité pour manifester et donc se faire remarquer, sauf s’ils acceptent de la faire au détriment du bien-être de leur patientèle…

Estimez-vous aussi que les infirmières libérales n’arrivent pas à se faire entendre ? Comment l’expliquez-vous et quelles sont selon vous les solutions pouvant pallier à ce problème ?

 

By | 2018-04-12T15:19:13+00:00 23 janvier 2017|IDEL au quotidien|57 Comments

57 Commentaires

  1. Nadine Lannuzel Le 23 janvier 2017 - Répondre

    Respect ….

  2. Isabelle Burel Froment Le 23 janvier 2017 - Répondre

    Solidaire

  3. Lélène Augustin Le 23 janvier 2017 - Répondre

    Des infirmiers tout court.

  4. Pauline Mermillod Le 23 janvier 2017 - Répondre

    En haute Savoie notre cabinet d’infirmières liberales fait greve malgre tout

    • Helene Leroux Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Greve sur le papier vous travaillez qd meme

    • Pauline Mermillod Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Non ce ne serait pas suffisant
      Cabinet fermé

    • Cindy Clavel Le 24 janvier 2017 - Répondre

      tournée en blouse, cabinet fermé visite des patients chroniques seulement restons solidaire et esperons que toute ses petites actions apportent du changement.

  5. Sonia Malki Le 24 janvier 2017 - Répondre

    Il est plus que temps qu on nous écoute 20 de libéral et je pense tout arrêter si on continue à ne pas reconnaître le travail énorme que ça nous demande tant aux niveaux soins qu administratif à force de pompe tout notre argent je vois plus l intérêt de continuer dans ces conditions alors que je adore mon métier et mes patients

    • Ingrid Laval Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Je ressens exactement la même chose
      Pire je deviens complètement lassée ??

  6. Mathieu Le Grand Le 24 janvier 2017 - Répondre

    Il y a quelque chose que j’ai du mal à comprendre…je connais des IDEL qui sont à 15/20jours travaillés par mois, payées plus que le double qu’en structure…d’autres qui atteignent un salaire que même un ingénieur/pdg/BAC+8 ou autre ne touchera jamais..et encore il bossera tout son mois. Alors pourquoi vous ne pouvez pas manifester en dehors des tournées ? Pourquoi j’entends certaines se plaindre de l’administratif avec tout les nouveaux moyens technologiques proposés aujourd’hui…? Pour 3 ans d’études, sans être dénigrant, je respecte et connait le travail à domicile et le métier IDE, certains s’en sortent très bien…d’autres non j’imagine aussi que ca dépend du territoire et je respecte…mais bon.

    • David Clerc Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Pas faux!?
      Et suis IDEL mais tout n’est pas parfait, on bosse parfois 12h/jour et nous ne volons pas ce que l’on gagne, quand c’est gagné honnêtement, j’entends
      Mais il y a aussi pas mal d’injustices. Il faut savoir, par exemple, que si vous allez chez un patient faire un pansement, une prise de sang et une injection, le premier acte est coté à taux plein, le second, 1/2 tarif et le dernier gratuit.
      Connaissez vous une autre profession avec un tel cas de figure?
      Autre chose, notre indemnité forfaitaire de déplacement est de 2,50€….10€ chez les médecins..
      Nous ne sommes pas à plaindre non plus mais à nous de défendre notre métier.
      Et si certains veulent bosser tous les jours, libre à eux. Perso, 16 j me suffisent, j’ai 2 enfants, je veux en profiter
      Concernant les taches administratives, si on est bien équipé, c’est vrai que ça se simplifie, surtout avec la dématérialisation des ordonnances (numérisation)
      Mais il faut quand même vérifier souvent que les honoraires nous soient versés.
      Les mutuelles nous oublient assez souvent

    • Blanc Cyrille Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Il faudrait donc qu on manifeste à tout de rôle…
      On bosse le matin et on manifeste l après midi??
      Tu imagines qu en faisant comme cela , il serait difficile de réunir un grand nombre de manifestants en même temps et de ce fait aucune portée pour nos revendications!!
      Il me semble que les meilleurs moyens de manifester sont de prendre en otage le peuple ( blocage de route de station service par exemple) donc à nous de prendre nos patients en otages???
      Mais notre métier ayant une grosse part d humain nous ne le faisons pas…
      En plus pour ta gouverne qqs exemples de choses qui nous font raler: le déplacement à domicile payer différemment si on est infirmier kine ou médecin, le deuxième acte réalisé payé à 50% et le troisième gratuit ( demande de faire ca a un carreleur …)
      Et n oublie pas que sur ce que l on gagne par mois plus de la moitié repart à l état et que souvent pour avoir un bon salaire il faut multiplier les heures, les week-ends et les jours fériés.
      Je bosse 20 jours par mois et en général mes journées font plus de 10h de travail…
      Aucun de mes propos pour me plaindre mais juste pour que tu puisses comprendre qu on puisse justifier un mal etre chez les libéraux, et un désir de reconnaissance.

    • Mathieu Le Grand Le 24 janvier 2017 - Répondre

      David Clerc Vous bossez 16jours par jour, j’aimerai bien que vous avouez honnêtement votre salaire tiens ? Parce que j’ai l’impression que c’est plus que tabou pr les IDEL. Faut pas déconner je pense, car imaginez que vos actes soient payés tous à 100%, votre salaire en moyenne pr 16jrs est à 4000/5000e d’après certains…(pt plus?), ca donnerait quoi, le double de salaire ? Vous n’êtes pas médecin non plus…pr une formation qui avant été en 2 ans, je trouve que c’est plus que bien payé…même un cadre de santé n’a pas ça et à fait BAC 5. Je sais qu’il y a des injustices, ms quand même…

    • Mathieu Le Grand Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Blanc Cyrille Oui enfin un médecin c 10 ans d’études, IDE avant c’était 2ans…mélange pas tout. Et dit moi ton salaire pr 20 jours si vous n’avez rien à cacher ? 10H par jour et 20 jours par mois..et tu sais combien un entrepreneur, cadre fait comme heures ? Plus de 12H parfois, 4 Sem/4…et il est moins bien payé que toi. Sans compter les jeunes diplômés BAC+5/8 à l’ANPE…et si l’on payait tous vos actes à 100% on arriverait à des salaires de spécialistes…faut pas déconner je pense. PS : la part d’humain parfois chez certains libéraux je la cherche encore…par contre pas le gros chèque…Et Dieu sait que je respecte la santé.

    • David Clerc Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Mathieu Le Grand, mon «salaire» ne regarde personne, surtout quand on voit des réactions comme les vôtres, pure jalousie.
      Je ne me plains pas que je sache, je citais mon cas, commun à beaucoup d’IDEL je suppose.
      Pour votre information, mes études ont duré 3 ans et 3 mois, 15 ans de diplôme.
      Et comparer le travail d’un entrepreneur cadre avec celui d’un infirmier….! Comique!
      Les responsabilités ne sont pas du tout les mêmes
      Au fait, puisque vous avez l’air de connaître si bien notre métier et que vous nous enviez visiblement, lancez vous
      Petite info : revenu imposable 2015 33000€! Whaou!! Je vais pouvoir m’acheter un coupé Mercedes et une villa à Miami!
      Mais chut….il ne faut pas le dire, ça fait des jaloux!

    • Mathieu Le Grand Le 24 janvier 2017 - Répondre

      La jalousie loin de là. C’est juste que des gens qui se plaignent avec des conditions de travail plutôt confortables ca m’irritent. Ces des gens qui n’ont jamais galèrés voilà tout. Et bosser 15jours par mois, pour avoir un revenu comme certains IDEL, pour 3 ans d’études…je suis désolé mais c’est hyper bien. Alors qu’en j’entends « le médecin » il est plus payé lors de déplacements…ou tous nos actes ne sont pas payés…Faudrait quoi 6500e/mois pr 10 jours de travail ? Certains j’ai l’impression en les entendants qu’il faut plus de salaire et rester encore plus à la maison. Ca m’écoeure quand je vois tous les gens qui ont fait le double d’études et qui n’ont pas de travail et qui ne demandent qu’une chose c’est de bosser même pour un smic. Loin de moi la jalousie et oui je connais bien la santé. Et je comparai entrepreneur car quand j’entends des arguments « je bosse parfois 10H par jour »…mon dieu, certaines personnes gagnent bcp moins et bossent 15H/jour H24…Donc ouais la reconnaissance vous l’avez déjà pas mal ds le salaire et la vie confortable. Tout mon respect. Par contre je suis d’accord que le déplacement devrait être revu…mais pr le médecin c normal, c un doc. Et la différence entre vous et moi, c’est que moi à votre place, je serai plus que content vu le marché de l’emploi…je ne viendrai pas pleurer.

    • David Clerc Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Mathieu Le Grand, à la base, je venais vous expliquer que justement, je ne me plaignais pas mais qu’il y avait des injustices.
      Mais visiblement, vous êtes obtu et aigri.
      Dommage, c’est moche!
      Peut-être que le jour ou vous serez gravement malade et que vous aurez besoin de nous, vous reverrez votre jugement.
      En attendant, bonne soirée

    • Lili ArnLabat Le 24 janvier 2017 - Répondre

      dites donc, qu’il pleuve vente neige qu’on soit malade ou mal foutu, nous on bosse, on sort, on se lève à 5h pour aller chez des gens qui ne sont pas toujours sympas. a l’époque antique, les études c’était 2 ans, maintenant c’est une licence, on gère la vie des patients, on leur sauve la vie (ha mais ça c’est normal c’est votre métier !!! ) vous trouvez normal qu’on soient payés 1/2 acte et le 3ième gratuit vous ? Notre salaire c’est parce qu’on a des connaissances techniques etc et c’est mérité !! venez le faire. Après il y a le coté administratif, contrôler facturer, appeler les caisses qui ne payent pas etc … c’est beaucoup d’investissement personnel mais tout c que je lis c’est de la jalousie le salaire etc … vous êtes pathétiques !!! et si au passege vous voulez payer nos charges et nos impôts allez y !!

    • Blanc Cyrille Le 24 janvier 2017 - Répondre

      David Clerc un médecin 10 ans d étude pas de soucis
      Mais quand il se déplace chez un patient lui est payé 10 euros pour le déplacement et moi 2,5 euros!! Que viennent faire les années d étude là dedans ??
      Mon salaire brut est de 4500 euros par mois en moyenne.. tout déduis il me reste 2000…
      Je suis pas payé à l heure mais à l acte… si la toilette me prend une heure au lieu de 30 minutes elle m est payé environ 9,50 euros( déplacement compris)
      Je ne connaît pas ton métier mais je te trouve très agressif dans tes propos!!!

    • Mathieu Le Grand Le 24 janvier 2017 - Répondre

      N’importe quoi. Mais vous vivez en autarcie ? Je connais un paquet de gens qui se lèvent tôt, qui vont chez des clients chiants, qui payent énormément de charges pr leurs sociétés, qui gèrent des équipes, qui font plus d’heures que vous et l’administratif le soir jusqu’à pas d’heure pareil.. et les weekends…et ils ne bossent pas 16jrs/mois ms 30/30 et tte l’année, qu’il vente pleuve neige aussi…à bosser dehors dans des conditions ps facile à risquer leur vie. Et le côté « on les sauve », vous soignez et je respecte tout à fait votre métier, mais vous n’êtes pas médecin, vous avez le SAMU, les gestes de premiers secours certes etc. Vous avez le niveau Licence mais vous voudriez le salaire d’un médecin. Enfin, allez à Pôle Emploi un jour on en reparlera.

    • Blanc Cyrille Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Mathieu Le Grand on pleure pas mais on défend notre bout de pain
      Si des gens acceptent de travailler 15 heures par jour dommage pour eux!!
      Moi je ne l accepterais pas!!

    • Blanc Cyrille Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Mathieu Le Grand ça sert à rien de discuter avec toi!! T es borné… et tu compares des choses incomparables
      J espère que t es heureux dans la vie ( je te sens aigri…)
      Bonne soirée
      ?

    • Mathieu Le Grand Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Quand on n’a pas le choix on bosse 15H/Jour…et je ne suis pas jaloux, révolté que des gens qui ont des conditions de travail plutôt correctes et gagnent plus qu’un salaire correct, viennent (pas tous) se plaindre…allez voir des doctorant au chomage, des chef d’entreprise qui ne comptent pas leur heures, des cadres de santé ou autres faire des heures sans autant de salaires…ou même vos collègues à l’hôpital. C’est une certaine mentalité qui me révolte.

    • Mathieu Le Grand Le 24 janvier 2017 - Répondre

      J’échange et je débats, je ne fuis pas. Et je reste à l’écoute

    • Mathieu Le Grand Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Et quand je vois certains jeunes qui se renseignent sur le métier d’IDEL et qui demandent aux pros combien ils gagnent par mois pr se faire une idée ? C’est tjrs un Tabou et on leur répond c’est compliqué de donner un chiffre…c’est marrant parce que pas mal de cabinets ont pourtant les mêmes tournées quasiment chaque mois…Ils peuvent très bien donner un chiffre mais c’est juste qu’en parallèle, vu qu’ils ont des mécontentements avec certains actes, remboursements etc..ca devient tabou d’afficher le salaire. C’est ça qui est dingue en France, on dit tout quand il s’agit pour de bonnes causes parfois de s’indigner, mais on ne peut pas répondre à de futurs professionnels..Il y a quand même un malaise.

    • Pour ma part je gagne net en moyenne 2500 euros je travaille 15 jours par mois et je fais environ entre 70 et 86 heures par mois… se lever qu’il vente qu’il pleuve qu’il neige parfois à 5 h du matin.. ne pas avoir le temps de manger…. de faire des actes gratuits, d’appeler le laboratoire, le médecin, l’hôpital….. et avec conscience professionnelle et c’est gratuit pour beaucoup de chose la lettre que l’on poste, la machine à laver que l’on met en route… parce que la famille n’existe pas ou passe peu pour le malade… pour ma part j’ai eu une autre vie avant infirmière , j’ai connu l’usine, le chomage, pleins d’autres petits boulots.. je me suis payée mon logement pendant 3,5 ans d’études et j’ai vécu. Alors oui je gagne ma vie correctement mais quand j’ai du m’arrêter 1 mois pour un problème d’épaule eh bien j’ai eu des clopinettes, et pas de revenus.. alors tout ce que vous pouvez dire n’engage que vous mais ne mettez pas tous les infirmiers dans le même panier.. j’ai choisi un métier, j’ai ramé pendant mes études mais je me suis donné les moyens de réussir. Désolé si ça dérange mais on verra bien dans plusieurs années si plus personne ne se déplace à domicile ce que cela donnera …

    • Mathieu Le Grand Le 24 janvier 2017 - Répondre

      se lever qu’il vente qu’il neige, ou faire des choses qui ne relève pas de votre métier vous êtes pas les seuls…et ça bosse 35/sem pr 2sem/mois…et vous n’êtes pas non plus encore les seuls à si vous arrêtez vous bloquez tout plein de gens autour de vous…les pauvres victimes non mais sérieusement…allez voir le marché de l’emploi qui a changé depuis…vous êtes privilégiés même si vous vous plaignez…et non je ne mets pas tous les IDE ds le même panier, car certains se trouveraient honteux à tenir de tels propos.

    • Oh eh bien bravo mr … dites nous donc ce que vous faites et combien vous gagnez donneur de leçon et envoyer … faites la formation et devenez infirmier libéral !!!

    • Sylvie Gerard Le 24 janvier 2017 - Répondre

      David Clerc bravo

    • Sylvie Gerard Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Mathieu Le Grand viens faire la tournée avec nous une semaine et tu verras si on a des supers conditions de travail si notre boulot est aussi magnifique que ca viens voir notre souffrance et celle de notre famille car on ne se voit plus pour avoir un gros salaire et peu de jour de travail il faut deja avoir une belle tournée avec beaucoup de patients c’est pas le cas de tous les cabinets mais aucun souci je t’invite à venir vivre ma vie

    • Magali Villeneuve Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Mathieu Le Grand quand vous aurez la responsabilité de soins, quand de votre savoir faire dépendra la vie de vos patients, quand vous serez d’astreinte 24h/24 pdt 7 jours, quand vous devrez supporter les agressions physiques et verbales de patients, quand vous devrez vous battre plusieurs heures au téléphone pour que l’on vous règle les soins effectués, quand vous serez sous ma menace constante d’un contrôle cpam ou impôts pcq soit disant vous gagner trop, quand vous ne serez pas couvert en cas d’accident du travail et que vous aurez 90 jours de carences, que votre travail vous sera facturé moitié tarif dès le deuxième actes et gratuits ensuite… Alors là peut être on pourra discuter mais tant que vous aurez une vision aussi fausse de notre métier, tant que vous serez aussi borner et que vous comparerez l’incomparable ça sert à rien de discuter avec vous !

    • Mathieu Le Grand Le 24 janvier 2017 - Répondre

      Eh ben, vive le débat. Et j’ai déjà travaillé avec des patients violents à domicile, en structure…et pr ce qui est de ne pas être couvert en cas d’accident (ce que je trouve lamentable aussi) ce n’est malheureusement pas que votre cas. Je ne dis pas que tout est magnifique. Juste qu’ailleurs, c’est loin d’être aussi confortable et que quand j’entends certains IDEL se plaindre, c’est abusé…Mais oui pas tous, certains n’ont que de petites tournées et on du mal à vivre correctement surement. Mais en général, tous les proches, témoins, connaissances que j’ai croisé, s’en sortent bien voir très bien. J’ai des connaissances directeur de pôle, de 3 établissements, astreintes bien souvent et responsabilités hyper élevée, qui gagnent moins que certaines IDEL ds les Dom ou ailleurs..(malgré les actes gratuits) alors ca dépend, mais toutes et tous ne sont pas à plaindre.

    • Murielle Fourny Le 25 janvier 2017 - Répondre

      Attention ne pas confondre le chiffre d affaire avec le salaire versé réellement….. En tant que Liberal il faut payer les cotisations (urssaf carpimko) une complémentaire sante(pour palier à la carence de 90 jours de la carpimko que l on paye !!) assurance professionnel etc etc et oui pourquoi travailler plus de 15-20 jours ? Plus l idel travail pour l urssaf et carpimko de te préleve…et il faut vivre nos journees pour pouvoir emettre un jugement .Vous avez une idee ou une perception de nos journees mais comme le dis l article faut se battre au telephone aupres des mutuelles pour recupere les qq euros qu il ne nous verse pas etc etc ..l administrarif est alleger certe par des logiciels(merci ouf !) mais ce n est pas mon logiciel qui padse des heures au tel que les caisses et mutuelles prennent mon appel et considerent mes demandes)

    • Antony Reynier Le 25 janvier 2017 - Répondre

      T’es copain t’on dit que sur le salaire brut faut enlever 40% pour payer les charges? Qu’il faut être dispo h24 pour les patients ? Y compris dimanche, Noël etc ?
      Qu’on passe un temps monstre par semaine pour gérer l’administratif, sans parler de la famille, dû médecins de la gestion des différents stock.
      Pour venir dire qu’on râle pour rien faut que tu vivent sur une autre planète ou alors que tu soit juste un jaloux et aigris.
      Tu viens passer une semaine avec moi quand tu veux, on verra si tu tiens la semaine et si tu tiendra le même discours à la fin…

    • Mathieu Le Grand Le 25 janvier 2017 - Répondre

      Quand je vois les (énormes) fautes de Français, je me dis qu’en Ifsi ils sont plutôt cool…lol. Bref. Jaloux non, même si votre métier m’aurait intéressé, mais que des gens se plaignent alors que la plupart des gens galèrent et qu’ils sont surdiplômés ou pas…je trouve que c’est abusé. Et oui tout entrepreneur a des charges, taxes ça je le sais. A entendre certains faudrait juste faire la tournée et rentrer chez soi tranquille…Vous pensez pas que tout entrepreneur a des soucis, des choses à faire qui n’ont rien à voir avec son activité ? Enfin…et pr les dispos dimanche noël férié, il y a pleins de métiers comme ça!

    • Magali Villeneuve Le 25 janvier 2017 - Répondre

      Mathieu Le Grand. Vous n’êtes peux être pas jaloux mais votre étroitesse d’esprit est désolante, nous savons très bien que nous ne sommes pas les seuls a avoir de tels inconvénients. Chaque corps de métier a des bons et des mauvais côtés… Nous avons choisi notre métier car il nous passionne et nous permet d’être utile à la société.
      Quand à notre faible niveau en orthographe, je préfère cela à un faible niveau tout court comme le vôtre.

    • Mathieu Le Grand Le 25 janvier 2017 - Répondre

      Quel argumentaire et jugement. Mais mon niveau est bien au dessus Madame…C’est peut-être au passage.

    • Magali Villeneuve Le 25 janvier 2017 - Répondre

      C’est vrai que vous n’avez pas exprimé de jugements vous! Retournez dans votre petit esprit et surtout restez y nous n’avons pas besoin d’homme comme vous dans notre pays. Bien cordialement.

    • Nadia Frantz Le 27 janvier 2017 - Répondre

      Mathieu Le Grand, vous avez l air de connaître les salaires et les horaires de chaque artisan, cadre , idel… Finalement vous savez tout sur tout! Tout vous gêne et vous écoeure, on s en fout! On travaille dur … On est doublement taxé ( URSSAF carpimko) impôt sur le revenu… Pas de congés payés, pas d arrêt maladie… Mais dites nous donc quel est votre métier..Pour être si jaloux et critique

  7. Skonky Mv Le 24 janvier 2017 - Répondre

    Changez de taf

  8. Aurore Mancini Le 24 janvier 2017 - Répondre

    Est ce que ces entrepreneurs, artisans… qui bossent 30j/30 , mettent les mains dans la « merde » pour 8,80 ( déplacements compris), orientent les diagnostics des Docs régulateurs du SAMU afin qu’ils prennent la meilleure décision. Et ces professionnels libéraux déclarent ils l’intégralité de leurs revenus … ( sujet tabou)
    Je pense , comme mes collègues ci-dessus, que vous êtes une personne qui avec beaucoup de savoir ( certainement) mais que sur ce sujet vous n’êtes pas compétent et surtout à côté de la plaque. Vous souhaitant de rester en bonne santé

    • Mathieu Le Grand Le 26 janvier 2017 - Répondre

      Je suis d’accord qu’il y a du bon et du mauvais. En tt cas belle décapotable pr IDEL..lol roo c’est pour vous embêtez…Au JT FR2, sur les professionnels qui fraudent, vous êtes les premiers en tt cas..mais oui faut faire du cas par cas.

  9. Christian Lebon Le 24 janvier 2017 - Répondre

    Michaelle Lebon Ludivine Poirot

  10. Juju Zenzen Le 25 janvier 2017 - Répondre

    Bon matthieu, moi perso je vais pas me plaindre.. je défends tous les infirmiers quels qu ils soient…on sait que qu il y a fuite de l hopital vers le libéral dites pas non c est la cartographie qui parle ).. en mm temps, je comprends et vu des conditions de travail en intra. Alors si on n était payé à 100% l ensemble des actes, et bien sûr un déplacement mm à hauteur des kinésithérapeute (5euros), nous gagnerons encore plus peut être. . mais on peut aussi voir, qu en travaillant un peu moins, que des postes se créée raient. ..croit pas que faire 70/80 voir plus d heure par semaine c est enchantant pour tous les gens ( que ce soit inf ou autre metier)…tu vois la logique comptable ?! Et au passage, y a des bac-3 qui gagne autant que nous…t as pas être pas bien choisi ton métier?! A bon entendeur. ..

  11. Marie Forbes Le 25 janvier 2017 - Répondre

    Tout ça pour dire que c’est aussi difficile pour les IDE salariés de manifester,car nous laissons nos collègues en effectif minimum, au détriment des patients. Nous pouvons même être réquisitionnés, donc pas de liberté de grève et puis, il y a une retenue sur nos salaires !!!

  12. Florence Chemarin Le 25 janvier 2017 - Répondre

    Oui , les IDE ont toujours eu des difficultés à manifester ….peut-être déjà que par nature , nous sommes dans l’ombre et plus passionnées par notre travail et ensuite , il est évident que pour les libérales , manifester est une super organisation accompagnée d’un manque à gagner ( qui peut se payer très cher !)……Comprendre aussi que le libéral n’est plus l’Eldorado qu’on voudrait nous faire croire ….bien savoir qu’il n’y a PAS de congés payés , une mauvaise retraite , pas droit à l’arrêt maladie et enfin des heures interminables avec des journées qui commencent à 5h et finissent tard ( et ceci presque tous les jours de l’année !!!)……..c’est pour cela qu’en théorie , une IDEL gagne un peu mieux sa vie qu’une IDE de structure …….mais à quel prix !!!!!

  13. Romain De Jesus Rolo Le 25 janvier 2017 - Répondre

    Valls n est pas de gauche il est fini … 49.3. .. déchéance …. loi travail … trop de blackos à Évry sa ville…. voter hamon

  14. Josepha Jimenez Le 26 janvier 2017 - Répondre

    Ce sont les charges qui tuent le monde du travail!!!

  15. Mkl Gzbrgr Le 26 janvier 2017 - Répondre

    Car on parle que de ses pourries de politiciens a la TV!!!!!

  16. Nicolas Manssens Le 27 janvier 2017 - Répondre

    Dans le public…on est systematiquement requisitionné…en fait c’est l’ensemble du corps infirmier qui est en souffrance…ide, idel, ibode…quand on voit par exemple qu’on nous defalque sur nos primes l’augmentation de miss touraine versée sur notre traitement (je suis hospitalier), si c’est pas une insulte …j’imagine que pour les idel ça doit etre pareil : on se fout de votre gueule lorsqu’on vous paye meme pas votre 3e acte sur un meme patient…
    Dans quel autre metier on voit cela ?

  17. En plus la « cerise » hier au jt de France 2 à 20h, il annonce que 55% des libérales sont des fraudeuses !!!! Je suis dégoûtée

Laisser un commentaire