Le quotidien infernal des infirmières libérales, une somme de contraintes !

Le quotidien infernal des infirmières libérales, une somme de contraintes !

C’est à la fin du mois de novembre que sous l’action de l’association Soins aux Professionnels de Santé (SPS), le numéro vert 08 05 23 23 36 a été mis en place pour répondre aux infirmières libérales, sages-femmes, et autres médecins. Sans entrer dans le détail des appels reçus, l’association a tiré un premier bilan à début janvier, en rappelant que 220 professionnels avaient contacté la plateforme téléphonique, dont 40 % de libéraux. L’essentiel des appels concernait l’épuisement professionnel (« Je n’en peux plus »,  »J’en ai ras le bol »…) sans pour autant concerner directement la profession même des appelant(e)s. Il faut dire, que les infirmières libérales, comme toutes les autres professions de santé, sont soumises à des obligations et/ou des contraintes de plus en plus nombreuses. Pour illustrer ce sentiment, et sans nous pencher sur les soins prodigués par les IDEL(s), deux exemples reflètent cette pression de tous les instants…

Les infirmières libérales, des partenaires de la sécurité au quotidien

Les infirmières et infirmiers à domicile le savent mieux que quiconque, le quotidien peut être un grand danger pour les personnes âgées maintenues à leur domicile. Ainsi d’après les études menées par l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) et l’INPES, devenue Santé Publique France, la chute reste la première cause de décès accidentels chez les personnes de plus de 65 ans.

Loin des pathologies, qui sont souvent évoquées dès lors que l’on évoque l’activité des infirmières libérales, ces chutes représente 1200 passages quotidiens aux urgences. Et 90 % des 2 millions de chutes annuelles se produisent lors d’activités quotidiennes. C’est pour répondre à ce fléau, dont on ne parle pas souvent, que certaines régions ont pris des initiatives, dont certaines s’appuient fortement sur les infirmières et infirmiers libéraux. Car les mêmes études révèlent que la probabilité de retomber, après une première chute, est multipliée par 20, alors que 40 % des personnes hospitalisées après une chute ne retourneront pas à leur domicile.

Ainsi, des infirmières libérales participent dans plusieurs régions de France à des formations, dont le but est de sensibiliser les personnes âgées principalement aux risques que représentent ces chutes. Ces formations soulignent également les précautions à prendre, les gestes à adopter mais présentent aussi des solutions concrètes pour répondre aux multiples dangers de la vie quotidienne. Si il est impossible de dresser une liste exhaustive de ces initiatives, ces dernières démontrent bien que les infirmières et infirmiers libéraux interviennent au quotidien pour le bien-être de leurs patients, et ce sans considérer les soins prodigués.

L’organisation d’une tournée, une autre angoisse du quotidien pour les …. Infirmières libérales

Si les chutes représentent bel et bien une angoisse pour un grand nombre de patients, les infirmières et infirmiers libéraux connaissent eux-aussi bien des frayeurs au cours d’une journée. L’une d’elles revient chaque jour ou chaque semaine, quand il faut organiser la tournée. Il est difficile, voire impossible, pour les infirmières libérales de raisonner uniquement par secteur, comme le supposerait la logique. Certes, cette méthode permettrait de réduire le nombre de kilomètres parcourus et donc assurerait de gagner du temps, avantage non négligeable surtout au regard des nombreuses problématiques soulevées par les indemnités horokilométriques.

Mais l’infirmière libérale doit aussi tenir compte du « confort et du bien-être de son patient ». La prise de sang à jeun pourra-t-elle être faite à 14h00 au prétexte que le patient réside dans la zone géographique, concernée par les horaires de début d‘après-midi ? Est-ce à dire, que l’infirmière libérale doit effectuer toutes ces soins nécessitant d’être à jeun avant 8h00, quitte à devoir effectuer trois fois le tour de toute la région ? Le dilemme est complexe à résoudre, et pourtant chaque matin il faut connaitre précisément l’organisation de sa tournée. Le plus souvent, cette dernière mélange ces deux grandes lignes directrices (organisation par secteur et organisation par soins) mais dans (presque) tous les cas, elle est vite remise en cause lorsqu’un patient a oublié le passage de son IDEL. Et pour vous l’organisation de votre tournée, casse-tête assuré ou habitude routinière ?

Deux exemples donc bien différents mais qui attestent de la réalité quotidienne du terrain. Nous aurions pu lister toutes ces obligations qui s’imposent aux infirmières libérales. Prise séparément, chacune ne représente rien d’exceptionnel, mais assemblées les unes aux autres, elles conduisent à cet état d’épuisement professionnel.

Et vous, vous en êtes où face à ce constat ? Quelles seraient, selon vous, les solutions à privilégier pour réussir à faire baisser la pression ?

 

 

 

 

 

 

 

 

By | 2018-04-12T15:19:00+00:00 29 janvier 2017|IDEL au quotidien|225 Comments

225 Commentaires

  1. Sophie Lime Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Non… malheureusement je pense changer prochainement de voie…. c’est bien dommage car si l’aspect administratif et taxes étaient plus souples ça serait moins difficile

    • Audrey Tchup Albalate Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Je suis d’accord et partage cet avis

    • Cindy Roufosse Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Je suis bien d’accord

    • David Clerc Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Il s’est quand même bien assoupli depuis quelques années!
      Surtout depuis SCOR…
      Il suffit d’être bien équipé

    • Céline Theron Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Je suis bien d’accord,

    • Aline Diot Le 31 janvier 2017 - Répondre

      David Clerc le temps passe sur le pc reste le même

    • Nathalie Scst Le 31 janvier 2017 - Répondre

      oui pour ma part la nuit quand les enfants sont au lit…épuisantes ces formalités administratives

    • Chrystelle Roure Le 1 février 2017 - Répondre

      J’ai abandonné à cause de ça. … alors que j’aimais vraiment cette façon de pratiquer le métier. ….

    • Nora Assi Ibdri Le 1 février 2017 - Répondre

      Ya des société qui s occupe de l administration perso j y suis adepte et depuis je revis c pas tres cher et deductible des impots…

    • Enguerrand Cavallyéé Le 1 février 2017 - Répondre

      Tu vas faire quoi du coup ?

    • Sophie Lime Le 1 février 2017 - Répondre

      Je ne sais pas encore…. 🙁

    • Véronique Priant Le 2 février 2017 - Répondre

      Aline Diot pas d’accord … depuis SCOR, c’est presque un jeu d’enfant. un bon logiciel et tout va bien

    • David Clerc Le 3 février 2017 - Répondre

      Aline Diot, le temps passé sur le PC très peu pour moi. Je le répète, il suffit d’avoir le bon équipement!
      Soins ponctuels, style labo, je facture et je scanne chez le patient, et si patient déjà connu et que je suis trop pressé, en dégradé chez moi (2mn chrono), et quand soins en série, tranquillement chez moi, 2mn aussi!
      Les DSI peuvent être faites directement sur le Simply aussi. Non, très honnêtement, je passe très peu de temps sur ma tablette

  2. Dominique Gueugnon Le 31 janvier 2017 - Répondre

    La liberté coûte très chère…. Mais quand on aime….

  3. Céline Gsgr Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Ce métier est passionnant, mais tellement de contraintes, de charges, de fatigue …

  4. Cindy Gartner Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Assomée par les charges malheureusement je finirais par m’épuiser!!!!

  5. Lala Mimine Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Pourriez vous nous parler en chiffres pour mieux visualiser ? Merci pour vos temoignages!

    • En gros si on gagne 2000€ par mois, on donne 1000€ de charges

    • Lala Mimine Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Merci Camille Sénicourt Evrard
      1/3 de ce qu on gagne c enorme
      Pour le nbre dheures de travail que sa demande pour arriver a avoir ces fonds…

    • Cindy Gartner Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Pas 1/3, 1/2 et juste pour Urssaf Carpimko et impôts à ça il faut rajouter les frais d’essence, La Prevoyance en cas de maladie, La compensation retraite sinon vous gagnerez des clopinettes, et j’en passe!!!!

    • Gabry Elle Le 31 janvier 2017 - Répondre

      On nous prend pour des c…..
      Pas tous nos soins sont payés
      Notre boulot c’est les soldes toutes l’année pour la cpam et l’état.
      Un soin fait le deuxième à moitié prix et le reste est gratuit…. Et pour tout le reste tu t assoies dessus.. Par contre tu t’es levées super tôt tu roules tu utilises du matos de l énergie tu travailles avec tous les temps mais avec ça il faut fournir le tube de vaseline…..
      Alors si tous ces parlementaires ou politiques pouvaient aussi penser à nous en se disant qu un jour ils auront ou leur famille besoin de nous ça serait cool…
      Et pour les chiffres c’est 45% DE CHARGES INEXPLIQUÉES ET INCALCULABLES. C’est du vol en permanence

    • Mya Mie Le 31 janvier 2017 - Répondre

      se plaindre d’aise ….. ? .

    • Lala Mimine Le 31 janvier 2017 - Répondre

      nathalie fabre je vs ai mp

  6. Pauline Rch Le 31 janvier 2017 - Répondre

    C’est un métier passionnant , je suis complètement épanouie dans le libéral même si cela coûte chère … beaucoup trop de charges et malheureusement peu d’aides si on vient à être en arrêt de travail ou en congés maternité . Mais je ne lâcherai pas ce métier , je me sens beaucoup plus en forme depuis que je suis partie dans le libéral ! Le privée m’avait dégoûtée de ce métier où les conditions de travail sont horribles …

    • Teresa Loureiro Le 1 février 2017 - Répondre

      Bravo courage un métier de partage ???

    • Christine Puech Le 2 février 2017 - Répondre

      Je suis infirmière libérale remplaçante je débute dans la fonction . J’ai quitté le privé comme vous dégoûté des principes de management et abus de pouvoir .
      J’espère que cela va me plaire, je fais une tournée tout à l’heure avec une collègue voir comment cela se passe.
      J’avais commencé avec une ide libérale seule cela ne sait pas passé comme j’espérais.
      Démarches d’autorisation coincés à cause de coi auquel il faut obligatoirement être inscrit pour débuter. 3 mois d’attente pour la commission
      Bon tout ça pour dire que je ne peux pas tomber plus mal

    • Pauline Rch Le 2 février 2017 - Répondre

      J’ai commencé par des remplacements et avant de trouver un bon cabinet cela m’a pris du temps et je suis tombée sur des collègues qui m’ont déçues … mais il ne faut pas désespérer on finit toujours par trouver ce qu’il nous correspond !
      Bon courage pour le debut du libéral !

    • Christine Puech Le 2 février 2017 - Répondre

      Merci Bcp

    • Nathalie le Nezet Le 15 février 2017 - Répondre

      Ca fait 23 ans que je suis libérale et je ne m’épanouie plus vraiment entre l’administratif les soins que les had nous piquent et la mentalité des patients qui a changé je me dis que je ne suis pas devenue IDE pour faire ce que je fais actuellement

  7. mon métier je l’aime mais les impôts, l’urssaf, la carpimko et la cpam auront sûrement un jour ma peau…. Je ne ferai pas ça tout le reste de ma carrière. …

  8. Audrey Tchup Albalate Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Voila 8 ans que j’exerce le libérale et je déplore l’augmentation du temps de travail hors soins comme l’informatique, numérisation, scor, et j’en passe… on y ajoute les conditions climatiques difficiles depuis cet été.
    Le respect / la reconnaissance / la gratitude de ce métier s’appauvrit considérablement ces dernières années. J’adore mon métier Apres au vu de son évolution défavorable pour moi je réfléchis sérieusement à arrêter.

    • Charlotte Mbello Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Je suis d’accord avec vous mais pour faire quoi… Quel autre métier

    • Sophie Antoine Le 31 janvier 2017 - Répondre

      il y a 15 ans , il n’y avait pas de scor, pas de tla.. et on y arrivait quand meme! la chaleur , le froid et alors on est pas en sucre!!!

    • Pierrette Ferracci Le 31 janvier 2017 - Répondre

      26 ans de libéral et franchement y avait pas les logiciels avant , tout à la main , moi avec scor je m’éclate maintenant

    • Paulette Nénez Le 1 février 2017 - Répondre

      Voici, Audrey, les raisons pour lesquelles j’ai arrêté le libéral Apres plus de 12 ans, reconversion professionnelle, retour au salariat, même salaire et quand j’ai fini ma journée, je Kanu fini pour de bon et je ne repense au boulot que le lendemain matin! Ma liberté finalement elle est là. Bon courage à vous tous, moi j’ai baissé les bras…

  9. Anne Boubennec Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Ça fait 17 ans que je fais du libéral et maso que je suis j’aime ça passionnément
    Aller il y a des moments où je peste je me dis « putain  » de boulot mais un sourire un « heureusement vous êtes là  »
    J’ai une dame qui m’appelle son ange gardien et voilà je me remplis de ça et je vais bien

    • David Clerc Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Idem!?

    • Charlotte Mbello Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Bonjour j’ai envie de devenir libérale mais j’ai peur de me lancer…. J’aime ma vie de famille et j’ai peur de devoir travailler h24

    • Nathalie Baratte Le 5 février 2017 - Répondre

      Tu peut amenager ton temps et ne pas dire oui a tout
      Il marrive de refuser du monde car assez de travail jessaie de ne pas finir apres 20 h….je donne le num de collègues fraîchement installé

  10. Audrey Ferullo Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Là c’est trop pour aujourd’hui je crois Alexandre Padovani, Stephanie Baloo

  11. Gabry Elle Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Le libé c’est génial pour la liberté des soins, des choix, des rencontres.
    Mais c’est la misère pour tout le reste comme le disent mes collègues….
    On est les p….. de l’état excusez-moi l’expression… C’est révoltant et inadmissible..
    Je bosse enceinte de 6 mois pas de remplacements, les remplaçants croient que c’est la fête et qu’on va tout leur donner jusqu au droit de mettre leur nom sur mon cabinet et qui baclent le boulot….
    Ça devient du grand n’importe quoi. Heureusement que des milliers comme moi font ce boulot par vocation car de tous les soignés aucun ne se rend compte que sans nous il croupierez à l’hôpital et cela peut importe le soin fait….
    Heureusement que l’ont rencontre des gens gentils qui nous font oublié cela
    .Enfin si quelqu’un veut remplacer 6 mois dans le haut var faites moi signe….

    • Christine Puech Le 2 février 2017 - Répondre

      Dommage seine et marne
      Quel pied dans le Var le rêve

    • Gabry Elle Le 2 février 2017 - Répondre

      Merci quand même

    • C clair. J’ai bossé jusqu’au 7ème mois et ma fille est arrivée avec 4 semaines d’avance. Vive le libéral. Les remplaçants ne veulent pas se lever tôt ni finir tard ni bosser le we. Ils pensent que c la récréation. Par contre ils veulent gagner de l’argent. Où est l’amour du métier. Bon courage pour la fin de votre grossesse et pour votre recherche de remplacement.

    • Gabry Elle Le 4 février 2017 - Répondre

      Merci beaucoup je suis du même avis

    • Julie Nobten Le 7 février 2017 - Répondre

      Je comprend que ça puisse être difficile mais il existe des remplaçants consciencieux qui aiment énormément leur travail, c’est dommage de généraliser

    • Gabry Elle Le 7 février 2017 - Répondre

      Personne généralise heureusement c’est comme dans tout ya les bons et les profiteurs.

  12. D'joey Legrand Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Les commentaires me font halluciner … les charges ? Ok vous savez ce que paye un entrepreneur comme charges ? Les salaires ? Le matériel ? On a la chance de n’avoir quasiment que l’essence à payer. Pour le reste il’ nous reste environ 60% de notre brut. Allez… 50% si vous avez envi de m’enmerder. Si c’est pas déjà pas mal… augmentation du temps de travail? Scor? La blague ! Si vous avez du mal avec l’informatique je vous conseille juste de vous y mettre correctement une bonne fois pour toute car j’ai plutôt le sentiment que l’on Gagne un temps fou. Je précise que j’ai connu avant et après scor.
    Conditions climatiques difficiles ? Bin allez voir les maçons les paysans . Je pense qu’ils nous envient de nos voitures climatisées ! J’arrête la jai meme pas lu le reste

    • Dominique Diry Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Vous trouvez normal de redonner 50% du fruit de votre labeur ( frais + charges ) ??? Et oui nous passons plus de temps à l’administratif et ce malgré l’informatique. En 31 ans de libérale, je trouve qu’il y a une dégradation de nos conditions de travail

    • D'joey Legrand Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Je dis pas que c’est normal mais uniquement qu’il fait arrêter de se plaindre car à côté d’un auto entrepreneur par exemple nous n’avons pas à nous plaindre . Tôt le monde n’est pas prêt à torcher des …* mais une fois ce cap passé on ne s’use pas plus que bien d’autres professions qui gagnent bien moins par ailleurs .

    • D'joey Legrand Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Je précise que je connais des gens qui font double travail ( papier + logiciel ) comme si juste le logiciel ne suffisait pas ou bien pas assez à l’aise avec le fait de ne pas avoir de « papier « . Dans ce cas là c’est sur on perd du temps

    • Emilie Yegikyan Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Ce n’est pas Parce que vous estimez que votre travail est facile, qu’il l’est pour tout le monde.
      Je ne supporte plus les gens qui croient tout savoir, et j’en suis désolée pour vous.. Croyez vous que nous avons vraiment le meme travail que les artisans? Les artisans ramène le pain, ouvre les volets, font le petit dej, veille jusqua la mort quand la famille n’est pas la? La list est longue si l’on veut comparer correctement les deux fonctions.
      Je connais les deux et aucune n’est facile, simplement nous on a pas le choix de fermer boutique ni pour le weekend ni pour les vacances, encore une fois, ce sont des êtres humains dont nous nous occupons et pas des sacs de ciment ou des parpaings…
      Je suis atterré de voir des commentaires comme le votre. Le genre de commentaire qui pique, qui vide les bourses de celui qui l’écrit, qui croit tout savoir mais qui en fait ne pratique meme pas..
      Je suis épuisée de voir des personnages comme vous, notre profession n’est pas assez dure sans avoir besoin de collègues qui nous dénigrent.. Ca me donne envie de vomir.. Et c’est en cela que je n’arrive pas à reprendre de poste,..c’est déprimant de travailler avec des gens comme vous. Et le pire c’est qu’il y en a des milliers comme vous..???

    • Gabry Elle Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Mais n’importe quoi.
      Alors pour le chef d’entreprise les charges sont à la charge de l’entreprise et non de lui même donc son salaire il est net et c’est le même toutes l’année er encore quand en fin d’année il touche pas les dividendes quant aux maçons pour citer l’exemple on est pas là pour jeter le pierre sur les métiers mais dans le froid le gel et la pluie ils bossent pas car bcp de matériaux observent le temps pour être valable et solides à la longue surtout pour les maisons et piscines et quand ils bossent pas ils sont quand même payés le patron ou ont des chantiers intérieurs et au pire touchent pas le chômage pour compléter…..
      Alors zéro comparaison on a pas dit que notre boulot est pénible dans son exercice seulement qu’on nous prend pour des vaches à lait.
      Quand on vit avec un salaire qui nous ont sert à payer ce qui est utile c’est à dire maison et bouffe on en est réduit à l’esclavage mené par le gouvernement.
      J’aimerais bien savoir si les libéraux partent en voyage, profitent des magasins, de refaire la deco quand ils veulent ou tout autre plaisir pour les enfants sans regarder .. ÇA C’EST PROFITER DU FRUIT DE SON BOULOT UNIQUEMENT et pas bosser pour payer l’essentiel…
      Je précise que chef d’entreprise et maçon dans entourage très proche donc je sais de quoi je parle

    • D'joey Legrand Le 31 janvier 2017 - Répondre

      On se calme je dis juste que je suis heureux dans mon métier , et au contraire jen ai marre d’entendre tjs les meme se plaindre des meme choses … et comme par hasard on me ressort l’exemple des volets , du sac poubelle , et du chien…
      bin vous savez quoi personne ne vous oblige à le faire et si vous ne le faites pas vous n’êtes pas obligée de culpabiliser.
      Avant d’autres commentaires stupides je précise encore que j’ai sorti un chien ce matin ainsi aue descendu une poubelle.

    • Isa Leulliette Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Trop coooon !!!!

    • D'joey Legrand Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Attendez les filles je vais lire l’article …

    • D'joey Legrand Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Merci Carine je pense qu’il est possible d’être heureux dans sa tournée. Je refuse régulièrement des appels et Personne m’oblige à les prendre. Par période je refuse en expliquant que c’est momentanément impossible pour moi d’assurer les soins. Et c’est la vérité car je veux pouvoir rentrer chez moi manger à des heures convenables car je reprend à 15h. Les kine le font bien de pas prendre « avant 2 ou 3 semaines … ». Cela me permet de stabiliser la tournée afin de ne pas y laisser ma peau.
      Pour les charges c’est un pb français en règle générale et valable pour toutes les processions. Non je considère pas que cela soit normal j’aimerai en payer moins évidement . L’article ne me donne pas plus envi de me plaindre je regrette. Pas pour l’instant en tout cas mais je ne suis sur de rien et je ne sais pas les choses mieux que quiconque
      Si je donne envi de vomir à certaines cest qu’il y’a un gros pb je comprend que vous n’arrivez pas à reprendre de poste cest sûrement trop de pression donc il faut pas attendre que ça s’arrange, ca ne sera pas le cas , je vous suggère fleuriste, mais rassurez vous ce n’est pas tout rose non plus.

    • David Clerc Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Perso, je ne me plains pas!
      Ceux qui ont connu les feuilles de soins papier, la compta papier et le tri des ordonnances au moins tous les mois savent de quoi je parle!
      J’ai un Simply vitale et franchement, et avec SCOR, ça simplifie +++!
      Reste les DSI et les E.P. ..

    • David Clerc Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Tout à fait d’accord D’joey Legrand! Il faut un peu arrêter de pleurer comparer à d’autres professions..

    • Gabry Elle Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Je tiens à vous préciser que lorsqu on nous demande d’élire un syndicat on se rend compte que sur la liste des professionnels libéraux comprenant notaires, nous, médecins et artisans et les autres et ben on est les avants derniers et les derniers sont les artisans c’est à dire que nous sommes ceux qui payons le plus de charges en étant les moins payés, que l’ont payé des charges avec une tva qu’on ne récupère pas mais aussi qu’on les payent pour avoir des retraites de misère et nous remercions la carpimko qui est un escroc manifeste au même titre que le rsi qui nous versera dans notre viel âge 300 euros par mois alors qu elle nous en prend 900 tous les mois pendant 40 ans…..Et tout cela pour participer aux retraites par exemple des notaires dont les charges sont bien moindre mais qui ne se demanderont pas comment finir le mois à 80 ans
      ..Et ne parlons des trafics labo médecins et de l’argent et des voyages et des maisons enfin tout le système est pourri et OUI NOUS LES LIBÉRAUX NOUS PAYONS CELA ET NOUS COURBONS LE DOS PAR MANQUE D INFORMATIONS….

      J’espère que ça aura éclairer certaines lanternes quand même et que ça sera utile.
      Aller bon courage à tous au boulot.

    • D'joey Legrand Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Le pb c’est que aucun syndicat nest sur ce crénau je me trompe ?

    • Gabry Elle Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Ben si on reçoit les courriers pour élire soit disant ceux qui doivent nous reprensenter…..mdrrrr mais c’est vrai que le mot n’est pas approprié.

    • Josseline Zonzon Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Exact, les impôts sont un pourcentage de ce que ns gagnons , on peut travailler moins pour payer moins !! Se mettre en collab et avoir des jours de libre .. c ca le Liberal ou alors celles qui se plaignent , retournez à lhosto .. c plus sécurisant .. on a une âme de libérale ou fonctionnaire !!!

    • Gabry Elle Le 31 janvier 2017 - Répondre

      On a surtout une âme de soignant et pas de mouton qui se laissent faire manifestement sous prétexte que la vie c’est comme ça.
      Et bien non déjà on n’est reconnu à la hauteur de nos études et pas payé en conséquence même à l’hôpital alors si on commence par le commencement il va encore y avoir des choses à dire.
      Alors vous avez raison continuer à abdiquer pour tout cela, à vous levez pour vous faire voler.
      Moi je continuerai à faire mon boulot avec passion et avec coeur, à me régaler à faire des super rencontres et à apporter aux gens mais je continuerai à défendre ma profession, à aller dans la rue et à lutter contre tout ce manque de reconnaissance et cette exploitation.
      Et quand la roue tournera et que tous ceux qui comme vous ne font rien et ont des propos vaseux comme les votre et que vous profiterez de tous les avantages que nous aurons acquis les uns après les autres pour l’honneur de notre boulot et le mérite que l’on a à le faire. Alors je remercierai ceux qui ont bougé et dévoilé toutes ses mal façon

    • Nathalie Scst Le 31 janvier 2017 - Répondre

      ne parlons pas d’auto entrepreneur car justement ce statut a été créé pour limiter les charges et ils en ont très peu pour conserver un salaire potable

    • Nathalie Scst Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Après oui les artisans sont beaucoup plus taxées que nous mais il me semble que quand un plombier vient 4h pour déboucher des canalisations il facture 500 à 600 € en sachet nous c’est le cas moi je ne facture pas ça pour 4h de soins et vous ?

    • Lore Serio Parahy Le 31 janvier 2017 - Répondre

      365 jours par an .nuit et jour .on commence tot finit tard ..ok boulanger c dur mais les recettes dun patron boulanger ne st pas les memes nn plus mr djoey par exemple ..la mort le caca les maladies etc….c special tt cela aussi non mm si on aime les gens

    • Christian Lebon Le 1 février 2017 - Répondre

      Depuis que mon épouse est infirmière libérale elle est à mi temps si on considère qu’une journée fait 24 heures. …elle fait 12h00 par jour……merci le désert médical……si je ramène son temps de travail à son « salaire » elle gagne moins qu’à la hôpital…..Hormis le fait qu’ elle soit « libre »…je trouve que c’est cher payer sa liberté et à ce train sa santé va en pâtir….

    • Virginie Lefebvre Le 1 février 2017 - Répondre

      Mais rien ne sert de comparer ce qui n’est pas comparable ?libéraux ,micro entreprise ,entreprise//artisans,commerçants quelques soient leur régime TOUS payent leur liberté, Tous ont leurs difficultés spécifiques, TOUS comptent des situations de crises, burn out, suicidés, suicidaires…. et les plaintes de Tous ont le droit d’être exprimées sans être jugées par l’éternel laïus « arrêtes de te plaindre regardes ton voisin  » . Parce que ce n’est pas avec ce genre de pensée que le confort de vie évolue. C’est en visant le « mieux « qu’on s’améliore.

    • Nathalie Scst Le 1 février 2017 - Répondre

      Tout à fait d’accord le but ce n’est pas de comparer n’empêche que comme dans beaucoup d’autres métiers les conditions des gens qui travaillent se dégrade de jour en jour et c’est inadmissible. On nous fait assez constamment sentir que nous avons des vies entre nos mains alors au moins cette reconnaissance là serait la bienvenue en récompensant nos travail

    • Nathalie Scst Le 1 février 2017 - Répondre

      Notre travail et les heures que l’on passe auprès des patients et non pas auprès de nos familles…. c’est un métier tellement magnifique que ce serait dommage que les personnes qui aiment le faire se décourage…. pour ma part si je devais ramener mon salaire à un taux horaire effectivement il vaudrait mieux que je travaille à l’hôpital en faisant moins d’heures… mais c’est mon choix et je ne m’en plains pas mais il ne faut pas non plus idéaliser la profession qui a bien changé depuis un certain nombre d’années

    • Nathalie Scst Le 1 février 2017 - Répondre

      Au détriment des patients surtout mais aussi du personnel soignant et de l’entourage de celui-ci

    • Joelle Morin Le 1 février 2017 - Répondre

      Pour moi tout va bien ET je suis triste de voir tout ce mal être…il faut choisir en notre âme et conscience ce qui nous convient et refuser ce qui ne nous convient pas être en accord avec soi même voir les avantages et les inconvénients c l’aspect principal de notre travaille…bon courage à toutes et tous…

    • Catherine Arnal Le 2 février 2017 - Répondre

      D’joey Legrand mais pu…. Que vous avez raison!! Ça fait plaisir de vous lire je me demandais s’il existait un soignant non seulement heureux mais conscient de ses conditions de travail par rapport à d’autres métiers. En effet c’est hallucinant !! Quand on sait la pénibilité d’un tas de métiers cela devient indécent de notre part de nous plaindre! Putain mais allez voir ailleurs comment ça se passe. Sortez de vos cabinets et rendez vous compte de votre chance! Le quotidien infernal ????? Non mais sérieux vous h croyez vraiment la?!

    • Alors moi je suis entre les 2 de tout ce que je lis. Effectivement ça fait râler de donner tout cet argent à l URSSAF, carpimko, etc etc etc surtout que mon cabinet est créé depuis 4ans donc chiffre en augmentation mais ce n est pas encore un cabinet « qui gagne » contrairement aux cabinets alentours avec uniquement des soins techniques qui cotent et pas de nursing (en rural, peu de cabinet…. mais le vent tourne….). Autre chose aussi: je suis comme vous, je rend service à mes patients mais ce n est pas une contrainte pour moi, qd je peux je le fais volontiers mais si impossible je leur dis ou remets a plus tard ou lendemain. Il ne faut pas que ce soit une contrainte sinon c pesant. C est un CHOIX. Si ça vous pèse il faut arrêter… Je ne veux blesser personne en disant ça mais c réaliste vus vos commentaires qui m attriste!! Et effectivement on donne 50%….RSI c est 46% (mon mari est concerné, il a créé lui aussi ça boîte il y a 2ans). Par contre concernant l administratif j ai connu le papier aussi. Mais depuis SCOR ça s est allégé. Ensuite je pense que votre problème réside également dans votre logiciel comme le dit D’joey Legrand. Je suis aussi chez RM ingénierie avec Infi+4000 depuis le depart et depuis peu passée en Simply Vitale et bien c est le top!!!! J ai gagné ÉNORMÉMENT de temps perso. Je suis conventionnée avec les mutuelles. Au niveau des retours noemie et DRE c est clair: qd tous les actes sont réglés il vous demande si vous voulez l archiver. Plus besoin de vérifier quel paiement correspond à quoi sur vos comptes!!!
      Voilà pour ma part…. bonne journée à ceux et celles en repos comme moi et bon courage aux autres.

    • Aline Louison Le 2 février 2017 - Répondre

      50% de charge en sachant que deja on ne nous paye qu’un seul acte à taux plein je trouve ça inadmissible….!!!!
      Les artisans sont payés eux….pour tout ce qu’ils font…pas nous…..??
      Alors oui,je me plains et n’ai pas honte de le faire!

    • John Fisher Le 2 février 2017 - Répondre

      Aline, j’ai honte pour vous. Tout le monde connait les règles du jeux avant l’installation du cabinet, pas de grosses découvertes en cours d’exercice si on s’est un peu renseigné au départ !
      Alors oui il y a des charges, des frais, de l’administratif, des obligations etc mais comme dans toute profession indépendante …

    • Aline Louison Le 2 février 2017 - Répondre

      John Fisher ….moi bosser à prix solder ça me gonfle! On peut être au courant et contre ça qd même!!!!
      Apres j’ai signé et j’assume…mais ça n’empêche que ça me met en rogne!!!!!

    • Marie Tch Le 2 février 2017 - Répondre

      Après je suis pas sur qu’un artisan ce déplace pour 4.5E !! En fournissant le matériel!!
      Et oui 4.50 puisque les indemnités de déplacements vont être supprimées…

    • Stephane Havet Le 3 février 2017 - Répondre

      Allez tourner avec un ou une infirmière de 6 h du matin à 21 h avec 2 heures de coupures par n’importe quel temps à soigner rassurer apaiser ….pour des kilomètres remboursés à minima et des injections à 2,5€…vous êtes entrepreneur de quoi pour critiquer comme ça une profession aussi mal reconnue ????
      Pour info je suis chef d’entreprise et mon épouse infirmière libérale !!!!

    • Joelle Morin Le 3 février 2017 - Répondre

      David Clerc ah oui les feuilles papiers à l’époque je les faisais avec mon conjoint et on y passait du temps??

    • Josseline Zonzon ce n’est pas une question d’âme être fonctionnaire n’est pas la panacée !!! Faut arrêté de nous opposer j’ai été fonctionnaire durant 23ans de ma vie professionnelle et croyez moi jamais au grand jamais je n’y retournerai c’est l’enfer, du moins pour celles qui aiment leur boulot !!

    • David Clerc Le 3 février 2017 - Répondre

      J’ai très peu connu Joelle Morin, mais chiant!! Et sans compter les délais pour être payé! Et la compta sur les carnets…bizarrement, le carnet des dépenses était beaucoup plus grand que celui des recettes!??
      Avec l’informatique, je fais ma compta de l’année en 5j si ça me dit…Vive le progrès! Et pour 105€/mois, je ne vais pas trop pleurer!

    • Rémi Vassal Le 3 février 2017 - Répondre

      Vous vivez certainement dans un autre monde ….très loin de la réalité !!!!

    • Joelle Morin Le 3 février 2017 - Répondre

      David Clerc oui j’ai connu ca pendant quelques années aussi…lol

    • Marie-france Guerreiro Le 4 février 2017 - Répondre

      Marie Tch les indemnités de déplacement vont être supprimées?????

    • Rémi Vassal ma réalité 4h30 debout, boulot jusqu’à 12h30, pose déjeuner 13h30 paperasse pillulier… 15h 30 je repars tournée du soir, fin 19h30. Retour maison 20h.
      Journée à soigner réconforter à accompagner vers la mort … voilà notre réalité monsieur je pense que les déconnectés ce sont les autres, ceux qui ne font jamais face à la souffrance des autres et à leur possible fin .

    • Rémi Vassal ma réalité 4h30 debout, boulot jusqu’à 12h30, pose déjeuner 13h30 paperasse pillulier… 15h 30 je repars tournée du soir, fin 19h30. Retour maison 20h.
      Journée à soigner réconforter à accompagner vers la mort … voilà notre réalité monsieur je que les déconnectés ce sont les autres, ceux qui ne font jamais face à la souffrance des autres et à leur possible fin .

    • Cecou Cec Le 5 février 2017 - Répondre

      En voila 1 content de donner la moitie de ses revenus a l etat!!

    • Joelle Morin Le 6 février 2017 - Répondre

      Marie Tch ??

    • Joelle Morin Le 6 février 2017 - Répondre

      David Clerc les délais de paiement c’était trois mois??

  13. Isa Leulliette Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Perso la cpam a réussi à avoir ma peau c’est des administratifs sans coeur sans humanité et sans bonté

  14. Elisabeth Fabre Le 31 janvier 2017 - Répondre

    beaucoup en fin de carrière gagnent moins qu’une salariée en net.
    une LIBERALE assure l’équipe du matin,du soir et parfois des sorties la nuit,et le lendemain au boulot.
    une libérale est infirmière, gestionnaire,secretaire,comptable,et j’en passe…
    et le plus grave depuis quelques années, ce sont les chasses aux sorcières des caisses qui vont démotiver pas mal d’entre nous par peur des tribunaux.On a de plus de mal à travailler sereinement en ayant toujours peur de mal côter les soins,voire en sous cotant pour avoir l’esprit tranquille.
    nos compétences ne sont pas reconnues à leur juste valeur alors que la prévention et l’éducation nous reviennent de plein droit.
    toutes ces raisons font que parfois on regrette le salariat…mais qui lui aussi est de plus en plus difficile.
    il ne reste plus que la reconversion si on n’est pas trop âgé.

  15. Gisele Davin-gomez Le 31 janvier 2017 - Répondre

    oui !! ça va mieux ,partie en retraite 😉 🙂

  16. Alexandra Garcia Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Non…Je suis IDE….

  17. Michele Daumont Le 31 janvier 2017 - Répondre

    je me sens bien dans mon metier mais j’en peux plus

  18. Karolyn Ross Le 31 janvier 2017 - Répondre

    J aime mon métier, avec tout ce qui va avec! Actuellement enceinte de mon troisième, il faut juste s organiser pour anticiper le congé mater !

    • Charlotte Mbello Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Vous travaillez seule ou à plusieurs…. Avez vous des revenus confortables pendant votre congé maternité…. Merci de me répondre

    • Karolyn Ross Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Bonjour, nous sommes deux et j’ai une remplacante actuellement. Non les indemnités ne suffisent pas pour couvrir les frais pendant le congé maternité, c’est pour cela qu’il faut prévoir et donc économiser pour la durée légale du congé maternité.

    • Charlotte Mbello Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Cela doit être difficile avec les imprévus de la famille…. Courage…..le revenu moyen d’une idl s’élève à combien par moi svp

  19. Emilie Yegikyan Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Non, meme plus de mots.

  20. Isa Leulliette Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Trop con

  21. Carine Cathelat Le 31 janvier 2017 - Répondre

    C est quoi ces études Faites ? ces remarques ? Je pense qu en novembre tout professionnel est fatigué non pas de son travail mais la période est propice. …
    Écoutons ces mêmes personnes en juillet et le discours sera tout autre..
    L infirmière libérale oui c est un dur métier mais personne ne nous impose des tournées à ne plus finir!!!! Je pense qu il faut exercer ce métier avec passion et plaisir. En ce qui me concerne faire une prise de sang à jeun à 14h c est un manque de respect de la profession et au patient.!!!!
    Cet article est une aberration pour moi. ..et franchement allez planter des salades ….je ne pense pas que se soit moins contraignant !!!!! Je reste une professionnelle de santé motivée passionnée et pas de burn out apres 15 ans d exercice. Pour celles qui ont la fibre continuez. ….c est un beau métier.

    • Muriel Gafsou Le 4 février 2017 - Répondre

      Vous appelez ça une qualité de vie??horaires à rallonge.salaire minable .pressions de tous les côtés.à mon avis vous devez avoir un mari qui palpe bien car on ne vit pas décemment avec un salaire d’infirmière.

    • Muriel Gafsou Le 4 février 2017 - Répondre

      Ou alors vous n’êtes pas infirmière.j’y crois pas

    • Carine Cathelat Le 4 février 2017 - Répondre

      Foutaise vos commentaires changez de métier madame…

  22. Aurélie Cx Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Faut quand même avouer que même avec les charges et compagnie on a quand même une qualité de vie meilleure ! Moi je suis épanouie depuis que je suis libérale

  23. Nathalie Fabre Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Moi j ai trouvé le bon credo,je suis remplaçante et je compte bien le rester car ok ya les charges mais pas de paperasse et je choisi mon planning
    Le rêve après plus de 5 ans à l hopital !!!

    • Charlotte Mbello Le 31 janvier 2017 - Répondre

      OK. Cela m’intéresse vraiment, actuellement je suis burn out 10ans de métier et je souhaiterais devenir idel mais j’ai peur de m’installer…. Merci de me rassurer

    • Nathalie Fabre Le 31 janvier 2017 - Répondre

      Charlotte Mbello mp

    • Nathalie Scst Le 31 janvier 2017 - Répondre

      C’est sûr il n’y a pas de paperasse à faire par contre le planning si vous arrivez à le faire c’est tant mieux pour vous mais en général c’est les remplaçants qui s’adaptent et non le contraire… sinon quel intérêt d’être l’installée ?

    • Sabrina Rebaudo Le 1 février 2017 - Répondre

      Merci Nathalie Fabre, pour nous aussi c’est un plaisir de travailler avec toi ??

  24. Vanille Mazuel Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Après avoir eu envie de tout laisser tomber, j’ai changé de façon de travailler : milieu rural pur, moins de patients par jour….ça va me permettre de tenir jusqu’à la retraite…sinon, je n’en pouvais plus, sans compter la pression de la CPAM et les médias qui tentent de nous décrédibiliser auprès des patients…en campagne, je suis cool, mes patients m’adorent, je gagne moins, mais du coup, je paye moins….

  25. Olivier Bertrand Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Sachez mesdames que si de soi-disant « gens bien pensants » vous oppriment d’autres plus intelligents vous soutiennent !!!!!!!!!!!

  26. Pierrette Ferracci Le 31 janvier 2017 - Répondre

    26 ans de libéral : fatiguée mais épanouie

  27. Christelle Farand Le 31 janvier 2017 - Répondre

    L avantage est de choisir sa tournee, mais chaque metier est difficile

  28. Mandinette des Bois Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Olivia Juppin

  29. Salsa Zamo Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Sella Coco

  30. Sandrine Poux Le 31 janvier 2017 - Répondre

    J ai fais un burn out en milieu hospitalier depuis 1998….deux ans d arrets ce jour un cabinet libéral me donne enfin ma chance je revis mais je suis bloquée par l ordre pour l autorisation mais j adore les patients et la tournée ca fait du bien de revenir….

    • Laury-anne Detrez Le 3 février 2017 - Répondre

      Je suis bloqué également à cause de l’ordre depuis que c’est eux qui donne les autorisations ! ?

    • Sandrine Poux Le 4 février 2017 - Répondre

      Tu es dans quelle région je pense qu’ il va falloir faire quelque chose plus haut

  31. Arielle Boyaval Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Super contente pour toi tu vas t en sortir bisous à tous

  32. Jessica Bailly Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Je ne ferai pas ça toute ma vie… 15 jours de vacances à peine par an, des charges monstrueuses, peu de reconnaissance… J’aime mon métier mais c’est parfois trop difficile

  33. Souad Bel Gharbia Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Tout ces commentaires sont étonnant, consternant ce qui ressort ce que toutes les I.D.E.L ont quelques critiques à soumettre … mais ce n’est pas sur Fb. Qu’il faut le dire il y a l’ordre infirmier qui se bat pour nous. Et qui attend vos suggestions . Bon vent à vous toutes.

  34. Martine Couvet Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Toutes les ide sont en état d’épuisement que font les politiques

  35. Corinne Dondon Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Celine Scott

  36. Sophie Antoine Le 31 janvier 2017 - Répondre

    infirmière depuis 23 ans et 15 ans de libéral…je ne retournerai pas en milieu hospitalier… malgrè les contraintes du libéral (que l’on connait)… il y a la liberté.. liberté de soins, liberté d’horaires..j’aime croisé le facteur, l’aide ménagère, ma pote buraliste, textoter avec ma collègue, … le libéral est un choix, il faut l’assumer. Je déplore juste le flicage sur les cotations, les actes gratuits…

  37. Martine Ternisien Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Arrêter le délire il y a plus à plaindre
    C`est fou

  38. Olivier Boichut Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Je vous soutien …..

  39. Anne Marie Truel Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Pour info les statistiques des AT et MP pour le sanitaire et social ? Et bien ce secteur bat à plate couture le BTP … pas de quoi se poser des questions ? Mais bien sur …. Personne n’en parle !

  40. Isabelle Giraud Le 31 janvier 2017 - Répondre

    Pour moi c’est la liberté ! De m organiser , de prendre en charge les patients dans mes valeurs et ne pas faire de l abattage! Je paye cher cette liberté ! Mais retourner à l hôpital ???? jamais

  41. Christophe Nikon Image Le 31 janvier 2017 - Répondre

    et en cliniques aussi c’est l’enfer pour elles

  42. Emilie Cordier Le 1 février 2017 - Répondre
  43. Emilie Cordier Le 1 février 2017 - Répondre
  44. Armelle Lansard Le 1 février 2017 - Répondre

    Marie Anne

  45. Robert Belmonte Le 1 février 2017 - Répondre

    il faut faire quelque chose car nous avons besoin d’elles et d’eux

  46. Damien Legendre Le 1 février 2017 - Répondre

    Palmier Hélène

  47. Nathalie Longuet Le 1 février 2017 - Répondre

    Perso j’ai intégré il y a bientôt 4 ans une super équipe en milieu rural : que du bonheur !
    Je ne retournerai pour rien au monde à l’hôpital ou institutions !

  48. Raymonde Lion Le 1 février 2017 - Répondre

    A méditer !!!!!! Bien réfléchir !!!!!

  49. Delphine Demarquoy Le 1 février 2017 - Répondre

    Virginie Delotte Mentel

  50. Benedicte Bizzaro Le 2 février 2017 - Répondre

    Charlotte Bernard!!! <3 <3 <3

  51. Virginie Rau Darles Le 2 février 2017 - Répondre

    Moi j ai laissé tomber!! je suis repartie en salariat. Bien plus tranquille, plus organisée, je cours beaucoup moins, plus d appels pendant les repos et les vacances, plus de paperasse, le salaire tombe à la fin du mois, conges payées… Autant j ai adoré le travail, les échanges avec mes patients, autant j ai detesté le côté administratif et le contrôle permanent. Je souhaite un bon courage à ceux et celles qui ont la force de continuer.

  52. Nicolas Demelin Le 2 février 2017 - Répondre

    Elles peuvent laisser les toilettes aux as si elles veulent

  53. Annabelle Jones Le 2 février 2017 - Répondre

    Milad Nist

  54. Zaza Mussard Le 2 février 2017 - Répondre

    Non moi ça va pas non plus… malheureusement je suis trop attachée, j’aime trop mes ptis papis et mamies sinon j’aurais arrêté le libéral depuis un moment…
    Nous sommes incompris et laissés pour compte. On croule sous les charges, on est pas rémunérés pour tous les soins qu’on fait.
    Bref, ça arrange bien l’Etat d’avoir à faire à des passionnés dont il abuse sans scrupule…

  55. Véronique Priant Le 2 février 2017 - Répondre

    je ne suis pas d’accord avec la « pénibilité » de notre travail. il est vrai qu’il faut se lever tôt et se sortir les doigt du ….. mais faut pas pousser. on choisit la quantité de boulot qu’on veut bien faire, on « choisit » nos patients, les charges sont ce qu’elles sont mais on le sait au départ. quand je vois ce que gagne une IDE en maison de retraite c’est un scandale et on leur en demande tjrs plus. Avec un bon logiciel la facturation ne pose plus de problème. SCOR nous a bien facilité la vie. à midi j’ai facturé mes 10 jours de boulot en deux X 5 jours et j’en ai eu pour 1/2 heure. allez … haut les coeurs

  56. Paul Perez Le 2 février 2017 - Répondre

    Hé bé!!! Même si les libérales se plaignent…

  57. Katy Lesauvage Dezac Le 2 février 2017 - Répondre

    Moi effectivement Je suis bien dans mon service .Après des années de sress ,réveil à 5h45 plus 10 années de reanimation anterieurement.

  58. Katy Lesauvage Dezac Le 2 février 2017 - Répondre

    J ai fini par faire un AVC .Après 15 mois d arrêt .9 mois de mi -temps thérapeutique.Je suis dans un CMP .C est calme .enfin je peux souffler après 34 ans de service .

  59. Eric Patenay Le 2 février 2017 - Répondre

    Pour moi C est fini depuis le 1 er Janvier, après 10 ans…… MERCI

  60. Isabelle Fontan Le 2 février 2017 - Répondre

    Beaucoup de personnes ne se rendent pas compte

  61. J’adore ce titre non mais sans rire faut qd même pas qu’on pleure !!!!!…… hey les nanas si votre job ne vous va pas changer mais surtt arrêter de chouiner !!!!!!y’a bien plus mal loti que nous !!!!!!!

  62. Camara Chantal Le 2 février 2017 - Répondre

    C’est un très difficile métier qui mérite les honneurs et vous mettez en danger votre vie pour sauver celles des autres

  63. Alexandra Taquet Le 2 février 2017 - Répondre

    Claire Goffard !!!

  64. Valerie Faure Le 2 février 2017 - Répondre

    en liberal depuis bientot 26 ans pour rien au monde je n irais travailler a l’hôpital. quand je vois mon organisation je me retrouve avec beaucoup plus de temps libre ce qui veut dire une qualité de vie bien meilleure que la plupart des gens qui m’entourent et un salaire bien au dessus de mes amies hospitalières quo sont , elles, épuisées dégoûtée de leurs conditions de travail sans aucune reconnaissance. on a le choix de notre charge de travail .en collaboration et avec un bon matériel informatique c’est bien plus leger qu il y a 26 ans où on remplissait toutes les feuilles de soins a la main .inutile de vous dire qu’en fin de mois ça en faisait un bon paquet avec des crampes a la main sans compter les 3a4 semaines de délai pour etre payee.aujourdhui score , carte vitale,DRI et paiement en 3a 4 jours font que c’est bien plus simple. Il ne faut pas tout renier.les charges oui elles sont là on le sait des le debut meme si effectivement on trouve toujours qu’elles sont trop importantes .mais regardez un peu autour d’un de vous et appréciez un peu ce metier merveilleux qui nous apporte tant ! tout est une question d’organisation. je travaille 10 jours par mois avec un salaire superieur a mes amies hospitalières .je ne peux pas me plaindre par rapport a elles ça serait malhonnete.quant a ma copine ambulanciere qui fait des heures a n en plus finir pour 1500€ par mois avec des horaires complètement décalés et des heures sous payées je me sens privilegiee .il faut positiver a mon avis .

    • Romain Maigrot Le 5 février 2017 - Répondre

      c’est bien..continue a le crier sur tous les toits c’est super intelligent. Bientot tellement voudront s’installer que t’auras pas d’autres choix que de revenir à l’hosto.

    • Valerie Faure Le 5 février 2017 - Répondre

      parce tu crois que ce n’est pas deja le cas? ouvre les yeux regarde combien de postes sont vacants a l’hôpital de bergerac! Elles ne partent pas toutes en libéral pleins quittent tout simplement la profession tellement elles sont épuisées et dégoûtées.

    • Romain Maigrot Le 5 février 2017 - Répondre

      tu habites donc Bergerac ? super et bien maintenant les infirmières de l’hosto sauront qu’à Bergerac en libéral on gagne bien sa vie tout en ayant beaucoup de temps libre. En tout cas de ton côté profites en bien car à force de le crier sur tous les toits je doute que tu puisses en profiter encore longtemps !!

    • Valerie Faure Le 5 février 2017 - Répondre

      mais ce n’est pas un secret de polichinelle! jai des amies a l’hôpital et en clinique on en parle régulièrement. apres l’exercice en liberal est assez particulier pour ne pas attirer tout le monde. Il faut aimer travailler seul et savoir se débrouiller dans n’importe qu’elle circonstance il n’y a pas que des avantages tu dois le savoir .à chacun son caractère et donc a chacun son mode d’exercice. l’argent ne commande pas tout .certaines ne quitteront jamais l hôpital et tant mieux pour tout le monde parce qu’elles s y trouvent bien malgré les contraintes .et d’autres comme moi ont choisi le liberal parce ce que ça correspond a leur caractère et leur besoin de plus de liberté mais avec tout autant de contraintes juste diffetentes.

    • Romain Maigrot Le 5 février 2017 - Répondre

      oui moi aussi je parle de mon expérience mais tu sais très bien que beaucoup ne retiennent que les mots argent et temps libre..combien comprennent qu’on gagne de l’argent qu’en travaillant beaucoup ? le taux horaire est bien plus interressant à l’hôpital quand on sait qu’elles ont les congés et la retraite payés. Perso quand je parle de mon boulot je mets surtout en avant le nombre d’heures travaillées, car pour beaucoup 1 journée de travail=7h or c’est loin d’être notre cas puisqu’en 3 jours je travaille autant qu’en 1 semaine à l’hosto avec la fatigue en plus.

  65. Stephanie Mermet Le 2 février 2017 - Répondre

    Je veux mon emploi fictif. ..

  66. Manue Lly Le 3 février 2017 - Répondre

    Moi je suis épanouie ! J’ai commencé le libéral en 2010 et je me suis installée seule en novembre. Ça marche très bien ! Je suis gâtée par mes patients.
    Le seul hic c’est mon lecteur eskapad que je loue et que j’ai cassé 500€ de facture ! Injuste !

    • Manue Lly Le 3 février 2017 - Répondre

      Et en plus mon entourage m’envie ! Mais infirmier c’est pas leur truc lol !

  67. Laura Spejlborg Le 3 février 2017 - Répondre

    Je suis maitre et enseignante reiki eT j adore mon métier qui n a rien à voir avec mes études de bases ( gestionnaire de fortune ) …

  68. Laurette FriZounette Le 3 février 2017 - Répondre

    Goulven Bozec

  69. Florence Chemarin Le 3 février 2017 - Répondre

    15 ans comme infirmière à l’hôpital , 13 ans de libéral …..toujours passionnée mais écoeurée par le système Urssaf , Carpimko , Impôts et les raisonnements de nos politiques qui se désolidarisent totalement de notre profession et aimeraient sans doute que nous redevenions des nonnes ….gratuites et serviles à souhait ….heureusement la profession a évolué ……et on commence à redresser la tête et à se rebiffer …..il faut poursuivre nos efforts et devenir comme les médecins ……on les écoute et on les craint !!!!!!

  70. Séverine Bernardini Le 3 février 2017 - Répondre

    Moi je suis épanouie dans mon métier. Rares sont les matins où je n ai pas envie d aller travailler (2 par an peut être). ..je paie des charges, oui et alors? Je gère mon temps et mes patients comme je le désire, j ai la confiance des médecins et des familles. Pas de hiérarchie et des collègues de travail au top….pour ce qui est de la paperasse, je fais partie d une association qui me facilite grandement la tâche. Moi je n ai pas le burn out….par contre il y a 14 ans, qd je me suis mise en .libérale, oui j étais en burn out !!

  71. Caro la Créole Le 3 février 2017 - Répondre

    Maud Roland

  72. Virginie Julien Le 3 février 2017 - Répondre

    Lourdeur de notre administratif, les caisses ne pourraient-elles pas enregistrer les mutuelles des patients directement sur la carte vitale, comme mgen, msa. Chaque professionnel de santé bénéficierait de ce gain de temps, y compris les conventions à demander, les rejets pour cotations inconnues par ces mutuelles qui nous font passer des heures au téléphone! Notre temps de travail auprès de chaque patient toujours discuté, alors que nos charges ôtées, notre salaire horaire est moindre que celui d’une aide-ménagère, sans compter le nombre de passages gratuits effectués lorsqu’un patient chute et nous appelle ou lorsqu’il va mal et que nous sommes inquiets. Ras le bol de ce peu de reconnaissance, notre dernière augmentation 0,20 ct par acte remonte à 2012 !!!!! Il faudrait qu’un jour, on se mobilise tous et qu’on fasse grève sans qu’aucun acte ne soit fait ce jour-là, laissant à la famille ou au patient le soin de s’en charger, peut-être qu’alors on s’apercevra de ce s’est notre travail !!!!

  73. Sylvie Cheveux Le 3 février 2017 - Répondre

    Infirmière libérale depuis 33ans je ne changerai pour rien d’autre .en dépit des charges et de l’administratif si on sait s’entourer de bonnes collègues c’est tenable et on gagne correctement notre vie…il y a bien pire

  74. Jonathan Xella Le 3 février 2017 - Répondre

    Perso ca fait deux ans que je fais ça donc je suis un peu fillot pour avoir du recul sur l’épuisement bien que je ne pensais pas avoir autant de travail obscur (non rémunérés )( pharmacie , facturation, matos , contrat de remplacement , facturation des remplaçants etc…) mais force est de constater que le niveau de vie n’est pas le meme et c’est ce que j’espérais en partant de l’hôpital. Maintenant pour Repondre à La problématique posée par l’article je dirais que sectoriser les actes est bien sûr la solution évidente (en ville évidement ) et il faudrait surtout une plateforme pour diriger les patients en fonction de leur secteur ce qui permettrait de mieux gérer ses tournées pour les idel parce que pour l’instant heureusement que j’ai un réseau de connaissance dans le métier qui me permet de réorienter les patients dans l’agglomération ou je travail, et pour le patient il ne passerai pas 30 coup de fil pour trouver une infirmiere ou un Infirmier.
    Enfin faire le calcul des cotisations mensualisés à n-1 au lieu de n-2 sans rappel excessif (comme les Impots sur le revenu ) serait bien aussi pour faciliter la gestion. Bon courage à tous et je pense qu’il y’a bien pire comme taf quand je vois les gars sur les travaux publique à -10 ou 35 degré je relativise sur ma situation de pénibilité au travail

  75. Marianne Laval Le 3 février 2017 - Répondre

    Moi aussi j’aimerai bien me plaindre… Ah non… Mais c’est vrai, je ne peu pas… Je ne suis qu’une quelconque auxiliaire de vie !!!
    Qui voit régulièrement les doléances des infirmières s’afficher sur Facebook..
    Je ne critique pas..
    Mais bon si on me le permet, je vais dire que moi je subi un temps de travail avec modulation, basé sur un temps partiel(donc petit salaire) une amplitude horaires de 12 heures un planning fractionné, avec notre véhicule comme outil de travail qui reste entièrement à notre charge en entretien etc…
    Je ne comprends pas de quoi on se pleind, je côtoie au quotidien des infirmières, je reconnais leur dévouement et courage au quotidien mais je n’en connais aucune qui roule avec une vieille voiture, voiture,ou qui vit comme dans une « cage à lapin » ,et qui ne soit pas partie en vacances depuis des années parce qu’elles n’arrivent pas à joindre les 2 bouts…, et dans les jeunes générations je ne compte plus toutes celles qui se sont lancées dans le libéral, masochisme ? Ou ? Je ne sais pas

    • Alex Lef Le 4 février 2017 - Répondre

      Ce n est pas de la critique !!
      On ne peut pas comparer nos métiers
      Si le tiens est si difficile pourquoi ne deviens tu pas idel et ensuite tu pourras en parler car la enfin tu sauras pourquoi on se plaind.
      Aujourd’hui ne compare pas ce qui est incomparable

  76. Sophie Greil Le 3 février 2017 - Répondre

    Bon courage a nos collègues libérales….

  77. J’adore mon métiers le contact avec mes papis et mamies,je vois leurs sourires j’entends leurs mercis je partage leur vie ,ok il y a beaucoup de paperasse ok nous sommes taxés mais nous pouvons profiter quand même de quelques heures dans la journée pour nous ,il suffit de s’organiser .
    L’avantage pas de chefs libre organisation de la tournée des cadeaux de nos patients et quand même nous sommes mieux payées qu’à l’hôpital, c’est sur il ne faut pas être fainéante….
    ❤️❤️❤️❤️❤️

  78. Caroline Blin Le 3 février 2017 - Répondre

    C’est un métier difficile avec plein de contraintes….mais c’est aussi un métier merveilleux….le plus difficile c’est de trouver l’équilibre entre ce que l’on peut donner à son métier et à soi même…..

  79. Fernand Teixeira Le 4 février 2017 - Répondre

    Soyons tous libéraux plus besoins d’hopitaux si je comprends bien ,non serieux pour s’épanouir faut aimer ce que l’on fait parce que l’on apporte le meilleur de nous vers les pacients pas parce que l’on se remplis les poches à la fin du mois .

  80. Nathalie Decourcelle Le 4 février 2017 - Répondre

    On paye trop de charges c est vrai mais on est libre !libre !libre !et la liberté c est bon il suffit aussi d être bien organisé . J ai un binôme et une équipe avec qui je suis sur la même longueur d ondes vous prenez le nombre de malades que vous voulez nos malades nous aiment nous faisons parti de leur famille mais tout est une question d entente et d ORGANISATION je le répète . Je ne me laisserai pas bouffer et j essaye de me ménager ….car cette profession use …. La vie est un choix et je ne ferai jamais 50 patients par jour ….

  81. Amélie Tromeur Le 4 février 2017 - Répondre

    Ju Lie

    • Ju Lie Le 4 février 2017 - Répondre

      Au moment où j’étais en train de me dire « je rentre de vacances et je suis déjà complètement morte!… »

    • Amélie Tromeur Le 4 février 2017 - Répondre

      Oui ça touche tout le monde. Et bosser non stop plus de 7 jours c’est très très difficile !!

    • Ju Lie Le 4 février 2017 - Répondre

      Amélie Tromeur Oui ça c’est sûr que ça touche tout le monde malheureusement 🙁

  82. Nuage Bleu Bleu Le 4 février 2017 - Répondre

    bin ouèèè bosser pour les caisses et ne pas être reconnues.moi je m,en suis tirée.ouf et depuis ça va nettement mieux.

  83. Josiane Verceux Le 4 février 2017 - Répondre

    Et pourtant !!!!!! Un corps de métier dont on aura besoin de plus en plus….vu que tout est fait pour que l’on garde nos malades à domicile…… ce qui n’est pas toujours évident. Sans ces personnes très dévouées si elles n’étaient pas là …..on ferait comment ?

  84. Muriel Gafsou Le 4 février 2017 - Répondre

    Les ibodes c’est pareil.

  85. Thibault Montay Le 4 février 2017 - Répondre

    Sophie Chapoy lit les commentaires si tu veux t en faire une idee

  86. Jean-Louis Bonnot Le 4 février 2017 - Répondre

    Ma voisine est infirmière libérale elle tourne à 8 000 euros par mois en net….Elle magouille ou quoi moi je fait 1 200 euros net pour 39 heures par mois dans une banque, qui est à plaindre?… elle ou moi?

    • 8000 euros??? net ? ou en ca? cest peut etre le chiffre du cabinet?

    • Carine Cathelat Le 5 février 2017 - Répondre

      8000 euros net par mois c est une honte à la profession c est de l abattage. Un tiroir caisse qui ne pense qu à l argent.!!!! Vive les contrôles pour arrêter ces abus.
      Mais votre voisine vous a certainement dit des mensonges car généralement une infirmière ne se vente pas de son salaire. .. !!!!

    • Margaret Week Le 6 février 2017 - Répondre

      39h / mois ^^ votre infirmière en question se lève peut être très tôt et rentre peut être tard chez elle. Elle travaille les jours fériés les dimanches les Noël lorsque vous vous profitez en famille. Alors oui Vous n’êtes pas à plaindre cher monsieur, mais vous pouvez toujours devenir infirmier si vos conditions en banque sont trop difficiles.

  87. J’aime le libéral. Personne sur le dos, des médecins sympas, pas d’enfermement. Je gère mon temps de travail comme je l’entends car j’ai une activité artistique à côté. Oui des papiers, des jours difficiles mais c’est le métier qui veut ça. Aucun regret depuis 5 ans. Aucune envie de retourner sous les néons de l’hôpital avec hiérarchie en burn out

  88. Lisa Liervol de Clugny Le 4 février 2017 - Répondre

    une question avec un smartphone c’est facile de remplacer une infirmière non .? quelques explications et le tour est joué, que ce soit pansements ou piqures c’est à la portée de tous, une infirmière n’est pas un chirurgien

    • Elisabeth Durou Le 11 février 2017 - Répondre

      Pour torcher le cul a ta grand mère tu me dira si le smartphone te parle de la honte que peut ressentir cette personne et comme il faut qu une relation de confiance se soit installer et ça ma belle ç est pas un smartphone qui va te l apprendre et j en passe le décès d un patient la détresse d une famille lâ peur le cancer enfin tout ça quoi

  89. Yankel Gely Le 5 février 2017 - Répondre

    euuu ici elle roulent toutes avec des voitures a 25000 euros…y a de la tune a se faire la carte vitale des patients est efficace ..

  90. Sophia Hichri Le 5 février 2017 - Répondre

    Je confirme c très fatigant

  91. Catherine Thierry Le 5 février 2017 - Répondre

    Solidaire avec vous ,

  92. Stephanie Prades Le 5 février 2017 - Répondre

    Pour l’administratif je pense avoir la solution cela degage déjà beaucoup de temps et permet d’amortir fiscalement

  93. Chantal Dupont Le 5 février 2017 - Répondre

    trop de charges à payer j ai ma fille qui est infirmière libérale aux Antilles les fins de mois sont très difficile est pourtant elle se lève tous les matins a 4h30 pour travailler et elle fini vers 17h

  94. la solution les soignats deviennent des fonctionnaires, ne pas oublier qu’ils sont responsables à 46% de la fraude à la sécu, secu payée par les travailleurs esclaves

  95. Mandi Nrn Le 5 février 2017 - Répondre

    Moi j’en peux plus! Les charges me tuent!

  96. Romain Maigrot Le 5 février 2017 - Répondre

    les commentaires illustrent assez bien la division qui règne au sein de la profession manifestement certains aiment bien tendre la joue…d’ailleurs se sont souvent les mêmes naîfs qui viennent ensuite pleurnicher après quelques années d’exercice.

  97. Gertrude Banuls Le 5 février 2017 - Répondre

    Chacun choisi son métier. …..du travail il y en a dans tout les métier. ..ont n as rien sans rien dans la vie…il faut savoir donner pour recevoir en retour…..

  98. Lou Isa Le 5 février 2017 - Répondre

    Jessica Di Marco

  99. Cathy Pinguet Le 5 février 2017 - Répondre

    Bon courage à toutes mes amies infirmières

  100. Maleine Giudicelli Le 5 février 2017 - Répondre

    Annabelle Pinelli-Bartoli Anne-christine Susini

  101. André Lyonnet Le 5 février 2017 - Répondre

    Je suis d’accord avec vous les filles , je suis moi même en profession libéral dans le bâtiment , entre les charges , les papiers et travail.Ou est la vie de famille? , et on a pas le droit d’être malade, Mais le boulot et passionnant .

  102. Fredo Soria Le 5 février 2017 - Répondre

    Je pense qu’à l hôpital les condition deviennent de plus en plus difficile et bien plus pénible dans les temps qui courent donc je crois qu’on a moins de temps à accorder aux patients. Pour leurs santé. Réduction de personnels et. ……..dans le libéral l aproche du patient et plus à son écoute et sa pathologie. Les deux sont de beau métiers à mon goût.

  103. Malo Pennegues Le 5 février 2017 - Répondre

    Je suis avec vous, tous mes sentiments vont vers vous, beaucoup de respect pour vous, je vous embrasses

  104. Steven Plusquellec Le 6 février 2017 - Répondre

    Perso, le libéral c’est bien pour améliorer ses revenus après le métier est assez répétitif, pas toujours simple de tout gérer.
    Le temps libre, c’est souvent des papiers et des coups de fils pour tout régler.
    Pas l impression de souffler dans ce boulot mais plutôt une sensation d’avoir toujours la tête dans le guidon.
    Bref, il ne faut pas trop fantasmé sur le libéral beaucoup serait déçu.

  105. Sylvie Eivlys Le 6 février 2017 - Répondre

    Laurence Ahn-ogereau 😉

  106. Sylvie Iborra Le 6 février 2017 - Répondre

    Vous vivez chez les bisounours chers monsieur lol, ou vous avez fumer la moquette juste avant d écrire ce commentaire….C est sur nous n avons cas fermer nos gueules et continuer comme ça …PFFFFFFFFFF

  107. Marie Charlotte Le 6 février 2017 - Répondre

    Axelle Coccinelle

  108. Jean-Louis Le Bail Le 6 février 2017 - Répondre

    Depuis peu en libéral après avoir passé 21 ans a l hosto je tiens à vous dire que je suis heureux de mon nouveau mode d exercice. Oui tout n est pas facile. Certaines journées sont épuisantes. La paperasse nous prends du temps mais je ne changerai pour rien au monde.

Laisser un commentaire