2017 sera-t-elle une année blanche pour les infirmières libérales ?

2017 sera-t-elle une année blanche pour les infirmières libérales ?

Les premières semaines de la nouvelle année ne laissent pas présager d’un avenir plus rose pour les infirmières libérales. Même si le Ministère de la santé ne fait plus la sourde oreille à leurs revendications, on est en droit de s’interroger sur la sincérité de ce changement de cap.

Les infirmières libérales dépitées en ce début d’année 2017

Alors qu’en fin d’année 2016, on pouvait croire que la campagne électorale qui s’annonçait allait faire avancer les nombreuses revendications des infirmières et infirmiers libéraux, on se rend compte aujourd’hui, que cette période est plus sujette à des règlements de comptes politiciens qu’à de véritables engagements sur le domaine de la santé notamment.

Alors que depuis novembre 2016, on nous promettait un engagement massif de toute la cause infirmière pour faire entendre la voix d’une profession en danger, on constate que la mobilisation générale n’est qu’un leurre et qu’une poignées d’irréductibles ne représentent pas le même impact que des milliers de professionnels de santé.

L’année 2017 ne commence donc pas sous les meilleures auspices pour les infirmières et infirmiers libéraux comme pour tous les professionnels de santé de manière plus générale.   Est-ce pour autant une raison de désespérer de cette nouvelle année, qui ne fait que commencer ou au contraire l’occasion de s’enflammer pour les jours prochains, qui ne pourront n’être que meilleurs…

Le bilan de la santé mais pas des infirmières libérales

Pour comprendre ce sentiment d’abandon ressenti par les infirmières libérales, il suffit de prendre connaissance du bilan qu’a dressé le président de la République, François Hollande, lors de son déplacement à Poitiers le 26 janvier dernier. En déplacement dans le CHU de la ville et accompagné de la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, il a souligné les avancées en matière d’accès aux soins dans les hôpitaux. Il s’est également félicité des 31.000 recrutements dans les hôpitaux et de la multiplication des maisons de santé. Enfin, il a loué le projet de loi sur la fin de vie, projet porté par la maire de la ville de Poitiers, Alain Claeys. Mais ce bilan aura aussi (et surtout, diront certains) été l’occasion de dénoncer les menaces pesant sur le système social français, attaquant sans le nommer le candidat François Fillon.

Il n’a pas été dit grand-chose des réformes entreprises pour les infirmières libérales, ni même qu’il n’a été évoqué les grands projets pour les soins de ville. Est-ce que les propos à ce sujet soient trop minces pour faire l’objet d’une déclaration ? Chacun jugera, mais cela se traduit donc par ce sentiment d’abandon, de délaissement, sentiment très mal vécu par un grand nombre d’infirmières et d’infirmiers libéraux.

2017, année blanche ou année noire pour les infirmières libérales ?

Pourtant, les prochaines semaines devraient être marquées par une accélération des décisions prises pour les infirmières et infirmiers libéraux. Ainsi, après la manifestation du 24 janvier dernier, le Ministère de la Santé a publié un communiqué. Ce dernier annonce notamment le lancement, le 8 février, d’une grande « concertation sur l’actualisation du décret d’actes infirmiers. » Certes cette concertation porte sur des sujets aussi nombreux que variés, mais elle représente l’étape préliminaire à de véritables changements. Toujours est-il que si la colère des infirmières libérales ces dernières années résultait principalement du silence du Ministère face à leurs revendications, ce n’est désormais plus le cas, puisque chaque revendication, portée par les manifestants du 24 janvier dernier, a fait l’objet d’une réponse des autorités. Réponse laconique, invitant à la patience mais soulignant que tous les dossiers allaient être instruits, mais la prise en compte a au moins l’honneur d’exister.

La question est de savoir, si cette nouvelle bienveillance est dictée par la volonté réelle de faire avancer les choses ou si des objectifs plus politiques n’interférent pas dans ce revirement de situation. D’autant plus que les jours prochains, de nombreux candidats à la fonction suprême devraient révéler, de manière plus détaillée, leurs projets en matière de santé, et il est fort à parier, que les infirmières et infirmiers libéraux comme toutes les autres professions médicales et paramédicales ne devraient pas être oubliées.

Les avancées promises par le Ministère de la Santé à quelques mois de la fin de la mandature vous paraissent-elles sincères ? Les infirmières libérales doivent-elles négocier fermement avec les autorités en place ou doivent-elles plutôt entamer les négociations avec ceux visant la direction du pays ?

 

 

 

 

 

 

 

 

By | 2018-04-12T15:18:56+00:00 10 février 2017|IDEL au quotidien|131 Comments

131 Commentaires

  1. Année blanche de rien du tout. Notre futur est dans les mains de l’ordre et des syndicats

  2. Elisabeth Fabre Le 10 février 2017 - Répondre

    On croise les doigts..

  3. Julie Elmalan Le 10 février 2017 - Répondre

    Il faudrait qu’il fasse ça en se souciant des besoins des patients ….

  4. Céline Arsac Le 10 février 2017 - Répondre

    Il parait qu’infinidel est un nouveau syndicat ?

  5. J’y crois pas!

  6. Philippe Amadei Le 10 février 2017 - Répondre

    NOTRE FUTUR SERA TOUJOURS TRES SOMBRE NOUS SOMMES LES DINDONS DE LA SANTE

  7. Annie-Claude Savineau Le 10 février 2017 - Répondre

    Pelous Floriane

  8. Jean Luc Case Le 10 février 2017 - Répondre

    Hollande se félicite de la multiplication des maions de santé !! belle preuve qu on nous prend pour des cons lol Voulant m installer en zone surdotée, je mis en avant et prouvé que je m installerai en MSP !! la reponse fut NONNNNN! en fait en zone surdotée, si on achette pas un droit de présentation ou un agrément on est systématiquement refusé meme si on va dans le sens de ce qu ils mettent en avant comme étant des mesures d’avenir!!!! et je suis sur sur qu on nous prends pour des cons et j en suis certain……… lol

    • Laurence Crio Le 10 février 2017 - Répondre

      Quel est l intérêt de vous installer en zone sur doté ! ? Il y a déjà des cabinets qui y exerce donc pourquoi s’y installer je comprends pas la ! ?

    • Jean Luc Case Le 10 février 2017 - Répondre

      j habite une region ou l ensemble des secteurs sont surdotés! faudrait peut etre que je déménage lol

    • Librairie IL FO Lire Le 13 février 2017 - Répondre

      Oh l’orthographe!! Pardon mais ça aussi ça me refroidit!!! Sans rancune

  9. Delph Feel Good Le 10 février 2017 - Répondre

    Je ne sais pas si ça va aller dans notre sens mais on nous parle d’économie sans cesse, on travaille à perte!!!
    On va nous pondre des réformes qui ne vont pas tenir et ce sont nos patients qui vont en faire les frais avec nous

  10. Fred Fredo Le 10 février 2017 - Répondre

    nego dans le bon sens? J AI FINI DE RËVER.

  11. Esther Diego Le 10 février 2017 - Répondre

    L’espoir fait vivre

  12. Brigitte Barot Le 10 février 2017 - Répondre

    J’ai pas d illusions ils vont nous mettre la misère pourquoi ça changerait

  13. Emilie Wolvert Le 10 février 2017 - Répondre

    Notre comptable nous a dit la semaine dernière que nous bénéficierons bien du prélèvement à la source et de ce fait une année blanche pour nous en 2017.

    • Faux , et changer de comptable car ça fait peur

    • Pauline Millet Le 10 février 2017 - Répondre

      Quelle source ???

    • Au contraire, on va payer deux années en une ?

    • Marielle Desire Le 10 février 2017 - Répondre

      l’impot à la source s’adresse aux salariés qui ont des revenus « fixes », pas aux professions liberales.

    • Nathalie Rss Le 11 février 2017 - Répondre

      Marion Crégut Guricolas pas du tout ! L’impôt à la source ne concerne pas les libéraux .

    • Emilie Wolvert Le 12 février 2017 - Répondre

      Le comptable m’a écrit :

      Il faudra qu’on en parle lors du RV bilan de cette année, mais pour synthétiser, au vu des textes d’aujourd’hui, et sous réserve que la loi de finances rectificative 2017 (votée en décembre 2017) ne modifie rien, oui vous serez prélevé à la source.

    • Alice DesRey Le 15 février 2017 - Répondre

      Ça sera une moyenne sur les 3 dernières années pour l’impôt de 2018 il n’y a pas danse blanche pour nous

  14. Cathy Peyre Le 10 février 2017 - Répondre

    Faut pas rêver…

  15. Julien Terroir Le 10 février 2017 - Répondre

    En espérant payer l’essence comme les médecins…

  16. Sigmung Freud Le 10 février 2017 - Répondre

    Un moment va falloir vraiment se faire entendre faut tout bloquer surtout ce qui rapporte de l’argent à l’état mettre la pression pourquoi toujours dans un sens et pas dans lautre

  17. Souad Bel Gharbia Le 10 février 2017 - Répondre

    Il faut argumenter…

  18. Isa Leulliette Le 10 février 2017 - Répondre

    Cela fait longtemps que je ne crois plus au père Noël !

  19. Christelle le Cam Le 10 février 2017 - Répondre

    Pfff,nous sommes toujours les »oubliés »…

  20. Elodie Manikowski Le 10 février 2017 - Répondre

    Avec les élections présidentielles en vue rien à espérer !

  21. Pascal Bruneau Le 10 février 2017 - Répondre
  22. Pascal Bruneau Le 10 février 2017 - Répondre

    Avec mst et les assureurs qui tirent les ficelles ….ça va être comme pour nous!!

  23. Lydie Robledo Le 10 février 2017 - Répondre

    J espère sophie.

  24. Caroline Alberti Conso Le 10 février 2017 - Répondre

    Si déjà on pouvait arrêter de faire quotidiennement des actes gratuits…

    • Christophe Peryllous Le 13 février 2017 - Répondre

      Euh comment dire …. vous faites ce métier de service par vocation au service des gens ? La question est surtout quel est le salaire median d’une Infirmiere libérale ?
      Si vous trouvez trop de contrainte à effectuer votre métier en libéral , voyez avec un ets de santé en tant qu’employé..
      À force de se plaindre il existera plus rien …

    • Caroline Alberti Conso Le 14 février 2017 - Répondre

      Je comprends… je m’en vais de ce pas dire à mon boulanger (car la je mangerais bien un pain au chocolat) que je lui prends une baguette de pain (plein tarif) un pain au chocolat (1/2 tarif) et deux croissants gratos ! Lui aussi c’est une vocation de se lever tôt pour nourrir la population… non?

      Quand je pense que la semaine dernière mon plombier à changer mon cumulus et deux robinets et qu’il ne m’a pas offert: ni les robinets , ni fait 1/2 tarifs je trouve que c’est abuser!!! Quel mec vénal!!! Il se fait payer pour ce qu’il fait… j’te parle même pas du montant du déplacement… ?
      tu vois avec des mecs comme ça la profession de plombier disparaîtra car plus personne ne paiera!!! faut pas pousser! On fera chauffer l’eau à la casserole hein?

    • Christophe Peryllous Le 14 février 2017 - Répondre

      Sauf que le boulanger ou autres ne perçoit pas le mm salaire que vous … Et j’entends pas mon boulanger se plaindre … quand on a la chance de percevoir un salaire correct faut faire un effort … la sécu n’est pas un trou sans fond ..
      Une solution changer de métier et faites une journée avec votre boulanger ou plombier , je suis persuadé que vous relativiserai sur vos contraintes …

    • Aurélie Lagarrigue Le 14 février 2017 - Répondre

      Je vous invite à suivre une semaine avec moi et on reparlera du salaire « mérité » ! Attention je fais 80heures minimum par semaine entre le terrain et l’administratif mais bon quand on aime on ne compte pas non? ?!

    • Christophe Peryllous Le 14 février 2017 - Répondre

      Je ne dis pas que vous travaillez pas … je dis simplement que si vous trouvez qu’il y a trop de contraintes à être libérale , retournez en milieu hospitalier … vous aurez un cadre de vie plus en adéquation avec une vie personnelle … personne ne vous à forcer à être à votre compte . Le salaire n’est pas le même mais c’est une question de choix …

    • Caroline Alberti Conso Le 14 février 2017 - Répondre

      J’entends bien Christophe peryllous… vraiment sans ironie.
      Tous les Ide libéraux se plaignent de faire quotidiennement des actes gratuits imposés par notre nomenclature obsolète. Le sujet n’est pas de changer de métier ou de façon de l’exercer. Nous souhaitons juste que cela change car la population est vieillissante et atteinte de plus en plus de plusieurs pathologies. De ce fait nous faisons de plus en plus d’actes gratuits. Les HAD qui prennent en charge des patients identiques factures tous les actes plein tarif… c’est injuste…
      nous n’allons donc pas tous quitter le libéral!!!
      il y a trente ans qd notre nomenclature a été créée les patients étaient moins lourds et vivaient en mauvaise santé moins longtemps.

    • Géraldine Roilette Le 14 février 2017 - Répondre

      Christophe peryllous si je vous ai bien compris il vaut mieux fuir que d’essayer d’améliorer les choses ??? Drôle de philosophie …
      et ce n’est pas parce que ce métier est une « vocation  » qu’il faut tout accepter !
      En ce qui concerne le trou de la sécu, je vous invite à comparer le coût de la prise en charge d’une personne à l’hôpital, en had et par une idel pour les mêmes soins ……
      au fait mon plombier roule en Porsche Cayenne, pas moi !!!….

    • Caroline Alberti Conso Le 14 février 2017 - Répondre

      Ton plombier ne doit pas être a 2,50€ brut soit 1,25€ net le déplacement lui!!!
      Mais nous comme c’est une vocation ben c’est normal hein? Il faudrait juste un tarif à la pompe pour les métiers à vocation! ?

    • Elie Gauthier Le 14 février 2017 - Répondre

      Juste pour répondre à mr peryllous. Le libéral heureusement que les salaires ne St pas les mm sinon personne ne le ferait les heures les conditions de route de plus travailler sans filet car il n y a pas l interne au coin du couloir qd il y a un pb…et se retrouver gestionnaire de société .à l hôpital qd la journée est finie elle est finie en libérale y a la facturation la compta etc alors les actes gratuits ça va 2 minutes mais on est pas ds un dispensaire c est du prive

    • Christophe Peryllous Le 14 février 2017 - Répondre

      Oui je comprends mais vos revendications sont uniquement financières…
      Et oui vs êtes dans le privé mais payé par un service public …
      Le jour où la sécu vous dira on peut plus prendre en charge certaine pathologie vous serez encore plus perdante …
      Ce jour là vous serez peut être à la retraite et là j’espère que vous aurez bien mis de côté pour payer les frais liés à votre future santé …
      J’incrimine en aucun cas votre profession car nous avons un système incroyable avec des personnes compétentes mais tout le monde doit faire un effort …

    • Géraldine Roilette Le 14 février 2017 - Répondre

      Mr Christophe Peryllous nos revendications ne sont pas uniquement financières . Elles concernent également la reconnaissance de nos compétences, un élargissement du droit de prescription (minime, je vous rassure)… Malgré tout vous avez raison nous demandons bien une augmentation des tarifs conventionnels. Nous sommes bien conscientes des problèmes de la sécurité sociale et je réitère mes propos , comparer les coûts ! Nous sommes souvent une alternative à l’hospitalisation .

    • Géraldine Roilette Le 14 février 2017 - Répondre

      Et le jour où la sécu ne prendra plus en charge certaines pathologies ce sera les patients qui seront perdants malheureusement…

    • Caroline Alberti Conso Le 15 février 2017 - Répondre

      Rassurez vous nous allons disparaître nos charges URSSAF carpimko assurances privées…. ne font qu’augmenter … mais l’injection reste à 3,15 brut…

    • Kevin Denoueix Le 16 février 2017 - Répondre

      Quel corps de métier travail sans être payer en totalité aujourd’hui ????

    • Caroline Alberti Conso Le 16 février 2017 - Répondre

      Nous ?

  25. Librairie IL FO Lire Le 10 février 2017 - Répondre

    Surtout que chaque augmentation chez nous se fait de 0,10 cts !!!! Sur l’acte et sur le déplacement…Si ça c’est pas du foutage de gueule!!! On ne fait pas la mendicité non plus…
    Brigitte bertrand

  26. Olivier Perrenet Le 10 février 2017 - Répondre

    on ne pourrais pas faire pareil avec les politicards et banquiers

  27. Tine Diza Le 10 février 2017 - Répondre

    Seule profession ou le 2e acte est payé de moitié et le 3 gratuit. .. pour un même patient. Nous trainons dps des siècles l’image de bonne soeur soignant les pauvre. ..

    • Naima Assamir Le 11 février 2017 - Répondre

      Oui tout a fait .les doldes !!

    • Marine Yechou Le 11 février 2017 - Répondre

      En fait non c’est pareil pour toutes les professions médicales ( exemple un dentiste qui vous arrache 2 dents : la 1 à taux plein , la 2 à moitié … ) : vous vous êtes jamais demandé pourquoi quand vous avez 2 radios à Faire on vous fait revenir pour la 2 eme ?

    • Tine Diza Le 11 février 2017 - Répondre

      Ok mais là ds le cas d’une prise en charge d’un patient lors d’1 ordo médicale indique 2 IM (AB et Corti) vous ne pouvez pas avoir 2 ordos et ds une prise en charge globale DSI vous obtenez une somme forfaitaire avec toilette, prise TA, prepa et distri medecaments, IM si bronchite en cours, mise en place Bas de contention et j’en oublie…. Nous n’avons pas la possibilité de faire faire différentes ordo pour un même patient et je ne parle même des tarifs de nuit… qui doivent être mentionnés sur ordo….l’obligation aussi d’avoir un cabinet médical (frais sup importent!!!) alors que les patients ne se déplacent pas ou ne le veulent pas…

    • Tine Diza Le 11 février 2017 - Répondre

      J’oublie de mentionner aussi que nous n’avons pas le même taux d’indemnités frais de déplacement que kiné et medecin une aberration de plus!!!!

    • Marine Yechou Le 12 février 2017 - Répondre

      Je sais tout ça : je suis idel !

    • Charlotte Guerbaux Le 12 février 2017 - Répondre

      La cpam chipote sur nos cotations pendant que les kine prennent parfois 5 patients si ce n’est plus en même temps… pas de problème, tout va bien….

    • Marine Yechou Le 12 février 2017 - Répondre

      C clair : un avec une sonde , 2 sur un Velo , un qui soulève des poids … aberrant ; idem pour la préparation à l’accouchement par groupe de 10 chez la sage femme

    • Marie Marabou T Le 15 février 2017 - Répondre

      Je pense que ça sert à rien de jalouser les autres….

    • Tine Diza Le 15 février 2017 - Répondre

      Il ne s’agit pas de jalouser les autres paramedicales seulement de faire valoir notre savoir faire faire et technicité de façon équitable entre les différentes catégories d’intervention à domicile. Juste être reconnu et donc rémunéré comme il se doit et ne plus supporter cette discrimination prof. Le travail à domicile est éreintant non seulement physique mais psychologique tt à gérer médecin, pharmacie, labo bien évidemment le patient mais surtout sa famille… Ce sont des journées de plus de 12h sans compter la paperasse alors oui les actes doivent être revus à la hausse en fait tte la nomenclature doit être revue, corrigée et readptateee à notre pratique… Bon j’arrête là car le débat peut être encore développé mais je t’assure et sans animosité envers toi que je ne suis pas jalouse juste dégoûtée de travaille autant pour un revenu ne traduisant une charge de travail quotidienne conséquente..

  28. Grey Apolline Le 11 février 2017 - Répondre

    Alexandre Dubois

  29. Anne Leithu Le 11 février 2017 - Répondre

    Moi aussi j’ai arrêté de rêver. 23 ans de libéral et pas grand chose de positif à en retenir…des augmentations par centimes d’euros, des mesures qui n’ont fait que rendre notre pratique plus anxiogène!!! Pourquoi ça changerait??

    • Céline Sageaux Le 11 février 2017 - Répondre

      Comme si notre métier n’était pas assez anxiogène !!! Nous avons été formé…qu’on nous laisse apprécié le temps et les cotations nécessaires à nos soins …. voilà ce que je demande !!

  30. Nathalie Decourcelle Le 11 février 2017 - Répondre

    Déjà que nous ayons tous le même chiffre pour nos déplacements ! Et non une différence entre nous kinésithérapeute et médecin . Nous avons les mêmes voitures et mêmes frais le chiffre varie entre 2.50 et 10 euros pourquoi ??

    • Ali Ne Le 11 février 2017 - Répondre

      Les kiné sont aussi à 2.5 et rarement à 4euros 🙁

    • Nathalie Rss Le 11 février 2017 - Répondre

      Exactement ! Rien ne justifie cette différence de tarif sur les frais de déplacements…. c’est le minimum. Et puis que chaque acte soit rémunéré ! Fini les 50% et les gratuits !
      Quand on va chez le notaire , est ce que l’on paye la 1ere page d’un acte la 2eme à moitié prix et le reste du document gratuit ? Non ! Alors changeons déjà tout cela et ce sera pas mal. Les actes doivent pouvoir se cumuler . Comment des syndicats ont -ils pu signer cela ? Il est grand temps que cela change !

    • Marine Yechou Le 12 février 2017 - Répondre

      4€ ce serait correct !

  31. Virginie Mirmont Le 11 février 2017 - Répondre

    Qu’ils pensent aux actes non cotés que les patients ne peuvent réellement pas faire tous seuls comme par exempe le retrait de sonde urinaire.
    Il y a vraiment des choses aberrantes.

  32. Paulo Menezes Le 11 février 2017 - Répondre

    Commandons tous la Matraque télescopique de 10 cm… on se se faire mettre des accords involontaires avec violence au portefeuille pour notre part

  33. Nathalie Rss Le 11 février 2017 - Répondre

    À nous de nous mobiliser et de nous faire entendre ….

  34. Eric Pillon Le 11 février 2017 - Répondre

    Les kines s’orientent vers … rien du tout ! Et à mon humble avis on sera tous logés à la même enseigne !

  35. Steven Plusquellec Le 11 février 2017 - Répondre

    Foutage de gueule la cotation. Il faudrait que nous soyons comme les artisans.
    C’est pas compliqué, faire un devis.
    Je prends en charge Mr ou Me et j envoie un devis à l’assurance maladie.
    Acceptez bien dans le cas contraire, je fais jouer la concurrence.
    Il y a plus personne pour s occuper de Mr donc vous acceptez mes conditions.
    Cela simplifierait notre vie parce que ce n’est pas considéré notre travail, à sa juste valeur.
    J’ai plus l impression d’être un domestique qu’une vraie profession libérale.

  36. Veronique Saby Le 11 février 2017 - Répondre

    Ce serait bien !!

  37. Brousson Yannick Le 11 février 2017 - Répondre

    Battez vous pour défendre vos valeurs et votre conviction de votre métier au service des autres. De tout coeur avec vous

  38. Jonathan Xella Le 11 février 2017 - Répondre

    Au vu de la conjoncture faudra pas compter sur une revalorisation !! On va se consoler en se disant que ca fera moins d’URSSAF et de CARPIMKO

  39. Marie Lct Le 12 février 2017 - Répondre

    Magali Leca a peur a peur mdrr

  40. Cecile Paillard Dinard Le 12 février 2017 - Répondre

    Revoir la notion de temps des ais est essentiel !

  41. Charlotte Guerbaux Le 12 février 2017 - Répondre

    Perso, je ne crois pas plus à l’ordre qu’aux syndicats pour nous défendre ou nous faire valoir…

  42. Raphaël Collomb Le 12 février 2017 - Répondre

    J’aimerais tellement y croire !!!

  43. Jean Michel Borel Le 12 février 2017 - Répondre

    Tiffany Simon Runfola

  44. Sarah Figueroa Le 12 février 2017 - Répondre

    Vanessa Frezier

  45. MademOiiselle LOute Le 12 février 2017 - Répondre

    Anaïs !

  46. Lucas Fbre Le 12 février 2017 - Répondre

    Oliv Balm’s si seulement

  47. Christelle Lola Renard Le 12 février 2017 - Répondre

    JE VOUS PARRAINE : 30€ offert sur votre 1er Facture de Direct Énergie Avec le Code parrainage 102675561 par téléphone

  48. Anne Marie Bouscail Le 13 février 2017 - Répondre

    Il va falloir penser à arrêter de soigner pour se faire entendre.
    Changeons de profession devenons parlementaires ça rapporte plus avec moins d emmerde

  49. Souad Bel Gharbia Le 13 février 2017 - Répondre

    Nous serons prêtes à défendre notre beefteck.

  50. Marie Pereira Le 13 février 2017 - Répondre

    Angéline Nègre Carrozza

  51. Robert Belmonte Le 13 février 2017 - Répondre

    il faut les soutenir maxi on a besoin d’elles courage ne lachez pas

  52. Klervi Aubin Le 13 février 2017 - Répondre

    Prido Vincent

  53. Kenza Daci Le 13 février 2017 - Répondre

    Yssf Elf

  54. Véronique Rnd Le 13 février 2017 - Répondre

    Augmentation de 0,10 centimes en vueet c’est les SOLDES toute l’année (2ème acte 50% et 3ème gratuit)
    Demain je demande à mon boulanger la même chose !!!!et mon garagiste !

  55. Damien Legendre Le 13 février 2017 - Répondre

    Palmier Hélène

  56. Manue Stritar Le 13 février 2017 - Répondre

    Dimitri Stritar

  57. Marie Garreau Le 14 février 2017 - Répondre

    Qui est « invité » pour négocier cette refonte ???

  58. Elsa Kempf Le 14 février 2017 - Répondre

    Christelle Courreges-pici

  59. Fanny GimGim Le 14 février 2017 - Répondre

    Claire Diruit Joan Na Céline De Lima

  60. Vanessa D'olivera Le 14 février 2017 - Répondre

    N oublions pas toutes ses mutuelles qui ne remboursent jamais!!!

  61. Florence Lautié Le 14 février 2017 - Répondre

    A coup de 10 centimes de revalorisation par acte, on se demande comment vous restez motivés!

  62. Lau Lcn Le 14 février 2017 - Répondre

    Charlène Couvreur

  63. Youssef Houballah Le 14 février 2017 - Répondre

    Espérons oui …. c’est l’arlésienne !!!

  64. Hollie Jango Le 14 février 2017 - Répondre

    Faut pas rêver ! Rien n’est fait pour nous aider! Comme dis plus haut chez nous cest les soldes toute l’année, qui a déjà entendu dans d’autres professions qu’après un acte le 2e est à 50% et ensuite gratuit ? Sans compter les actes qui sont même pas dans la nomenclature et qu’on fait aussi gratuitement. Pour qu’elle reconnaissance ? Aucune…
    N’abordons même pas nos prises en charge en cas d’arrêt ou de grossesse…

  65. Laura Ortiz de Urbina Le 14 février 2017 - Répondre

    Célia Dangel

  66. Annabelle Jones Le 15 février 2017 - Répondre

    Milad Nist

  67. D'andréa Romain Le 15 février 2017 - Répondre

    Michèle Varennes

  68. Patrick Pasquiet Le 15 février 2017 - Répondre

    il faut arrêter de dévaloriser cette magnifique vocation qu’est ce metier plein d’humanité !! pronons l’insoumission soyons unis !!

  69. Vince Guilbaud Le 15 février 2017 - Répondre

    Vous faite la dialyse péritonéale à une mamie vous l aide pour la toilette et vous avez pas le droit de vous faire payé la toilette …. surtout que la dialyse vous la côte ami4… ms vous avez pas le droit à la mci…. alors k un médecin que ça soit renouveller une ordonnance ou certificat médical c toujours le prix d une visite alors que ça dure mm pas 5 min….

  70. Cyril Laborde Le 15 février 2017 - Répondre

    Christelle Blot 😉

  71. Fany Marleosc Le 15 février 2017 - Répondre

    Laure Pourre

  72. J-f Mazucca Le 15 février 2017 - Répondre

    Vu l’individualisme dont la corporation des IDEL fait preuve je peux déjà vous dire ce que cela va donner mdr

  73. Delphine Renault Le 15 février 2017 - Répondre

    Arrêtons tous ensemble les prescriptions ide gratuites. Envoyons nos patients chez leur medecin traitant pour un renouvellement de boîtes de compresses. 23€ la boite….
    Arrêtons d etre des moutons.
    Les économies à la sécu faites par nos prescriptions bénévoles, finies.

  74. Christel Mayol Le 15 février 2017 - Répondre

    Trop d emplois fictifs à financer de tout bord ……plus d argent pour ceux qui bosse vraiment.
    Sans parler de la retraite!!!!!!

  75. Jonathan Schall Le 15 février 2017 - Répondre

    Amélie Schall

  76. Mareen Cordier

  77. David Grandgirard Le 16 février 2017 - Répondre

    Ha… si les députés étaient infirmiers (-ères)… les honoraires seraient revus à la hausse! !!! Etant donné qu’ils sont souvent médecins , ils remplissent déjà leur gamelle ! Sans oublier l’aura de Dieu qui plane au dessus d’eux! Il suffit de voir les 10 % qu’ils ont royalement obtenu d’augmentation de la Cs. Tout cela pour faire des R.O soi disant chronophages !! Les pauvres…. Alors que les liberaux qui se deplacent pour subvenir aux besoins et gérer l’angoisse des patients pour que dalle ,cest normal, sans compter les soucis de tiers payant et les retraites de misère. … Et l’avenir ne sera pas rose, croyez moi!

  78. Bruno Bardet Le 16 février 2017 - Répondre

    N’attendez pas que l’on reflechisse pour vous!!!
    Faites vos remarques et exigences; et bougez!!!!!
    Qui ne dit rien , n’a rien!

  79. Christa Puchot Le 17 février 2017 - Répondre

    Eh oui Mesdames, vous etes

  80. Christa Puchot Le 17 février 2017 - Répondre

    Eh oui Mesdames, vous n’êtes guère considérés pour le métier que vous faites.
    Ça fait des années que ça dure, et rien ne change. L’argent va dans les poches des Rigolos les quelles gouverne la France . Je vous souhaite beaucoup de courage.

Laisser un commentaire