Les IDEL(s), des libéraux certes mais avec des droits !

Les IDEL(s), des libéraux certes mais avec des droits !

Un récent jugement confirme que les infirmières et infirmiers libéraux n’ont pas à accepter des agissements illégaux de la part de structures d’hospitalisation à domicile. Une occasion de s’interroger sur ces rapports souvent tendus.

SSIAD et infirmières libérales, du partenariat durable ….

Des années que cela dure, mais le tribunal de Grande Instance de Libourne (33) vient enfin de trancher un litige opposant le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) d’un côté et des infirmières et infirmiers libéraux de l’autre. Même si on ne peut pas considérer ce jugement comme faisant jurisprudence, il a le mérite de rappeler que les infirmières libérales aussi ont des droits.

Pour mieux comprendre, il faut remonter à 1993, date de la création de ce SSIAD par l’Association de maintien et de soins à domicile de la Haute Gironde (AMSADHG). Cette association à but non lucratif décide, à la création de cette nouvelle structure, de ne s’occuper que des soins d’hygiène des patients, laissant les soins techniques aux infirmières et infirmiers libéraux, installés sur le territoire concerné. Rien d’exceptionnel donc pour cette répartition des tâches, puisque ce type de répartition existe dans bien d’autres départements. Pendant 20 ans, les aides-soignantes du SSIAD et les IDEL(s) concernés travaillaient ainsi main dans la main, pouvant même se fier à une convention définissant ce mode de fonctionnement.

… au conflit ouvert, une question d’interprétation et de méthodes

Cette situation normalisée a brutalement pris fin en décembre 2013. A cette date, le SSIAD décide en effet de remplacer les infirmières et infirmiers libéraux par des infirmières et infirmiers salariés. Plutôt que de dénoncer dans les formes la convention signée entre les deux parties, le SSIAD s’est contenté d’envoyer une lettre aux patients, en leur demandant de choisir entre ses services ou ceux des infirmières et infirmiers libéraux. Il ne laissait que 8 jours de réflexion à ses patients pour se décider. Les infirmières libérales ne comprennent pas cette façon d’agir, alors que le SSIAD aurait pu mettre fin à leur collaboration en respectant les formes et les durées légales de rupture de contrat.

Cette façon de procéder a fort logiquement déclenché la colère des infirmiers libéraux, qui rappelaient alors que la convention stipulait que les « infirmiers responsables de secteur [du Ssiad] s’engagent à ne pas effectuer de soins infirmiers, sauf cas d’urgence et de façon exceptionnelle ». La répartition des tâches semblait claire et sans contestation possible et pourtant. Les infirmières et infirmiers libéraux contestaient donc cette manière de procéder en considérant le courrier envoyé aux patients comme un ultimatum et donc contraire à la loi. Une action en référé était engagé mais la juridiction se déclarait incompétente, amenant la poursuite de la procédure devant le tribunal de grande instance de Libourne.

Une clarification des règles au profit des infirmières et infirmiers libéraux

C’est donc ce conflit qui trouve sa conclusion travers le récent jugement du Tribunal de Grande Instance de Libourne. Il aura donc fallu plus de 4 ans pour venir à bout d’un conflit, qui aurait pu, aux dires des magistrats, être évité si le SSIAD avait respecté un préavis de 3 mois en informant les infirmières et infirmiers libéraux. Si l’objectif était de gagner du temps, il est perdu.

Le jugement fait droit à toutes les demandes des infirmières et infirmiers libéraux, condamnant sur tous les griefs le SSIAD de Saint Savin. La question n’était pas de s’interroger sur la décision de préférer des infirmiers salariés à des infirmières libérales mais de savoir si le donneur d’ordres, en l’occurrence le SSIAD, pouvait agir comme bon lui semble. La justice a tranché et les IDEL(s) peuvent s’en féliciter, même si la perte de patientèle, liée à cette violation caractérisée d’un certain formalisme, reste irréparable.

La question, qui reste toujours sans réponse, réside bien dans les motivations du SSIAD, et un argument avancé lors de la procédure en référé suscite un grand nombre d’interrogations. Le SSIAD expliquait, en effet, que le recrutement d’infirmiers salariés avait été décidé après la réception d’un courrier en ce sens émanant de l’Agence Régionale de Santé (mai 2013) …

Estimez-vous que les relations entre les SSIAD et les infirmiers libéraux soient suffisamment encadrés ? Quels pourraient être alors les pistes à creuser pour apaiser ces relations ?

 

 

 

By | 2017-03-01T11:49:52+00:00 1 mars 2017|IDEL au quotidien|105 Comments

105 Commentaires

  1. Hakima Lasledj Le 3 mars 2017 - Répondre

    Raphaelle Huck

  2. quel rapport avec le had?

  3. Séverine Dubaut Le 3 mars 2017 - Répondre

    ça s’appelle de la concurrence et le procédé est déloyal. de toutes façons ils veulent nous éliminer ne vous leurrer pas

    • de la part de qui ? dans quelle circonstance ? pourquoi ? quel procedé est deloyal?

    • Hervé Mauris Le 4 mars 2017 - Répondre

      Impossible, arrêtez avec ce genre de discours pipo
      Nous sommes les premiers concernés dans le virage ambulatoire et les GHT
      Lisez les PRS sur les sites d’ARS etc vous verrez
      Nous n’allons pas disparaître lol et encore
      Moins puisque je vous rappelle que nous avons un code de déontologie aussi..

    • Séverine Dubaut Le 4 mars 2017 - Répondre

      je ne parlai pas des had avec qui nous travaillons beaucoup mais des ssiad. Et oui je maintiens que nous allons disparaître car nous allons fonctionné avec eux avec des contrats et des forfaits qui engloberont tous les soins sans mau ni mci. Avec les had on n’est pas perdants. Avec les ssiad oui.

    • Oui je suis d’accord aussi. Ils veulent la mort de l’exercice actuel. Le mode d’exercice évoluera ms pas dans le bon sens.

    • Séverine Dubaut Le 8 mars 2017 - Répondre

      Oui c cela. Un système à l’anglaise avec des forfaits et on sera peut être fonctionnaire et plus libéral.

  4. Elie Gauthier Le 3 mars 2017 - Répondre

    Pardon mais je travaille bcp avec had et les soins palliatifs et je n ai pas se ressenti ñous les rapports St vraiment très bons et la coopération apporte bcp à tt le monde et surtt au patient

  5. Brigitte Soulet Le 3 mars 2017 - Répondre

    Les infirmiers libéraux font du libéral pour gagner plus d ‘ argent .pas pour l ‘ amour du métier .normal qu ils soient mis en concurrence .d ‘ autant qu ‘ ils sont payés par la sécurité sociale .

    • Yann Bruot Padoy Le 3 mars 2017 - Répondre

      Et alors !? Quel rapport avec les procédés utilisés par les SSIAD ?

    • Brigitte Soulet Le 3 mars 2017 - Répondre

      Économies pour la secu .

    • François Bouly Le 3 mars 2017 - Répondre

      Des économies pour la sécu? Connaissez vous les tarifications ? Ils cumulent les ais avec les ami et comptent tous les actes à taux plein ! Renseignez vous. …

    • Ce ne sont sûrement pas des économies pour la secu. De plus, Madame, je ne comprends pas votre jugement déplacé sur nos motivations à travailler en libéral!!! J’aime mon métier bien plus que vous ne pouvez l’imaginer et croyez moi je ne gagne pas des fortunes en libéral.

    • Yann Bruot Padoy Le 3 mars 2017 - Répondre

      Quand on ne sait pas de quoi on parle, le mieux c’est de s abstenir Me Brigitte Soulet!

    • Peggy Lasco Le 3 mars 2017 - Répondre

      Mme Brigitte Soulet je suis infirmière libérale, je travaille 14h par jour souvent sans pause, mes patients appellent même sur mes jours de congés et je leur répond toujours, je les accompagne dans des moments difficiles de leur vie avec le même sourire et la même énergie chaque matin quelques soient les tourments de ma vie. Je ne sais pas quelle est votre profession mais je doute que vous y mettiez autant d énergie et de cœur. De quel droit vous permettez vous d insulter une profession, l ignorance ?

    • Nath Rss Le 3 mars 2017 - Répondre

      Brigitte soulet…. n’importe quoi !!! Vous ne connaissez pas notre métier pour parler ainsi alors la prochaine épargnez nous vos remarques insipides …????

    • Julie Foltz Le 3 mars 2017 - Répondre

      Vous rigoler j’espère! On fait ce metier pour l’argent? Sachez deja Que pour être infirmière il faut aimer les gens et ce metier! Pour l’argent?? OUI nous sommes payés par la sécu mais croyez moi, on est pas riche! Vous aimeriez vous travailler gratuitement? Sachez madame Que les soins Que l’on produigue ne sont pas si cher payer que ça et que nous sommes soumis à une décote! Si nous faisons 3 soins ou plus chez un patient, le premier est payé à 100%, le second est payé à 50% et le troisième est fais gratuitement! Alors je pense que nous faisons ce metier plus par amour Que pour l’argent!

    • Nath Rss Le 3 mars 2017 - Répondre

      Julie foltz vous savez je pense qu’on n’a pas à se justifier auprès de ce genre de personnes ….. elle n’y comprend rien …. on va pas s’excuser de ce que l’on gagne en travaillant des semaines qui dépassent largement les 35h …. tres loin de ce qu’elle meme doit travailler ….si elle travaille ..!!

    • Brigitte Soulet Le 3 mars 2017 - Répondre

      Je parle de ce que je connais .vous travaillez 14 h par jour pendant 13 jours par mois .Et je maintiens que vous faites du libéral et ne travaillez pas en hospitalier
      pour gagner plus et cela se comprend vu les salaires des ide . Je suis du métier .?et vous savez très bien que votre profession il y a un temps à abuse et sur.facturé soins et toilettes …..
      Je ne mets pas l opprimé sur vous pour autant .retournez dans les services galoper dans les couloirs avec des horaires impossibles sans pouvoir prendre vis congés vous occuper seule parfois de 25 patients pour 1800 euros ….

    • Brigitte Soulet Le 3 mars 2017 - Répondre

      Opprobe.

    • Rachida Hannouri Le 3 mars 2017 - Répondre

      Je crois que vous ne parlez pas du même métier me soulet ignorance et jugement sur le liberal je vous invite avec plaisir sur notre tournée Galoper répondre au tel soins effectuer parfois sans des conditions environnemental plus que précaire pluridisciplinaire enfants jeunes personnes âgées psychiatrie handicap démence….demande une concentration et adaptation dans faille
      Vous avez qu une spécialité en hospi

    • Tout il est tout noir ou tout blanc. .. va falloir la jouer en nuances (50?) les filles! Les généralités… c’est toujours un problème…
      Brigitte vous êtes du métier mais parlez de notre métier? Je ne sais pas sur quel type de requins vous êtes tombés mais ça a l’air triste. …

    • Tout il est tout noir ou tout blanc. .. va falloir la jouer en nuances (50?) les filles! Les généralités… c’est toujours un problème…
      Brigitte vous êtes du métier mais parlez de notre métier? Je ne sais pas sur quel type de requins vous êtes tombés mais ça a l’air triste. …

    • Triste commentaire Madame.
      Je savais déjà qu’il ne fallait pas écrire sur ces forums mais vous venez de m’en convaincre.
      J’espère simplement que vous n’aurez jamais besoin de soins infirmiers à domicile.

    • Julie Foltz Le 4 mars 2017 - Répondre

      Si vos conditions hospitalières ne vous conviennent plus installler vous en libérale! Venez travail 14 a16h par jours, voir plus de 80 patients à la journée et recommencer le lendemain! Oublier bien sûr rtt, congés payés. Faut pas croire, une fois que l’Urssaf, la carpimko sont venu vous prélever, on est pas plus riche que vous! Pour les soins surfacturer, ca me fait rire, vous lisez 2-3 articles sur Facebook d’infirmièr(e)s mal intentionné et vous nous mettez tous dans le même lot?? Et ne dite pas de Que vous parler de ce que vous connaissez, visiblement vos connaissances sont limité à vos lectures Facebook

    • Yann Bruot Padoy Le 4 mars 2017 - Répondre

      Tout s’explique alors, Me Brigitte souffre de travailler en milieu hospitalier mais n’a jamais eu le cran de passer en libéral alors si je comprends bien, cela s’appelle de la frustration qui se transforme en jalousie et du coup, vous déverser votre fiel sur vos confrères IDE car à ce que je sache, nous avons le même diplôme alors si vos conditions de travail sont si pénibles que cela, je vous invite à rejoindre notre confrérie afin de vous épanouir dans votre profession car je comprends que ça ne doit pas être évident de se lever et d’aller au travail en reculant…….moi j’y vais en chantant car je ne subis pas ce que je fais ! Par contre, quand vous parlez d’horaires impossible heu, je crois vraiment que vous ne savez vraiment pas de quoi vous parlez nous concernant nous les IDEL !

    • Yann Bruot Padoy Le 4 mars 2017 - Répondre

      Courage pour la suite

    • Alors là Brigitte Soulet bonjour les amalgames….je vous propose de venir passer quelques jours dans ma tournée. …vous verrez que je ne gagne pas plus qu’ en milieu hospitalier et vs ( peut être) ressentirez aussi les relations soudées avec nos personnes agees….le savoir faire le savoir être ne dépend pas de la structure mais bien de celui qui porte la blouse. ..en qqles mots il y a des nullités partout à ts les grades à toutes les fonctions comme il y a des professionnels formidables oui oui ? sur ce bonne journée. ..vais gagner ma croûte mais avant tout vais voir mes maminottes qui m attendent avec impatience et puis elles auront même un poutounas pour la fête des grands mères ???? c’est ca aussi aimer son métier ????

    • Ah ben si tout bien réfléchi. ..on gagne plus !!!!! En tranquillité! !!! Oui tranquille dans les cancans commérages absurdités jalousies et j en passe de certains membres de m équipe

    • Cecou Cec Le 4 mars 2017 - Répondre

      Pour l argent!! Mais savez vous de quoi vous parlez? Le liberal c est aussi bcp de temos passe a faire des courses ou autres sur notre temps de travail benevolement!! Mais vous avez raison ce n est pas pour l alour du metier mais pour nos patients que nous le faisons!! Tant de betise me consterne!!

    • Alice DesRey Le 4 mars 2017 - Répondre

      Voilà madame pourquoi on est mieux en libéral on n’a plus à supporter les réflexions de collègues mal attentionnés et si le milieu hospitalier ne vous convient pas je vous en prie allez en libéral !!!! Vous verrez on est payé à rien foutre rendez vous compte nous sommes payé 3 euros net pour une prise de sang je pense que le déficit de la sécurité sociale est due à nos tarifications.

    • Alice DesRey Le 4 mars 2017 - Répondre

      Ceci dit Brigitte Soulet vous portez votre nom à merveille

    • Hervé Mauris Le 4 mars 2017 - Répondre

      Je ne crois pas non, vous avez un jugement plutôt hâtif et négatif. C’est un choix que l’on assume, et rien ne vous empêcherait de le faire. La qualité des soins la gestion des risques la satisfaction des patients la recherche, les projets de territoire, le tout avec le respect de la déontologie et de l’éthique, et des valeurs fortes : humanité équité probité engagement humilité.. bref

      Qu’avez vous créé? Pour porter un tel jugement?

    • Alice Picard Le 4 mars 2017 - Répondre

      ?

    • Elie Gauthier Le 4 mars 2017 - Répondre

      Me soulet vous êtes d une mauvaise fois ide liberale travaille 15j par mois pfff et le salaire Ah oui est élevé mais vu les heures travaillées c est pas énorme et ns sommes sur la route sans arrêt pas ds un couloir à faire 35h alors oui je suis méchante mais qd je lis vos conneries ça me met ds un rage folle .si vous êtes si forte et si notre métier est si facile et si lucratif pourquoi vous ne vous installez pas en libérale? ??

    • Cecou Cec Le 4 mars 2017 - Répondre

      Et je rajouterais meme que vous qui parlez d argent il est dommage que la connerie ne soit pas un metier parce que vous pourriez etre chef d entreprise sans probleme!!
      J espere que vous n aurez jamais besoin d une infirmiere a domicile parce que vous ne meritez pas le deplacement!!

    • Cecou Cec Le 4 mars 2017 - Répondre

      Mes commentaires st destines a Brigitte Soulet!!

    • encore une qui n a rien compris !!!!meme pas la peine d argumenter

    • C a cause de personnes comme vous aigris, méchantes et bêtes que je désire quitter le travail en structure!

    • Aurélie Mercier Le 4 mars 2017 - Répondre

      Si pour l’amour du métier j’en avais marre en structure d’avoir un chrono pour soigner les gens j’ai rendu mon tablier de l’hospitalier le jour où j’ai du dire à une personne qui pleurait désolé je n’ai pas le temps de m’occuper de vous.
      Je suis heureuse je gagne ma vie je suis ma propre salariée je fais des soins palliatif pédiatrique de la psychiatrie de la gériatrie et ça n’a rien à voir avec le fric quoi que c’est vrai on est un peu mieux payé à l’acte mais c’est avant tout pour l’amour de mon métier.
      Mais allez y lancez vous rien ne vous empêche

    • Flo Solere Le 4 mars 2017 - Répondre

      Bjr je suis infirmière libéral au repos pied dans le plâtre

    • Toi tu ferais mieux d’aller te recoucher tu te relèveras moins con !!!!

    • Commentaire adressée à miss soulet bien sûr ?

    • Brigitte Soulet Le 4 mars 2017 - Répondre

      Commentaires très instructifs sur le niveau des professionnels. ….

    • Brigitte Soulet Le 4 mars 2017 - Répondre

      Isabelle Harasse-Moreau l l ‘insulte ne sert à rien .
      Je voulais dire que vous n êtes pas des saintes et pas plus mal logées que dans les cliniques et hôpitaux
      Et que .vois payez sans doute maintenant nombre d ‘ abus passés .

    • Francoise Rupert Le 4 mars 2017 - Répondre

      O chers collègues laissez dire … inutile de se justifier face à ce genre d idée reçue stupide. Celui ou celle qui veut connaître … apprendre ou comprendre pose des questions va chercher la vérité et a une approche plus humble et respectueuse. Mme Brigitte Soulet vous êtes de ceux que l ignorance rend bête et méchant!!!

    • Waouh quelle méchanceté !

    • Elodie Rolquin Le 4 mars 2017 - Répondre

      Que chacun puisse avoir une opinion d accord mais la vous faite erreur et induisez des généralités erronées. Je suis liberale remplacante apres des années en hôpital ou j ai trouvé que l on perd un peu le sens de l humain, je suis pas fan d une hiérarchie d ou mon choix du liberal. Vous entendre dire qu on abuse est littéralement mensonger envers tous les professionnels. Qu on soit réglé par la secu ou être salarié importe peu, au final, ca fini forcément en charge énorme et je n ai pas eu les loisirs de me verser de salaire du à des retards de règlement des secu, alors être riche, c est une utopie totale. Votre attitude est irrrespectueuse. L article était destiné à établir des commentaires de la décision de justice et vous nous faite un procès d aimer les gens, les soigner, consacrer notre temps. Ma collègue travaillait presque 7j/7 faute de trouver une collègue sur une tournée en devenir, pour vous elle n est bonne qu à se faire du fric. Nos soins doivent être payé comme tout acte doit être payé. Refflechissez avant de continuer d insulter les gens qui aiment prendre soin des autres.

    • Mamine Piqueuse Le 4 mars 2017 - Répondre

      Vous pensez être au dessus de tout le monde. Venez tourner avec une libérale et vous déchanterez rapidement. De plus, le débat n’est pas là.

    • Johanna Gorriez Le 4 mars 2017 - Répondre

      Vous vous rendez compte de ce que vous dites!!!! Pour gagner plus d’argent!! Je suis outrée! ! Nous sommes là pour nos patients, on va à la pharmacie pour eux, pour certains on fait même les courses tout ça sur notre temps Perso! ! Quand ils sont pas bien et qu’ils nous appellent à 4h du matin on y va!! Alors avant de parler venez faire une journée avec l’un d’entre nous et après on en reparle!! A bon entendeur!!

    • Rachida Hannouri Le 4 mars 2017 - Répondre

      J suis d accord la soulet elle nous soule ?

    • Celine Vermeire Le 4 mars 2017 - Répondre

      Brigitte soulet

    • Laurence Penne Le 5 mars 2017 - Répondre

      Troll.

    • Julie Foltz Le 5 mars 2017 - Répondre

      On est pas des saintes , ca veux dire quoi? Que y a des des libérales qui on fraudée alors il est toute comme ça? Donc les médecins fraudeurs sont tous des pourris aussi? Vous êtes ridicules. Vous parler de choses que vous ne connaissez absolument pas alors aller vous instruire auprès d’une consœur qui aura la patience de vous montrer la vie d’une libérale et apres on reparlera!

    • Gisèle Nice Le 5 mars 2017 - Répondre

      Ce qui est certain c’est que vu l’esprit de corps et la solidarité … les Ide ne sont pas prêtes d’obtenir une reconnaissance quelconque Ide ou Idel sans respect mutuel ni union pas de revendications possible … dire que nous prétendons être des pro de l’écoute et de l’empathie …
      salariée ou libérale les difficultés sont différentes mais bien réelles pour toutes . Élevez le débat !

    • Autant que le tien !!

    • Pas des insultes …. juste une constatation sur des apriori des entendu dire …. alors accuser les collègues d’abus …. c’est se rabaisser au cancan des ignares qui ne savant même pas ce qu’on vit au quotidien ….. ce cliché est indigne de vous ….. on a tous une histoire …une vie professionnelle bien remplie …. mais tout ce temps consacré auprès des gens malades… comment peut on penser qu’on le fait pour l’argent ??…. 25 ans de libéral et on est usée psychologiquement physiquement ….. des 14 heures de boulot de nuit de jour des heures passées devant l’ordinateur à récupérer 70% des sommes dues parce que les caisses et mutuelles font la sourde oreille ….. alors oui ce genre de commentaire n’est pas digne d’une Infirmiere …..

    • Ghislaine Nisus Le 5 mars 2017 - Répondre

      Mais c’est honteux ce que vous dites ! Vous êtes une mal léchée ? C’est pas vous qui vous réveillez tous les jours à 4h du matin et qui vous couchez le soir à 23h épuisée ! Tous métiers nourrit son Maitre. quand on fait un métier on le fait d’abord par amour et si l’argent vient avec c’est le bonus. Ne mépriser pas les idels, ils font leur boulot honnêtement et ils ont du courage MADAME !!!

    • Laetitia Ferrer Le 5 mars 2017 - Répondre

      Parlez pas de ce que vous connaissez pas !!!!!on gagne mois que le smic si on ramène au taux horaire !!!venez avec moi et on en re parle !!

    • Alex Lef Le 5 mars 2017 - Répondre

      Encore une abrutie de plus

    • Alex Lef Le 5 mars 2017 - Répondre

      Je précise me soulet abrutie

    • Catherine Duprat Le 5 mars 2017 - Répondre

      Réveillez vous madame Soulet .le temps des bonnes soeurs est révolu

    • Brigitte Soulet Je vous souhaite de mourir en bonne santé.

    • Brigitte soulet Viens travailler avec des libéraux et Tu discuteras après…Ne tombe pas malade non plus!!!
      Au moins Tu Ne risques pas le rhume de cerveau..

    • So Nia Le 6 mars 2017 - Répondre

      Ben merde mon com a été effacé !! Ca.etait le premier !!! Après vous étiez trop nombreux pour tous les effacer ?!!!?

    • Deb Deb Le 7 mars 2017 - Répondre

      Ce commentaire est honteux….allez faire du liberal avant de sortir de telles horreurs madame

    • Sophie Jouen Le 7 mars 2017 - Répondre

      Je suis d accord avec vous que les conditions de travail en hôpitaux se sont détériorées aux fil des années.. certainement d ou le turn over et les arrêts maladies… par contre nous en libérale on court autant mais on peut pas penser aux arrêts maladie pour se reprendre… alors dans l économie actuelle que vaut il mieux… sécurité de l emploie ou galoper tout autant mais pas d arrêt maladie. Pas de chômage….

    • Magali Boulbes Le 7 mars 2017 - Répondre

      J ajouterais ….même grippé on bosse …ce n est pas bien d envier…me Brigitte Soulet n à qu à faire du domicile pour se rendre compte…et pour gagner plein de fric….par contre c est un sacerdoce!!! On n arrête jamais…car après la journée boulot il y à la séance papiers!!!..

    • Je voulais répondre à Brigitte soulet : infirmière libérale depuis 5 ans je gagne moins bien ma vie qu’en réa au chu ou je bossais en 12h et pourtant je me lève le matin à 5h30 !! Notre temps on ne le compte pas …on ne fait pas que le soin et merci au revoir …on a aussi tout l’administratif …on est là au coup de téléphone du patient du médecin et sachez madame que quand on retire l’urssaf la carpimko (la caisse de retraite des indépendants) la prévoyance (et oui obligatoire car si on est malade la carpimko ne commence à nous verser que 40 euros par jour au bout de 3 mois !!!) La voiture et tout les frais (c’est notre outils de travail ) les idel honnêtes ne roulent pas sur l’or

    • Je ne participe jamais aux commentaires sur ces discussions ouvertes mais mme Soulet, vous me faites sortir hors de moi. Allez dire à mon conjoint et mes enfants que je fais ce travail, que j’adore je précise, pour le fric, quand on voit tout ce qu’on nous prélève à tout va, notre santé qu’on met de côté vu notre couverture maladie, les responsabilités incomparables face à la diversité des pathologies rencontrées sans le dossier médical sous les yeux, l’appel SAMU seule à l’ouverture de la porte d’un patient inanimé auquel il faut tant bien que mal assurer les 1ers soins et non sauter sur sa carte vitale comme vous imaginez vous. J’ai connu plusieurs activités en service avant le libéral et la fuite des responsabilités ainsi que les incompétents planqués à la pause j’ai vu et eux ne méritent pas d’être payé pour ce métier, là oui. C’est pas pour autant que je crache sur les IDE hospitaliers. Généraliser notre belle profession libérale à l’attrait de l’argent, c’est inacceptable. À croire que vous avez exercé ce métier pour l’argent vous sans amour du métier pour affirmer de tels propos.

    • Aurelie Senange Le 8 mars 2017 - Répondre

      Moi je fais mon métier par amour véritable vocation

    • Alex Lef Le 8 mars 2017 - Répondre

      Ma pauvre
      Vous faites de la peine quand on vous lis
      D’autant plus que n y connaissez rien

    • Tiphanie Jacquet Le 8 mars 2017 - Répondre

       » rien n’est plus dangereux au monde que la véritable ignorance et la stupidité consciencieuse  » Martin Luther King . Bisous Brigitte !

    • Peggy Halle Le 9 mars 2017 - Répondre

      Bien je t’ invite qq joues avec moi en libéral je te files mes cotisations et taxes ainsi que mes 14 heures par jour et apres on en rediscute de mon fric!!!! Incroyable de lire ce genre de commentaires , quelle ignorance

    • Valérie Lacroix Le 9 mars 2017 - Répondre

      Rassurez moi là… C est du deuxième voire du troisième degré j espère !!!!

    • Maddy Blanc Le 10 mars 2017 - Répondre

      Brigitte Soulet est un troll

    • Stéphane Meyer Le 10 mars 2017 - Répondre

      Ah la jalousie… c est tjr plus facile de cracher du venin plutot que de se sortir de la complaisance et prendre des risques pour être moins frustrée par la suite

  6. Stephanie Fuziol Le 3 mars 2017 - Répondre

    Une réflexion qui vient de me faire bondir !! Comment peut on dire que les infirmiers libéraux font du libéral pour faire fric !!! à part si on a jamais fait du libéral Le libéral c’est des soins et de « l’humain  » et pour le fric on voit après … HAD ou pas . D’ailleurs, personnellement, je ne me plains pas des cotations faites par les Had . On revoit tjrs la nomenclature avec eux si on s’éloigne un peu trop et on trouve tjrs une bonne solution .

    • Séverine Dubaut Le 4 mars 2017 - Répondre

      Complètement d’accord. On a le même DE , l’humain donc le patient est au centre de nos priorités. Cette réputation est obsolète, elle date de la période où il n’y avait pas de quota.

    • Florence Loyseau Le 6 mars 2017 - Répondre

      Travailler en Had pourquoi pas . N oubliez pas que les revenus ne sont pas considérés comme un revenu libéral…et les cotisations sociales sont beaucoup plus élevées. Voyez votre comptable ….

    • Danièle Beaucher Le 10 mars 2017 - Répondre

      Ça,c’était avant….

  7. JE VOUS PARRAINE : 30€ offert sur votre 1er Facture de Direct Énergie Avec le Code parrainage 102675561 si prélèvement automatique

  8. Le libéral c’est pas pour le fric, c’est pour sortir de l’hopital !!!

    • Magali Boulbes Le 7 mars 2017 - Répondre

      Je suis d accord et j aimerais souligné que certes à l hôpital on peux travailler 12 h d affille mais une fois la journée terminée ils n ont pas les papiers à faire….avec les galère des caisses des impayés….etc…alors au prorata …on mérite notre salaire!!!…et puis on fait pas ça pour le fric …toujours pour ma part mais pour le côté indépendant de la chose!!!

    • Alex Lef Le 8 mars 2017 - Répondre

      Il n y a que ceux qui bossent à l hôpital qui disent ce genre de conneries
      J ai fais hôpital et aujourd hui en libéral je peux te dire que c absolument pas pour le fric
      Nos journées sont très longues alors que toi quand tu rentres tu as finis
      Je parle pas des pauses café, clopes…. que tu as toute la journée
      Viens essayer avant de juger et je pense que tu retourneras vite au chaud dans ton ptit service

  9. en même temps la source est un éditeur logiciels pour IDEL … ça sent le lobbying.

    • Albus est très coutumier de ce genre d’articles de m ….

    • So Nia Le 6 mars 2017 - Répondre

      Je fais partie des 39 IDEL dont parlent cette article !! Pas de lobbying j.ai d.autres articles et la décision du tribunal a votre disposition !!

    • et 600 000 IDE doivent faire confiance à 39 IDE dont parle cet article ? mouais, à d’autres. J’ai le droit de pas me sentir en confiance avec un éditeur de logiciel.

    • De + si ce n’est pas du lobbying, pourquoi laisser le groupe ouvert au public, et ne pas permettre la modération d’article sur ce groupe ?

      Parce que c’est que de la publicité !!!

      (un ex-développeur de logiciel devenu infirmier par acte citoyen)

  10. Bravo pour le trolling

  11. Maddy Blanc Le 4 mars 2017 - Répondre

    Brigitte soulet, je suis en exercice mixte et je sais que les deux activités sont aussi dures l’une comme l’autre mais si j’en fait deux, c’est parce qu’entre autre, l’activité en libéral ne m’apporte pas la rémunération dont j’ai besoin pour assurer mes besoins (après prélèvements) mais comme vous semblez tellement sûre de votre fait quant à nous, le riches libéraux qui ne bossent que 13 jours par mois (comme moi en 12h à l’hôpital mais bon…) je pense que de tenter de vouloir vous le faire comprendre est vain.
    Par contre, pour parler de l’HAD, je suis du même avis que certains: laisser la place libre à ce type d’organisation qui est bien plus onéreuse que les soins dit « de ville », c’est le début de la fin pour notre activité libérale. D’autres structures le sont aussi alors il me paraît important d’être vigilants sur le sujet, sachant que les HAD utilisent fréquemment l’élément « social » pour intégrer un patient dans leur structure…

  12. grave de lire ces conneries de me soulet !!ça ca a le don de bien m’enerver pour la journee !!ca me degoute d’être autant linché !!honte sur vous!!je suis fiere d’être idel et je sais ce qu’on apporte aux patients chaque jour !!!✌️

    • Alex Lef Le 8 mars 2017 - Répondre

      Ce sont les gros frustrés qui nous jugent et nous critiquent comme ça
      Je suis sûre qu ils ne tiendraient pas 1 mois

  13. Sylvie Gerard Le 5 mars 2017 - Répondre

    Entre l’had le Ssiad et la cpam qui harcèle avec des soi disant indus on est bientôt des bénévoles et plus des libéraux à la différence que nous on taxe taxe taxe taxe

  14. Delphine Llorens Le 6 mars 2017 - Répondre

    Non mais elle est folle cette Brigitte Soulet c est l heure de Ton prozac!!!!! C est pas possible d écrire des trucs pareils!!!

  15. Audrey Duhameau Le 6 mars 2017 - Répondre

    Chacun fait ce qui lui plaît le libéral il en faut et moi je fais appel à eux pr mes bilans c’est pas une question d argents car excusez moi mais sur certains actes ils gagnent très peu et il faut de tt pr fr un monde moi ils savent écouter

  16. Céline Faivre

  17. Sandrine Chaudet Le 7 mars 2017 - Répondre

    Un peu marre d’entendre qu’on vole de la patientèle … GRRRRRRR

  18. Chrys Lys Le 8 mars 2017 - Répondre

    DEFFENDEZ VOUS MOI JE SUIS DE TOUT COEUR AVEC VOUS !!!COURAGE …….

  19. Flauw Flauw Le 8 mars 2017 - Répondre

    Brigitte soulet mon dieu y a à dire !!! T as une collègue comme ca tu te barres en courant !!!! Elle est payé pour raconter de telles conneries mdr !! Pour avoir fait de l hospitalier et maintenant être en libéral je pense que chaque choix se respectent et surtout y a des avantages et inconvénients partout par contre me soulet je sais pas comment vous pouvez exercer un tel métier et avoir très peu de considération pour les autres waouhhhh ! Encore une frustrée du cul qui a pas du avoir ce qu elle voulait dans la vie !!!!pffff c est à cause des pauvres filles comme ça et tout le reste que je me suis barrée de l hôpital pas pour le fric !!! En plus elle parle de sur cotation c est elle de quoi elle parle ? iK a 2.50€ elle verra si un plombier pour lui prend si peu sur sa facture !!!! Pff j arrête la elle en vaut pas la peine ….. et fière d être IDEL et pour les bonnes raisons « prendre soin de l autre « ……

  20. Tony Druard Le 9 mars 2017 - Répondre

    Alexandra Cantarel

Laisser un commentaire