Les protocoles Prado peinent à séduire les infirmières libérales ?

Les protocoles Prado peinent à séduire les infirmières libérales ?

Créés pour réduire le nombre de ré hospitalisation et pour améliorer le suivi post-opératoire des patients, les protocoles Prado placent les infirmières libérales notamment au cœur du dispositif. Pourtant, ces infirmières et infirmiers libéraux ne semblent pas convaincus par l’utilité et l’efficacité de ces mesures.

Les PRADO, pour un meilleur suivi post-opératoire du patient

C’est en 2010, que les premiers protocoles Prado (acronyme pour Programmes de retour à domicile) ont vu le jour. Cela ne concernait alors que la maternité et l’objectif affiché était clair : participer à l’amélioration de la prise en charge post-hospitalisation. Ainsi les jeunes mamans concernées quittaient la maternité plus précocement « en échange » d’un nombre de visites des sages-femmes plus important qu’à l’habitude. On retrouve dans ces Prado le même esprit et la même finalité que l’Hospitalisation à domicile. Les professionnels de santé libéraux étaient donc dès le départ concernés par ces nouvelles mesures, que l’Assurance Maladie n’a cessé de proposer aux assurés en vantant les atouts de ces dispositifs :

« L’Assurance Maladie vous propose un service pour faciliter votre retour à domicile après votre accouchement et être suivie, chez vous, par la sage-femme de votre choix.

Avec ce service, l’Assurance Maladie met tout en œuvre pour que vous puissiez rentrer à la maison dans les meilleures conditions après la naissance de votre enfant. »

Ces protocoles ont connu un succès incontestable auprès des patients. Depuis les premiers protocoles, le Prado a été élargi à l’orthopédie, à la cardiologie, à la pneumologie (..) et aux personnes âgées en 2016.

Une nouvelle forme de HAD, plébiscitée par les hôpitaux

Ce succès des Prado auprès des patients peut aussi s’expliquer par les droits, que ces protocoles ouvrent aux assurés concernés, notamment en ce qui concerne les aides ménagères et le portage des repas.

De leur côté, les établissements hospitaliers se montrent plutôt satisfaits de ces protocoles, qui sont appelés à se multiplier. En effet, la gestion de la prise en charge à domicile se fait par l’Assurance Maladie elle-même selon un cadre réglementaire bien défini. Les hôpitaux se rassurent surtout, en sachant qu’un tel protocole garantit d’un suivi post-opératoire. Ce dernier n’est pas toujours assuré dans les autres cas souligne-t-on du côté des hôpitaux participant à l’expérimentation.

Mais ces protocoles Prado permettent aussi aux établissements hospitaliers de mieux s’organiser en anticipant le retour à domicile des patients. Le retour à domicile peut ainsi être programmé avant même le début de l’hospitalisation, garantissant aux hôpitaux une meilleure visibilité de leur activité.

Les protocoles Prado et les infirmières libérales, une relation difficile à mettre en place ?

On comprend aisément l’importance des infirmières libérales dans la réussite de ces dispositifs. Pour autant, s’il n’existe pas d’étude officielle quant à l’avis de ces professionnelles sur ces dispositifs, il existe de nombreux témoignages d’infirmières et d’infirmiers libéraux. Le recueil de ces témoignages a permis à certains, comme Actusoins, de souligner que l’accueil des Prado par les infirmières libérales était plus que mitigé. Les infirmières et infirmiers libéraux déplorent, en premier lieu, le manque d’informations émises par leur CPAM. Certains IDEL(s) soulignent que cette pénurie d’informations est principalement due, selon eux, à une méconnaissance de ces nouveaux dispositifs par les collaborateurs de l’Assurance Maladie elle-même.

La nécessité de suivre une formation pour bénéficier de l’autorisation d’intervenir dans le cadre de ces protocoles Prado, le transfert de patientèle imposé parfois par le PRADO, font partie des reproches les plus récurrents de la part des infirmières et infirmiers libéraux. Sans rejeter totalement l’utilité de ces protocoles, les infirmières libérales se désolent quand même qu’ils se multiplient et s’élargissent à de nouvelles disciplines. Le dispositif Prado Plaies Chroniques, qui est actuellement expérimenté, concentre une grande partie des inquiétudes.

Enfin, d’autres infirmières libérales ne comprennent pas la création de ces nouveaux protocoles, estimant que leur activité au quotidien consiste déjà à exercer cette mission de surveillance, et qu’il est donc inutile de leur assigner un coordinateur ou un responsable pour qu’elles l’accomplissent. Toujours est-il que si les patients et les établissements hospitaliers semblent plutôt convaincus de l’intérêt et de l’utilité de ces protocoles, les acteurs au quotidien de ces derniers, au premier desquels on retrouve les infirmières libérales, se révèlent plutôt méfiants et interrogatifs.

Et vous, avez-vous déjà participé à un tel protocole PRADO ? Quel en est alors votre ressenti ? Quels seraient selon vous les axes à améliorer ?

 

By | 2018-04-12T15:17:45+00:00 25 avril 2017|IDEL au quotidien|96 Comments

96 Commentaires

  1. Ma Laga Le 25 avril 2017 - Répondre

    Nul et inutile !!!! Déjà passé par « ça », aucun intérêt ça change rien pour nous et en plus il y a quelques semaines appel en plein soin, message, je rappelle : »on a plus besoin un autre cabinet a répondu plus vite! ».

    • Céline Saber Le 29 avril 2017 - Répondre

      idem j ai eu le même coup… ils ont fait appel à une idel qui était pas du tout du secteur (frais de déplacements supplémentaires) vive les économies !!! ???

    • Chichou Mottot Le 1 mai 2017 - Répondre

      Oui et puis bon, ils ne comprennent alors pas la pec à domicile !! Il croit quoi que le mieux est « d offrir » le patient au plus rapide? La prochaine étape sera le plus offrant? ….

  2. Eric Cérémonie Le 25 avril 2017 - Répondre

    Il ne sert à rien du tout !!!

  3. Caroline Touzet Le 25 avril 2017 - Répondre

    Pour nous ça sert pas à grand chose pour le patient c’est sensé l’aider dans les démarches et en fait pas grande utilité non plus ( j’ai eu le cas avec une patiente elle n’a pas été bien aiguillée et ca la même un peu stressée car beaucoup d’informations pour rien)

  4. Jean Kevin LeBoulet Le 25 avril 2017 - Répondre

    ah oui, la solution viendra d’un logiciel…

  5. Céline Céline Le 25 avril 2017 - Répondre

    Je ne suis pas libérale, un jour une personne de Prado est venue dans notre service de chirurgie orthopédique nous présentait ce nouveau service de la sécu, j’étais avec Alexandra Alex tu te souviens ?
    Bon ben on lui a dit notre sentiment à la personne, QUE ÇA NE SERT À RIEN sauf à faire croire à certains qu’on va faire des économies mais on n’en fait pas, notre Prado à nous, il ne veut que des personnes valides cohérentes sans antécédents médicaux qui vont décompenser deux jours après l’anesthésie, Prado est censé vous trouver une infirmière un kiné …. Mais si vous êtes valide et cohérent et bien vous n’avez besoin de personne pour vous trouver ces professionnels, et quand vous n’êtes pas valide ou cohérent ben Prado ne vous veut pas, donc c’est de l’argent fichu en l’air, encore une bonne idée de notre ministre de la santé, ou pas ….

    • Céline Céline Le 25 avril 2017 - Répondre

      Ouh la la j’ai fait des fautes mais on me comprend, c’est le principal !!

    • Alexandra Alex Le 25 avril 2017 - Répondre

      Oui je me souviens très bien j étais mitigée sur ça mais maintenant que je suis en contact avec les libérales ce système déjà leur pique leur patient et en effet il faut rentrer dans des critères bien précis !!

    • Chantal Emeville Le 25 avril 2017 - Répondre

      tu as tout dit

    • Isabelle Goupil Le 26 avril 2017 - Répondre

      Tout à fait d’accord, travaillant en ortho,j’ai eu affaire à ces gens de la sécu qui vont voir des patients tout à fait capables​ d’organiser leurs soins à la sortie et qui se demandent bien à quoi servent ces personnes . Et je dirais que c’est une dépense inutile de la sécu et que c’est nous qui les payons !

    • Céline Céline Le 26 avril 2017 - Répondre

      C’est ça, et au lieu de mettre l’argent dans l’hôpital qui en a besoin on le dépense à des choses inutiles !

    • Marwan Najmi Le 26 avril 2017 - Répondre

      Pire ça coûte 3* plus chère alors qu’il suffit de reconnaître notre travail à sa juste valeur et les soins à domicile seront assurés … Vaste débat fumisterie de burocrate

    • Elisabeth Lages Le 29 avril 2017 - Répondre

      Tt à fait d’accord. Vive les économies de la secu !! ??

    • Ja Desetats Le 1 mai 2017 - Répondre

      Et il n’y a pas que Prado !!!!!

    • Ja Desetats Le 1 mai 2017 - Répondre

      Plus que 2 ans à tenir oufffffff

    • Ah bon ? Pourquoi ?

  6. Virginie Frument Le 25 avril 2017 - Répondre

    Absolument inutile, à quoi servent les assistantes sociales dans les hôpitaux. Passe encore pour une personne très âgée mais si les gens ne sont plus capables de rechercher une infirmière un kiné sur un annuaire où va-t-on ? Et après on dit que la secu est en déficit. ..on embauche des gens qui ne servent à rien! Scandaleux

    • Karine Paillet Le 25 avril 2017 - Répondre

      Les patients PRADO ont tous été contents qu’on leurs servent sur un plateau l’ensemble des professionnels de santé pour leur retour au domicile. Et pour notre part, à chaque fois, ils s’agissait de patients jeunes

    • Virginie Frument Le 25 avril 2017 - Répondre

      Leur servir sur un plateau….c’est bien ça. …Aujourd’hui les gens sont de plus en plus assistés. Bientôt on ira chercher les comptes ses à la pharmacie !

    • Virginie Frument Le 25 avril 2017 - Répondre

      * pardon : les compresses

    • Danielle Suzanne Le 25 avril 2017 - Répondre

      Bien d’accord

  7. Isa Agnola-Gilbert Le 25 avril 2017 - Répondre

    Gadget comme d’habitude ! Les cpam ne nous « aiment » pas et font tout pour nous évincer et nous discréditer !

  8. Céline Gaspardo Le 25 avril 2017 - Répondre

    Pour ma part je trouve qu’il y a un bon suivi pour les patients.g déjà pris en charge prado cardio et ortho. Toutes les démarches facilitées pour les patients.

  9. Cathy Mini Le 25 avril 2017 - Répondre

    On le fait sans eux bien souvent….
    Ça les occupe mais à quel prix!!!
    En tous cas là nouvelle lettre clef est créée : le RAD

  10. Gui Peo Le 25 avril 2017 - Répondre

    Une perte de temps et des emplois assurés pr des bobos de la secu . Les patients eux même connaissant les idels préfère les appeler eux même que de passer un intermédiaire qui assure quoi qu une chose la perte de temps .

  11. Nathalie Bromont Le 25 avril 2017 - Répondre

    Moi et ma collègue, on s’est fait avoir avec Prado cardio au niveau de la durée de la pc, une fois qu’on a eu toutes les informations et tous les papiers, on avait dépassé la date de l’ordo, dc encore des passages gratuits !!!

  12. Naima Boutahiri Le 25 avril 2017 - Répondre

    Ça ne sert à rien

  13. Boubouille PJ Le 25 avril 2017 - Répondre

    À part te voler tes patients , cela ne sert à rien !!!

  14. Karine Paillet Le 25 avril 2017 - Répondre

    Testé à plusieurs reprises. Bon suivi pré et post prise en charge dans le sens PRADO /patient. Patient très content de ce service. Lors d’une prise en charge la coordo PRADO m’annonce un patient ayant subi une arthroscopie, alors qu’il s’agissait d’une PTG. les soins ne sont quand même pas les mêmes ni leur durée. Peut-être faudrait-il des infirmières au poste de coordination, car on parlera alors tous de la même chose…

  15. Stéphanie Chuffart Le 25 avril 2017 - Répondre

    Inutile

  16. aucun interet

  17. Pour nous les kines par exemple la prise en charge du BPCO aboutit a une decote de l acte en PRADO pour le meme travail bien sur…plus que divise par 2!!! Alors inutile de vous dire que les DAM ont ete bien reçus !!!

  18. Catherine Combreau Le 25 avril 2017 - Répondre

    Aucun intérêt. Les patients connaissent déjà leur ide ‘ et pas besoin d un tiers pour nous prevenir’ que d argent gaspillé encore

  19. Marie-jo Dulion Le 25 avril 2017 - Répondre

    Il faut aussi apprendre aux gens à se prendre en charge

  20. Romain Chaudat Le 25 avril 2017 - Répondre

    Option qui n’est pas utile !le contrat de Prevoyance prend deja en charge tout ce qui est service d’assistance ! C’est juste pour s’éloigner du principal problème = la révision des prestations CARPIMKO

  21. De Albuquerque Le 25 avril 2017 - Répondre

    Pas franchement utile, la personne au bout du fil s est trompée de date de sortie, encore un job créer qui ne sert à rien!!!!

  22. Sam Soussou Le 25 avril 2017 - Répondre

    Sandrine voilà ou j’avais lu le protocole PRADO !!

  23. Gladys Dorce Le 25 avril 2017 - Répondre

    Francoise Quiniou tu vois

  24. Zoreydesiles Run Le 25 avril 2017 - Répondre

    Tout est magouille. Jamais vu la trace du PRADO.

  25. Mamine Piqueuse Le 25 avril 2017 - Répondre

    De la pure fumisterie, ne sert à rien et coûte +++

  26. Sophie Amrc Le 25 avril 2017 - Répondre

    Ca ne sert à rien .. à si à occuper le personnel de la sécu qui se promène ..

  27. Totalement inutile! Suis idel et j ai pu testé récemment. On se fliqué! Prado appelle quasi tous les jours les patients pour leur demandé les soins effectues! Incroyable. Et surtout on vous appelle pour sc pst PSG et aide à la toilettte qui s avéré une toilette complète au lit…. bref encore une belle connerie du gouvernement à payer des gens inutilement

  28. Tara Javra Le 25 avril 2017 - Répondre

    Et surtout a faire des économies sur le dos des infirmières liberales…..

  29. Corine Illy Le 25 avril 2017 - Répondre

    Carrément nul et inutile on est contacté pour des patients qui peuvent sans aucun souci contacter une IDE liberale de leur choix. Quand aux personnes qui ne peuvent pas le faire elle meme elles sont souvent déjà prises en charge à domicile et leur famille gère le retour avec l’Ide
    Ensuite médecin et IDE communiquent ensemble et n’ont pas besoin d’un interlocuteur de la sécu pour nous expliquer ce qu’ils ont à faire

  30. Audrey Schmidt Le 25 avril 2017 - Répondre

    Kathline Chaudat Amandine Taillet

  31. Sylvie Cheveux Le 26 avril 2017 - Répondre

    Nul de chez nul …juste de quoi occuper le personnel de la cpam

  32. Carole Hurbain Le 26 avril 2017 - Répondre

    appel du PRADO pour PEC d’une patiente pour anticoag, j’arrive prescription changée, donc appel du service pour vérifier la prescription… perte de temps !!!!!!

  33. Martine Igoulin Le 26 avril 2017 - Répondre

    Moi j en suis ravie

  34. Julie Opsomer Le 26 avril 2017 - Répondre

    Cela ne sert strictement à rien!! À part recevoir des appels savoir si tu as bien fait ton travail. C’est hallucinant quand même encore des gens payer à rien foutre et nous pendant ce temps on trime avec des soins payé de moitié.

  35. Hayat El Akkouzi Le 26 avril 2017 - Répondre

    Une sacrée perte de temps , omissions ,soins non conforme à ce qui a été présenté au téléphone,patiente sortie sans ordonnance ect…..

  36. Pas très efficace, pas grand intérêt pour le patient je trouve et personnellement je n’ai jamais été indemnisé…tout le monde se renvoi la balle !

  37. Bozec Valérie Le 26 avril 2017 - Répondre

    Gaelle Deniel-Moal

  38. Gaelle Duina Le 26 avril 2017 - Répondre

    Augmenter le trou de la sécurité sociale en payant des branquignoles incompétents qui ne servent à rien !

  39. Audrey F-l Le 26 avril 2017 - Répondre

    On en a entendu parlé… jamais vu!

  40. Elodie Dubourg Le 26 avril 2017 - Répondre

    INUTILE des gens payer à rien foutre

  41. Isabelle Baroni Le 26 avril 2017 - Répondre

    Inutile , encore un moyen de salarier les IDEL !!!! Coût supplémentaire

  42. Complètement inutile surtout en ortho. ….

  43. Isabelle Guyard Le 26 avril 2017 - Répondre

    Très utiles pr le patient qui sortant en post op très rapidement se retrouve à ne pas chercher les professionnels de santé de plus c est valorisant qu en libéral on nous laisse surveiller les post op ce qui n est plus réservé à l hôpital

  44. Valerie Cerezo Le 27 avril 2017 - Répondre

    Inutile je suis idel et les patients qu ils M envoient ne nécessitent pas de soins C est un scandale ce service

  45. Françoise Pâris Le 27 avril 2017 - Répondre

    Totalement inutile argent balancer par la fenêtre.. j’en ai fait l’expérience la patiente était cohérente et n’avait nul besoin du Prado …

  46. Virginie Brunier Le 27 avril 2017 - Répondre

    Nous on a fait un accompagnement PRADO et nous n’avons jamais été payé pour nos soins

  47. Sandra Lacombe Le 27 avril 2017 - Répondre

    Du vent

  48. Maxime André Le 28 avril 2017 - Répondre

    Sabrina Aubert

  49. Nathalie Riviere Le 28 avril 2017 - Répondre

    Complètement inutile…

  50. Le patient nous avait déjà contacté…sert pas pour ce cas…

  51. Pour l ortho..rien de change pour noys ci ce n est un retour plus precoce..
    Pour la cardio.. on peut faire et nous le faisons.. les visite hebdo ais4…

  52. Sylviemb Liarte Le 29 avril 2017 - Répondre

    2 personnes en protocole pardon pour PTH = dépenses inutiles. Aucun intérêt

  53. Laurie Michael Le 29 avril 2017 - Répondre

    Apres mon accouchement j’ai participé au programme Prado jai pu sortir de la mater à j2 Et cest ma sage femme qui a fait le gutrie a j3 à la maison à bebe Et ca s’est super bien passé !
    Apres peut être pas pour tous les cas ..

  54. Matthieu Landé Le 29 avril 2017 - Répondre

    L’absolu sur le long terme sera d’avoir une liste d’infirmiers libéraux qui répondent positivement au PRADO et seront encore plus sous la tutelle de la Secu. On les imposera aux patients par referencement sur une liste à des tarifs moins chers pour la Secu au détriment du soignant habituel qui n’y figure pas.
    Le but final: fini la liberté de choix de son infirmier et aboutir à une profession libérale d’état sous forme de salariat !
    Battons nous pour ne pas perdre le peu d’indépendance qui nous reste!!

  55. Véronique Rnd Le 29 avril 2017 - Répondre

    Le but est la décote des Actes..
    Un peu comme avec les SSIAD et HAD…
    Vous signez LEUR convention et donc plus de MCI car ils ont leurs coordonnatrices (lol…) et plus de MAU. ..ils connaissent pas !
    Donc perso BASTA.
    Un gadget inutile pour assister les patients soit disant…mais BIEN SÛR !

    • Patrick Penkalla Le 29 avril 2017 - Répondre

      Nous avec les HAD, pas de problème, ils remboursent tous les soins à taux plein. Pas de décote à partir du 2eme soin.

    • Véronique Rnd Le 29 avril 2017 - Répondre

      Tu as de la chance !
      Ici C’est des RAPACES !

  56. Isabelle Trudin Le 29 avril 2017 - Répondre

    Je suis IDE libérale et je ne suis pas au courant

  57. Françoise Passeman Le 29 avril 2017 - Répondre

    si les IDEL ne passaient pas leur temps en toilette de complaisance , ce serait peut – être possible de intéresser à ce genre de chose….

    • C est quoi que tu appelle toilette de complesence.
      Je ne pense pas que les personnes se font faire une toilette pour le plaisir?
      C est vrai que certain sont moins lourd que d autre mais quant les personnes sont refuser par le SSIAD (10 personnes en liste d attente), que les gens sont seul et que les auxiliaire de vie ne sont pas habilité à faire les soins gd hygiène, tu fais comment? Tu laisse tomber tes patients.? Chez qui tu vas suis des année pour des petits soins (ps, psmt, vaccin…..)
      Le jours ou il te demande de les aider pour leurs toilettes tu les prend en charge, même si tu n as pas tr le temps.
      Ne parles pas de choses que tu ne connais pas

  58. Stéphanie Larvor Le 29 avril 2017 - Répondre

    Aucun intérêt !!!
    Les patients connaissent leur infirmière … en résumé gaspillage de temps d’énergie et d’argent !!!

  59. Deborah Gardes Le 29 avril 2017 - Répondre

    passé 1 fois par ce procédé et c était une vrai galère, aucune ordonnance, 1h au téléphone pour qu il n’y ai pas de soins a effectué au final

  60. Inutile , lors de la sortie d une de mes patientes , la personne du prado ne savait pas si appui ou pas après pth , et combien de passage ??? lui ai dit qu il valait mieux maison de repos car maison non adapté c est moi qui lui donnait les numéros des kines bref heureusement la mamie est partie en maison de repos ….

  61. Tony Druard Le 30 avril 2017 - Répondre

    Exact
    Prado est juste un nom donné à une PEC que nous effectuions déjà… pas de changement pour nous…aucune valorisation d acte ou de compétences…
    Qu’ils fassent bosser leurs administratifs sur d autres choses…

  62. Jean-Louis Bonnot Le 30 avril 2017 - Répondre

    Sur, c’est la liquidation de la sécu, la fermeture d’hôpitaux et de services, pour en faire cadeau aux cliniques privées, qui se dessine, médecins et infirmiers libéraux, aux compagnies d’assurances qui lorgnent depuis la création de la Sécu, la caf et l’Urssaf , en 1947 grâce au Ministres communistes, à cette manne de plusieurs milliards d’euros tous les ans, qui leur glisse des doigts pour le bien du peuple. Tous ses charognards, n ‘ont qu’un seul objectif se gaver avec notre santé. De nous ils s’en foutent. Parole d’un connaisseur, ancien conseillé de la CPAM Vaucluse et ancien administrateur de l’UGECAM Provence et Corse. Les médecins et infirmiers libéraux pour leur survie et leur épanouissement ont abandonnés le serment d’Hypocrate, pour celui d’Hypocrite, j’en suis de plus en plus convaincu.

    • Faut pas tout mélanger ! Faut pas mettre tour le monde dans le même sac ! C’est comme dans tous les métiers, il y a des gens qui ont une conscience et une éthique et d’autres qui n’en n’ont pas !

  63. Chez bnousous

  64. MERCI !!

  65. Julie Salvetat Le 1 mai 2017 - Répondre

    Grotesque

  66. Nous avons pris un Prado Cardio maIs nous ne savons pas ce qu il faut coter

  67. Stephanie Gury Le 2 mai 2017 - Répondre

    Perso c surtout que je ne suis pas contactée par la caisse . Sur papier je trouve ca tres bien … J attends de pouvoir encadrer des patients et je pourrais vous dire mes impressions mais pour l instant … Nada

  68. Aucun intérêt
    De temps en temps un appel pour une sortie ,pour faire des anticoagulants avec ps 2f/se et psmt 1j/2. Classique.
    Chez des patients valides, que l on connais déjà, des personnes qui habitude nous appelle seule.
    En plus on doit rappelle le patient pour l horaire.
    Des personnes payer pour téléphoner c est tout.
    Et parfois une personnes âgée grabataire avec pleins de soins sort et aucune appel, aucune mise en place pour le retour à domicile.

  69. Inutile
    J ai aussi été contactée ,aucun intérêt

  70. Philippe Rossi Le 2 mai 2017 - Répondre

    Gadget

  71. Ça ne fonctionne pas bien
    Pas de conseiller le soir (à partir de 16h)et le we si vous avez un problème
    Ne s’adresse pas forcément au patient qui en ont vraiment besoin.
    L’idée est bonne mais il faudrait aller plus loin pour que ça soit utile à tout le monde.
    Encore de l’argent dépensé pour pas grand chose

Laisser un commentaire