Coup de chaud et canicule pour les infirmières libérales !

Coup de chaud et canicule pour les infirmières libérales !

Coup de chaud et canicule pour les infirmières libérales !

L’été est là, et la canicule de ces derniers jours souligne bien que nous sommes entrés dans cette période estivale tant attendue. Et pourtant, les infirmières libérales vont devoir faire face à ces épisodes caniculaires qui risquent de se multiplier, tout en faisant face à d’autres coups de chaud, plus difficiles à gérer…

L’été, une saison difficile pour les infirmières libérales

Décidément, l’été n’est pas uniquement synonyme de calme et d’apaisement pour les infirmières et infirmiers libéraux. Souvenez-vous, l’année dernière, la profession était déjà au bord de la crise de nerfs avec des sujets de discorde (avec l’ancien Ministère de la Santé) aussi nombreux que variés ? En 2016, le déconventionnement résultant d’une non-inscription à l’Ordre National des Infirmiers concentrait une grande partie de cette colère des infirmières et infirmiers libéraux. En 2017, alors qu’une nouvelle saison estivale se profile, les infirmières et infirmiers libéraux n’en sont pas moins sereins pour autant.

Certes, la stigmatisation des IDEL(s) par les services de l’ancienne ministre de la santé, Mme Marisol Touraine, n’est plus un sujet de tension. Mais est-ce à dire que les relations sont prometteuses et apaisées avec la nouvelle équipe conduite par Mme Buzyn Agnès ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais les inquiétudes demeurent. Une note d’espoir se dessine néanmoins, puisque le jour de la passation de pouvoir, le 18 mai dernier, Agnès Buzyn a souligné sa vision de la Santé : « Un travail de l’humain pour d’autres humains qui mobilise 24h/24h » avec une vision claire de son action pour le quinquennat à venir avec l’ambition de  « travailler collectif et déployer de l’ingéniosité car les attentes sont immenses ». Cela ne reste que des mots, mais force est de constater que l’ambition affichée est plutôt de bon augure pour les infirmières et infirmiers libéraux.

 

Une difficile attente pour les infirmières libérales

Mais les sujets de crispation ne manquent pas à commencer par ces négociations entre les infirmières et infirmiers libéraux d’une part et les caisses d’Assurance maladie d’autre part. Maintefois reportées, ces négociations étaient annoncées pour début juin, comme le blog d’Albus, le logiciel infirmier, en avait fait l’écho. Un nouveau report a cependant été décidé en renvoyant cette ouverture tant attendue au 12 juillet prochain. Ce nouveau -on espère qu’il s’agira bien du dernier- est expliqué par le retard pris dans la publication de l’enquête de représentativité des syndicats. Ce retard combiné au changement d’équipe au ministère serait donc à l’origine de cette nouvelle déception pour les infirmières libérales. Un décalage qui ne restera pas sans conséquences, avec une date d’entrée en application de la nouvelle convention prévue pour la fin du premier semestre 2018 si tout va bien. Et encore, alors que les infirmières libérales attendaient des négociations pour une nouvelle convention, la Direction de la Sécurité Sociale (DSS) aurait laissé entendre qu’on se dirigerait plus vers la négociation d’un avenant qu’une convention globale. Les incertitudes sont donc trop nombreuses pour connaître un retour au calme et à la tranquillité, d’autant plus que ces négociations commenceront donc en pleines vacances estivales, période la moins propice à la mobilisation.

Un été chaud donc pour les infirmières et infirmiers libéraux

L’été s’annonce chaud donc pour les infirmières et infirmiers libéraux, et ce sur tous les plans. Depuis la mi-juin, l’Hexagone connaît une période caniculaire, particulièrement éprouvante pour les organismes. Comme les infirmières hospitalières, les IDEL(s) doivent redoubler d’efforts pour assurer la continuité des soins tout en prévenant les dangers de ces épisodes de très forte chaleur. Ce surcroit d’activité se double de conditions de travail, rendues encore plus difficiles avec cette canicule. Plus que jamais, l’infirmière libérale joue alors son rôle de véritable sentinelle, principalement auprès des personnes âgées, en veillant à la bonne santé de ses patients mais aussi en se faisant la porte-parole des gestes simples à adopter au quotidien en cas de fortes chaleurs.

C’est donc sur tous les fronts, que les infirmières et infirmiers libéraux vont devoir se battre, en 2017 comme en 2016. L’optimisme affiché par une partie de la profession (en raison notamment du résultat des derniers résultats électoraux) résistera-t-il à ce coup de chaud ? La réponse sera connue dans les semaines à venir ….

Et vous, comment pressentez-vous cet été 2017 ? Caniculaire et sous tension ?

By | 2018-04-12T15:15:45+00:00 3 juillet 2017|IDEL au quotidien|18 Comments

18 Commentaires

  1. Seth Cupboard Le 3 juillet 2017 - Répondre

    Négociations ? Ou tu as vu que tu pouvais « negocier » ?

    Soit tu es d’accord soit ce sera règlement arbitral et tu seras d’accord.

  2. True Liberal News Le 3 juillet 2017 - Répondre

    Protestant Progressive Outlook on News trueliberalnews.com

  3. Florant Bonnet Le 5 juillet 2017 - Répondre

    Avec l ordre infirmier pour vous défendre pas d inquiétudes à avoir……..

    • Marie Hivert Le 15 juillet 2017 - Répondre

      n’importe quoi !! l oni est bon à prendre nos cotisations rien d’autre !!!

  4. David Clerc Le 5 juillet 2017 - Répondre

    Surtout que les caisses sont vides..
    C’est pas gagné !

  5. Jess IKal Le 6 juillet 2017 - Répondre

    Est ce que quelqu un est au courant de ce qui se passe pour les congés maternité ??

  6. Lahcène Laidouni Le 7 juillet 2017 - Répondre

    Vous rêvez lol

  7. Mylo Lili Le 10 juillet 2017 - Répondre

    Amélie Bouterin ça veux dire quoi ?

    • Amélie Bouterin Le 11 juillet 2017 - Répondre

      C’est la nomenclature generale pour la quotation des actes qui est sensée etre revue sous peu..(me souffle t on ds l oreillette??)

    • Mylo Lili Le 11 juillet 2017 - Répondre

      Revue a la baisse ?
      Dis méfie toi je crois que tu soufre d’acouphènes. 🙂

    • Amélie Bouterin Le 12 juillet 2017 - Répondre

      Je sais pas trop lol, c’est pas mon truc tt ça, c’est plutôt Seb que ça intéresse loll

Laisser un commentaire