Infirmière libérale et HAD, une frontière floue à l’origine de confusion !

Infirmière libérale et HAD, une frontière floue à l’origine de confusion !

Infirmière libérale et HAD, une frontière floue à l’origine de confusion !

 

Quels soins relèvent de l’hospitalisation à domicile et quels sont ceux incombant à l’infirmière libérale ? Il reste difficile d’apporter une réponse claire et précise à cette question, d’autant plus que les invalidations d’HAD se multiplient.

 

L’hospitalisation à domicile, une forme à part entière d’hospitalisation ou une concurrence à la mission des infirmières libérales ?

 

Si on évoque fréquemment les situations opposant certains établissements d’hospitalisation à domicile (HAD) et les infirmières libérales (mais plus généralement tous les professionnels paramédicaux), il faut en rechercher l’origine dans la mission même dévolue à l’HAD. C’est principalement la loi du 31 juillet 1991, qui a fait de cette HAD une autre voie à l’hospitalisation plus traditionnelle. Certes les textes ont depuis évolué (et notamment avec la loi HPST de 2009) mais l’esprit et l’objectif restent les mêmes. Dans les faits, l’hospitalisation à domicile doit assurer « au domicile du malade, pour une période limitée mais révisable en fonction de l’évolution de son état de santé, des soins médicaux et paramédicaux continus et coordonnés. Ces soins se différencient de ceux habituellement dispensés à domicile par la complexité et la fréquence des actes. « (Décret n° 2010-344 du 31 mars 2010).

On comprend alors, que malgré la pluralité des formes des établissements gérant cette nouvelle forme d’hospitalisation (associatifs, publics, privés, …), la confusion peut exister entre ce qui relève de ces derniers et ce qui reste de la responsabilité des infirmières libérales et plus généralement de tous les libéraux de santé.

 

Une répartition des tâches et des rôles à l’origine de conflits

 

Cette confusion a très rapidement été prise en compte, et les autorités sanitaires ont cherché (vainement il faut bien l’avouer) à clarifier la situation. Ainsi, la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) soulignait, dès le début des années 2000, la nature des soins prodigués en HAD :

  • Les soins ponctuels
  • Les soins continus
  • La réadaptation à domicile

Cette volonté d’éclaircissement se révélait cependant largement insuffisante, puisque les infirmières libérales prodiguaient, elles aussi, des soins complexes et/ou continus. En 2004, la même DGOS jugeait nécessaire de préciser les caractéristiques devant permettre d’identifier l’hospitalisation à domicile, à savoir :

  • La continuité
  • La complexité
  • La coordination
  • La fréquence

A force de vouloir consacrer une définition précise de l’Hospitalisation à domicile, les autorités sanitaires du pays ont alourdi les conditions techniques de fonctionnement des établissements de HAD. Devant se plier à ces règles contraignantes, ces mêmes établissements éprouvent toujours les mêmes difficultés à distinguer les soins relevant des infirmières libérales et des libéraux en général de ceux devant s’inscrire dans cette forme nouvelle d’hospitalisation.

Les infirmières libérales, des soins de ville à une nouvelle forme de HAD

 

En 2006, un nouveau critère est venu s’ajouter à ceux, déjà existants, pour définir l’hospitalisation à domicile : le protocole de soins. En prescrivant le recours à l’HAD, le médecin formalise cette admission par un protocole de soins, qui était alors brandi, jusque-là, comme le sésame pour ouvrir les portes de l’hospitalisation à domicile. Que l’établissement de HAD concerné fasse ensuite appel aux infirmières libérales du voisinage ou non ne posait pas de problème particulier pour les autorités sanitaires mais était à l’origine des tensions pouvant apparaitre entre ces établissements d’une part et les infirmières libérales d’autre part.

Cependant, alors que les procédures d’indus envers les IDEL(s) se multiplient, il en est de même des invalidations prononcées par l’Assurance Maladie à l’encontre d’hospitalisations à domiciles. Ces invalidations sont justifiées par les caisses Maladie par le non-respect des critères de prise en charge (continuité, coordination, complexité, fréquence) alors même qu’il existe un protocole de soins. Au quotidien, ces invalidations confirment que certains de ces cas relevaient des soins de ville et non de l’HAD. En d’autres mots, les patients concernés auraient dû être pris en charge par les infirmières libérales et non pas par les établissements d’hospitalisation à domicile.

Conscientes de cette problématique, les hautes autorités sanitaires du pays planchent actuellement sur une refonte de la tarification en HAD mais aussi sur des référentiels d’activité, de quoi peut-être enfin lever le doute et la confusion.

 

Comprenez-vous clairement et pleinement la distinction entre les soins de HAD et ceux des infirmières libérales ? D’après vous, quels seraient les moyens à mettre en œuvre pour mettre fin à cette situation de doute ?

 

By | 2018-04-12T15:15:13+00:00 2 août 2017|IDEL au quotidien|199 Comments

199 Commentaires

  1. Il y a les aides soignantes dans le sssiad

  2. Tony Druard Le 6 août 2017 - Répondre

    -Fermer les HAD
    -Restituer les soins à domicile uniquement et exclusivement aux infirmières libérales
    -Foutre les infirmières d HAD DANS LES SERVICES HOSPITALIERS !!!!! LÀ OÙ ELLES SERONT UTILES!!!!

    • Bref laisser les libéraux se gaver !!!!

    • Mariie Bon Le 6 août 2017 - Répondre

      c’est bien ce que vous dites …..!! la seule chose c’est que beaucoup d’IDE libéraux ne veulent pas faire les toilettes ….. heureusement que l’on intervient quand même nous les AS pour le faire en HAD …. mais nous on laisse en place les libéraux si ce sont des patients à eux ….

    • Jocelyne Barge Le 6 août 2017 - Répondre

      Et l’intérêt des patients dans tout ça , vous y pensez ?Les infirmières HAD font bien souvent des soins qu refusent les libérales et elles ne comptent par leur temps !Je pense qu’il y a du travail pour tout le monde .Je suis choquée par votre commentaire !

    • Marie-pierre Temporel « laisser les libéraux se gaver »?? Vous êtes sérieuse ??
      Avec les conditions d’exercice que l’on a en libéral?

      Pas d’assurance chomage, pas de congés payés, 3 mois de carence pour un arrêt maladie, des soins payés de manière dégressive, une retraite minuscule, et j’en passe!

      On veut juste pouvoir travailler sans se faire doubler par les HAD, directement au pied du lit d’hospitalisation du patient, ou imposé par les services parce sue « il n’y a que l’HAD qui sait faire ce type de soins »… ben tiens…

    • Coralie Henriet Le 6 août 2017 - Répondre

      Pauline Montaud Goeminne ??

    • Tony Druard Le 6 août 2017 - Répondre

      HAD=MACHINE A FRIC HOSPITALIÈRE

      Et voleur de patients ne respectant pas le parcours du soins et le libre choix du professionnel de santé dans certains département…et je pèse mes mots…

      Installez vous et bossez…on en reparlera…

      Et vous me chercherez une idel qui compte ses heures… n importe quoi ici…

      Vous ne savez pas du tout à qui vous parlez…

    • Tony Druard Le 6 août 2017 - Répondre

      17.60 le pansement d escarres par l idel…. 179 par l HAD….qui se gave?

      On parle des perfs ????

      Pfffff

    • Ayant été IDE en Had pdt 5 ans puis auj IDE Lib depuis 5 ans mntnt je pense sincèrement qu il ya du bon et du moins bon de partout.
      Et surtout du boulot tt le monde.
      Il faut arrêter de se tirer ds les pattes …
      Il suffirait de vivre ds 1 monde ou les gens st honnêtes les 1 avec les autres et respecteraient la loi .
      Autant croire au père noël et aux bisounours

    • Mariie Bon ,
      Depuis quand les IDELS ne font de nursing ……..
      C’est une des bases de la communication avec le patient ??

    • Je pense aussi qu’il y a du travail pour tout le monde arrêté de vous critiquez et de vous tiré dans les pattes c’est pas un exemple à donner à nos enfants et à tout les jeunes qui arrive derrière nous pensons à nos malades qui souffrent et qui ont rien demandé je vous souhaite à tous un très belle été et faîte en sortent de profiter de la vie c’est la qui faut mettre votre énergie pas en vous demolisant

    • Josiane Kaci Le 6 août 2017 - Répondre

      Quand mon mari à était gravement malade j’ai été contente d’avoir l’ HAD pour m’aider à le soigner
      Je ne suis pas du tout d’accord avec vous mr Tony Druard

    • Déjà quand on parle comme ça on a rien à faire dans ce métier ! Apprenez à considérer l’autre avant d’ouvrir votre bouche pour dire des méchancetés pareilles 😉
      Que vous n’aimiez pas l’HAD c’est votre problème, mais parler des infirmières à l’HAD qui font leur travail au mieux dans un contexte tout aussi difficile qu’ailleurs en milieu hospitalier et se faire insulter au téléphone par des individus tels que vous qui ne font que casser les autres et ne font finalement rien pour améliorer la situation …
      Je pense que vous feriez mieux de changer de métier ?
      Ah et j’oubliais (me la faites pas du genre « quand on connaît pas le contexte du libéral bla-bla-bla… » j’en ai fais !)

    • Pauline Montaud Goeminne c’est quoi l’intérêt ? On est pas dans un débat de celui qui fera le plus le Caliméro à se plaindre de ses conditions d’exercice !! Elles sont pareilles partout … d’ailleurs si vous êtes partie de l’hôpital c’est sûrement pour cette raison. C’est incroyable cette facilité à casser les autres alors qu’on est dans le même bateau et qu’on fait le même métier. Quand on met « j’aime » à des propos tels que ceux tenus par Tony Druard qui va jusqu’à dire « foutre les infirmières d’Had dans les services hospitaliers là où elles seront utiles » je vous retourne une question en vous demandant si vous aimeriez qu’on vous parle comme ça ?
      On est adultes alors on peut apprendre à se parler comme tel.

    • Tony Druard Le 6 août 2017 - Répondre

      Je maintiens ma position…j ai quitté l hopital public pour ses conditions d exercices il y a 10 ans et le manque de reconnaissance de la hierarchie. Alors je maintiens…FOUTEZ LES IDE D HAD DANS LES SERVICES. Là où elles seront utiles !!!

      Et tu vois Tim au Thé Vert de Chine, je n attaque en rien mes consoeurs ide d HAD dans leurs compétences et ne les dénigre pas…je parle d institution, de législateurs qui detruisent le système de santé et l hopital public ! Je respecte toute les infirmières. J attaquais juste ce service…l HAD qui est inutile, une machine et un gouffre à fric !!! J ai travaillé des 2 côtés. Je connais on ne peut mieux le système de santé. Encore une fois, l interprètation et la déformation des propos est juste un manque de bon sens et d intelligence. Et nous ne faisons pas nos Calimero…nous sommes les professionnels de santé au front de la PEC. Nos patients sont légitimes et je le répète : quand le parcours de soins pour des raisons de fric n est pas respecté cela me met hors de moi. Tu crois que nous parlons ainsi parce que nous sommes respectés par l HAD ???? neni !!!!!

      HAD=MACHINE A FRIC AMPUTANT LA SÉCURITÉ SOCIALE !!!!

    • Ohlala mais que de jugements dans ces commentaires, sans connaitre le contexte, ne vous en déplaise!

      Relisez mes commentaires, je ne me plains pas du statut de libéral, et d’ailleurs là n’est pas la question (enfin cela dit, en passant, quand j’étais à l’hosto je n’avais aucun jour de carence en cas d’arrêt maladie, aujourd’hui j’ai 90 jours de carence… mais vous avez raison, c’est pareil… quand certains idels sont obligés de faire des crédits en cas de maladie… vos propos me désolent).
      Mais quand je lis le 1er commentaire qui dit que les libéraux ne pensent qu’à se « gaver », j’ai envie de vomir, d’avoir aussi peu de considération de la part de collègues, car nous sommes bien tous soignants ici, non?!
      Les IDELS pleins aux as, roulant dans des grosses voitures et en vacances tout le temps, c’est une légende! Regardez un peu autour de vous, discutez avec les libéraux autour de chez vous, on est bien loin de tout ça.

      Le propos ici est la co-existence des had et des libéraux: je ne parle pas des infirmiers travaillant en HAD, mais bien du système, qui favorise la HAD au détriment des souhaits des patients et du libre choix de leur soignant. Et tout ça pour une vulgaire histoire de fric, on est bien loin de penser d’abord au bien du patient. La vérité est que, comme cela a été indiqué plus haut, les HAD sont rémunérées par forfait journalier, peu importe les actes effectués, alors que les IDELS sont rémunérés à l’acte.
      Et lorsque l’HAD, faute d’infirmière, fait appel à un IDEL, bien souvent, elle la paie moins que la NGAP. Vous trouvez ça normal??

      Ne pensez-vous pas que les services d’hospitalisation manquent de personnel? C’est curieux, mais moi qui m’intéresse aux soignants dans leur ensemble, et pas seulement à mon petit nombril de libéral, je ne vois et n’entend que ça que les établissements de soins manquent d’infirmères!!
      Alors oui, je soutien que les IDELS sont là pour soigner à domicile et les infirmières hospitalières à l’hopital!

      Quant à changer de métier, certains feraient bien d’y réfléchir pour porter autant de jugement envers un/une collègue, c’est à désespérer de parvenir à unir les soignants dans le seul but d’améliorer la prise en charge des patients…

    • Tony Druard Le 6 août 2017 - Répondre

      Rien à ajouter…excepté que je préfère le café au thé ….lol
      Humour de libéral plein aux as…d ailleurs ce soir j hésite entre ma 911 et ma F438 pour faire ma tournée…

    • Lol Tony d’ailleurs cette année c’est Polynésie ou l’île Maurice? ?

    • Tony Druard Le 6 août 2017 - Répondre

      Road trip aux States… je fais tous les Etats sur 3 mois de vacances…

    • On se retrouve à Las Vegas, comme l’an dernier??

    • Tony Druard Le 6 août 2017 - Répondre

      Si tu paies les droits d’entrée aux tables de Bridge…ok ?

    • Yeap! Avec les cotisations URSSAF et Carpimko ??

    • Tony Druard Le 6 août 2017 - Répondre

      Niiiikeeel

    • Tony Druard Tim au thé vert de Chine ? Et tu oses aborder le sujet du manque d’intelligence ? Minable …

    • Tony Druard Le 6 août 2017 - Répondre

      Je me mettais à ta hauteur…je suis descendu bien bas tu as vu…????

    • Angy Myriam Le 6 août 2017 - Répondre

      Pauvre abrutis… et ça vient du fond du cœur… change de métier ?

    • Angy Myriam Le 6 août 2017 - Répondre

      Ghislaine Angeletti très juste ce que tu dis, j’ai fait les deux aussi et je suis d’accord avec toi ?

    • Hum… les noms d’oiseaux témoignent d’un manque cruel d’argument… ??

      CQFD

    • Jocelyne Barge je suis libérale et effectivement travailler ensemble dans l’intérêt du patient ?

    • Pauline Montaud Goeminne pas de bol j’ai travaillé des 2 côtés ( libéral et SSIAD ) donc je connais et je n’apprécie pas franchement la mentalité libérale , désolée …et quand j’aurai 5 mns je pleurerai sur votre sort …!

    • Pauline Montaud Goeminne si les conditions étaient si terribles et si c’était si peu rentable il n’y aurait pas pléthore de libéraux sur le marché …et quand à se piquer les patients les IDEL ne sont pas en reste ….

    • Tony Druard oui oui j’ai surtout vu que c’était la seule manière que tu avais de te défendre … ce qui prouve combien tes arguments n’ont aucune valeur 😉

    • Tony Druard Le 7 août 2017 - Répondre

      ?????

    • Cathy Hoffmann Le 7 août 2017 - Répondre

      Tout à fait d accord avec Pauline Montaud Goeminne et en plus on est payé 2 mois après logique ? Je trouve aussi que le système de l had est 1 pompe à fric il est vrai que bien souvent ils font appel aux idel pour avoir accompagner des patients en fin de vie avec l équipe d had et sans eux je préfère sans nous arrivons tout aussi bien avec l aide du médecin traitant

    • Vince Guilbaud Le 7 août 2017 - Répondre

      Tony Druard tu es mon héro 100% d’accord avec toi 😉 had prise en charge pourri chez nous il refuse les cas difficiles et quand on a un patient sur PACS il font tous pour nous le volé. … mais comme ils sont incompétent bain il reviennent vite lol bisous sans rancune

    • Qd le pognon est en jeu tout est permis… Les libéraux sont les employés de la secu et il y a trop d abus aussi. Sacré débat apaisé ici, je comprends mieux les requins qui m’entoure dans le libéral.

    • Qd je les entends pleurer à longueur de journées alors qu’elles tournent entre 4 et 5k par mois, je sais que ce n’est pas çà le boulot.

    • Nath Rss Le 7 août 2017 - Répondre

      Mariie Bon
      Faux ! Je me suis fait évincer par les Had qui m’ont « piqué  » mes patients !

    • Nath Rss Le 7 août 2017 - Répondre

      Pauline Montaud Goeminne
      C’est exactement cela …

    • Jul's Decoopman Le 7 août 2017 - Répondre

      Tony Druard pourtant une journée en Had coûte beaucoup moins chère qu ‘ à l’hôpital …. il est temps de revoir tes fondamentaux …

    • Tony Druard Le 7 août 2017 - Répondre

      Alors toi t as rien compris…

    • Jul's Decoopman Le 7 août 2017 - Répondre

      Tony Druard c est toi qui comprend rien à la vie

    • Robert Robichet Le 7 août 2017 - Répondre

      Il y a du travail pour tout le monde, l’Had et l’idel ne réalise pas les mêmes prises en charge. Soyons honnêtes il est plus intéressant pour un IDEL de réaliser 5 soins rapides qu’une toilette d’une heure. De plus, l’had permet au patient et sa famille de recourir à une astreinte 24/24 guidée par un médecin.
      Et n’oublions pas que le patient choisi la personne qui le soigne, Tony druard si vos patients partent en HAD posez vous les bonnes questions.
      Pour finir, l’had permet aux IDEL d’être rémunéré à 100% de leur soins.

    • Jul's Decoopman Le 7 août 2017 - Répondre

      Robert Robichet je n aurais pas dit mieux benj mais peut être que Tony est un survivor. il arrive peut être à prendre en charge un patient tant Sur le côté médical que Sur le plan psychologique et social et effectue lui même les démarches pour obtenir des aides humaines et financières il assure peut être des astreintes pour des patients nécessitant des soins d’urgences, un appareillage multiple ou pour un décès. Il arrive peut être à effectuer un nursing lourd chez un patient en fin de vie ou un pansement complexe nécessitant plusieurs heures.

    • Jul's Decoopman Le 7 août 2017 - Répondre

      Mais je doute qu’il comprenne et qu’il réalise les épreuves que peut vivre un IDE en Had face à l accompagnement d’un patient en fin de vie et les difficultés qu’il peut rencontrer. J émet également un doute face au souhait du patient, il reste et restera le noyau central. Soit disant au passage j embrasse tout mes collègues libéraux avec qui j’ai plaisir de travailler

    • Jul’s Decoopman parce que les IDELS n’accompagnent pas leur patient en fin de vie?? Vous êtes sérieux??

      Vos propos sont méprisants, vous pensez que les IDELS ne sont bon qu’à faire des prises de sang et mettre des bas de contention??

      Vous savez qu’on a le même diplôme?

      Franchement je me demande bien qui se prend le plus pour un super héros… désolant…

    • Robert Robichet la rémunération des idels à 100% n’est pas toujours vrai, nous voyons chaque jour des IDELS se plaindre que l’HAD leur propose des poses de perfs à 1 AMI4, des pansements complexes à 1 AMI2, etc… plus de MAU, plus de MCI etc…

      Les patients partent en HAD le plus souvent parce qu’on vient leur expliquer, au pied du lit d’hospit, que dorénavant ils seront pris en charge par l’HAD, point barre, sans savoir si cela leur convient. Là aussi nous rencontrons des témoignages tous les jours. Et d’ailleurs la plupart du temps, le médecin traitant intervient à la demande du patient pour stopper l’HAD, et rétablir la pec par l’idel.

      Ayez au moins l’honnêteté de le reconnaitre!

    • Jul's Decoopman Le 7 août 2017 - Répondre

      Pauline Montaud Goeminne Loin delà mes propos sont méprisants , autant pour moi je parle bien évidemment seul pour lequel j aurais dû préciser et ne vous inquiétez je ne me prends pas pour un super héros seulement pour un simple IDE qu on souhaite FOUTRE À L’hôpital Pauline montaud goeminne …. j ai plaisir à travailler avec les libéraux qui sont un élément essentiel dans la prise en charge à domicile

    • Jul's Decoopman Le 7 août 2017 - Répondre

      Pauline Montaud Goeminne cela dépend des HAD, ne prenait ps votre situation pour une généralité…. tous nos patients garde leur libérale dans notre HAD

    • Jul's Decoopman Le 7 août 2017 - Répondre

      Pauline Montaud Goeminne sachez enfin pour répondre à votre commentaire tout le monde à le même diplôme mais certainement ps les même compétences …. et arrêtez de vous prendre pour Calimero

    • Jul’s Decoopman encore une fois que de jugements!
      Je ne vois pas comment vous pouvez juger de mes compétences, ou de celles de n’importe quel IDE/IDEL avec qui vous n’avez jamais travaillé. Pour ma part je n’ai pas eu la bassesse et le mépris de vous juger, comme quoi…

      Calimero sûrement pas, j’aime mon job et je le défends, rien de plus, tout comme vous défendez le votre.
      Ce qui est dommage c’est que nous ne puissions parler d’une seule voix dans l’intérêt des patients.
      Ce qui est dommage c’est que l’HAD ne sait pas garder sa place et respecter celle des libéraux (tant mieux si la votre fonctionne respectueusement, vous non plus, ne faites pas de votre cas une généralité, certaines HAD ne fonctionnent pas ainsi: encore ce soir un exemple d’une HAD qui propose à un IDEL 1AMI2 pour la pose d’une perf s/c et 1 AMI1 pour le retrait…. si vous trouvez ça normal, effectivement…)

      Sur ce, je sens qu’on tourne en rond, je vous souhaite donc une bonne soirée

    • Jul's Decoopman Le 7 août 2017 - Répondre

      Pauline Montaud Goeminne encore une fois vous parlez AMI, parler avant tout du bien être de votre patient madame. Vous aimez votre job mais quand ont lis vos commentaires vous faites que vous en plaindre…. et encore une fois ne prenez pas toujours les choses pour vous c est dingue je parle de généralités , je ne juge personne, je constate et vous trouve un brin susceptible, la meilleure dès chose à faire madame c est d’arrêté de travailler avec HAD et de prendre vos patients en charge seule si vous avez la possibilité de faire une toilette d un patient en fin de vie multi appareillés ( sap pca sng…) si vous avez la possibilité de vous levée en pleine nuit et d’aller prendre en charge un patient et d’enchaîner votre clientèle derrière, si vous avez la possibilité de mettre en place un fond FNASS, si vous avez la possibilité de faire seule une toilette mortuaire faite le…. vous avez raison sur un point discours de sourd …. n oubliez pas non plus que vous n étiez pas encore infirmière que L Had exister déjà madame, bonne soirée à vous

    • Gne Gne Le 8 août 2017 - Répondre

      Tony les HAD ne sont pas payés à l’acte … mais en forfait journalier.

    • Tony Druard Le 8 août 2017 - Répondre

      Je le sais…..

    • Tamara Velickovic Le 8 août 2017 - Répondre

      ?

    • Carole Ledoux Le 8 août 2017 - Répondre

      Robert Robichet 24 / 24 ???? Les nuits et les week-ends les patients appels les IDEL qui s’occupaient d’eux avant l’HAD

    • Sandrine Maire Le 9 août 2017 - Répondre

      Le HAD ne veut pas prendre en charge les soins à horaires fixes en dehors de 9h-17h ! Et impose SA facturation. En quoi est-t-il utile ?

    • Carole Ledoux oui certaine HAD sont dispo 24h sur 24 7js sur 7. Dans notre HAD il y a toujours quelqu’un d’astreinte nuit en ide et également un médecin

    • Bertrand Dehoux Le 9 août 2017 - Répondre

      Ne rêve pas dans quelques années il n’y aura plus d’idel que des HAD!!
      Ça coûte moins cher. Regarde autour de toi les HAD grandissent et les cabinets ferment les uns après les autres!
      Il faut fuir le Liberal avant 5/10 ans.
      Vends ton cabinet dans 5 ans il ne vaudra plus rien!
      Les HAD seront privilégiés par l’HAS.
      Tu verras!!

    • Mehdi Oirdi Le 10 août 2017 - Répondre

      Exactement ! (Et non les HAD coûtent plus cher que les libéraux )

    • Mehdi Oirdi Le 10 août 2017 - Répondre

      Bertrand Dehoux les had coûtent largement plus cher que les libéraux…mais ça enrichit les hôpitaux qui ont des pbs de finance.. ils payent les ide salarié à 2000 balles et gardent la différence en plus.. l

  3. « Aloooooo l’HAD? Je suis l’IDEL de Mr Intel qui va pas bien, il souffre bcp et de sature a 80%!  »
     » téléphonez au 15, on ne se déplace pas… »
     » heu… Vous faites la coordination il me semble ( sous entendu malgré tout le boulot qu’on fait, on a pas la MCI)  »
     » oui mais vous voulez que je fasse quoi? Je suis pas sur place moi! »

    • Murielle Bonte Le 6 août 2017 - Répondre

      Oui c’est tt à fait ça !!!

    • Thomas Punyama Le 6 août 2017 - Répondre

      En même temps les arguments tiennent la route, pour 5€ vous préférez laisser votre patient en danger ?
      Votre réflexion est malsaine.

    • Céline FAuc Le 6 août 2017 - Répondre

      Cest pas à vous de prescrire une had mais au Médecin traitant qui doit faire son travail. On agit sur prescription comme vous , et vous n’êtes pas prescripteur dc en effet Dans des cas la faites le 15

  4. Isa Line Le 6 août 2017 - Répondre

    Franchement nous il y a un had dans le secteur.. je pense qu’il y a du travail pour tout le monde…. pour moi c’est deux cadres différents. Moi je vais être sincère des soins à 22h je préfère que ce soit les HAD avec des soins H24. Ils ont des services de nuit très bien.
    Et puis laissons surtout les patients faire leur propre opinion combien sont revenus vers ns car nous sommes beaucoup plus à l’heure et nous n’arrivons pas avec un milliard de matériel qui finissent finalement à la poubelle. Les patients ne supporte pas ils relèvent souvent le trou de la Sécu quand il voit tout ça.
    Le tout c’est de toujours spécifier au patient qu’il a le choix….

  5. Boucher Philippe Le 6 août 2017 - Répondre

    c’est le même problème pour tous les soins et gardes de ville …. les infirmières et les médecins ne sont plus là la plupart du temps … on a donc substitué le SAMU ou SMUR les ambulances avec un infirmier à bord et les HAD … Tout est venu de la fameuse grève des gardes . Les hospitaliers ont dit : les généralistes ( qu’ils appellent des bobologues ) ont fait la preuve de leur inutilité …. Idem pour les infirmières , je suppose….

    • Sophie Raibaud Le 6 août 2017 - Répondre

      Depuis quand les infirmières ne sont plus là ???

    • Marie Otho Le 6 août 2017 - Répondre

      Quand nous gérons en libéral des soins lourds tels pompes à morphine ou autres nous sommes obligées d être d astreinte et on peut nous appeler à tout moment dans le nuit…et ça arrive régulièrement alors parlez de ce que vous connaissez Svp….

    • Carole Ledoux Le 8 août 2017 - Répondre

      J’ai même des appels la nuit pour des RdV prise de sang !!! Les gens pensent tomber sur un répondeur … non non je suis là !!! Bref on est de garde

  6. Mariie Bon Le 6 août 2017 - Répondre

    nous à l’HAD on travaille aussi avec les IDE libéraux , on les laisse même en place quand ils interviennent déjà auprès des patients. la seule chose , c’est l’HAD qui paye leurs prestations …

    • Cathy Mini Le 6 août 2017 - Répondre

      En dessous du tarif sécu et à 45 voir 60 jours….

    • C juste pas pareil partout

    • Céline Arsac Le 6 août 2017 - Répondre

      La bonne blague!!

    • Céline FAuc Le 6 août 2017 - Répondre

      Je rigole !!! La bonne blague! Vos soins sont payés de manière dégressive dans le libérale alors que si c’est l’had qui vous emploie vos soins de n’importe quel nature ou nombre sont payés plein pot ! En gros vous êtes plus que gagnant ! Un exemple: dx et insuline matin et soir tous les jours sur 1 mois Avec les Frais kilométrique et j’en passe revienne à 800 euros !!!! Cest plus que la moitié de ma paie !! Bref pour la plupart d’entre vous vous n’avez pas fait d’had alors parlez de sujet que vous connaissais. On est tous ide au même titre! Vous cherchez tjs la petite bête, allez travailler en milieu hospitalier vous verrez c’est Bien pire ! Vous avez la chance de travailler avec des Médecin traitants qui vous chouchoutent pour la plupart et tant mieux mais comparez pas ce qui ne l’ai pas ! C’est facile de tjs se plaindre mais je pense que bien d’autres on des conditions de travail Bien plus difficiles. Nous avons la chance de faire un métier par amour et de ne pas regarder sa montre et son porte monnaie malgré que ce ne soit pas le cas de tout le monde ….

    • Céline FAuc Le 6 août 2017 - Répondre

      la facturation c’est tous les 15jours et ce n’est pas du ressort des infirmières ! Elles sont payés malheureusement bien moins cher que vous
      Ca n’a rien à voir avec le soin! Adressez vous au service de facturation qui a du retard dans les paiements

    • Cathy Mini Le 6 août 2017 - Répondre

      Les soins sont également sous cotés par les HAD par exemple ici les perfusions sont proposées AMI9 au lieu de AMI15 au tarif sécu !
      Et destro/insuline qui se cumulent à taux plein c’est 8€80/ par passage à domicile alors, avant d’arriver à 800€/mois il y a une différence…. surtout que les libéraux ont en moyenne 50% de charges sur leurs honoraires.
      Et croyez bien que nous préférons les prises en charge directes plutôt que le détournement de nos patients au détour d’une hospitalisation ( sortie autorisée uniquement si le patient rentre en HAD… ) pour finalement nous sous-traiter les soins, car domicile trop excentré !!!
      On les soignait à domicile avant la création des HAD, on sait faire aussi !

    • Ici, AMI 2 pour une perf…

    • Gaelle Cardot Le 6 août 2017 - Répondre

      Oui ms avec combien de semaines de retard?

    • Eliot Ness Le 6 août 2017 - Répondre

      C clair les had se font des couilles en or sur notre dos !

    • Céline FAuc Le 6 août 2017 - Répondre

      Cathy Mini 8,80 x2 passages /24h x30 jours + Indemnités kilométrique et autres si je ne m’abuse on en est pas loin des 800 euros. J’adore « les détournements de nos patients » à défaut de nos clients? Le monde hospitalier n’a pas de pitié et ne se soucis pas d’un patient qui Rentre à dom pour une PTH qui sera pris en charge par vos soins mais si pour un SP! Dites moi si vous êtes capable de prendre en charge un patient jeune qui n’a le droit à aucunes aides car ses ressources sont suffisantes et quil n’a pas l’âge d’être âgée dc il Met la main au porte monnaie et a besoin d’une TCL Avec Alimen parentérale et pompe Autopulse d’ATG qui n’est pas équilibré et qui vous sollicite la nuit ? Vous allez me dire c mon métier mm la nuit je continues mes soins ?! Et vous abandonnez votre famille le temps de l’aller retour? Alors en effet c’est possible des patients comme cela sont peut être moins fréquent mais nous cela fait malheureusement parti de notre quotidien et je ne pense pas que vous souhaiteriez effectuer régulièrement des toilettes mortuaire ou êtres réveille à 2h du Matin de façon régulière. Encore une fois pour prendre en charge un patient on a besoin d’une équipe et vous ne faites relation qu’à l’argent « mon patient ». Vous avez des charges Comme tout indépendant! Et me parlez pas d’argent svp car quand on voit le stock de pansements chez les patients qui sont pris en charge par des libéraux c’est la folie !!! Il faut savoir éduquer son patient dans l’économie et la nécessité ! J’adore le domicile et je pense même intégrer la profession libérale ds un futur lointain mais pas du tout Avec le même point de vue que vous.

    • Céline FAuc Le 6 août 2017 - Répondre

      Eliot Ness cest Comme à l’hôpital cest une enveloppe selon le motif de PEC et elle est dégressive aussi Dans le temps ce qui veut dire qu’à un moment de la pec on perd de l’argent et en plus vos soins on les paient tout le long plein pot et peu importe le nb
      Vous n’allez pas me faire croire qu’une des principale raison d’être ds le libéral cest pas l’argent ???! Et Quoi on vous prend un patient tous les 3 mois ! Je ne pense pas que cela vous plombe votre CA.

    • Edouard Gioanetti Le 7 août 2017 - Répondre

      Cathy mimi les soins sont pas sous cote en had….une perf c pas fircemment ami15….ca dépend du temps de votre perf. Quel rapport avzc les 800 par moi ? En tant quidel vous payez le medecin traitant,les vsl, autres prestataires (kibe etc…),les labo,la pharmacie,le materiel medical (lit,potence etc……….

    • Valérie Vincelot Le 7 août 2017 - Répondre

      Non mais on paye nos cotisations…..et du coup sur votre argument à 800 euros il reste plus grand chose

    • Céline FAuc Le 7 août 2017 - Répondre

      Nous c’est pareil et je vous assure qu’à la fin du mois il en reste bcp moins que vous !!!!! Vous avez une rancoeur envers les had qui n’est pas fondée en vue du nb de patient quon a et de la collabo avec vous. Vous vous faites un clichés de l’Had sans même connaître le fondement. En Toute logique vous préférez voir un patient rester hospitalisé au lieu de favoriser son retour à domicile par un service hospitalier tel que l’had.

    • Vince Guilbaud Le 7 août 2017 - Répondre

      Céline FAuc les généralistes vous chouchoute Mdr et la fée clochettes existe chez vous non ?

    • Vince Guilbaud Le 7 août 2017 - Répondre

      Vous coûtez trop cher les médecin au urgence font tous pour mettre l had en place mais comme vous êtes incompétent bain on récupères vos patients enfin je parle de chez nous… et quand le patient est ingérable bain vous nous le refourguer. … Merci bibi

    • Nath Rss Le 7 août 2017 - Répondre

      Tarifs au rabais …. et nous travaillons comme libérales pas pour etre salariées de la HAD

    • Céline FAuc Le 7 août 2017 - Répondre

      Vince Guilbaud certainement plus que nos MH !!!! La proximité cest ca votre différence !!!

    • Céline FAuc Le 7 août 2017 - Répondre

      Vince Guilbaud vous tenez des propos malsain envers vos collègue ide en had bravo vous devez vous sentir pousser des ailes !

    • Daniel Bitier Le 7 août 2017 - Répondre

      Moije suis idel sur paris et je kif bosser avec had. On a nouer une vraie relation de confiance avec les cadres on soccupe de leur patient comme si cetai les notre notre et ils nous en passe beaucoup. On les depanne si ils sont en galère.

    • Laisser tomber cette secte. L’ignorance le plus gd des mépris , et en plus avec cette saloperie on paye plus d’impôts

    • Sans compter ces enfants de p… qui côllent un forlax au client avant que l’on repasse ou qui nous pique un malade qd on l’hospitalise. Sur toulouse de vraies mères masuerelles . Bref je les déteste !

    • David Clerc Le 8 août 2017 - Répondre

      Tout à fait

    • David Clerc Le 8 août 2017 - Répondre

      Céline FAuc, concernant le stock impressionnant de pansements chez le patient, je vous demande un minimum de réflexion…
      C’est 3 fois sur 4 en sortie d’hospitalisation que les prescriptions sont délirantes et disproportionnées.
      Idem avec certains médecins au domicile.
      Et quand vous avez la pression des patients et des familles pour accélérer la cicatrisation d’une plaie, vous êtes amenés à tester plusieurs pansements…
      Et vu le conditionnement des boîtes, bien souvent, vous essayez 2-3 fois, aucun résultat et on essaye un autre.
      C’est tout le système qui serait à revoir, labo et pharmaciens notamment..
      On a rien à gagner à prescrire +++

    • Céline FAuc Le 8 août 2017 - Répondre

      Je suis d’accord mais quon ne me parle pas de coup d’une prise en charge en had alors
      Le prix d’une boîte de pansements c’est juste ÉNORME !! Il faut leur parler à nos patients’famille ´ et c’est Pareil pour le doliprane qu’on a fois 10 à la maison!

    • Marine Faustine Le 8 août 2017 - Répondre

      Céline FAuc apparement vous avez également une rancoeur des Idel évidente ! Alors les 800€ parlons en ! Je vais retirer la une belle partie pour payer l’ursaff carpimko Une autre pour les frais d’essence un peu pour les assurances indemnités journalière etc etc impôts et puis on fait le total et le rapport aussi sur le nb d’heures que je et que vous faites et puis La on regarde ce qu’il reste à la fin du moins hein !? Alors arrêtez de penser que le libéral c’est l’eldorado pour se tirer un bon salaire il faut en faire du soin !!!

    • Céline FAuc Le 8 août 2017 - Répondre

      Marine Faustine c’est gentil de faire le calcul à ma place !je n’aurai pas fait mieux ! 😉 Dans tout métier quand on est à son compte on a de lourde charge pour un salaire peu valorisant en attendant vous avez fait le CHOIX de ce mode de vie et vous êtes toujours entrain de vous comparer à l’hôpital ! Cest Comme le nombre d’heures que vous faites, qui termine à l’heure dans cette profession ???????? Des heures j’en fait et jai pas le chance d’être payé en plus ! À croire que vous seul avez des difficultés! Il faut seulement être complémentaires mais non cest tjs les mêmes qui en prennent plein lhad ‘ en attendant on est tjs la et il me semblerait quon tire plutôt bien notre épingle du jeu et que les familles et patients apprécient notre complémentarité et non n’hésitez prend pas place de ´ ! Faut pas non plus nous prendre pour des lapins de six semaines 😉

    • Marine Faustine Le 8 août 2017 - Répondre

      Céline FAuc ai-je émis une plainte ?? Non je ne fais que contrer tes arguments . J’aime mon métier et La apparement c’est toi qui crache sur le libéral . Moi je n’ai rien critique Par contre relis tes posts ?

    • Céline FAuc Le 8 août 2017 - Répondre

      Marine Faustine la critique ca fait avancer et échanger les points de vue. Je suis la pour critiquer ce que je ne comprends et ne comprends pas sinon ça sert à rien de parler sur le sujet ;-)Le thème de cette rencontre cest faites vous l’a différences entre les modes d’admission de l’had et du libéral: je fais tb là distinction et je ne crache pas sur le libéral Bien au contraire ! Cest vous qui crachez sur l’had et pas le contraire! je défend mon engagement et mon point de vue de l’had qui n’est pas représentatif au fonctionnement de toutes les had! Je sais à quoi on sert et cest le principal pour moi! Et le « vous » ne vous représente pas 😉

    • Vince Guilbaud Le 8 août 2017 - Répondre

      Céline FAuc j ai pas de propos malsain c un triste constat que je vous fait nous on garde nos malade jusqu’ à la fin on fait la dialyse …. stomi chimio… et du palliatif…. et quand je récupère des patient de had qui sont super mal pris en charge ça me laisse beaucoup d amertume

    • Marine Faustine Le 9 août 2017 - Répondre

      Et quand moi on me tel pour prendre en charge des toilettes et que l’had s’occupe des perfusions 3x/j c’est aussi un triste constat vois tu ! Pourtant je ne fais pas de généralité alors mERCI d’en faire de meme ?

    • Edouard Gioanetti Le 9 août 2017 - Répondre

      Valerie Valérie Vincelot le had paye aussi des cotisations pour son personnel….

    • Céline FAuc Le 9 août 2017 - Répondre

      Marine Faustine lol

    • Sylvie Brunel Le 9 août 2017 - Répondre

      Oui c’est L’HAD qui nous paye avec 3 à 4 mois de retard ?…on devient libérale salariée de l’hôpital !!! Inadmissible !!

    • Marine Faustine Le 9 août 2017 - Répondre

      Céline FAuc c’est triste d’être aussi aigris le sarcasme est votre seul moyen de défense apparement ! Pour conclure ce n’est pas avec des gens comme vous que les relations vont s’améliorer ! Sur ce prenez un prozac (je vous laisse le choix du praticien pour la distripar had ou idel peu importe le but est que cela marche détendez vous respirez ca va le faire ??Victoire Vic Vincent Dedenis

    • Céline FAuc Le 9 août 2017 - Répondre

      Marine Faustine je re lol! C’est vous qui montez sur vos grands chevaux ..tout va bien pour moi je vous remercie de prendre soins de ma santé seulement je laisserai à l’occasion le soins à mon praticien’ de faire son job et vous de restez à « votre place »? D’ailleurs vous connaissez notre travail ? Pas la façon de fonctionner Bien sur puisque vous semblez être catégorique !

    • Céline FAuc Le 9 août 2017 - Répondre

      Vince Guilbaud jcomprend. Toutes les had ne fonctionnent pas de la mm façon dc chacun aura son point de vu selon son vécu… ce que jveux dire c qu’on taf pour la plupart des pec, av des libéraux et que chacun y trouve sa place pour faire ses soins et pour des SP svt ils st soulagé qu’on viennent les aider et vice-versa quand on est en difficulté. En plus on est temporaire à leur pec ou alors sur la fin. En tt cas jm ce que je fais et ce concept

    • Aurélie Lagarrigue Le 11 août 2017 - Répondre

      Céline FAuc et les stocks inutiles des pansements de l’Had on en voit aussi! Et oui on se lève la nuit nous aussi en tout cas moi et mon équipe on a un téléphone 24/7 !

    • Aurélie Lagarrigue Le 11 août 2017 - Répondre

      Marine Faustine c exactement ca on n’a rien dit nous! C elle qui nous traite de requins! C la même galère! On aime notre métier c notre point commun c tout.

    • Céline FAuc Le 11 août 2017 - Répondre

      Vous remettez en doute tout le temps le travail des ide en had c’est quand même culotté je trouve! Nous avons autant de compétences que vous et nous sommes complémentaire à votre travail en situations d’épuisement, de difficultés… mais non à vous écouter vous êtes des wonderWomen qui savent tout gérer. Tant mieux pour vous. Mais Renseignez vous des critères de pec en had et vous comprendrez à Quoi on sert et l’équipe pluridisciplinaire qui nous entoure Vous ne faite relation qu’au fait que vous n’êtes pas salariés du had, que vous êtes payé en retard, quon vous pique vos patients mais Ce n’est pas un critère valable pour dire que le had n’a pas sa place !!! De plus la nouvelle loi de leonetti propose un nouveau regard sur la fin de vie et les soins de confort à domicile. A tord votre statut face à certains soins hospitalier n’est pas suffisant ( faites vous des transfu? Des sedation contrôlées dans le cadre de la loi, les chimio injectables…?) les dispositifs de pec sont complexes et pour nous ils sont limités aussi Dans les cas où on émet des refus. Il y a du positif et du négatif ds les 2 structures c’est normal mnt il faut savoir faire la part des choses

    • Céline FAuc Le 11 août 2017 - Répondre

      Aurélie Lagarrigue je suis d’accord mais vous n’êtes pas tous joignable h24

    • Sylvie Novy Le 11 août 2017 - Répondre

      Donc cela coûte plus cher et bien plus !!

  7. Les HAD sans la coordination des Idels ne seraient rien.

    • Mickael Martin Le 6 août 2017 - Répondre

      Depuis quand les idels coordonnent le travail de l HAD??
      J ai bossé pour un HAD
      On avait un gros secteur
      Il y avait des patients suivis par des idels mais Avec des toilettes par les À.S de l had
      Quand on nous appel à 00h00 pour une stomie d un patient suivis par une idels et que celle ci ne veut pas se déplacer pour faire le soin ..
      Vous trouvez cela normal ?
      Moi non
      Travaillons en bonne intelligence avant de cracher les un sur les autres

    • Isabelle Simon Le 6 août 2017 - Répondre

      nous travaillons beaucoup avec l hAD Et assurons les soins techniques avec les AS Pour les toilettes Tout se passe bien Mais Si probleme la nuit ce sont les astreintes de l HAD qui se déplacent car Ils ne veulent pas nous payer plus d 2 passages !!

    • Mickael Martin Le 6 août 2017 - Répondre

      Du coup vous êtes bien content que l had existe

  8. J’ai fait les 2, libéral pendant 15 ans puis had et franchement les patients de l’had en général sont des patients que je n’aurai pas pu prendre en libéral avec beaucoup de soins longs (toilette complète + changement de canule + gros pansements à faire tous les jours soit + d’1 heure de soins avec tous les actes non payés). Je faisais environ 7 patients sur 7h de travail, ce qui ne serait pas possible en libéral. J’ai arreté car l’had ce n’est pas pour moi mais je pense que les 2 ont leur place.

    • Merci ! Ont est d’accord, ce ne st pas les mêmes patients. Et d’ailleurs chez moi (vaucluse) , les patient deviennent  »had » a la demande du medecin car il estime que la.prise en charge par une idel seule est insuffisante car trop lourd en perte d’autonomie. Et besoin d’un service 24h/24

  9. Ayant été IDE en Had pdt 5 ans puis auj IDE Lib depuis 5 ans mntnt je pense sincèrement qu il ya du bon et du moins bon de partout.
    Et surtout du boulot tt le monde.
    Il faut arrêter de se tirer ds les pattes …
    Il suffirait de vivre ds 1 monde ou les gens st honnêtes les 1 avec les autres et respecteraient la loi .
    Autant croire au père noël et aux bisounours

  10. Naima Assamir Le 6 août 2017 - Répondre

    Faire di sparaitre la HAD et restituer les soins aux idels c est simple .LA HAD nous prend nos malades . a la source dans leurs chambres d hopital on leur propose la HAD donc voila .

    • Myriam Sandra Le 7 août 2017 - Répondre

      Bonjour, c’est un peu catégorique comme réaction … vous auriez le temps de faire trois fois par semaines des pansements vac de 45-min voir plus ? Des perfs à gogo et autres soins chronophages dans des situations de soins palliatifs? Il y a des critères pour entrer en had, combien de fois des IDEL sont soulagés de ne pas avoir des soins qui prennent énormément de temps dans des tournées déjà hardcore …

    • Bien dit . Et je rajouterai.meme que.la prise en charge.en.had est.decide par un médecin. Et avt de  »piquer  »le.patient comme vs dite comme.si ct votre possession, on demande l’avis.au patient ,ce qui et.normal et aux.idel aussi. En tt cas c comme ca chez moi. Et je bosse en idel et en had

    • Naima Assamir Le 8 août 2017 - Répondre

      Myriam Sandra non c est pas dur oui je peux prendre ces prises en charges la c est notre domaine des petfs. A gogo des psts vac tout tout tout .je refuse que la had prenne toysses soins et nous laisse a nous des preparztions de pilluliers.je suis pas d accord .biento on est des supleantes et kesami1r et a15 piur eyx et pour nous les ami1.c pas normal .nous pouvons asdurer les soins techniques et les soins de nursing chez le meme oatient et toutes seule .

    • Tanguy Monceau Le 9 août 2017 - Répondre

      Naima Assamir Je vais te filer certains de mes patients … à mon avis, les soins de nursing tu les feras seule une fois pas deux ?

    • ?????? bien dit Tanguy Monceau . On lui refile qui ?? chacun a son rôle, il y a du boulot pr tt le monde

    • Naima Assamir Le 9 août 2017 - Répondre

      Tangy Tanguy Monceau Merci mais je suis a 34 ais3. +les AMI qye mes patients ont .donc non gardez les .parce qye mou j ai 30 ans d exercice liberal et j an ai fait et j en fais tjrs du nursing et tres tres lourd

    • Sandra Sicot Le 10 août 2017 - Répondre

      Par contre, dans le débat, on ne parle pas non plus du nombre de cabinet qui refuse systématiquement les toilettes complètes au lit… de plus, tous les infirmiers libéraux ne sont pas capables de mettre en place des Vac avec installations et de gérer des sedations a domicile……
      L’HAD ne vole pas les patients, on répond à une prescription médicale…

    • Naima Assamir Le 10 août 2017 - Répondre

      Si je regrette ils ont le choix a la source lors de la prescription a l hopital ,les assistantes sociales passent directement la demande a la HAD . elkes n appellent que rarement kes cabinetscet c est la had qui appelle les idels . oui la HAD a prus du travail qui au debut etait destiné au cabinets de ville je le sais car j ai vu faire ca fait 30 ans que j exerce .

    • Edouard Gioanetti Le 8 septembre 2017 - Répondre

      Naima Assamir 34 ais3 pour combien de jours???

  11. Julien Vermeiren

  12. Stephanie Wilbert Jessica Novais regardez voir les commentaires haineux et malsains … et après ils osent dire qu’ils font infirmiers pour la beauté du métier et aider les autres … au final tout est une question de fric !

    • Jessica Novais Le 6 août 2017 - Répondre

      Tu as tout compris

    • Stephanie Wilbert Le 6 août 2017 - Répondre

      Humpf

    • Edouard Gioanetti Le 9 août 2017 - Répondre

      Entierement ok…

    • Nath Rss Le 9 août 2017 - Répondre

      PourQuoi ? Vous travaillez bénévolement vous ??

    • Rien à voir…! Tout de suite parler de travailler bénévolement. Constamment les mêmes manières de répondre…
      C’est facile de prendre une partie de la phrase et en faire une interprétation personnelle. Je cible les propos de certains individus qui parlent lamentablement des infirmières en HAD, qui elles sont bien moins payées que les infirmiers libéraux et font leur boulot au mieux comme ce qu’on leur demande ! Alors oui leur parler de « fric » alors qu’elles ne gèrent en rien le système de cotation de l’HAD vous en penserez ce que vous voulez, c’est bien bas !

    • Laetitia Dufaut Le 29 août 2017 - Répondre

      Je suis D’accord Avec vous c’est exactemet ce que je me disait en voyant les commentaires… Genre Intel vaut plus cher l’autre vaut moins cher…
      Mais personne parlent des soins spécifiques que beaucoup d’infirmiers libéraux ne prennent pas en charge car trop spécifique…
      Et quand je vois qu’ils refusent que les as puissent être libérales parce qu’elles leur prendraient le marché des toilettes ca me fait bien rire de les voir se plaindre que l’had leur prenne du travail ??

  13. Nadia Kaci Le 6 août 2017 - Répondre

    Desolee Désolée mais je ne comprends pas la question car elle n a aucun intérêt que de créer un conflit qui n a pas lieu d etre.

  14. Cathy Mini Le 6 août 2017 - Répondre

    C’est vrai que en théorie on devrait travailler main dans la main avec pour pour seul objectif le patient.
    Mais sur le terrain, on se retrouve plutôt en concurrence, et en l’occurrence, en concurrence déloyale…

  15. Nicole Bernard Le 6 août 2017 - Répondre

    Isabelle Rouzé,Elise Loïck Sueur

  16. Laurent Trignac Le 6 août 2017 - Répondre

    Had et libéraux on travaillent tous pour que les personnes qui souffrent aient accès aux soins dans les meilleures conditions. Le maintien à domicile participe au processus de soin

  17. Enzel Aubert Le 6 août 2017 - Répondre

    Pourquoi sans arrêt se critiquer les uns, les autres ? Je crois que nous avons tous notre raison d’être. Je suis infirmière libérale et c’est vrai que pour moi les toilettes sont importantes car il y a des liens qui se créent avec la personne soignée, je prends mon temps pour elle. Lorsqu’un patient rentre d’hospitalisation j’essaie aussi d’être présente au maximum. Peut-être est-il nécessaire que l’HAD prenne le relais lorsque les IDEL ont trop de travail et ne peuvent donner ce temps nécessaire pour certains patients.

  18. Valérie Vincelot Le 7 août 2017 - Répondre

    La seule chose que je constate c est un manque de respect et un manque de connaissance des conditions de travail des deux côtés. ..les ide des had se trouvent et sont souvent mal loties et les idels galèrent avec un systeme qui les etrangle un peu plus chaque jour….par contre aucun soutien mutuel. …et aucune reconnaissance
    Le diviser pour mieux régner. ….meme pas besoin des dirigeants on le fait tout seul!!

  19. Anne Sophie Covin Le 7 août 2017 - Répondre

    Moi je parle en tant que patiente. J’ai depuis un certain temps un IDE libéral et qui m’a toujours très bien soignée. Lorsque je suis entrée a l’hôpital on m’a poser un VAC et on m’a obliger de faire venir l’HAD pour les soins. Sauf que moi je dit que c’est stupide car en plus le personnel de l’HAD change tout le temps, qu’il n’y a quasi voir pas de transmissions puisque c’est moi qui les faisaient. Donc j’ai imposer le matin ou il faut faire le VAC OK HAD car matériel pris en charge et coûteux. Si non j’ai demande a ce que se soit mes IDE libéraux qui viennent les autres jours et le soir. Il y a beaucoup de relationnel entre un IDE libéral qu’avec une équipe entière HAD.

    • Fanny Sffrt Le 7 août 2017 - Répondre

      Ils sont « censé » garder vos infirmiers libéraux peu importe les soins

    • Edouard Gioanetti Le 9 août 2017 - Répondre

      Fanny Sffrt ils sont censés rien du tout….rien n’oblige le had a garder les idels….

    • Camille Bonnion Le 9 août 2017 - Répondre

      La vactherapie est réservée aux HAD, il n’y a pas formation aux Idels, donc pas de débat

    • Nath Rss Le 9 août 2017 - Répondre

      Edouard Gioanetti
      Vous oubliez une chose c’est que le patient a le libre choix de son infirmier(e)..
      Ce qui est enfreint régulièrement en sortie d’hôpital puisque bien souvent on lui impose la HAD .
      C’est ainsi que je me suis fait spolier de certains de mes patients que j’aurais parfaitement pû prendre en charge moi meme !
      Désormais avant chaque hospitalisation je « brieffe »mes patients pour pouvoir les garder ensuite !
      C’est quand même pas normal…..

    • Anne Sophie Covin Le 9 août 2017 - Répondre

      Je suis OK avec la personne qui commente au dessus, il faut bien informer les patients pour qu’ils puissent demandé avec qui il souhaite continué ces soins.

    • Sandri Nne Le 11 août 2017 - Répondre

      Et si l’IDEL a été formée à l’hôpital ??

    • Aline Wagner Le 12 août 2017 - Répondre

      Ca dépend où si si ça existe bien sûr !! et heureusement une had qui fonctionne bien n’a aucun intérêt à garder les soins c’est essentiellement de la coordination après l’infirmière libérale veut elle se former ? Veut elle et peut elle prendre le temps pour des soins corrects ? Transmettre ce qu elle a fait …Ca c’est une autre question….

  20. HAD: hospitalisation à domicile

  21. Fanny Sffrt Le 7 août 2017 - Répondre

    Pour certaines situations avec des soins lourds je comprend l’intervention de l’HAD , par contre pourquoi ne pas laisser les patients choisir si ils veuvent garder leur propres infirmiers . Et ce que je ne comprend pas du tout c’est pourquoi l’HAD ne suit pas les cotations de la nomenclature .

  22. Infi Blan'Blan Le 7 août 2017 - Répondre

    Suis oas d accord en HAD vous nous sous payé. AP sur 12h = un ami 7 en HAD alors que c est coté ami15 secu
    C est du fourrage de geule

  23. Tamara Velickovic Le 7 août 2017 - Répondre

    Ah non l’HAD .., aujourd’hui on nous a proposé une pose et dépose de perf sur 12h en sc pour : 1 ami 2 à la pose et 1 ami 1 pour le retrait … au début nous avions pensé à un canular ben non … chercher l’erreur

  24. Wemy Arleta Le 7 août 2017 - Répondre

    Faire disparaître l had !! »

  25. On s’en tape. La meilleure alternative ? Les prestataires!

  26. Cé Cile Le 7 août 2017 - Répondre

    Perso, j’ai bossé avec l’HAD er j’en étais ravie! Tout était à ma dispo. Rien à gérer. Les ide m’ont expliqué des choses que je ne connaissais pas.
    Je les avais au tel des que je voulais. Pour le paiement ça a mis un peu de temps c’est sur mais bon, quand on a une bonne tournée, on peut attendre un peu! Bref, je recommencerai sans hésiter!

    • Nath Rss Le 9 août 2017 - Répondre

      Si ca vous embête pas d’attendre des mois pour être payée… alors tout va bien …. ?

    • Cé Cile Le 9 août 2017 - Répondre

      Qui a dit que j’ai attendu des mois? J’ai été payé le mois suivant. Faut arrêter d’interpréter comme ça vous arrange.
      Le patient que j’ai eu, je n’étais pas sensée l’avoir si l’HAD ne m’avait pas appelé. Donc c’est de l’argent que je n’attendais pas. C’est du + c’est tout.
      Après on voit tout de suite ceux qui ne pensent qu’au fric ?
      Encore une qui gagne 3000€/mois et qui ne fait que se plaindre! Pauvres patients….

  27. Lola Lola Le 8 août 2017 - Répondre

    Cesser la collaboration avec eux….personnellement.je ne me sens plus libre de mes actions avec eux

  28. François Hermine Le 8 août 2017 - Répondre

    Pauline Grmd pour Mr Malnuit!!!

  29. Louiza Moualid Le 8 août 2017 - Répondre

    Il paraît que il y a des aides soignantes à leurs comptes aussi ou associer pour domicile

    • Cé Cile Le 10 août 2017 - Répondre

      Non ce n’est pas légal.. .

    • Louiza Moualid Le 10 août 2017 - Répondre

      Ça existe que des as ce Cé Cile

    • Zohra Zozo Siddiki Le 10 août 2017 - Répondre

      Souvent sous la responsabilité d’une infirmière

    • Cé Cile Le 10 août 2017 - Répondre

      Dans le cadre d’un ssiad oui mais pas en statut libéral. Il faut qu’elle soit salariée et sous la responsabilité d’une infirmière coordinatrice ou cadre.

    • Cé Cile Le 10 août 2017 - Répondre

      Ce sont des auxiliaires de vie qui peuvent se mettre a leur compte mais n’ont pas le droit de faire des toilettes par exemple.

    • Louiza Moualid Le 10 août 2017 - Répondre

      Libéral sans infirmière

    • Zohra Zozo Siddiki Le 10 août 2017 - Répondre

      Louiza Moualid Idem Louiza

    • Cé Cile Le 10 août 2017 - Répondre

      Non, la loi n’est pas passée! C’est en discussion depuis pas mal de temps mais officiellement l’aide soignante ne peut pas avoir le statut de libérale et les soins ne serons pas pris en charge par la sécu.
      Après, c’est fort possible que des auxiliaires de vie fassent le boulot d’aide soignante mais si problème il y a, elles l’ont dans le baba ?

    • Cinderella Renoux Le 11 août 2017 - Répondre

      N’importe quoi les as sont sous la responsabilité d’infirmière donc ça n’existe pas seulement en SSIAS ou des auxiliaires de vie

  30. David Clerc Le 8 août 2017 - Répondre

    Perso, je travaille en parfaite intelligence avec l’HAD de mon secteur.
    Jamais de problème ni de conflit.
    Chacun a sa place et on est quand même bien content que les patients soient pris en charge pour la toilette et une partie des soins trop lourds que l’on ne pourrait pas correctement assumer.
    Mieux vaut ça que perdre un patient que l’on connait depuis des années et à qui nous sommes attachés

  31. Situation de doute ?

  32. Goouuen Oo Le 8 août 2017 - Répondre

    L’HAD n’est qu’un complément des soins infirmiers, ils sont tous les 2 complémentaire… il ne faut pas se leurrer pour une Liberal arrivé à un niveau de soins trop important,qui demande du temps alors qu’à contrario au niveau tarification ce n’est même plus rentable, l’Had elle (de par ses équipes plus importante) se permet des soins plus approfondie et plus « hospitalier » pour avoir pratiquer les 2, je n’y ai pas du tous fait les même choses … ca n’a rien à voir .. nous avons chacun un rôle à jouer

  33. Julie Martineau Le 9 août 2017 - Répondre

    Je pense que les 2 ont leur place mais il faut absolument réglementer sinon ce sont beaucoup de cabinets qui sont destinés à mourir !
    -30 % de chiffres en 2 ans !
    On paye nos charges très lourdes et il ne reste presque rien après.
    L eldorado est bien loin !

  34. Nadia Troncon

  35. L HAD coûte bien plus cher à la CPAM que les IDE libérales, libéraux. Et pour l avoir testé l HAD nous appelle dès qu ils ont un problème. Ils nous font participeraprès nous avoir détourné les patients avec l assentiment des structures de soins, cliniques, hôpitaux. Tout ceci est politique comme tout le reste . Suis dégoûtée

  36. Politique du système de santé….

  37. Noemi Metzger Le 9 août 2017 - Répondre

    Audrey Lubna Alfaransia Haser
    Estelle Grün Kempf
    Virginie Bowe

    • L’had… ça dépend des patients, ça dépend des soins. Nos patients on les connaît et quand on dit que ça risque d’être compliqué et qu’on nous rit limite au nez… et que finalement les ide de l’Had se rendent compte qu’on raconte pas des bêtises… hihihi. On est tous ide au même titre alors s’il était possible d’arrêter la gueguerre ce serait vraiment cool. De plus que pour des grosses prises en charge de partager les soins avec l’Had c’est bien! Parce que passer 2h chez un patient et être payé 1 soin 1/2 c’est juste pas possible alors qu’avec l’had c’est pas le cas.
      Je pense que ça dépend aussi bcp du fonctionnement de chaque Had

  38. Elodie Hamelin Le 10 août 2017 - Répondre

    Audrey Desplat Kathy Vianefe-passarrius très distrayant de lire certains commentaires

  39. Jenny Cohen Le 10 août 2017 - Répondre

    Et « ils » s’en mettent plein les « poches » sur « notre » dos !

  40. Nadia Cartier Le 10 août 2017 - Répondre

    Bien contente d avoir les HAD lorsque les patients deviennent trop  » lourds  » en soins ou fin de vie merci

  41. Marie-odile Bofill Le 10 août 2017 - Répondre

    Contre had . Payé au bout de 3 mois . Non respect notre nomenclature . Pas de contact ouvert avec equipes . Ont essayé de nous piquer nos patients . Le 24/24h fais moi rire . Appele plusieurs fois pr patient sous morphine pour avis medecin nous ont repondu qu’on verrait milieu semaine . Quand personne est dcd meme pas se sont deplaces . Le nursing c base de notre metier jamais refusé en 25 ans alors les as arretez les critiques svp . Surtout que vous venez à 2 pour un patient . Quand ils viennent voir un patient pour un pst n’ouvre meme pas le dit pst . Declare in situ qu’elle souffre et qu’il faut morphine ss nous ecouter et que c patient e d’1 an qui ne montre pas signe douleur qd on souleve le pst . Montre clairement qu’ils nous nargue devant familles . Ont forfait . Allez sur internet vous comprendrez et nous regle minimum syndical

  42. Elodie Pascal Le 11 août 2017 - Répondre

    Mike Coppola

  43. Virginie Lefebvre Le 11 août 2017 - Répondre

    Pour ma simple part de témoignage, j’ai quitté le milieu hospitalier le jour où on m’a reproché de prendre trop de tant avec un patient en souffrance à qui il avait été annoncé un cancer. Je suis parti dans la prestation… pour essayer, apprendre de nouvelles choses. Trop loin du patient dans mon travail, je me suis lancée dans le libéral… avec beaucoup d’à priori…Mon plus grand plus; c’est de pouvoir travailler avec les gens sans la pression de la hiérarchie à qui il est imposé de grosses contraintes budgétaires. Je gagne mieux ma vie Si je regarde uniquement mon compte bancaire. Si je ramène aux nombres d’heures c’est une autre affaire entre les bons côtés du salariat et mon salaire que ce soit à l’hôpital pour ( et encore plus Si je compare aux prestataires) J’ai énormément perdue en qualité de vie…. temps libres, vacances, impact sur sa propre santé etc…. Mais c’est un choix personnel et en rien une plainte . Et je pense que nous sommes très nombreux dans ce cas. Et d’une simple question de HAD il est triste de tomber dans de basses dérives de jugements péjoratifs.

    • Virginie Lefebvre Le 11 août 2017 - Répondre

      Ah et dans le service où j’étais le HAD venait mettre la pression aux médecins ( eux même ayant la pression de la direction) pour ajouter des prescriptions inutiles aux patients pour qu’ils rentrent dans la grille de prise en charge du HAD. Il fallait que le HAD soit rentable sinon fermeture de ce service et perte d’emplois … alors …. on comprend la grogne des libéraux, la grogne des salariés usés par ce système. Et le patient n’a jamais été pris en compte dans ce petit théâtre

  44. Gwenaelle Arnal Le 12 août 2017 - Répondre

    Pascale Bavouzet

  45. Adeline Gautier Le 12 août 2017 - Répondre

    Geoff Chnbc

  46. Bast Dudzik Le 30 août 2017 - Répondre

    J aime les HAD qui démarche chez les patients!
    Je trouve ça honnette vis a vis des libéraux

  47. Rbt Anne Le 21 septembre 2017 - Répondre

    Selon moi il faut travailler le partenariat, et s’intéresser à comment fonctionne les had et quel est le rôle de chacun. Cela peut nous démontrer que nous pouvons être complémentaire…

Laisser un commentaire