L’égalité d’exercice des IDEL(s) remises en cause par le stationnement !

L’égalité d’exercice des IDEL(s) remises en cause par le stationnement !

Même si la question peut apparaître comme anodine, le stationnement des infirmières libérales reste un sujet prépondérant dans l’exercice de la profession. Comment peut-on alors justifier les si grandes disparités existantes entre différentes villes de France ?

La voiture, un autre cabinet pour l’infirmière libérale

Le choix d’une voiture adaptée concentre une bonne part de l’attention des infirmières ou infirmiers libéraux, qui s’installent. Bien plus qu’un simple moyen de locomotion, la voiture se transformera au quotidien en un véritable cabinet ambulant avec l’ensemble du matériel indispensable pour pouvoir réaliser tous les soins infirmiers possibles. Les besoins et les attentes vis-à-vis du véhicule ne sont pas les mêmes d’une infirmière libérale à l’autre, et une tournée de campagne ne peut se comparer à une journée au centre-ville de Paris. Dans certains cas, des infirmières libérales feront le choix de se déplacer à pied, en vélo ou en transport en commun, mais force est de constater que la voiture reste de très loin le mode de déplacement le plus utilisé par les infirmières et infirmiers libéraux.

Ce constat amène donc à se poser la question du stationnement, principalement pour les professionnelles de santé travaillant en ville. A Paris, certaines infirmières libérales soulignaient, il y a quelques mois encore, qu’elles budgétaient 100 euros mensuels pour le paiement des PV établis pour stationnement irrégulier.

Quelles règles de stationnement pour les infirmières libérales dans les villes ?

Les infirmières libérales peuvent se sentir désemparées lorsqu’elles doivent réfléchir à cette problématique, car il n’existe aucune législation unique. Le stationnement des professionnels de santé relève de l’autorité des communes ou des communautés de communes, ce qui explique une si grande disparité à travers le territoire. Pour être plus précis, cette question du stationnement est évoquée par une circulaire du Ministère de l’Intérieur du 26 janvier 1995. Cette circulaire justifiait des facilités de stationnement sur voirie pour les médecins et les sages-femmes. Le texte posait un principe mais laissait les municipalités libres de leur interprétation. En outre, les infirmières libérales et bien d’autres professionnels de santé n’étaient pas directement inclus dans le champ d’application de cette circulaire.

Et pourtant le stationnement reste un problème important au quotidien. Avec des emplois du temps, déjà surchargés, les infirmières libérales peuvent-elles passer 15, 20 ou 25 minutes à faire le tour d’un quartier afin de trouver une place de stationnement disponible ? Doivent-elles pour autant se décider à choisir les parkings privés, sur lesquels le tarif peut être prohibitif ? Faut-il rappeler les 2.50 € perçus par les infirmières et infirmiers libéraux par déplacement ? Et l’impossibilité de répercuter le coût de ce stationnement sur des honoraires fixés par l’assurance maladie ? Le stationnement représente donc une véritable problématique, à laquelle chaque municipalité a apporté des réponses diverses.

 

De Paris à Lyon, des situations bien différentes pour les infirmières libérales

 

S’il n’est pas possible de lister les situations de toutes les villes de France, les exemples de certaines grandes agglomérations hexagonales posent déjà question. A Paris, il aura fallu deux ans de négociations avant que ne soit adoptée la gratuité du stationnement pour les professionnels de santé. Cette gratuité sera testée et évaluée au cours de l’année 2018. C’est déjà une reconnaissance de la place de l’infirmière libérale. En effet, cette gratuité, qui prendra la forme d’une carte de stationnement « PRO Soins à domicile » sera applicable aux médecins, IDELs, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes et orthophonistes. La capitale a adopté le système le plus avantageux pour les professionnels de santé, dont les infirmières libérales, mais toutes les villes de France n’ont pas choisi la même voie.

A Lyon, par exemple, depuis le 1er janvier 2017, les infirmières libérales comme tous les professionnels de santé doivent s’acquitter de leur stationnement au moyen d’une application smartphone mais aussi faire connaitre leur emplacement plusieurs fois par jour. Pour une infirmière libérale en pleine activité, le coût annuel pourrait s’établir à 2000 € soit une dépense de 12 euros par jour. Un collectif d’infirmières et d’infirmiers libéraux s’est constitué pour dénoncer cette nouvelle réglementation, d’autant plus que l’amende en cas de non-paiement pourrait passer de 17 € (actuellement) à 50 € en 2018.

A Nice, les règles de stationnement des infirmières libérales ne sont pas plus avantageuses, même si la police municipale n’a pas hésité, le 7 avril dernier, à faire procéder à la mise en fourrière de la voiture d’une IDEL, privant cette dernière de son moyen de déplacement mais aussi de son matériel.

De nombreux collectifs sont créés partout en France pour dénoncer ces situations parfois ubuesques, mais aussi pour demander une harmonisation de la législation. Ces demandes seront-elles entendues et le Ministère de l’Intérieur pourra-t-il enfin clarifier cette question, qui interroge aussi sur la volonté publique de favoriser le maintien à domicile des personnes les plus fragiles ? Et sans solution pour le stationnement, les visites en elles-mêmes sont alors menacées …

 

Et vous, quelle est la situation dans votre ville ? Le stationnement représente-t-il au quotidien une difficulté dans l’exercice de votre profession ? Quelles seraient selon vous les solutions à mettre en place ?

 

 

By | 2018-04-12T15:15:21+00:00 2 août 2017|IDEL au quotidien|86 Comments

86 Commentaires

  1. Vero Baudart Le 2 août 2017 - Répondre

    la police municipale de montfermeil s en donne a coeir joie avec les infirmieres liberales…plus facile a verbaliser que les jeunes a moto sans casque…

  2. Frédéric Rives Le 2 août 2017 - Répondre

    C’est surtout les infirmières qui en profitent téléphone au volant pas de ceinture stationnement dangereux voire très dangereux et pour simple réponse je bosse moi c’est une urgence…. drôle de mentalité!!!

    • Virginie Godefroy Le 2 août 2017 - Répondre

      Toutes les infirmières ne sont pas comme ça… Pour ma part tjs la ceinture jamais de téléphone au volant

    • Cecile Paillard Le 2 août 2017 - Répondre

      Laisse virginie… l’ex de fred devait être infirmiere ??

    • Frédéric Rives Le 2 août 2017 - Répondre

      non mon épouse est cadre IDE belle sœur et nièce en libéral mais je parle en toute objectivité, je n’ai jamais verbalisé une IDE pour un stationnement non payé, un défaut de disque… par contre tout ce qui est dangereux je n’hésite pas et j’ai 22 ans de service.

    • Bambi Rouky Le 2 août 2017 - Répondre

      Surtout que maintenant il y’a le Bluetooth dans les voitures dc pas besoin de tel tenu à la main

    • Nadine Malhomme Le 2 août 2017 - Répondre

      Pour pas mettre la ceinture faut être sourd lol

    • Naima Assamir Le 2 août 2017 - Répondre

      Si Monsieur on verbalise trop facilement les infirmières libérales !

    • Personnellement je met ma ceinture même si je fais 200m… Par contre ce n’est pas logique, les ide reçoivent des PV alors que les ouvriers communaux ont le DROIT (texte de loi) de circuler dans la commune sans ceinture…..

    • Frédéric Rives Le 3 août 2017 - Répondre

      Faux aucun texte ne dispense un employé communal du port de la ceinture et si il est verbalisé il paie sur ses deniers

    • Libérales ou pas libérale… On peut pas tt avoir

    • Orim Tourim Le 3 août 2017 - Répondre

      Euh toutes les voitures maintenant bipent quand il N y a pas de ceintures mr…
      Vous venez de faire un cliché tout sauf réaliste et que partage beaucoup de vos collègues…
      Mais ON en est bien loin…

    • Frédéric Rives Le 3 août 2017 - Répondre

      ah si un bip ou le Bluetooth suffisait à ce qu’il n’y ai plus d’infraction ceinture ou téléphone au volant….Pour la ceinture j’ai vu une IDE la boucler sur le siège pour éviter le bip, effectivement nous ne serons jamais d’accord

    • Lili ArnLabat Le 3 août 2017 - Répondre

      Il faut être debile pour ne pas mettre sa ceinture il fait penser à notre sécurité .. le téléphone c vrai qu’on décroche suivant si c un patient qui appelle pour le stationnement c’est l’horreur ma collègue à pris 135 € car placée trop près d’un passage piéton de 2×2 la largeur habituelle .. avec les travaux des maires pour supprimer les voitures du centre ville et les énormes trottoirs pour limiter les stationnements c’est la galère en ville !

    • Alex Ide Le 4 août 2017 - Répondre

      Moi j’ai bcp de mal à me garer quand je travaille comme jour de marché alors je me gare de façon à moins gêner et bammm 135 euros d’amende pour stationnement très gênant sur trottoir alors qu’aucune voiture passait devant église jour de marché alors merci les policiers ?????

    • vous devez pas aimer cette profession pour dire cela pffffffffffff rien à rajouter !

    • Frédéric Rives Le 4 août 2017 - Répondre

      comment peut on dire de telles âneries!!! faire une relation potentielle entre aimer et verbaliser. lorsqu’il y aura un texte qui autorisera les IDEL à déroger aux textes en vigueur, il n’y aura plus de verbalisation en attendant et pour la sécurité de tout le monde respecter le code de la route. Maintenant vous dérogez donc prenez le risque d’être verbalisé assumez le et voila. Je pense que bon nombre de collègues sont conciliants tant qu’il n’y a pas de danger

    • Mathieu Ferlay Le 4 août 2017 - Répondre

      Décidément ces policiers vivent dans un monde à part, ils sont irréprochables mais comment supporter que ces gens nous fassent des leçons de moral alors que eux profitent de leur statut pour se poser n’importe où pour verbaliser. Je parle en connaissance de cause, j’ai pris 135 euros pour stationnement dur un trottoir très large. Les flics se dont garé juste devant moi pour me coller le pv et en prime je les ai vu se moquer de moi quand je suis revenu

    • Cecou Cec Le 4 août 2017 - Répondre

      Mais n importe quoi!! Vous faites des generalites!! Oui on bosse et on a pas le temps et ça c est 1 realité!!

    • Cecou Cec Le 4 août 2017 - Répondre

      Au lieu d emmerder les gens qui travaillent, faites votre travail avec les malhonnetes!! Mais c est tellemenr plus facile hein!! Moi je cotoie ca au quotidi et ca me donne envie de vomir!!
      Ds ce pays vaut mieux etre voeur, trafiquant etc..là personne ne te dit rien@@
      La repression!! Pff!!
      Inutile, injuste et débile!!

    • Philippe Joly Le 4 août 2017 - Répondre

      C’est vrai que les policiers sont irréprochables. ..il n’y a qu’à les regarder conduire lol

    • Hélène Ln Le 6 août 2017 - Répondre

      Mathieu Ferlay excusez le, ce n’est qu’un policier municipal ? sûrement frustré d’avoir raté le concours de police donc bien aigri ?

    • Mathieu Ferlay Le 6 août 2017 - Répondre

      D’accord seulement je n’en suis pas la cause. Et certains policiers nationaux sont pires voleurs. Je penche plutôt pour un léger deficit intellectuel nuisant à la reflexion ou peut être des problèmes de lecture. Ces hommes ont un pouvoir qu’ils ne sont pas en capacité d’utiliser avec intelligence

    • Frédéric Rives Le 6 août 2017 - Répondre

      La limite de l outrage est atteinte je pense pour ma part certes de simple Pm frustré que de vous mettre devant vos responsabilités de vous prendre en défaut vous grands soignants vous oblige a être outrancier car déstabilisé d entendre tant de vérités paramédicaux a bac +3 pm a dess en sécurité intérieure….essayez de parler de ce que vous connaissez en général cela évite les bêtises contre sens et aberrations.Je vous conseil de vous rapprocher d’élus locaux pour faire des propositions de lois pour atteindre vos désirs….bon courage à vous ce n’est pas gagné vu vos propos

    • Mathieu Ferlay Le 6 août 2017 - Répondre

      Relisez votre premier message ayant généré toutes ces reponses, vous avez été le premier à dénigrer notre profession et généraliser une situation que vous avez constaté ponctuellement!! Enfin je vais supprimer mon message car j’ai été un peu loin dans mes ecrits et je ne suis pas si courageux vous avez raison. Cela dit je reste ouvert aux discussions et je compte en effet contacter la municipalité.

    • Véronique Priant Le 6 août 2017 - Répondre

      Frédéric Rives je ne voulais pas intervenir mais je ne peux pas vous laisser dire ca. On ne se prend pas pour des super soignants au dessus des lois. On veut juste pouvoir travailler. Chez nous on a résolu le problème. Puisque la PM ne nous lache pas et ne comprend pas on ne va PLUS en cette ville oú on ne peut pas se garer. On est à la limite du délit de sale gueule. J’espère pour vous que ni vous ni vos proches n’habite des une zone sensible au stationnement et qu’en cas de besoin un IDE ne vous dise « désolé je ne peux pas venir vous soigner je ne peux pas me garer « 

    • Non pas du tout ils ne sont pas conciliants les PM…
      J’avais payé 30minutes et j’ai dépassé de 10mn. Et j’ai pris un PV…
      Quand je suis dans un spin je me vois mal dire à mon patient attendez je dois aller remettre des sous pour éviter de prendre une prune….
      Maintenant la mairie me propose un abonnement de 40 euros par mois….

  3. Mathieu Dupuy Le 2 août 2017 - Répondre

    Verbalisé alors que stationner sur une zone de livraison en plein centre ville, après 4 tours de c…, Aucune place, bin oui, j’ai tenté le coup pr pouvoir enfin rejoindre le domicile d’une patiente. Résultats 135e. Notre travaille d’infirmier, n’est ce pas de la livraison de service? Comme quoi on attache plus d’importance à l’objet, au consommable qu’à la personne!

  4. Berengere Camin Le 2 août 2017 - Répondre

    La chance de travailler dans une petite ville où les policiers municipaux connaissent bien nos voitures et sont très tolérants niveau stationnement et vitesse (dans la limite du raisonnable). Téléphone en bluetooth dans la voiture ça me paraît indispensable.

  5. Ici sur nice une contravention de temps en temps quand on tombe sur un flic pas cool maiS la majeure partie du temps ils sont compréhensifs et on est pas trop embêtées .

  6. Toan Pham Le 2 août 2017 - Répondre

    Je ne trouve pas du tout normal que les IDE soient embêtées avec des problèmes de stationnement dans l’exercice de leur travail. Je suis pour une réglementation qui autorise les IDE à se garer sans devoir payer et sans être verbalisées, à condition que la circulation ne soit pas gênée. Elles sont un formidable maillon dans la prise en charge thérapeutique, et je suis prêt à renforcer ce maillon sanitaire en validant leur DPC obligatoire (développement professionnel continu) par une formation validante sur la prévention des erreurs médicamenteuses.

  7. Pierre Gay Le 2 août 2017 - Répondre

    En campagne pas de.problème

  8. Nath Rss Le 2 août 2017 - Répondre

    Ils m’ont même verbalisée alors que mon véhicule était en panne et Que j’attendais la remorqueuse garée à cheval sur le trottoir.
    Il leur aurait pourtant suffi de me demander puisque j’étais dans mon véhicule …. Resultat 135€ Que je me suis empressée de contester …

  9. Jay Morin Le 2 août 2017 - Répondre

    Après 3 tours de centre ville sans trouver de place, je n’ai eu d’autre choix que de me garer juste devant l’hôtel de police, dans une rue étroite, à cheval, sur le trottoir, avec les warnings… Chance ou tolérance, je n’ai pas pris ma prune, mais le soin était un peu bâclé tant j’avais peur de me la faire enlever. En toute objectivité, tourner 15/20 min pour trouver une place (payante..) où se garer à 20 min de marche du domicile du patient ce n’est pas acceptable ! J’ai déjà refusé de réaliser des soins à cause de l’adresse d’une personne.

    • Delphine Francou Le 3 août 2017 - Répondre

      c’est clair que le macron au lieu de légiférer sur le statut de madame devrait plutôt « plancher » très rapidement sur le sujet. Mais bon…!!

  10. A COLMAR C EST PENIBLE TOUT EST PAYANTS ET POURTEMPS LES PERSONNES AGEES ONT BESOINS DE NOUS J AI DU REFUSES CAR IL Y A PAS DE PLACE POUR STATIONNER

  11. Kamel Benabid Le 3 août 2017 - Répondre

    C’est pour ça que je travaille en scooter : plus rapide, pas de problème de stationnement, mais certes plus dangereux …

  12. Vero Baudart Le 3 août 2017 - Répondre

    Il es difficile de ne pas mettre sa ceinture les voitures ont des alarmes j ai beaucoup moins de probleme avec la police nationale que municipale lorsqu il faut se garer les jours de marcher rt su il n y a aucune place et qu on demande conseil a l agent municipal il repond ET BEH LA PTITE DAME VA PRENDRE SES JAMBES ET MARCHER SINON ELLE EST VERBALISER EFFECTIVEMENT JE PENSE QUE TOUS LES AGENTS NE SONT PAS AINSI ET HEUREUSEMENT MAIS NOUS ONT A LE TOP

  13. Philippe Frezard Le 3 août 2017 - Répondre

    Non pas du tout….

  14. Raissa Diff Le 3 août 2017 - Répondre

    L avantage de faire sa tournée à pied

  15. Karine Macdonald Le 3 août 2017 - Répondre

    Et n’oubliez pas non plus de vous auto désigner en cas d’excès de vitesse sinon c’est 450 e de plus !!!

  16. Orim Tourim Le 3 août 2017 - Répondre

    Marseille centre ville que du bonheur…

  17. Ce qui se passera et ce qui se passe déjà, c’est que certain quartier se verront et se voient déjà délaissé par les professionnels (pas que médical).

    Qui perdra son temps à faire un soin réglementé à 9euros dont 50% de charge + 2 euros de stationnement (avec le temps perdu à trouver une place) voir 35 ou 135 euros d’amande forfaitaire ?

    Une amie me racontait s’être prise une amande pour s’être arrêté sur le bateau d’un patient, le temps d’aller sonner à l’interphone pour qu’on lui ouvre.

  18. Ingrid Laval Le 3 août 2017 - Répondre

    Sur Dieppe nous avons aucun problème et c est vrai que c est bien agréable
    Merci Mr Jumel
    C est déjà assez compliqué pour se garer et les gens ne sont pas toujours tolérants
    Certes nous ne sommes pas les seuls à travailler mais nous courons tout le temps, les patients nous attendent et on se fait même remettre à notre place si nous ne sommes en retard….Franchement nous avons des bonnes journées, beaucoup de problèmes à gérer et si le stationnement peut ne pas en être un… c est quand même pas mal

  19. Je ne suis pas idel mais je me pose une question ? Est ce que les médecins sont autant verbalisés ?

    • Lili ArnLabat Le 3 août 2017 - Répondre

      NOn je trouve qu’on tape beaucoup sur les idel et pourtant grâce à nous bien de personnes âgées peuvent rester à domicile . Et oui on a la vie des patients entre nos mains … je ne comprends pas ?

  20. J ai contesté combien de fois j ai eu des lettres de preuves des patients des Médecins des familles je n ai jamais gagné j ai du payer l amende surtaxée je ne rêve plus et méfiez vous le trésor public se sert directement sur votre compte bancaire . Et si vous êtes a découvert votre compte est bloqué. C est injuste quand on va aux secours des gens tout le monde s en fou

  21. Il nous vaudrait vraiment des places dédiées dans les centres villes. J en ai marre de faire des soins qui me coûtent le PV!

  22. Caroline Gobert Le 3 août 2017 - Répondre

    Moi je prendrais bien un ou 2 responsables avec moi en tournée un matin de marcher…

  23. Hanna Hiss Le 3 août 2017 - Répondre

    Tout à fait pareil dans ma ville de Seine et marne
    La police n’en a rien faire bien au contraire ils m’ont répondu que de perdre du temps à trouver une place faisait partie du boulot
    Comment ne pas être énervée

  24. Samantha Boissady Le 3 août 2017 - Répondre

    La gendarmerie font partie de mes patients ….. une prune pour mois une fléchette pour eux dent pour dent ….. non je plaisante chez nous sont conciliant pour les gendarmes de notre village , ils savent reconnaître notre charge de travail et nos contrainte mais quand c est d autre gendarme pas de cadeau , retrait d un point pour 51 km en village à se rythme au bout de douze passage devant le radars dans la matinée j ai plus de permis

  25. Centre de Marseille
    Tournée à pieds

  26. Eric Cérémonie Le 3 août 2017 - Répondre

    Tant qu’on ne fait pas n’importe quoi non plus…ça va ! En revanche, un matin, un voisin d’une patiente est sorti de chez lui pour photographier mon véhicule et le dénoncer à la mairie …je peux vous assurer qu’il ne recommencera plus….

  27. MaRie Bsn Le 4 août 2017 - Répondre

    Cathy Bouyoux !

  28. Solange Milliere Le 4 août 2017 - Répondre

    Juste un exemple je travaille dans le 3 ème arrondissement de marseille lorsque j ai pris des pv réponses vous vous avez les moyens de les payer vous ? Qu arrivent il aux voitures tampons qui ne se déplacent jamais depuis des mois et qui verrouillent l espoir de trouver une vraie place et je vous épargne les voitures volées qui bloquent des places voir 4 a 5 dans une rue C EST ENORME à qui reviens le privilège de les ramasser ploum ploum police municipale ?police nationale ?agents de la voirie ? Cela intéresse t il vraiment quelqu un et que les IDEL puissent se garer encore moins a marseille les autorités n hésite pas à bloquer la ville pour tourner taxi 5 et les personnes qui travaillent sont bloqués par des policiers comme quoi l argent sera toujours le plus fort pas grave si les IDEL n arrivent pas à accéder chez les patients vraiment un problème autisme des autorités c est pas LOL

  29. Céline Plataux Le 4 août 2017 - Répondre

    Qu’on arrête de nous verbaliser……..j’ai contesté bien des fois en vain…..

  30. Laure Déchelette Le 4 août 2017 - Répondre

    la solution : les télé-pansements et le télé-toilettes.

  31. il faut faire appliquer la circulaire 86-122 du 17 mars 1986 ayant en référence la circulaire 69-140 du 27 mars 1969, ça marche parfois!!!

    • Adrien Dentinger Le 5 août 2017 - Répondre

      Elle dit quoi cette circulaire ?

    • Sandrine Squilbin Le 5 août 2017 - Répondre

      Elle dit qu’il doit y avoir une tolérance de la part de la police pour la stationnement des professionnels de santé à domicile …circulaire Joxe. ..ça m’est arrivé de contester en citant cette circulaire et ça a toujours fonctionné. ..ce qui met en rogne la police municipale de ma ville : ils ne m’aiment pas bp je crois ??

  32. Irene Utzeri Le 4 août 2017 - Répondre

    Et les touristes lorsque vous travaillez au bord de la mer … on en parle

  33. Jo Jo Le 4 août 2017 - Répondre

    A défaut d’avoir une législation en notre faveur il faudrait peut-être un cerveau dans la tête des agents qui verbalisent non ???!!!

  34. Kate Wyne Le 4 août 2017 - Répondre

    Il faut sans cesse rappeler la circulaire de l’ancien ministre Mitterrandien:
    Pierre Joxe

  35. Mimiss Bact Le 5 août 2017 - Répondre
  36. Oualen Na Le 5 août 2017 - Répondre

    Ce qui n’est pas normal ç est que les Ide de Paris on le stationnement gratuit maintenant il faut natinonaliser ç est quoi cette préférence toujours faire à Paris

  37. Isabelle Bizien Le 5 août 2017 - Répondre

    Sur courbevoie(92) cela devient insupportable caducée à l avant et à l arrière de ma voiture rien n y fait une de mes patientes m à propose de descendre dans le hall de l immeuble pour que je lui fasse sa piqure trop gentil mais inadmissible !!!!

  38. Celine Simon Le 5 août 2017 - Répondre

    Il existe bien des emplacements livraison pourquoi ne pas créer des emplacements service médical qui seraient réservés à ttes les professions libérales car les kines, orthophonistes etc… sont dans le même cas et pour le coup verbaliser ceux qui sont garés sur ces places sans caducée ca existe dans certains villages

  39. Claudie Cetre Le 5 août 2017 - Répondre

    Vous parlez sans doute là d’une minorité d’infirmière, c’est trop facile de généraliser, je vous invite juste à faire une tournée dans beaucoup de villes ou en agglomération et vous reparlerez de ce que vous connaissez, moi je sais ce que je vis au quotidien comme beaucoup d’autres, heureusement que de temps à autre les policiers sont intelligents et comprennent notre situation !

  40. Moi le problème ces que mon très cher maire de Grenoble ne me facilite pas la vie. l écolo dans l âme que je suis fait toute ma tournee a pieds mais il faut bien que je la gare ma voiture depuis le début de l année il a augmenter l horodateur pour les pro de 500pour 100 ca ca aurais pu passer comme on es des vache à lait mais en plus mon horodateur s éteint toute les 2 heures en plus de ma tournee il faut que je programme des passage a ma voiture des perte de temps énorme merci monsieur écolo piolle

  41. Carole Charriere Le 5 août 2017 - Répondre

    A toulon c pv et fourrière. ..bravo.

  42. Odette Keck Le 5 août 2017 - Répondre

    C’est VRAIE !! c’est une chose à laquelle on ne pense même pas !!!!! On râle juste qu’on trouve pas de place nan on veut faire des COURSES !!!!!!!!!!

  43. N ayant aucune place pour me garer autour de chez ma patiente et qu’il tombait des trombes d’eau , j ai fini par me garer devant son garage , caducée et warning en place. Résultat : 135 euros et 3 points !!!! Merci la police nationale

  44. Corinne Rouger Le 6 août 2017 - Répondre

    Il n y a pas que les IDEL qui soit touchées par le stationnement de leur véhicule même les IDE CHU Montpellier elles galèrent.

  45. Eric Esters

  46. Emmanuelle Joly Le 9 août 2017 - Répondre

    Après avoir pris une peine de 135€ pour soit disant stationnement très gênant, avec mes collègues on a pris rdv avec le maire de la commune où est situé notre cabinet et après discussion il a pris les infos sur nos véhicules avec modèle + couleur + plaque afin de les transmettre à ses agents municipaux pour ne plus nous verbaliser! Bonne attitude !!!

  47. Carole Magnier Le 9 août 2017 - Répondre

    Ma collègue c’est faite verbalisé. Certe elle n’était pas bien garé, d’ailleur elle l’a reconnu sans problème, mais cela n’a pas plus à une vacanciere qui s’est empressé d’appeler le poste de gendarmerie non loin de là, car c’est une station sur un front de mer ( d’ailleurs pas facile de stationner). Et la gendarmette qui lui dit: » vous êtes pressé et bien vous aller venir perdre du temps au poste « . Et je ne vous raconte pas tout ce qu’elle lui a dit!! En fait nous les infirmières nous sommes toujours à nous plaindre et à porter plainte. Moi je dis qu’ il y a eu abus de pouvoir!! Grrr

  48. […] commentaires des infirmières libérales. En aout dernier, Véro Baudart réagissait déjà à un sujet semblable publié sur le blog d’Albus, le logiciel Infirmier en dénonçant l’acharnement des agents en charge de la verbalisation : « La police municipale […]

Laisser un commentaire