L’innovation, un atout ou un danger pour les infirmières libérales ?

L’innovation, un atout ou un danger pour les infirmières libérales ?

 

Le Smartphone a changé le quotidien de millions de Françaises et de Français. Il a également modifié le travail des infirmières libérales, et ces innovations semblent s’accélérer, remettant en cause l’image traditionnelle, que l’on se fait de la relation patient / Infirmière libérale.  

Le Smartphone, un outil technologique indispensable pour les infirmières libérales 

Les pansements et autres seringues ne sont plus les seuls accessoires, que l’on retrouve dans toutes les panoplies d’infirmières libérales. Depuis plusieurs années, Smartphone, ordinateur portable et smartphone sont venus grossir la mallette de l’IDEL. Elles sont rares désormais les infirmières libérales n’utilisant pas de Smartphone, tant cet outil est devenu bien plus qu’un simple moyen de communication.

De nombreuses infirmières et infirmiers libéraux ne considèrent pas forcément que c’est un progrès bénéfique que de pouvoir être joint partout et tout le temps. Mais le Smartphone dépasse cette simple fonction de communication. De plus en plus connectés, et la tendance ne s’inversera pas dans les années à venir, ces bijoux de technologie vont permettre à l’infirmière libérale de se guider pour parvenir jusqu’au domicile de leurs patients. En activant la fonction GPS, le téléphone devient un véritable copilote, ce qui au final permet de gagner du temps. C’est aussi sur le Smartphone, que l’infirmière libérale pourra enregistrer les données utiles au quotidien (digicode pour pouvoir pénétrer dans l’immeuble de son patient, coordonnées des membres de la famille à contacter en cas de problèmes, …).

Le choix d’un Smartphone, le choix d’un véritable assistant pour l’infirmière libérale 

D’un simple clic, l’infirmière ou l’infirmier libéral accède à son agenda. Quelques instants suffisent à se géolocaliser pour pouvoir organiser plus rationnellement et donc plus efficacement la tournée des patients. Si les Smartphones profitent d’innombrables innovations technologiques, il en est de même pour les applications, qui apportent une aide de plus en plus ciblée. Albus, le logiciel infirmier, vous propose de toujours tout avoir sous la main et de vous faciliter la vie.  Une photo à prendre pour le suivi de cicatrisation, sortez votre Smartphone et enregistrez-là en un instant dans le dossier de soins de vos patients. Une photocopie de la carte de mutuelle pour mettre à jour les dossiers individuels, un petit clic et le tout est enregistré et transféré sur votre logiciel de gestion de votre cabinet infirmier.

Comme pour bien d’autres professions, le métier d’infirmière libérale s’est vu transformé avec ces Smartphones ou même ces phablets. De très nombreux avantages au quotidien et des craintes aussi (Que vais-je devenir si mon Smartphone tombe en panne ? Comment puis-je supporter d’être suivi à la trace ?) … Mais si cette technologie profite aux infirmières libérales, il a également changé l’approche des patients eux-mêmes.

Des patients connectés pour les infirmières libérales d’aujourd’hui ? 

Les patientes et les patients bénéficient eux-aussi de ces évolutions, et ils en sont, dans leur très grande majorité, friands. Il est fini le temps, où un patient consultait le bottin de sa ville lorsqu’il devait rechercher une infirmière libérale pour un soin ou un autre. Désormais, de nombreux sites proposent une recherche automatique, en se basant sur la géolocalisation. Ainsi, à Paris, Medicalib propose à tous les franciliens de s’inscrire et de connaître en une seconde, grâce à la géolocalisation, les infirmières libérales se trouvant à proximité. Encore faut-il que ces infirmières libérales se soient inscrites sur le site ? Si la publicité est interdite aux infirmières et infirmiers libéraux, rien dans les textes ne les empêche d’utiliser ces services, facilitant la mise en relation entre une IDEL et ses futurs patients. 

C’est une autre logique, qui s’impose. Toujours plus vite, toujours plus efficace voilà le nouveau mot d’ordre de notre époque, commandement auquel les infirmières libérales ne peuvent pas se soustraire. Car refuser ces nouveaux services (et les raisons sont aussi nombreuses que variées) , c’est laisser la porte ouverte aux …autres infirmières libérales de son quartier ou de sa ville.

Géolocalisation, partage de l’agenda (avec la possibilité pour le patient de connaître la disponibilité des infirmières libérales de son secteur), …, la relation même entre l’infirmière libérale et sa patientèle en est transformée. Il ne s’agit pas de se féliciter de ces avancées ou de les condamner, mais juste de souligner que ces dernières vont se multiplier, et qu’il faut s’adapter en permanence.  La question essentielle étant alors de savoir jusqu’où il sera tolérable d’aller ?

Avez-vous déjà ressenti ce vertige face à cette mutation de nos sociétés ? Pour vous, quelle est la limite à ne pas franchir ? Ces innovations mettent-elles en danger la profession d’infirmière libérale ? 

By | 2018-04-12T15:13:56+00:00 22 novembre 2017|IDEL au quotidien|12 Comments

12 Commentaires

  1. Nicole Bernard Le 22 novembre 2017 - Répondre

    Isabelle Rouzé,Elise Loïck Sueur

  2. Martine Legros Le 23 novembre 2017 - Répondre
  3. Martine Legros Le 23 novembre 2017 - Répondre
  4. Martine Legros Le 23 novembre 2017 - Répondre
  5. Martine Legros Le 23 novembre 2017 - Répondre
  6. Martine Legros Le 23 novembre 2017 - Répondre
  7. Martine Legros Le 23 novembre 2017 - Répondre
  8. Martine Legros Le 23 novembre 2017 - Répondre
  9. Sof Bak Le 26 novembre 2017 - Répondre

    Il faudrait que sa marche déjà

  10. Laetitia Bezanger Le 27 novembre 2017 - Répondre

    Pas toujours évident et il faut du réseau !!!

  11. Mimi Kiala Le 1 décembre 2017 - Répondre

    a voir

  12. Mimi Kiala Le 1 décembre 2017 - Répondre

    a voir !

Laisser un commentaire