Les infirmières libérales et la santé à domicile en danger dès 2018 ?

Les infirmières libérales et la santé à domicile en danger dès 2018 ?

Les soins à domicile sont-ils en danger avec la loi de finances de 2018 ? Les infirmières libérales peuvent se poser la question.

Les infirmières libérales et la santé à domicile en danger dès 2018 ?

C’est au détour d’un projet de loi, qu’une disposition du gouvernement appelle à réflexion en ce qui concerne les infirmières libérales et tous les autres professionnels de santé intervenant au domicile des patients.

Les infirmières libérales, inquiètes de l’évolution de la santé à domicile

Certaines mesures du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2018 ont fait couler beaucoup d’encre, comme la suppression du régime des indépendants (le RSI), alors que d’autres sont passées relativement inaperçues. C’est contre certaines de ces dernières que s’est insurgé la Fédération des Prestataires de santé à Domicile (FPSAD). Cette dernière s’inquiète en effet des articles 40 et 41 du PFLSS, présenté en Conseil des Ministres, le 11 octobre dernier, par Agnès Buzyn.
Ces deux articles visent à encadrer les dépenses liées à l’installation de dispositifs médicaux au domicile des patients et par conséquent aux prestations associées à ces mises en place et à leur fonctionnement. Le projet de loi ne cache pas sa motivation en soulignant « la forte dynamique de croissance des dépenses de ce champ (5% par an en moyenne) ». Pour atteindre cet objectif, le PFLSS instaurerait une limite de dépenses. Une fois cette dernière franchie, il serait alors appliqué une baisse des tarifs de ces dispositifs médicaux mais aussi des prestations qui y seraient associées. Cette volonté de limiter la croissance de telles dépenses est en contradiction, selon la PSAD, avec le vieillissement de la population d’une part mais aussi avec l’objectif réaffirmé et renforcé de développer encore plus l’ambulatoire.

Les infirmières libérales doivent faire un nouvel effort, une demande incomprise ou incompréhensible ?

A en croire la FPSAD, ces volontés du projet de loi de financement représentent un effort de 100 millions d’euros, représentant environ 3 % du chiffre d’affaires des professionnels concernés. De plus, à l’heure où les infirmières libérales et les autres professionnels de santé sont en quête de reconnaissance, la fédération s’inquiète de cette mesure, qui risque d’impliquer une rupture de la relation entre le corps médical et les professionnels de santé. Charles Henri des Villettes, président de la fédération des PSAD explique :

« Ce mode de régulation est totalement inadapté au modèle de la prestation de santé à domicile. Inspiré de ce qui est employé pour le médicament, ce type de régulation n’est tout simplement pas compatible avec notre métier de service ni avec sa dynamique». Il va même plus loin, en s’alarmant des conséquences que pourraient induire ces mesures sur l’activité des infirmières et infirmiers libéraux comme sur celle de tous les professionnels de santé concernés.
« De tels mécanismes pourraient par ailleurs avoir des conséquences sur l’accès au soin, la qualité de la prestation et l’équilibre économique des acteurs»
Une remise en cause de la santé à domicile difficile à admettre par les infirmières libérales ?

Ces mesures du PLFSS pour 2018 sont d’autant plus difficiles à comprendre pour les infirmières libérales, qu’en septembre 2016 et en juin 2017, le Ministère de la Santé avait déjà renoncé à de tels dispositifs, qui impliquaient un risque trop important pour le patient en termes d’accès aux soins. Est-ce donc une nouvelle tentative de passer en force et de se ranger au « jamais deux sans trois » ?
C’est donc toutes les professions de santé à domicile, que la fédération entend mobiliser. Cet appel prend encore plus de force quelques jours après que Mme la Ministre des solidarités et de la Santé ait réaffirmé la ferme ambition du gouvernement d’accompagner et de renforcer l’ambulatoire dans notre système de santé. Une hospitalisation de plus en plus courte, qui implique parfois l’installation des équipements concernés au domicile des patients. Quelle sera la réponse de la Ministre à ce nouvel appel ? La réponse ne devrait pas tarder.

Et vous, comprenez-vous cet entêtement des autorités à vouloir imposer une telle mesure ? En mesurez-vous toute l’ampleur et les conséquences à un moment, où les contours précis de cette mesure restent encore à définir ?

By | 2017-12-10T11:54:50+00:00 3 décembre 2017|IDEL au quotidien|473 Comments

473 Commentaires

  1. Isabelle Croguennec Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Les medecins sont augmentés et les pauvres cloches d’ide devront cravacher comme des bourricots pour maintenir les salaires. Quelle honte

  2. Jean-Philippe Suc Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Qu’en pensent nos syndicats ???

  3. Sylvia Hautier Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Et ton salaire à toi? Il augmente de combien chaque année ? Parce que le notre il varie pas! C’est juste la charge de travail qui change C…….!

  4. Christelle le Cam Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Quelle abrutie celle-là !!!! Comment peut-elle dire ça!!!
    On fait sortir les patients de plus en plus tôt,les personnes âgées restent chez elles et tout ça grâce aux soins à domicile.Logique que ces chiffres augmentent !!!

  5. Caroline Fiquet Le 6 novembre 2017 - Répondre

    François-Xavier Fiquet Céline Caron

  6. Krys Tel Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Ils augmentent les médecins et baissent les infirmières… ben bien sûr… si il faut descendre dans la rue je serai la première…
    Forcément cette femme est médecin! Ce gouvernement est au top pour manigancer les choses en fonction de leurs propres intérêts…
    Vaccins, ISF

    • Luma Lcd Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Çà fait quelques années qu’on tire la sonnette d’alarme mais Çà fait aussi quelques années que je passe pour une rebelle illuminée

    • Luma Lcd Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Et nos problèmes n’ont rien à voir avec l’augmentation des médecins !
      Défendez votre profession plutôt que de trouver des coupables
      NOUS avons tout laisser passer !!
      Pourquoi ? Je n’ai pas encore trouvé la réponse après 37 ans de carrière et de combat ??
      Non je ne sais pas pourquoi cette profession à une telle faculté à tout encaisser ?

      Aucune fierté ?Lâcheté ?
      Indifférence ?
      Une overdose d’empathie ?
      De générosité ?Tombé dedans petit ?Résilience ?
      Servitude ?
      Bêtise ? Non ?
      ?
      Nous devons être de bons sujets d’analyse pour les psy !!
      Allez une petite thèse… j’aimerais enfin comprendre !!

    • Krys Tel Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Je ne vois pas en quoi dans mon commentaire, vous voyez que je cherche des coupables en les médecins? ?
      Je parle simplement d’un manque de logique quand on veut faire des économies dans la santé. On augmente personne dans ce cas là. Bref…

    • Sue Ellen Le 7 novembre 2017 - Répondre

      C’est très logique…. manque de médecin….. 110 000 idels…… ?

    • David Clerc Le 10 novembre 2017 - Répondre

      Tout à fait d’accord Sue Ellen. La réponse est là. La toute puissance des médecins…

  7. Annie Antiome Le 6 novembre 2017 - Répondre

    toutes les personnes intervenantes dans le maintient à domicile devraient travailler avec bon sens… le prescripteur, le pharmacien, l’infirmière, et le patient lui même devraient être sensibiliser au gaspillage … car du gaspillage il y en a !!!! Et si on évite le gaspillage, des économies seront faites ! Ide libérale en milieu rural, je constate tous les jours ce gaspillage.

    • Krys Tel Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Je le constate aussi tous les jours! Les médecins prescrivent un nombre incroyable de choses pour les pansements dont on a pas besoin!
      Et les soins prescrits à domicile qui peuvent largement etre faits au cabinet? Je fais des permanences au cabinet et ca économiserait des frais de domicile alors qu’ils se penchent plutôt sur tout ce gaspillage

    • Karine Coursin Droguet Le 6 novembre 2017 - Répondre

      D’accord avec vous ! Le gaspillage est énorme !! Et la complaisance avec PS a domicile qui pourrait être au labo ou au cabinet!!

    • Laurent Brisson Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Krys Tel
      Ce qui est bien avec notre job , c est qu on peut contrôler avant l achat en pharmacie ( oui même pour un premier rdv je leur demande de patienter avant d aller à la pharmacie,on a tous des réserves de Matos pour faire un premier pansement ) si on trouve la prescription aberrante pour des soins à domiciles ,un coup de tel au doc prescripteur ou traitant si c est la première ordo …. je n ai jamais vu un médecin ou une secrétaire ne pas entendre la cohérence ….
      et en ce qui concerne faire les soins au cab … les personnes en soins si elles sont très mobiles Why not … mais souvent elles ont déjà un rdv en ambulatoire à l hosto …
      suis je le seul à penser cela pour éviter le gaspillage ? Contrôler l ordo avant achat ?

    • Galinette Ruiz Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Il commence déjà à ne plus prescrire certains pansements pour les ide. .se sont les patients qui les font eux même. …l économie commence, le reste arrivera très très vite …des larmes et le reste suivront. ..simplement réaliste. …

    • Bonjour j’espère que vous êtes les premières a le faire.

    • Luma Lcd Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Du gaspillage occasionné par intervention d’ idel ? Moi je pense qu’il est même diminué quand nous intervenons !

    • Luma Lcd Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Laurent Brisson non je le fais à chaque fois que j’en ai l’occasion
      Mais notre problème c’est que nous ne le faisons pas savoir
      Incapables de vendre nos compétences

    • Et si on bossait gratis….? N importe quoi

    • Aurélie Ciccione Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Ds ma région les docs ne prescrivent uniquement compresses et pansements pour la plupart. De ce côté là, pas de gaspillage pour nous puisque c’est tjs nous qui faisons les ordonnances ?

    • Anne-Laure Perrier Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Ils devraient plus se pencher sur le gaspillage que font les prestataires !!! Personnellement gaspiller un kit complet de perfusion car j’ai juste besoin d’un perfuseur me dérange énormément !!! Comme si les prestataires ne pouvaient pas faire autrement ! !!

    • Sue Ellen Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Anne-Laure Pierre je pense que ce sont les prestataires qui sont visés en 1er…..?

    • Anais Cassis Le 20 novembre 2017 - Répondre

      On va quand même pas nous imputer le trou de la sécu quand on augmente les médecins chaque année
      Et que les durées d hospitalisations se font de plus en plus courte !!

  8. Romain Yvon Le 6 novembre 2017 - Répondre

    plus d ambulatoire = plus de depenses a domicice mais moins d hospitalisation, donc des economies?

  9. Aimée Dusserre Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Faut qu’on m’explique comment il peut en être autrement ! Il y a de plus en plus d’interventions en ambulatoire , de moins en moins d’hospitalisations !A un moment il faut bien que les malades aient leurs soins . qui d’autres que les libéraux peuvent les dispenser ?

    • Elodie Cassyopée Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Peut-être le facteur ? La poste a bien mis un nouveau service en place ??

    • Aimée Dusserre Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Elodie mdr

    • Joselyne LE Vally Le 6 novembre 2017 - Répondre

      c’est la dictature on va baisser le niveau des infirmiers , si ce n’est déjà fait et tout le monde à 1 300euros mois

    • Sandrine Hz Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Les patients eux même ( je vois ça, appel juste pour enlever les fils et pendant 15 jours les gens se sont nettoyés leur plaie seul ! ) ou alors le médecin lors de consult très complexes a 70 euros la visite !?

    • Luma Lcd Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Elodie Cassyopée alors pour les soins j’aurais plutôt répondu ssiad , had , msp , autres pro de santé …..

    • Annaïg Martino Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Les médecins libéraux et oui.

    • Sylvie Garnier Le 7 novembre 2017 - Répondre

      D’accord avec Sandrine, les chirurgiens expliquent aux patients comment faire leurs pansements, distribuent des plaquettes qui expliquent comment faire les atc…. 28 ans de libéral et je pense que nous allons être sacrifiés… Les médecins libéraux ne valent pas mieux…

  10. Laure Paris Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Du grand n’importe quoi qd on voit les journée d hospitalisation qui se réduisent forcément ça laisse plus de travail au infirmier libéral !! Ce qu’on appelle le vase communiquant non ?

  11. Anne-Cécile Dubois Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Normal que les dépenses de soins à domicile augmentent, il y a de plus de en plus de soins à domicile. L’hôpital garde de moins en moins longtemps les patients après une intervention.
    Et les personnes-âgées restent de plus en plus longtemps à la maison…
    Pfff c’est le monde à l’envers! Travail plus et tu gagneras moins….

  12. Laurence Penne Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Oui… et c’est pour ça que j’arrête.

  13. Michaëlle Goffêtre Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Moins de temps d’hospitalisation c’est normal que les dépenses de soins à domicile augmentent ! !!

  14. Julie Guillemet Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Non mais on marche sur la tête la???
    Bien sur que les soins à domicile augmentent!!!
    Ils veulent baisser la durée d’hospitalisation donc forcément il faut des inf à domicile,
    Et le vieillissement de la population ? Ils y pensent aussi ??

    • Pas du tout

    • Geraldine Martin Le 6 novembre 2017 - Répondre

      D autant plus que les soins à domicile coûtent moins cher qu une hospit!

    • Zazou Turquoise Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Pour le veillissement ils vont sûrement proposé de liquidité nos pauvres patients à partir de 75 ans ….. je ne sais pas où va le monde , mais il va mal !!!!?

    • Evelyne Legein Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Et si on faisait une vraie grève des soins …. quel est le texte officiel qui nous oblige à la continuité des soins 7jours/7 et 24h/24 …. il n’y a aucun moyen de le détourner ????

    • Karine Dehove Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Y aura moins d infirmière moins de prise en charge plus de ssiad plus Had…..

    • Karine Dehove Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Nous ne pouvons pas faire grève des soins…… les infirmières pensent rendement pensent à payer les charges….tout ça de façon très personnel…..on n’est pas vraiment uni

    • Julie Guillemet Le 8 novembre 2017 - Répondre

      les Infirmières pensent rendement ???
      Oui il faut payer les charges comme vous dites mais c’est pas non plus la première chose qui est le olus important
      Laisser un papi seul sans poser sa perf d’hydat, laisser une personne atteinte d’un cancer sans son injection, laisser d’autres sans leurs traitements, ou d’autres avec un pansement degueu qui coule… la liste pourrait être longue.
      Alors oui il nous faut des soins pour tourner afin de payer nos charges, mais les infirmières pensent en priorité à l’humain, c’est d’ailleurs la base de notre métier

      En ce qui concerne la greve, on peut seulement le faire en se mettant un petit papier au bras « en grève « . Mais les gens s’en foutent. Et ca n’aurait aucun impact sur les politiques. C’est pas qu’on est pas uni, c’est simplement que justement en pensant niveau humain on ne peut pas faire grève. Et voila c’est pour ca que les politiques peuvent nous tapper dessus comme ils veulent.
      La meilleure façon de se faire entendre ce serait declancher une « polémique » au niveau des médias, ils aiment tellement ca les medias les polémiques lol

    • Fred Estelle T Le 8 novembre 2017 - Répondre

      Julie Guillemet je pense effectivement que ce sera la seule solution!!

    • Jean Maillot Le 9 novembre 2017 - Répondre

      Personnellement mi aime bien un ti l infirmière y vient donne a moins des ti soins dans mon chambre …..

    • Sandra Delabarre Le 11 novembre 2017 - Répondre

      Karine Dehove oui je pense que le but est de salarier un maximum les IDE: ssiad had et autres.

  15. Aline Burdin Le 6 novembre 2017 - Répondre

    À côté de ça il y a la consultation médicale à 70€

  16. Chris Iron Stark Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Va falloir qu’on m’explique comment faire augmenter la chirurgie ambulatoire d’un coté et faire baisser les soins à domicile de l’autre…. Encore une fois quel mépris pour notre fonction !!!!

    • Céline Cenci Decrulle Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Exactement on favorise le retour à domicile de Facon tres précoce pour faire des économies au niveau des hospitalisations mais on refuse de payer les IDEL c est incompréhensible !!! Des économies sur notre dos une fois de plus ?

    • Sophie Amrc Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Facile de faire baisser les soins à domicile, les gens se font leur anticoagulants eux même ( lovénox d’ailleurs préparent de belles affichent pour que le patient se le fasse lui même) déplus très souvent plus de fils ou d’agrafes a enlever car colle et fils résorbables, sans parler des pansements que pour beaucoup nous ne faisons plus car on ne doit pas y toucher les patients sont revus 15 jours à 3 semaines après opération par le chir et le pansement est fait à ce moment la… quand le chir ne dit pas au patient de faire son pansement lui même !!!

    • Linda Hiltenbrand Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Interdiction d’ouvrir le pansement pendant dix jours… voilà les nouvelles directives…

    • Sophie Amrc Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Et sans parler des chimio qui retournent au ch pour le débranchement…

  17. Clémence Clém Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Ça me fait doucement rire!!

  18. Nicole Marchat Le 6 novembre 2017 - Répondre

    elle a été bien choisie celle la….grrrrrr

  19. Julien Caplier Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Un mot : salope ? …

  20. Alex Boisumeau Le 6 novembre 2017 - Répondre

    ……

  21. Xavier Renault Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Mes cher(e)s collègues francais(e)s : quittez la France !!!! Vous pouvez allez partout en Europe !! La Norvège / suede / Hollande et même l Allemagne ont leurs portes grandes ouvertes !!!!

  22. Rachida Kty Le 6 novembre 2017 - Répondre

    On parle d’encadrement de dépenses liees a l’installation de materiel medicaux a domicile et des prestations associes.
    A quel moment dans cet article vous comprenez que les tarifs des idels va etre impacter ?

    • Rachida Kty Le 6 novembre 2017 - Répondre
    • Sylvie Garrier Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Désolant, les gens écrivent des coms sans lire les autres.. . Sans parler des journalistes qui sont très forts pour interpréter et créer des polémiques. .

    • Laurence Bernard Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Je vous rejoins, je comprends pas non plus. On ne doit pas lire le même article.

    • Mary Respektékow Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Qu’entendent ils par évolution des cotisations des professionnels de santé??

    • Simon Vinciguerra Le 6 novembre 2017 - Répondre

      La déclaration de la ministre est adressée justement pour les prestataires de services et pas pour les soignants. ces boîtes commerciales, se servent de nous pour se faire un max d’argent sur notre dos et voilà se qui arrive tous dans le même panier.

  23. Elodie Cassyopée Le 6 novembre 2017 - Répondre

    LOL, bientôt, on va payer pour soigner les gens… pendant ce temps là, la consultation médicale augmente…

  24. Aline Leclercq Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Guy Leclercq

  25. Enilorac Itnip Le 6 novembre 2017 - Répondre

    La logique dans sa grande splendeur… moins de temps d’hospitalisations … mais il faut moins de soins à domicile … j’hésite en rire ou pleurer !!!!

  26. Carole Magnier Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Scandaleux..comme d hab

  27. Babouch'k Guillemet Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Oua arnaque

  28. Babouch'k Guillemet Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Faut l’enmener en tournee

  29. Magali Amiel-Quercioli Le 6 novembre 2017 - Répondre

    comme ca les personnes maintenues a domicile grace aux infirmieres vont se retrouver en structure ce qui coutera bcp plus cher a l etat …bien vu

  30. Magali Amiel-Quercioli Le 6 novembre 2017 - Répondre

    comme ca les personnes maintenues a domicile grace aux infirmieres vont se retrouver en structure ce qui coutera bcp plus cher a l etat …bien vu

  31. Myriam Rivadossi Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Normal! Baisse de la durée de l’hospitalisation et augmentation des interventions ambulatoire = bcp plus de soins à domicile . C’est une blague

  32. Cricri Chaussures Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Autant d annees d etudes pour sortir ce genre d aberration !!!la situation est mathématique et pas compliquee a comprendre…que la ministre vienne sur le terrain et on.lui expliquera comment ca fonctionne!!

  33. Sylvie Fts Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Claudine Caillot
    Laurie Fts
    C’était sur qu’avec une ministre medecin, les infirmières allaient être perdantes.
    Par contre, les médecins viennent d’avoir une sacrée augmentation,eux!
    Je pense que les patients risquent d’avoir des problèmes pour trouver une infirmière dans la dernière partie de l’année !
    On ne va pas travailler pour avoir l’aumône…

    • Nathalie Mounette Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Ben ce sont aux gens a se réveiller et à protester…. car avoir un soin gratos ils vont pouvoir l’attendre leur infirmière !!!!

    • Sylvie Fts Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Nathalie Mounette le problème c’est que les patients ne réalisent pas tant qu’ils ne sont pas directement concernés !
      Ils ne peuvent pas se projeter .

    • Lise Durlot Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Et mariée avec qui ???

    • Sylvie Fts Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Lise Durlot je ne comprends pas votre question

    • Celine Simon Le 7 novembre 2017 - Répondre

      C est vrai que 2 euros sur une consultation médicale grosse augmentation ?? n importe quoi et aucun rapport avec les Ide libérales c est vraiment bidon de toujours critiquer les Médecins, pharmaciens, kinés, c est vraiment pas comme ça qu on va avancer ?

    • Sylvie Fts Le 8 novembre 2017 - Répondre

      Celine Simon renseignez vous au lieu de dire n’importe quoi !
      60€ la consultation très complexe depuis le 01/11/2017!
      Si ca ce n’est pas une belle augmentation je veux bien me faire nonne!!!

    • Virginie Zrz Le 10 novembre 2017 - Répondre

      La consultation très complexe ne sera quasiment jamais facturée (elle concerne de rares situations et n’est pas facturable à répétition, renseignez vous…) ce n’est pas du tout une histoire de coter plus cher des consultations longues

    • Sylvie Fts Le 10 novembre 2017 - Répondre

      Virginie Zrz je suis renseignée,ils peuvent la facturer 2 à 4/an/ patient selon les cas.
      Et je n’ai jamais dit consultation longue!

  34. Sev Sev Le 6 novembre 2017 - Répondre

    On revient en arrière les patients sont des numéros de chambre ou des pathologies et c’est les plus riches qui pourront se soigner..quand aux infirmières, on redeviendra les nonnes qui serviront les médecins..l’espérance de vie va sacrément régresser aussi!

  35. Jacky Goslan Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Le travail des syndicats doit fonctionner ce sont eux
    qui dois te défendre

  36. Nadia Ausset Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Pfffff on gagne trop lol

  37. Lorianne Perez Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Bein tiens!!!! On fait déjà des tarifs dégressifs il ne manquerait plus que ça!!!!

  38. Magali Digard Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Non mais la c est du n importe quoi faut arrêter les conneries

  39. Chipouno Sté Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Que l’had soit payé au même tarif que nous, et là on va les voir les économies

    • Sandy Bismuth Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Arretez de confondre le paiement d’un service et le salaire des ide. Jss ide en had et je suis payer 1559 euros sans week end et sans astreinte. A peine 1850 pour 3week end sur 4 et 3 a 4 astreintes par mois.

    • Chipouno Sté Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Sandy Bismuth est-ce que j’ai cité ton nom ou celui d’une ide ?!?! Relis bien s’il te plaît, merci.

    • Sauf que l’had est un établissement de santé, payé comme tel par la T2A

    • Chipouno Sté Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Laëtitia Lacoste Lassabe et bien que l’had se cantonne à ses missions et ne vienne pas prendre des soins pouvant être effectué par les Idels, pour ensuite les facturer au tarif HAD, elle est là l’escroquerie !!

  40. Benjamin Plumet Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Sandrine Raoult

  41. Marie Boussard Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Je crois aussi qu’on marche sur la tête plus d’hospi dc forcément.elles vont pas travailler pour rien non plus

  42. Kari Changekari Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Et l augmentation, outre l ambulatoire, les HAD n y sont pr rien ??

  43. Kari Changekari Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Ns avons une patiente en soin en ce moment il y a trois prestataires de services et une pharmacie ! Imposés par différents médecins qui « travaillent ac eux! »

  44. Marjorie Carette Le 6 novembre 2017 - Répondre

    6,08€ une prise de sang, à peine 8€ un SH d une demie heure, 6,30 € un pansement…. et je passe le 2ème acte payé 50%et le 3 eme gratuit ou les actes gratuits quand il y a SH !!!! Que veut elle baisser de plus!!!

  45. Sarah De Becker Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Moi je veux bien qu on me salarie a 2500 net par mois sans les primes 13e et 14e mois tickets restos mutuelle et la possibilite de me mettre en arret qd il y en a besoin !!! On va vers le salariat !

  46. Muriel Carné-Guérard Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Et ben ….OU va T on

  47. Annelly Goth Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Et le gaspillage pharmaceutique !

  48. Rosette Trois-valets Le 6 novembre 2017 - Répondre

    bon a un moment il fallait ce faire soigner a la maison c était plus économique .bon maintenant il y a trop de soin a la maison.mais si cette femme et je suis poli.

  49. Nabil Annani Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Comme d’habitude, on se coltine des supers ministres de la santé…
    Pfffffffff

  50. Marianne Lgoff Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Arnaud Quillec Sandrine Crochet Guénola Friant..

  51. Christine Jourdain Le 6 novembre 2017 - Répondre

    La politique des quotas va revenir en force les filles!Ça me rappelle ma jeunesse pro! La guerre va reprendre

  52. Astrid Dupuy Le 6 novembre 2017 - Répondre

    On ne peut pas promouvoir les soins ambulatoires à l’hôpital et s’attendre à une baisse des frais de soins à domicile, ça n’a pas de sens !

  53. Stéphanie Benard Le 6 novembre 2017 - Répondre

    C’est honteux. …combien de personnes maintient on à domicile. .?du mieux que l’on peut. ..en ne comptant pas tous les passages. ..car parfois on n’a pas la fameuse ordonnance! !!changes quand on trouve qqn dans ses excréments. ..etc…

    • Aurélie Guibert Le 6 novembre 2017 - Répondre

      La santé en général va très mal ! Accepterons t-ils, ces gens qui votent les lois, quand ils seront vieux, qu’on les laisse avec leurs couches sales, sous prétexte qu’il faut faire des économies (nb de couche/j ou nb de passage à dom/j)
      L’humain n’a plus de valeur ! On va trop loin ! Des économies on peux les faire ailleurs !! Repas, trajets en voitures et salaires de ces dirigeants !
      ??

  54. Faut vraiment être bête pour sortir des absurdités pareilles !
    Évidemment en augmentant l ambulatoire il y a plus de soins à domicile faut pas avoir fait l ENA
    Elle veut nous faire passer quoi celle la encore ?
    Déjà qu en ambulatoire ils sortent presque sans ordo de soins idel

  55. Laurence Bernard Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Peut on me dire où dans l’article, on parle de baisser les tarifs des IDELs. Je dois être très conne car ils parlent essentiellement de contrôle des tarifs des dispositifs médicaux non ?

  56. Rachel Le Moal Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Faites votre pansement vous meme en sortant de chir ou des urg .
    Le nursing..c est l auxiliaire de vie (le patient .la famille devront payer plus et encore plus ) ….. ca c est reel

  57. Val Bouch Le 6 novembre 2017 - Répondre

    On a pris en charge une patiente en soin palliatif , on a tout fait pour éviter l’HAD , donc nous traitions avec un seul prestataire . Cette patiente avait 2 pompes , une pour alim , une pour PCA et à côté de ça 3 fois par jour perfalgan , ciflox et amox plus des IV lentes . Malgré notre organisation pour gérer le stock et envoyer la commande précise au prestataire, il nous envoyait le triple voir quadruple de ce qu’on demandait . Au décès de la patiente nous nous sommes retrouvés avec 5 énormes cartons de matos . Qui donc a coûté cher dans cette PEc ?

    • Sophie Sergent-Decherf Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Si vous étiez passés par le pharmacien du patient, les délivrances auraient été conformes à vos attentes et pas de gâchis
      Surtout que les perfusions doivent être données à la semaine et facturées à terme échu

    • Val Bouch Le 6 novembre 2017 - Répondre

      La pharmacie n’a pas de pompe à louer donc le prestataire était là seule solution

    • Sophie Sergent-Decherf Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Val Bouch
      C est une méconnaissance de notre métier
      Les pharmaciens ont tous un prestataire mais c est le pharmacien qui délivre et facture donc meilleur contrôle car convention cnam

    • Val Bouch Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Ce n’est nullement une méconnaissance , la pharmacie est collé à notre cabinet , ce sont eux qui ont fait appel à ce prestataire

    • Simon Vinciguerra Le 6 novembre 2017 - Répondre

      La déclaration de la ministre est adressée justement pour les prestataires de services et pas pour les soignants. Effectivement un pharmacien est un professionnel de santé pas comme ces boîtes commerciales, qui se servent de nous pour se faire un max d’argent sur notre dos et voilà se qui arrive tous dans le même panier.

    • Anne-Laure Perrier Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Enfin bien dit ! Ce st ces prestataires qui gaspillent le plus ! Et il faut savoir que pas tt les had st mauvais .

    • Lise Durlot Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Ils anticipent aussi les soins chez nous en cas où… Alimentation parentérale en cas où la patiente ne pourrait plus avaler traitement d un mois de poches sondes etc jamais utilisés décédée 2 jours après… Grr

    • Sue Ellen Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Idem chez moi….

    • Paul-Vi Cachix Le 10 novembre 2017 - Répondre

      Tellement vrai moi aussi j’ai connu ça , malgré plusieurs appel disant qu’il ne fallait pas delivrer car pharmacie ambulante chez le patient, ils surfacturent et livrent pour se faire de l’oseille

  58. Marie Pereira Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Angéline Nègre Carrozza…. faut vraiment quon change de boulot!

  59. Cyrielle Ferrier Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Faudrait tout de même m expliquer comment il peut être autrement ! On augmente la chirurgie ambulatoire et donc les soins a domicile forcément! On ne parle que d économie, encore et toujours mais Ouest réellement la place du patient dans tour ça? Qu’ en est il de la qualité de soins? Sans parler du vieillissement de la population avec l augmentation du maintien a domicile !
    J aime profondément mon métier mais il faut reconnaître que les jours a venir ne s annoncent pas facile…

  60. Oulion Martine Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Je ni comprends plus rien ! De plus en plus de soins a domicile car temps d’hospitalisation de plus reduite . Les charges augmentent (carburant , matériel le temps des soins aussi …..) mais non vous bossez pour la gloire . Voud avez une journée qui commence allé a 7h jusqu’à 20 h / 21 et samedi et dimanche sur le pont pour assurer mes soins les vôtres et ceux de vos collègues avec qui vous alternez pour prendre un peut de repos . Le gouvernement marche sur la tête .

    • Abdelhalim Aurés Le 8 novembre 2017 - Répondre

      Moi je commence à 5 h 30 pour finir a 13 h 30 et je reprends à 15 h 30 pour finir vers 21 heures !!!!!

  61. Krol Bert Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Piccolo-Gerardi Adrien

  62. Louise Laroye Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Et ben moi j’arrête au 31 décembre et ça me comble de joie !

  63. Arnaud Quillec Le 6 novembre 2017 - Répondre

    C’est honteux !!!

  64. Nadia Renaux Le 6 novembre 2017 - Répondre

    ben s’ils pensent qu’on va se laisser faire………

  65. Sophie Folgueras Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Sonia Djoudi-naud

  66. Blandine Paire Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Ils me fatiguent avec leurs contradictions..

  67. Valerie Lagarde Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Syndicats et ordre , la limite est franchie ,faites sonner l alarme!!!!!

  68. Angélique Bornert Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Encore une baisse des soins, on en a déjà perdu assez..combien de cabinets ont vu leur CA baissé ? Que cherche le gouvernement ? C’est honteux !

  69. Elodie Ernult Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Mais oui bien sûr Me la ministre ! On rediscute de la CMU???

  70. De mieux en mieux……

  71. Cécile Eric Diabi Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Et à côté de cela l’augmentation des médecins à des tarifs à 25 euros 46 euros voire 60 euros celà ne gêne pas la sécurité sociale
    Et nous l’acte de biologie à 6.08 euros…faites venir un artisan et vous verez déjà son tarif horaire ht

  72. Dimi Lebrat Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Ok les urgences vont se remplir encore plus vite ….. plus de maintient à dom = placement en structure Ou passage au urg les ides sont le seul véritables économies de la sécu.On parle quand des profession libéral qui facture à la chaîne qd ils vont des passages dans certaines structure.
    Des économies on peut en faire payer les gens à leur juste valeur et faite des controles.

    • Cro Za Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Tout est fait pour les opérations en ambulatoire du coup si plus d ide à domicile on fait quoi?????

    • Lolo Ced Le 6 novembre 2017 - Répondre

      on va aux urgences Ouiiiiiiiiiiiiiii oui oui ou alors tiens en HAD cest tellement peu onéreux

    • Dimi Lebrat Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Vous connaissez le prix d une hospitalisation à la journée? et le prix que les idel touche pour les soins? Encore mieux le prix d une demi heure de smur?

  73. Aurelien Racle Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Et pendant ce temps là ça râle bien gentillement mais personne ne bouge…. allo l ONI, allo les syndicats??? Continuons à cotiser bêtement!!! #NOUS SOMMES DES VEAUX

  74. Nadine Aureilhan Le 6 novembre 2017 - Répondre
  75. Russ West Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Marie Delbecque

  76. Franck Francky Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Mesdames et messieurs . le
    gouvernement Hollandea commencé et suis du « chef » va terminé le boulot .ils veulent juste éliminé les infirmières et infirmiers libéraux .ils veulent plus de maison de santé ou les inf sont payer au SMIC c’est tout.

  77. Anaïs Dauriol Le 6 novembre 2017 - Répondre

    C’est une blague la???

  78. Vincent Mulot Le 6 novembre 2017 - Répondre

    consternant….

  79. Stephane Abeijon Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Heureusement qu’il y a l’ordre national infirmier pour les défendre ….

  80. Corinne Boisset Le 6 novembre 2017 - Répondre

    De mieux en mieux !! Tu te fais opérer, on te vire de l’hôpital au bout de 2 jours et encore ! Et en plus il faut se passer de soins. Mais c’est quoi ce gouvernement !!!!

  81. Anne-marie Blaess Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Sous ces airs de madone elle tape là ou ne faut pas qu’elle regarde sur ceux qui prennent des vacances sur le dos et qui trichent la secu . Je fefends ces personnes qui soignent à domicile c des rayons de soleil pour les personnes âgées qui ne voient pas grand monde même pas la famille .Accrochez vous ne vous laissez pas faire.

  82. Pierrette Meury Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Je vois surtout la fédération des prestataires à domicile qui défend son steak en essayant d entrainer les professionnels pour avoir plus de poids.Reconnaissons le des économies sont à faire dans ce domaine…par exemple une coordination payée par le prestataire pour évaluer les besoins?ben oui quand celui qui décide des besoins à un intérêt à en vendre le plus possible…ce poste est financé par la secu

  83. Deborah Gomez Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Que l’on commence par diminuer les indemnités de déplacement à domicile des médecins, qui n’ont aucun sens par rapport à ceux des IDEL. Ça ferait déjà bcp d’économies d’un coup.

  84. Corine Jacquier Le 6 novembre 2017 - Répondre

    pfffff! honteux ! en fait les gens « fraichement » opèrés, mis dehors de l hopital car ils coutent trop chers, et bien ils vont faire eux meme leurs soins quoi voyons ! prises de sang qu ils emmeneront eux meme au labo, pansement ablation de fils avec les dents et tout …..

  85. Anais Mpado Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Au secours

  86. Béatrice Serveau Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Mais personne ne bouge !! Personne ne se fait entendre !! On dit amen à tout !!

  87. Caroline Rossi Devos Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Carole Seyller ….

    • Carole Seyller Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Les hospitalisations étant plus courtes. Les soins à domicile augmentent. C est logique. Le maintien à domicile aussi. Ça coûte toujours nettement moins cher que des hospitalisations

  88. Myriam Ludovic Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Annabelle Delahaye

  89. Maryléne Edmé Thelu Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Où va-t-on …

  90. Amandine Fruit Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Je rêve ! L’HAD devrait déjà revoir ses tarifs avant de taper sur les petits infirmiers qui s’essoufflent de cette politique

    • Sandy Bismuth Le 6 novembre 2017 - Répondre

      C’est la t2a qui fixe le prix d’un sejour en had. Donc la secu. Ce n’est pas les had qui facture comme bon leur semble le prix du sejours

  91. Nath Sparrow Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Alexandre Gori

  92. Gilda Roncari Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Ils ne savent plus quoi inventer…qu ils commencent tous , notre président et nos ministres , les de s en mettre plein les poches !!!

  93. Kari Ma Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Bien évidemment, c est pas comme si notre 2eme soin était à -50% et le 3eme et suivants gratuits hein ….

  94. Kreine Marguerite Le 6 novembre 2017 - Répondre

    On marche sur la tête le 3eme acte est déjà gratuit

  95. Aurélie Escalié Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Ben tiens…
    Diminution drastique des temps d »hospitalisation + vieillissement de la population = augmentation des soins au domicile…

  96. Olivia Chachou Le 6 novembre 2017 - Répondre

    C’est une honte on voit bien que c’est encore un médecin au gouvernement !!!!!

  97. Jerome Hivernon Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Et les médecins pour eux …ca va

  98. Sandrine Cordier Le 6 novembre 2017 - Répondre

    N’ importe quoi! On marche de plus en plus sur la tête !

  99. Elo Elo Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Et bien cette ministre est aussi douée que celle d’avant dans la profondeur de sa bêtise.

  100. Nicole Bernard Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Isabelle Rouzé,Elise Loïck Sueur

  101. Sophie Houssaye Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Pfff cè degueulasse et on parle de sortie précoce de l hôpital et cè qui qui prends en charge derrière ! Si déjà on arrêtait de payer des Had qui prennent plein pot à la sécu pour une sc et un pst sous prétexte que les gens sont en soins palliatifs ! Que fait l ordre et tout le reste pour nous défendre ????

    • Sandy Bismuth Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Faut arreter de confondre le salaire d’une IDE et l’enveloppe donner a un service. Je suis infirmiere en had et je touche pas le salaire de mes collegues liberaux

    • Sandy Bismuth Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Une had est un service et au meme titrr qu’un service est payer par la t2a. Nous infirmiere de ce service on est juste salarie d’un hopital avec le salaire d’une infirmiere a l’hopital!!!! Mais a domicime

    • Maud Paris Le 8 novembre 2017 - Répondre

      ce n’est pas ce que sophie dit ! Quand un HAD prend en charge un patient en soins palliatif et qu’il facture son forfait journalier dont je ne donne pas le montant à 4 chiffres alors que notre passage ne dépasse pas 10 € où sont les économies …. ce qui Sandy n’a rien à voir avec votre salaire qui j’en conviens n’est pas le même

    • Sophie Houssaye Le 10 novembre 2017 - Répondre

      Exact je ne parle pas de votre salaire mais du financement de soins ne pas confondre! Quand vous fte 3 actes en had tout est payer plein pot par la sécu nous on ft les soldes 2 e a moins 50 et 3 e gratuit…

    • Emilie Quesnel Le 10 novembre 2017 - Répondre

      Bah Alors ma sophie t es vénère

  102. Chris AH Le 6 novembre 2017 - Répondre

    On Nous tape toujours dessus et je suis persuadée que nous sommes le seul métier qui bosse au Rabais toute L Année voir souvent gratuit

  103. Elina Elina Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Le but ultime : salarier les IDEL au cabinet médicaux …. maison de santé ……un député dont je ne dirai pas le nom mais que j ai croisé il y a déjà plusieurs années ( médecin de son état) m à clairement dit que c était là le but ….. vrai ou pas lz’simple fait de m en parler m avais déjà l époque hérissé le poil…..

  104. Ludo Lefebvre Regnier Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Gérard Lefebvre ou Jo Lefebvre lis ça maman… c’est la merde!!!

    • Gérard Lefebvre Le 6 novembre 2017 - Répondre

      cette ministre est à coté de la plaque elle veut faire des économies certes que tous les ministres baissent leurs salaires,ainsi que tous les avantages, que macron évite de payer tous les 3mois 26000 euros de maquillage,que tous les députés et sénateurs qui ne servent à rien sinon qu’à dormir oubien bailler au corneille baissent leurs salaires et tous les avantages!!! ils en ont énormément!!!! et qui plus est que le gouvernement reverse toutes les taxes à la sécurité sociale notamment alcool, cigarettes, tous les dirigeants des pays étrangers viennent se faire soigner en France et laisse de grosses ardoises etc…si tout cela était réglé la sécu ne serait pas en déficit mais en excédent, qu’ils arrêtent de distribuer la CMU à tous les étrangers mais que diable que cette ministre arrête de faire n’importe quoi en spoliant tous les infirmiers et infirmières libéraux d’autant plus qu’elle veut que toutes les pathologies dans le milieu hospitalier soient en ambulatoire,Madame la Ministre expliquez-moi comment feront toutes ces personnes pour des soins post-opératoires???si nous n’avons plus d’infirmiers (ières) comment feront les personnes agées qui n’ont pas les moyens d’aller en maison de retraite ou ça coûte un bras pauvre France nous ne sommes pas sorti de l’auberge avec un gouvernement comme celà Jo Lefebvre

  105. Philippe Lafaye Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Inadmissible !! Nous ne maîtrisons pas la demande ! Nous allons refuser de prendre en charge des patients ?? On retourne des années en arrière avec les quotas !

  106. Florian Tmt Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Mathieu Edouard je vous laisse vomir

  107. Vincent Helbicq Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Aller plutôt voir du côté des hopitaux privés ,tenu par des actionnaires qui paient le personnel au lance Pierres avec l’effectif reduit et qui ramassent un max avec les soins type hémodialyse .infirmières fatiguées ,qualité des soins diminués,pour que les actionnaires ce remplissent les poches avec l argent du contribuable,

  108. Darsin Fanny Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Quand on décide d’écourter les durées d’hospitalisation c’est une évidence ! On ne peut pas développer l’ambulatoire sans augmenter le coût des soins à domicile ! Un peu de bon sens ! Allez plutôt voir du côté des HAD !

    • Anne-Laure Perrier Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Ce ne st pas les had les gaspilleurs, ce st les prestataires indépendants ! Avec leur mani de mettre tout le matos sous forme de.kit , alors que tu n’as besoin que d’un trocard ! Je bosse en had et en libéral,dc je suis très bieb placé pr voir la différence.

    • Cibtaz Gasnier Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Ben oui Forfait Had pour un lovenox….qui coûte cher l had ou nous a 3.15 euros l hbpm !!!°

  109. Catherine Dufournel Le 6 novembre 2017 - Répondre

    C’est vraiment lamentable!!!!!!

  110. Yvette Isnard Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Il faut défendre les infirmières tous avec elles

  111. Margaux Lazaar Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Justine Clz

  112. Claudine Vidmar Le 6 novembre 2017 - Répondre

    bein voila, déjà qu’on est payé une misère à l’heure actuelle…

  113. Isa Roudaut Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Au rythme où vont les choses d’ici peu le gouvernement risque de demander aux français d’être « moins malades » pour réduire les dépenses

  114. Lolo Ced Le 6 novembre 2017 - Répondre

    et pourquoi baisser le tarifs des prestation ? pourquoi pas une baisse des remboursement ? une participation même minime de patients en ALD qui pensent avoir un 100% gratuit pour tout… oui oui la plupart des ALD ne paient RIEN même si ça na aucun rapport avec laffection… merci la sécu…. ?pourquoi pas une participation minime aussi sur les CMU? On augmente bien les médecins liberaux?!!!!!! ah oui mais eux ils font une petite gréve et ils paralysent le systeme et ils ont une réponse apportée a leurs désiderats. Il faut que la population soit au courant du prix du cout d’un HAD (qui commande des tonnnnnnes de matos et transforme le domicile en vertitable pharmacie géante )contrairement aux IDELs aussi, on marche sur la tête. D’un coté on veut faire des économies a lhopital en pronant l’ambulatoire …. mais de lautre … ah bah oui ya des frais de soins a domicile …. Oh fan ça ma énervé lol

  115. Nathalie Geraud Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Eh ben voyons on va faire du bénévolat bientôt

  116. Deltour Gilberte Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Il copie sur la Belgique……

  117. Gladys BC Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Bon la reconversion c’est quelle porte svp ?! J’en peux plus de tout ces abrutis . Il était évident avec un médecin au gouvernement ministre qu’on étaient mal barrées

    • Reconversion: Oui! Mais pour faire quoi!?

    • Gladys BC Le 8 novembre 2017 - Répondre

      Emilie Carpentier Diallo je pense vu tout ce qu’on fait déjà au quotidien et ce qu’on endure on es capable de faire bcp d’autres boulots je pense ….par contre l’inverse c’est pas possible lol

  118. Vaness Vanille Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Et parallèlement, il est accepté une hausse des tarifs pour les médecins traitants ? J’ai un peu de mal à suivre là du coup … !

  119. Marie Derda Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Elle a raison, vaut mieux garder les patients 3 mois dans un service ou les voir revenir plus souvent a l’hopital. Ca coute pas grand chose une hospitalisation. Faut vraiment pas voir 2 sous de jujote pour sortir des aneries pareils.bien sur que ca augmente on privilégie les soins en ambu et les sorties rapides.apres t’es malade t’es malade faut bien te soigner non???!! pauvre bécasse!

  120. Josette Berckmoes Le 6 novembre 2017 - Répondre

    À quand les mouroirs comme au Moyen-Âge

  121. Françoise Micalef Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Pas la peine d’avoir fait autant d’études pour être aussi bête. Hospitalisation à domicile dit infirmiers libéraux c’est largement moins onéreux qu’un prix de journée à l’hôpital …. quelle nouille!!!

  122. Mylene Gaillet Le 6 novembre 2017 - Répondre

    On est déjà tarifé en dessous du smic horaire si en plus ils baissent les tarifs prestations ….

  123. Fleur Gaume Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Qu’ils commencent par regarder ce que leur coute les HAD CELLE QUI NOUS PAIE 3 mois après le dc d’un patient, qui ne paie pas les MCI, combien coute un patient en HAD public ou privé ? Un forfait que la sécu leur paie directement, qu’elle est la somme de ce forfait ? Qui se paie sur ce forfait ?
    Cela fait plusieurs années que je cherche la réponse à ces questions…auprès des gens concernés…
    Que les politiques regardent de près ceci avant de venir nous faire baisser nos tarifs, qui travaille pour 15€ de l’heure avec nos années d’études et nos responsabilités ?
    Qui peux répondre à cette question ?

    • Sandy Bismuth Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Ne confondait pas votre salaire avec celui d’une had. Infirmiere en.had je ne suis pas payer a la hauteur de ce que peux rapporter les patients a mon hopital. On est payer 1559 euros sans week end et sans astreinte.

    • Saveria Orecchioni Le 6 novembre 2017 - Répondre

      La question posée est combien coûte le patient à la sécu en HAD et non le salaire de l’ infirmière salariée travaille pour cette HAD .
      Moi aussi , je me pose la même question depuis longtemps !!

    • Sandy Bismuth Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Ca depends des soins a realiser. Comme les services c’est une t2a. Et le prix est degressif apres 21 jr de pec

    • Anne-Laure Perrier Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Les enveloppes had st très en dessous des enveloppes données aux hôpitaux. En gros les had doivent pouvoir apporter les même soins qu’a l’hopital ms avec des moyens très reduits. Être idel conventionnee avec une had est justement un avantage pr la rémunération car tt les soins st rémunérés à 100%. Après le fait d’être payé 3mois Après est juste un pb de la structure elle seule. Moi je bosse en tant que salariée had et idel et je vois srtt que ce st les prestataires qui ft le plus de gaspillage car ils ne st pas surveillés et founisse (dc facture à la secu) du materiel souvent sous forme de kit, en grande quantité et qui ne sert en général pas . Les had st très contrôlé au contraire

  124. Et pourquoi ne pas remettre les actes totalement gratuits en portant l’habit de bonne sœur.

  125. Fabrice Fracalossi Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Voila 3 ans que je le dis et voila 2 ans que j’ai jeté l’éponge sans regret! Rip les libéraux je viendrai apporter des gerbes… à vous fzire la guerre vous êtes les premiers à avoir creuser le trou de votre incohérence… revendez vos 4×4 …

  126. Sofia Julia Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Si ça continue on va devoir mettre la clé sous la porte ou accepter de se faire payer 1 EUR les soins

  127. Sophie Orue Candeias…je sais pas ce que l on va devenir a force….c est plus bon de nos jours d etre liberale….

  128. Bastino Lamour Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Mort d’une profession en vue
    Encore plus fort que David copperfield et Gérard magax, notre chère ministre médecin qui va faire disparaître une profession

  129. Camille Roy Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Je vais vraiment finir par me convertir en bergère dans le Larzac!!
    On veut notre mort

  130. Muriel Mercier Le 6 novembre 2017 - Répondre

    on ne peu pas acceuillir les refugies et soignes les francais

  131. Nathalie Auffret Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Je pense qu’ il serait temps d envisager une véritable grève.
    Nous allons envoyer tous les pâtients les plus lourds aux urgences .
    L infirmière est toujours considérée comme la  » bonne soeur  » il est temps de faire évoluer notre statut sinon c est notre mort !!!

  132. Valérie Deleuzière on en parlait samedi…

  133. He Len Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Jusqu’où ira la bêtise…

  134. Christel Zonzon Le 6 novembre 2017 - Répondre

    S il n y a plus d infirmière à domicile qui va faire le boulot :le café ouvrir les volets faite la toilette la ps communiquer les résultats au médecin aller chercher une nouvelle ordo si besoin et passer par la pharmacie et j en passe …
    Heureuse f arriver bientôt à la retraite et désolée pour celles qui arrivent !

  135. Mais où va-t-on ?

  136. Simon Vinciguerra Le 6 novembre 2017 - Répondre

    La déclaration de la ministre est adressée justement pour les prestataires de services et pas pour les soignants. Effectivement un pharmacien est un professionnel de santé pas comme ces boîtes commerciales, qui se servent de nous pour se faire un max d’argent sur notre dos et voilà se qui arrive tous dans le même panier.

  137. Delphine Thiriet Le 6 novembre 2017 - Répondre

    So Nia !!!

    • So Nia Le 6 novembre 2017 - Répondre

      Va falloir qu’ils m’expliquent comment faire pour réduire les dépenses ET faire sortir les gens plus vite de l’hosto !!! Mesdames et messieurs apprenez à vous piquer, vous penser et éventuellement vous mecher !!!

  138. Céline Lasserre Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Clé’liie Mar’ch

    • Clé'liie Mar'ch Le 6 novembre 2017 - Répondre

      J’ai vue j’ai même partagé… La France devient folle … On demande de raccourcir les hospits et de privilégier l’ambu (pr soit disant faire des economies ) et là on nous pond que les soins à domicile ont augmenté et que limite c’est pas normal… On marche sur la tête… Absurdité qui m’a mise de grill de bon matin

  139. Pauline Dubord Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Les médecins augmentent leurs consultations « complexes » et nous on nous enfonce….

  140. Annaïg Martino Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Elle plaisante …. eh les potes Idel on va bouger la qd même? Il faut monter au front la. Les médecins les pharmaciens. Ils nous prennent pour des bouffons tous la.

  141. Sandie Dumaine Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Notre cher syndicat va t’il nous défendre ou laisser passer ce projet ??
    A quand la manif ???

  142. Raymonde Schneider Le 6 novembre 2017 - Répondre

    N’importe quoi c’est grave

  143. Betty Souttre Bailly Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Non mais là, c’est trop

  144. Ils s’en prennent tjs au plus faible

  145. Sisty Kuollem Le 6 novembre 2017 - Répondre

    Samira Toufali Zarioh

  146. Marie-odile Bofill Le 6 novembre 2017 - Répondre

    J’adore tous vos commentaires collègues et j’approuve totalement mais il n’est plus temps de râler . Il est temps de descendre ds la rue et de manifester notre colère notre désarroi . Avez vous vraiment ce courage là ? Ou on continue à râler en disant amen à tous ces bureaucrates . C tout ce qu’on sait faire ? Pas de rassemblement pas d’espoir

  147. Caroline Lallemand Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Je crois que rien ne va plus, après le soins un à taux plein, le , deuxième à 50%et le reste gratis, je crois qu il est temps qu on arrête de nous prendre tout simplement pour des idiots et des idiotes, merde à cette politique qui veux faire de nous des esclaves. Le mieux chers collègues c est de le faire gratis!!!!
    Soulevons nous chers collègues contre ce pouvoir qui n’a que faire de nous !!!!!

  148. Aurélie Deleuse Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Jessica Louis

  149. Delphine Busiere Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Ils cherchent le dégoût des idel et donc que tt les soins soient pratiqués par des HAD ! Afin que les idel disparaissent pour peut être mieux gérer les dépenses !!!

  150. Karine Drz-Viseux Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Et il paraît que nous avons un Oooorrdre Iiiinnnnfirmiiieerr, à la cotisation obligatoire (car le meilleur se paie voyons !!) qui est foooorrmiiidable !!!…… Allo allo ? Y a-t-il quelqu’un ??

  151. Anne Pereira Wojtowicz Le 7 novembre 2017 - Répondre

    On marche sur la tête

  152. Cécile Olivier Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Hannnnn!!! Je savais pas qu il fallait faire autant d etudes pour etre aussi con qu elle!!!

  153. Martine Renée Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Par contre les visites de ses copains médecins viennent de bien augmenter
    Des soins complexes on en a nous aussi, mais des infirmières députées non , ça aide pas

  154. Severine Guilbert Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Un jour ils vont pleurer car il n’y aura plus personne pour soigner les gens chez eux .

  155. Frederic Garrigue Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Mais bien sûr déjà que tous nos actes ne sont pas payés continuons bientôt on fera du bénévolat!!! Et en contre parti les médecins pourront augmenter leurs consultations et n’auront pas de tiers payant!!! On est vraiment considere comme des merde!!!! Et surtout n’akker pas à la chasse des gens qui se mettent en maladie pour depression ou accident de travail masqué ou arnaque à la sécu car avec la même carte vitale on soigne des familles entières c’est vrai tout ça ça fait fait pas le trou de la sécu!!! Il vaut mieux réduire les soins et les tarifs des infirmiers à domicile qui se crèvent le cul 12 à 13h par jour en essayant de palier au manque de medecins qui l’alerte personne du reste!! Et je parle pas des charges que l’on nous prélève!!! La France est un pays de fainéant et d’assister et nous on dépend pour nourrir tout ça et encore on va nous faire des rabais sur notre travail!! C’est scandaleux ecoeurant !!!!

    • Audrey Noël Le 9 novembre 2017 - Répondre

      Complètement d accord avec toi c exactement ma façon de penser quoi faire

    • Freddi Phénix Le 9 novembre 2017 - Répondre

      Frédéric, je suis d’accord sur la forme. Mais pas le fond. On pourra toujours tapper sur les fainéants, et il y en a, beaucoup. Mais je ne penses pas que le pb soit là. Les profiteurs ne sont en rien représentatif de l’evasion fidcale des plus riches. C pinuts.
      Alors je pense qu’il faut maintenant ouvrir les yeux sur les gens qui nous dirige. N’as tu pas l’impression que ce sont eux qui te la mettent a l’envers??? Ces mecs me rendent dingue pour la vie qu’ils font mener à des métiers comme le votre. L’un des plus respectable que je connaisse, pour y avoir séjourné quelques temps…. a l’hopiltal 🙁
      Qd nous déciderons nous a reprendre notre destiné commune au plus grand nombre par rapport a tout ces friqués qui ne savent plus quoi foutre de leur maudit ponion… jusqu’à aller le planquer… ca me rend dingue.
      En tt cas, courage a toi

  156. Benoît Podolski Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Mais bien sur vous avez tous (ou presque ) raison … le probleme est que le debat se passe entre IDEL sur un forum d IDEL … il faudrait plutot pouvoir discuter de tout cela avec les responsables , les medecins la secu etc parce que nous aurons tous forcement le meme discours ici . Il faut se faire entendre ailleurs et la ou c est utile …. sindicats ou autres ????

  157. Christèle Bert Campos Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Non mais c’est eux qui ont plébiscité les soins à domicile pour désengorger les hôpitaux et diminuer les séjours juger trop long et trop coûteux à l’hosto et maintenant on veut nous sous payer.
    Déjà qu’on est payer au rabais avec notre 2ème soins à 50% et le 3ème gratos.
    Ils va falloir payer pour bosser peut-être ???

  158. Ils ont qu’à diminuer le salaire des médecins

  159. Nathalie Amalou Halley Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Le 1er ministre avait annoncé qquelques semaines en arrière quil allait valorisé le travail d’une infirmiere a domicile!!il faudrait savoir!!!!!c est encore lamentable……

  160. Anne Descamps Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Et ils développent l’ambulatoire et ils raccourcissent les post-op et ils imposent à tour de bras l’intervention des HAD ( qui coûte un bras et génère un gaspillage monstre en matériel ) et ils autorisent les pharmaciens à vacciner ..
    Alors c’est quoi le but réel mais non avoué hein ? Ben de contrôler ( encore plus ) l’activité et les revenus des idels et pour finir les salarier en maison de santé
    Bonjour la motivation !
    Bonjour l’avenir !

  161. Pascal Masseret Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Ils ont qu’à diminuer le salaire des médecins !!!!

  162. Non mais c est quoi ce délire ? Et ils veulent favoriser la prise en charge à domicile pour limiter les coups d hospitalisation mais ils veulent que ce soit gratuit aussi ? Ils veulent le beurre l argent du beurre la crémière ? Et pourquoi pas la vache et le praie tant qu ils y sont ? Entre ça et l exercice partiels autorisés ont est encore plus mal barré

  163. Cloélia Mrtn Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Okay et sinon on peut bosser bénévolement aussi non?

  164. Linda Guellati Le 7 novembre 2017 - Répondre

    N importe koi c de pire en pire

  165. Émilie Bétrémieux Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Pauline Lopes

  166. Aurélie Genet Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Linda Trottier

  167. Christelle Perez Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Développement de l’ambulatoire , vieillissement de la population , surcharge des maisons de retraite à des tarifs exorbitants et on veut diminuer le coût des frais de domicile alors qu’on nous impose cette surcharge d’activité ! On marche sur la tête aujourd’hui

  168. Lili Gi Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Une baffe ,la deuxième à % et la troisième c’est cadeau !

    • Sébastien Matarazzo Le 8 novembre 2017 - Répondre

      Ça m’énerve de lire des articles comme ça!!! On bosse déjà pour la gloire la, on va bosser juste pour l’URSSAF

  169. Valérie Degraeve Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Dans cette cas il faut pas faire entree les gens en ambulatoire pour les viré toute suite sans soin c est encore moins chère

  170. Coucou Ide Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Le monde a l envers

  171. Jeanne Tortue Le 7 novembre 2017 - Répondre

    ou quant la connerie dépasse la fiction

  172. Cécilia Huber Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Et à côté de ça la consultation médicale est inexplicablement augmentée !! C’est Toujours sur les mêmes qu’on fait des économies peu importe le secteur d’exercice y’en a vraiment assez !!!!

  173. David Leveille Le 7 novembre 2017 - Répondre

    On augmente les médecins et nous !!! Comme d’habitude

  174. Christian Francois Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Ca Role

    • Ca Role Le 7 novembre 2017 - Répondre

      Vraiment n importe quoi, déjà que parfois on travaille gratuitement…. !! Et si il y a plus de soins à domicile c est que les patients hospitalisés sont vite foutus dehors

  175. Mireille Russo Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Franchement elle ferait mieux de démissionner celle là avant qu’elle ne provoque un trou de la secu encore plus grand (si il réel) quand pour une blessure avec des points et que vous devez vous rendre 5 fois chez votre généraliste pour les soins et enlever les points à 25 euros la consultation, ils sont où les économies

  176. Jénouvrier Eric Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Lamentable et absurde

  177. Développement de la chirurgie ambulatoire ok et dans le même temps ce sont donc des soignants fantômes qui vont les prendre en charge !!!!!! Il est logique que les dépenses à domicile augmentent

  178. Severine Berche Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Zaz OOn tu en parlais

  179. Cricri Bernard Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Honteux

  180. Virginie Martin Le 7 novembre 2017 - Répondre

    On augmente lambulatoire et on baisse les soins à domicile. En gros bientôt on va nous annoncer un budget annuel par personne pour se faire soigner

  181. Nathalie Engilberge Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Ce gouvernement nous emmerde…il faut espérer qu’ils n’auront pas besoin de nous (les ides)

  182. Hanissa Mancini Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Yolaine HenryFlorie Merlin on a vraiment pas choisi le bon métier pour se faire de l’argent de pire en pire pff

  183. Philippe Rossi Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Ça fait des années qu ils appliquent une politique de soins à domicile et ils s étonnent de son augmentation
    Ils nous prennent vraiment pour des truffes

  184. Sandrine Boyer Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Pfff!!ça sent la reconversion!!et en parlant des soins à domicile j’espère qu’ils englobe les had..

  185. Victoria Libertà Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Et le jour où on ne prendra plus de patients parcq trop peu cher payé pour tant de responsabilités tout le monde pleurera que l’hôpital met les gens dehors trop rapidement et que le suivi extérieur est bidon… Allez y tirez sur notre corde… On a choisi un métier de sacrifice et de don de soi mais n’abusez pas de notre gentillesse, ne la prenez pas pour de la faiblesse, le jour où vous aurez atteint nos limites toute la population sera impactée du mauvais niveau de soins à cause de vous au gouvernement

  186. Caroline Alberti Conso Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Ambulatoire + vieillissement de la population = soins à domicile !!! Jusque là ca semble logique!
    Baisse de la rémunération des soins? Et bien faudra pas tomber malade de septembre à décembre car je n’irai pas soigner pour encore moins que aujourd’hui!

  187. Sandrine Burette Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Normal que ça augmente les patients sortent quasiment le jour même de l hôpital en chir et beaucoup plus de chir Ambu

    • Julien Lhors Le 8 novembre 2017 - Répondre

      Exactement
      L hospitalisation coûte encore plus cher
      Mais l’objectif est de tirer sur tout et oubliant bien consciemment de faire le lien
      On nous demande de faire de l ambu et on vous demande de faire moins ..

  188. Isabelle Nion Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Une honte !! Lâchez les infirmières ! On peut aussi faire du bénévolat

  189. Karine Dehove Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Notre futur travail est en danger

  190. Francoise Voyer Le 7 novembre 2017 - Répondre

    En supprimant sans arrêt des lits ds les hôpitaux on fait quoi ? De toutes façons si les personnes préfèrent rester chez eux pour les soins pourquoi baisser le salaire des infirmiers ou infirmière alors que l on en a bien besoin
    Même les personnes âgées, qui le peuvent préfèrent cela a une maison de retraite ultra chère et sans leurs repères

  191. Kamel Touabi Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Développer l ambulatoire à l hôpital ét limiter les soins à domicile Je comprends plus rien Àh si chaque patient devra se déverrouiller seul pour s assurer ses propres pansements injectons ét autres suivis thérapeutiques ☹️☹️☹️

  192. Maud Marie Gautheron Le 7 novembre 2017 - Répondre

    Inès Sofia Jaden

  193. Fa Fa Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Ah quand L ouverture de salles de suicides assistés? Ça irait plus vite pour se débarrasser des malades et des vieillards!!!!!!

  194. Estelle Pozzulo Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Amandine Lefort

  195. Pascale Linette Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Ca devient grave ! Et les hôpitaux et cliniques te mettent à la porte au bout de quelques jours si ce n’est pas le jour même . Comment feraient les patients en HAD sans les infirmières… Pauvre France et pauvre de nous… quand on sait ce que coute une journée de clinique

  196. Josiane Gratay Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Donc, si tu as une grave maladie, tu payes plus cher à la fin de ta vie? C’est du n’importe quoi.

  197. Pallier Olivier Le 8 novembre 2017 - Répondre

    20 ans de diplôme…un constat nous ne sommes rien…ni dans les hôpitaux ni en libéral pas de considération… pourquoi ?…nous sommes. Trop faible!!!! Trop individualiste…pas assez réellement représenté.pour ma part je pense que j’ai fait le tour de la profession… j’arrête, je vais allez élever des chèvres !!

  198. Benjamin Beaudelot Le 8 novembre 2017 - Répondre

    David Beaudelot

  199. Françoise Schaefer Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Du n importe quoi il faut toujours faire des soins correctes avec moins moyen !!! Et les patients dans tous sa ils ont quoi !!!! Nos dirigeants politiques commences a nous les casser avec leur diminution de butget on entends que cela. ..nous avons besoin des libéraux pour la continuité de soins apres les hospitalisations et la population vieilli et certaines personnes ont besoins de soins ….

  200. Aurélien Coulot Le 8 novembre 2017 - Répondre

    elle se fout de notre gueule celle la non ??

  201. Allo Mme l’infirmière j’ai une bronchite et le docteur m’a prescrit une série d’antibiotiques en piqûre …
    Allo, oups désolée mais il va falloir attendre le mois prochain, pour les injections, car mes collègues et moi même avons dépassé le quota ce mois ci

  202. Bertille Ancelin Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Prix D un HAD?

  203. Dounia Haouara Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Honteux Par contre augmenter la consultation des généralistes la on y voit pas d’inconvénient !!!! C’est toujours sur le paramédicales qu’il faut faire des économies !!!!

  204. Muriel Malecot Le 8 novembre 2017 - Répondre

    c’est le principe du chat qui se mord la queue !!!!!

  205. Nini Demka Le 8 novembre 2017 - Répondre

    En fait ce que veut le gouvernement c est notre mort….et ne mettre que des had ….honteux

  206. Gwénola Pariset Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Toujours les mêmes qui trinquent!!!!!par contre ces messieurs,dames les médecins, les professions nobles de la santé,ont les augmente!!!et pas qu’un peu en plus!!!!

  207. Mather Guibilde Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Et les 1000 boîtes de macrogol, de paracetamol et de bandelettes d’auto contrôle glycemique dans le placard on en parle?

  208. Barbara Mrg Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Marina Mth

  209. Delphine Azzolini Le 8 novembre 2017 - Répondre

    C’est une blague ??????? Putain mais y’en a marre de toujours taper sur les mêmes !

  210. Andrée Martin Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Et voilà c’a continue !! On tape toujours sur les mêmes .

  211. Valerie de Clercq Le 8 novembre 2017 - Répondre

    J ai hâte de être en retraite et je plains la génération de soignants à venir !!

  212. Damdou Bou Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Alors ils veulent diminuer les lits d’hospitalisation, augmenter les
    HAD et l’ambulatoire qui engendrera plus de soins à domicile et se plaignent de cette augmentation !!! Ils sont cons ou quoi !!!

  213. Sandrine Fadda Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Le métier d’infirmière libérale Va disparaître d’ici quelques années c’est une évidence

  214. Arnaud Formentini Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Antoine Vastel Patard

    • Antoine Vastel Patard Le 8 novembre 2017 - Répondre

      Ah les ****** Mdr ! Mais c’est pas grave on ne sera pas concerné ! En tout cas … ils sont contradictoires ! Ils veulent développer le domicile et diminuer les Hospi. … mais ils parlent de faire ça. .. C’est du n’importe quoi

  215. C’est du foutage de gueule !!!! On bosse déjà au rabais !!!! Le premier soin est payé à 100%, le deuxième à 50 et tous les autres , on les fait gratos !!! Faut arrêter !!!!

  216. Malo Paulette Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Economie, économie il n y a plus que ce mot…… On soigne des personnes pas un compte en banque certes il y a de l abus mais on peut y palier en étant logique, nous avons choisi notre profession d infirmière par passion et non pour le ponion……….

  217. Myriam Bouguerra Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Ah ah ah .. ils vous imposeront votre semaine de solde.. et les temps de soins. Imaginez.. infirmiere en greve.
    Ah non en solde. Ils sont trop marrants

  218. On peut aussi se prostituer s’ils veulent ces crétins. Bandes de cons

  219. Tara Javra Le 8 novembre 2017 - Répondre

    Sont cons ou quoi???!!c est eux qui créent les programmes de retour à domicile parcequ on coûte moins cher,1er acte plein 2eme moitié et après tout gratos !!!!c était leur idée et maintenant ils vont nous le reprocher pour plus nous la foutre!!!!!Je leur souhaite d avoir besoin de nos services de ne pas trouver d ide dispo de se faire jeter de l hosto pour « libérer des lits « et croupir dans leur merde et leur pisse!!!!

    • Natacha Cha Le 9 novembre 2017 - Répondre

      Non mais eux… ils seront dans des services d’élites et bichonnés… en******?Ma main ? dans leur tronche de cons. Dans leur gueule oui!!!?

  220. Manon Lalulu Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Nathalie Lussac

  221. Karma Tchoup Euzer Le 9 novembre 2017 - Répondre

    C’est une blague j’espère ? Z’ont qu’à rogner sur les frais de fonctionnement démesurés et ( j’en ai la preuve) abusifs des HAD.

  222. Véronique Audemard

  223. Charles Porot Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Anthony Waouu

  224. Paul-Vi Cachix Le 9 novembre 2017 - Répondre

    C’est une succession de grosses putes a ce ministère . Inhumain et incompétent

  225. Déjà que c’est les soldes toute l’année pour les Idel

  226. Anthony Adroig Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Y’a vraiment pas à dire c’était une réelle bonne idée la TAA (sarcasme) … on ressort quand la guillotine ?

    • Arthur Broudin Tanuki Le 10 novembre 2017 - Répondre

      Avec les sejours d’hospitalisations toujours de plus en plus cours on pouvait s’y attendre non?

    • Arthur Broudin Tanuki Le 10 novembre 2017 - Répondre

      Parfois les réflexions des « élites » me laissent perplexe quand même…

    • Anthony Adroig Le 10 novembre 2017 - Répondre

      Ben disons que les suivis post op ou post hospi seront moins bien pris en charge … Donc fait s’attendre à une baisse de la qualité de prise en charge au dom

  227. Terrible ! Qu eSt ce qu on attends pour faire grève! …..!!
    Que f

  228. Chantal Dubois Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Ou va t on??????

  229. Cedric Manaud Le 9 novembre 2017 - Répondre

    quand on fait sortir les gens à domicile juste après le bloc opératoire il faut pas s étonner que les soins à domicile augmentent. je pense que les consult à 70 euros des toubibs ça va faire du bien à la CPAM…..

  230. Vivette Cachou Le 9 novembre 2017 - Répondre

    n’importe quoi et ils vont faire quoi tous les gens qui sortent de l’hopital après les interventions en ambulatoire

  231. Joelle Leportier Le 9 novembre 2017 - Répondre

    C’est sur on est tellement payé 7€ brut la piqûre qui travaille à ce prix là avec une licence notre ministre peut être

  232. Joelle Leportier Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Comme d’habitude on ne parle pas du prix exorbitant de l’had

  233. Nina Chabeuf Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Maxime Wartel

  234. Claude Cens Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Et lorsque certains chefs d’État étranger viennent en France se faire soigner gratuitement là on ne dit rien.

  235. Marianne Comerot Le 9 novembre 2017 - Répondre

    De mieux en mieux

  236. Sabine Compas-Quenson Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Coralie Bounouara

  237. Sandrine Hammes Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Et bien bravo ! Quand tu sais que les patients sont renvoyés le plus vite possible à la maison parce que l’hôpital coûte trop cher! Tout le monde devra bientôt se soigner tout seul !!

  238. Sb Astien Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Ils ne savent vraiment pas ce qu’ils veulent . Au final chacun se soignera seul , et au final ce sera pire…tout ça pour reduire les coûts alors qu’à long terme cela coûtera plus… puti* de visions a court terme !!!

  239. Anne Sophie Horen Le 9 novembre 2017 - Répondre
  240. Gauthier Basse Le 9 novembre 2017 - Répondre

    En meme temps a force de faire de l ambu et des sorties rapides ca se reporte forcement sur le liberal en ville. A moins de ne plus soigner les patients les soins se font soit a l hopital ou en clinique soit en ville . Il.faut etre stupide comme.un.enarque pour ne pas s en rendre.compte

  241. Catherine Pochat Le 9 novembre 2017 - Répondre

    temps d’hospitalisation de plus en plus court. de plus en plus dambulatoire, et ils trouvent bizarre que le nombre de soins à domicile aient augmenté. !!! bientôt le patient devra faire ses soins lui même!!!

  242. Sophie Vishniakoff Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Anna Douris

  243. Suzanne Bertier Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Même la ministre de la santé , ne va pas bien en ce moment !

  244. Aurelie Schaaf Le 9 novembre 2017 - Répondre

    Hallucinant!!!

  245. Monteux Frederic Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Pour mieux protéger les médecins qui se sucrent bien. Sacré lobby

  246. Henry Bourne Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Ludovic Frances

  247. Aurelie Bartolomucci Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Une baisse des tarifs??? Ils sont pas assez bas déjà !!!

  248. Pascal Barras Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Heu… Pour mes parents l’infirmière passe en moyenne 47s (quarante sept seconde) pour prendre et noter la glycémie et pour faire la piqûre… Le médecin lui reste 2mn pour récrire l’ordonnance… La médecine libérale est une aberration et un scandale : les patients sont des clients, plus on en « fait » plus on gagne… Non ?

  249. Méli Ssouille Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Mélanie Mtn

  250. Kate Wyne Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Allez soyons serviables à merci , revenons en arrière et redevenons bonnes sœurs, reconfectionnons des cornettes et bouclons là par respect pour les médecins ..!!!
    LOL du jour!!!

  251. Ça me révolte……. une hausse de 5% par an…… Mme la ministre comment voulez vous développer l ambulatoire et restreindre les soins a domicile…… n y êtes vous pas gagnante quand au lendemain de l intervention on facture a domicile un petit 10e de soin comprenant un pansement et une scut….. alors que le tarif f une journée en chirurgie se chiffre en centaine d euros……..

  252. Marie Claude Flores Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Et les médecins ont des consultations à 60 euros…

  253. Ninie Mrn Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Forcément que les soins à domicile augmentent du moment où la durée d’hospitalisation diminue faut bien qu’il y ait un relais pour soigner les patients. Encore un manque de cohérence!!! Les soins à domicile coûtent moins cher qu’une journée d’hospitalisation non? On peut pas tout avoir… Ce sont Vraiment des Guignols sans cervelle qui prennent ces décisions !!!!

  254. Camille Gero Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Si on leur simplifiait la tâche. . Periode de solde  » -80% » sir les soins a domicile et -70% dur les soins au cabinet…

  255. Ingrid PB Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Ce ne sont pas les IDEL qui sont en danger mais plutot les patients!

  256. Denise Montfort Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Ben voyons …..déjà qu’actuellement nos actes ne sont pas payés en totalité (premier taux plein second demi tarif puis tout le reste gratuit….cadeau de la maison……)….maintenanr un plafond annuel!!!!Bientôt les patients vont devoir se faire les soins eux mm

  257. Non mais c’est honteux! Quand est ce qu’un vrai ordre infirmier va s’insurger contre ca! Les IDeL font déjà des soins gratuits…. et on va encore baisser leur revenu?! Qui d’autre travaille gratuitement dans ce pays?

  258. Alex Sandra Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Trop facile comme d’hab…

  259. Cécile Tainturier Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Florine Dirand

  260. Marie Claude Leguillon Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Plus de service publique des Centres hospitaliers qui ferment et des lits qu’on suppriment , de l’ambulatoire ect , depuis des années, on doit faire des économies en restant à domicile et maintenant on nous dit plus d’infirmières à domicile
    Alors là , il faudrait nous expliquer la méthode du « on marche sur la tête « 

  261. Cecile Eugone Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Avec le service minimun  » opéré expédié  » on peut se demander quelle est la considération pour nos patients…. ce sera donc les plus vigoureux qui survivront en gros non???

  262. Yanouch Kavitch Le 10 novembre 2017 - Répondre

    Va falloir qu’ils comprennent que le rétrécissement des séjours hospitaliers et l’augmentation de l’ambulatoire vont forcément induire une majoration des frais de santé à domicile… surtout si on priorise les had…

  263. Géraldine Faivre Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Lucia Telheiro, Cécile Carron

    • Cécile Carron Le 11 novembre 2017 - Répondre

      Pfff!!! C est vrai que nos soins coûtent plus chers qu une journée d hospit !!! Quelle bande de nigauds!!!

  264. Pierre Zec Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Mathilde Lilala Audrey Carro

  265. Fabienne Lienard Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Ils devraient peut être aller voir du côté des HAD pour les dépenses !!!!

  266. Julia Derycke Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Ils sont tombés sur la tête ou quoi

  267. Ingrid Chrismann Le 11 novembre 2017 - Répondre

    D accord avec le gaspillage dans les hôpitaux par dans le personnel bien sûr mais dans le choix de prescription de chimio et d à tes mèdicaux qui son t surfacturés et cela rapporte l hôpital mais ça ne fait pas faire d économie à la sécurité sociale.
    Moi je ne suis pas contre rentrer chez moi plus tôt au lieu de rester à l hôpital on est mieux chez soi mais je suis d accord que c est pour limiter l investissement dans de nouvelles structures hospitaliėres

  268. Elevage De Gisfort Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Nathalie Mismack-pindon

  269. Sandra Delabarre Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Bah les soins a domicile augmentent parce qu il y en a moins a l Hô ….
    alors les docs ont plus de diagnostics lourds donc on les augmente joliement, mais les IDELS piur les remercier, on baisse leur revenu en augmentant leur charge de travail. Travailler plus pour gagner moins….!

  270. Nathalie Mismack-pindon Le 11 novembre 2017 - Répondre

    On marche sur la tête….favoriser l’hospitalisation ambulatoire pour limiter les coûts et limiter l’accès aux soins à domicile…..il ne fait pas bon vieillir ni être malade les amis! Pauvre France.

  271. Clarisse Letellier Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Si les depenses de soins a dimicile augmentent cest a cause des hospitalisations qui se raccourcissent et du maintien a domicile…alors avant de nous baisser nos tarifs, faites le calcul sur ce que vous avez gagné en diminuant les hospitalisations et la je pense que l’augmentation des depenses en idel ne seront que tres peu significatives

  272. Véronique Banguio Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Que la secu colle un peu son nez dans les comptes des SSIAD, HAD et autres sociétés prestataires de services ! !!

  273. Rose Terranova Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Grrr ! Rose en colère grrrr !

  274. Stephanie Tout Court Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Aline Blechet

  275. Anita Lefevre Le 11 novembre 2017 - Répondre

    N importe quoi

  276. Dono Daeo Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Marie Heringuez look ca

  277. Christ Ben Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Mathilde Blanpain……..grrrrrr

  278. Elle rigole on va lui diminuer aussi son indemnité à chaque fois qu’elle pond une connerie!

  279. Sylvie Arnaud ça craint franchement. Bientôt nous serons de vraies bénévoles !!

  280. Audrey Boubou Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Adèle Loukkas Cha Laclau Joana Sasco

  281. Angot-Pacaud Agnès Le 11 novembre 2017 - Répondre

    Anne-Sophie Baray

    • Anne-Sophie Baray Le 11 novembre 2017 - Répondre

      Ouais hallucinant!! Par contre ils leur faut un gros salaire pour pondre de tels c*******

  282. Sophie Mathis le Bricon Le 12 novembre 2017 - Répondre

    C est une blague!!!!

  283. Niko Negrel Le 12 novembre 2017 - Répondre

    Révolution !!

  284. Caroline Garey Le 12 novembre 2017 - Répondre

    Cest la France !peut etre que les medecins feront peut etre des toilettes aussi ..puisque tout est tire vers le bas..je demande une grève massive!!mais non on attends qie nos syndicats et lOrdre infirmier nous defendent…à priori cest peine perdue..ils disent Amen à tout!!

  285. Isabelle Croguennec Le 12 novembre 2017 - Répondre

    Ben oui, finalement contre la blouse blanche, l’uniforme de la bonne soeur et les voeux pieux qui vont avec. Non mais ca suffit

  286. Déborah Mansilha Le 12 novembre 2017 - Répondre

    non mais cette grosse blague !!! Oulala je pense qu il va falloir aller faire la petite manifestation

  287. Joachim Braunstein c’est ca dont je te parlais hier

  288. Ludivine Duhamel Le 12 novembre 2017 - Répondre

    Le prix des consultations medicales augmente pour les patients alzheimer…alors au ils n y resteront pas plus longtemps… Mais pour nous la toilette d une personne alzheimer nous prend plus de temps mais rien….

  289. Myriam Labeau Le 12 novembre 2017 - Répondre

    Par contre effectivement les forfaits HAD par patient ont un coût beaucoup plus élevé que Les mêmes soins effectués par des IDEL!

  290. Jennifer Gauthier Dje Le 12 novembre 2017 - Répondre

    Marion Tinto mets le 2eme en route , ça sera plus rentable pour toi ☹

  291. Kelly Vlz Le 12 novembre 2017 - Répondre

    Louis-Paul… partons d’ici…

  292. Joe Acropole Le 13 novembre 2017 - Répondre

    Révoltez vous que ce soit à l hôpital en clinique en libérale on augmente toujours les mêmes à savoir les médecins et la base ( infirmières aides soignantes) sont sous payées… C est exactement pareil dans l administration on sur paye la haute hiérarchie mais la base qui fait la basse besogne elle n à que les miettes… faut que ça pète mais hélas nous sommes tous des moutons….

  293. Sylvie Oussaid Le 13 novembre 2017 - Répondre

    une belle bande de nazes a la tete du pays ,c’est juste une question d equilibre !!

  294. Sandrine Beraud Le 14 novembre 2017 - Répondre

    Christine Corvisier hallucinant …

  295. Timothée Boucher Le 14 novembre 2017 - Répondre

    Vous êtes infirmier(e) libéral(e) et vous voulez un(e) remplaçant(e) rapidement ? Où tout simplement vous cherchez à effectuer des heures ou faire quelques remplacements de temps en temps ?
    J’ai la solution !
    N’hésitez pas à me contacter en message privé pour toutes questions.
    Cordialement.

  296. Guy Habib Le 15 novembre 2017 - Répondre

    Pas « baisser »… mais « baiser » !!

  297. Evelyne Champeau Le 15 novembre 2017 - Répondre

    N importe quoi! Honte a ce gouvernement ancienne infirmière

  298. Elisa Averitchev Le 15 novembre 2017 - Répondre

    Mac Adam

  299. Celia Abbas Le 17 novembre 2017 - Répondre

    Bonjour recherche une collaboration sur les bouches du Rhône Merci pour vos Infos suis Idel en règle côté administratif

  300. Linda Hebbache Le 18 novembre 2017 - Répondre

    Je suis à la recherche d’une infermier a domicile à saint gratien pour m’a mère des soins de santé et des changé

Laisser un commentaire