Infirmière libérale ou pas ? 2018, l’année pour se lancer en tant qu’IDEL ?

Infirmière libérale ou pas ? 2018, l’année pour se lancer en tant qu’IDEL ?

Infirmière libérale ou pas ? 2018, l’année pour se lancer en tant qu’IDEL ?

 

Il suffit de quelques minutes à surfer sur les réseaux sociaux ou sur des forums spécialisés pour prendre conscience que la profession d’infirmière ou d’infirmier libéral reste encore très attractive. Que ce soit des étudiant(e)s en quête d’un avenir professionnel ou d’infirmiers hospitaliers en recherche de reconversion, les motivations ne sont plus les mêmes qu’autrefois. Ainsi, une infirmière hospitalière s’interroge sur Facebook « Pensez-vous que se tourner vers l’exercice libéral puisse être une bonne alternative à un IDE à bout à cause des conditions de travail en hospitalier, du manque de soutien, voire d’honnêteté de l’encadrement, de reconnaissance et j’en passe. Quelle voie pour pouvoir faire son métier à nouveau avec passion dans se sentir détruire à petit feu ? ». Alors l’exercice libéral de la profession infirmière représente-t-il une voie à privilégier en 2018 ? Voilà quelques éléments de réponses, dont certains sont plébiscités par les IDEL(s).

 

Infirmière libérale, un quotidien plus enviable que les autres formes d’exercice ?

 

Ces arguments reviennent régulièrement et ils dénoncent les contraintes et les pressions de plus en plus fortes existant dans les cliniques et les hôpitaux. La charge de travail augmente sans cesse dans ces structures, et le nombre de patients, dont doit s’occuper une infirmière, en est la meilleure preuve. Les changements d’horaires incessants et la pression opérée par la direction figurent également en bonne place dans la liste des griefs dressés par les infirmières hospitalières.

Mais aussi pénibles soient-elles, ces difficultés liées au milieu hospitalier sont-elles légitimement suffisantes pour privilégier la voie libérale ? En d’autres termes, devient-on infirmière libérale pour échapper au milieu hospitalier ?

Devenir infirmière libérale pour mieux gagner sa vie ?

 

La rémunération est également un facteur souvent cité. Attention, il ne s’agit pas de devenir infirmière libérale par l’appât du gain mais seulement de choisir une forme d’exercice de sa vocation, plus rémunératrice que les autres ? La question divise les infirmières libérales elles-mêmes. Bien évidemment, toutes s’accordent à souligner la faiblesse des salaires en milieu hospitalier. Le salaire moyen d’une infirmière libérale est effectivement plus élevé que pour les professionnelles œuvrant au sein de structures, mais le travail n’est pas le même. Il suffit de lire les nombreuses revendications portées par les infirmières et les infirmiers libéraux depuis plusieurs années pour comprendre que la rémunération ne peut pas à elle-seule justifier le choix de l’exercice libéral de la profession d’infirmière.

Devenir infirmière libérale pour pouvoir organiser sa vie ?

 

En refusant les contraintes d’un emploi salarié, notamment en ce qui concerne les horaires, les infirmières et infirmiers libéraux espèrent pouvoir mieux concilier vie professionnelle et vie privée. C’est une réalité, qu’il faut néanmoins nuancer. Ainsi une infirmière libérale explique qu’il « ne faut surtout pas s’oublier et refuser d’enchainer, sans compter, les jours de travail. Au contraire, il faut s’aménager des jours ou au moins des plages horaires de repos et de déconnexion, sous peine de retrouver les mêmes conditions de travail épuisantes qu’à l’hôpital. »

La liberté peut constituer un atout et un attrait pour devenir infirmière libérale, à condition donc de s’organiser en conséquence.

 

La variété des soins d’une infirmière libérale pour une carrière enrichissante sur un plan professionnel et humain

 

Par définition, il existe autant de patientèle différente qu’il n’existe d’infirmières et d’infirmiers libéraux. Cependant, l’infirmière libérale reste, par nature même de sa mission, susceptible d’intervenir auprès de patients au profil bien différent. Il ne s’agit pas, contrairement à l’hôpital, de se consacrer à un type de pathologie ou un type de patients. La diversité est source de richesse, même si il ne faut pas cacher non plus que certaines infirmières libérales se plaignent du « manque de soins techniques au profit des soins d’hygiène ».

L’indépendance, un rêve accessible à l’infirmière libérale d’aujourd’hui

A cette diversité des soins et des patients, qui fait la richesse du métier d’infirmière libérale, on doit ajouter l’indépendance promise par la profession aux débutantes et débutants. L’infirmière libérale décide de son implication (nombre de jours de travail par exemple), de son organisation ( travail en cabinet ou en solitaire), … Attention toutefois, l’indépendance a un coût pour l’infirmière libérale.

Le contact avec les patients, le graal de l’infirmière libérale

 

Ce dernier argument est cité par presque toutes les infirmières libérales. Ce contact direct avec les patients est incomparable avec ce qui peut être vécu en milieu hospitalier. Chaque infirmière libérale lui donne l’importance et donc la place, qu’elle estime lui accorder. La relation est forte et directe, ce qui peut aussi être à l’origine d’un certain mal-être (notamment lorsque l’infirmière a en charge des patients en fin de vie).

 

Voilà donc les arguments les plus souvent cités quant au choix de la profession d’infirmière libérale. Une même liste à la Prévert aurait pu être dressée en ce qui concerne les obstacles ou les réticences à franchir avant de devenir IDEL.

 

Et vous, quels sont les aspects de la profession qui vous ont convaincu ? Quels sont ceux qui vous semblent les plus attractifs aujourd’hui ?

By | 2018-01-07T22:35:28+00:00 7 janvier 2018|IDEL au quotidien|495 Comments

495 Commentaires

  1. Thior Eljannah Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Enfin moi je préfère le libéral car la personne est chez elle dans son milieu que dans un hôpital ou il y a un vrai défilé je ne regrette rien au contraire

  2. Marie Montagne Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Jamais je regretterai mon choix
    Les patients sont plus cool et ma vie personnelle aussi
    Que du bonheur et ça fait 10 ans que ça dure !!!

  3. Estelle Le Bihan Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Gwen Endelin

  4. Audrey Nassar Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Natacha Magnac

  5. Karine Poirier Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Passez votre chemin.

  6. David Clerc Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Aucun regret.
    J’aimerai simplement parfois plus de reconnaissance et que chacun fasse correctement son boulot…

  7. Sami Khodri Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Juste pour info un déplacement à domicile c’est 2,50 euros n’importe quelle autre profession prend plus pour un déplacement… Et je ne parle pas du tarif des soins… l’état doit clairement revoir la nomenclature . Un coiffeur qui vient enlever 3 mèches a un vieux prend plus de 40euros a domicile, un ou une infirmière libéral qui se déplace pour une injection d’hormone , d’anticoagulant, d’antibio ou même de médicaments contre certains cancers ou maladies chroniques graves c’est payer moins de 10 euros… Et les soins gratuits, les ordonnances mal rédigées, les non paiements on en parle ou pas ???

    • David Clerc Le 7 janvier 2018 - Répondre

      Les médecins passeront toujours avant nous…..malheureusement
      Toujours des moyens pour eux, des miettes pour nous

    • Céline Arsac Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Parce qu’ils ont un ordre et des syndicats largement plus investis et mieux placés que nous…

    • Tite Manjé Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Vous parlez de brut bien sûr, n oublions pas de le préciser …

    • Chantal Mamounette Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Votre message on l’entend mais il y a un manque de respet en appelant la personne  » le vieux » surtout dans la profession que vous excercez moi ça me choc ce mot !

    • Sami Khodri Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Il n’y a aucun manque de respect à appeler une personne âgée, quelque de vieux . Inversement avec les « jeunes » .

    • Sami Khodri Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Quelqun

    • Sami Khodri Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Et j’ai dit « un vieux » pour caricaturer car tout le monde pense que nos patients ne sont que des personnes âgées…

    • Margaret Week Le 8 janvier 2018 - Répondre

      2,50€ de déplacement soit 1,25€ net !!!! Tout à fait d’accord

    • Mickael Rocco Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Chantal Mamounette il y’a que les vieux qui s’offusque de ce therme ?

    • David Clerc Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Céline Arsac, pas uniquement.
      Ils sont très bien représentés et défendus dans les différents gouvernements.
      Mme Buzyn est médecin par exemple..
      Et ils sont rares, eux ?

    • Didier Hurabielle Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Je suis vieux. …….et alors ? Normal de l’être à 50 ans . Bien dit Sami Khodri il faut appeler un chat un chat .
      Bonne tournée jeune et jolie infirmière. Le vieux te salue

    • Tinga Lvque Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Mickael Rocco pas de soucis, la vie passe vite et on se retrouve « vieux » sans s’ en apercevoir. Vous aurez vous aussi tout le loisir d’apprécier ce délicieux qualificatif 🙂 et vous comprendrez !!!!

    • Vedrana Tanovic Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Tout a fait d’accord avec toi, j suis liberale et des horaires de dingue si t veux gagner ta vie, des inegalites au niveau de la tarification haurissants, bcp de concessions et malgre l’envers du décor certains pensent q nous sommes des rois du pétrole !!!!

    • Marie-Pierre Sabadie Le 9 janvier 2018 - Répondre

      C’est parce que nous idel on doit payer l’essence moins cher ?

    • Guillaume Moe Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Marie-Pierre Sabadie on sait tous que tu siphonne les réservoirs sur ta commune! Mdr

    • Li Line Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Chantal Mamounette « vieux » n ‘est pas une insulte ptdr

    • Maité Hollinger Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Les patients le disent eux même qu’ils sont vieux ?

    • Joelle Dallies Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Guichard a chanté mon vieux ..avec respect

    • Marlene Sand Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Vous avez raison

    • Myriam Cariou Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Tout a fait d’accord!La nomenclature de marchant de tapis, avec 1 er soins 100%2 iem 50% 3 iem gratuit! ce n’est pas rentable le liberal avec 50 % du salaire brut en charges! et la retraite une misère!!

    • Vedrana Tanovic Le 10 janvier 2018 - Répondre

      On est plus avantageux que carrefour!!!! La retraite si on y arrive, etant donne la penibilite du métier on est deja bien esquinté b avant la retraite…

    • ?

    • Nati Lambert Le 13 janvier 2018 - Répondre

      Certains se sentent vieux à 50 ans ! D’autres jeunes à 70 ! Peut importe ! L’infirmière n’a pas à juger ! Elle doit dire  »mon patient » tout comme le coiffeur dira  »mon client » ! C’est juste une question de respect envers la personne ! !

    • Airide Moosley Le 13 janvier 2018 - Répondre

      Arrêter de vous masturber la tête on a un bon job ! Aller faire les 3 /8 ds une usine de merde com je l’ai fait avant d’être inf et arrêtez de vous plaindre moi je bosse point barre et je paye ce que je dois…

    • John Battist Melly Le 14 janvier 2018 - Répondre

      Nati Lambert l’infirmière pourrait dire aussi mon client ? Pourquoi pas aujourd’hui y’a une telle hypocrisie dansées sociétés on s’attarde sur des détails inutiles et on détourne volontiers le regard ? des problèmes de fond ( ou l’inverse)
      Et ça carrément c’est la base du déclin sociétaire de l’Europe et par conséquent du monde qui en dépendait…

    • Stéphanie Picard Le 16 janvier 2018 - Répondre

      Tout est bon pour détourner le réel sujet. …ce n est pas péjoratif de dire vieux.

    • Claire Leveque Le 17 janvier 2018 - Répondre

      Complètement d accord a refaire j aurais ete coiffeuse… ?

    • Camille Foucher Le 17 janvier 2018 - Répondre

      C’est très bien résumé ! Nous faisons un beau métier mais contraignant (horaires, charges administrative…) et tellement peu valorisé ..il y a beaucoup à faire

    • Nati Lambert Le 17 janvier 2018 - Répondre

      Airide Moosley Déjà je ne me plains pas .. je parle du respect des gens..!! ensuite je n’ai jamais dit qu’infirmière était un mauvais job…!! bien le contraire.. !! pour le reste je ne vois pas le rapport avec ce que j’ai dit !

    • Irene Utzeri Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Tu as oublié poster le courrier aller à la pharmacie
      Récupérer les résultats au labo
      Et quand tu fais remarquer au médecin qu’il s’est planté dans le traitement et qu’il te répond « êtes vous certaine de mettre un patch tous les jours ?? Non en effet je confond avec le courrier ?

    • Sandrine la Luna Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Tout à fait daccord juste le terme « vieux  » qui me choque un peu.

    • Annabel Blarez Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Margaret Week et encore impôts sur le revenu des 1,25€ etc

    • Kelly Romain Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Ça se plaint encore et encore… Et on s’étonne que le métier va mal ? Vous connaissez un métier ou on bosse peu et ou on gagne bien et l’essentiel… un métier sans stress ? Parce que si c’est le cas dite le moi… chaque métier a ses contraintes. On n’a rien sans rien et si on paye des impôts c’est parce qu’on gagne bien notre vie. Alors en effet au lieu de vous plaindre de pénibilité aller faire les 3/8 ou faite de métier tout autant pénible et pas avec les mêmes salaires… Je vois des gens se plaindre des frais de déplacement… vous voulez facturer combien ? 40 euros le déplacement comme pour certains services de dépannage ?40 × 30 passages = 1200 euros /2 = 600 net par jours par déplacement ? Sans compter les actes ? On termine à + de 10 000 par mois du coup ? Arrêtez un peu. Et si vous ne voulez pas payer d’impôt on oblige personne à prendre beaucoup de patient. Laissez les à ceux qui veulent bosser sans se plaindre.

    • Nati Lambert Le 20 janvier 2018 - Répondre

      peu (au lieu de peut)

    • Muriel Rigal Le 21 janvier 2018 - Répondre

      Oui moi je regrette d’être passée en libéral et même de reprendre en structure n’est pas à envisager vue comment toute notre profession c’est dégradée. Mais nous ne sommes pas des infirmières riches comme le pense certaines en structures. Lorsque que je paye mes charges que je compte mes heures les actes gratuits où à demi tarifs pas de maladie pas de vacances payées comme en structure et ne parlons pas de la vie de famille ! !! Le calcul est vite fait.

  8. Mieux gagner sa vie, soit … payer des charges monstrueuses et plus d’impôts soit aussi !
    Quand au choix de l’emploi du temps ??7h/14h 17h/20h youpi !!!
    Prévoir 2000€ pour être remplacé 1 semaine geniiiiial !!
    Mais bon un peu d’optimisme… quel beau métier !

    • Malorie Thz Le 7 janvier 2018 - Répondre

      C’est claire le texte m’a fait sourire lol

    • Florie Cptne Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Ah bah plus on gagne plus on paye d’impôt, c’est le jeu aussi.

    • Florie Cptne je veux bien payer des impôts en fonction du salaire mais en plus des charges ça commence à faire beaucoup !

    • Mariecarmen Delcano Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Vous parlez toujours des impôts mais jamais de Carpimko…..

    • quand je parle des charges c’est URSSAF et carpimko

    • Christina Bobek Le 8 janvier 2018 - Répondre

      06h00 – 14h00 , 15h30 – 20 h00 …voire 21h00 …

    • Abdelhalim Aurés Le 8 janvier 2018 - Répondre

      moi c’est 5 h 00 14 h 00 et 16 h 45 20 h 45!!!

    • Abdelhalim Aurés 5?????

    • PA Goetz Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Quand on est salarié on a un brut et un net. Et l’employeur paie les charges. Normal qu’en étant indépendant on s acquitte de ces charges non? Bon après je suis d’accord les montants sont exorbitants surtout quand on voit la contre partie mais bon.

    • Oui on vends du rêve ou IDEL c est formidable ils fuient tous les hôpitaux en pensant que c est Byzance la plupart de mes remplaçantes sont reparties à l Hopital ?

    • Seb Gonzy Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Christina Bobek Oula!

    • PA Goetz payer des charges c effectivement normal en revanche se faire racketter ça l’est moins ! De plus nous n’avons pas les mêmes avantages que les salariés ( arrêt maladie, retraité, chômage) il faut encore prendre des assurances privées ! L’avantage c que nous pouvons travailler plus pour gagner plus et que nous sommes libre ! Même si tout cela est bien relatif !

    • Lapaix Ludovic Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Ces comme sa du courage

    • PA Goetz Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Karine Coursin Droguet entierement d’accord. Je rêve d’un monde sans carpimko ? pke il faut bien dire que c’est surtout cette caisse qui nous saigne ! Urssaf je les aime encore presque bien à côté ??

    • C’est carrément ça ?

  9. Sami Khodri Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Pour mieux gagner sa vie il faut donc courrir tout les jours et voir minimum 25 a 30 patients par jour . Y’a riena d’attractif a part le fait de s’organiser soi même et de travailler pour soi et ses patients . La plupart des gens sont reconnaissants mais pas plus qu’à l’hôpital , c’est juste qu’on peut nouer des relations plus longues.

    • Helene Leroux Le 8 janvier 2018 - Répondre

      C est pas le nombre mais la cotation car moi 30 passages jours je ne gagne clairement rien de ma journee

    • Joelle Capdeville Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Helene exact oui , en 40 ans de liberale j’ai du poser 10 perfs , par exemple , pratiquement que des IM et des psts , rarement complexes (et puis il n’y avait pas de cotation particuliere pour …c’etait AMI2 pour tous les psts ,voire 2.25 pour les tout petits ulceres )

    • Sami Khodri Le 8 janvier 2018 - Répondre

      J’ai dit 30 patients pas 30 passages

    • Sue Ellen Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Helene Leroux euh j’en ai vu avec 15 passages se faire de la tune un Max….? bon ok les cotations étaient à revoir….. c’est plus facile de gagner sa vie…..

    • Helene Leroux Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Sue Ellen je repete c est pas le nombre de patients mais la cotations c est ce que j ai ecrit
      Ap c est sur 15 passages avec un ami 15 ca va rapporter plus que 15 passages a un ais 3
      Ap les cotations de chacun ca ne me regarde pas je ne compare jamais

    • Oui c la cotation qui compte et clairement les nouvelles cotations perfs aident ..qd on en a.

  10. Dominique Ignerski Le 7 janvier 2018 - Répondre

    je regrette …oh que oui

  11. Lilith Angel Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Je regrette presque d’être infirmière tout court vue ce qu’on se prends sur le coin de la figure. On nous traite de voleurs de fraudeuses les gens pensent qu’on est gavé de fric…. En 9 ans de libéral j’ai vue le métier se dégrader considérablement.

    • Christine Mazon Le 7 janvier 2018 - Répondre

      Tout à fait d’accord…

    • Laura Poupette Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Moi aussi je suis tout a fait d accord

    • Aline Louison Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Je te suis Lilith Angel….. Comment en est on arrivé la???

    • Naya Naya Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Vous avez tt dit

    • Vanessa Braye Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Le même avis !

    • Enira Fa Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Exactement infirmière aussi et même ressenti

    • Laura Poupette moi aussi tout à fait d accord. Je ne vois plus ma poupette ?

    • Sandrine Maire Le 8 janvier 2018 - Répondre

      En 20 ans, j’ai vu des installations et des fermetures de cabinets … Des inf qui aiment leur job, d’autres, purement techniciennes qui ne veulent que faire du chiffre. J’ai aussi vu ma qualité de vie être grignotée par des tâches administratives croissantes mais je ne regrette rien, nous sommes au service des autres et finalement, les patients sont, en majorité, reconnaissants. Ça aide ?

    • Elodie Di Méglio Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Suis bien d accord … quelle mauvaise image on renvoie … je suis obligée de cacher a mes patients qd je pars en vacances

    • Cécile Kéops Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Libérale depuis 2008, aussi 10 ans et quelle dégringolade ! Mais j’aime mon métier et je ne me vois pas faire autre Chose. Nos patients pour la plupart nous le rende bien. On a une tournée « mère de famille » on gagne pas énorme mais on a une qualité autre ?
      Je n’hésite pas à défendre mon métier envers les autres professionnels , non mais oh ! Qui est là 365j/an ? Qui connaît mieux les patients que nous ? Faites vous entendre ^^

    • Cécile Kéops Le 10 janvier 2018 - Répondre
    • Cécile Kéops Le 10 janvier 2018 - Répondre
    • Isabelle Vaudois Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Idem pour moi ! J’ai la même pensée que vous , c’est ma onzième année de libérale et marge le fait que ce métier reste ma passion , j’arrive à en être dégoûtée .. pa de mon métier , mais de tout le reste .. je ne conseillerai pas à une IDE de s’installer a l’heure qu’il est …

    • Ati Pitaya Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Sandrine Maire enfin un commentaire positif…merci !

    • Myriam Cariou Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Mais grave i lfaut faire un autre métier!!! Et les kiné eux ils ne sont pas des voleurs eux???

    • Popo du Léon Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Idem idel depuis 7 ans…. je commence être démoralisée !

    • Lilith Angel Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Christophe Minghetti et Abdel Fifi Nagra vous voyez où nous en sommes…. ????

    • Christophe Minghetti Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Oui!!!

    • Sandrine Joffre Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Myriam Cariou bien dit!!!

    • Corinne Sebert Le 11 janvier 2018 - Répondre

      Exactement on se fait même agresser , on nous soupçonne de se faire payer deux fois quand on peux pas faire le tiers payant cause d une mutuelle qui fonctionne mal !!! ‘

    • Valerie Gruget-Tarizzo Le 11 janvier 2018 - Répondre

      idem pour moi, libérale depuis 95.travaillant seule, petite tournée mais quel plaisir. Patients qui me le rendent bien, aucune prise de tête, effectivement les tâches administratives sont plus importantes, difficulté à trouver des remplaçantes qui souhaitent max 10 j / mois et une chiffre plus élevé que celui proposé. Mais je ne retournerai jamais dans un hôpital, aider et rendre service, nous sommes le petit rayon de soleil comme certains disent

    • Anne Aunime Le 12 janvier 2018 - Répondre

      Kiné bashing gratuit… bravo… renseignez vous avant de trainer les autres dans la fange. C est honteux…

  12. So Fille Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Il est clair que notre métier doit être revalorisé je viens de démarrer en libéral alors pas bcp de recul mais j’ai quitté l’hôpital car les conditions sont catastrophiques mon métier n’avait plus de sens on ne parle plus de patients mais de personnes que l’on doit vite faire sortir pour d’autres!!! Du rendement, des chiffres voilà ce qu’il en est à l’heure actuelle et ça ne va pas s’arranger sans parler de notre place nous n’avons pas de marge de manœuvre ou très très peu et la hiérarchie mon Dieu nos cadres sont des gestionnaires pas forcément d’anciens soignants!!! Alors pour ceux qui regrette ou autre je pense que c’est le métier en lui-même qui ne vous convient plus parce que l’hôpital c’est FINI et d’ici le service publique sera un vague souvenir!!!

    • Gilles Mouly Le 7 janvier 2018 - Répondre

      Pas étonné.

    • Helene Leroux Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Ca sera pareil en liberal du rendement sinon pas d argent ..

    • Céline Arsac Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Il n’y pas que la fonction public et le libéral..

    • PA Goetz Le 8 janvier 2018 - Répondre

      En libéral on est d’abord chef d’entreprise donc malheureusement la notion de rendement sera là aussi ?

    • So Fille Le 18 janvier 2018 - Répondre

      Helene Leroux c’est une question de choix je suis dans un cabinet où on privilégie le temps passé avec le patients et on bosse 12 à 13 j dans le mois ?

  13. Magali Dujancourt Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Je ne regrette pas car je me suis attachée depuis 10 ans à mes patients puis on peut gérer un peu ses horaires. par rapport à l’argent, je suis plus Dans un objectif de stabilité financière vers le bas, un éQuilibre après mes grossesses, je trouve que ça ne sert à rien de gagner trop car tout repart dans les charges!

  14. Fan Fa Ro Nette Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Choisir son emploi du temps??? La blague

  15. Yam Hi Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Yes
    L annee prochaine

  16. Elo Riss Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Aucuns regrets !!!
    Je pense que c’est le métier d’infirmier tout court qui est dur, il faut que chacun trouve son équilibre enfin quand on peux…

  17. Amélie Jacq Le 7 janvier 2018 - Répondre

    Je ne fais que des remplacements et parfois quelques missions intérim et vu les conditions de travail et l’ambiance dans les services entre collègues (qui aura le plus de repos? Qui va partir le plus loin en vacances etc, qui aura noël en repos …) je ne regrette rien !!
    Je crois que ça ne sera plus jamais comme avant à l’hôpital malheureusement

    • Selma Infirmiere Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Bonjour Amélie peux tu m’expliquer comment tu as fais pour faire remplacement car c’est ce que je compte faire Merçi

    • Selma Infirmiere il faut déjà t inscrire à l ordre et leur demander une demande de rempla !!!! Puis après tu vas valider tes heures à la cpam !!!

  18. Lise Durlot Le 8 janvier 2018 - Répondre

    J adore l intro cafait réellement rêver… Son salaire choisir ses heures etc… Du grand n importe quoi

    • Anne So Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Selon la tournee c est quand meme plus flexible a domicile

  19. Line Burlon Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Infirmiere : un métier mal reconnu , mal payé quelquesoit le secteur dans lequel il est exercé …. il n’ y a qu’ à comparer avec d’autres pays … il reste beaucoup à faire pour que les choses s’améliorent et vite sinon les candidats vont se raréfier …..

  20. Laura Andress Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Personnellement j’ai préféré reprendre mes études pour devenir naturopathe réflexologue

  21. Après avoir fuit l’hôpital ,le libéral fut un bon compromis pour travailler » à son rythme « 70 heure par semaine dans le respect de l’humain. C’était sans compter sur l’explosion des charges sociales, les problèmes de remplacement en cas de maladie, le flicage des caisses d’assurances maladie qui vous considèrent d’emblée comme des voleuses. Bref , tout cela n’est qu’elle belle illusion. Bref, Passez votre chemin…

  22. Florence Bleriot Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Aucun regret même après 27 ans de libéral ; pour rien au monde , j’exercerais à nouveau à l’hôpital.

  23. Delphine DE Clercq Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Oui je regrette

  24. De Albuquerque Le 8 janvier 2018 - Répondre

    En 17 ans je vois plutôt mon salaire à la baisse, mes charges à la hausse, de moins en moins de travail vu le nombre d installation non régulées…bref je vais raccrocher cette année si possible

  25. Dan Barrere Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Encore faut il pouvoir s’installer. . Ma rempla ante s est vu refuser 3 fois en Comission car village surdoté soi disant alors qu’il est en pleine extension depuis 3/4 ans

    • Sue Ellen Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Oui mais bientôt nouveau zonage…. alors peut être…. mais il ne faut pas voir que sur le village mais aussi sur le bassin d’activité…..

    • Céline Zywiecki Le 18 janvier 2018 - Répondre

      Il vaut peut etre mieux se voir refuser une installation pour surdotage que de chercher les patients ensuite non ???

    • Dan Barrere Le 18 janvier 2018 - Répondre

      Si on a besoin de personnes pour se faire aider c’est qu’il y a de la demande….

  26. Olivier Michel Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Je viens d’abandonner

  27. Sebastien Rey Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Après 12 années, je me reconverti en 2018 …

  28. Marie Jose Gonzalez Le 8 janvier 2018 - Répondre

    36ansde liberal.aucun regret.si ce n est que vu les charges on est obligé de faire beaucoup plus d heures que lors de mes premières années d installation.mais j y crois toujours

  29. Anaïs Joly Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Mieux choisir ses horaires ?…

  30. Marie Prst Chls Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Charlene Piron

  31. Myriam Bonnet Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Rien ne vaut le statut de salarié mais ça dépend oû. IDE au centre anti cancéreux de Montpellier j en suis partie pendant 8 ans pour voir si l herbe était plus verte en libéral. Au bout de 8 ans j ai compris et suis retournée au centre. Mais chez nous les conditions de travail sont bien meilleures qu ailleurs. Nous avons du matériel la hiérarchie est bien moins lourde aussi. Nous sommds considérés par les équipes médicales. Et puis les congés hebdo les vacances la retraite plus tot les indemnités journaliere en cas de maladie. Le libéral est un miroir aux allouettes

    • Helene Jarlet Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Oui bien sûr sauf que tu ne parles pas des salariés en arrêt maladie qui sont usés fatigués moralement et psychologiquement et physiquement
      La hiérarchie comme tu dis qui ne reconnaît pas ton travail !! La charge de travail de plus en plus lourde…. et j’en passe
      Icm c’est pas l’île aux bisounours c’est le stress la boule au ventre la course toute la journée ! On est très loin du bonheur au travail ???

    • Za Bel Le 8 janvier 2018 - Répondre

      En libéral, même avec la boule au ventre, tu travailles : pas d’indemnités journalières (sauf si assurance privée exorbitante !), pas de congés payés, pas assuré en accident du travail ou maladie professionnelle (sauf en payant, là encore !), pas de prime ou de treizième mois et ne parlons pas de la retraite : le coup de ciseaux est de plus de 50% !!! Cependant, je suis en libéral depuis 22 ans, et je ne reviendrai en structure pour rien au monde.

    • et comment avez vous fait pr revenir en hospitalier par rapport a vos charge du liberale

    • Myriam Bonnet Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Je me suis sérré la ceinture pendant un an

    • Melanie Sn Prvr Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Ludovic ça a l’air bien ou tu es allé bosser

    • Ludovic Hardy Le 11 janvier 2018 - Répondre

      Coucou Mélanie!
      Oui l’Icm Montpellier c’est très bien, bonne conditions de travail et on ne manque pas de matériel pour moi c’est sans regrets!!!

  32. Virginie Najder Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Je pense sérieusement à quitter le libéral après 8 ans de remplacement, mon cabinet ne decolle pas, suis étouffée par les charges… A contre cœur donc si je dois revenir au salariat…

    • Sue Ellen Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Zone surdotée…..?

    • Virginie Najder Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Pas encore définie comme telle mais oui… Bcp d’infirmières installées… Je n’ai que 5 patients par j depuis 3 mois et demi d’installation

    • Mickael Rocco Le 8 janvier 2018 - Répondre

      3 mois un peu court pour déjà jeter l’éponge

    • Virginie Najder Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Ce sont mes charges en tant que remplaçante qui me sont fatales. Faut bien trouver une autre source de revenus

    • Carine Cbl Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Faites une demande de modulation pour URSSAF et CARPIMKO, en évaluant le CA 2018. le comptable devrait vous le proposer. Idem pour les impôts.
      Suis dans la même situation 😉

    • Virginie Najder Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Merci Carine ! Dès que ma compta sera prête, j’en parle au comptable !

    • Stephanie Tout Court Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Tu es installée ou tu es replaçante sur une tournée déjà établie ?

    • Virginie Najder Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Les 2!jai mon cabinet depuis mi sept et continue les remplacements sur une tournée à 20km de chez moi pendant les vacances scolaires

    • Mickael Rocco Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Tu es toute seule ? Car après chacun son expérience, mais honnêtement j’ai commencé en tant que remplaçant, et une fois que j’ai bien roulé ma bosse je me suis installé avec un cabinet où les patients, la tournée et surtout l’équipe me correspondent, au moins pour ma part c’est plus simple, car tu as déjà une source de revenus garantie, et tu n’es pas seul, car bosser 7/7 j’avoue c’est pas évident et tu baisses vite les bras.
      Après j’ai eu peut être la chance que tu n’as pas eu l’occasion d’avoir

    • Virginie Najder Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Oui je suis tte seule, alors effectivement bosser tous les jours pour une misère c’est vraiment décourageant

    • Valerie Gruget-Tarizzo Le 11 janvier 2018 - Répondre

      moi je bosse seulement depuis 98 avant j’etais j’exercai en liberal en ehpad. Je ne me fais remplacer que depuis 7 ans(15 jours par ans)Certes je ne peux pas prendre des vacances comme je veux, je dois les prevoir 6 mois avant,mais on ne peut pas tout avoir dans la vie. On est chef d’entreprise avec tout ce que cela comporte.J’ai une petite tournée et travaille 4 h le matin et 4 h le soir. Le fait de ne pas avoir de jours de libre ne me pose pas de pbme,je suis libre de 12h à 17 H voire 18 en fonction.mes patients ne sont pas exigeants sur les horaires, ils savent que je suis seule. j’habite pres de chez mes patients à 5 km max et je ne commence pas avant 8 h le matin. comme je suis seule je n’ai pas besoin de beaucoup de soin.et je ne le souhaite pas , le donner aux impots: non merci

    • Vahihi Devine Le 12 janvier 2018 - Répondre

      Virginie Najder j’ai le même parcours. 3 ans de remplacements réguliers dans un cabinet de 30 ans qui tournait bien mais où la titulaire me prenait pour son larbin et le bouche trou disponible à souhait soit 2 jours par mois soit 20 jours quand elle partait en vacances… j’avais mon conventionnement depuis le début et j’ai ouvert mon propre cabinet, hélas pas dans le même village où j’étais connue et où une partie des patients souhaitaient me garder. Je suis partie avec zéro patients et n’ai pas travaillé du tout pendant 5 mois! heureusement que j’avais bloqué de l’argent sur un livret pro, ça m’a permis de payer mes charges. 5 patients par jours après 3 mois c’est bien. Je n’ai que 3 chroniques/ jour moi alors que j’ai ouvert mon cabinet début 2016! + des BS et des injections ou pansements de temps en temps! c’est pas mal en 3 mois. perséverez! Contactez urssaf et carpimko pour les avertir de la situation, urssaf vous demandera une estimation de votre CA (attention il vaut mieux prévoir + sinon majoration si ce que vous déclarerez dépasse d’un certain pourcentage) et ils diminueront vos prélèvements.

    • Virginie Najder Le 12 janvier 2018 - Répondre

      Merci Vahihi Devine pour votre message, ça me rassure beaucoup car je suis plus découragée qu’autre chose. Je viens d’avoir une 6ème patiente chronique aujourd’hui même et ça fait beaucoup de bien au moral. Je vais voir avec mon comptable et lurssaf et carpimko pour arranger mes mensualités… Merci pour vos messages à tous, c’est très réconfortant en ces périodes difficiles pour notre profession

    • Delphine Lucas Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Il faut au moins 1 an pour avoir une bonne patientele surtout si il y bcp d idel autour .

  33. Ju Lie Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Da Vid lis les com..

  34. Vanessa Braye Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Pour ma part l’inverse j’arrête le liberal le système me dégoûte .et reconversion en prime

    • Elodie Leclercq Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Vanessa braye quel le reconversion avez vous choisie en plein questionnement

    • Vanessa Braye Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Elodie Leclercq le massage,sophrologie je me forme actuellement à l’hypnose pour ensuite reprendre études de psychothérapeute

    • Moi , j’enseigne les sciences médico sociales dans un lycée. 18h/semaine en temps plein. 1500€ par mois . Faites le calcul…et ca me laisse du temps pour arrondir mes fins de mois avec quelques missions d’intérim. Notre DE vaut licence donc changez d’air. L’herbe est plus verte ailleurs

    • Bonjour quel ont été les étapes pour pouvoir enseigner les sciences médico sociales en lycée? Avec votre DE
      Merci pour votre réponse

    • @Christelle Peigne-loaec

    • Christelle Peigne-loaec Bonjour quel ont été les étapes pour pouvoir enseigner les sciences médico sociales en lycée? Avec votre DE
      Merci pour votre réponse

    • Line Burlon Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Christelle Peigne-loaec quels sont les pré requis ou les diplômes pour enseigner dans les lycées ? C’est mon rêve….?

    • Line Burlon , ton DE vaut licence, donc tu postules soit à l’éducation nationale ( site ACLOE peu réactif avant le mois d’août car il recherche des prof à la dernière minute …et tu dois te débrouiller seule pour tes cours…)soit auprès du diocèse de ton département. Tu trouveras les infos sur internet. Personnellement, j’ai testé les 2 et je reconnais que le privé à une bien meilleure considération pour leurs enseignants et toute une bienveillance et une équipe pédagogique soudée pour t’aider à demarrer. Tu reçois un salaire très modeste en début de carrière mais vacances payées. Tu peux tranquillement rentrer dans le métier en préparant le concours CAPES OU CAPLP qui certifiera ton nouveau métier. Je ne regrette absolument rien, si ce n’est de ne pas être parti plus tôt. Ca m’aurait évité d’avoir ce foutu accident qui a bouleversé ma vie….

  35. Vince Guilbaud Le 8 janvier 2018 - Répondre

    On est enterré les syndicat sont des moutons l ordre infirmier pareil nous payons nous payons et repayons pour des prunes le système est fait pour que rien ne bouge bien au contraire … 2.50 ke déplacement le2 acte 50% le 3 e gratuit….

  36. Siham tout le monde abandonne ou quoi ???.. regarde les commentaires

    • Siham Ajouaou Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Tout le monde dit que ce métier est nul sa me décourage .. Florine Lebreton-Malleux

    • Je suis perplexe à mon avenir là ???

    • Mais non on se remotive la hop hop hop allez allez ⚕

    • Kath Dange Le 8 janvier 2018 - Répondre

      On fait jamais ce métier par hasard …. Allez au bout des choses, travaillez sur vous, découvrez le plus tôt possible ce qui vous fait vibrer et tout sera possible pour ça il faut se connaître soi ! 😉 l’avenir est dans une jeunesse Consciente et qui poursuit ses rêves en dehors des sentiers battus ! Le système va se casser la gueule d’ici quelques années et se sera le moment pour ceux qui OSENT de mettre en avant des idées innovantes !
      Du moins, c’est comme ça que je m’encourage, j’ai que 27 ans ! ???
      Courage les filles Et les garçons ! Aujourd’hui on fait 3 métiers différents dans une vie et c’est OK comme ça ! 😉

  37. Isabelle Jalais Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Je pense que tout dépend dans quelles conditions on travaille
    Je suis dans une zone sous dotée , dans un cabinet à 4 Idel + 1 remplaçant avec 2 tournées et au sein d’une MSP de 7 médecins
    Nous sommes très bien organisés et pour ma part je ne regrette aucunement mon indépendance et les conditions de travail de l’hôpital
    Je suis d’accord avec le fait que la nomenclature est à revoir car mal adaptée et je rigole quand on facture 2,50€ un déplacement contre 13€ pour un médecin

  38. Fk Ch Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Installé depuis 3 ans et ayant travaillé hors France pendant 5 ans comme infirmier. Les conditions ont bien changés avec des charges qui augmentent. Le liberal vient à mourir pour faire place aux grandes entreprises salariale et privé (HAD). Le système Anglo-saxon nous pend au nez…ca a commencer par la formation. La CPAM fait la chasse aux mauvaise prise en charge des ordonnances.
    Je me prepare a quitter le navire. Fini les belles année de soins apres 13 ans de diplome.

  39. Sophie Lime Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Étant enceinte je regrette le système hospitalier qui continuait à te payer jusqu’à la fin du congé mat. Là je me force réellement à aller bosser, et de preference jusqu’à fin mars (accouchement en mai) pour payer urssaf, carpimko… je sais mm pas si je vais avoir le luxe de prendre du temps après l’accouchement pour allaiter.
    À part ça je ne regrette rien du tout !

    • Aurélie Idel Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Prend quand même me témps de T occuper de ton bébé ces moments là ne se rattrape pas Meme si C dur. (J ai eu 2 bébés en libéral ) et pour l allaitement même en bossant ca se fait et ça fait du bien à tout le monde le soir et les repos ?

    • Sophie Lime Le 8 janvier 2018 - Répondre

      faut que les sous-sous suivent ^^

    • J’ai allaiter mes 2 enfants à + de Ans , c est possible .
      Je travail à hôpital , courge à vous , c est dur d être à son compte financièrement 😉

    • Natacha Vindrier Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Bonjour. Avez vous bien fait vos démarches auprès de la sécu et de votre prevoyance ? J’ai accouché en 2016 et j’ai pris mes 3 mois après l’accouchement,certes mon salaire un peu moins important mais nous n’avons manqué de rien.

    • Sophie Lime Le 9 janvier 2018 - Répondre

      54 euros d’IJ jusqu’à 6 semaines après l’accouchement et 3600 euros divisé en deux (7e mois et à laccouchemebt ). La prevoyance ne me donnera rien
      Autant dire que je suis loin de mon chiffre d’affaire et d’un vrai congé maternité…

    • Emilie Loann Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Sophie Lime j’ai vécu la même chose il y a 10 mois .. les IJ et les 3600€ la sécu me les a versé quand mon fils a eu 6 mois .. j’ai passé des mois à les harceler par téléphone. J’ai qd même pris mes 3 mois. Et 7 mois après avoir repris je ne suis tjs pas revenu à flot sur mon compte pro. Des que j’ai une entrée y’a une cotisation URSSAF qui tombe (Comme en novembre avec + de 5500€ à donner?)

    • Sophie Lime Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Ça ne m’étonne pas, plusieurs inf sur les forums parlent de la même merde pour les versements…
      J’espère tenir jusqu’à fin de mon 7eme mois pour pas avoir trop de perte d’argent 🙁

    • Marc Dudkiewicz Le 14 janvier 2018 - Répondre

      Grossesse patho selon certaines prévoyance ça passe, et après baby blues… On va payer 35 ans de prévoyance ce serait dommage de ne pas l’utiliser un minimum !

    • Sophie Lime Le 14 janvier 2018 - Répondre

      Faut encore prouver la grossesse patho et le baby blues, certaines prevoyances sont très strictes et vous font passer en commission pour vérifier..

    • Thierry le Gall Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Vous allez nous faire pleurer !!!

  40. Sébastien Cousin Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Jordan Chx

  41. Katie Demuynck Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Chacun doit y trouver son Intérêt. Quand on part faire du libéral, bien souvent c’est pour échapper à l’ambiance hospitalière (il n’y a que le nom qui le soit lol !);
    Pour ma part, expérience depuis 1an maintenant, j’aime bien le rapport humain entretenu avec mes patients chroniques et les soins aigus en plus pour étayer les diverses pratiques ; c’est vrai que nous sommes soumis à un autre stress comme celui d’être fliqués par la sécu et qu’on ne me dise pas qu’on se fait une fortune car on bosse dur pour avoir ce qu’on a, horaires coupés, + de 10h/ jours (des fois – selon les aigus), presque pas de congés, des charges ÉNORMES et un travail administratif en + de nos heures de boulot à l’extérieur ! Malgré tout, le contentement vient du fait d’être son propre chef, et un relationnel différent et bien meilleur pour ma part !

  42. Nadia Ankour Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Nadia Driouach

  43. Justine Collet Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Pour ma part j’ai arrêté il y a 6 mois et le libéral plus jamais! Cette expérience m’a épuisé dans tous les sens du terme! Jai retrouvé le salariat avec l’esprit plus léger…

  44. Sylvie Roblin Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Meilleur revenu mais pour combien d’heures par jour? !!
    Sans oublier les soucis de gestion d’une « petite entreprise «

  45. Depuis peu je n y trouve que des contraintes alors que j aime mon métier …… ….besoin de changements. ..

    • Yannick Lamard Le 8 janvier 2018 - Répondre

      Tiens moi aussi ! Quatre ans et quelques en libéral et je regrette beaucoup par moment !

  46. Arno Innamoramento Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Arrêtez de croire que le libéral c’est la fête !!!!! c’est un pur délire c’est un gros investissement personnel c’est un cercle vicieux avec des charges qui s’alourdissent de mois en mois (surtout avec l’augmentation du carburant) c’est un boulot précaire (possibilité de nombreux décès ou d’hospitalisation alors que les charges sont fixes) les arrêts maladie on oublie on paye des prévoyances avec tellement d’exclusion qu’on va bosser avec 40 de fièvre et j’en passe Pour finir la cpam nous envoies au tass pour des indus et nous réclame des sommes astronomiques alors le libéral fait rêver revenez sur terre car plus ca va plus notre CA moyen est revu a la baisse sans quoi on est considéré comme fraudeur

  47. Emmanuelle Hardy Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Je regrette, après 20 ans de libéral je suis épuisée, je vais avoir une retraite de misère, malade je continue à travailler car exclusion des assurances, salarié au moins notre santé est protégée

  48. Alice Tros

  49. PA Goetz Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Je ne regrette pas mon passage en tant que remplaçant et j’ai hâte de ne faire que ça ! Je reviendrais ici lorsque je serai titulaire mais c’est encore pas prévu en tout cas ouai libéral c’est cool même si c’est pas que du positif et même si oui les tarifs appliqués sont parfois dérisoires ! N’empêche que ma paie de l’ehpad faites en 13j bah je la fait en moitié de temps en libéral donc oui ça me va

    • Mélanie Thrl Le 16 janvier 2018 - Répondre

      Ouf un commentaire qui rassure dans tout ce négatif

    • Mélanie Thrl Le 16 janvier 2018 - Répondre

      Ça vaut donc vraiment le coup ? Je suis en cours actuellement de vouloir quitter mon poste pour des remplacements …

    • PA Goetz Le 16 janvier 2018 - Répondre

      Chacun voit midi a sa porte Mélanie Thrl. Pour ma part y a bcp d’éléments favorables. Je bosse avec ma mère. Elle a une tournée qui marche. Je connaissais d’avance la tournée par coeur. Le cabinet est a 2km de chez moi Sinon je débute ce week-end un remplacement un peu plus loin de chez moi. En fait je prends la relève d’une collègue de l’ehpad qui part en retraite et donc me laisse sa place de remplaçant dans ce cabinet. On verra. Nouvelle tournée. Nouvelle clientèle. Titulaire qui ne seront pas ma maman ?. A voir mais la tournée semble géniale pour l’avoir faite deux fois en observateur.

    • PA Goetz Le 16 janvier 2018 - Répondre

      Je t’ai mp si tu veux ?

    • Hanouna Hnino Le 17 janvier 2018 - Répondre

      Cest clair que ça fait du bien de lire du positif

  50. Marion Tayant Serrat Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Si on rapporte le salaire NET à l’heure en prenant en compte le fait de pouvoir avoir des congés PAYÉS pour un salarié et des arrêts maladies justifiés avec SEULEMENT 3 jours de carence pour un salarié, le temps passé à faire les facturations/dossiers/impayés, l’investissement pour avoir une tournée assez grosse pour en vivre décemment, je pense qu’il vaut mieux rester au chaud salarié…

  51. Mel Anie Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Claire David

  52. Ni Nie Lclrc Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Lenou Lenou

  53. Françoise Pâris Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Ceci dit rien ne vous empêche de choisir une autre profession..!!!!! Moi je fais ce métier en connaissance de cause… et c’est là le problème maintenant quand je vois de nouvelles installées rare sont celles qui prennent connaissance et conscience des difficultés de ce métier… il n’y a que le mot libéral.. pour le choix mais surtout pas pour le reste ..!!!!

  54. Vanessa Luna Vicente Le 8 janvier 2018 - Répondre

    J’ai quitté la maison de retraite pour le libéral ET JE SUIS SUPER MEGA HEUREUSE sinon je pense que j’aurai du me reconvertir

  55. Solange Milliere Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Mieux gagner sa vie ?
    Avec détournement de soins
    PAR les prestataires qui détournent les patients et des IDEL sans scrupules qui en profitent pour les récupérer et notre ministre de la santé qui déplace certains soins vers les pharmacies c est bien connu les infirmières ont fait 3 ans d études pour avoir des bonnets d ânes au lieu des bonnets de religieuses c est lol de penser que l on gagne bien notre vie

  56. Véronique Bourrel Le 8 janvier 2018 - Répondre

    En libéral duos 2004, je ne regrette pas mon choix.
    Je suis dans un cabinet en scp en milieu rural, ou nous sommes 5 associés et 1 remplaçante, on est plutôt bien organiser sur nos tournée (3 tournées le matin et 1 une soir ), le travail administratif est partagé.
    Après il faut pas faire croire que l’on gagne des millions, on gagne correctement notre vie mais sans plus.
    Mais il vrai que ces derniers temps les charges augmentes, surtout les assurances et le carburant et nos honoraires n ont pas étaient revues depuis longtemps, et i, y a moins de soins en sortie d hospi.

  57. Elodie Di Méglio Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Je ne regrette pas ce choix là ce que je regrette vraiment c’est l image que nous véhiculons de profiteurs de voleurs d escrocs et j en passe … et le peu de considération des patients et de certaines familles … on nous a appris à ne pas juger les patients mais par contre eux passent leur temps à le faire .. au bout de 10 ans c’est un peu usant..

  58. Yannick Legeay Le 8 janvier 2018 - Répondre

    1o€ pas 13 le deplacement de base du medecin …effectivement

    • Isabelle Jalais Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Ah désolée pour cette erreur

    • Yannick Legeay Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Mais difference scandaleuse n’est il pas?

    • Isabelle Jalais Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Oui mais il y a certainement une question de proportionnalité
      Les kinés ont des déplacements plus chers que nous
      Plus les soins ou consult sont chers plus les déplacements le sont

  59. Cédric Carette Le 8 janvier 2018 - Répondre

    Fuyez!!!!!!!

  60. Sandrine Bobin-Biard Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Aucun regrets sur mon métier …
    PAR CONTRE , ON NOUS ASSASSINE DE CHARGES ( DES VACHES À LAIT) – JE SUIS ÉCŒURÉE ..

  61. Mégane Dev Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Nora Antunes Périn y’en a assez chez nous mdr

  62. Yoann Goury tu liras les commentaires 😉

  63. Tinga Lvque Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Vu le prix des soins, il faut faire des heures pour gagner correctement sa vie ! en plus il y a la voiture, l’essence, le comptable, le cabinet … Et quand tu vieillis, il faut supporter les trajets, les escaliers, les positions de travail pas ergonomiques au domicile… Bref, a part en zone de montagne ou sur la cote d’azur, c’est très dur.

    • Mégane Dev Le 9 janvier 2018 - Répondre

      C’est le prix à payer pour ne pas avoir de cadre de collegues sur le dos mais c’est vrai que tu as entièrement raison

    • Tinga Lvque Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Mégane Dev ça c’est le gros avantage, ne pas avoir des gens « diplômés ». Incapables de faire ton poste, qui te disent comment faut faire en ayant tous leurs we, des vacances entre noEl et le jour de l’an …et le cul sur une chaise toute la journée 🙂

  64. Bastino Lamour Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Y’a le pour et le contre mais arrêtez de dire qu’on es peter de tunes sérieux . Le taux horaires salaires est inférieur à un salarié . Tout ce que vous dites pour ma part est faux . La seule chose qui m’a fais aller à domicile c’est de ne pas être sous la coupe de médecin hospitalier je veux être indépendant et c’est tout

  65. Odré Chab Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Idel depuis 2016 je ne regrette en rien mon choix…je ne retournerais à l hôpital pour rien au monde

  66. Annie Baudlet Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Libérales ou pas. Les infirmières sont des personnes exceptionnelles et pas assez reconnues.

  67. Julie Vantaux Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Le libéral, c’est un travail de composition: être souriante en toute circonstance, être la perfection, confrontée à des gens hypocrites, courir après les ordonnances et des impayés…
    S’ajoute à cela la lourdeur des cotisations sociales…
    Heureusement, que j’aime cette profession

  68. Mélina CA Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Je comprends pas je suis remplaçante, l idel avec qui je travaille tourne autour des 7000 net, 6h30 11h30… 17h 19h30 et pour rien au monde il reviendrais en hospitalier.

    • Sylvie Roblin Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Difficile de comparer de cette façon,je fais les mêmes horaires mais je n’ai pas 7000 Net

    • Mélina CA Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Il est en île de France et toi

    • Jennifer Fmt Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Avec ces horaires c’est impossible de faire 7000€ net!!! C’est sûrement du brut, sinon on a pas la même nomenclature! Car moi aussi je suis en île de France !

    • Mélina CA Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Il prend énormément de toilette qui chiffre. Moi franchement j ai tout vu de mes propres yeux le gars se fait 7000 net

    • Ati Pitaya Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Alicia Mzs

    • Caroline Parein Le 12 janvier 2018 - Répondre

      Mélina CA les toilettes ne chiffrent pas , au contraire 7€95 la demi heure pleine ?(sans le déplacement)

    • Sandrine Squilbin Le 20 janvier 2018 - Répondre

      7000 euros net ??? Avec ce genre d’horaire c’est très étonnant. …( ça fait 14 000 de CA qd même. …..énorme !)

  69. Bikette Chelha la question de ton année !!

  70. Martine Renée Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Mieux gagner sa vie, c’est pas sûr.
    Célibataire sans enfant, charges et impôts , je les paie au maximum et l’Etat se sucre très bien

  71. Arrêtez de ne donner que le bon côté de la profession…… les heures de travail sont bien plus élevées en libéral pour au final chargé déduite gagner le même salaire qu’ à l hôpital…… certes on est libre de notre emploi du temps…… les charges grimpent mais pas la cotation d actes……. et ne parlons pas des installations a tout va sur certain secteur…….. pfffgf….. ne croyez pas que le libéral c est le paradis……. c est un choix…… de mode de vie…. et l amour de son métier……..

  72. Mahye Ly Le 9 janvier 2018 - Répondre

    je ne regrette pas mais arrêtez de faire rêver pour les horaires et salaires…

  73. Didier Canivenc Le 9 janvier 2018 - Répondre

    782 euros de retraite taux plein à 67 ans ….. en ayant bossé 50 à 60h par semaine pdt 46 ans …… ça se passe de commentaires non ?

  74. Didier Canivenc Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Quant aux caisses à qui on mâche le taf administratif pour pas un rond, qu elles viennent dans nos cabinet constater qu une double facturation peut être la conséquence de une mauvaise manipulation sur des logiciels qui pour bcp , n ont pas de sécurité anti double facturation …. et qu après s être levé à 5h du mat , qd à 21h tu pointes tes actes le ventre vide , le dos en compote , l erreur est quasi obligatoire … mais surtout , que les caisses nous donnent au moins.le bénéfice du doute sur notre intelligence , tout est informatiser une double facturation ne peut pas passer inaperçue alors bon , nous ne sommes pas suffisemment cons pour verser dans l illegal sans chance de réussite lol

  75. Nicole Baragnon Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Attends à 50 ans on n est pas vieux….vieux c est ds la tête.. ..a 30 ans il y en a qui sont vieux…..

  76. Aline Paderno Le 9 janvier 2018 - Répondre

    IDEL depuis 2016 ! Bcp d heures mais nous pouvons au moins exercer notre métier avec nos convictions professionnelles et personnelles ! Nous pouvons prendre le temps avec les patients
    Contente de ce changement car je ne retournerais pour rien au monde dans le secteur hospitalier
    Si je devais pour X raisons ne plus pouvoir exercer en libéral ca sera alors une reconversion professionnelle

  77. Isabel Da Rocha Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Mieux gagner sa vie ????, choisir son emploi du temps avec les contraintes de certains soins ????
    Comment dire sachant ce que je sais aujourd’hui! Comment on nous accable avec les charges on finit par bosser pour les payer et parlons de la continuité des soins en étant malade sans remplaçante . Faut fuir le libérale oui .

    • Tomislav Markovic Le 9 janvier 2018 - Répondre

      Tout à fait d’accord !!!!!
      Faut se barrer d’ici et quitter cet état voleur de tout côté.

  78. Sandrine Cht Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Rien que le titre me fait rire ….. jaune !!!!

    • Sabine Hubert Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Tu commence à saturer Sandrine Cht… 😛 ??? Six mois que j’ai raccroché et je suis bien plus sereine. Je regrette de mettre installer en libéral en 2000. En même temps c’était un 01 avril j’aurais dû me douter de la grosse blague :-))

  79. Hanane MK Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Meryame Meryeme

  80. Hanane MK Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Fusil Ya

  81. Smahane Smahane Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Yasmine Yate

  82. Yasmine Yate Le 9 janvier 2018 - Répondre

    G lu Smahane Smahane

  83. j’ai travaille dans du public , du privé, en intérim et maintenant en libéral . Question salaire : je gagnais mieux en tant que salarié voir en intérim mais en libéral si tu viens pour le salaire, t’a rien compris !!!

  84. Lapaix Ludovic Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Courage

  85. Lapaix Ludovic Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Bonne et heureuse année à tous

  86. Rodrigo Perinetti Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Bonjour je vais vous livrer mon expérience après 9 ans de libéral. Tout d’abord avant d’être idel il faut se penser en chef d’entreprise. Pas de rentrées d’argent pas de quoi payer les charges et manger. Vous devez pour être tranquille selon votre situation personnelle enlever entre 55 à 65 % toutes charges cimprises. Donc pour une injection un ami 1 3,15 euros + mau 1.35 euros + déplacement 2,50 total 7 euros pour le premier soin si deuxième injection décote de 50% de 3,15 et si troisième injection décote de 100%. Revenons à nos 7 euros si vous enlevez toutes les charges il vous reste entre 2,60 euros et 3,20 euros. Voilà pour la réalité si vous voulez gagner 7000 euros net comme j’ai lu vous devez faire un chiffre d’affaires de 15 à 17000 euros donc va falloir m’expliquer comment vous faites en sachant qu’en moyenne un libéral travail entre 10 et 12 heures. L’âme de chef d’entreprise est primordiale car il y a deux ou trois organismes comme la Carpminko, l’URSSAF et les impôts pour ne citer qu’eux vous verrez que même en réalisant 0 euros vous devrez régler un forfait pour la retraite et l’URSSAF. Les charges ont un effet mécanique plus vous faites rentrer de l’argent et plus vous payez des charges. Ce qui implique que lorsque vous souhaitez arrêter vous devez ralentir la cadence 2 ans avant sinon la chute financière sera brutale. Donc lorsque vous vous lancez dans cette entreprise soyez prudent et prévoyant. Les faillites sont nombreuses et elles vont augmenter mécaniquement avec le nombre croissants d’installation. Renseignez vous auprès des ordres infirmiers et experts comptables pour les statistiques.
    Pour le travail infirmier il est plus ou moins intéressant, les divers organismes HAD, SSIAD et les hôpitaux de jour et l’ambulatoire captent et cooptent de plus en plus de soins, surtout techniques. De plus comme les gens sortent de plus en plus tôt nous gérons plus de complications mais le tarif des soins n’a pas augmenté. Nous courrons après les ordonnances, et il faut beaucoup rouler. Pour ma part je bosse 160 heures effectives pour 2500 euros avant impôt sur le revenu donc TTC 2250 mensuel. Même si nous ne touchons pas un salaire ce sont des émoluments. Les patients sont plus ou moins reconnaissants mais plus le temps passe et moins c’est le cas, ils consomment des soins infirmiers comme un autre. Certains sont sympas d’autres moins et vous attendent avec le journal ouvert sur les cas d’idel qui fraudent s’imaginant que nous gagnons les sommes astronomiques qu’elles ont détourné. L’idel à qui j’ai acheté la patientèle est partie crevée après 30 ans de libéral et avec 800 euros de retraite, elle n’a jamais pu mettre de côté du fric, elle a juste pu payer sa maison mais cela on peut le faire aussi en travaillant dans un hôpital.
    Je vous précise que j’ai plus de 13 ans de diplôme.
    Enfin nous rencontrons depuis peu une surpopulation d’idel qui sinstallemnt. Dans mon village 1000 habitants 2 cabinets. Dans les alentours 5000 habitants 10 cabinets idel, certains commencent à tirer la langue et d’autres pensent à fermer. Il ne faut pas oublier que nos chers gouvernants voient d’un très bon œil des installations massives cela leur coûte moins cher, cela étoffe voir sature l’offre de soins et puis si demain tous les idel gagnent en moyenne 2000 euros par mois en supportant les charges et le stress d’un chef d’entreprise c’est tout bénéficie pour ceux qui ‘ous gouvernement, ce qui permettrait à moyenne terme pour quoi pas de marchandiser les soins en en faisant en bien de consommation qui serait payé en majeur partie par les mutuelles donc les fonds privés. Pour ceux qui pensent que c’est impossible cela se fait déjà en Europe.
    Sinon dans l’ensemble j’aime mon métier mais il est aussi usant différemment de l’hôpital mais usant tout de même. Est ce que je conseillerai le libéral, oui du moment où vous avez un tempérament de chef d’entreprise et un très bon relationnel car c’est pas comme à l’hôpital les situations conflictuelles on doit les gérer seuls en face à face avec le malade.
    L’avenir du libéral ne me semble pas radieux mais il y a toujours du positif dans tout ceux qu’on fait. Enfin n’oubliez pas que celui qui a écrit cette article est un éditeur de logiciel infirmier avec lequel il gagne son beurre donc c’est tout son intérêt de vous vendre du rêve mais néanmoins soyez prudents car nul ne peut se faire l’économie de l’épreuve de la réalité.
    Bon courage à tous et surtout à ceux qui s’installent car c’est un sacré pari sur l’avenir.

    • ZeynePoupée AZ Le 10 janvier 2018 - Répondre

      C’est exactement ça !!!

    • Sandrine la Luna Le 11 janvier 2018 - Répondre

      Merci pour tous ces précieux conseils.

    • Vanessa Journo Le 11 janvier 2018 - Répondre

      Céline Zywiecki, toujours partante ?!? ?????

    • Annick Soares Le 11 janvier 2018 - Répondre

      Bon résumé de notre situation. On aime ce métier mais le libéral n a pas que des bons cotés… et pourtant retourner en structure me semble compliquer aussi vu le fonctionnement actuel. Je préfère garder ma liberté d organisation un des côtés positifs.

    • Vahihi Devine Le 12 janvier 2018 - Répondre

      j’adhère à 1000 % à votre commentaire Rodrigo Perinetti; le tableau reflète l’exacte réalité de notre quotidien. en libéral depuis 6 ans, je pensais sérieusement à arrêter et retourner au salariat. je bossais avec une autre IDEL qui avait son cabinet dans un autre village, on collaborait depuis 2 ans mais depuis quelques mois, trop de concurrence, de nouveaux cabinets se sont installés et n’ont pas de scrupules pour s’attirer des patients (encarts de pubs dans les bulletins municipaux à la page des commerçants, multiples numéros et multiples adresses de parutions sur les pages jaunes…) concurrence des organismes de services à la personne qui ont ouverts des services de soins infirmiers et qui tournent de + en + dans nos villages, grâce à la pub sur leurs voitures et les pubs auxquelles ils ont droit dans les médias contrairement à nous. 3000 habitants dans mon village et 5 cabinets de 2 à 3 infirmières. il faut y rajouter les cabinets des villages voisins qui interviennent aussi sur le secteur, cela représente une dizaine de cabinets et plus de 20 infirmières pour 7000 habitants en gros…Depuis l’ouverture de mon cabinet en février 2016, 2 autres cabinets se sont ouverts alors qu’on est en zone surdotée!! je peine à avoir de nouveaux patients et la tournée de ma collègue qui tournait bien, stagne depuis quelques mois. les patients décédés ne sont pas remplacés par de nouveaux. Elle a baissé les bras. Elle arrête au 31 janvier. J’envisageais depuis quelques mois d’ arrêter en 2018 vu que j’ai moins de patients qu’elle qui était installée depuis 2014 mais elle m’a devancée, c’est elle qui part et me laisse ses patients. du coup je continue mais jusqu’à quand???

    • Jean Baptiste Evrard Le 14 janvier 2018 - Répondre

      Ne pas exagérer quand même… De 55 à 65 % de charges vous abusez. Quand on arrive à 50 c’est déjà le bout du monde. Perso je fais du remplacement, mes charges représentent environ 35 %. Et mes amis libéraux investissent donc defiscalisent

    • Rodrigo Perinetti Le 14 janvier 2018 - Répondre

      Bonjour Jean Baptiste Evrard vous avez mal lu ce n’est pas de l’exagération mais c’est toute charges comprises c’est à dire ce qui vous reste dans la poche en ayant tout payé même vos impôts sur le Revenu. Oui vous avez plusieurs combines pour défiscaliser mais là aussi faut faire très attention. Une retraite Madelin par exemple où vous placez 500 euros par mois donc 6000 euros par an de chiffres d’affaires en moins à passer dans votre tamis fiscal et charges mais qu’aurez vous au final? Normalement au moins le retour sur investissement mais si et seulement si vous avez investi en euros et pas en parts d’actions avec des garanties de table de mortalité etc. Donc au final c’est une retraite privée donc si vous la cotisez pendant 30 ans c’est de l’argent bloqué que vous ne pourrez jamais toucher mais juste stopper les versements et vous paierez des frais de gestion etc. L’immobilier un bon investissement peut etre, j’ai des collègues qui ont des sci et pour qui cela marche plutôt bien mais vous avez intérêt à ne pas tomber malade et encore une fois avoir l’âme du parfait chef d’entreprise. Donc je vous invite à calculer de bout à bout tout ce que vous payez impôt sur le revenu compris et vous arriverez déjà aux 50% ensuite rajoutez le loyer ou la mensualité d’un cabinet si vous l’avez acheté etc. Pensez à évaluer le rappel de charges Carpminko et URSSAF qui se fait sur deux ans. Tous les mois si je suis mensualisé je ne fais que provisionner ce sont pas les charges définitives à payer.
      Je tire ces infos non seulement de mes expériences personnelles et de ma gestion mais aussi des gens infirmiers libéraux comme nous que j’ai accompagné au tribunal lorsqu’ils faisaient faillite. Pour les chiffres vous avez des statistiques que peut vous fournir votre association de gestion agréé ou bien l’ordre des Experts comptables en ce qui concerne le nombre de dépôts de bilans chez les infirmiers et ce qu’ils vous conseillent de mettre de côté pour faire face à vos charges et afférents ainsi que d’avoir de quoi vivre et vous retourner lorsqu’il y a une baisse d’activité. Une dernière chose ce que je vous conseille c’est de souscrire à une prévoyance en cas d’accident ou de maladie car quasiment le 100% des gens qui déposent le bilan en sont carencés. Cela coûte en fonction de votre âge et votre activité ainsi que de la garantie que vous souhaitez, entre 100 et 500 euros mensuels.
      Merci d’avoir lu mon commentaire et au plaisir d’échanger. Mon but et de permettre à ceux qui s’installent d’avoir une idée réaliste de la partie financière car en réalité c’est celle là qui lorsqu’elle est mal gérée amène l’arrêt parfois forcée de l’activité et il faut savoir que dans les jugements de faillite c’est souvent assorti d’une émission nterdiction de 5ans d’exercer dans le domaine du libéral, bien-sûr on peut retourner à l’hôpital mais faut espérer que toutes vos dettes seront effacées par le juge sinon vous continuez à payer avec votre salaire.

    • Marie Tina Le 17 janvier 2018 - Répondre

      Jean Baptiste Evrard
      Loyer voiture essence assurance voiture , assurance reponsabilite , assurance indemnités journalière , carpimko , URSSAF , impôts , téléphone , un madelin si vous voulez vous faire une retraite supplémentaire …. on est à plus de 50%!!!! Et je sais de quoi je parle pour être Liberale depuis 11 ans

    • Monia Brun Le 18 janvier 2018 - Répondre

      Très bien dit ???

    • Latifa Goudjil Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Très juste et il ne faut pas qu’il vous arrive un gros problème de santé comme il m’est arrivée car la c’est la descente aux enfers…..

    • Mel Rgr Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Coraly Verbrugghe

  87. Christelle le Cam Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Choisir son emploi du temps ???gagner mieux sa vie???qui peut oser dire ça !!!!plus d heures,contraintes horaires,plus d administratif,pas de congés payés,pas d arrêt maladie,pas droit au chômage etc…..

  88. Rbt Anne Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Pour ma part j’ai quitter l’hopital car je n’en pouvait plus de cette lourdeur au sein de la hierarchie… Et aussi une ambiance de travail vraiment nul… Le liberal a ete un virage a 360 degres pour moi. Le positif: une liberte de mouvement dans ce que l’on fait, une autonomie dans notre gestion des soins, des soins varies on appprend tous les jours, une richesse au niveau relationnel et une experience humaine unique. Le negatif: les charges… C’est effrayant la moitie du salaire voire plus, epuisement physique et moral on passe souvent d’un etat a un autre dans une même journee, les horraires 12h voir plus de travail par jour travail dimanche et jour ferie, et surtout pas d’indemnite pour conge malade et conge maternite, on nous voit beaucoup comme des pompes a fric c’est bien dommage…, et une nomenclature pas adapté à la realite du terrain…
    Sinon tout va bien…. J’aime mon metier… 😉

  89. J’ai quitter l’hôpital (chirurgie uro ) il y a 1 an pour faire du libéral et je ne regrette pas du tout. Au contraire, je suis épanoui et je vais travailler chaque jour avec le sourire. Mes patients me le rendent tellement bien

  90. Mélanie Fbr Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Marion Bellanza Estelle Yaiche

  91. Laurence Sauvage Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Heureusement qu’il y a qq commentaires optimistes!!!
    Ide à domicile depuis 4 ans (salariée ) et IDEL remplaçante depuis 1 an…j’aime beaucoup mon travail. Le libéral permet de ne pas subir la hiérarchie et de créer plus de lien avec les patients (à l’hôpital ça devient impossible)
    Et puis malgré les charges à payer, on gagne mieux sa vie qu’à l’hôpital

    • Bérangère Leclere Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Cc ma Laurence tu as trouvé où ?

    • Laurence Sauvage Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Cc Bérangère
      J’ai trouvé à Reims (j’aurais préféré MLG ?)
      Ça me plait et c’est ce que je voulais de tte façon.
      J’espère que tu vas bien depuis le temps !! Et toi le libéral? Ça te plait toujours ou tu en « reviens » comme on peut lire beaucoup dans ces commentaires!
      Bonne journée et au plaisir !

    • Bérangère Leclere Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Laurence Sauvage j adore!!! Je pense à toi s il y a une opportunité ?

    • Laurence Sauvage Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Merci Berangere on ne sait jamais! Bisous bisous

  92. Jehanne Berquet Le 9 janvier 2018 - Répondre

    2018 pour se lancer en tant qu’IDEL ??? On est déjà en surpopulation !!! Tout le monde quitte les institutions . Il y aura bientôt plus d’IDEL que de patients …

  93. Lise Laugier Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Ça ne donne pas envie … plus de commentaires négatifs que positifs

  94. Maité Hollinger Le 9 janvier 2018 - Répondre

    L’usure de la voiture, les pv etc, personne ne veut racheter une voiture qui a été allumée et éteinte plus de 40 fois par jour …

  95. Tamara Velickovic Le 9 janvier 2018 - Répondre

    Je regrette oui parce que maintenant je suis endetté avec toutes ces charges à payer, bosser moins oui j’aimerais mais les charges sont calculés N-1 donc non impossible …

  96. Olivier Texier Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Après 15 ans de libéral sur 22 années de profession je songe à bosser autrement peut être avec les prestataires de Matos à domicile ou un labo mais je ne resterai pas libéral jusqu’à la retraite

  97. Marion Alemanno Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Romuald Réal regarde les commentaires ! Ca me rassure je ne suis pas la seule qui regrette d’avoir quitter l’hôpital !

    • Mélanie Tardieux Le 14 janvier 2018 - Répondre

      Sérieux tu regrettes d’avoir quitter l’hôpital …. ma pauvre !! Si tu savais comment on y travaille et ce que c’est devenu !?

    • Marion Alemanno Le 14 janvier 2018 - Répondre

      Mélanie Tardieux je penses surtout que je suis tomber sur le mauvais Cabinet .. Mais oui en ce moment je regrette beaucoup

    • Mélanie Tardieux Le 14 janvier 2018 - Répondre

      Viens à sains ça te fais autant de route .. t tjr en rempla ? ?

  98. Ǝlíse Bgn Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Vanessa ….lis l’article pour moi j’ai la flemme !

  99. Alexia Leclere Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Stéphanie Humbert – ripp

  100. Maga Li Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Mon dieu… tous ses commentaires me saisissent ! Triste et bien réels…
    Nôtre métier pourtant si important et si peut considéré… libérables ou pas !
    Pour ma part plus d’hôpital et sans regret, mieux en libéral mais chacun à son lot d’avantage et d’inconvénient !!!
    Le libéral permet de rester au domicile et coûte bien moins cher que l’institution/l’hospitalisation, et bien plus agréable pour les patients. Quoi qu’en pense certains….
    Mais pour les ide ; les charges, les conditions, pas d’arrêt, vacances compliquées, retraite….sans compter que si on ne met pas de côté; arrêter n’est pas possible.
    Il y en a bcp des choses à pointer pas si positives….
    Pourtant rester à domicile est, et sera la priorité de chacun de nous au grand âge avec tous les bobos de la Vieillesse !
    C’est compliqué et injuste !
    J’aime mon métier d’infirmière hôpital ou libérale car j’aime m’occuper, soigner… les patients mais c’est les conditions de plus en plus dures qui épuisent et qui mennent au burn out que je déteste !!!
    Un métier qui devient de plus en plus dur….

  101. Aucun regret !

  102. Laurence Glineur Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Je regrette tout court….

  103. D'jess Ludupi Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Ça fait 4 mois que je suis installé quand je lis vos commentaires ça fait peur ..
    Pour l’instant aucun regret je ne supportais plus l ambiance hospitalière ..par contre les repos et vacances me manquent
    Certains commentaires me font rire ..travail dimanche jour feries..ah parce qu’à l’hôpital on ne bosse ni week end ni jour fériés?

  104. Alison Pomme Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Juliette

  105. Nathalie Aragona Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Oui quand c est le déluge !!!!!!!

  106. Adeline Senegon Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Notre profession n’est pas considérée à sa juste valeur quelqu’ en soit le mode d’exercice
    En tant que libérale nous sommes bridées, mal rémunérées ,à quelle profession impose t-on le deuxième soin à moitié prix et le troisième gratuit. C’est à l’infirmière libérale.
    Profession qui se dégrade de plus en plus dans l’indifférence générale

  107. Sophie Dausig Le 10 janvier 2018 - Répondre

    2018 une année pour revenir en arrière oui…. j’ai de plus en plus de mal à trouver des avantages a faire du libéral…

  108. Ma Ribambelle Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Delphine ❤️

  109. Céline Zywiecki Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Et bien si on avait envie de se lancer ds le libéral, après tous ces commentaires, il faut s’accrocher !!!

  110. Fanny Lafarge Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Et bien moi, je ne reviendrai jamais salariée.
    Mes patients me ressemblent, je choisi ma charge de travail en fonction du salaire dont j’ai besoin, je choisi mes horaires, mon planning, mes patients, etc. Je travaille 1 sem sur 2, j’ai une collègue parfaite, mes patients sont mes voisins. Je n’ai plus le stress de la clinique. Je peux écouter de la musique appeler mes amis, ma famille pendant mes horaires de travail. J’ai toujours 2min pour faire une course, etc etc.
    J’adapte mon travail en fonction de ma vie et non le contraire.
    Je ne suis pas riche mais j’ai le temps de vivre et de profiter. C’est parfait 🙂
    Chacun peut trouver son équilibre.
    Pour ma part, je travaille assez pour vivre correctement, sans être dans la tranche ou je dois tout redonner à l’état.
    C’est sur que moi je ne roule pas en grosse voiture….. mais j’aurai le temps de voir grandir mes enfants.
    Elle est la ma richesse.
    C’est le libéral qui me l’apporte.

    • Fanny Lafarge Le 10 janvier 2018 - Répondre

      Je travaille 2 fois moins pour un salaire 2 fois plus important… donc je peux mettre un salaire de coté chaque mois.
      Donc ma retraite, je me la fait toute seule.
      Faut arrêter de râler tout le temps et de se victimiser sans arrêt.

    • Aurélie Duband Le 15 janvier 2018 - Répondre

      Ah enfin quelqu’un qui me rassure…

    • Nathalie Profico Le 16 janvier 2018 - Répondre

      Je n’y retrouve tt a fait???

    • Mélanie Thrl Le 16 janvier 2018 - Répondre

      Un commentaire rassurant enfin …

    • Magalie Foucher Le 16 janvier 2018 - Répondre

      Je suis

    • Fanny Lafarge Le 16 janvier 2018 - Répondre

      Mais oui, il ne faut pas trop écouter tous ses rabats joies ^^
      Chaque métier a ses bons et mauvais côtés.
      Il faut se poser ses limites, ne pas tomber dans la spirale infernale : plus je travail, plus je gagne, plus je depense et je paye les assurances et les charges, donc plus je travaille etc etc… et plus je râle !!
      En libéral on gagne beaucoup mieux (pour un même temps travaillé qu’en salariat), ca permet de palier aux vacances non payées, au chômage interdit, retraite infime etc etc..
      Le libéral c’est de la gestion du temps et d’argent.
      C’est un travail ou TOUS les paramètres sont modulables en fonction de vos besoins.
      De la gestion je vous dis 🙂
      Donc vous pouvez forcement vous créer le rythme qui vous correspond.

    • Hanouna Hnino Le 17 janvier 2018 - Répondre

      Fanny Lafarge puis je te demander en ami fb pour discuter un peu?

    • Fanny Lafarge Le 1 février 2018 - Répondre

      Biensur 🙂

    • Anonyme Le 11 février 2018 - Répondre

      Oui merci Fanny ! Pour moi le libéral c’est pour avril, j’ai vraiment hâte car l’hôpital m’épuise complétement ! Mais en même temps, à lire certains commentaires j’espère ne pas avoir fait une grosse erreur. En te lisant me voilà rassurée et boostée à fond !

    • Anonyme Le 11 février 2018 - Répondre

      Tant mieux, en voyant tous ces commentaires negatifs, j’étais un peu deg pour les inf qui voudraient ce lancer, car ça ne reflète pas la pensée générale des infirmiers libéraux. Ce sont les gens qui se sentent mal qui commentent pour se plaindre, peut être aussi pour faire changer les choses ? Mais ce n’est pas fait intelligemment ni à bon escient.
      La plupart d’entre nous (idel) sommes bien dans nos baskets donc nous ne ressentons pas le besoin de réagir à ce post.
      Du coup y a presque que du négatif sur cette convers et c’est bien dommage car cela pourrait décourager celles et ceux qui voudraient tenter l’aventure..
      Comme chaque métier, il ya du bon et du moins bon, mais pour beaucoup d’entre nous (et heureusement !) on est loin d’être malheureux !

  111. Anne Archi Le 10 janvier 2018 - Répondre

    J’ai quitté l’hôpital en 2012 pour le libéral et clairement je regrette , galère sur galère et l impression d être dans un rouleau compresseur que tu ne peux pas quitter …. cela dit je ne retournerai pas non plus au CH . Le soin ce n’est plus ce que c’était …. changer de job devient mon obsession j’en arrive à regretter la période où je bossais à l’usine au moins quand la cloche sonnait la vie personnelle c’est la vie perso qui m’attendait . Aujourd’hui je traîne mon fardeau à la maison repos ou pas repos … les appels des patients , des familles les situations qu’on n’oublie pas , l’administratif, la compta …. bref l’impression d’être essorée

  112. Guillaume Bidet Le 10 janvier 2018 - Répondre

    So Fie

  113. Marlene Sand Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Moi j ai fait les 2 le libéral en remplacement le service hospitalier tout ceci pendant 45 ans et bien tout est parti à la dérive Alors le métier d infirmière est un très beau métier mais vu les conditions c est à méditer

  114. Cloélia Mrtn Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Ne vous lancez pas!!! Charges de folie… rien que pour ça je ne le referai pas!
    Certes il y a un confort, une flexibilité agréable.. La relation avec les patients est aussi plus agreable puisque plus de temps a leur accorder mais fini les avantages (primes, journées enfant malade, arret…)
    C’est un gros calcul a faire et une reflexion importante!
    Il y a des avantages et de gros inconvenients.

  115. Ati Pitaya Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Alicia Mzs lis pas l’article mais les commentaires …

  116. Odile Marcelle Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Chaque métier a des avantages mais aussi des inconvénients dont il faut avoir conscience
    – rouler par n’importe quel temps(tempête,neige,orage…) et sur toutes sortes de routes quelqu’en soit l’état
    -pas de revenus quand on ne travaille pas
    -pas de congés payés
    – pas de comité d’entreprise
    -délai de carences d’un mois!!! En cas d’arrêt maladie
    -joignable 7j/7 et 24h/24 nous sommes les seules à assurer la réelle continuité des soins!
    Voilà quelques inconvénients non négligeable
    Cela dit pas de routine!

  117. Sandra Bourbon Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Faites kinésithérapeute!!!

  118. Aline Louison Le 10 janvier 2018 - Répondre

    …et le réveil sonnera à 5h45…même si je ne peux plus me traîner…on va dire: une des joies du libéral….

    • Sandrine Squilbin Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Je suis dans la même situation. ..je dois envisager une reconversion et ce de manière urgente …bon courage

  119. Lydie Tornare Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Ou pour se reconvertir… le libéral c’est l’esclavage auprès des patients et de l’état… Ras le bol

  120. Changeetha Moorthy Le 10 janvier 2018 - Répondre

    Шігг П.

    • Шігг П. Le 11 janvier 2018 - Répondre

      Vu les commentaires Je ne sais meme pas si ca vaut le coup d’aller en liberale??

    • Changeetha Moorthy Le 11 janvier 2018 - Répondre

      Шігг П. Je voulais que tu lises les commentaires

      Mm moii, g t grv deg après avoir lu les commentaires

  121. Lilou Leslie Le 11 janvier 2018 - Répondre

    Non !!!

  122. Michael Bernard Le 11 janvier 2018 - Répondre

    Gagner mieux sa vie c’est vite dit

  123. Sandrine la Luna Le 11 janvier 2018 - Répondre

    Bonjour à tous….je suis sur le point de faire ma demande pour devenir infirmiere libérale ….remplaçante pour le moment car peur de me lancer …mais à vous lire ….j’avoue que ça ne me rassure pas trop… Est ce vraiment le bon choix ?
    En attendant courage à vous tous et bonne journée .

    • LN Aubert Le 11 janvier 2018 - Répondre

      Oui j’y pense aussi et les lectures font peur …. à l’hôpital depuis 19 ans …

    • Laurence Ricci Le 13 janvier 2018 - Répondre

      Je suis dans le même cas que toi . Je pense qu il faut se faire une idée par nous même. Le changement ca a toujours du bon
      Il y aura d autres avantages
      Je pense que pour les anciennes elles voient vraiment la différence car avant ca rapportait bien mais c est plus la poule aux œufs d or . Apres si elles sont pas contente PourQuoi ne changent elle pas? Si elles restent en libéral c est qu il y a bien une raison non ?

    • Sandrine la Luna Le 13 janvier 2018 - Répondre

      Je ne sais pas …honnêtement j’ai commencé mes démarches hier ..mais ça reste flou .
      Courage les filles et merci

    • Johana Soares Pereira Le 14 janvier 2018 - Répondre

      Idem… titulaire de mon poste à l’hôpital actuellement, je me dis qu’avec une dispo ça limite le risque si jamais ca ne fait pas, non?!
      Je pense qu’il faut tenter, rester prudente et voir ce que ça donne!

    • Sandrine la Luna Le 15 janvier 2018 - Répondre

      Oui tout à fait

    • Myriam Pages Le 15 janvier 2018 - Répondre

      Johana Soares Pereira tu as raison la miss tu en es où ?

    • Johana Soares Pereira Le 15 janvier 2018 - Répondre

      J’en saurai plus très bientôt. Je te raconterai en mp ?

    • Myriam Pages Le 15 janvier 2018 - Répondre

      oui si tu veux

    • Aurore Payan Le 15 janvier 2018 - Répondre

      il ne faut pas avoir peur de passer le cap !! La prise en charge n’est la même à domicile, moi je la préfère!
      Pour ce qui est du travail, des charges… tout dépends ce que tu souhaites..! Si tu veux gagner bcp d’argent alors là oui il faut en faire des jours et des heures. Par contre si gagner entre 2000 et 2500 € te suffit tu auras bcp plus de temps libre !!

    • Sandrine la Luna Le 15 janvier 2018 - Répondre

      Oui ça me suffit et ce que je veux c’est un bonne prise en soin et une qualité de travail que je n’ai pas encore trouvé en ehpad ou en service
      Merci beaucoup .

    • Fatiha Samata Le 21 janvier 2018 - Répondre

      Bonjour il est vrai que les commentaires font peur, je suis en pleine démarche et débute dans 10j…??
      Mais honnêtement je me dis pas de regret j’étais a l’hôpital du coup suis en dispo….J’ai hate et je me.dit si c’est si mauvais….. je repars ou je change de boulot mais en tt cas je ne vivrai pas avec des regrets et des si j’avais……..

    • Sandrine la Luna Le 21 janvier 2018 - Répondre

      Tout à fait d’accord ! Moi non plus je ne veux pas vivre avec des regrets.
      Bon courage …

  124. Marie Cozic Le 11 janvier 2018 - Répondre

    Oui j’ai des regrets. Nous sommes de plus en plus soumis à des remboursements d’indûs. Récemment obligés de rembourser les indemnités km pour une patiente qui aurait dû faire appel à un cabinet plus proche. À part ça, les médecins ont tous les droits ( primes d’installation, visites injustifiées…) . L’infirmière est devenue le souffre-douleur des caisse et fiscalement de l’Etat. Ras le bol

  125. Wendy Ccy Le 11 janvier 2018 - Répondre

    Regarde ça Phi Phi…tu comprendras mes réticences

  126. Corinne Sebert Le 11 janvier 2018 - Répondre

    Oui moi aussi quand on se fait maltraiter qu’ aucune considération n est a attendre. Quand vous êtes épuisée on ne vous passe rien, il fait sourire dire oui à tout et se taire ! C est ça une infirmière et en plus il faut être ultra performante ! Pour 4.5 euro l injection dont certaine peut prendre beaucoup de temps .

    • Cécile Cherel Le 11 janvier 2018 - Répondre

      D’accord avec toi Corinne mais moi je suis gentille patiente ☺️

    • Corinne Sebert Le 11 janvier 2018 - Répondre

      Cc Cécile oui mais j ai eu 2 mauvaises expériences en fin d année … plus la fatigue… Et toi ça va ?

    • Cécile Cherel Le 11 janvier 2018 - Répondre

      Corinne oui dur métier que vous avez et quand on tombe sur des cons y’a rien à faire hélas…moi ça suit son cours que veux tu

    • Severine Morel Le 11 janvier 2018 - Répondre

      Ca c est vrai des fois c est loird à gerer maiq il y a les patients  » rayons de soleil  » qui nous reboostent..????bisous Corinne Sebertet Cécile Cherel

  127. Florent Lemasurier Le 11 janvier 2018 - Répondre

    Antoine Teston

  128. Thibault Grimaldi Le 11 janvier 2018 - Répondre

    Pauline Tron de Bouchony

  129. Sébastien Lebris Le 11 janvier 2018 - Répondre

    Trop de charges, trop de paperasses, trop d’impôts, la concurrence

  130. Nyfa Peron Le 11 janvier 2018 - Répondre

    La question que je me pose un peu chaque jour !!!!. Libérale ou pas ????.

  131. Popo Lsr Le 11 janvier 2018 - Répondre

    Mathilde Brx

  132. Yam Hi Le 11 janvier 2018 - Répondre

    Yes

  133. Farouche Ze Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Je ne recommencerais plus je suis bien contente d’avoir arrêter le libéral
    Les cotisations les impôts les heures de travail la paperasse Les acte gratuits!!! On ce croirais aux soldes Les tarif de la nomenclature on pourrais croire à une blague
    Et encore pleins d’autres choses ..!!!

    Je suis tellement mieux à hôpital finalement avec ses inconvénients biensur mais après mes 12 h de boulot je rentre et je m’occupe de ma famille et moi
    J’ai des congés payés !!! Je peux me mettre en arrêt sans penser à ma pertes Lol

    Enfin bref le libéral plus jamais

    Courage à vous

  134. Clemence Jules Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Stephanie Marty Géraud

  135. Marlene Mesonero Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Cam Msr

  136. Bertrand Hostalier Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Bénédicte Boeuf!!

  137. Esther Diego Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Infirmier est un métier ou le vrai salaire est le sourire et la gentillesse de nos patients

  138. Adren Alice Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Ah bah j’arrête le 1er mars 2018 justement

  139. Gaëlle Jarret Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Mieux gagner sa vie heuuuu a quel prix? Et choisir son emploi du temps ben j’aimerais bien!

  140. Marie Hivert Le 12 janvier 2018 - Répondre

    ca ne vaut pas le coup d’être en libérale à l’heure actuelle j’y suis depuis 2p ans et je vois bien les changements

  141. Mathilde Vilela Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Julie Maxime

  142. Jeanne Grenette Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Lisa Di-Battista

  143. Julie Orsonneau Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Aline Chevillon Aurélie Josso

  144. Cécile Diouf Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Que du bonheur !!

  145. Lili Dub Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Bien sûr qu’on regrette le seul avantage c’est qu’on a pas de cadre qui nous harcèle à longueur de journée après le libéral c’est une vie de dingue faut être disponible 24h/24 tu gagnes de l’argent mais l’état te prend presque la moitié c’est très mal payé la preuve je paie même pas d’impôts après tu bosses quasi tous les jours tu n’as pas de vie de famille car le matin tu pars avant que tes enfants se lèvent et le soir qd ils rentrent toi tu es repartie bosser
    J’aime mon métier mais je ne sais pas si il y a un endroit en France où son exercice est un plaisir
    Les infirmières ne sont pas aimées par le gouvernement français

  146. Aude Tel Le 12 janvier 2018 - Répondre

    Je regrette et le libéral m’a définitivement vacciné de cette profession et hop…un diplôme d’état infirmier—-> et ça … c’est sans regrets!!!!!

  147. Florent Rival Le 13 janvier 2018 - Répondre

    Chloé !!!

  148. Patricia Quatannens Le 13 janvier 2018 - Répondre

    C’est trop bien pour tout les PERSONNENT agees tout seule…… et qui préfère resté chez eux…….

  149. Mégane Dev Le 13 janvier 2018 - Répondre

    Pour moi, la liberté vaut toutes les charges. Incompatible avec le milieu hospitalier et les ordres de ceux qui ne connaissent rien tres peu pour moi.

  150. Karine Bouniot Le 13 janvier 2018 - Répondre

    À près 6 années de bons et loyaux services …j’ai vendu ma patientele pour payer mes charges futures…et je ne regrette rien…et je ne retournerai ni à l’hôpital ni en libéral…reconversion dans les chambres d’hôtes et c très bien…je n’ai que 48 ans 25 ans de diplôme…G envie de profiter avant d’être fatiguée ou malade…voilà bonne journée à tous

  151. Chris AH Le 13 janvier 2018 - Répondre

    Bonjour y a T il qqu un qui sait combien prennent les pharmacies pour préparer LE semainier des patients ?

  152. Virginie Ingui Le 13 janvier 2018 - Répondre

    Vu comment on est considérés et racketté, au bout de 10 ans, ras le bol et retour dans la douceur du salariat

  153. Monique Assimeau Le 13 janvier 2018 - Répondre

    Nouvelles résolutions !! bien

  154. Lexx Ouu Le 13 janvier 2018 - Répondre

    Marina Poppins

  155. Stef De la Monac Le 13 janvier 2018 - Répondre

    Helene Hurel…. lis ca m a poulette… pour notre futur cabinet … bon de voir l avis de celles qui sont sur le terrain… et c pas tjrs cool… notre objectif… être libre arbitre et faire notre métier comme on l aime proche des patients …mais la réalité du terrain … C moyen qd même

  156. Michelle Lesage Le 13 janvier 2018 - Répondre

    Choisir ses horaires!!!!
    Je pense que vs ne savez pas e su est le travail d une ide liberale!!!

  157. Agnes Dallerac Le 14 janvier 2018 - Répondre

    Bonjour à tous et à toutes ,Apres 20 ans de libéral,j ai commencé ma reconversion car le métier n est plus rentable par rapport aux charges et aux responsabilités engagées. On nous en demande toujours plus sans nous payer,ordonnances,suivi d anticoagulants,suivi de traitement … les patients pensent que nous sommes coursiers et nous menancent de changer d infirmières quand on ne veut pas aller chercher leur traitement à la pharmacie… sans compter les services hospitaliers à domicile qui nous prennent pour des cons. On nous sort des patients des services en week end a 20 h sans avoir prévu leur traitement. Les charges s alourdissent et on se fait meme raquetteur par leur soi disant ordre des infirmiers qui ne fait rien du tout ,on voit bien ou en est! Les médecins ne veulent plus bosser en dehors des horaires de fonctionnaires ahah qui c est les andouilles qui se tapent dès coup de fils à n importe quelle heure le week end car les médecins ne sont plus là pour faire leur job! À part Ca venez vous installer,ayez une santé de fer car pas moyen de s arrêter,faites vos enfants avant sinon pas possible financièrement . Bon courage

  158. Laetitia Nino Le 14 janvier 2018 - Répondre

    Retour en santé d entreprise pour moi ..7ans de libéral, adieu les tournées à ne plus savoir comment tu t appelles. . Les cabinets compensant leur pertes par une taxation exagérée de leurs remplaçante en plus des charges patronales. . J ai eu du mal à laisser cette vie trop remplie, riche en contactes humains et pro. Maintenant que je suis en santé d entreprise . .Je penses souvent à la vie d’ avant et je pense avoir sauvé ma santé, moins exposée au stress plus de weekends une vie des congés payés ..des droits soxiaux, ..du confort encore plus et surtout plus de collaborateurs véreux .. je suis devenue moi infirmière assurant la santé et l’écoute des salariés de mon entreprise.

  159. Amélie Alt Le 14 janvier 2018 - Répondre

    Sophie Douxux

  160. Alison Dos-santos Lino Le 14 janvier 2018 - Répondre

    Yoann Baudens

  161. Jean Baptiste Evrard Le 14 janvier 2018 - Répondre

    Le liberal déjà ce n’est pas fait pour tout le monde. Après il faut en connaître tous les paramètres. Avant de s’installer, faire une étude de marché par exemple. Trop nombreux sont ceux qui pensent voir la lumière. Mais ça doit être quelques chose de réfléchi

  162. Cé Cile Le 14 janvier 2018 - Répondre

    Et bien Moi, je ne regrette pas! J’adore mon métier et mes patients

  163. Caroline Ctlb Le 14 janvier 2018 - Répondre

    Laura je te laisse lire tous les commentaires …

  164. Kaliaeva Songen Le 15 janvier 2018 - Répondre

    Ophélie Lodens envoi ça a ta soeur

  165. Sophie Vidal Le 15 janvier 2018 - Répondre

    Estelle Filiol

  166. Isabelle Amann Le 15 janvier 2018 - Répondre

    L emploi du temps !!
    Les charges monstrueuses
    GÉNIAL !!!!!

  167. Rachel Staub Le 15 janvier 2018 - Répondre

    2018 l’année pour arrêter ….

  168. Fabrice Fracalossi Le 15 janvier 2018 - Répondre

    Ou pas et surtout pas !

  169. Bien gagner sa vie? C’est une blague ? Depuis 15 ans nos bénéfices n’ont cessé de chuter ! Et on nous fait passer pour des fraudeuses ! Il faudrait presque travailler bénévolement pour contenter les caisses

  170. Angelique Leroy Le 15 janvier 2018 - Répondre

    Actuellement encore à l’ifsi, normalement diplôme fin juillet. J’aimerais me tourner vers du libéral des que je le pourrait ! (18mois de service)
    Certains de vos messages me font très peur quand même !
    Je ne cherche pas à faire du fric, juste faire le travail que j’aime et continuer à profiter de ma famille.

  171. Nel NG Le 15 janvier 2018 - Répondre

    Aurore Spreafico, bienvenue dans le monde des IDEL ❤️

  172. Cé Lia Le 16 janvier 2018 - Répondre

    Roman De La Vega Sandra Spitz les commentaires …..

  173. Caroline Tailliez Le 16 janvier 2018 - Répondre

    mieux gagner sa vie ..que d’.idées recues!!!

  174. Helene Clavel Le 16 janvier 2018 - Répondre

    Je suis idel depuis 1990 c’est un métier passionnant que j’ai adoré mais très pénible et de plus en plus je ai exerce 25ans je suis en invalidité maintenant mais la paperasse est devenue effrayante et ne donne plus envie de faire ce métier. …..tjs du retard pour facturer ou pour faire les relances des impayés alors je ne me plaints pas j’avais du travail une bonne patientele et un bon chiffre j’ai eu 3 enfants et nous avons voyage avec mon mon mari mais de nos jours il faut être courageuse pour se lancer bonne année pour toutes les idel !

  175. Corinne Wintrebert Le 16 janvier 2018 - Répondre

    Travailler pour soi c est se réaliser. Travailler pour le salaire c est compter ses heures son pognon. A vous de voir. Sachez que la vie est courte. Le pognon c est bien mais la vie c est mieux.

  176. Nathalie Decourcelle Le 17 janvier 2018 - Répondre

    Le libéral ….Liberté ok on est libre mais matraquées par les charges sommes écœurées par les taxes et déplacements 2.50 . Le 3 eme soin gratuit on se fout de notre G …..

    • Je ne peux qu’être d’accord avec toi … c’est lamentable… comment peut on si mal considérer une profession !!!????

  177. Perso je suis en libéral depuis 10 ans et ne reviendrais en arrière pour rien au monde et ce malgré les contraintes toutes évoquées… avec mes 2 enfants c est plutôt formidable qd elles me tel pour me dire on a plus cours au collège tu passer nous recup et qu il n y a pas de bus à cette heure la… ça c est un point positif autour de ce métier… il y a une liberté sympathique aussi quand on est ds une bonne équipe solidaire comme nous: on se remplace entre nous, réunion tous les mois, on reste pas couchée pour un rhume, on sait qu on peut compter sur les autres mais sans abuser…Alors c vrai qu il y a par contre plein de choses à revoir: actes hors nomenclature, tarif déplacement, soins gratuits…. je pense que j arrêterai qd mon dos me fera trop souffrir, je ne pourrai jamais aller jusqu à 67 ans , ce sera place aux jeunes!!!

  178. Emmanuelle Arthemise Le 17 janvier 2018 - Répondre

    J’ai tenté ma chance l’année dernière en libérale après plus de 5 ans à l’hôpital. Et bien j’ai assez vite regretté mon choix. Je ne faisais que courrir encore moins de tps avec mes patients. Et j’avoue que le travail en équipe ma énormément manqué. Pour moi le retour à l’hôpital s’imposait.

  179. Géraldine Bigué Le 17 janvier 2018 - Répondre

    Je ne regrette pas le libéral….disons que c’est moins pire que l’hôpital avec de la considération en plus mais ne parlons pas de l’étiquette « gavée de fric » qui nous colle aux fesses…parlons plutôt des cotisations sociales et de toutes les personnes ( assurances, mutuelles….) qui s’engraissent sur notre dos…

  180. Cathy Mornet Le 17 janvier 2018 - Répondre

    Ça fait 26 ans que je suis ide libérale, je n’ai pas l’impression de travailler mais de rendre service. Le côté argent n’est pas ma priorité mais souplesse et flexibilité des horaires, on s’arrange avec les associées, on prend son temps avec les patients, on a toutes les spécialités. Ça change tous les jours, on forme des futurs ide. Quand on est de repos, ils nous manques et on leur Manque… Si vous voulez de. L’argent facile passez votre chemin. Il faut avoir l’esprit libéral…

  181. Souãd Imk Le 17 janvier 2018 - Répondre

    Rine Ma lit qqes commentaires

  182. Rémi Vassal Le 17 janvier 2018 - Répondre

    La CPAM tue ce beau métier ….la nomenclature des infirmières indique que vous pouvez effectuer autant d’actes gratuits que vous souhaitez !!!!!! Bref du bénévolat !!! Qui va payer URSSAF,CARPIMKO, IMPÔTS, etc…..et que fait l’ordre infirmiers pour les infirmières ???? Moi je sais …..Bien peu ….!

  183. 3 ans de diplomes et déjà degouter de ce metier.
    Je precise, en 2 ans, j’ai fait 3 structures, avec des contrats au mois voir moins (SSR, UGA, ETAT VEGETATIF CHRONIQUE, MAISON DE RETRAITE, URGENCES, POST URGENCE, et j’en passe). Faire le bouche trou quand ils veulent et aucune reconnaissance quand tu depanne, et avoir une formation obligatoire de 2h sur « comment laver un box ».
    J’EN AVAIT MARRE

    J’ai commencer un activité de remplacant en liberal et ca m’a desuite plus. Mais le revers de la medaille est amer: les charges, la paperasse, la lenteur administrative, la nomenclature obsolete,… et j’en passe aussi. Je suis dans un petit village et j’aime bcp. Les patients sont agreables et tout le monde pense que du bien du cabinet IDE.
    Mais ce qui me saoulent, c’est les gens qui sont pas du metier et qui me disent: tu es en liberal, tu gagne bcp d’argent.
    Je leur reponds:
    – Viens faire mes horaires 6h ou 7h – 13h ou 14h et 16h- 20 ou 21h voir plus.
    – Tu faisais quoi dimanche ? Tu dormais
    Ben moi j’etais debout a 6h pour aller m’occuper de mes patients, leur faire la toilettes, le pillulier, …
    – Tu veux que je te montre les papiers a faire sur mes jours de repos. Te battre avec la secu, urssaf ou autre qui te forme pas et qui te jetent dans le bain et qui viennent de dire que tu leur doit des indus. Tu veux voir les charges. Tu voit le gros chiffre, mais c’est pas du net mon gars, du brut. Deduit tout et on en reparle.
    – La degressivité des soins, on en parle de cette escroquerie
    – 75e chaque année donner a l’ordre ide, pour que l’on soit defendu (gros mdr).

    Oui, en liberal on gagne plus qu’en structure, mais au taux horaire j’en doute. Le fatigue est pas la meme (plus de patients et 100km en bagnole en plus). Un IDEL doit etre passionné, sinon personne ne ferai se metier pour devenir millionaire. Ma copine est IDE en structure, et elle voit maintenant que le salariat, c’est pas forcement pire. Le choix entre la peste et le cholera.
    Le souci, c’est qu’en france, tant que l’on sera gouverné par des gens qui ne savent pas ce que c’est que la santé, on ira dans le mur et en ce moment, on accelere bien fort.

    Pour etre positif, j’aime etre libre et pas avoir de hierarchie sur le dos qui comprennent rien a ted besoin. Avantage, je suis seul, inconveniant, je suis seul.

    Personnelement, j’ai 27ans, 3 ans de DE, 2ans et demi de structure et 1 an d’IDEL remplacant.
    J’ai penser deja a me reconvertir et je trouve que ce craint de penser ainsi avec si peut de temps de DE, quand j’aime mon metier.

    Faut que ca change rapidemment.

  184. Lucile Fourcade Le 17 janvier 2018 - Répondre

    Mathilde Lafondond

  185. Ben Legrix Le 17 janvier 2018 - Répondre

    Après 16ans rien à regretter quand j’entends mes collègues de l’hôpital. Oui tout n’est pas pas parfait mais après quelques années nous nous sommes regroupé à 6 dégageant des temps de repos régulier des vacances régulières des échanges entre nous pour gérer la vie privée. Bien sûre les jours de travail il y faut pas chômer mais j’aime cette façon de faire travailler aucune monotonie des collègues sympa. Jamais je ne retournerai à l’hôpital.
    Bon courage à tous

  186. Vanessa Pautot Le 17 janvier 2018 - Répondre

    Je ne regrette pas de m être donné les moyens de faire du bon travail, mais je regrette que d’autres polluent la réputation de notre statut en se faisant de l’argent sur le dos des patients qu elles expédient comme à l’hôpital! Nulles! Vous tuez notre profession!!! Mais suis-je bête, ces mêmes personnes ne sont pas sur les réseaux sociaux, elles facturent, fraudent comme des requins!!! pffff

  187. Emiilie Lison Richard Le 17 janvier 2018 - Répondre

    Personnellement j’aime mon métier, je travaille 1semaine sur 2 70-75h/sem pour un salaire qui est bien au dessus d’un salarié. Je peux consacrer du temps à ma fille prendre des rendez-vous sans me demander si je pourrais les tenir…
    Certes il y a des charges et autres inconvénients mais on a le prix de la liberté, de la reconnaissance, de la bienveillance de nos patients envers nous et de pouvoir mener une vie familiale en outre… bref j’aime mon statut de libérale et pour rien je ne retournerais en structure!!!

  188. Audrey Meunier Le 18 janvier 2018 - Répondre

    Je pensais travailler 10-15 jours/ mois avec horaires que je choisirais…
    Au final je fais des journées de 15h avec parfois 30min de pause et je galère à trouver des remplaçants !!!!! J’en cherche pour la semaine prochaine car ma Remplacante se fait operer et je ne trouve personne ! Enchaîner seule 7/7 ?! J’ai pas choisi le libéral pour ça mais au final ça fait 1 an et demi que je galère !
    La fiabilité des remplaçants on en parle aussi ?!?!
    Sur 4 remplaçants cette année : 2 refusaient de me faire tout les patients et un m’a planté au milieu d’un Rempla…
    Ça serait ça qui pourrait me faire lâcher le libéral !

  189. Vir Ninie Le 18 janvier 2018 - Répondre

    Mélanie Manfredi

  190. Angelique Chevalier Le 18 janvier 2018 - Répondre

    J’adore mon travail mais il manque réellement de cadre sur les installations voisines une infirmière qui vient d’ouvrir sont Cabinet à 3m du mien qui ce fait passer pour moi au près des patient (meme prenom même voiture) qui dit que ma collègue est en retraite que j’ai changer de numéro pour donner le sien à la place… et un autre qui s’installe au dessus de mon cabinet meme immeuble même hall…. et le conseil de l’ordre il sert à quoi… ba juste à prendre notre argent car ont me répond même si vous n’êtes pas d’accord nous on a le droit de l’accepter… ok super donc venez tous en libéral et faite du tord au Cabinet déjà installé depuis des années….

  191. Mireille Mouragne Le 18 janvier 2018 - Répondre

    Bonne chance… Sophie Montay

  192. Mireille Mouragne Le 18 janvier 2018 - Répondre

    Les commentaires ne sont pas réjouissants

  193. Céline Zywiecki Le 18 janvier 2018 - Répondre

    Mais sinon qd vs vs etes lancées ds le libéral vous pensiez quoi ? Que vs n’alliez plus travailler le WE et jours fériés. Que vs alliez travailler 35 h mais payé 5000 € par mois. D’avoir les avantages de pouvoir défiscaliser votre voiture vos chaussures… et ne pas payer impôts !!!
    D’avoir des journées enfants malades, vos jours de carence payés par la SS lorsque vs êtes malades… vos CP, vos congés mater…
    Certes les charges st lourdes mais c un choix et le choix peut se faire aussi ds le sens inverse !!!

  194. Samia Herbi Le 18 janvier 2018 - Répondre

    Pariza Mat

    • Pariza Mat Le 18 janvier 2018 - Répondre

      Et oui nous arborons le blason d’un des métiers le plus dévalorisés

  195. Virginie Theret Le 18 janvier 2018 - Répondre

    Pourquoi tout ce negativisme ? Oui bcp d heures en liberal mais je dors dans mon lit ! Plus de nuit ! Le rythme est le meme. Plus de matin/soir fatigant pour l organisme. Je vis ma vie comme je veix je peux parler avec mes patients, prendre du TEMPS !! Ce qui me manquait tellement a l hôpital et avoir mis de côté ce qui fait que notre metier est « humain ». Un plombier certes facture plus pour un deplacement un medecin aussi mais arretons de se plaindre !! Je n ai plus de hiérarchie, de cases à cocher dans un dossier, une équipe de travail imposée. Moi je ne regrette pas !

  196. Pariza Mat Le 18 janvier 2018 - Répondre
  197. Johanna Valles Le 18 janvier 2018 - Répondre

    Caroline oh la la ca fait peur quand tu lis les commentaires…

  198. Johanna Valles Le 18 janvier 2018 - Répondre

    Caroline oh la la ca fait peur quand tu lis les commentaires…

    • Caroline Ato Le 18 janvier 2018 - Répondre

      Effectivement !!! Y a beaucoup de personnes mécontentes mais y a quelques commentaires positifs aussi !! Ouf lol ! C est une décision à pas prendre à la légère c est clair

  199. Nathalie Mounette Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Moi je veux bien entendre ce que vous dites et vous avez tous raison !!!….mais finalement Facebok est le.journal intime du gouvernement…on se plein…on écrit.. puis la colère est passée… on passe à autre chose…aucune.mobilisation massive..que dalle…je suis allée faire la dernière manif…les gens nous regardaient avec compassion et gentillesse dans les rues… et directement avec les ministres…rien de fait….!
    bref..ils doivent se frotter les mains au gouvernement de nous voir si « mouton »

  200. Sans commentaires …..

  201. A-naele M-cd Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Alexis Soulard

  202. Ophélie Dutreuil Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Léa Deligne

  203. choisir son emploi du temps!!!?????

  204. Laureen Soru Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Audrey Silvestre

  205. Laureen Soru Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Pascale Bruno Soru

  206. Sophie Vishniakoff Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Clémentine Boucheix

  207. Agnès Baylocq Lafon Le 20 janvier 2018 - Répondre

    Stéphanie Havas

  208. Julie Aulagner Le 20 janvier 2018 - Répondre

    Jean-baptiste Drevet , lit les commentaires !

  209. Maïfé Fernaud Le 20 janvier 2018 - Répondre

    Ho Mmarrie

  210. Delphine David Le 20 janvier 2018 - Répondre

    Marina Belibel

  211. Vali Cherie Le 20 janvier 2018 - Répondre

    Je lis et je vois que des critiques et des plaintes…. moi 18 ans de diplôme depuis 2ans et demi en libéral et je kiffe
    Alors oui il y a des papiers des charges et j’en passe mais c’est une entreprise, vous croyez que ceux qui ouvrent un commerce n’en bavent pas?! Il faut juste se renseigner avant de s’installer car on dépeint souvent le libéral comme « on gagne du fric et on bosse moins » mais non on gagne plus mais plus d’heures on bosse le week-end mais on est infirmière pas banquier donc arrêtez de faire les surprises renseignez vous et arrêtez de prendre des patients juste pour le CA prenez les pcq vous avez envie ils vous le rendront
    Bon courage à toutes

  212. Claire Ansel Le 20 janvier 2018 - Répondre

    Dire qu’il y a 2 semaines un patient m’a demandé si j’ai besoin d’une remorque pour y mettre mon salaire. A croire que je suis riche comme crésus ! Dur de digérer de tels propos alors que j’ai pas pu me verser de salaire pendant 4 mois à cause de la hausse des charges, les impôts qui sont tombés, les rattrapages de l’Urssaf et de la carpimko. Tout ça parce qu’en 2016 j’ai travaillé plus qu’en 2015 et 2017. Et bam !

  213. Laetitia Nino Le 20 janvier 2018 - Répondre

    J ai pensé la même chose.. . Nous sommes amené à disparaître

  214. Cinthia Knecht Le 20 janvier 2018 - Répondre

    Mieux gagner sa vie ?? C’est une grosse blague j’espère ??!! Lorsque vous allez chez votre boucher.. Vous payez la 1ère saucisse à plein tarif ? La 2ème à moitié prix ? Et à partir de la 3ème c’est gratis ?? Faut arrêter le délire là ! Quand je pourrais me sortir un salaire convenable pour vivre là oui je serai satisfaite de mon job que j’aime tant… Pour l’instant c’est de la survie uniquement !! Aujourd’hui je suis enceinte de 8 mois et demi.. Pas de remplaçante bin pas de congé maternité.. Je continu ou j’arrête là ??!!

  215. Flora Lecrosnier Le 20 janvier 2018 - Répondre

    Eléonore Grnz Manon Faugère

  216. Charline Djialeu Le 20 janvier 2018 - Répondre

    Mathilde DF

  217. Christelle N'Diaye Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Moi j’ai raccroché la blouse…

  218. Karina Wolfer Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Aucun regret

  219. Nathalie Besson Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Mouais on gagne plus à l hôpital car vu le nombre d heures jour et toutes les charges à payer et le paiement des prestations et du déplacement est honteux !!

  220. Aurelie Alampi Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Mieux gagner faux si on calcul les kms, l usure de la voiture, les congés payés et la cotisation retraite nous gagnons pareil. A moins de travailler plus mais c est pareil a l hopital si on cumule un deuxieme emploi.
    Apres les horaires sont plus libres et nous pouvons jongler avec la vie professionnel et professionel.
    Apres la relation soignant soigné c est sympa en liberal.
    L equipe me manque tout de même…

  221. Thierry Caillo Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Mieux gagner sa vie, c’est sûr, mais pour cela il faut travailler beaucoup plus. Par contre, plus de stress et de contraintes liées au fait d être un « chef d entreprise ». Alors des regrets, pas forcément, les comptes je les ferai à la retraite, si j’y arrive… Comme c est parti se sera plus proche des 70ans que des 65 !

  222. Thomas Lincy Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Ou pas ..,,

  223. Virginie Bertin Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Le regret d’avoir cru en une profession ou on vous parle d’équité de respect de rapports humains. .libéral ou pas aujourd’hui je sais et même si ce métier était une vocation un réel plaisir je ne le ferai pas encore longtemps…On ne nous a pas tout dit quand on a commencé nos études. ..On est juste bon à encaisser sans rien dire…

  224. Eric Patenay Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Mega lol….. Ca y est Thierry Le Gall je pleure

  225. Oh que oui je regrette….maintenant le plus dur s est dans sortir

  226. Dam Dam Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Marion Betesta

  227. Emilie Poka Le 22 janvier 2018 - Répondre

    Adrien Bailly lis les commentaires…

Laisser un commentaire