Pourquoi les infirmières libérales sont-elles si méconnues de l’opinion publique ?

Pourquoi les infirmières libérales sont-elles si méconnues de l’opinion publique ?

Pourquoi les infirmières libérales sont-elles si méconnues de l’opinion publique ?

Mis à part les patients, qui connaissent la réalité du quotidien des infirmières libérales, la population a une image faussée et peu flatteuse de cette profession d’IDEL. Les premiers jours de 2018 ne sont guère encourageants pour réussir à changer cette vision de la profession.

 

Une image ternie pour les infirmières libérales, un début d’année difficile

 

Le début d’année est difficile pour les infirmières libérales, tout du moins par rapport à l’opinion publique. En effet, plusieurs faits divers viennent ternir l’image de la profession. Le 11 janvier, c’est une infirmière libérale de Colombes, qui était convoqué devant le tribunal correctionnel de Nanterre. On lui reproche non seulement des facturations fictives, entre 2012 et 2015, pour un montant de 134.000 euros, mais aussi d’avoir falsifié des chèques d’un couple de patients pour un préjudice estimé à 90.000 euros.

Devant le tribunal correctionnel de Valenciennes, c’est une infirmière libérale de Beuvrages qui devait se défendre pour des faits mis à jour en 2012. L’opinion publique (re)découvre alors cette histoire de fraude, qui atteint des sommets et des records. Ce ne sont pas moins d’1.5 millions d’euros de préjudice, dont se plaint la CPAM du Hainaut et de l’Artois. Thomas Denhez, le responsable du département contentieux et de lutte contre la fraude (CPAM du Hainaut), souligne ainsi : « En dossier infirmier, c’est le plus gros montant qu’on ait jamais eu dans le Valenciennois ! »,

Ces récits alimentent la suspicion et la défiance vis-à-vis des infirmières libérales dont, faut-il le rappeler, la quasi-totalité est dévouée et honnête.

Le temps, un bien précieux pour les infirmiers libéraux et tous les professionnels de santé

 

Cette multiplication des procès contre des infirmières ou infirmiers libéraux n’est pas la seule préoccupation de la profession en ce début d’année. Les infirmières libérales suivent ainsi de près les troubles qui agitent les structures de soins à destination des personnes âgées. Plusieurs syndicats appellent à la grève dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, les EHPAD, le 30 janvier prochain. Les conditions de travail sont bien évidemment au cœur des revendications, même s’il existe aussi une question de rémunération. La fédération CGT Santé et Action Sociale résume la situation en écrivant : « En moins de 15 minutes, il faut lever un résident, lui faire une toilette sommaire (minutée et limitée à 8 minutes selon les consignes de certains établissements), l’habiller, lui faire prendre son petit-déjeuner et ses médicaments, refaire le lit et, ensuite, passer à un autre résident… Ce qui veut dire qu’il n’y a pas de temps pour parler avec le résident, le rassurer… »

Sans entrer dans le détail de ces revendications, et notamment l’engagement pris (et non tenu) de garantir un ratio d’un soignant par patient, ces conflits soulignent bien la prédominance du contact et du temps passé par les soignants et donc les infirmières au chevet de leurs patients.

 

Libéral, une forme d’exercice dans l’air du temps !

 

L’infirmière libérale, se déplaçant au domicile de sa patientèle, peut alors, dans l’imaginaire collectif, représenter une alternative à ce diktat du temps et de la productivité. On imagine alors l’infirmière libérale venue prodiguer ses soins à une personne hospitalisée à domicile, prendre le temps de parler à cette dernière, d’échanger quelques mots, de débattre des sujets du quotidien. Bien évidemment, l’infirmière libérale, toute dévouée à ses patients, aurait récupéré le courrier pour éviter à son patient d’avoir à attendre toute la journée une autre âme charitable. Au cours de son trajet jusqu’à ce domicile, l’infirmière ou l’infirmier (la vocation n’a pas de sexe) libéral aurait accepté un petit détour pour un achat quelconque, demandé la veille par le patient concerné. La discussion terminée, les soins prodigués, l’infirmière libérale accepterait enfin un petit café, afin d’apaiser par sa seule présence, le patient, dont elle a la charge. Elle pourrait ensuite prendre congés dans le calme et sans précipitation pour rejoindre le second patient de la journée.

Certaines et certains se sont déjà étranglés à la lecture de ce récit imaginaire. A condition d’accepter de ne visiter que 3 ou 4 patients par jour, l’infirmière libérale est, comme dans les EPHAD, soumise à un rythme de plus en plus contraignant. Le contact humain ne bénéficie pas d’une codification spécifique à la Nomenclature, et de toute façon, il serait toujours considéré comme le soin « gratuit », celui que les infirmières libérales ne facturent pas. Il s’ajouterait à la liste déjà longue de ces soins facturés à 50 % ou prodigués uniquement pour la santé du patient et sans aucune rémunération.

Libérale, l’infirmière ne dispose cependant pas de la liberté de « prendre le temps », comme l’opinion publique le souhaiterait. Des patients à visiter à heures fixes, des tarifications qui imposent de multiplier les soins pour gagner sa vie, des tracasseries administratives qui rallongent les journées de travail, des imprévus auxquels l’infirmière libérale doit faire face seule, ….On retrouve donc bien les motifs, qui conduisent le personnel soignant des EPHAD à faire grève dans quelques jours. Sauf qu’en choisissant la forme libérale, chaque infirmière et chaque infirmier a souhaité gagner en liberté quitte à perdre la force d’une revendication collective…

 

L’infirmière libérale, une femme qui materne ou une soignante reconnue ?

 

La question est volontairement provocatrice, mais les infirmières libérales ont pendant longtemps véhiculé cette image de la femme qui materne et qui accompagne ses patients. Au cours des dernières décennies, l’image a certes changé mais les images d’Epinal ont la vie dure. Les médecins, qui considèrent (peu ou mal) les infirmières libérales, l’imaginaire collectif, qui considère que le choix de l’exercice libéral repose avant tout sur une question financière, les hommes, qui continuer à nourrir des fantasmes déplacés, …. L’infirmière libérale n’est pas, pour commencer, de sexe féminin même si la profession reste, dans sa très grande majorité, occupée par le beau sexe. Dans l’esprit collectif, l’infirmier libéral serait plus détenteur d’un savoir et d’une expertise que ses consœurs. Les esprits et les mentalités changent certes, mais les préjugés résistent encore.

Quel serait le portrait type d’une infirmière libérale, si on demandait à la population de le dresser ? La seule certitude serait que la différence avec votre quotidien serait énorme. Oui, l’infirmière libérale est son propre patron et peut se prévaloir d’exercer sa vocation sans hiérarchie. Mais cela n’implique en rien, que l’infirmière libérale s’organise comme elle le veut. Cela signifie aussi, que l’infirmière libérale est, par définition, une indépendante, qui doit gérer son administratif, sa compatibilité, réussir à concilier sa vie professionnelle avec sa vie privée, tout en assurant les soins auprès de sa patientèle.

C’est donc bien une image éloignée de la réalité des IDEL(s), qui est portée par la majorité de nos contemporains et contemporaines, même si, il faut aussi le souligner, cette représentation est bien plus avantageuse lorsqu’elle émane des patients de ces infirmières libérales. Alors, quelques faits divers (et on pense aux procès évoqués ci-dessus relatifs aux fraudes présumées de certaines infirmières libérales) viennent alourdir cette suspicion collective vis-à-vis d’une profession, suspectée de s’enrichir en soignant. Et lorsque les infirmières des EPHAD dénoncent à juste titre le scandale de leurs conditions de travail, la population comprend les sous-entendus soulevés par ces constatations : en structure, les infirmières sont « mal traitées » alors qu’en libéral ….C’est par petites touches donc, que l’image de l’infirmière libérale pourra changer dans l’imaginaire collectif, bien que le chemin à parcourir semble encore très long et parsemé d’embuches !

Et vous, prenez-vous le temps (et le pouvez-vous) du contact et de l’échange ? Le rythme de votre quotidien vous parait-il enviable ? Comment jugez-vous l’image de l’infirmière libérale dans l’esprit populaire ?

By | 2018-04-12T15:13:25+00:00 18 janvier 2018|IDEL au quotidien|111 Comments

111 Commentaires

  1. Hélène Lanusse Le 18 janvier 2018 - Répondre

    On ne dit pas « médecin libéral »…..alors pourquoi s’évertuer à vouloir dire « infirmière libérale »??? Moi quand on me demande je réponds toujours « infirmière à domicile »….et comme vous le dites,les gens captent très bien…

  2. Brigitte Gilme Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Non pas d accord ont connaît tous les infirmières liberales la stopw ont es pas des cloches et elles passe pour les soins en moin de 5 minutes et hop pèse elles laisse leurs merde pour les autres je ne débarrasse rien c pour la conne l auxiliaire de vie déchets pansements et autres arrêté s de vous plaindres svp ramassée vos merdes votres boulot seras bien payée

    • Albus Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Si vous trouvez un bescherelle gardez-le. C’est cadeau de la part des infirmières libérales. ?

    • Brigitte Gilme Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Je fait des fautes certes mais je c ce que je dit je ne suis pas vexée désolés pour vous

    • Tara Javra Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Je comprend votre colère Brigitte mais n hésitez pas à leur en faire part ,gentiment,le but n est pas de vous disputer,je reste convaincu que l.ide a aussi besoin de l auxiliaire de vie,en tout cas pour ma part on travaille beaucoup avec elles, on se rend des services….et c est vraiment super ça se ressent dans la prise en charge du patient . Le dialogue….parfois ça a l air bête mais ça fonctionne ?

    • Brigitte Gilme Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Je ne met pas tous le monde dans le même panier attention

    • Nath Rss Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Ne faites pas d’une idel qui ne fait pas son boulot correctement une généralité … toutes ne sont pas comme ça ..

    • Manon Foubert Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Tara Javra oui moi pareil un boulot D esuipe

    • Manon Foubert Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Équipe

    • Mari Na Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Pour nous aussi c’est un boulot d’équipe, on s’entraide … alors ne mettez pas tout le monde dans le même panier merci ?

    • Sandrine Bahr Le 19 janvier 2018 - Répondre

      C’est quoi ce commentaire ? On parle syntaxe là, on ne parle pas du travail des Idels fait ou pas fait ou de leurs plaintes . Vous saisissez l’occasion de cet article pour déverser votre haine des idels . Révisez à la fois votre orthographe, votre compréhension de texte et éventuellement vos points de vue , ça ne peut vous faire que du bien.

    • Sonia Caron Le 19 janvier 2018 - Répondre

      D’autant plus que votre commentaire peut également se retourner…… je peux aussi vous faire une liste de certaines auxiliaires qui ne font pas correctement leur travail….
      Mais majoritairement nous travaillons main dans la main, si ce n’est pas votre cas c est dommage pour le patient.

    • Cé Cile Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Je vois pas le rapport avec l’article.
      Mais puisque l’ide est attaquée, je réponds ? Perso, je ne laisse jamais « ma Merde » traîner. Je n’ai jamais manqué de respect à une auxiliaire de vie et on fait un travail d’équipe.
      Par contre, j’ai pu constater de nombreuses fois, le manque d’intérêt des auxiliaires de vie, leur incapacité à comprendre des choses simples et le fait que pour la plupart du temps, elles glandent !
      Chez une dame, j’ai déjà changé la litière du chat tellement ça puait la mort, alors que les auxi y viennent 2f/j!
      Sans compter le rangement qui n’est pas fait!
      Ça n’empêche que certaines sont ultra compétentes et pros.
      Ne jamais mettre tout le monde dans le même sac!
      Quand on a un problème, on en parle!

    • Irene Utzeri Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Complexe d’infériorité allons bon calmez-vous ma grande

    • Je travaille en équipe avec les auxiliaires .. et j évacue mes.dechets. Ne faites pas une généralités car nous aussi nous croisons des auxiliaires sans aucune conscience professionnelle..qui font ca boulot car rien trouvé d autres qui n aiment pas le metier qui n aiment pas les personnes en général qui on se demande comment elles peuvent laver une personne ou faire son ménage quand elles même ne se lavent pas tous les jours ou ont un domicile degueulasse… bref liste non exhaustive… des canards boiteux il y en a partout… on compose avec on discute on echange on explique on fait un travail d équipe et surtout on ne fait pas de quelques cas une généralité .

    • M-l Falcone Le 19 janvier 2018 - Répondre

      ?????

    • Brigitte Gilme Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Non ont fait un fromage j ai dit et oui je dit je suis j ai pas raison mais je dit qui ose dire personnes et bien profitez en moi c Brigitte Gilme oui, je répond et c mal la liberté d expression a toutes les personnes qui n en penses pas moin bonjour

    • Sandrine Fagour Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Brigitte Gilme la liberté d’expression est une chose,légitime de surcroît mais la calomnie en est une autre et c’est clairement ce que vous avez fait dans votre commentaire.je ne perdrai pas mon temps et ne justifierai pas les mauvais comportements de certains qu’ils soient idels ou auxiliaires.
      Chacun son travail (et sa charge de travail) et chacun sa conscience professionnelle.bonsoir!

    • Eva Riet Le 19 janvier 2018 - Répondre

      ?????

    • Fk Ch Le 19 janvier 2018 - Répondre

      A brigitte gilme : Apprend à écrire et faire des ponctuations avant de mettre tout ce corps de métier dans un même sac… ?

    • Brigitte Gilme Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Désolée si tu avait suivi fk ch tu aurait vue bonne soirée fk ch

    • Brigitte Gilme Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Et c ma fête j ai dit ma façon oui ca dérange mais c vrai et pour la ponctuation va te !!!!????!!! Faire voir fk ch connard la c vrais

    • Brigitte Gilme Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Et dejas tu dit madame fk ch c la moindre des politesses

    • Michèle Pont Cornic Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Vous abusé

    • Véronique Banguio Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Ambiance…

    • Isabelle Lefort Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Sans les fautes d’orthographe ce serait mieux !!!
      Vous ne devez pas travailler avec les bonnes personnes car moi mes avs j’y tiens et je les respecte….

    • Virgi Nie Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Au lieu d’être si aigrie passez votre diplôme et vous pourrez devenir une connasse d infirmière libérale qui laisse sa merde partout … Et vu le peu de temps que l’on reste chez nos patients ça vous en laissera pour potasser votre français !!!

    • Korinne Hervio Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Isabelle Lefort , je témoigne Isabelle est géniale comme infirmière libérale ?

    • Agnes Tacq Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Ne faites pas une généralité Svp
      Nous devons travailler ensemble pour le bien être du patient

    • Irene Utzeri Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Cé Cile tout a fait d’accord peut etre que l’endroit ou j’exerce est petit alors on s’entraide, si nous avons des demandes on les envoies a nos AV et elles font la meme chose pour nous

    • Micheline Grosse Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Je pense que ca n est pas un travail d equipe car aucun rapport entre les deux equiPes qui ne se voient pas ou peu par contre le respect des 2 parties est necessaire et la charge de travail bien deterMinee et tout va bien

    • Horrifiée par vos propos
      Ne mettez pas tout le monde dans le même sac!!!!
      Il y a des IDELS qui changent les couches
      Font les toilettes
      Passent du temps auprès des patients
      Pour l’appart je fais le week-end le travail de m auxiliaire pour qui un week-end sur deux est respecté ce qui perturbe les patients
      Et jamais vous ne me verrez assise avec mon téléphone
      Ce que j ai vu encore hier

    • Alex Lef Le 21 janvier 2018 - Répondre

      Madame Brigitte Gilme achetez vous un dictionnaire . Vous n y connaissez absolument rien

    • Irene Utzeri Le 22 janvier 2018 - Répondre

      Micheline Grosse pas d’accord avec vous on parle ensemble de nos patients surtout si quelque chose les perturbes et je ne laisse jamais une salle de bain en vrac après une toilette alors évitons de généraliser

    • Laure Gratien Le 22 janvier 2018 - Répondre

      Ben dis donc …vous avez eu des mauvaises expériences pour réagir de façon aussi virulente. … mais effectivement c est un peu trop généraliste ce commentaire. .je dirai même déplacé… bonne journée tout de même à ramasser toute la « merde » comme vous dites que les infirmieres liberales vous laisse… au plaisir de travailler avec vous…

    • Nicolas Schinkel Idel Le 22 janvier 2018 - Répondre

      Brigitte Gilme ??? Pardon? Que dites-vous?
      Désolé mais avec tout le respect que je vous dois je ne comprend absolument pas où vous voulez en venir!

  3. Phil Cellier Le 19 janvier 2018 - Répondre
  4. Pas d’accord avec votre commentaire
    Les gens comprennent très bien en général

  5. Thierry Cannard Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Bonjour Mesdames ! Oui ,tres souvent mal compris votre statue par d’innombrable personne ,moi je l’sais ! Et Toujours avec Vous ,je suis..Courage à vous Nos Sauveusesss!

    • Laurent Kerfyser Le 21 janvier 2018 - Répondre

      Et les sauveurs??? Lol

    • Thierry Cannard Le 21 janvier 2018 - Répondre

      Pardons !! Oui Vous zaussi !! Mais Vous les Mecs. On va Vous emmener avec Nous !! La bataille !! Et les Dames ,Nous soignées ,Car Il Le Faut pour Nous et les Enfants !!

  6. Véronique Rnd Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Quand on me demande ce que je fais dans la vie…maintenant je réponds « JE FAIS DE MON MIEUX ».

  7. Flo Flo Le 19 janvier 2018 - Répondre

    ba moi quand je dis , » infirmière » , on me répond « à votre compte », je dis « non à l hôpital « et là les gens font la tronche…..mdr c est bizarre…

  8. Eva Riet Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Je revendique mon statut de libérale!! Je ne dis jamais à domicile car ce n’ est pas 1 statut!

    • Irene Utzeri Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Yes moi idem et pour les jaloux qu’ils commencent à payer autan de charges que nous et après on en reparle

    • Eva Riet Le 19 janvier 2018 - Répondre

      Irene Utzeri c’ est ça!!!

  9. Anna Bel Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Désolée mais c totalement absurde. Tout le monde sait ce qu’est une infirmière libérale. Je suis une infirmière libérale et pas une infirmière à domicile. C encore quoi c bêtises de toujours vouloir nous rabaisser avec des questionnements de m****!

  10. Virginie Fnt Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Ce que pense les gens…. Je m’en balance …. Je fais mon boulot en mon âme et conscience, au mieux pour le patient….

  11. Calabria Garcin Sylvie Le 19 janvier 2018 - Répondre

    Bonsoir
    Oui tout le monde sait ce qu’ est une infirmière liberale mais pas tout le monde sait ce qu’ elles font a domicile a la différence des infirmières hospitalière
    Les idel font tous les soins et croyez moi ou non encore et toujours plus plus plus que vous ne puissiez l imaginer

    • Anna Bel Le 19 janvier 2018 - Répondre

      ?

    • Calabria Garcin Sylvie Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Anna Bel je répondais juste au tout premier commentaire sur les IDEL

    • Carole Babel Le 20 janvier 2018 - Répondre

      On ouvre les volets, ramasse le courrier.. change une ampoule.. met à chauffer un plat au micro onde lol.. c pas ds la nomenclature ça ! ? mais c le domicile…

    • Calabria Garcin Sylvie Le 20 janvier 2018 - Répondre

      On débouche les lavabos on récupère le journal et le pain on ouvre les volets …..

    • Sandra Albert Le 20 janvier 2018 - Répondre

      Et on se fait pourrir au tph par des gens qui ne comprennent pas qu’on ne peut pas leur assurer d’être chez eux à une heure précise !!! Parce qu’eux, ils travaillent… Et nous on se roule les pouces peut-être !

    • Carole Babel Le 20 janvier 2018 - Répondre

      C est tellement vrai ! Ahlala

    • Priscillia Oudin Le 21 janvier 2018 - Répondre

      Vous avez oubliez vos années à l’hôpital? Nous aussi secrétaire, standardiste, pseudo médecin car jamais présent , femme de ménage, aide soignante, souffre douleur des patients et des familles ….et accessoirement infirmière ?

    • Carole Babel Le 21 janvier 2018 - Répondre

      Ah non pas du tout.. ça fait seulement un an que je suis idel.. lol..

    • Sabine Ains Le 21 janvier 2018 - Répondre

      Heuuu à l’hôpital on ferme aussi les volets, vide les poubelles, distribue les repas, grate les assiettes, fait le ménage, le nursing, le brancardage, coursier, plombier, standard etc etc…

    • Sabine Ains Le 21 janvier 2018 - Répondre

      Et on est encore plus traité comme une merde

    • Carole Babel Le 23 janvier 2018 - Répondre

      Finalement l infirmière qu elle soit hospitaliere ou liberale est MoultitacheS… ? on est toutes d accord. Ne nous divisons pas. C est la reconnaissance qui manque…simplement ça.

    • Cricris Sokokou Le 23 janvier 2018 - Répondre

      exactement ça !!

  12. Brigitte Gilme Le 19 janvier 2018 - Répondre

    J ai dit ce que je pensée point virgule stoppées

  13. Cécilia Bnr Le 20 janvier 2018 - Répondre

    Moi ce n est pas ce qui me chagrine le plus, si on va sur ce type de question, je pense que le plus importante et qui montre la méconnaissance totale des gens du métier de l infirmière est que fait une infirmière, quel est son rôle ?? La les réponses sont édifiantes parfois caricaturales mais jamais justes et complètes

  14. Olivier de Chaunac Le 20 janvier 2018 - Répondre

    C’est vrai, on a l’impression de devoir s’expliquer, voire de s’excuser… C’est pénible !

  15. Geneviève Paretti Le 20 janvier 2018 - Répondre

    On entend tout et n importe quoi, une infirmiere diplomee d etat et en liberale travail est conventionnee ou pas et travail sur prescription medicale, cependant elle a un role propre pouvoir faire les soins de nursing et des soins techniques divers suivant une nomenclature en toute legalite en cotisant, en payant de lourdes charges et en etant donc declare. Vous pouvez trouver la definition ou plus de renseignement sur internet donc stop a tout et n importe quoi et surtiut respect poir les professionnels qui sont devoues et qui aiment leur metier, ceux ou celles qui ont envie de critiquer dans le mauvais sens et qui s ennuyent n ont cas se cultiver en lisant les statuts sur internet, point

  16. Flo Moca Le 20 janvier 2018 - Répondre

    Quel ce soit notre mode d’exercice, notre métier est dans une belle M…..!

  17. Simone Toinnet Le 20 janvier 2018 - Répondre

    je sort de 4 j a l hôpital un grand merci à toutes les infirmières et autres du services

  18. Nicolas Lefortier Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Une bonne campagne auprès du grand publique sur le rôle et les missions des idel ne ferait pas de mal… Je ne compte plus le nombre de fois où j entends par des personnes actives « les idel font les prises de sang ? Je pensais qu il n y avait que le labo. »

  19. Djamy Jamila Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Sofia Gnt

  20. Silvia Nayana Le 21 janvier 2018 - Répondre

    C’est surtout que quand tu dis que t’es en libéral tout le monde croit que t’es blindé de thunes. La bonne blague.
    Aurelie Adeline

    • Aurelie Chartrain Le 21 janvier 2018 - Répondre

      ??????

    • Mahye Ly Le 23 janvier 2018 - Répondre

      c’est vrai ! du coup je dit que je suis infirmière

    • Jolly Roger Le 24 janvier 2018 - Répondre

      Ben si tu ramènes la blind mais tu la redonne à notre cher état français

    • Led Etropa Le 4 février 2018 - Répondre

      et si vous contez les heures avec les devoirs( transmissions afin d’etre payés) et et et ce n’est pas le smic mais faites l’operation afin de voir que ce n’est pas me smic mais que on n’en ai pas forcément loin si on compte tout

  21. Muriel Muriel Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Le métier d infirmiere liberale qui est le mien est sûrtt être très polyvalent infirmière secrétaire faire les courses du rangement. ….Et encore plus de tâches que les soins

  22. Djamy Jamila Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Bonjour, c’est horrible de vous tirer dans les pattes ainsi. Autant, il y a d’excellentes infirmières , libérales ou hospitalières, maison de retraites, ect , autant de Aide soignantes, autant d’Auxiliaires de vies et son contraire aussi. Ma fille qui fait son école d’infirmière me raconte les anecdotes et au vu des nombreux stages effectués et travail en sus, elle peut se positionner pour dire qu’il y a de tout. Faites la paix, votre travail n’est pas facile et je le vois bien à mon niveau.

  23. Calabria Garcin Sylvie Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Personnes ne se tirent dans les pattes ne faites pas d amalgames sur des coms l infirmiere hospitalière a énormément de boulot et de charge de travail c était juste pour expliquer le travail de l IDEL car pour certains le travail de l IDEL n est pas clair je ne me permettrai jamais de porter un jugement sur les infirmières hospitalières connaissant très bien leurs conditions de travail aujourd hui

  24. Sev Csp Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Bah c est pas complique. Les gens ont plus a faire a l infirmière à l hôpital. Faut pas chercher plus loin.

    • Djamy Jamila Le 21 janvier 2018 - Répondre

      c’est vrai Sev Csp, les médecins étant toujours des personnes  » occupés » lol (bizarrement si on les cherche, on les trouve pas la ou l’on croit lol)

  25. Annie DI Giamberardino Le 21 janvier 2018 - Répondre

    Celui qui c est pas ce qu est une Infirmiere liberale est un illettré tout simplement comme ce qui parle d infermiere …….

  26. Isabelle Metayer Le 22 janvier 2018 - Répondre

    Faut pas pousser non plus, il y a des aberrations c’est sur et des gens qui ne comprennent jamais rien mais l’idel elle est bien la et bien présente même si très malmenée…. Rien avoir avec l’hospitalière bien malmenée aussi mais à 10 lieux de la charge de travail d’une journée d’idel….. Et malheureusement empêtrée dans un fonctionnement administratif et de santé invraisemblable…..

  27. Valerie Brasse Le 22 janvier 2018 - Répondre

    C’est vraiment jouer avec les mots on se déplace au domicile du patient pour lui faire des soins me semble-t-il !!!

  28. Blandine Venturini Le 22 janvier 2018 - Répondre

    C’est vraiment dommage elles sont géniales heureusement qu’ont les à elles fonts et ils font un travail genial

  29. Jackye Alice Rosty Le 23 janvier 2018 - Répondre

    Ici jamais de problèmes. Nos infirmières au top toujours. C’est une vocation une passion ce métier.

  30. Cathy Degrelle Le 24 janvier 2018 - Répondre

    C’est un très beau métier merci à vous et respect.

  31. Denise Dangla Le 24 janvier 2018 - Répondre

    ils faut encourager et remercier les infirmières libérales et meme celle qui travaille dans les hopitaux et clinique elle font un travail remarquable on a toujours besoin d elle a n importe quel moment de la journée !! merci a vous !!

  32. L'ange Castiel Le 24 janvier 2018 - Répondre

    Tous ce fou de ce qu’accomplissent ces personnes moi le les voies chaque jour et leur travail est Aussi pénible que le notre . Aucune reconnaissance

  33. Lili ArnLabat Le 24 janvier 2018 - Répondre

    quand j’ai dit à un médecin de service avec laquelle j’avais travaillé que je me sentais très utile à domicile, elle en doutait ! j’ai du rajouter que grâce aux IDEL les patients évitaient certaines hospitalisations, les placements en maison de retraite, les relais avec l’ambulatoire etc .. sans parler des surveillances. « mouais, si vous le dites » .. si même les médecins en doutent pourtant ceux en libéral comptent énormément sur nous !

  34. Coco Calo Le 24 janvier 2018 - Répondre

    Mme Brigitte Gilme…faites donc un stage pour apprendre à vous détendre et un second afin d’apprendre règles de vie et de politesse.

  35. Elisabeth Cardot Le 24 janvier 2018 - Répondre

    A toutes les infirmières et infirmiers votre métier plus part passion que financièrement et aussi un métier très dur autant en hospitalier ou libéral soyez très courageuse

  36. Dan De Nice Le 25 janvier 2018 - Répondre

    Laetitia Ferreroro

  37. Philippe Joly Le 25 janvier 2018 - Répondre

    Les gens savent très bien ce que infirmières libéral ou à domicile signifie ….ce qui pose problème c’est qu’ils s’imaginent qu’on est super bien payé à se promener en voiture . Ce que je fais et ce que tt le monde devrait faire c’est leur glissé de temps en temps nos conditions….pas de congé payé. Pas de chômage. Pas de retraite correcte dc il faut prévoir à côté. Pas indemnités en cas d’arrêt. Pas d’horaires etc etc etc ….plus les soins payés à moitié et gratuits ..enfin bref

  38. Christian Lefevre Le 25 janvier 2018 - Répondre

    Par ce que on est trop con…

  39. Ticia Firmin Le 25 janvier 2018 - Répondre

    Tout monde est concerner ya tout un peuple si ont devrait tous les aider ont aurais pas fini

Laisser un commentaire