Quel avenir pour les bons soins de nos personnes âgées ?

Quel avenir pour les bons soins de nos personnes âgées ?

La révolution de l’âge, telle que l’on peut la voir nommée aujourd’hui, est en marche : aujourd’hui les personnes âgées de plus de 85 ans sont 1,4 million, en 2060 elles seront 5 millions. Si la qualité de leurs vies et de leurs soins s’est nettement améliorée en quelques décennies, la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) pointe encore du doigt dans un rapport récent les maisons de retraites : un établissement sur deux serait en fraude… Adapter l’offre médicale au nombre grandissant de nos seniors en élargissant les contrôles sur leurs bonnes pratiques mais aussi en privilégiant le maintien à domicile semble donc primordial.

Les maisons de retraites

Malgré « une amélioration des pratiques dans ce secteur » soulignée par le rapport de la Répression des fraudes, le taux d’anomalies constaté reste de 48 % en 2013 contre 59 % en 2011. Les infractions constatées concernent principalement :

  • un mauvais affichage des tarifs (58 %),
  • des pratiques commerciales douteuses (25 %),
  •  le non-respect du taux d’évolution des prix (17 %).

À titre d’exemple, notons les établissements promettant un cadre idyllique proche de l’océan ou des forêts… auxquels les résidents ne pourront jamais accéder faute d’accès ou pire, d’existence ! Ou bien encore l’opacité entourant les dépôts de garantie, non mentionnés sur les contrats ou le paiement de prestations extérieures (coiffeurs, pédicures, esthéticiennes…) qui réservent parfois de bien mauvaises surprises.

Face à ces constats, l’AD-PA (Association des Directeurs au service des Personnes Agées) a produit un communiqué dans lequel il s’insurge de voir le « discrédit jeté sur toute une profession », tout en réclamant que la part des fautes graves soient instamment relevées en rapport à des fautes plus mineures, bref que les vrais « mauvais élèves » soient sanctionnés en toute transparence.

Il est vrai que les chiffres restant bien sûr des moyennes, généraliser des situations frauduleuses à toutes les maisons de retraites serait alors une erreur, condamnant des établissements et des personnels aux bonnes pratiques à tort. D’autant plus que le rapport ajoute que « Les établissements se sont montrés en règle générale réactifs : l’affichage des prix et les documents obligatoires ont pu être mis en conformité suite à l’enquête, et les mentions litigieuses ont été retirées des sites internet et publicités. »

Doit-on pour autant se satisfaire de 48 % d’anomalies relevées alors que nous parlons de personnes bien souvent vulnérables, malades et parfois très seules ? Il semble certain que ce constat reste alarmant alors que notre population vieillit et que l’offre proposée par ces établissements devient bien inférieure aux besoins.

La solution du maintien à domicile devient alors une alternative à mieux organiser. Le projet de loi en préparation concernant l’adaptation de la société au vieillissement semblerait prendre majoritairement cette considération en compte.

Le maintien à domicile des personnes âgées

L’orientation gouvernementale en cours de discussion semble en effet être axée sur les conditions de vie des personnes âgées, ce qui en outre inclut de façon prioritaire la qualité, l’écoute et le soin à leur apporter dans leur cadre de vie quotidien : leur maison.

Bien évidemment, certains choix souvent établis dans l’urgence de la complication d’un état de santé amènent les familles désemparées à gérer l’ingérable en préférant l’image de la sûreté médicale de la maison de retraite à une conservation du cadre de vie semblant, à première vue, moins sécurisante. Pourtant nous savons très bien que les professionnels libéraux actuels sont tout à fait capables de proposer les mêmes garanties médicales que les EHPAD, mais les clichés perdurent et les maisons de retraite sont saturées…

En 2011, l’Ordre des Infirmiers a publié sur son site internet une enquête concernant les personnes âgées dépendantes, adressée aux professionnels de santé libéraux. Elle conclura notamment que «L’infirmière est la seule qui ait un regard global sur la situation, à la fois sociale et sanitaire, avec la capacité de gérer à la fois des activités soignantes techniques, relationnelles et éducatives ». Une activité et un rôle confirmés par 95 % des IDELS ayant participé au sondage.

Offrir à nos aînés toutes les conditions réunies pour vieillir bien et vieillir mieux, que ce soit en maison de retraite ou au sein de leur domicile, sera un des enjeux majeurs de santé publique de ces prochaines années.

En tant que professionnels libéraux, de quelle façon percevez-vous les maisons de retraite ainsi que leurs pratiques ? Êtes-vous étonnés par les résultats produits par cette enquête des fraudes ? Avez-vous déjà été confronté vous-même au dilemme que pose le placement d’un de vos proches en maison de retraite ?

 

By |2018-04-12T15:40:21+00:0014 mai 2014|IDEL au quotidien|62 Comments

62 Comments

  1. Becherand-Garabedian Le 14 mai 2014 - Répondre

    Chez moi

  2. Labadille Le 14 mai 2014 - Répondre

    Le domicile … ok mais à condition que la famille soit présente. Parceque finir seule comme un rat mort non merci

  3. Baziz Le 14 mai 2014 - Répondre

    Le domicile sans hésiter et pour être honnête dans ma culture on a Ordre de garder « nos vieux » chez nous

  4. CrégutdelaVega Le 14 mai 2014 - Répondre

    Domicile…

  5. Matmour Le 14 mai 2014 - Répondre

    A domicile mais avec auxiliaire de vie pour courses et ménage. La dificulté du maintient a domicile tient au fait que l’organisation n’est souvent pas suffisante. Les gens font les choses dans l’urgence et souvent ça se passe mal…mais si on s’y prend bien , ça marche jusqu’au bout

  6. Poree Sirot Le 14 mai 2014 - Répondre

    Au domicile…la maison de retraite apporte une présence mais pas la sécurité de son chez soi….

  7. Facca Le 14 mai 2014 - Répondre

    Le maintien à domicile mais en a t on les moyens en France ! Je bosse à domicile et sincèrement parfois je me dis que le maintien à domicile est impossible voire dangereux ! C est à la limite « non assistance à personne en danger « ! Si l on compte le temps de passage d une infirmière 2 fois 30 min … 1 a 2 hr de femme de ménage … 1 livraison de repas par jour … Ça fait peu! Et le reste du temps ? Ou est la sécurité dans ce cas là quand la personne est seule tout le reste de la journée?

  8. Facca Le 14 mai 2014 - Répondre

    Quand la famille et les proches sont présents maintien à domicile sinon EHPAD ( et non maison de retraite !!

  9. Payet Le 14 mai 2014 - Répondre

    À domicile cela nécessite une grande disponibilité des gens qui entourent ces personnes âgées.
    C’est du travail que de gérer la lessive, le ménage , les repas, les médicaments, les soins d’hygiène, les loisirs etc…
    En maison de retraite, un minimum de personnel permet de réaliser ces tâches…. Certes bien souvent c’est un peu déshumanisé. ..
    Perso, je crois que je préférerai la maison de retraite pour éviter la solitude et aussi d’être un fardeau pour mes enfants.

  10. Gestone Le 14 mai 2014 - Répondre

    Sans hesiter le maintien a domicile, pour le vivre au quotidien avec certains patients, une super organisation, IDE auxiliaire et famille c le top!!!!

  11. Gnito Le 14 mai 2014 - Répondre

    A domicile ou chez moi.

  12. Parusso Le 14 mai 2014 - Répondre

    Je rejoins Christine sur le fait qu à domicile c est souvent une grande solitude . Financièrement pas facile non plus ! Les personnes sont souvent seules la nuit , dernièrement j ai encore une dame qui a passé la nuit au sol !!! Pas de bobo mais incapable se relever seule …. Quelques heures entre nous les ide , les auxiliaires de vie … et le reste du temps !!! La famille n est pas toujours proche ou disponible : enfants , travail etc etc …. Et souvent le retour au domicile est fait de manière trop rapide et pas d organisation , les conseils sont donnés après le retour !!!! On vit plus longtemps mais les familles sont amenées à travailler plus longtemps …. Idéalement le cocon famillial ok mais à quelles conditions …. Une bonne structure si les pensionnaires sont bien pris en charge et stimules … Préférable aux journées passées seuls devant leurs télé !!!!! Il y a encore tout à faire pour trouver l idéal ! Et on ne peut pas culpabiliser les enfants qui ne veulent ou ne peuvent pas héberger leurs parents …. Large débat !!!

  13. Ravez Laronde Le 14 mai 2014 - Répondre

    Maintien a domicile mais avec 1 organisation au top et surtt 1 famille présente. …pour avoir travaillé en ehpad hors de question que jy mette mes proches…et encore mes vieilles fesses qd je serai en âge dy etre

  14. Merdeuse Le 14 mai 2014 - Répondre

    Domicile

  15. Drui Klein Le 14 mai 2014 - Répondre

    LE DOMICILE SANS HESITE UNE SECONDE

  16. Facca Le 14 mai 2014 - Répondre

    Et pour le domicile il faut que toutes les structures soient parties prenantes : les CCAS le conseil général ! Et ça c est pas gagné! Avec 1 visite par an pour le conseil général et les CCAS dont le budget personne âgée est très mince le maintien à domicile est souvent impossible ! Même si dans l absolue c est une très bonne solution elle est je pense impossible à réaliser efficacement !

  17. Coirault Le 14 mai 2014 - Répondre

    le maintien à domicile, il est vrai que ça demande beaucoup de temps, d’organisation, réagencer une maison. Pour ma part j’espere que je pourrais prendre mes parents chez moi…J’y pense, on veut acheter une maison, et je fais deja attention aux escaliers etc…

  18. Cuisset Guyaux Le 14 mai 2014 - Répondre

    Soit le maintien à domicile, soit en famille d’accueil. J’ai découvert il y a peu l’existence de chalets médicalisés à installer chez les proches, c’est une très bonne solution aussi. L’important c’est une bonne coordination de tous les intervenants et la disponibilité de la famille.

  19. Darracq Le 14 mai 2014 - Répondre

    Il n’y a pas de « meilleure solution », il faut des suturions adaptées, variées, fonctionnelles. Et certaines sont encore a découvrir.

  20. Agrinier Le 14 mai 2014 - Répondre

    Personnellement j opte pour le domicile !!! Nous avons maintenu mon GD père paternel a domicile avec une très bonne organisation, la dernière année grabataire et il est décédé chez lui. Ma mère (58 ans) a été maintenue aussi a domicile alors qu a la fin de son hospitalisation on nous proposait de la placer en institut……hospitalisation longue durée !!!! Nous avons eu une formidable équipe d infirmières, un super docteur, une équipe de soins palliatifs merveilleuse, des auxiliaires de vie d une très grande humanité et puis la FAMILLE. Elle est décédée chez elle !!!! Et pour ma GD mère maternelle je l ai prise chez moi. Même organisation, même combat jusqu’à a son décès….. Je peux vous dire qu il y a eu des moments très très durs mais je suis serein et très heureux d avoir pu les choyer, les entourer et les amener jusqu’à la dernier page de leur livre de vie !!!! Ils ont été là pour nous enfants, nous ont soigné de tous nos maux, nos chagrins, nos peurs etc etc….et il n y a rien d exeptionnel a un juste retour des choses. Toutes les maisons de retraite même la plus belle qu elle soit reste pour moi et ça n engage que moi un des endroits les plus glauques qu il nous ont amener de visiter !!!!!!

  21. Leonard Le 14 mai 2014 - Répondre

    En ehpad

  22. Issard Le 14 mai 2014 - Répondre

    L’idéal restera toujours le maintien à domicile, ne serait-ce que pour les repaires de la personne, le cadre pour les proches, les souvenirs, les objets, les odeurs, tous les ultimes repaires d’une personne démente. Le problème est que parfois la personne deviens dangereuse pour elle, car il ne peut y avoir une personne 24h/24. J’ai vu un patient qu’on a gardé plusieurs années, complètement de dément mais sécurisé chez lui. Un jour, il a commencé à découper les fils électriques avec des ciseaux, ou a vouloir monter sur le toit. Là, plus d’hésitation sur l’EHPAD. Ces établissement devraient être des lieu de sécurité et non des « dépotoirs » quand les familles ne veulent pas se prendre la tête. Cependant, il est vrai aussi que le maintiens à domicile à un coût, car tout n’est pas pris en charge, tout comme les maisons de retraites.

  23. Dacruz Le 14 mai 2014 - Répondre

    Domicile et puis c’est tout ….pour l’avoir fais 4 ans les siad sont les plus organisé en là matière

  24. Mairesse Le 14 mai 2014 - Répondre

    Le domicile dans la mesure du possible, s’il n’y a pas des gros soucis de santé nécessitant des soins spécifiques.

  25. Samud Le 14 mai 2014 - Répondre

    Déjà s il n y avait pas de glissement de fonction au sein de beaucoup de maisons de retraite… c’est bien joli de les appeler des EHPAD…de faire du blabla mais quand on s aperçoit que ce sont les ASH ou les AS qui distribuent les traitements…j en passe et des meilleures…

  26. Potenza Le 14 mai 2014 - Répondre

    Domicile

  27. Lhote-Boulanger Le 14 mai 2014 - Répondre

    à domicile c’est l’ideal quand c’est possible autrement eviter les maisons de retraite privees car les actionnaires ne pensent qu’a faire des benefices au detriment des pensionnaires

  28. Twingo Le 14 mai 2014 - Répondre

    cas par cas . mais si possible être chez soi c’est mieux

  29. Skrzypczak Le 14 mai 2014 - Répondre

    La moins mauvaise solution c’est la maison avec du personnel …

  30. Guerin Lamarque Le 14 mai 2014 - Répondre

    Famille d’accueil pour personnes agées, c’est mon métier depuis 18ans. Et pour mes parents, je me dois de m’en occuper comme ils se sont occuper de moi..

  31. Bedell Le 14 mai 2014 - Répondre

    Résidence seniors c pas mal aussi

  32. Rinaldo Le 14 mai 2014 - Répondre

    le maintien à domicile c’est l’idéal à condition que la famille soit présente car ce ne sont ni les aide-ménagères ni les ide malgré leur bonne volonté qui peuvent répondre « présent » toute la journée quand le malade est dépendant .Mais malheureusement avec certaines pathologies, il arrive un moment où la famille n’est plus en mesure d’aider , alors le seul recours est l’hôpital .

  33. Eber Le 14 mai 2014 - Répondre

    le maintien a domicile moi j ai garder mes parents tout le long leur vie

  34. Povsic Le 14 mai 2014 - Répondre

    Domicile ….

  35. Masferrer Le 14 mai 2014 - Répondre

    Il y a aussi les familles d accueil c est une alternative entre la maison de retraite et le maintien a domicile. Moi je suis famille d accueil pour personnes âgées et notre métier n est pas assez connu et pourtant nous sommes agréés par le conseil général !

  36. Danger Duchange Le 14 mai 2014 - Répondre

    Et c dommage que les familles ne soient pas majoritairement au courant de cette alternative d etre ds une famille d accueil

  37. Vital Santé Le 14 mai 2014 - Répondre

    Perso, en tant qu’ide à domicile à LYON et vendeur de matériel médical , la meilleure option est le domicile .
    Une fois atteint les limites du domicile ( présence ou non des aidants pro ou familiaux, degré de dépendance …) il y a les maisons d accueils, puis en tout dernier les maisons de retraite .
    Mais quand je vois comment sont soignés mes anciens patient je reste persuade que cela doit être la dernière alternative

  38. Frontoni Le 14 mai 2014 - Répondre

    Toujours mieux que les personnes restent à domicile c’est ce qu’elles préfèrent de loin, avec tout le maintien : auxiliaire de vie , IDE, kiné, ESA …. autant que faire se peut.

  39. Dubuisson Le 14 mai 2014 - Répondre

    je suis pour le maintien a domicile mais étant ds le métier je trouve que c est difficile de trouver des aider pour nos patiens!!!!et c est bien dommage

  40. Meline Le 14 mai 2014 - Répondre

    Le maintien de vie à domicile!

  41. Spoor Le 14 mai 2014 - Répondre

    c’est vrai que quand c’est possible, c’est mieux, mais faut vraiment avoir les moyens de pouvoir avoir du personnel compétent, et soi-même pouvoir prendre du temps à son travail et que tous se relaient, c’esty pas toujours facile!!! mais bien sûr, ce serait l’idéal!!!

  42. Lemaitre Le 14 mai 2014 - Répondre

    le maintien chez soi et le mieux les personnes ont leur point de repère et garde leurs habitudes et leur amis dans la mesure du possible une aide à domicile

  43. Casaca Chonquet Le 15 mai 2014 - Répondre

    Domicile

  44. Obriot Le 15 mai 2014 - Répondre

    On ne peut pas faire de generalité, tout ne depend pas de l’etat de santé, mais aussi de la personnalité des personnes agees…

  45. Appolinaire Le 15 mai 2014 - Répondre

    Le mieux c est le domicile mais beaucoup de gens travaille ce n ais pas evident et je ne sais pas si ca revient moins cher

  46. Hassani Le 15 mai 2014 - Répondre

    Les soins a domiciles ont leurs limitent lorsque les personnes âgées ont besoins d une assistance même la nuit ça devient difficile et il faut des famille aidante et participante ce qui n est pas le cas tous le temps .

  47. Capdeville Le 15 mai 2014 - Répondre

    c’est un voeux pieux que de vouloirprendre chez soi ses parents âgés et dependant .Mais eux leur avez vous pose la question ,en avez vous souvent parlé de la fin de leur voyage ?chez nous ce n’est pas tabou et nos parents n’ont jamais ,un seul instant envisagé de finir leurs jours chez l’un de nous ,ou ils auraient été aussi seul que chez eux d’ailleurs puisque nous travaillons . et puis il n’est pas rare de voir des parents de 90 ans et leurs enfants de 70 … des gens âges s’occupant d’autresgens âges ..pas tres securisant ,

  48. Negafa Le 15 mai 2014 - Répondre

    Pour moi, mes parents quand ils ne pourront plus rester chez eux, prendront domicile chez moi jusqu’à la fin de leur jours, tout est clair dans ma tête :-).

  49. Thierry Le 15 mai 2014 - Répondre

    Le mieu est de laisser le choix aux personnes âgées. Agir contre leur volonté est nuisible pour un bon moral.

  50. Deltombe Le 15 mai 2014 - Répondre

    Personnellement j’ai gardé ma mère chez moi jusque la fin et je ne le regrette pas

  51. Benedick Le 15 mai 2014 - Répondre

    Cela dépend des compétences de l’infirmière et de son savoir être!!!

  52. Miquel Le 15 mai 2014 - Répondre

    Domicile.Mes parents sont rester chez eux jusqu’a la fin

  53. Aiglon Le 15 mai 2014 - Répondre

    Bientot, il faudra travailler jusqu’a 70 ans, s’occuper des parents de 90 et plus et aider avec les petits enfants! Quel bel avenir!

  54. Plus Que Tout Le 15 mai 2014 - Répondre

    Moi je dit le domicile car c’est la qu’il on toute leur histoire vécu leurs souvenirs leurs point de repère surtout et de les mettre en maison de retraite c’est tous leur retirer et j’ai vu beaucoup de personnes âgées ce laisse nourrir parcequil on était mit en maison de retraite contre leur grès

  55. Ronco Grot Le 15 mai 2014 - Répondre

    Je suis avs à domicile. Tant que c’est possible à domicile c’est clair !!!

  56. Plus Que Tout Le 15 mai 2014 - Répondre

    Après il faut demander au personne âgées ce quel veulent c’est leur décision personne n’a a la prendre à leur place

  57. Plus Que Tout Le 15 mai 2014 - Répondre

    Oui moi aussi je suis avs à domicile et c’est ce que je dit aussi le temps que c’est possible il faux laisse la personne à son domicile

  58. Dardouri Le 15 mai 2014 - Répondre

    les soins a domicile biensur imane,,,les personnes agees detestent les maisons de retraite….

  59. Pontonnier Le 15 mai 2014 - Répondre

    Sans aucun doute le domicile tant que possible

  60. Chamiot-clerc Le 15 mai 2014 - Répondre

    A domicile temps que l’on peut

  61. Kim Le 15 mai 2014 - Répondre

    Je suis pour le maintien à domicile, il on leurs repère, et beaucoup mieux je sais de quoi je parle…. Et moi même ferai ce choix le moment venu. 😉

  62. Cezerac Le 15 octobre 2014 - Répondre

    Non, la solution et l’ehpa et non l’ehpad.Pourquoi ? car les personnes âgées encore valides ou semi-valides peuvent amener leurs meubles et même leur animal de compagnie dans certaines structures. De plus, elles ne restent pas seules, il y a d’autres résidents avec animation restauration, et autres services à la carte….
    Il faut savoir que dans les ehpad il y a des residents valides, je pense que ce n’est pas leur place car cela les rend plus dépendants car leur renvoie une image négative de ce qu’ils pourraient devenir.
    Le maintien à domicile je n’y crois pas beaucoup, surtout pour les personnes atteintes de troubles cognitifs sévères.

Laisser un commentaire