La dialyse à domicile : un soin infirmier à développer

La dialyse à domicile : un soin infirmier à développer

Malheureusement nous comptons actuellement plus de 72 000 patients souffrant d’insuffisances rénales chroniques terminales. La dialyse (ou la greffe de rein) reste le traitement le plus efficace pour les soigner, toutefois elle est extrêmement contraignante pour le patient qui doit se faire hospitaliser plusieurs fois par semaine et d’une façon plus pragmatique, un poids non négligeable sur les dépenses de santé publique. Techniquement des solutions de dialyses à domicile peuvent être prodiguées à certains patients, pourquoi ne pas les développer à grande échelle ? Le communiqué de presse récent de la Fédération des PSAD (Prestataires de Santé À Domicile) comme le rapport annuel de la CNAMTS (Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés), se montrent en faveur de ce dispositif, dispensé par les patients eux-mêmes et par les infirmiers libéraux.

L’insuffisance rénale chronique et son traitement à domicile : avenir proche ou futur lointain ?

Rappelons qu’il existe deux types de méthodes de dialyse possible : l’hémodialyse et la dialyse péritonéale. L’hémodialyse consiste en un échange entre le sang du patient chargé en toxines par une composition proche de son sang mais surtout, pure. La dialyse péritonéale consiste en revanche à une sorte de recyclage du sang du patient puisqu’elle utilise le péritoine, une membrane naturelle des organes abdominaux, pour injecter la solution de dialyse stérile.

Jusqu’ici là, la seule pouvant être pratiquée à domicile était la dialyse péritonéale mais de façon extrêmement ponctuelle au vu des chiffres suivants, selon la source REIN au 31/12/2011.

0%
pratiquées en centres hospitaliers
0%
pratiquées en autodialyses
0%
pratiquées à domicile par un IDEL
0k€
budget par an et par patient dialysé !

 

Les hémodialyses sont ainsi principalement pratiquées en centres (22.700 patients traités), en UDM (5.900 patients traités) et en autodyalise (7.800 patients traités).

Or cette situation bien que très compréhensible de la part des patients, se sentant plus sécurisés dans un milieu hospitalier, représente un coût certain pour l’Assurance Maladie :

« En effet les coûts de traitement sont élevés, environ 40 000 € en moyenne par patient, dont 63 000 € en cas de dialyse, 53 000 € pour les transplantations et 11 000 € annuels pour le suivi de la greffe. Il s’agit en grande partie de soins hospitaliers, auxquels s’ajoutent pour les patients dialysés les frais de transport. ». Ce qui représentait pour l’Etat une dépense de 2,8 milliards d’euros en 2012 pour les dialysés. Sachant qu’aujourd’hui la technologie tout comme le savoir-faire des personnels à domicile s’est nettement perfectionné il semble important d’une part de juguler ces dépenses et d’autre part d’inciter les malades aux soins à domicile pour un meilleur confort de vie.

Ainsi les communiqués de presse récents de la Fédération des PSAD tout comme le rapport annuel de la CNAMTS incitent largement les malades à utiliser ces nouveaux parcours de santé : « La CNAMTS propose l’inscription de la dialyse à la LPP (liste de produits et prestations remboursées par l’Assurance Maladie). Cette modalité a en effet démontré depuis plusieurs années sa capacité à accompagner le développement de traitements lourds à domicile, dans des conditions de sécurité et de qualité maîtrisées, favorisant l’accès des patients à l’innovation et leur permettant une réelle autonomie. ».

La dialyse à domicile par les IDELS, un confort de vie pour les patients

Selon le Professeur Christian Combe, néphrologue au CHU de Bordeaux : « À domicile on peut se dialyser à des horaires variables, on peut aussi se dialyser plus souvent…

[…] C’est aussi la conséquence d’un meilleur état de santé de pouvoir se dialyser à la maison, et c’est aussi prendre en charge sa maladie soi-même. Se dialyser soi-même donne de meilleurs résultats sur le long terme. ».

Et les rares patients témoignant dans la presse de ces nouveaux modes de traitement à domicile (à savoir qu’au Royaume-Uni ils étaient 25 % et à Hong-Kong 80 % en 2009  à déjà les utiliser) semblent particulièrement satisfaits de cette nouvelle autonomie acquise.

Un patient ardennais s’enthousiasme : « Au bout de la deuxième dialyse, il y a eu une évolution. On n’a plus le sang lourd. Tous les résultats sanguins sont améliorés. J’ai récupéré l’appétit et l’énergie. ». Quant à l’infirmière libérale qui l’accompagne, elle témoigne : « Le confort de vie du patient est important. Il n’est pas dépendant d’horaires et il peut se déplacer avec la machine dans la housse quand il le veut. ». Les déplacements à l’hôpital se font au départ tous les 15 jours puis tous les mois pour son suivi, une petite révolution donc pour tous ces dialysés qui peuvent enfin retrouver leur liberté !

Il serait donc largement temps de passer du stade de l’expérimentation à la réalisation pleine de ces nouveaux traitements afin d’adapter la logistique, les coûts et les personnels au développement, déjà fortement en retard en rapport aux autres pays, en faveur de ce soin à domicile. Ainsi Jean-Philippe Alose, délégué général de la Fédération PSAD ajoute : « C’est une première ouverture au développement de la dialyse à domicile mais nous sommes toujours en attente du décret en Conseil d’État et d’un cahier des charges qui précisent les modalités de mise en œuvre de ces expérimentations. ».   

Et vous, infirmières et infirmiers libéraux, pratiquez-vous déjà des dialyses à domicile sur vos patients ? Quel type de dialyse pratiquez-vous : la péritonéale ou l’hémodialyse ? Souhaitez-vous que ce type de pratique se développe à votre niveau ou craignez-vous de nouvelles responsabilités face à ces soins ?

By |2018-04-12T15:38:49+00:0030 août 2014|IDEL au quotidien|101 Comments

101 Comments

  1. Krol Bert Le 19 août 2014 - Répondre

    Pour, j’ai fais de l’hemodialyse et a domicile ca se fait deja mais seulement si le patient sait se piquer se surveiller et qu il y ai quelqu un avec lui alors pk pas ouvrir a nous les idel et leurs eviter se blocage et ainsi donner un nouveau confort de soins au patient

  2. Aurélie Bonneau Le 19 août 2014 - Répondre

    J’aimerai beaucoup aussi

  3. Gabry Elle Le 19 août 2014 - Répondre

    A faire afin de leur éviter toute cette fatigue et les repas sautés ou trop décalés qui les mettent à plat en plus du traitement pour certains tous les deux jours

  4. On a aussi l alternative de la DPCA

  5. J ai eu plusieurs patients en DPCA. J en ai encore. Après une formation en secteur hospitalier on peut prendre en charge ces patients

  6. Je suis POUR.Bien entendu nous aurons une formation à faire comme pour la chimio à domicile.Il y a tres longtemps je faisais des Dialyse Péritonéales à domicile (apres formation).Cela n’existe plus!

  7. Laura Perez Le 19 août 2014 - Répondre

    Il y a encore des régions ou la dp est encore prescrite . En région parisienne il y a encore par contre ds la somme , nous n en voyons plus , dommage

  8. Angelique Roger Le 19 août 2014 - Répondre

    J ai fait de l hémodialyse a domicile et c est un réelle confort pour le patient et une sacrée économie!!! Il faut juste adapter la maison et avoir une personne présente

  9. Malou Malou Le 19 août 2014 - Répondre

    Économie pour la sécurité sociale et économie de transport en ambulance 200€/ jours par patient

    • cas rares ,transport en VSL !ne pas dire n’importe quoi !!!.mais pers je suis pour avec la DP

    • Malou Malou Le 19 août 2014 - Répondre

      Transport en vsl puis facturer en ambulance les patient sont transporter tôt le matin donc tarif de nuit 90€ juste l’aller puis s’ajoute 3€/ km péage sans compter le retour j’était ambulancier pendant 9 année merci

  10. Marcel Zaffrilla Le 19 août 2014 - Répondre

    clair pour le confort du patient en priorite

  11. Sofiane Djazahiri Le 19 août 2014 - Répondre

    Bonne idee

  12. Don Phenix Capone Le 19 août 2014 - Répondre

    Moi les dialyses peritoneales né manquent pas alors celles la non plus

  13. Pour

  14. Sandy Riss Le 19 août 2014 - Répondre

    Dialyses a domicile sa serait pas mal oui.

  15. Marie-Noël Blot Le 19 août 2014 - Répondre

    Je suis pour… ce serait une contrainte en moins pour les patients atteints de pathologies déjà lourdes à supporter… A quand une formation ?

  16. Latifa Driou Le 19 août 2014 - Répondre

    J’ai fait la formation a Paris et vais démarcher a la rentrée pour dialyse péritonéale a domicile.

  17. Christine Colas Le 19 août 2014 - Répondre

    En tant qu’infirmière je suis pour!! Mais que la profession soit aussi valorisée !!les infirmières ne bouclent pas leurs fins de mois:le saviez vous??

  18. Chris Verraz Le 19 août 2014 - Répondre

    Bientot, ce sont les idel que l’on mettra sous dialyse car au train ou nous allons et le peu de d’estime que nous recevons, vont nous contraindre d’abandonner notre metier!!! C’est fait pour moi, liquidation judiciaire prononcée!! 🙁

  19. Angélique Soane Le 19 août 2014 - Répondre

    Je suis POUR, surtout pour apporter un meilleur confort aux patients

  20. Vanessa Ty Le 19 août 2014 - Répondre

    Totalement pour!!!!

  21. Oui ce serait bien sauf qu un patient sur hemodialyseur demande une surveillance toutes les heures pour la tension avec de l heparine a faire en mi temps et autres comme ce que l on fait en séance de dialyse ou en autodialyse

  22. Eva Monreal Le 19 août 2014 - Répondre

    Je suis pour aussi…

  23. Céline Arsac Le 19 août 2014 - Répondre

    En tant qu’infirmière je suis pour ! Mais difficile d’intégrer une hémodialyse dans une tournée en sachant la surveillance rapprochée que cela exige

  24. La dialyse péritonéale est complètement différente de l’hémodialyse. À domicile l’hémodialyse serait plus lourde, cette technique demande beaucoup d’expérience, de materiel, et surtout de surveillances. Il faut aussi maîtriser les gestes d’urgence vitale. J’ai travaillé 5 ans en dialyse, je suis aujourd’hui libérale. Franchement la péritonéale à domicile c’est une évidence mais l’hémodialyse…pas pour moi.

  25. Carole Mothes Le 19 août 2014 - Répondre

    Je suis tout à fait d’accord, mais à condition de consacrer 3 demi journées par semaine à ne faire que ça car faire d’autres soins en même temps serait difficile.

  26. Nicolas C-ra Le 19 août 2014 - Répondre

    Pour que les infirmiers libéraux continue de se gaver sur le dos de la sécu. Bien sûr c’est une minorité vous me direz : )

    • Sabine Roperch Le 19 août 2014 - Répondre

      N importe quoi !

    • Laura Perez Le 19 août 2014 - Répondre

      Le prix d une hémodialyse en centre hospitalier ou en centre spécialise est énorme comparait a ce que gagne une Idel . Renseignez vous avant de dire n importe quoi!
      Le prix de l ambulance 3fois voir plus par semaine est bien sur a ajouter. Le travail de l Idel paraît fortement paye par les gens envieux et simple d esprit. Il y a énormément de travail, bcp d heures , bcp de paperasserie sur nos repos , de la responsabilité , nous n avons que nous sur qui compter, des choses souvent difficiles psychologiquement…
      Nous avons choisi notre métier bien sur , et je pense qu il mérite le respect . Tout comme le votre mr Nicolas C-ra.
      Les abus de la sécu sont du côté des arrêts maladies abusifs, des prescriptions abusives, des prix des médicaments en France , trois fois plus élèves que d en d autres pays ( Italie …)…

    • Audrey Bx Le 19 août 2014 - Répondre

      Que fais tu dans la vie mon cher Nicolas pour cracher a ce point sur une profession que tu ne connais manifestement pas ?? Un infirmier t as traumatisé pour avoir tant de préjugés ?!

    • Nicole Gibert Le 19 août 2014 - Répondre

      idel depuis 10 ans je suis partie du chru service Néphrologie ou je faisais de la DP sous toutes ses formes et de la HD … trés grosses responsabilités pour faire de l’HD à domicile et trop de paramétres differents : patient autonome, semi autonome, dépendant ….. prevoir 5h de presence effective pour une HD de 4h et en plus gestion du materiel ….. medecien qui répond immediatement en cas de probléme!!!!! combien cela va couter , je ne fais ce métier pour m’enrichir !!! mais tout travail mérite salaire une HD n’est pas une toilette!!!!!

    • Audrey Bx Le 19 août 2014 - Répondre

      Virginie Mene lit donc les comm. de ce cher Nicolas … Je suis sur que tu sauras apprécier !!!

    • Steve S Le 1 septembre 2014 - Répondre

      Pauvre garçon
      Lever 3h
      Coucher 00h
      Fait le et après ont pourrat discutee

  27. Marie Hivert Le 19 août 2014 - Répondre

    Oui evidement je suis partente. Il y a aussi d autre chose à revoir concernant les soignées. Le tarif ide c est 15 euros ss déplacement alors qu’ un médecin pour faire la même chose prend 56 euros. Trouvez vous cela normal !!!!!

  28. Joelle Vallon Le 19 août 2014 - Répondre

    A priori j’aurai dit oui mais quand je lis dans les commentaires qu’une idel qui a travaille 5 ans en dialyse dit NON et bien je pense qu’il y a encore des économies de santé qui vont se faire sur notre dos. J’ai fais pendant 4 ans de la péritonéale a domicile et pour le temps passé la cotation était pas top, Un peu marre que l’on compte sur nous pour baisser largement les coûts des soins sans nous coter correctement les soins !!! Mais j’oubliais notre déplacement est compté 2€50 quand celui d’un médecin est de 10€ on doit pas avoir le même carburant dans nos voitures . La consulte je veux bien les années d’étude ça se paient mais le déplacement ??? Alors c’est que le ministère nous considère 4 fois moins qu’un médecin ??? Mes patients voient le médecin 1 fois par mois pour la prise en charge c’est bibi tous les jours … Et si les idels se déplacent plus on fait comment pour assurer les soins prescrits ????

  29. Grégory Carrasco Le 19 août 2014 - Répondre

    Infirmier libéral j’ai une patiente en dialyse péritonéale à domicile et franchement c’est hyper simple.. D’une l’AURA forme super et est à l’écoute H24. Trois passages d’une demi heure a 6h30 10h30 et 15h30.. Pas contraignant pour les soignants et super pour la patiente. Et pour ceux qui pleure le manque d’argent ça rapporte un AMI4 par passage. L’hémodialyse avec un protocole mis en place entre les centres d’hémodialyse et les libéraux pourquoi pas après tout.

  30. Fred Meyer Le 19 août 2014 - Répondre

    Ok pour la dialyse péritonéale nous en faisons régulièrement dans notre cabinet 🙂

  31. Dalila Assal Le 19 août 2014 - Répondre

    J’entends souvent des revendications tarifaire …
    Si on est honnête 5mn..
    On a pas trop à se plaindre…. Je trouve que financièrement on fait parti des privilégies … Et en plus On s’organise comme bon nous semble….

    • Audrey Bx Le 19 août 2014 - Répondre

      Je ne me plaint pas, j aime mon travaille … Mais force est de constater qu on n est pas si bien payé que le pensent les gens ….!! Au taux horaire … Non …. A moins de surcoter peut être mais ce n est pas mon cas !!!

    • Dalila Assal Le 19 août 2014 - Répondre

      Pour ma part je n’ai aucun ais3x2….. Et je cote juste …
      Et je me trouve super privilégiée ….
      Nous avons pas mal d’avantage: tel,voiture…. Ou nous nous faisons plaisir….

    • Audrey Bx Le 19 août 2014 - Répondre

      Ben je roule en clio …3 … Et pas de clim automatique ….je ne v pas rentrer dans les détails mais je ne gagne pas mieux ma vie que lorsque j étais salariée … Je me satisfais de ma situation mais faut pas non plus nous faire passer pour des nantis … Qui touchons des sommes folles a travailler 1j/2 !! Ça non !

    • Dalila Assal Le 19 août 2014 - Répondre

      Je ne vais pas polémiquer pdt 10ans…
      Je maintiens et je signe qu’il faut arrêter de se plaindre…
      Cela en est presque indécent vu la conjoncture actuelle…

    • Audrey Bx Le 19 août 2014 - Répondre

      Oui c est vrai que bcp crèvent de faim ds le monde … Certain n ont que les aides sociales pour vivre, les fins de mois sont difficiles …. Je maintiens et signe aussi , sans m en plaindre … Je ne roule pas sur l or, ne vole personne et vu mes responsabilités et le TPS passé je ne suis pas une nantis ! Bonne journée à vs !

    • Dalila Assal Le 19 août 2014 - Répondre

      On se rejoint….
      Je ne suis pas non plus nantis…
      Et je vis bien..

  32. Sebastien Tamby Le 19 août 2014 - Répondre

    C’est-à-dire que nos politiques aujourd’hui ils ont l’art de se casser la tête pour rien mais en tout cas effectivement la dialyse à domicile quoi de mieux… En tout cas la dialyse à domicile j’approuve à trois cent pour cent

  33. Celine Naoumoff Le 19 août 2014 - Répondre

    Je suis idel en auto dialyse et après 10 ans d hémodialyse en ch, je pense que vous ne savez pas tout ce qu il faut gérer pdt une séance d hémodialyse ! Il faut une présence constante pdt 4h, c est pas juste piquer et repasser 4 h plus tard pr dépiquer !!! C est une prise en charge lourde et complexe, les séances se passent rarement comme sur des roulettes !

  34. Nicolas C-ra Le 19 août 2014 - Répondre

    Sabine Roperch « n’importe quoi » est l’argument le plus indiscutable que j’ai pu entendre dans ma vie . Tu m’as convaincu

  35. Elodie Nancey Le 19 août 2014 - Répondre

    Je serais plutôt pour, par rapport au patient et son confort, mais en ce qui concerne la surveillance impossible d’intégrer un tel soin dans notre tournée

  36. Hémodialyse je dis non! Trop de risque trop de surveillance ça finirait mal! Parcontre nous on fait des dialyses péritonéales , c’est lourd et ça prend du temps mais une fois qu’on est bien formée ça se passe très bien…

  37. Nicolas C-ra Le 19 août 2014 - Répondre

    Salaire moyen infirmier libéral 3628euros , infirmier en clinique ou hôpitaux 1700euros. Ou est l’économie vous gagner plus qu’un médecin remplaçants qui a fait 5 années d’études sup. Sabine roperch il est ou ton argument

    • Audrey Bx Le 19 août 2014 - Répondre

      Le salaire dont vous parlez doit être sans compter les charges … J ai fais un bref calcul ( car rappelons le il faut qu on mette de côté si on veut des congés, on paye des prévoyance pour les arrêts maladie … Etc …. ) et bien au final au taux horaire on doit tourner aux alentour des 13e de l heure !!! Et oui …. On n est pas des privilégies !!! On bosse … Et on est pas si bien payé que ça ….

    • Salaire moyen 3628 euros ??? Waouhhhh . C est où ton cabinet , tes sources ????

    • Et oui! Libéral ça paye bien… Mais à raison de 14h/j, pendu au tel 24/24, au service de nos patients, pas d’horaires ni de vie de famille, des responsabilités décuplées par rapport a l’hôpital… Alors oui, 3628€ ça paraît énorme mais c’est justifié!

    • Déborah Delos Le 19 août 2014 - Répondre

      Pour ma part les 3628€ non connais pas…
      Il faut arrêter de stigmatiser la profession. Oui il y en a toujours qui gruge , qui fraude mais vu notre taux horaire franchement il faut pas raconter d’âneries , non nous ne sommes pas riche. Entre CARPIMKO soit disant caisse de retraite qui nous ponctionne et dont nous ne verrons jamais un retour, l’URSSAF, la prevoyances, les congés NON PAYÉ …..
      Cotises comme nous et on en rediscute .

    • Steve S Le 1 septembre 2014 - Répondre

      Pour Nicolas Cr
      L argument .., le médecin à aucune obligation de suivie de soins nous si ont reste joignable 24/24 le nombre de déplacement de nuit sans être payée , le médecin c 70€ et la quantité de patient vue est plus important

    • Anne Laure Buet Le 19 août 2014 - Répondre

      Ah mais oui le classement fait foi !! Alors en 8 ans de libéral je n’ai jamais gagné cela ! Sur quoi est basé ce classement mr Nicolas c-ra ? Il n’y a aucune précision quant aux critères de calcul…
      Quels sont vos arguments ?
      Quel est votre problème avec notre profession ?

  38. Christine Voulot Le 19 août 2014 - Répondre

    Oui pour la dialyse péritonéale c’est une évidence et suel confort pour les patients

  39. Emma Smith Le 19 août 2014 - Répondre

    Alors mon cher Nicolas sache que ce n’est pas le cas de tout les infirmiers!! Et qu’a ce salaire tu retranche la moitié de charges et tu compte au minimum 1 h ou 2 par jour de travail administratif en plus de ta tournée ! ! ! Rappelle moi combien d’heure travail un infirmier en structure par jour????? Qu’a partir du deuxième acte on cote moitié prix et qu’a partir du 3eme c’est gratuit. Ton boulanger il te fait payer moitié prix ton croissant quand tu achetes du pain??? Avant de critiquer il faut s’informer et prendre en compte TOUT les aspects!!!

    • Audrey Bx Le 19 août 2014 - Répondre

      Pas de congés payés , ni de prise en charge des arrêts en dessous de 3 mois et un jours, …. J ai fais le calcul: taux horaire inférieur a une femme de ménage ! , ( je n ai rien contre les femmes de menage , c est une constatation) … Mais j aime mon métier !!;-)

    • Dacia Dragos Le 19 août 2014 - Répondre

      Heureuse de ne pas être la seule à le penser!!!

  40. Dominique Delanoy Le 19 août 2014 - Répondre

    moi aussi je dis non, il faut que le patient soit un minimum autonome ! et Une chose qui est pas cohérent quand on sait que d’ici 2016 les dyalise péritonéale ne seront plus proposé !

  41. Françoise Moirot Le 19 août 2014 - Répondre

    Je suis idel je suis contre l’hémodialyse à domicile car charge de travail trop importante, j’ai fait des dialyses péritonéales à domicile, mais depuis plusieurs années il n’y en a plus où je bosse. Pourquoi? Tout simplement parce que les hôpitaux privés ont ouvert des services d’hémodialyse ( c’est une question financiére: depuis que la SS leur rembourse les autres soins ou interventions chirurgicales au forfait, il ont trouvé un moyen de se renflouer). Si ça n’était pas le cas, pourquoi dialyseraient-ils des insuffisants rénaux de 90 ans pendant des années alors qu’on sait très bien que l’hémodialyse c’est pour les gens mois âgés ou pour ceux chez qui la dialyse péritonéale ne fonctionne plus. Pour ce qui est des honoraires, si on veut s’en sortir, il faut travailler beaucoup: je fais 15h par jour les semaines où je travaille et plusieurs heures par jour les semaines où je ne travaille pas, ce qui amuse mes patients quand je leur dis: cette semaine, c’est ma semaine de repos! Que ceux qui nous critiquent parce qu’on gagne bien notre vie n’ont qu’à venir travailler à notre place et surtout payer nos impôts.

  42. Audrey Legrand Le 19 août 2014 - Répondre

    J’ai travaillée 6 ans en hémodialyse , ça peut être réalisable mais l’ide libérale doit rester tout le temps de la dialyse avec son patient car la machine continuera même si problèmes au niveau patient( aiguille veine dépiquée,gros malaise patient etc….)

  43. Laurence Vallet Le 19 août 2014 - Répondre

    J ai eu une patiente en dialyse péritonéale pendant 2 ans à domicile beaucoup de choses à gérer les soins 3/jour les commandes de matériel à l aura, gérer les stocks ce fut une expérience très enrichissante tant au niveau soin qu au niveau relation très privilégiée avec la patiente (une petite mamie adorable) et un très bon rapport avec les ides de néphrologie de l hôpital. Alors quand j en vois certains qui nous parlent que de gros sous ça me gave !!! Des journées de 10 ou 11h de boulot et des actes gratuits à longueur d année avec la décote des actes cumulés!!!!

  44. Pierre Le Fevre Le 19 août 2014 - Répondre

    C’est clair , c’est une blague pour le salaire moyen à 3628€ / mois en libéral !!!!!

  45. Erika Hobon Le 19 août 2014 - Répondre

    Certains ont l’impression fausse évidemment que les IDEL s’en mettent plein les poches sans trop se fatiguer et bien que l’on me dise pourquoi ces gens là sont toujours en structures pourquoi ne sont ils pas encore en libéral ?
    Quand à la dialyse péritonéale pour moi ce serait une bonne solution . Sur le plan économique et pour le confort du patient en y consacrant le temps nécessaire .

  46. Stil Nox Le 19 août 2014 - Répondre

    Une formation simple ne suffit pas pour prétendre dialyser des patients en hémodialyse a domicile. Les gestes d urgence et les complications possibles ne se gèrent qu avec de l expérience en centre … Dc réservé a certaines infirmières libérales … En sachant qu a l étranger on ne fait pas venir de soignant, c est le conjoint formé qui gère…

    • Audrey Bx Le 19 août 2014 - Répondre

      Ce type de soins nécessite 1/ une formation spécifique 2/ une présence constante … Donc difficilement réalisable en libéral …

    • Stil Nox Le 19 août 2014 - Répondre

      Même une formation spécifique ne suffit pas. Je forme les ide en dialyse pdt 6 semaines et même a la fin de ces 6 semaines seulement les actes de base sont maîtrisés dc imaginons pour le reste…

    • Audrey Bx Le 19 août 2014 - Répondre

      Oui … Qd je parle de formation spécifique je parle de vrai formation … Pas de 1/2 journées passées à regarder les autre faire .. Perso j ai fais 5 ans de chimiothérapie et je ne ferais pas certaines chimiothérapie à dom … Y a des actes réservés à l hôpital !

    • Stil Nox Le 19 août 2014 - Répondre

      Après il y a aussi le néphrologue qui n a pas forcément envie de perdre son patient en l envoyant a domicile alors qu en centre lourd ça lui rapporte 3 consultations par semaine 😉

    • Audrey Bx Le 19 août 2014 - Répondre

      … Y a de ça certainement mais je pense qu il est réducteur de ramener notre taf a de l argent … T as tu ces commentaires hargneux de « Nicolas  » ça m énerve …

    • Stil Nox Le 19 août 2014 - Répondre

      C est un jaloux 😉 moi je parle de l argent que les dialyses rapportent au centres prives …

    • nougat Le 1 septembre 2014 - Répondre

      Pour avoir travaillé en centre d’hémodialyse en étant libérale et avoir suivi 2 patients en hémodialyse à domicile , il est bien sur possible pour certains patients autonomes d’être hémo-dialysés à domicile .
      Le meilleur confort est indiscutable et si on parle économie ,alors là c’est énorme !

      Malheureusement , on ne propose pas souvent cette possibilité aux IRC ;
      même en DPCA , les demandes sont rares . DOMMAGE !!

      J’aime beaucoup la diversité dans mon travail et c’est tout à fait jouable en cabinet de groupe .

  47. Céline Lebrun-pele Le 19 août 2014 - Répondre

    Retour aux sources j’adorerais !!

  48. Marchal Rose-Marie Le 19 août 2014 - Répondre

    oui ma soeur vit chez elle avec sa dialyse et ca fonctionne tres bien

  49. Morand Cedric Le 19 août 2014 - Répondre

    A quand, un guide pour se faire opérer chez soi? Économie maximum….
    Et pourquoi pas s’ opérer soi même?

  50. Nicolas C-ra Le 19 août 2014 - Répondre

    J’ai des très bonne sources à la sécu des amis infirmiers libéraux, on a besoin de vous c’est clair mais certain devrait avoir plus de contrôle pas tous heureusement

  51. Virginie Mene Le 19 août 2014 - Répondre

    Je ne ferai évidemment aucun commentaire à ce Nicolas c-ra car ça ne vaut absolument pas le coup ni qu’on s’ y interesse ni qu’on reagisse…comme sa page fb le precise que sait un eleveur de chèvre du larzac de notre profession! Rien et il nous l’a savamment démontré!

  52. Nicolas C-ra Le 19 août 2014 - Répondre

    Vous gagnez plus que moi c’est sur pourtant je suis chef de secteur et j’ai plus de responsabilité que vous a suivre ce que vous dit un médecin à la lettre, le risque que vous avez c’est rater une veine et faire un bleu. Bon à plus et arrêté de croire ce que j’écrit vous est destiné personnellement ; )

  53. Nicolas C-ra Le 19 août 2014 - Répondre

    Virginie mene tu crois tout ce qui écrit sur Facebook alors viens me voir à walnut growe on buvera un café en discutant : )

  54. Nicolas C-ra Le 19 août 2014 - Répondre

    Je te présenterai mes voisins la famille ingalls

  55. Bricot Cecile Le 19 août 2014 - Répondre

    Franchement cette idée me fait peur !!g travaille 2 mois dans un centre de dyalise. G vécu des situations d’urgence extrême ( patient qui se débranche en cours de dyalise,arrêt cardiaque, œdème du poumon…. Et j’en passe) je me vois mal dialyser un patient a domicile. Les seuls qui était dialyser à domicile ct les dialyse péritonéale ….

  56. Mr Nicolas C-ra notre risque ne se limite pas a rater une veine ou faire un bleu mr car bien souvent ces chers medecins generaliste ne sont plus la après 19h et les week end et jours fériés or le malade lui oui et c souvent a ce moment la que les choses s aggravent et la l ide libérale est seule face a une décision a prendre et bien souvent on fait le travail du médecin !!! Et oui mr alors au vu des responsabilités et des heures de travail que l on accumule et des charges que je paye chaque mois j estime que mon salaire est bien mérité !!!! Je ne vole personne c la secu qui me vole !!

  57. Et hémodialyse a domicile contre , pas assez de soutien médicale et de temps dispo pendant nos tournée pour assumer ce genre de soin !!

  58. Soso Kastagnette Le 19 août 2014 - Répondre

    Nicolas C-ra renseigne toi un peu plus sur notre profession car heureusement notre metier ne s’ arrête pas á des injections!! Et bien souvent c’est nous qui contactons le médecin de ville pour signaler les symptômes et croit moi 9 fois sur 10 nous posons le diagnostic. Quand à moi je bosse 15 h par jour pdt 15j et me repose 1 semaine (enfin 2 jours de paperasse)et repars pour 15j. Je prend 3 semaines de vacances par an et je ne vole personne!! Quand au remboursement des caisses parlons en il faut souvent se battre parce qu’il manque la date la signature et j’en passe….. donc pour finir on lâche l’ affaire. Donc mr le chef de secteur qui travaille pour la sécurité sociale renseignez vous un peu mieux . Perdriez vous 8000e par an car vous n’avez pas le temps de courrir après les médecins et les ordonnances! ! Je ne pense pas sans compter les fois ou l’on s’assoit sur la part mutuelle svt parce que l’ouvrier en retraite n’a pas les moyens de s’ en payer une et que l’injustice me révolte donc je m’assois sur 40%!!
    Bref y’a tellement à dire. . En tout cas vient passer 1 mois en tournée avec moi et je pense que tu changeras d’avis.
    Bonne journée quand même

  59. Inco Gnito Le 19 août 2014 - Répondre

    Pour en revenir au sujet posé, je suis contre l hemodialyse à domicile trop lourde et trop de risque pour le patient, et kel médecin sera joignable en cas de pb!
    Mr Nicolas C-ra venait passé un semaine avec ns et vs verez si 6h _ 20h avec 1h à 2h de coupure (passé à la pharma pour me intel, au tel pour mr intel, au tel avec mutuelle ki ne paye pas ou en mode facturation) avec 90 jours de carence pour 1 arrêt maladie, et on verra si vs trouvez tjs ke notre métier se résume à « suivre à la lettre ce ke dit le médecin »

  60. Alap Le 19 août 2014 - Répondre

    Je suis idel en auto dialyse et effectivement une séance complète a prendre en charge a domicile me semble difficile. Mais il existe aussi des patients autonome qui ne peuvent juste pas se piqué et pour qui les IDEL pourraient être la solution.

    Concernant notre rémunération, très cher Mr Nicolas, apparemment en tant qu’idel nous n’avons pas droit d’avoir des enfants,… Ou a nos frais! Car j’ai beau aimé mon travaille 3 mois d’arrêts seulement au total avant – après pour un trou de 15000€!!

  61. Allelouiah Le 1 septembre 2014 - Répondre

    J’ai fait la formation de dialyse péritonéale, car c’est le seul soin qui peut être fait a domicile, cela fait 4 ans et jamais je n’ai eu de patient, les centres m’ont dit qu’il n’y avait cette sorte de prise en charge. Donc j’ai posé la question au centre formateur et j’attends toujours leur réponse ??? Mais j’aimerai bien en faire,ce n’est pas si complique, il faut juste s’octroyer le temps nécessaire au soin et ne pas courir après tous les soins c’est tout. Et pour répondre a la personne qui dénigre la profession, certains(es) effectivement gruge mais je crois que les autres, nous travaillons beaucoup et ne robotise pas les soins. La plupart du temps, nous faisons le travaille du médecin,et l’appelons, envoyons les patients aux urgences si nécessaire, et prenons en charge bien d’autres choses qui ne sont pas pris en charge et qui demande du temps.mon salaire brut est d’environ 5000 a 6000euros par mois en retirant les charges il ne me reste que 2000, trouvez vous que c’est décent avec des horaire de 7h/13h-14h et de16h20h-21h, pas de repos, ou si je trouve 3 a 4jours tous les 2 a 3 mois, les vacances idem 1 mois de vacances après 3ans sans repos et pas de salaire évidement. J’ai été malade 12mois pas de salaire et la retraite as de retraite (100)euros peut être après toute une carrière, alors si vous trouvez c’est être privilégie venez faire ce travaille. Moi j’ai choisi le libérale, pour ne pas être commander par une hiérarchie et être maître de moi même, car j’aurai vraiment préférer être salarié. Mais même salarié vous êtes sous payer. On a fait quand même fait 3 années et 6 mois d’études pour être moins payé que certains métier qui n’ont aucun diplômes. Nous n’avons même pas le respect qui nous est dût. Aux states vous travaillez 3jours et vous êtes de garde vous touchez environ 3000 dollars ce qui fait en euros 2000 a 2500. J’ai travaille de nuit la fin du mois 2000/2200 euros avec week end, jours fériés ….. J’ai dût faire des impasses car il y a tellement a dire… J’oubliais une chose importante : les actes que nous faisons gratuitement et le deuxième 1/2 tarif, trouvez vous cela normal? Pourtant nous le faisons le travaille. Beaucoup de force et de courage a tous les collègues.moi j’essaie de me recycler dans autre chose car nous sommes exploités, on revient moins cher a la sécu, on n’est pas paye, j’aurai des responsabilités avec des repos, des vacances, un salaire décent et pas de charge et une retraite, le droit d’être malade…. Et plein d’autre meilleure avantage . Et que Nicolas sache que beaucoup d’iel, abandonne ce boulot ou font des burn out. Qu’il fasse une recherche approfondit sur ce sujet et arrête de voir que l’aspect financier, et la il pourra venir critiquer. C’est un long plaidoyer, mais a lire jusqu’au bout.

  62. emma Le 30 décembre 2014 - Répondre

    Je suis très étonnée de certains commentaires, je suis infirmière en dialyse’ je fais du centre lourd , de l’auto dialyse et nous installons des patients en hémodialyse à domicile. Et je crois qu’il y a un gros amalgame de fait entre toutes les formes d’hémodialyse et les différents critères :un patient de centre lourd n’ira jamais à domicile, c’est un patient présentant des polypathologies lourdes nécessitant pendant la séance d’hémodialyse de la présence obligatoire d’un médecin (plus ou moins 3seances par semaines) .donc vous n’aurez jamais de tels patients à domicile. Les patients d’autodialyse sont des patients dont l’état de santé ne nécessite pas la présence d’un médecin lors des séances de dialyse. Parmi ces patients certains sont désireux de faire de l ‘ hémodialyse à domicile , pendant plusieurs mois nous leur apprenons à maîtriser leur générateur, à se piquer, à gérer les alarmes, et à injecter leur héparine . Il suffit juste d’un apprentissage, quand un patient est motivé c’est génial de les voir se prendre en charge! Mais certains auront besoin d’un idéal parce que leur geste pour se piquer n ‘est pas encore sûr ou qu’il n’ose pas. C’est un accompagnement à l’autonomie qui ne dure pas le temps de la séance mais juste sa mise en place. Il faut savoir que 4heure c’est la durée moyenne en centre, à domicile c’est 2h30. On est loin des contraintes évoquées dans certains messages et voir un patient retrouver un peu de liberté c ‘est bien là meilleure des récompenses

  63. sbraggia marie.ange Le 29 octobre 2015 - Répondre

    Je fais la dp a domicile seule depuis deux mois personnellement je revie j’ai été formée et franchement c’est très simple.il faut bien respecter les mesures d’hygiène et tout roule.Et je me sent plus libre si j’ai un rendez vous a 10h je v commencer ma première dyalise a 8 h pour avoir le temps d’aller a mon rendez vous et être revenue pour midi la deuxième dyalise.selon les rendez vous de la journée je fais mes calculs et je commence plus ou moins tôt. Et personnellement ma fille est heureuse de m’avoir a la maison elle en avait mare que tout les deux jours elle se trouve seule pendant 6 h( dyalise et temps de trajet) elle revue aussi .J’espère que tout continuera a bien se passer je n’ai aucune envie de retourner me faire piquer tous les deux jours.Courage à tous et à toutes

Laisser un commentaire